Les Français n'ont pas une très bonne image de la qualité de l'enseignement dispensé à l'école.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Français n'ont pas une très bonne image de la qualité de l'enseignement dispensé à l'école.

Message par Will.T le Dim 3 Sep 2017 - 8:55

C'est ce qu'il ressort d'un sondage sur les Français et l'école, réalisé par l'institut BVA et publié ce samedi par la Presse régionale.

Les Français n'ont pas une très bonne image de la qualité de l'enseignement dispensé à l'école. Selon un sondage réalisé par l'institut BVA, pour la Presse régionale et Foncia, publié ce samedi, 65 % d'entre-eux estiment que le niveau a baissé depuis qu'ils étaient élèves.

C'est moins qu'en 2016, où ils étaient 75 % à faire ce constat, mais cela reste un chiffre très élevé. D'autant qu'ils sont seulement 47 % à considérer que l'école garantit bien l'égalité des chances.
lien
avatar
Will.T
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français n'ont pas une très bonne image de la qualité de l'enseignement dispensé à l'école.

Message par belote le Dim 3 Sep 2017 - 9:33

Les Français n'ont pas une bonne image de l'Ecole, de leur gouvernement, de la Sécurité sociale, de l'équipe de France de Football ni du goût du pain de la boulangère... Les Français ont pour principe de ne jamais être contents.
Il est intéressant de voir que les sondés trouvent les professeurs pas assez sévères mais quand je pense à tous les parents qui refusent qui une retenue, qui une exclusion, qui un travail supplémentaire car leur enfant a dérapé, je me dis qu'il y a un paradoxe. Ou peut-être souhaiteraient-ils davantage de sévérité pour les enfants des autres seulement ? Quant à la baisse de niveau, tous les enseignants la déplorent également mais de la même façon, nous sommes coincés entre les injonctions bienveillantes du Ministère et les parents qui ne supportent pas de voir un 4 sur la copie de leur enfant.
avatar
belote
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français n'ont pas une très bonne image de la qualité de l'enseignement dispensé à l'école.

Message par Isis39 le Dim 3 Sep 2017 - 10:21

belote a écrit:Les Français n'ont pas une bonne image de l'Ecole, de leur gouvernement, de la Sécurité sociale, de l'équipe de France de Football ni du goût du pain de la boulangère... Les Français ont pour principe de ne jamais être contents.
Il est intéressant de voir que les sondés trouvent les professeurs pas assez sévères mais quand je pense à tous les parents qui refusent qui une retenue, qui une exclusion, qui un travail supplémentaire car leur enfant a dérapé, je me dis qu'il y a un paradoxe. Ou peut-être souhaiteraient-ils davantage de sévérité pour les enfants des autres seulement ? Quant à la baisse de niveau, tous les enseignants la déplorent également mais de la même façon, nous sommes coincés entre les injonctions bienveillantes du Ministère et les parents qui ne supportent pas de voir un 4 sur la copie de leur enfant.

C'est tout à fait ça !
avatar
Isis39
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français n'ont pas une très bonne image de la qualité de l'enseignement dispensé à l'école.

Message par Delia le Dim 3 Sep 2017 - 10:30

pour la Presse régionale et Foncia.
Foncia ?
Foncia est une entreprise française d’administration de biens et de transaction immobilière.(Google)
A quand un sondage sur la gestion de Foncia ?

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Delia
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français n'ont pas une très bonne image de la qualité de l'enseignement dispensé à l'école.

Message par Finrod le Dim 3 Sep 2017 - 10:42

belote a écrit:Les Français n'ont pas une bonne image de l'Ecole, de leur gouvernement, de la Sécurité sociale, de l'équipe de France de Football ni du goût du pain de la boulangère... Les Français ont pour principe de ne jamais être contents.
Il est intéressant de voir que les sondés trouvent les professeurs pas assez sévères mais quand je pense à tous les parents qui refusent qui une retenue, qui une exclusion, qui un travail supplémentaire car leur enfant a dérapé, je me dis qu'il y a un paradoxe. Ou peut-être souhaiteraient-ils davantage de sévérité pour les enfants des autres seulement ? Quant à la baisse de niveau, tous les enseignants la déplorent également mais de la même façon, nous sommes coincés entre les injonctions bienveillantes du Ministère et les parents qui ne supportent pas de voir un 4 sur la copie de leur enfant.

Il n'y a aucun paradoxe, juste un effet de minorité - ceux qui font du bruit ont l'air plus nombreux que ce qu'ils sont.

Il y a aussi ce phénomène quantique particulier qui veut que les gens ont une opinion toute faite qui leur convient, mais qu'elle change dès qu'on leur demande leur avis, l'observation influençant donc le phénomène comme en physique quantique.

Exemple (ce n'est pas un exemple anti-macroniste puisque je fais parti de la petite minorité du forum en accord avec ses choix, même si certains sont difficiles):
"j'ai voté Macron car il est jeune et dynamique"
"êtes vous favorable à l'augmentation de la CSG ?"
"Non, on ne va pas se laisser faire ! ah si j'avais su !"



avatar
Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français n'ont pas une très bonne image de la qualité de l'enseignement dispensé à l'école.

Message par Iphigénie le Dim 3 Sep 2017 - 10:53

47% à  se faire encore des illusions quand même. ....c'est énorme.
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français n'ont pas une très bonne image de la qualité de l'enseignement dispensé à l'école.

Message par archeboc le Dim 3 Sep 2017 - 13:47

Delia a écrit:
pour la Presse régionale et Foncia.
Foncia ?
Foncia est une entreprise française d’administration de biens et de transaction immobilière.(Google)
A quand un sondage sur la gestion de Foncia ?

Qui serait intéressé par un sondage sur la gestion de Foncia ?

D'où la question : pourquoi Foncia s'intéresse-t-elle à la mauvaise image de l'éducation nationale ? A votre avis, cette entreprise a-t-elle des ambitions dans l'immobilier scolaire ?

Ou bien plutôt les dirigeants économiques, ici comme dans d'autres boîtes, ne seraient-ils pas en train de découvrir, à travers la difficulté à recruter des employés compétents, le désastre de l'éducation nationale ?


_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français n'ont pas une très bonne image de la qualité de l'enseignement dispensé à l'école.

Message par Zagara le Dim 3 Sep 2017 - 13:48

Je n'ai pas une très bonne image des Français, du coup ça s'équilibre.
avatar
Zagara
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français n'ont pas une très bonne image de la qualité de l'enseignement dispensé à l'école.

Message par Pierre-Henri le Dim 3 Sep 2017 - 14:24

archeboc a écrit:

D'où la question : pourquoi Foncia s'intéresse-t-elle à la mauvaise image de l'éducation nationale ? A votre avis, cette entreprise a-t-elle des ambitions dans l'immobilier scolaire ?

Ou bien plutôt les dirigeants économiques, ici comme dans d'autres boîtes, ne seraient-ils pas en train de découvrir, à travers la difficulté à recruter des employés compétents, le désastre de l'éducation nationale ?


A mon avis, il y a une raison plus immédiate. Les agences immobilières financent des enquêtes sur l'école parce que le choix du logement, et donc sa valeur sur le marché immobilier, dépendent des établissements scolaires situés à proximité. Pour un agent immobilier, il vaut mieux dire : "en plus, vous êtes juste à côté de Sainte-Joie-D'apprendre" que "oui, je sais, le collège de secteur, c'est Coupe-Gorge-sur-Deal, c'est un problème".

Pierre-Henri
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français n'ont pas une très bonne image de la qualité de l'enseignement dispensé à l'école.

Message par archeboc le Dim 3 Sep 2017 - 20:26

Pierre-Henri a écrit:
archeboc a écrit:

D'où la question : pourquoi Foncia s'intéresse-t-elle à la mauvaise image de l'éducation nationale ? A votre avis, cette entreprise a-t-elle des ambitions dans l'immobilier scolaire ?

Ou bien plutôt les dirigeants économiques, ici comme dans d'autres boîtes, ne seraient-ils pas en train de découvrir, à travers la difficulté à recruter des employés compétents, le désastre de l'éducation nationale ?


A mon avis, il y a une raison plus immédiate. Les agences immobilières financent des enquêtes sur l'école parce que le choix du logement, et donc sa valeur sur le marché immobilier, dépendent des établissements scolaires situés à proximité. Pour un agent immobilier, il vaut mieux dire : "en plus, vous êtes juste à côté de Sainte-Joie-D'apprendre" que "oui, je sais, le collège de secteur, c'est Coupe-Gorge-sur-Deal, c'est un problème".

C'est possible : il y a effectivement des études économétriques pour mesurer l'influence locale des établissements scolaires sur les prix de l'immobilier, et certaines sont soutenues par des entreprises immobilières. Mais là, il n'y a rien de local dans cette étude.

J'aime beaucoup "Sainte-Joie-D'apprendre" et "Coupe-Gorge-sur-Deal".

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français n'ont pas une très bonne image de la qualité de l'enseignement dispensé à l'école.

Message par Lowpow29 le Dim 3 Sep 2017 - 20:41

Iphigénie a écrit:47% à  se faire encore des illusions quand même. ....c'est énorme.

+1 ..! Rolling Eyes

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate
avatar
Lowpow29
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum