Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
MmeCécile
Niveau 5

Les profs, ces feignants...

par MmeCécile le Jeu 24 Aoû 2017 - 22:09
Bonsoir,
J'aurais voulu savoir comment est vu votre métier dans votre entourage ? Et comment vous expliquez à vos proches la charge de travaille que cela représente ?
Depuis un an que je suis prof maintenant, je suis rentrée en conflit avec ma belle-sœur (conjointe du frère de mon conjoint) qui soutient la thèse selon laquelle les profs ne travaillent pas et sont surpayés (et elle le sait, car elle fait des études de RH !).
J'ai à peu près tout essayé, de la discussion, à la démonstration ( je fais tant d'heure face aux élèves, il me faut tant d'heures pour préparer un cours , ect ... ) mais rien n'y fait elle reste campée sur sa position.
Tout ceci ne me poserait pas de problème en soi si mon beau-frère (son conjoint donc) n'avait pas vocation à devenir professeur également.
La discussion s'est encore envenimé hier soir quand j'ai osé faire part à mon conjoint de mon salaire potentiel l'an prochain après que l'on m'ai octroyé 5,5h supplémentaires ( oui, je sais, mais ce n'est pas le sujet).
Cela a donné quelque chose du genre : "Et après les profs se plaignent d'être sous payés, mais vous vous moquez du monde" ( je précise que personnellement, je ne me suis jamais plaint de rien).
Énervée, j'en ai discutée avec des amies et collègues aujourd'hui, qui m'ont indiqué vivre la même chose dans leur entourage.
Comme moi, elles en souffrent, l'une d'elles m'a même avoué avoir réfléchi à changer de carrière.
Je sais qu'il faut faire attraction, mais je cherche tout de même des solutions pour montrer que je ne suis pas une profiteuse toujours en vacances.
En vous souhaitant une bonne soirée.


Dernière édition par MmeCécile le Jeu 24 Aoû 2017 - 22:47, édité 1 fois

_________________
Un tiens vaut mieux que deux tu l'auras...

2017-2018 : une seconde (PP), une 1èreS , une T ES et une T ST2S (20h)
2016-2017 : stagiaire , deux 5e (8h)
avatar
Miew
Habitué du forum

Re: Les profs, ces feignants...

par Miew le Jeu 24 Aoû 2017 - 22:16
Bonsoir,

L'avantage, c'est que mes beaux-parents et ma belle-soeur sont professeurs des écoles. Ils savent donc que, même si je suis dans le 2nd degré, j'ai pas mal de boulot à faire. Et mon époux ne cesse de me dire que je travaille trop alors que je n'en ai pas vraiment l'impression !

Du côté de ma famille, en revanche, ma mère (et elle n'est pas la seule) ne semble pas mesurer la charge de travail que représente ce métier. Elle ne voit que les avantages : vacances et... quoi d'autre en fait ? Ah si, selon des personnes de mon entourage, le fait d'être "payés à rien faire" l'été. OK...

_________________
“Le premier symptôme de l'amour vrai chez un jeune homme, c'est la timidité, chez une jeune fille, c'est la hardiesse.”
Victor Hugo, Les Misérables.
Sallustius
Niveau 5

Re: Les profs, ces feignants...

par Sallustius le Jeu 24 Aoû 2017 - 22:19
je réponds souvent qu'il y a de la place dans le métier : qui n'en veut n'a qu'à venir ! généralement, ça se termine par "je ne pourrais pas..."

depuis que je suis prof, l'avis est passé de "feignant" à "c'est pas payé quand même avec ton ancienneté" ou "ça fait du boulot, trouve mieux"
ameliez
Niveau 1

Re: Les profs, ces feignants...

par ameliez le Jeu 24 Aoû 2017 - 22:21
C'est encore pire quand tu es TRZ sans remplacement...
avatar
Zagara
Grand Maître

Re: Les profs, ces feignants...

par Zagara le Jeu 24 Aoû 2017 - 22:24
C'est dans l'air du temps de cracher sur les fonctionnaires et c'est la raison pour laquelle la fonction publique va disparaître de notre vivant : même les amis et la famille ne soutiennent plus les fonctionnaires et ne comprennent pas à quoi sert la fonction publique. Donc ça disparaîtra, puisque personne ne sera plus là pour la défendre.


Dernière édition par Zagara le Jeu 24 Aoû 2017 - 22:25, édité 1 fois
avatar
MmeCécile
Niveau 5

Re: Les profs, ces feignants...

par MmeCécile le Jeu 24 Aoû 2017 - 22:24
@ameliez a écrit:C'est encore pire quand tu es TRZ sans remplacement...
: Je veux bien te croire !
@Sallustius a écrit:je réponds souvent qu'il y a de la place dans le métier : qui n'en veut n'a qu'à venir ! généralement, ça se termine par "je ne pourrais pas..."
: J'ai essayé, mais, je cite :" oui mais on ne peut pas être prof de RH " (mauvaise foi ? vous croyez ? )

_________________
Un tiens vaut mieux que deux tu l'auras...

2017-2018 : une seconde (PP), une 1èreS , une T ES et une T ST2S (20h)
2016-2017 : stagiaire , deux 5e (8h)
avatar
tiptop77
Oracle

Re: Les profs, ces feignants...

par tiptop77 le Jeu 24 Aoû 2017 - 22:25
Le seul qui me fait vraiment des réflexions désagréables à ce propos, c'est mon beauf mais comme je ne l'aime pas je m'en fous et je l'envoie bouler.

Personne n'est prof dans ma famille. Si des amis font des réflexions, j'essaie de discuter et si je vois que c'est peine perdue, je lâche l'affaire et je ne me prends pas la tête car je sais que je fournis du boulot et si d'autres personnes ne s'en rendent pas compte, j'ai appris à laisser couler mais j'avoue que parfois ça m'agace un peu encore.

Ah j'oubliais une chose: depuis quelque temps mon beauf forme des jeunes sur son lieu de travail et il a dit qu'il n'en pouvait plus car ils n'écoutaient rien et ne bossaient pas. Mouahaha! J'ai bien rigolé

_________________
May the force be with us!
avatar
mafalda16
Modérateur

Re: Les profs, ces feignants...

par mafalda16 le Jeu 24 Aoû 2017 - 22:30
@MmeCécile a écrit:
@ameliez a écrit:C'est encore pire quand tu es TRZ sans remplacement...
: Je veux bien te croire !
@Sallustius a écrit:je réponds souvent qu'il y a de la place dans le métier : qui n'en veut n'a qu'à venir ! généralement, ça se termine par "je ne pourrais pas..."
: J'ai essayé, mais, je cite :" oui mais on ne peut pas être prof de RH " (mauvaise foi ? vous croyez ? )

Si si, on peut. En stmg il y a des cours avec spécialité RH, et en BTS aussi. Elle peut donc tout à fait passer le concours. Allez, hophophop au boulot ! Twisted Evil


Sinon plus généralement j'ai réglé le problème je ne parle pas de mon boulot avec des gens qui n'y connaissent rien. Et si on commence à m'en parler de façon méprisante je dis avec un grand sourire "les concours sont ouverts, avec la crise des recrutements on vous attend".
avatar
tiptop77
Oracle

Re: Les profs, ces feignants...

par tiptop77 le Jeu 24 Aoû 2017 - 22:32
@mafalda16 a écrit:
@MmeCécile a écrit:
@ameliez a écrit:C'est encore pire quand tu es TRZ sans remplacement...
: Je veux bien te croire !
@Sallustius a écrit:je réponds souvent qu'il y a de la place dans le métier : qui n'en veut n'a qu'à venir ! généralement, ça se termine par "je ne pourrais pas..."
: J'ai essayé, mais, je cite :" oui mais on ne peut pas être prof de RH " (mauvaise foi ? vous croyez ? )

Si si, on peut. En stmg il y a des cours avec spécialité RH, et en BTS aussi. Elle peut donc tout à fait passer le concours. Allez, hophophop au boulot ! Twisted Evil


Sinon plus généralement j'ai réglé le problème je ne parle pas de mon boulot avec des gens qui n'y connaissent rien. Et si on commence à m'en parler de façon méprisante je dis avec un grand sourire "les concours sont ouverts, avec la crise des recrutements on vous attend".

Twisted Evil

_________________
May the force be with us!
avatar
Babarette
Doyen

Re: Les profs, ces feignants...

par Babarette le Jeu 24 Aoû 2017 - 22:35
Pour ma part, quand j'ai affaire à un on, je le fréquente le moins possible et s'il parle, je laisse mon cerveau partir ailleurs, ça m'évite de m'empoisonner la vie.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
MmeCécile
Niveau 5

Re: Les profs, ces feignants...

par MmeCécile le Jeu 24 Aoû 2017 - 22:36
En fait je crois que vous avez raison, je me prends trop la tête.
Mais il est vrai que c'est perturbant de ce dire que les gens pensent que les personnes qui leur ont fait cours, qui les ont formés, ne travaillaient pas pour le faire. Genre c'est inné, nous sommes des génies...


Dernière édition par MmeCécile le Jeu 24 Aoû 2017 - 22:48, édité 1 fois

_________________
Un tiens vaut mieux que deux tu l'auras...

2017-2018 : une seconde (PP), une 1èreS , une T ES et une T ST2S (20h)
2016-2017 : stagiaire , deux 5e (8h)
avatar
Babarette
Doyen

Re: Les profs, ces feignants...

par Babarette le Jeu 24 Aoû 2017 - 22:38
"Oui, je suis un génie, et je suis très intelligent parce que j'ai choisi un métier où on est payé à ne rien faire, vous êtes jaloux parce que vous n'avez pas eu ma présence d'esprit".
Et biiiiiim.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
Catalunya
Expert

Re: Les profs, ces feignants...

par Catalunya le Jeu 24 Aoû 2017 - 22:40
Désolé d'être désagréable, mais si tu pouvais surveiller ton orthographe...
avatar
Vatrouchka
Niveau 7

Re: Les profs, ces feignants...

par Vatrouchka le Jeu 24 Aoû 2017 - 22:42
Oui, bizarrement les premiers à dire qu'on ne fait rien ne souhaitent pas nous rejoindre quand on le leur propose. vache
avatar
Lord Steven
Habitué du forum

Re: Les profs, ces feignants...

par Lord Steven le Jeu 24 Aoû 2017 - 22:43
Je me rappelle une fois avoir discuté avec un contractuel qui se vantait de ne rien préparer, suivre son manuel intégralement, corriger ses copies pendant les cours et ne pas travailler plus de 18h par semaine. J'étais consterné....

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch
avatar
MmeCécile
Niveau 5

Re: Les profs, ces feignants...

par MmeCécile le Jeu 24 Aoû 2017 - 22:43
@Catalunya a écrit:Désolé d'être désagréable, mais si tu pouvais surveiller ton orthographe...
Je vais essayer de me relire, j'avoue qu'à cette heure-ci j'ai du mal, l'orthographe n'étant pas un réflexe pour moi. Désolée, j'espère que tes yeux ne saignent pas de trop .


Dernière édition par MmeCécile le Jeu 24 Aoû 2017 - 22:49, édité 1 fois

_________________
Un tiens vaut mieux que deux tu l'auras...

2017-2018 : une seconde (PP), une 1èreS , une T ES et une T ST2S (20h)
2016-2017 : stagiaire , deux 5e (8h)
avatar
Robin54
Niveau 6

Re: Les profs, ces feignants...

par Robin54 le Jeu 24 Aoû 2017 - 22:43
@Babarette a écrit:Pour ma part, quand j'ai affaire à un on, je le fréquente le moins possible et s'il parle, je laisse mon cerveau partir ailleurs, ça m'évite de m'empoisonner la vie.

Bienvenue au club ! alatienne
avatar
Orlanda
Fidèle du forum

Re: Les profs, ces feignants...

par Orlanda le Jeu 24 Aoû 2017 - 22:47
Ce qui serait miraculeux, c'est que quelqu'un qui fait des études de RH pense autrement. Voyez, nous aussi, nous pouvons donner dans le poncif éculé!

Je ne prends pas mal les remarques sur les vacances ou le temps de travail, car ce sont bien les deux avantages que je vois à ce métier: pouvoir m'organiser comme je le veux.

En revanche, ce qui me blesse encore, quoique je travaille à ne plus y prendre garde, ce sont les remarques de la famille "les profs sont des ratés".
Me faire toiser par l'ingénieur inculte du bar, l'agent immobilier du cours de danse, ou les parents de l'élève qui veut faire médecine, lui!, je ne le gère pas encore assez bien.

Remarquez, si je perds mes précieuses vacances et mon autonomie, je ne vais pas tarder à me toiser moi-même.


Dernière édition par Orlanda le Jeu 24 Aoû 2017 - 22:54, édité 1 fois

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
avatar
lene75
Empereur

Re: Les profs, ces feignants...

par lene75 le Jeu 24 Aoû 2017 - 22:49
Maintenant j'applique aussi la méthode : «Oui c'est vraiment top comme job. On bosse pas beaucoup, on a beaucoup de vacances et c'est bien payé. Sans compter la sécurité de l'emploi. Franchement tu devrais postuler : en ce moment on prend tout le monde.» Et si la personne me dit qu'elle ne peut pas, j'ajoute que c'est vraiment bête pour elle, qu'elle a mal choisi.

Je dois dire que ça ne marche pas du tonnerre et que ça m'énerve quand même mais eu moins ça coupe court à la conversation.

Ce que je préfère, ce sont les mecs qui me sortent que je me le coule douce alors que leur femme ne travaille pas ou s'est arrêté de travailler quand les enfants étaient petits (j'ai trois enfants en bas-âge).

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
288
Niveau 10

Re: Les profs, ces feignants...

par 288 le Jeu 24 Aoû 2017 - 23:05
Je suis d'accord avec Lene : la meilleure stratégie est de couper l'herbe sous le pied de l'interlocuteur. Ta belle-sœur cherche manifestement à provoquer une réaction, et ça marche. Personnellement, je peux (i) être indifférent à l'attaque, (ii) faire mine d'acquiescer à ce genre de propos ou (iii) si j'ai l'esprit rieur, psychologiser grossièrement en expliquant que les critiques à l'endroit des profs proviennent dans 90% des cas de gens ayant eu eux-mêmes une scolarité chaotique et qui tentent une réhabilitation rétrospective à travers moi (ce que j'observe du reste assez souvent : les médecins auxquels j'ai affaire, par exemple, sont souvent plutôt admiratifs et intéressés lorsque je leur dis que je suis prof).
avatar
Zagara
Grand Maître

Re: Les profs, ces feignants...

par Zagara le Jeu 24 Aoû 2017 - 23:09
Moi j'applique la solution de couper les ponts avec les gens qui me font ce genre de remarques. Parce que si ils se permettent de le faire, c'est un signe qu'ils n'ont pas les qualités nécessaires pour m'intéresser en général. Si il y a un truc que je ne supporte pas, ce sont les gens irrespectueux gratuitement. Autant ne plus les voir.
Heureusement je subis assez rarement (jamais en fait) cette remarque venant de gens impossibles à couper (famille).
avatar
288
Niveau 10

Re: Les profs, ces feignants...

par 288 le Jeu 24 Aoû 2017 - 23:16
C'est vrai : d'où la complexité de la figure de la belle-sœur / beau-frère.
avatar
Babarette
Doyen

Re: Les profs, ces feignants...

par Babarette le Jeu 24 Aoû 2017 - 23:17
Je souscris totalement aux propos de Zagara. Quand une personne de mon entourage se montre infâme avec moi, je l'envoie paître sur les roses en enfer pour s'y faire cuire un œuf.
Ceci dit, je fais partie des gens qui pensent que la famille peut être coupée: un on reste un on.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
tiptop77
Oracle

Re: Les profs, ces feignants...

par tiptop77 le Jeu 24 Aoû 2017 - 23:18
@288 a écrit:Je suis d'accord avec Lene : la meilleure stratégie est de couper l'herbe sous le pied de l'interlocuteur. Ta belle-sœur cherche manifestement à provoquer une réaction, et ça marche. Personnellement, je peux (i) être indifférent à l'attaque, (ii) faire mine d'acquiescer à ce genre de propos ou (iii) si j'ai l'esprit rieur, psychologiser grossièrement en expliquant que les critiques à l'endroit des profs proviennent dans 90% des cas de gens ayant eu eux-mêmes une scolarité chaotique et qui tentent une réhabilitation rétrospective à travers moi (ce que j'observe du reste assez souvent : les médecins auxquels j'ai affaire, par exemple, sont souvent plutôt admiratifs et intéressés lorsque je leur dis que je suis prof).

+1

_________________
May the force be with us!
avatar
lene75
Empereur

Re: Les profs, ces feignants...

par lene75 le Jeu 24 Aoû 2017 - 23:28
Si je coupais les ponts avec toutes les personnes qui me font ce genre de remarques, il ne me resterait plus grand monde, y compris et surtout dans ma famille et ma BF. J'ai toujours entendu mon père dire que les profs étaient des fainéants et des bons à rien (ma mère était prof).

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Contenu sponsorisé

Re: Les profs, ces feignants...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum