[Le Monde] Mixité scolaire : sauve qui peut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Le Monde] Mixité scolaire : sauve qui peut

Message par archeboc le Mer 6 Sep 2017 - 21:38

Mixité scolaire : sauve qui peut
http://www.lemonde.fr/m-perso/article/2017/09/01/mixite-scolaire-sauve-qui-peut_5179695_4497916.html


« J’ai aussi culpabilisé parce que je tiens à la mixité. Mais là, ce n’est pas de la mixité, c’est n’importe quoi, on a laissé se former des ghettos » Florence, habitante des Vosges

Article réservé aux abonnés.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Le Monde] Mixité scolaire : sauve qui peut

Message par fifi51 le Mer 6 Sep 2017 - 22:00

Le journaliste ne nomme pas le collège, alors qu'il est parfaitement identifiable.
avatar
fifi51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Le Monde] Mixité scolaire : sauve qui peut

Message par ycombe le Mer 6 Sep 2017 - 22:27

@archeboc a écrit:Mixité scolaire : sauve qui peut
http://www.lemonde.fr/m-perso/article/2017/09/01/mixite-scolaire-sauve-qui-peut_5179695_4497916.html


« J’ai aussi culpabilisé parce que je tiens à la mixité. Mais là, ce n’est pas de la mixité, c’est n’importe quoi, on a laissé se former des ghettos » Florence, habitante des Vosges

Article réservé aux abonnés.
Je n'ai pu lire que la partie gratuite. J'ai l'impression qu'il s'agit d'un constat sans analyse des raisons qui ont conduit à cette situation, comme d'habitude.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Le Monde] Mixité scolaire : sauve qui peut

Message par archeboc le Mer 6 Sep 2017 - 22:45

@ycombe a écrit:
Je n'ai pu lire que la partie gratuite. J'ai l'impression qu'il s'agit d'un constat sans analyse des raisons qui ont conduit à cette situation, comme d'habitude.

J'ai l'impression inverse. Le choix d'un sous-titre qui met en relief la question des incivilités est symptomatique.

Dans le collège de mes globules, le CDE très terranovesque a eu des mots qui le montrait vacillant dans son dogme égalitariste, et sur le point d'affronter une crise doctrinale intense.


_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Le Monde] Mixité scolaire : sauve qui peut

Message par Verdurette le Jeu 7 Sep 2017 - 5:08

Comme le disait fort justement Jean-Michel Blanquer hier sur France Info, "à force de faire de la fausse égalité, on a fabriqué des injustices". (je cite de mémoire, ce ne sont peut-être pas ses mots exacts).

A force de tolérer l'intolérable de façon totalement lâche et démagogique, on a fait fuir ceux qui n'en pouvaient plus (et qui ont parfois résisté longtemps, par principe).
Devant une école qui, au nom d'une pseudo "égalité des chances", ne s'occupe plus que des enfants en difficulté et des gamins insupportables, des parents ont fini par chercher un établissement où leurs enfants aient aussi une chance de pouvoir travailler et progresser.
Et j'aurais sûrement fait pareil.

Verdurette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Le Monde] Mixité scolaire : sauve qui peut

Message par pseudo-intello le Jeu 7 Sep 2017 - 7:29

@Verdurette a écrit:
Devant une école qui, au nom d'une pseudo "égalité des chances",  ne s'occupe plus que des enfants en difficulté et des gamins insupportables, des parents ont fini par chercher un établissement où leurs enfants aient aussi une chance de pouvoir travailler et progresser.
Et j'aurais sûrement  fait pareil.


... et je n'aurais pas attendu aussi longtemps.

(ceci dit, je ne fais pas trop confiance à Blanquer pour améliorer la situation).

Au fait, le titre est trompeur : la prof explique en long, en large et en travers sur son blog (qu'elle tenais déjà à l'époque où elle prenait ses voisins pour des snobs parce qu'ils changeaient leurs enfants d'école), qu'elle ne fuit pas la mixité (d'ailleurs, elle le réexplique en substance, dans l'article), mais que son école de secteur n'est plus mixte depuis longtemps, justement.

pseudo-intello
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Le Monde] Mixité scolaire : sauve qui peut

Message par nouvelle78 le Jeu 7 Sep 2017 - 9:52

@pseudo-intello a écrit:
@Verdurette a écrit:
Devant une école qui, au nom d'une pseudo "égalité des chances",  ne s'occupe plus que des enfants en difficulté et des gamins insupportables, des parents ont fini par chercher un établissement où leurs enfants aient aussi une chance de pouvoir travailler et progresser.
Et j'aurais sûrement  fait pareil.


... et je n'aurais pas attendu aussi longtemps.

(ceci dit, je ne fais pas trop confiance à Blanquer pour améliorer la situation).

Au fait, le titre est trompeur : la prof explique en long, en large et en travers sur son blog (qu'elle tenais déjà à l'époque où elle prenait ses voisins pour des snobs parce qu'ils changeaient leurs enfants d'école), qu'elle ne fuit pas la mixité (d'ailleurs, elle le réexplique en substance, dans l'article), mais que son école de secteur n'est plus mixte depuis longtemps, justement.

Tu peux nous mettre le lien vers son blog justement?

je n'ai pas lu non plus tout l'article (pas abonnée) mais moi même ai mis ma fille dans le privé cette année, le collège public est à moins de 500 m de chez moi (alors que je dois l'emmener dans son collège privé à 5 km) mais beaucoup trop de problèmes (harcèlement, violence.... et on garde les harceleurs, les "pourrisseurs" de classe). Je précise que ce collège n'est pas en REP (au contraire, il y a encore bcp de gosses de cadres sup, mais bcp les mettent dans le privé maintenant), mais depuis qq temps ça s'est bcp dégradé
avatar
nouvelle78
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Le Monde] Mixité scolaire : sauve qui peut

Message par Delia le Jeu 7 Sep 2017 - 12:56

J'hallucine : la mixité, dans ma jeunesse, c'était le mélange de filles et garçons. Le brassage des classes sociales n'avait pas de nom. Mais bon, le public des lycées, enseignement long, objectif bac, n'était  pas celui des collèges, enseignement court, sortie en Troisième.
Comme la situation était perçue comme naturelle, elle ne faisait pas débat.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Delia
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Le Monde] Mixité scolaire : sauve qui peut

Message par pseudo-intello le Jeu 7 Sep 2017 - 19:02

@ nouvell78 :
C'est ici

pseudo-intello
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum