Principal de collège ou imam de la République ? Extraits

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Principal de collège ou imam de la République ? Extraits

Message par Tamerlan le Mer 30 Aoû 2017 - 19:10

Deux rappels :
- le sujet de ce topic est la gestion des questions d'intégrisme dans les établissements scolaires. En liaison avec l'environnement local certes, mais attention tout de même à ne pas trop dévier sur des questions très générales.
- je rappelle par ailleurs que la charte prévoit que "Quelles que soient ses opinions, tout intervenant sur le forum doit accepter d'être confronté à des points de vue différents des siens, et d'y répondre de manière correcte et argumentée. " Il semble que certaines interventions ne répondent pas à cette demande et visent à pourrir délibérément les échanges. La modération se réserve le droit de les supprimer.

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Principal de collège ou imam de la République ? Extraits

Message par pseudo-intello le Jeu 31 Aoû 2017 - 0:31

lenidji a écrit:PS: Des salafistes convertis, qui n'ont rien de "basané" comme vous dites, il y en a à la pelle. Et ce sont souvent les pires.

Très vrai, et c'est quelque chose qu'on n'a pas fini de rappeler, surtout dans nos bahuts, surtout à nos ados qui ont tant de mal avec les nuances...

je travaille dans un établissement mixte où, si on me passe ce qui ressemble à une statistique ethnique, le taux de typés arabes (encore une fois, je n'aime pas m'exprimer ainsi, mais c'est pour vous donner une idée) doit être à peu près équivalent à celui de la société française dans son ensemble... Au début du ramadan, cette année, dans mon cours qui rassemblait 15 élèves de 4 classes différentes, donc des élèves qui ne se connaissent pas tous bien, une partie des "blancs" a demandé à chaque élève basané présent (et avec suffisamment d'insistance pour persister alors que je leur répondais qu'on s’en fout et qu'on est dans un espace laïque), s'il faisait le ramadan ou pas... en gros, t'es beur, t'es musulman, c'est comme ça. Tu es blanc, personne n'ira faire de commentaire en te voyant bouffer à la cantine, mais si tu n'es pas blanc, justifie-toi" (en plus, il faisait vachement chaud dehors et dans les classes, ce qui aurait rendu limite dangereux pour le élèves de ne pas au moins boire de toute la journée).
Ça montre la vacuité de la pensée de nos ados, et ça explique les raccourcis racistes vite fait dans la tête des gens (dans 4 ans, ces élèves votent) de confusion entre type ethnique et religion. Ça occulte le problème des convertis, qui sont parfois gratinés à vouloir en faire toujours plus et à faire le champ remporter la médaille du plus fondamentaliste, ainsi que le calvaire, parfois, des "beurs" athées, ou musulmans modérés, qui ne suivent pas tous les préceptes du Coran ou de autres textes religieux parce qu'avant d'être musulmans, ce sont des être humains, et qu'à ce titre, ils sont encore les seuls maîtres (après les lois de la République) de leur existence.


pseudo-intello
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Principal de collège ou imam de la République ? Extraits

Message par JCB le Jeu 31 Aoû 2017 - 0:48

Dommage, ce fil vire au café du commerce. Chacun y va de sa petite anecdote pour en tirer des conclusions qui confortent sa vision des choses ou celle du copain.
Pour ma part, je pense qu'il est stérile de continuer à échanger dans ces conditions.

JCB
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Principal de collège ou imam de la République ? Extraits

Message par neomath le Jeu 31 Aoû 2017 - 10:19

Ok on recentre.
@Zagara
Pour mettre de côté les points sur lesquels nous ne serons jamais d'accord, je propose que nous partions de l'hypothèse que :
1) Le salafisme est si répandu que la bonne grille d'analyse de la situation française est celle de l'Algérie et du Pakistan.
2) L'islamophobie n'existe pas, c'est juste un moyen d'interdire de critiquer l'islam.
3) La présence d'enfant salafistes, en masse, dans les écoles de France y empêche toute activité pédagogique.
La situation est donc grave. Que proposez vous concrètement ?

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron
avatar
neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Principal de collège ou imam de la République ? Extraits

Message par Zagara le Jeu 31 Aoû 2017 - 10:22

Aucun de tes 3 points ne correspond à ma pensée, ni à mon diagnostic, du coup je ne vois pas comment je pourrais accepter de répondre à la question qui en découle.

Comme quoi, tu ne lis pas et ne veux pas comprendre ce que les gens disent : tu ne fais que lire ce que tu veux lire, en attribuant à autrui une position qui correspond à ta conception de "méchant pas d'accord avec toi et donc d'opinion forcément fascisante" (tes 3 points, surtout le 2, sont franchement des opinions d'extrême-droite et je trouve insultant que tu oses les formuler alors que PERSONNE n'a tenu ces propos ici).

Quant à la taxinomie des intégrismes islamistes de @JCB, c'est vrai qu'il y en a des tas de différents. Joie. Il faudrait, à chaque post, réaffirmer les nuances entre chaque secte pour être "sérieux" ? D'accord. C'est vrai que Daesh a la fantaisie de crucifier les mécréants, tandis que l'Arabie saoudite se contente d'une sobre décapitation au sabre. C'est vrai que le salafisme takfiriste a inspiré les terroristes du 13 novembre, tandis que c'est le tablighisme qui a inspiré la cellule terroriste de Lunel. C'est vrai que la mouvance des Frères musulmans s'en tient aux mots, sans jamais faire couleur le sang... Mais se délecte tout de même des appels au meurtre, des injures envers les "mécréants" et des légitimations de la haine et de la violence. Vraiment, c'était très très très important de le noter. Je suis "sérieuse" maintenant ? Comble du sérieux, je vais te rappeler que tous ces intégrismes sont liés et s'interpénètrent, parce qu'ils procèdent de la même matrice, créant à peu près autant d'intégrismes métissés qu'il existe de cellules d'intégristes. On passe agréablement, au gré des parcours, du salafisme au takfirisme, avant de revenir au quiétisme, et pourquoi pas de toucher telle autre idéologie exotique, marginalement différente.

Quand on en est à compter le nombre de morts, ou le nombre d'appels au meurtre, pour dire que telle secte est différente de telle autre, c'est qu'on essaie de se voiler la face.
avatar
Zagara
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Principal de collège ou imam de la République ? Extraits

Message par Anaxagore le Jeu 31 Aoû 2017 - 10:58

Merci Zagara.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne
avatar
Anaxagore
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Principal de collège ou imam de la République ? Extraits

Message par Tamerlan le Jeu 31 Aoû 2017 - 11:03

Étant donné la non-prise en compte du message précédent topic fermé en attente d'une décision de la modération.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)
avatar
Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum