Réflexions de Lang sur Blanquer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réflexions de Lang sur Blanquer

Message par Awott le Dim 3 Sep 2017 - 22:46

http://tempsreel.nouvelobs.com/education/20170903.OBS4169/jack-lang-repond-a-jean-michel-blanquer-un-enfant-est-un-etre-vivant-pas-une-machine.html

Ce n’est ni un fumiste ni un amateur comme on a pu en voir si souvent rue de Grenelle. Avec lui, nous avons un homme de qualité.     [...]  Puisse-t-il nous réserver d’heureuses surprises et réinventer l’école du bonheur et de la rigueur.

Je trouve le ton assez violent avec ses prédécesseurs et bienveillant avec Blanquer.
avatar
Awott
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions de Lang sur Blanquer

Message par Laotzi le Dim 3 Sep 2017 - 22:54

Il y a beaucoup de propos sensés dans cet entretien avec Jack Lang (sur l'école élitaire pour tous, les langues anciennes, les bilangues et classes euros, sur le tirage au sort à l'entrée à l'université, sur la nécessité de mettre des moyens supplémentaires à l'université, sur la semaine de 4 jours...), d'autres moins (sur les IUFM...).

Mais tout cela n'est finalement que le commentaire de mesures techniciennes, comme le dit d'ailleurs Lang, et pas d'une vision d'ensemble néolibérale de l'école et de la place des professeurs avec les annonces qui fâchent le plus (recrutement par les CDE etc.)

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
avatar
Laotzi
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions de Lang sur Blanquer

Message par Balthazaard le Dim 3 Sep 2017 - 23:33

Oui, c'était plutôt bien, sauf qu'à la fin l’idéologie ressurgit en force avec un discours sans nuances sur la semaine de 4 jours!!! Comme il est facile de faire un constat mais difficile d'en appliquer les conclusions à soi-même.
avatar
Balthazaard
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions de Lang sur Blanquer

Message par VinZT le Dim 3 Sep 2017 - 23:46

Le passage sur le Conseil Supérieur des Programmes est particulièrement savoureux…

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
avatar
VinZT
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions de Lang sur Blanquer

Message par Balthazaard le Dim 3 Sep 2017 - 23:52

Je reconnais, d'autant qu'il a 100% raison (et qu'on peu se demander quel niveau d'aveuglement il fallait pour ne pas le prédire)
C'est un des dadas d'une frange idéologique de la gauche, le Conseil national des programmes de Jospin qui s'est réincarné en Conseil supérieur des programmes de Peillon.
avatar
Balthazaard
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions de Lang sur Blanquer

Message par pseudo-intello le Lun 4 Sep 2017 - 0:01

Dans le tas, il raconte des conneries (pas que), mais peu importe le reste, finalement, son panpancucul à Najat est savoureux.

pseudo-intello
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions de Lang sur Blanquer

Message par e-Wanderer le Lun 4 Sep 2017 - 6:28

Il y a des choses justes, d'autres moins.

Il vante le plan "universités 2000", mais je n'oublie pas que c'est précisément lors de la dernière année de mandature de Jospin que le recrutement à l'université s'est complètement tari. J'ai une mémoire tout à fait précise de ces choses car justement, j'ai été recruté en 2000, juste avant la fermeture des portes. Je me souviens qu'il y avait 17 postes de MCF auxquels je pouvais légitimement postuler sans avoir à forcer les choses. Si j'avais été candidat l'année suivante, j'aurais eu seulement 4 possibilités. Il faut rétablir la vérité : c'est bien la dernière année de la mandature Jospin qui a inauguré la période de vaches maigres dont nous ne sommes toujours pas sortis, et que la réforme Pécresse a encore aggravée. Il y a eu UNE SEULE année d'embellie, celle où Fillon a accordé une dotation exceptionnelle pour créer des postes sur projets de recherche spécifiques, dits "postes Fillon". En 17 ans, ça fait peu…

Lang affirme aussi que les universités sont heureuses d'abriter les ESPE car ça leur donne des postes, de l'argent et du pouvoir. Elle est vraiment forte, celle-là !  
Parenthèse culturelle:
Je ne connais pas UN universitaire sérieux qui approuve ces usines à gaz des ESPE et qui soit favorable aux zozos des sciences de l'éduk'. Ces gens-là ont un pouvoir, mais ce n'est pas celui "de l'université" : soyons clair, pour moi les pédagogues fous des ESPE ne sont pas des universitaires mais des imposteurs qu'on nous a refourgués de force sans nous demander notre avis (merci Chatel !), et qui détournent de l'argent et des postes. Je préférerais MILLE FOIS qu'on ouvre moins de postes en 71e section du CNU (et même qu'on ferme carrément cette section bidon), et qu'on reverse tous ces moyens dans les sections sérieuses.
avatar
e-Wanderer
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions de Lang sur Blanquer

Message par Cath le Lun 4 Sep 2017 - 9:39

Lang nous a mis un max de vaseline dégoulinante quand il a remplacé Allègre.
Et il a entériné les mesures d'Allègre. Et les syndicats ont fermé leur bec.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum