Sondage : Que voulez-vous dire par "C'est chimique" ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Que voulez-vous dire par "c'est chimique" (en parlant d'un produit alimentaire, d'entretien, d'un matériau, etc.) ?

9% 9% 
[ 25 ]
2% 2% 
[ 5 ]
25% 25% 
[ 74 ]
21% 21% 
[ 60 ]
18% 18% 
[ 52 ]
8% 8% 
[ 22 ]
17% 17% 
[ 54 ]
 
Total des votes : 292

Re: Sondage : Que voulez-vous dire par "C'est chimique" ?

Message par KinetteKinette le Dim 10 Sep 2017 - 13:50

Bonjour à tous,
Intéressant débat.
Juste pour info par rapport à une des premières réponses: il paraît quasi sûr maintenant qu'il n'existe pas de phéromones dans l'espèces humaine (l'organe voméronasal n'est plus fonctionnel). Ce qui ne signifie point que les odeurs n'aient pas d'action (mais pas physiologique). D'ailleurs les histoires de synchronisation de cycle menstruel grâce à des phéromones, c'est juste faux (d'ailleurs la raison de ceci serait bien mystérieuse... les arguments pseudo-évolutionniste donnés à l'époque de l'étude mal menée à l'origine de cette légende étaient ridicules).

Pour en revenir à cette histoire de "chimie": une des familles de toxines les plus problématiques dans l'alimentation est celle des aflatoxines. Toxines qui s'accumulent dans le corps et sont cancérigènes. https://fr.wikipedia.org/wiki/Aflatoxine
Le truc que je trouve étonnant, au vu de la dangerosité de ces toxines, et que pas grand monde ne s'en préoccupe et que, finalement, on ne contrôle que quelques aliments... comme quoi, le principe de précaution ne s'applique que quand ça arrange.

J'ai récemment découvert que deux plantes que j'apprécie gustativement, et qui ont la cote chez les amateurs de "naturel" (j'en fais partie...) contiennent en fait des toxines cancérogènes peu sympathiques: la consoude et la bourrache (de la même famille). Du coup, je me suis abstenue d'en redonner à mon fils (après lui avoir fait manger des fleurs et feuilles de bourrache). J'ai par la même découvert que le tussilage (pourtant bien agréable à grignoter au printemps) était à consommer de façon parcimonieuse. Evidemment, il y a des toxines quasiment partout, il ne faut pas en faire tout une histoire, vu que c'est "la dose qui fait le poison". Mais pour les plantes à effet cumulatif sur la durée, je ne suis pas trop rassurée. On pourrait aussi parler des champignons avec les espèces comme le tricholome équestre (par ailleurs excellent, j'en ai mangé quand il n'était pas encore classé comme mortel) qui ont aussi des toxines dangereuses par accumulation. Comme quoi, il n'y a pas que la dioxine...
On pourrait parler des intoxications à l'ergot de seigle, mais aussi à d'autres plantes qui étaient consommées "faute de mieux" (fougère aigle, ...), et on se garderait alors d'idéaliser l'alimentation d'il y a un siècle...

Les plantes utilisées comme tisanes ne sont pas anodines non plus, même les plus communes... on parlait d'action hormonale, beaucoup de plantes utilisées dans les tisanes sont connues pour ceci (sauge, millepertuis,....). Personnellement, j'ai eu l'idée un jour de prendre de la reine des prés (dont j'adore l'odeur) comme substitut d'aspirine (entre acide salicylique et acide acétylsalicilique, peu de différence...). Mal m'en a pris: mon estomac n'a pas apprécié, et j'ai réalisé tous les bienfaits de la chimie. J'aime bien tenter la phytothérapie pour les petits bobos (avec toute la prudence que ça demande), mais il est bon de savoir que nos technologies nous ont fourni des molécules puissantes et pourvues souvent de moins d'effets secondaires que ce qu'offre la nature.
Tiens, en recherchant sur les tisanes, je suis aussi tombée sur ceci: https://www.plantes-et-sante.fr/soigner/des-substances-nocives-dans-la-camomille-de-kusmi-tea

Evidemment, ce n'est pas parce que la nature nous joue bien des tours qu'il faut célébrer l'industrie agroalimentaire et la malbouffe. Quand j'ai découvert du sorbate de potassium dans une confiture achetée (et dégueulasse en plus) j'étais assez effarée de la chose, sachant que nos confitures familiales peuvent facilement se conserver plus de 5 ans sans pour autant mettre dedans autre chose que des fruits, du sucre et éventuellement de la pectine ou de l'agar.

K

KinetteKinette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage : Que voulez-vous dire par "C'est chimique" ?

Message par egomet le Dim 10 Sep 2017 - 17:49

archeboc a écrit:
egomet a écrit:À cela s'ajoute le risque de représailles du même type. En pratique, on voit très peu d'attaque chimiques contre des soldats. C'est beaucoup plus facile contre des civils.

Cela, c'était vrai jusqu'en 1948. Depuis cette date, les textes internationaux interdisent les actions de représailles, et les grands pays sont paralysés par cette interdiction. Si les civils sont plus touchés par les attaques chimiques, c'est parce que, pour les raisons de difficulté de diffusion que tu décris, les belligérants évitent de lancer leur saleté sur la ligne de front.
Le principe de la guerre, c'est quand même un peu la transgression. Des tentatives d'interdire telle ou telle arme, ou de bannir telle ou telle pratique, l'histoire en est pleine. C'est très bien d'essayer d'humaniser la guerre en établissant des tabous, mais il ne faut pas se leurrer, l'honneur ne tient pas longtemps si un des belligérants peut obtenir un avantage décisif en transgressant la règle. Si on ne le fait pas par cynisme ou par goût du pouvoir, on finit quand même par le faire pour sauver sa peau. Les seuls interdits qui tiennent durablement concernent des pratiques répugnantes qui n'améliorent pas les chances de survie. Ainsi on renoncera volontiers à la baïonnette crantée, mais pas au champ de mine. La guerre sous-marine à outrance n'est pas restée un tabou très longtemps pour les Américains. Ironie de l'histoire! Ils interviennent dans la première guerre sur fond d'indignation face au naufrage du Lusitania. Et pendant la seconde, ils affament le Japon en coulant la quasi-totalité de sa flotte de commerce.
Quant au refus des représailles, nous avons la chance de ne pas avoir été depuis 1948 dans une situation qui mette vraiment à l'épreuve notre sens moral. Depuis 70 ans, les grandes nations n'ont fait la guerre que contre des adversaires très arriérés sur le plan militaire. À aucun moment elles n'ont été menacées en tant que nations. Pourtant rien n'est facile. S'il n'y a guère eu de représailles officielles, les dérapages individuels n'ont pas été rares: torture en Algérie ou en Irak, massacres au Vietnam. Oh que oui, nous sommes toujours capables de commettre des horreurs. Ça ne sert à rien de se voiler la face.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
avatar
egomet
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage : Que voulez-vous dire par "C'est chimique" ?

Message par Will.T le Sam 16 Sep 2017 - 10:13


avatar
Will.T
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage : Que voulez-vous dire par "C'est chimique" ?

Message par fullmetalchemist le Dim 17 Sep 2017 - 11:24

Oh bah tiens je vais partager ça sur FB ^^

EDIT: Ah bah mince, comme c'est sur Twitter je ne peux pas!
avatar
fullmetalchemist
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum