Exercice attentat sans prévenir

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Exercice attentat sans prévenir

Message par pseudo-intello le Mar 5 Sep 2017 - 16:00

may68 a écrit:De toute façon personne ne peut prévoir les conditions et les modes opératoires d'une éventuelle attaque terroriste .

... d'autant plus que chez ces gens-là, apparemment, la mode n'est plus au gus qui se pointe avec sa kalach', mais à celui qui fonce dans le tas avec sa bagnole ou son camion.

(Cela signifie-t-il que, par conséquent, il faille à présent recruter des pros du rodéo pour faire des simulations de voiture folle à 12h ou 17h devant le collège ? )


(tss, l'éducation noationale, toujorus un train de retard)

pseudo-intello
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice attentat sans prévenir

Message par Caspar Goodwood le Mar 5 Sep 2017 - 16:03

pseudo-intello a écrit:
may68 a écrit:De toute façon personne ne peut prévoir les conditions et les modes opératoires d'une éventuelle attaque terroriste .

... d'autant plus que chez ces gens-là, apparemment, la mode n'est plus au gus qui se pointe avec sa kalach', mais à celui qui fonce dans le tas avec sa bagnole ou son camion.

(Cela signifie-t-il que, par conséquent, il faille à présent recruter des pros du rodéo pour faire des simulations de voiture folle à 12h ou 17h devant le collège ? )


(tss, l'éducation noationale, toujorus un train de retard)

Les modes changent vite dans ce domaine, pour toujours prendre de cours la population et les autorités (mais voiture et camion demandent moins d'argent et de préparation en amont).
avatar
Caspar Goodwood
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice attentat sans prévenir

Message par may68 le Mar 5 Sep 2017 - 16:08

Delia a écrit:
may68 a écrit:

Bien que prévenus, les enseignants de ce collège situé à une trentaine de kilomètres de Rouen ont été surpris par cet exercice plus vrai que nature.

On peut effectivement recenser entre personnels des écoles les éventuels écueils de sécurité dans les établissements , lister ou relister les issues ou ce genre de choses mais s'entraîner avec les élèves en simulant des attaques ,peu importe qu'elles soient du style grossier et ridicule de celle en cause aujourd'hui ou pas ,c'est ridicule .C'est surfer sur les peurs et les entretenir.
De toute façon personne ne peut prévoir les conditions et les modes opératoires d'une éventuelle attaque terroriste .
Justment, à Val de Reuil, il n'y avait pas d'élèves puisque c'était la pré rentrée.

La même chose s'est produite en Guyane l'an dernier et il y avait des élèves , il y a eu des blessés.
Là on a juste eu la chance que cette cheffe ait décidé de faire ça le jour de la pré-rentrée mais un autre hurluberlu aurait pu renouveler l'expérience guyanaise . Sans aller jusqu'aux blessés ça s'est produit dans maints établissements que les chefs envoient des personnels faire les pseudo terroristes en effrayany tout le monde !
Jusqu'à quand va t-on accepter d'être infantilisés ?
L'enseignante victime d'une prise d'otage avec ses élèves de maternelle en 1993 n'avait fait aucun exercices de sécurité et pourtant elle a réagi de façon exemplaire . Un ou une autre n'aurait peut-être pas réagi pareil , personne ne peut savoir . Nous sommes des humains pas des machines . Et pis on peut être morts avant nos élèves hein !

may68
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice attentat sans prévenir

Message par Delia le Mar 5 Sep 2017 - 17:21

Dans cette discussion, certains parlent de la chose, d'autres du procédé.
Il me semble que la chose ne se discute pas : les exercices d'alerte ont utiles, pour ne pas dire indispensables.
Le procédé, oui, le procédé...

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Delia
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice attentat sans prévenir

Message par may68 le Mar 5 Sep 2017 - 17:27

Delia a écrit:
Dans cette discussion, certains parlent de la chose, d'autres du procédé.
Il me semble que la chose ne se discute pas : les exercices d'alerte ont utiles, pour ne pas dire indispensables.
Le procédé, oui, le procédé...

Ben si tu le dis ...

may68
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice attentat sans prévenir

Message par may68 le Mar 5 Sep 2017 - 17:32

may68 a écrit:
Delia a écrit:
Dans cette discussion, certains parlent de la chose, d'autres du procédé.
Il me semble que la chose ne se discute pas : les exercices d'alerte ont utiles, pour ne pas dire indispensables.
Le procédé, oui, le procédé...

Ah ben si tu le dis alors ...

may68
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice attentat sans prévenir

Message par Delia le Mar 5 Sep 2017 - 17:35

Mais je n'ai rien dit !

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Delia
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice attentat sans prévenir

Message par Dimka le Mar 5 Sep 2017 - 17:36

Ça peut être utile de mettre des entraînements en place (et le fait qu'un jour, une personne a bien réagi sans entraînements ne prouve rien : un jour, un type est sorti tout seul d'un bâtiment en feu, ça n'invalide pas les exercices d'évacuation). Mais là, c'est du pur amateurisme, je ne crois même pas qu'un professionnel confronté au terrorisme aurait eu un truc pourri pareil. Encore que l'amateurisme, c'est de vouloir qu'il y ait des exercices et de ne pas les faire organiser par des gens compétents et qui auraient réfléchi à la chose.

De la même manière, on peut parfaitement apprendre à gérer une hémorragie dans un exercice, préparé à l'avance, sans stress et sans réalisme (du genre ça pisse le sang). On apprend un geste ou une conduite à tenir parce qu'on l'a apprise (les profs ont-ils eu une formation sur comment réagir ? J'en doute, surtout avec une prérentrée où les personnels peuvent être nouveaux), et parce qu'on s'est exercé sereinement dans des conditions d'exercice définies à l'avance.

'fin… Je veux dire : un exercice, faut avoir des objectifs, ça doit servir à mettre en place quelque chose qui a été défini avant, explicitement.
(Balancer des faux terroristes dans la fourmilière et regarder ce qu'il se passe N'est PAS un objectif.

_________________
pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!
avatar
Dimka
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice attentat sans prévenir

Message par may68 le Mar 5 Sep 2017 - 17:47

Delia a écrit:
Mais je n'ai rien dit !

"les exercices d'alerte sont utiles, pour ne pas dire indispensables."

C'est ce que tu affirmes .

may68
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice attentat sans prévenir

Message par Jenny le Mar 5 Sep 2017 - 17:56

Dimka : topela
D'ailleurs, une formation premiers secours pour tout le monde serait une bonne idée.
avatar
Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice attentat sans prévenir

Message par Kagome le Mar 5 Sep 2017 - 18:00

Jenny a écrit:Dimka : topela
D'ailleurs, une formation premiers secours pour tout le monde serait une bonne idée.
Cela devrait même être obligatoire pour valider le stage et inclus dans la formation de l'ESPE. Mes collègues australiennes ont régulièrement des stages de secourisme et c'est vraiment top. Dans le cadre des voyages notamment, je suis souvent bien démunie en cas de réelle urgence.

_________________
Makenaï Zettaï
avatar
Kagome
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice attentat sans prévenir

Message par Delia le Mar 5 Sep 2017 - 18:14

may68 a écrit:
Delia a écrit:
Mais je n'ai rien dit !

"les exercices d'alerte sont utiles, pour ne pas dire indispensables."

C'est ce que tu affirmes .
Du temps où j'exerçais, nous en faisions un par trimestre. C'est ce qui me fait plaider l'utilité : bon de connaitre le point de regroupement, par exemple, et d'en reconnaitre l'itinéraire.
Voilà pour la chose.
C'est sur le procédé que je ne me prononce pas, c'est sur  le procédé que je ne dis rien... et c'est sur le procédé que vous m'approuvez !

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Delia
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice attentat sans prévenir

Message par Jacq le Mar 5 Sep 2017 - 18:49

Pseudo a écrit:Je me demande comment des policiers (même municipaux) ont acceptés de tremper là-dedans. 
Et franchement, les dégâts psychologiques peuvent être non négligeable. La peur ressentie a dû être terrible, ce n'est pas rien.

D'abord un policier obéit aux ordres, et pas à ceux du CdE.
Et j'imagine qu'ils ont dû trouver cela plutôt amusant. Courir après ces fainéants de prof ! Hein c'est marrant.
On pourrait organiser l'inverse avec nos classes : simulation de caillassage (avec des tomates fraiches) lorsqu'ils passent devant le lycée. Je pense que nos élèves trouveraient eux aussi cela vachement amusant et les policiers beaucoup moins.

Cette CDE est inconsciente voire..... je ne vais pas plus loin pour respecter la charte.
avatar
Jacq
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice attentat sans prévenir

Message par Jacq le Mar 5 Sep 2017 - 18:55

Dimka a écrit:Ça peut être utile de mettre des entraînements en place (et le fait qu'un jour, une personne a bien réagi sans entraînements ne prouve rien : un jour, un type est sorti tout seul d'un bâtiment en feu, ça n'invalide pas les exercices d'évacuation). Mais là, c'est du pur amateurisme, je ne crois même pas qu'un professionnel confronté au terrorisme aurait eu un truc pourri pareil. Encore que l'amateurisme, c'est de vouloir qu'il y ait des exercices et de ne pas les faire organiser par des gens compétents et qui auraient réfléchi à la chose.

De la même manière, on peut parfaitement apprendre à gérer une hémorragie dans un exercice, préparé à l'avance, sans stress et sans réalisme (du genre ça pisse le sang). On apprend un geste ou une conduite à tenir parce qu'on l'a apprise (les profs ont-ils eu une formation sur comment réagir ? J'en doute, surtout avec une prérentrée où les personnels peuvent être nouveaux), et parce qu'on s'est exercé sereinement dans des conditions d'exercice définies à l'avance.

'fin… Je veux dire : un exercice, faut avoir des objectifs, ça doit servir à mettre en place quelque chose qui a été défini avant, explicitement.
(Balancer des faux terroristes dans la fourmilière et regarder ce qu'il se passe N'est PAS un objectif.


Mais s'ils veulent entraîner des prof, qu'ils le fassent, mais qu'ils préviennent au moins du contenu. On propose une formation avec la police, en précisant son contenu, on y va, on fait quelques simulations, mais on ne provoque pas la panique généralisée de façon inconsidérée. On n'est pas dans les commandos de l'armée. Si un bon p'etit prof avait fait un arrêt cardiaque, elle aurait l'air maline cette CDE. C'est débile.
avatar
Jacq
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice attentat sans prévenir

Message par Will.T le Mar 5 Sep 2017 - 19:12

Delia a écrit:
may68 a écrit:"les exercices d'alerte sont utiles, pour ne pas dire indispensables."
C'est ce que tu affirmes .
Du temps où j'exerçais, nous en faisions un par trimestre.
C'est tout simplement la loi !

avatar
Will.T
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice attentat sans prévenir

Message par laMiss le Mar 5 Sep 2017 - 21:19

may68 a écrit:
On peut effectivement recenser entre personnels des écoles les éventuels écueils de sécurité dans les établissements , lister ou relister les issues ou ce genre de choses mais s'entraîner avec les élèves en simulant des attaques ,peu importe qu'elles soient du style grossier et ridicule de celle en cause aujourd'hui ou pas ,c'est ridicule .C'est surfer sur les peurs et les entretenir.
De toute façon personne ne peut prévoir les conditions et les modes opératoires d'une éventuelle attaque terroriste .

Déjà ça (en gras), ce n'est pas fait. Issues et cachettes. Je ne comprends pas qu'on ne commence pas par là...

_________________
aai Faut lui laisser sa chance ! Jusque là tout va bien ! aai

laMiss
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice attentat sans prévenir

Message par may68 le Mer 6 Sep 2017 - 8:16

laMiss a écrit:
may68 a écrit:
On peut effectivement recenser entre personnels des écoles les éventuels écueils de sécurité dans les établissements , lister ou relister les issues ou ce genre de choses mais s'entraîner avec les élèves en simulant des attaques ,peu importe qu'elles soient du style grossier et ridicule de celle en cause aujourd'hui ou pas ,c'est ridicule .C'est surfer sur les peurs et les entretenir.
De toute façon personne ne peut prévoir les conditions et les modes opératoires d'une éventuelle attaque terroriste .

Déjà ça (en gras), ce n'est pas fait. Issues et cachettes. Je ne comprends pas qu'on ne commence pas par là...

Il n'y a que ça à faire , le reste c'est du pipeau .

may68
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice attentat sans prévenir

Message par Thalia de G le Mer 6 Sep 2017 - 9:47


_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
Amer automne.
avatar
Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice attentat sans prévenir

Message par Dimka le Mer 6 Sep 2017 - 10:15

may68 a écrit:
laMiss a écrit:
may68 a écrit:
On peut effectivement recenser entre personnels des écoles les éventuels écueils de sécurité dans les établissements , lister ou relister les issues ou ce genre de choses mais s'entraîner avec les élèves en simulant des attaques ,peu importe qu'elles soient du style grossier et ridicule de celle en cause aujourd'hui ou pas ,c'est ridicule .C'est surfer sur les peurs et les entretenir.
De toute façon personne ne peut prévoir les conditions et les modes opératoires d'une éventuelle attaque terroriste .

Déjà ça (en gras), ce n'est pas fait. Issues et cachettes. Je ne comprends pas qu'on ne commence pas par là...

Il n'y a que ça à faire , le reste c'est du pipeau .
Pour acquérir des réflexes, il faut le faire : si on fait des exercices d'évacuation, c'est bien parce qu'il ne suffit pas de coller deux plans et trois lumières pour indiquer les sorties de secours. Et bien que personne ne puisse prévoir les conditions et les modes opératoires d'un incendie, c'est pas déconnant de vouloir donner des réflexes aux gens, une conduite à tenir globale qu'ils adapteront.

J'ai participé à plusieurs exercices attentats (mais des vrais, certains avec la préfecture, les pompiers, le samu, les flics, etc., d'autres avec des formateurs qui ont été formés pour ça : et bien, la théorie seule, ça ne sert à rien, il faut le vivre en 3D pour voir, pour se préparer, pour acquérir les réflexes, pour savoir se positionner : ça change tout. Inversement, l'exercice sans la théorie, ça ne servirait à rien (c'est pour ça que je trouve que l'exercice de l'article est stupide), et il n'y a pas besoin de spectaculaire pour travailler un truc (de même que quand on s'entraîne à l'arrêt cardiaque on ne simule pas toute la merde qu'il y a en réalité : ça n'empêche qu'on saura gérer le jour où ça sera vrai).

Pour moi, ton discours, c'est celui qui dit "bah, passer sur un mannequin, c'est du pipeau, il suffit d'avoir lu le cours". Et la démarche de la principale, c'est vas-y que je te colle un acteur ultra-réaliste avec des cris, du sang et de la merde, mais que je ne t'ai rien expliqué avant).

_________________
pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!
avatar
Dimka
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice attentat sans prévenir

Message par may68 le Mer 6 Sep 2017 - 11:04

Dimka a écrit:
may68 a écrit:
laMiss a écrit:
may68 a écrit:
On peut effectivement recenser entre personnels des écoles les éventuels écueils de sécurité dans les établissements , lister ou relister les issues ou ce genre de choses mais s'entraîner avec les élèves en simulant des attaques ,peu importe qu'elles soient du style grossier et ridicule de celle en cause aujourd'hui ou pas ,c'est ridicule .C'est surfer sur les peurs et les entretenir.
De toute façon personne ne peut prévoir les conditions et les modes opératoires d'une éventuelle attaque terroriste .

Déjà ça (en gras), ce n'est pas fait. Issues et cachettes. Je ne comprends pas qu'on ne commence pas par là...

Il n'y a que ça à faire , le reste c'est du pipeau .
Pour acquérir des réflexes, il faut le faire : si on fait des exercices d'évacuation, c'est bien parce qu'il ne suffit pas de coller deux plans et trois lumières pour indiquer les sorties de secours.  Et bien que personne ne puisse prévoir les conditions et les modes opératoires d'un incendie, c'est pas déconnant de vouloir donner des réflexes aux gens, une conduite à tenir globale qu'ils adapteront.

J'ai participé à plusieurs exercices attentats (mais des vrais, certains avec la préfecture, les pompiers, le samu, les flics, etc., d'autres avec des formateurs qui ont été formés pour ça : et bien, la théorie seule, ça ne sert à rien, il faut le vivre en 3D pour voir, pour se préparer, pour acquérir les réflexes, pour savoir se positionner : ça change tout. Inversement, l'exercice sans la théorie, ça ne servirait à rien (c'est pour ça que je trouve que l'exercice de l'article est stupide), et il n'y a pas besoin de spectaculaire pour travailler un truc (de même que quand on s'entraîne à l'arrêt cardiaque on ne simule pas toute la merde qu'il y a en réalité : ça n'empêche qu'on saura gérer le jour où ça sera vrai).

Pour moi, ton discours, c'est celui qui dit "bah, passer sur un mannequin, c'est du pipeau, il suffit d'avoir lu le cours". Et la démarche de la principale, c'est vas-y que je te colle un acteur ultra-réaliste avec des cris, du sang et de la merde, mais que je ne t'ai rien expliqué avant).

on n'est pas du tout dans la même situation puisque là tu évoques les cas de malaises ou noyades pour lesquels il existe un protocole clair car les sympt^mes sont connus d'avance, ce qui justifie un entraînement ou un apprentissage. En cas d'attentat , nul ne sait ce qui peut arriver , à part Madame Soleil ou Elisabeth Tessier peut-être .
Nous payer des formations premiers secours voilà qui serait mieux.

may68
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice attentat sans prévenir

Message par Dimka le Mer 6 Sep 2017 - 11:33

Je ne crois pas. Un malaise ou un accident, tu ne sais jamais comment ça va se dérouler, pas plus qu'un attentat ou un incendie. En secourisme en équipe (un poil plus avancé), tu apprends en théorie des conduites à tenir, on apprend à identifier des situations types… et après, on s'adapte à la réalité. Mais on s'adapte parce qu'on a un cadre théorique qui a été mis en place.

D'ailleurs, en causant avec les flics, tu vois bien qu'il y a des scénarios types, qu'on n'est pas dans l'aléatoire le plus total. Ils ont leurs conduitesbà tenir, nous aussi, alors pourquoi pas le grand public ? Le secourisme n'est pas aussi prévisible, l'attentat n'est pas aussi aléatoire, on est dans des logiques similaires, pour les possibilités de réactions (réagir au mieux pour être efficace statistiquement).

Pour les attentats, des types ont identifié que certains comportements pouvaient augmenter la survie (statistiquement : ça n'empêche pas une personne de mourir). Comme je ne suis pas compétent, je leur fais confiance (contrairement à toi qui a l'air de très bien maîtriser les problématiques de sécurité civile Smile). Et à partir de là, je sais qu'en formation concernant la sécurité civile, on doit pratiquer.

_________________
pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!
avatar
Dimka
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice attentat sans prévenir

Message par mrl le Mer 6 Sep 2017 - 11:58

Jacq a écrit:
Pseudo a écrit:Je me demande comment des policiers (même municipaux) ont acceptés de tremper là-dedans. 
Et franchement, les dégâts psychologiques peuvent être non négligeable. La peur ressentie a dû être terrible, ce n'est pas rien.

D'abord un policier obéit aux ordres, et pas à ceux du CdE.
Et j'imagine qu'ils ont dû trouver cela plutôt amusant. Courir après ces fainéants de prof ! Hein c'est marrant.
On pourrait organiser l'inverse avec nos classes : simulation de caillassage (avec des tomates fraiches) lorsqu'ils passent devant le lycée. Je pense que nos élèves trouveraient eux aussi cela vachement amusant et les policiers beaucoup moins.
Merci pour le fou rire !
avatar
mrl
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice attentat sans prévenir

Message par laMiss le Mer 6 Sep 2017 - 13:53

Dimka a écrit:Je ne crois pas. Un malaise ou un accident, tu ne sais jamais comment ça va se dérouler, pas plus qu'un attentat ou un incendie. En secourisme en équipe (un poil plus avancé), tu apprends en théorie des conduites à tenir, on apprend à identifier des situations types… et après, on s'adapte à la réalité. Mais on s'adapte parce qu'on a un cadre théorique qui a été mis en place.

D'ailleurs, en causant avec les flics, tu vois bien qu'il y a des scénarios types, qu'on n'est pas dans l'aléatoire le plus total. Ils ont leurs conduitesbà tenir, nous aussi, alors pourquoi pas le grand public ? Le secourisme n'est pas aussi prévisible, l'attentat n'est pas aussi aléatoire, on est dans des logiques similaires, pour les possibilités de réactions (réagir au mieux pour être efficace statistiquement).

Pour les attentats, des types ont identifié que certains comportements pouvaient augmenter la survie (statistiquement : ça n'empêche pas une personne de mourir). Comme je ne suis pas compétent, je leur fais confiance (contrairement à toi qui a l'air de très bien maîtriser les problématiques de sécurité civile Smile). Et à partir de là, je sais qu'en formation concernant la sécurité civile, on doit pratiquer.

Je suis en accord total avec Dimka. Peut-être parce que j'en ai parlé à des gendarmes.
En effet, il y a des gestes, des réflexes et des scénarios types à connaître. Et quelques points un peu "techniques" qui pourraient nous être expliqués (du genre où se placer dans une salle en cas de confinement, par rapport aux balles potentielles si les coups viennent de l'extérieur en tenant compte des rebonds etc.). Bref, il y a des situations à prévoir, quand même.

_________________
aai Faut lui laisser sa chance ! Jusque là tout va bien ! aai

laMiss
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice attentat sans prévenir

Message par Tamerlan le Ven 13 Oct 2017 - 20:50

Je remonte ce topic car je suis tombé sur une circulaire du printemps (13 avril 2017) qui fait le point là-dessus:

http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=115583

"2.4.4 La préparation et la réalisation des exercices

Les exercices sont l'occasion de valider, de corriger ou de préciser les orientations générales inscrites au PPMS « attentat-intrusion », qu'il convient que chacun apprenne progressivement à maîtriser pour être à même de les adapter aux circonstances (cf. fiche jointe).

Un exercice au moins est réalisé chaque année, au titre du PPMS « attentat-intrusion », sur la base des scénarios élaborés sous la responsabilité du recteur. L'exercice doit se dérouler sans effet de surprise et sans mise en scène exagérément réaliste. L'utilisation d'arme factice est proscrite. L'ensemble des membres de la communauté éducative est prévenu en amont,..."

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)
avatar
Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice attentat sans prévenir

Message par Philomène87 le Ven 13 Oct 2017 - 20:57

L'an dernier un collègue avait cru bon de ne pas prévenir ses élèves de l'exercice attentat. Je vous laisse imaginer le truc. Des 5e.
avatar
Philomène87
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice attentat sans prévenir

Message par Wahlou le Ven 13 Oct 2017 - 22:08

Philomène87 a écrit:L'an dernier un collègue avait cru bon de ne pas prévenir ses élèves de l'exercice attentat. Je vous laisse imaginer le truc. Des 5e.

Mais concrètement, vous faîtes quoi pendant ces fameux exercices ? Chez nous, à part se planquer sous les tables et verrouiller la porte... Rolling Eyes

_________________
"It is not birth, marriage, or death, but gastrulation which is truly the most important time in your life"
avatar
Wahlou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum