J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Page 5 sur 19 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Balthazaard le Jeu 24 Aoû 2017 - 11:55

La naïveté ce n'est pas aussi de se lancer tête baissée dans un article de F Jarraud dont on sait combine sa vision de l'éducation est consensuelle et impartiale. Ce monsieur sent que ça chauffe  un peu pour les pédagogistes , il s'agit de discréditer le ministre par tous les moyens (ce qui ne veut pas dire que Blanquer soit tout blanc sans jeu de mot), moi je n'ai vu qu'un article partial, particulièrement orienté et malveillant.

Balthazaard
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Balthazaard le Jeu 24 Aoû 2017 - 11:57

@Anaxagore a écrit:Tout ceci me rappelle les stages en M1 pour que les étudiants puissent "découvrir le métier". Ils avaient récolté comme conseil: "Tu es jeune. Barre-toi. Vite. Toi, tu le peux encore."

C'est ce que j'ai dit à celui qui était venu chez moi, il ne m'a pas écouté, je considère cela comme un échec. Pourtant je lui avais donné les classes les plus gratinées.
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Zagara le Jeu 24 Aoû 2017 - 11:58

Sauf que le recrutement par le CDE est une idée centrale de Blanquer et plus généralement de son mouvement idéologique depuis des années. Cela n'a rien d'une invention, ni d'une exagération et ça ne sort pas de nulle part. Je serais d'accord avec toi si l'article semblait ne pas correspondre à ce gouvernement, si il y avait un effet de décalage. Par exemple si il proposait de nous augmenter. Laughing
avatar
Zagara
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Hoa Mai le Jeu 24 Aoû 2017 - 11:59

@Iphigénie a écrit:Moi ce que je trouve marrant ce sont les gens qui pensent qu'ils ne vieilliront pas...
Et trouveront normal à 50 ans d'être éjectés par le petit jeune qui lui non plus ne vieillit pas.
Haro sur l'ancienneté , vive le pousse-toi de là que je m'y mette....

Pourquoi éjectés ? Dans les conservatoires ce sont les directeurs qui recrutent les équipes pédagogiques, ce qui ne signifie pas qu'ils ont le droit de virer leurs vieux profs pour mettre des petits jeunes à la place !
avatar
Hoa Mai
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Anaxagore le Jeu 24 Aoû 2017 - 12:01

@Balthazaard a écrit:
@Anaxagore a écrit:Tout ceci me rappelle les stages en M1 pour que les étudiants puissent "découvrir le métier". Ils avaient récolté comme conseil: "Tu es jeune. Barre-toi. Vite. Toi, tu le peux encore."

C'est ce que j'ai dit à celui qui était venu chez moi, il ne m'a pas écouté, je considère cela comme un échec. Pourtant je lui avais donné les classes les plus gratinées.

Je n'arrive pas à me résoudre à dire cela.


Dernière édition par Anaxagore le Jeu 24 Aoû 2017 - 12:02, édité 1 fois

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne
avatar
Anaxagore
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Zagara le Jeu 24 Aoû 2017 - 12:02

Moi je veux l'autonomie financière des établissements avec intégration de capitaux privés. C'est le dernier truc qui me manque sur mon bingo néolibéral pour ce gouvernement. Ha, si, il me manque aussi le contrat zéro heure et le CDI à points. J'espère qu'ils les feront.


Dernière édition par Zagara le Jeu 24 Aoû 2017 - 12:02, édité 1 fois
avatar
Zagara
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Hoa Mai le Jeu 24 Aoû 2017 - 12:02

@celitian a écrit:
@Hoa Mai a écrit:
@celitian a écrit:
@Hoa Mai a écrit:

C'est extraordinaire de mauvaise foi vu que j'ai dit l'inverse un peu plus haut, à savoir qu'un poste occupé ne pourrait pas être libéré. Merci, ça a achevé de me convaincre qu'aucune discussion n'était possible ici, je quitte ce fil.
Donc les bons postes ne seront toujours libérés qu'à la retraite, quel intérêt de changer le système ?

L'intérêt est de pouvoir demander ce poste et d'avoir une chance de l'obtenir même si tu n'as pas déjà 20 ans d'ancienneté dans ton propre poste.
Cela signifie qu'il faudrait accepter de se retrouver en concurrence avec d'autres collègues sur des critères totalement subjectifs, un peu comme pour la classe exceptionnelle, au moins aujourd'hui on connaît le règles et ce sont les mêmes pour tout le monde.


Que le système manque de souplesse, c'est totalement vrai mais je suis persuadée que cette proposition n'arrangerait rien du tout et qu'elle favoriserait seulement les collègues qui savent se "vendre".

Le système actuel qui repose à 90% sur ton nombre d'années d'ancienneté dans le poste, s'il s'agit bien d'un critère objectif, n'en est pas moins un critère que je trouve totalement farfelu et démotivant.
avatar
Hoa Mai
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Jacq le Jeu 24 Aoû 2017 - 12:02

@Hoa Mai a écrit:
Mais je suis la seule à trouver insupportable de devoir rester coincée  dans un poste vingt ans avant de pouvoir envisager d'en bouger ? Poste dans lequel on atterrit sans avoir rencontré les équipes au préalable ni visité les locaux ? Et dans lequel on peut se sentir très mal ? Une amie PE dans mon académie m'a expliqué que dans le premier degré on pouvait rebouger facilement après une mutation, c'est l'ancienneté dans le métier qui compte et pas dans le poste. Déjà ça me paraît moins absurde. Je trouve notre système de mutations actuel totalement ubuesque.

En quoi ce système te garantit-il de pouvoir bouger avant 20 ans ? Si tu postules sur un poste il y a aura autant de demandes ainsi (voire plus) qu'avec le système actuel de mutation des certifiés. Ce sera simplement la course à la bassesse et à la servilité (c'est ce qui est recherché entre autre dans cette réforme) lors des entretiens pour les postes très demandés (pour les autres, ça passera comme une lettre à la poste, mais c'est déjà le cas). Enfin je doute que les académies déficitaires laissent partir ainsi les personnes en postes pour des académies très demandées.
Pour les PE, en mutation inter, il me semble que ce sont les académies de départ qui laissent partir ou non la personne (j'espère ne pas dire de bêtise, si oui nos amis PE me corrigeront   ).
avatar
Jacq
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Hoa Mai le Jeu 24 Aoû 2017 - 12:04

@Jacq a écrit:
@Hoa Mai a écrit:
Mais je suis la seule à trouver insupportable de devoir rester coincée  dans un poste vingt ans avant de pouvoir envisager d'en bouger ? Poste dans lequel on atterrit sans avoir rencontré les équipes au préalable ni visité les locaux ? Et dans lequel on peut se sentir très mal ? Une amie PE dans mon académie m'a expliqué que dans le premier degré on pouvait rebouger facilement après une mutation, c'est l'ancienneté dans le métier qui compte et pas dans le poste. Déjà ça me paraît moins absurde. Je trouve notre système de mutations actuel totalement ubuesque.

En quoi ce système te garantit-il de pouvoir bouger avant 20 ans ? Si tu postules sur un poste il y a aura autant de demandes ainsi (voire plus) qu'avec le système actuel de mutation des certifiés. Ce sera simplement la course à la bassesse et à la servilité (c'est ce qui est recherché entre autre dans cette réforme) lors des entretiens pour les postes très demandés (pour les autres, ça passera comme une lettre à la poste, mais c'est déjà le cas). Enfin je doute que les académies déficitaires laissent partir ainsi les personnes en postes pour des académies très demandées.
Pour les PE, en mutation inter, il me semble que ce sont les académies de départ qui laissent partir ou non la personne (j'espère ne pas dire de bêtise, si oui nos amis PE me corrigeront   ).

Pour les PE, je parle du mouvement intra. Dans le secondaire beaucoup de mutations se font à l'intra aussi. Je n'ai jamais prétendu que le nouveau système me permettrait de bouger avant 20 ans, mais il m'en laisse l'opportunité ce que le systeme actuel ne me permet pas.
avatar
Hoa Mai
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Hoa Mai le Jeu 24 Aoû 2017 - 12:08

@Daphné a écrit:
@Hoa Mai a écrit:
@celitian a écrit:
@Hoa Mai a écrit:

C'est extraordinaire de mauvaise foi vu que j'ai dit l'inverse un peu plus haut, à savoir qu'un poste occupé ne pourrait pas être libéré. Merci, ça a achevé de me convaincre qu'aucune discussion n'était possible ici, je quitte ce fil.
Donc les bons postes ne seront toujours libérés qu'à la retraite, quel intérêt de changer le système ?

L'intérêt est de pouvoir demander ce poste et d'avoir une chance de l'obtenir même si tu n'as pas déjà 20 ans d'ancienneté dans ton propre poste.
Ce que tu peux faire maintenant lors du mouvement et ce que font pas mal de collègues. Mais il y a un barème.

Oui sauf que concrètement je n'ai aucune chance d'obtenir quoique ce soit. Suffit de regarder les barres. Et là les huit points par échelon sont une blague quand tu vois que les postes partent à plus de 500. Encore une fois je pense que beaucoup ici ne réalisent pas combien le système actuel est mortel pour les petites disciplines.
avatar
Hoa Mai
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Anaxagore le Jeu 24 Aoû 2017 - 12:13

@Hoa Mai a écrit:
@celitian a écrit:
@Hoa Mai a écrit:
@celitian a écrit:
Donc les bons postes ne seront toujours libérés qu'à la retraite, quel intérêt de changer le système ?

L'intérêt est de pouvoir demander ce poste et d'avoir une chance de l'obtenir même si tu n'as pas déjà 20 ans d'ancienneté dans ton propre poste.
Cela signifie qu'il faudrait accepter de se retrouver en concurrence avec d'autres collègues sur des critères totalement subjectifs, un peu comme pour la classe exceptionnelle, au moins aujourd'hui on connaît le règles et ce sont les mêmes pour tout le monde.


Que le système manque de souplesse, c'est totalement vrai mais je suis persuadée que cette proposition n'arrangerait rien du tout et qu'elle favoriserait seulement les collègues qui savent se "vendre".

Le système actuel qui repose à 90% sur ton nombre d'années d'ancienneté dans le poste, s'il s'agit bien d'un critère objectif, n'en est pas moins un critère que je trouve totalement farfelu et démotivant.

Etant donné que du point de vue du peuple français nous avons besoin de gens brillants à tous les postes et que de ce point de vue il n'en est pas de moins glorieux que d'autres, il serait curieux de trouver légitime que les bons éléments s'agglutinent dans les établissements favorisés.

Il faudrait par contre cesser de dénigrer un collègue qui tient bon dans un quartier chaud en supposant qu'il a moins de valeur académique qu'un autre. Enfin, pour l'instant, parce que ce sera bientôt vrai du coup...

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne
avatar
Anaxagore
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Will.T le Jeu 24 Aoû 2017 - 12:14

@Hoa Mai a écrit:
@celitian a écrit:
@Hoa Mai a écrit:
@celitian a écrit:
Donc les bons postes ne seront toujours libérés qu'à la retraite, quel intérêt de changer le système ?

L'intérêt est de pouvoir demander ce poste et d'avoir une chance de l'obtenir même si tu n'as pas déjà 20 ans d'ancienneté dans ton propre poste.
Cela signifie qu'il faudrait accepter de se retrouver en concurrence avec d'autres collègues sur des critères totalement subjectifs, un peu comme pour la classe exceptionnelle, au moins aujourd'hui on connaît le règles et ce sont les mêmes pour tout le monde.


Que le système manque de souplesse, c'est totalement vrai mais je suis persuadée que cette proposition n'arrangerait rien du tout et qu'elle favoriserait seulement les collègues qui savent se "vendre".
Le système actuel qui repose à 90% sur ton nombre d'années d'ancienneté dans le poste, s'il s'agit bien d'un critère objectif, n'en est pas moins un critère que je trouve totalement farfelu et démotivant.

Non le systeme actuel ne repose presque que sur le fait d'etre en couple avec des mômes. Si seulement il reposzit à 90% sur l'ancienneté !
avatar
Will.T
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Jacq le Jeu 24 Aoû 2017 - 12:14

@Hoa Mai a écrit:
@roxanne a écrit:Et ceux que personne ne voudra recruter? Ils feront quoi? Et ceux en poste, ils dégagent?

Je ne comprends pas : on peut envisager qu'une fois recruté un professeur ne peut pas être renvoyé. Comme dans un orchestre en fait. Tu passes une procédure de recrutement et une fois le poste obtenu, il ne peut pas t'être retiré. Et que le nombre de postes au concours tient toujours compte du nombre de postes disponibles.

Donc même les postes des collèges des quartiers difficiles seraient pourvus. En début de carrière plutôt que d'atterrir sur une zep par le seul fait de tes points d'ancienneté, passer plusieurs entretiens et avoir peut-être le choix de mon affectation ne m'aurait pas déplu.

Un professeur cela se fait sauter en modifiant un peu la répartition des moyens, surtout lorsque les moyens sont un peu justes. Dans mon établissement en quelques années on peut largement faire sauter deux ou trois personnes. Et puis ensuite on peut récréer les postes. Les heures complémentaires sont justement un bon moyen, déjà, de faire sauter ou non quelqu'un.

Pour les postes en ZEP que tu évoques, le ministère Chatel (ah, le revoilà) avait mis en place le système ECLAIR. Dans ma ville tous les collèges étaient ECLAIR, mais avaient toutes les peines du monde à recruter.
avatar
Jacq
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Babarette le Jeu 24 Aoû 2017 - 12:15

@Balthazaard a écrit:
@Anaxagore a écrit:Tout ceci me rappelle les stages en M1 pour que les étudiants puissent "découvrir le métier". Ils avaient récolté comme conseil: "Tu es jeune. Barre-toi. Vite. Toi, tu le peux encore."

C'est ce que j'ai dit à celui qui était venu chez moi, il ne m'a pas écouté, je considère cela comme un échec. Pourtant je lui avais donné les classes les plus gratinées.

Si on m'avait dit ça en M1, je ne sais pas si j'aurais écouté... Ou plutôt, je sais que je n'aurais pas écouté.

Pour ce qui est du recrutement par profil, ça se fait en bibliothèque, même dans la fonction publique d'Etat: pour avoir un poste à tel endroit, il faut passer un entretien. Bon, ça ne me gène pas outre mesure, mais la différence, c'est que les fiches de poste sont différentes, les missions aussi. Par ailleurs, il y a quand même beaucoup moins de personnel.

Dans l'enseignement, pouvoir changer de poste et se rapprocher enfin de sa famille, ça nécessiterait non plus d'avoir de l'ancienneté, mais d'avoir fait plein de zoulis prozets.
avatar
Babarette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Touche pas à ma SEGPA le Jeu 24 Aoû 2017 - 12:15

@gregwb a écrit:Petit manuel d'excitation des professeurs par le Café pédagogique, habilement manipulé par le ministère
1. Prendre une interview du ministre honni dans l'Obs (et pas le Nouvel Observateur)
2. retirer une phrase qui a été placé là à bon escient comme un ballon d'essai "Dans ce cadre, oui, il est logique que le chef d’établissement ait un rôle à jouer en matière de recrutement"
3. Titrer un peu abusivement "Les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement "
4. Laisser mijoter à quelques jours de la rentrée des enseignants. On a déjà le sujet de discussion à la machine à café vendredi.
5. Attendre les grondements syndicaux de rentrée : "non, aux CDE qui recrutent!"
6. Le ministère propose un groupe de travail étalé sur l'année scolaire
7. Le groupe de travail accouche d'un texte du genre:" lors des commissions paritaires, le chef d'établissement pourra, s il le souhaite, proposer un candidat pour un poste à pourvoir. Son avis ne sera que consultatif. La commission aura le dernier mot"
8. Le ministre ne s'est pas contredit : les CDE ont bien joué un rôle. Les syndicats sont heureux, ils ont fait reculer le ministère.
9. Personne n'a vu passé l'alinéa Z de la loi X. On s'est fait enfumé

Tout est dit! Je penche pour l'effet d'annonce.
Néanmoins, je me méfie. Néanmoins, j'irai quand même manifester, bien entendu, et j'essaierai de voir passer l'alinea Z de la loi X et de lutter contre. Moi, petit chevalier décrépi contre les moulins à vent.
avatar
Touche pas à ma SEGPA
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par LordSteven le Jeu 24 Aoû 2017 - 12:18

Je comprends la naïveté de certains jeunes collègues déçus de leur première affectation et qui pensent que....
Bref comme la dit Daphné notre système n'est sans doute pas parfait c'est le moins unique et il faut le préserver.
Maintenant c'est la un sujet passionné entraînant des réactions passionnées. J'ai pu fréquenter un peu le système hollandais qui est aussi un système de recrutement par le CdE mais les parents sont loin de faire la loi et une fois en place l'enseignant ne peut pas davantage être viré qu'il ne le peut chez nous actuellement (sauf si la situation à changé, mon expérience date un peu).
Curieux pourtant, beaucoup de profs hollandais avec qui j'avais pu discuter enviaient notre système, donc il ne doit pas être si mauvais....

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch
avatar
LordSteven
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Jacq le Jeu 24 Aoû 2017 - 12:20

@Nyloh a écrit:Le faisabilité de la chose pose toute de même question. Et, maintenant que je peux afficher l'article en question (les professeurs ont dû faire péter le site Smile), rien n'est dit sur le quand et le comment.

Imaginons un collègue qui veut postuler à un poste près de chez lui. Il passe l'entretien, tout en restant enseignant dans son collège ou lycée actuel. Qui irait prévenir son CDE avant d'être sûr d'être pris ailleurs ? Résultat, des postes qui deviennent vacants de façon décalée et aléatoire.

Je doute que cela soit tout le corps enseignant à moins de remettre en cause le statut de fonctionnaire intégralement. On peut s'attendre à tout.

En revanche, il me semble que cela avait été aussi évoqué par Fillon dans son projet avant d'être un peu mis sous silence. Cette mesure de recrutement concernait les nouveaux enseignants qui n'auraient plus le statut de fonctionnaire à l'entrée dans le métier. Au final, les enseignants "fonctionnaires" deviendraient de plus en plus rares suite aux départs à la retraite. Et malheureusement, je pense que ce sera la première pierre à l'édifice que souhaite mettre en place le ministre actuel.

Mes amis (non enseignants) de l'Université locale postulent sur des postes et leur poste est déclaré au mouvement pour que d'autres puissent postuler dessus. S'ils ne sont pas pris ils conservent leur poste. Cela offre en apparence plus de postes.
avatar
Jacq
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Jacq le Jeu 24 Aoû 2017 - 12:23

@Hoa Mai a écrit:
@Cicyle a écrit:
@Hoa Mai a écrit:
@celitian a écrit:
Donc les bons postes ne seront toujours libérés qu'à la retraite, quel intérêt de changer le système ?

L'intérêt est de pouvoir demander ce poste et d'avoir une chance de l'obtenir même si tu n'as pas déjà 20 ans d'ancienneté dans ton propre poste.
Si c'est un poste très convoité, je ne vois pas pourquoi tu l'aurais plus qu'avec le barème. Un CDE préfèrera un enseignant avec 20 ans d'ancienneté qu'un petit débutant. Penser l'inverse est très présomptueux.
Les problèmes du mouvement actuel peuvent être résolus très facilement : mouvement en un temps. Ca résoudrait beaucoup de situations (pas toutes mais un bon nombre).

Tu peux avoir 20 ans d'ancienneté et seulement 5 dans ton poste. Un petit jeune qui n'a que cinq ans d'ancienneté tout court peut aussi avoir ses chances fasse à quelqu'un qui végète dans son poste depuis 20 ans et décide de bouger de poste à deux ans de la retraite. Je ne comprends pas pourquoi l'ancienneté dans le poste vous apparaît à tous comme le graal.

Actuellement des "petits jeunes" arrivent parfois à passer avant des vétérans du fait de leur situation familiale.
avatar
Jacq
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Babarette le Jeu 24 Aoû 2017 - 12:24

Si le CDE a la charge de recruter lui-même les professeurs, il faudrait, pour que ce soit juste, que le CDE soit envoyé dans tel ou tel établissement en étant lui-même recruté en fonction de son parcours, par le recteur par exemple. Non?
avatar
Babarette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par XIII le Jeu 24 Aoû 2017 - 12:51

Le SE UNSA et le SGEN CFDT doivent jubiler, eux qui poussent dans ce sens depuis quelques années. Une Loi Travail version Education Nationale...L'école des territoires se met en place, prochaine étape la privatisation...


XIII
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Rendash le Jeu 24 Aoû 2017 - 12:58

@Jacq a écrit:
@Hoa Mai a écrit:
@roxanne a écrit:Et ceux que personne ne voudra recruter? Ils feront quoi? Et ceux en poste, ils dégagent?

Je ne comprends pas : on peut envisager qu'une fois recruté un professeur ne peut pas être renvoyé. Comme dans un orchestre en fait. Tu passes une procédure de recrutement et une fois le poste obtenu, il ne peut pas t'être retiré. Et que le nombre de postes au concours tient toujours compte du nombre de postes disponibles.

Donc même les postes des collèges des quartiers difficiles seraient pourvus. En début de carrière plutôt que d'atterrir sur une zep par le seul fait de tes points d'ancienneté, passer plusieurs entretiens et avoir peut-être le choix de mon affectation ne m'aurait pas déplu.

Un professeur cela se fait sauter en modifiant un peu la répartition des moyens, surtout lorsque les moyens sont un peu justes. Dans mon établissement en quelques années on peut largement faire sauter deux ou trois personnes. Et puis ensuite on peut récréer les postes. Les heures complémentaires sont justement un bon moyen, déjà, de faire sauter ou non quelqu'un.

Pour les postes en ZEP que tu évoques, le ministère Chatel (ah, le revoilà) avait mis en place le système ECLAIR. Dans ma ville tous les collèges étaient ECLAIR, mais avaient toutes les peines du monde à recruter.

ET c'est toujours le cas Laughing

Heureusement, y'a la prime REP+ promise par Macron qui va arriver, et ... ho wait ...
Bon, la mesure évoquée ici ne surprendra personne, même si je partage les réserves émises par plusieurs Néos quant à l'article de Jarraud, y compris, qui l'eût cru, celles de Balthazaar Razz Malgré tout, même s'il ne s'agit que de spéculations, ou d'un ballon d'essai de Blanquer, ça ne sort pas de nulle part, nous sommes nombreux à avoir évoqué ça dès la nomination de Blanquer, voire dès l'élection de Macron, et même durant la campagne. C'est un Fillon bis qui a été élu, n'en déplaise à ceux qui soutenaient mordicus qu'il fallait voter Macron pour sortir Fillon ( ... :mdr3: )

L'ancienneté ne joue pas assez sur les mut', les points familiaux sont prépondérants ; elle est pourtant le seul critère objectif et dans lequel tout le monde peut y trouver son compte. Le recrutement par les CDE est une aberration, en plus d'être une fumisterie ; mais quand les petits intérêts personnels entrent en jeu, on est prêt à gober tout et n'importe quoi Rolling Eyes

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Rendash le Jeu 24 Aoû 2017 - 13:00

@XIII a écrit:Le SE UNSA et le SGEN CFDT doivent jubiler, eux qui poussent dans ce sens depuis quelques années. Une Loi Travail version Education Nationale...L'école des territoires se met en place, prochaine étape la privatisation...


+1. Mais ça ne surprendra personne, l'UNSA ne pesant que dalle chez les enseignants, mais très lourdement chez les CDE via le SNPDEN, et la CFDT étant prête à toutes les compromissions avec tous les pouvoirs en place, quels qu'ils soient.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par capucine42 le Jeu 24 Aoû 2017 - 13:00

Cela pourrait plus raisonnablement ressembler aux recrutements dans le privé sous contrat. On dit globalement que c' est le CDE qui recrute mais il doit respecter des règles. Les A2 sont recrutés avant les B1 qui sont recrutés avant les B2. Mais entre 2 B2, c' est le CDE qui choisit. Par ailleurs c' est l' ancienneté dans le métier qui compte, pas dans le poste.
Ensuite, bien sûr, il n' est pas question de renvoyer un enseignant une fois qu' il est en poste.
En tant que B2 j' ai été choisie au détriment d' une autre B2 qui avait plus d' ancienneté que moi. Les raisons du CDE sont qu' elle n' avait jamais fait de lycée. On pourrait trouver ça injuste mais en fait si on regarde de plus près, elle n' a pas d' enfants, n' a pas passé le même concours que moi( titularisation à l' ancienneté il y a des lustres), toutes ces choses que le système des mutations dans le privé ne prent pas en compte.
Le CDE a un peu plus de choix...
Mais il ne s' agit pas d' un marché libéré de toutes règles non plus.

_________________
Age des enfants
avatar
capucine42
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Daphné le Jeu 24 Aoû 2017 - 13:02

@Hoa Mai a écrit:
@celitian a écrit:
@Hoa Mai a écrit:
@celitian a écrit:
Donc les bons postes ne seront toujours libérés qu'à la retraite, quel intérêt de changer le système ?

L'intérêt est de pouvoir demander ce poste et d'avoir une chance de l'obtenir même si tu n'as pas déjà 20 ans d'ancienneté dans ton propre poste.
Cela signifie qu'il faudrait accepter de se retrouver en concurrence avec d'autres collègues sur des critères totalement subjectifs, un peu comme pour la classe exceptionnelle, au moins aujourd'hui on connaît le règles et ce sont les mêmes pour tout le monde.


Que le système manque de souplesse, c'est totalement vrai mais je suis persuadée que cette proposition n'arrangerait rien du tout et qu'elle favoriserait seulement les collègues qui savent se "vendre".

Le système actuel qui repose à 90% sur ton nombre d'années d'ancienneté dans le poste, s'il s'agit bien d'un critère objectif, n'en est pas moins un critère que je trouve totalement farfelu et démotivant.

Faux, archi faux. Ça serait bien de ne pas dire n'importe quoi quand même !
Ce n'est qu'un élément du barème, et certainement pas le plus important. Dix ans d'ancienneté ne sont pas grand chose par rapport à un RC sur vœu large et des enfants, voire de séparation.
Au contraire, le système actuel privilégie les bonifications familiales, les priorités diverses, au grand dam d'ailleurs de pas mal de célibataires, il suffit de lire ce forum chaque année au moment des muts !

edit : grillée par WillT !
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Daphné le Jeu 24 Aoû 2017 - 13:07

@Hoa Mai a écrit:
@Daphné a écrit:
@Hoa Mai a écrit:
@celitian a écrit:
Donc les bons postes ne seront toujours libérés qu'à la retraite, quel intérêt de changer le système ?

L'intérêt est de pouvoir demander ce poste et d'avoir une chance de l'obtenir même si tu n'as pas déjà 20 ans d'ancienneté dans ton propre poste.
Ce que tu peux faire maintenant lors du mouvement et ce que font pas mal de collègues. Mais il y a un barème.

Oui sauf que concrètement je n'ai aucune chance d'obtenir quoique ce soit. Suffit de regarder les barres. Et là les huit points par échelon sont une blague quand tu vois que les postes partent à plus de 500. Encore une fois je pense que beaucoup ici ne réalisent pas combien le système actuel est mortel pour les petites disciplines.
Les barres ne prennent pas en compte les intras, la réalité est un peu différente.

Pour les petites disciplines - j'y inclus les LC - oui c'est vrai que le système est plus difficile et beaucoup ici le savent car ils y sont confrontés, il suffit de lire ce forum régulièrement Very Happy
Mais l'autre n'implique en rien un mieux.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Touche pas à ma SEGPA le Jeu 24 Aoû 2017 - 13:09

@Daphné a écrit:
@Hoa Mai a écrit:
@celitian a écrit:
@Hoa Mai a écrit:

L'intérêt est de pouvoir demander ce poste et d'avoir une chance de l'obtenir même si tu n'as pas déjà 20 ans d'ancienneté dans ton propre poste.
Cela signifie qu'il faudrait accepter de se retrouver en concurrence avec d'autres collègues sur des critères totalement subjectifs, un peu comme pour la classe exceptionnelle, au moins aujourd'hui on connaît le règles et ce sont les mêmes pour tout le monde.


Que le système manque de souplesse, c'est totalement vrai mais je suis persuadée que cette proposition n'arrangerait rien du tout et qu'elle favoriserait seulement les collègues qui savent se "vendre".

Le système actuel qui repose à 90% sur ton nombre d'années d'ancienneté dans le poste, s'il s'agit bien d'un critère objectif, n'en est pas moins un critère que je trouve totalement farfelu et démotivant.

Faux, archi faux. Ça serait bien de ne pas dire n'importe quoi quand même !
Ce n'est qu'un élément du barème, et certainement pas le plus important. Dix ans d'ancienneté ne sont pas grand chose par rapport à un RC sur vœu large et des enfants, voire de séparation.
Au contraire, le système actuel privilégie les bonifications familiales, les priorités diverses, au grand dam d'ailleurs de pas mal de célibataires, il suffit de lire ce forum chaque année au moment des muts !

edit : grillée par WillT !

Mais pas sur un voeu établissement ! Soyons honnêtes !
Et dans nombre d'académies, même sur un vœu commune (et pas groupement de communes), c'est la même chose : les bonifications familiales rapportent peanuts !
Je ne dis pas que c'est bien, je ne dis pas que c'est mal, je dis juste que si, pour un voeu établissement précis, et c'est bien ce dont on parle ici, il est correct d'affirmer comme le fait Hoa Mai que c'est l'ancienneté qui fait tout ou presque. Non, ce n'est pas seulement "un élément du barème et certainement pas le plus important".
avatar
Touche pas à ma SEGPA
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 19 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum