Des profs arrêtés pour avoir voulu garder leur tableau noir. Pétition.

Page 4 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Des profs arrêtés pour avoir voulu garder leur tableau noir. Pétition.

Message par gp20 le Jeu 7 Sep 2017 - 18:42

Isis39 a écrit:
Elyas a écrit:J'ai trois-quatre morceaux de tableaux dans ma salle en plus de mon tableau blanc. Il suffit de demander. Voilà l'une des raisons m'amenant à penser que l'ambiance dans le collège doit être très tendue pour que ça parte en vrille comme cela.

J'ai vu disparaître du matériel dans mon collège qu'on a mis à la poubelle sans demander aux enseignants s'ils les utilisaient. Alors je comprends la réaction des collègues.
Si l'on faisait les travaux et les équipements des établissements scolaires en concertation avec les utilisateurs rien de tout cela n'arriverait. Mais, de plus en plus, on impose un changement, un matériel sans demander...

Quand on m'a proposé un TBI (il y a environ 10 ans) j'ai accepté et demandé de conserver le tableau noir à côté. Et, en plus, on a posé le TBI à ma taille.
Aujourd'hui je me demande si l'on me demanderait mon avis.
Et ici, on a vu disparaitre une palette entière de produits ménagers pendant l'été... Pile quand l'intendante est partie à la retraite... Elle était du genre à confondre biens personnels et biens du collège celle-ci. Very Happy C'est bizarre, là le chef d'établissement n'a pas porté plainte...

gp20
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des profs arrêtés pour avoir voulu garder leur tableau noir. Pétition.

Message par William Foster le Jeu 7 Sep 2017 - 18:44

gp20 a écrit:Et ici, on a vu disparaitre une palette entière de produits ménagers pendant l'été... Pile quand l'intendante est partie à la retraite... Elle était du genre à confondre biens personnels et biens du collège celle-ci. Very Happy C'est bizarre, là le chef d'établissement n'a pas porté plainte...
Vous avez pensé à regarder derrière les tableaux noirs qui sont cachés dans le tiroir de la salle des profs ? Razz

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
William Foster
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des profs arrêtés pour avoir voulu garder leur tableau noir. Pétition.

Message par Nestya le Jeu 7 Sep 2017 - 18:46

sookie a écrit:
trompettemarine a écrit:Et dire qu'avec un peu de dialogue, il aurait suffi de mettre le tableau blanc d'un côté de la salle et le tableau noir de l'autre, voire de placer les deux tableaux l'un à côté de l'autre.
Mais non, le bon sens, qui, sur ces points matériels, suffirait simplement à rendre tout le monde heureux, est une chose que l'on refuse d'utiliser.
Voilà c'est ainsi dans ma salle, c'est ce qu j'ai demandé quand j'ai eu un videoproj. J'écris encore plein de trucs à la craie, comme ça j'use moins de feutre. Et j'aurais été très en colère si on m'avait retiré mon tableau noir.


Il paraît que c'est interdit d'avoir un tableau noir quand on a un videoproj. Dixit l'intendante quand j'ai demandé le retour de mon tableau noir à côté du blanc. Il paraît que la poussière de craie encrasse et dégrade de façon prématurée le ventilo du videoproj.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin
avatar
Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des profs arrêtés pour avoir voulu garder leur tableau noir. Pétition.

Message par PauvreYorick le Jeu 7 Sep 2017 - 18:51

Interdit... pardi... par les Conventions de Genève, même.

_________________
τὸ λέγειν τοὺς λόγους τοὺς ἀπὸ τῆς ἐπιστήμης οὐδὲν σημεῖον·
avatar
PauvreYorick
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des profs arrêtés pour avoir voulu garder leur tableau noir. Pétition.

Message par Babarette le Jeu 7 Sep 2017 - 18:54

sookie a écrit:
trompettemarine a écrit:Et dire qu'avec un peu de dialogue, il aurait suffi de mettre le tableau blanc d'un côté de la salle et le tableau noir de l'autre, voire de placer les deux tableaux l'un à côté de l'autre.
Mais non, le bon sens, qui, sur ces points matériels, suffirait simplement à rendre tout le monde heureux, est une chose que l'on refuse d'utiliser.
Voilà c'est ainsi dans ma salle, c'est ce qu j'ai demandé quand j'ai eu un videoproj. J'écris encore plein de trucs à la craie, comme ça j'use moins de feutre. Et j'aurais été très en colère si on m'avait retiré mon tableau noir.

Dans la plupart des salles de mon collège, ça n'aurait pas été possible par manque de place sur le mur (porte communicante avec une autre salle se trouvant à côté du tableau).

A titre personnel, je préfère le tableau blanc, tant j'ai eu de mal, dans ma scolarité, à lire ce qui était écrit sur des tableaux à craie lorsque je n'étais pas assise dans la rangée du milieu.

En tout cas, c'est ridicule d'en arriver à faire ça.
avatar
Babarette
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des profs arrêtés pour avoir voulu garder leur tableau noir. Pétition.

Message par Provence le Jeu 7 Sep 2017 - 19:01

Dimka a écrit:
stench a écrit:Babarette, tu continues à parler de "valeurs", "cause", etc. alors qu'il ne semble pas en avoir derrière ce ridicule évènement, aucune revendication, rien.
Si, un peu, je pense (mais ce n'est pas un défaut). Disons qu'il n'y a pas de discours explicitement politique, mais il y a quand même une opposition"politique", entre deux visions du monde. D'un côté, ceux qui considèrent qu'un prof, ça utilise le matos qu'on lui fournit, que ça ferme sa gueule, et qu'on fait des "concertations" où on traite les gens collectivement, où on "manage" les avis, où on fait remplir des sondages. Et où on traite tout ce qui dépasse par le mépris, l'ignorance, et si ça dépasse un peu trop par le rapport de force, la criminalisation. Et d'un autre côté, ceux qui veulent être gérés humainement, qui veulent une certaine autonomie dans leur travail, et qui, si ça ne se fait pas, bidouilleront leurs solutions.


Pour revenir plus largement sur le débat, je pige parfaitement le raisonnement : le gus apprécie son outil de travail, il demande à la conserver, sans réponse (où pire : "non parce que vous n'êtes que deux pourcents à le vouloir et qu'on ne mettra pas en œuvre un solution qui ne coûte rien pour une minorité"), il sait que le grand rouleau compresseur des travaux va le foutre à la jaille… Bah, il bidouille, il le met de côté pour le récupérer après.

Dans un système de gestion sain, on ferme les yeux. Un système qui ne supporte pas, mentalement, ça, c'est qu'il y a une considération du prof comme un technicien, et un technicien particulièrement stupide, puisque non seulement on ne le voit que comme exécutant, mais également comme étant incapable de pouvoir participer de façon autonome à l'aménagement de son espace de travail. Du coup, je ne pense pas que cette pétition soit futile, déjà en ce qu'elle peut exprimer chez ceux qui la signent un certes le bol de cette dévalorisation du statut des profs, et ensuite parce que le diable se loge dans les détails. Les réformes stupides et autres contraintes qui pèsent sur les profs existent parce qu'on considère le prof comme un exécutant, qu'on doit lui imposer totalement son cadre de travail et que toute opposition est suspecte voire criminelle et à gérer par la force publique, plutôt que par l'arrangement, l'autonomie, la souplesse.

À partir de là, je trouve ça bizarre de ne pas simplement ignorer les questions qui ne nous intéresse pas, mais d'avoir une attitude hostile et agressive à leur égard, et de et les dénigrer, en faisant ainsi le jeu de ceux qui ont une considération aussi mauvaise des profs et de leur capacité à participer aux décisions sur leur outil de travail. Babarette, tu râles sans cesse contre la mauvaise considération des profs sur quelques situations clichées : mais cette mauvaise considération, c'est dans [i]tous
les détails. Et là, tu prônes juste la soumission à la même politique "managériale" que tu critiques par ailleurs… Les grandes causes, c'est bien joli mais la vie, ça se joue aussi au quotidien et je ne comprends pas ce mépris à l'égard de ces micro-ondes du quotidien qui résistent aussi (et bien plus longtemps que les grands causes politiques) au rouleau compresseur actuel.
[/i]
Merci.
avatar
Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des profs arrêtés pour avoir voulu garder leur tableau noir. Pétition.

Message par Isis39 le Jeu 7 Sep 2017 - 19:04

Nestya a écrit:
sookie a écrit:
trompettemarine a écrit:Et dire qu'avec un peu de dialogue, il aurait suffi de mettre le tableau blanc d'un côté de la salle et le tableau noir de l'autre, voire de placer les deux tableaux l'un à côté de l'autre.
Mais non, le bon sens, qui, sur ces points matériels, suffirait simplement à rendre tout le monde heureux, est une chose que l'on refuse d'utiliser.
Voilà c'est ainsi dans ma salle, c'est ce qu j'ai demandé quand j'ai eu un videoproj. J'écris encore plein de trucs à la craie, comme ça j'use moins de feutre. Et j'aurais été très en colère si on m'avait retiré mon tableau noir.


Il paraît que c'est interdit d'avoir un tableau noir quand on a un videoproj. Dixit l'intendante quand j'ai demandé le retour de mon tableau noir à côté du blanc. Il paraît que la poussière de craie encrasse et dégrade de façon prématurée le ventilo du videoproj.

Et bien moi j'ai les deux et mes vidéo projecteurs ont la durée classique des vidéo projecteurs.
avatar
Isis39
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des profs arrêtés pour avoir voulu garder leur tableau noir. Pétition.

Message par sookie le Jeu 7 Sep 2017 - 19:05

Babarette a écrit:
sookie a écrit:
trompettemarine a écrit:Et dire qu'avec un peu de dialogue, il aurait suffi de mettre le tableau blanc d'un côté de la salle et le tableau noir de l'autre, voire de placer les deux tableaux l'un à côté de l'autre.
Mais non, le bon sens, qui, sur ces points matériels, suffirait simplement à rendre tout le monde heureux, est une chose que l'on refuse d'utiliser.
Voilà c'est ainsi dans ma salle, c'est ce qu j'ai demandé quand j'ai eu un videoproj. J'écris encore plein de trucs à la craie, comme ça j'use moins de feutre. Et j'aurais été très en colère si on m'avait retiré mon tableau noir.

Dans la plupart des salles de mon collège, ça n'aurait pas été possible par manque de place sur le mur (porte communicante avec une autre salle se trouvant à côté du tableau).

A titre personnel, je préfère le tableau blanc, tant j'ai eu de mal, dans ma scolarité, à lire ce qui était écrit sur des tableaux à craie lorsque je n'étais pas assise dans la rangée du milieu.

En tout cas, c'est ridicule d'en arriver à faire ça.
J'ai une porte communicante, puis le tableau blanc, puis le tableau à craie (moins large), puis encore de la place sur le mur. Je n'ai pas l'impression d'avoir une salle particulièrement large) Je suis incapable de dire combien cela fait de mètres. Il y a 7 tables d'élèves côte à côte avec deux passages. Mais bon, c'est sûr que souvent c'est la configuration de la salle qui détermine le matériel.
avatar
sookie
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des profs arrêtés pour avoir voulu garder leur tableau noir. Pétition.

Message par Babarette le Jeu 7 Sep 2017 - 19:15

Hum... Il y aurait peut-être eu la place, mais la moitié des élèves auraient été dans l'impossibilité de voir le tableau.
avatar
Babarette
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des profs arrêtés pour avoir voulu garder leur tableau noir. Pétition.

Message par Nita le Jeu 7 Sep 2017 - 19:28

Babarette a écrit:
Isis39 a écrit:
Babarette a écrit:Désolée, mais je ne signerai pas. Je trouve cela ridicule. Faut vraiment n'avoir rien d'autre à faire pour aller dans un collège pendant les vacances pour mettre des tableaux noirs de côté. Il n'y a pas d'autres choses plus importantes contre lesquelles lutter que le tableau blanc?



Donc tu trouves normal qu'ils soient arrêtés comme des délinquants...

Ils ont commis un délit. Je ne pense pas qu'ils risquent grand chose.
Ils savaient que ce qu'ils faisaient était illégal non? Quand on fait quelque chose d'illégal, il y a le risque que la police s'en mêle. Parce que ce sont des professeurs, il faudrait laisser faire?
Je ne dis pas du tout qu'ils méritent d'aller en prison pour ça, absolument pas. Mais franchement, je trouve la cause complètement idiote. Je ne vais pas signer une pétition pour défendre une cause qui ne me tient pas à cœur.

Oh si, la faim dans le monde, la maladie et, plus largement, la mort. Du coup, effectivement, ça paraît futile.

La réforme des collèges, la loi travail, le salaire des enseignants, la réforme des rythmes scolaires. Non, je me cogne que des tableaux à craie soient remplacés par des tableaux blancs, je ne vois pas pourquoi je signerais une pétition.

De toutes les façons, tu n'es pas concernée, puisque tu n'auras à utiliser ni l'un ni l'autre. Mais c'est bien d'avoir un avis.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
avatar
Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des profs arrêtés pour avoir voulu garder leur tableau noir. Pétition.

Message par Fires of Pompeii le Jeu 7 Sep 2017 - 19:31

Provence a écrit:
Dimka a écrit:
stench a écrit:Babarette, tu continues à parler de "valeurs", "cause", etc. alors qu'il ne semble pas en avoir derrière ce ridicule évènement, aucune revendication, rien.
Si, un peu, je pense (mais ce n'est pas un défaut). Disons qu'il n'y a pas de discours explicitement politique, mais il y a quand même une opposition"politique", entre deux visions du monde. D'un côté, ceux qui considèrent qu'un prof, ça utilise le matos qu'on lui fournit, que ça ferme sa gueule, et qu'on fait des "concertations" où on traite les gens collectivement, où on "manage" les avis, où on fait remplir des sondages. Et où on traite tout ce qui dépasse par le mépris, l'ignorance, et si ça dépasse un peu trop par le rapport de force, la criminalisation. Et d'un autre côté, ceux qui veulent être gérés humainement, qui veulent une certaine autonomie dans leur travail, et qui, si ça ne se fait pas, bidouilleront leurs solutions.


Pour revenir plus largement sur le débat, je pige parfaitement le raisonnement : le gus apprécie son outil de travail, il demande à la conserver, sans réponse (où pire : "non parce que vous n'êtes que deux pourcents à le vouloir et qu'on ne mettra pas en œuvre un solution qui ne coûte rien pour une minorité"), il sait que le grand rouleau compresseur des travaux va le foutre à la jaille… Bah, il bidouille, il le met de côté pour le récupérer après.

Dans un système de gestion sain, on ferme les yeux. Un système qui ne supporte pas, mentalement, ça, c'est qu'il y a une considération du prof comme un technicien, et un technicien particulièrement stupide, puisque non seulement on ne le voit que comme exécutant, mais également comme étant incapable de pouvoir participer de façon autonome à l'aménagement de son espace de travail. Du coup, je ne pense pas que cette pétition soit futile, déjà en ce qu'elle peut exprimer chez ceux qui la signent un certes le bol de cette dévalorisation du statut des profs, et ensuite parce que le diable se loge dans les détails. Les réformes stupides et autres contraintes qui pèsent sur les profs existent parce qu'on considère le prof comme un exécutant, qu'on doit lui imposer totalement son cadre de travail et que toute opposition est suspecte voire criminelle et à gérer par la force publique, plutôt que par l'arrangement, l'autonomie, la souplesse.

À partir de là, je trouve ça bizarre de ne pas simplement ignorer les questions qui ne nous intéresse pas, mais d'avoir une attitude hostile et agressive à leur égard, et de et les dénigrer, en faisant ainsi le jeu de ceux qui ont une considération aussi mauvaise des profs et de leur capacité à participer aux décisions sur leur outil de travail. Babarette, tu râles sans cesse contre la mauvaise considération des profs sur quelques situations clichées : mais cette mauvaise considération, c'est dans [i]tous
les détails. Et là, tu prônes juste la soumission à la même politique "managériale" que tu critiques par ailleurs… Les grandes causes, c'est bien joli mais la vie, ça se joue aussi au quotidien et je ne comprends pas ce mépris à l'égard de ces micro-ondes du quotidien qui résistent aussi (et bien plus longtemps que les grands causes politiques) au rouleau compresseur actuel.
[/i]
Merci.

Merci derechef.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
Fires of Pompeii
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des profs arrêtés pour avoir voulu garder leur tableau noir. Pétition.

Message par ipomee le Jeu 7 Sep 2017 - 19:31

Nita Chrysostome.

Et Dimka aussi.
avatar
ipomee
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des profs arrêtés pour avoir voulu garder leur tableau noir. Pétition.

Message par Serge le Jeu 7 Sep 2017 - 19:37

Bravo Dimka, j'allais répondre quelque chose dans le genre et tu l'as très bien fait Smile

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
avatar
Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des profs arrêtés pour avoir voulu garder leur tableau noir. Pétition.

Message par Nita le Jeu 7 Sep 2017 - 19:41

Extrêmement bien.

Je vote une subvention en sardines véritables.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
avatar
Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des profs arrêtés pour avoir voulu garder leur tableau noir. Pétition.

Message par Rendash le Jeu 7 Sep 2017 - 19:43

Je vote pour un abaissement des températures moyennes, en l'honneur de Dimka.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des profs arrêtés pour avoir voulu garder leur tableau noir. Pétition.

Message par Babarette le Jeu 7 Sep 2017 - 19:43

Dimka a écrit:
stench a écrit:Babarette, tu continues à parler de "valeurs", "cause", etc. alors qu'il ne semble pas en avoir derrière ce ridicule évènement, aucune revendication, rien.
Si, un peu, je pense (mais ce n'est pas un défaut). Disons qu'il n'y a pas de discours explicitement politique, mais il y a quand même une opposition"politique", entre deux visions du monde. D'un côté, ceux qui considèrent qu'un prof, ça utilise le matos qu'on lui fournit, que ça ferme sa gueule, et qu'on fait des "concertations" où on traite les gens collectivement, où on "manage" les avis, où on fait remplir des sondages. Et où on traite tout ce qui dépasse par le mépris, l'ignorance, et si ça dépasse un peu trop par le rapport de force, la criminalisation. Et d'un autre côté, ceux qui veulent être gérés humainement, qui veulent une certaine autonomie dans leur travail, et qui, si ça ne se fait pas, bidouilleront leurs solutions.


Pour revenir plus largement sur le débat, je pige parfaitement le raisonnement : le gus apprécie son outil de travail, il demande à la conserver, sans réponse (où pire : "non parce que vous n'êtes que deux pourcents à le vouloir et qu'on ne mettra pas en œuvre un solution qui ne coûte rien pour une minorité"), il sait que le grand rouleau compresseur des travaux va le foutre à la jaille… Bah, il bidouille, il le met de côté pour le récupérer après.

Dans un système de gestion sain, on ferme les yeux. Un système qui ne supporte pas, mentalement, ça, c'est qu'il y a une considération du prof comme un technicien, et un technicien particulièrement stupide, puisque non seulement on ne le voit que comme exécutant, mais également comme étant incapable de pouvoir participer de façon autonome à l'aménagement de son espace de travail. Du coup, je ne pense pas que cette pétition soit futile, déjà en ce qu'elle peut exprimer chez ceux qui la signent un certain ras le bol de cette dévalorisation du statut des profs, et ensuite parce que le diable se loge dans les détails. Les réformes stupides et autres contraintes qui pèsent sur les profs existent parce qu'on considère le prof comme un exécutant, qu'on doit lui imposer totalement son cadre de travail et que toute opposition est suspecte voire criminelle et à gérer par la force publique, plutôt que par l'arrangement, l'autonomie, la souplesse.

À partir de là, je trouve ça bizarre de ne pas simplement ignorer les questions qui ne nous intéressent pas, mais d'avoir une attitude hostile et agressive à leur égard, et de et les dénigrer, en faisant ainsi le jeu de ceux qui ont une considération aussi mauvaise des profs et de leur capacité à participer aux décisions sur leur outil de travail. Babarette, tu râles sans cesse contre la mauvaise considération des profs sur quelques situations clichées : mais cette mauvaise considération, c'est dans [i]tous
les détails. Et là, tu prônes juste la soumission à la même politique "managériale" que tu critiques par ailleurs… Les grandes causes, c'est bien joli mais la vie, ça se joue aussi au quotidien et je ne comprends pas ce mépris à l'égard de ces micro-combats du quotidien qui résistent aussi (et bien plus longtemps que les grands causes politiques) au rouleau compresseur actuel.
[/i]

Tu me prêtes des intentions que je n'ai jamais eues.
Il ne s'agit que de tableaux. Je dis juste que je ne signerai pas cette pétition parce que je ne suis pas d'accord avec eux, ça ne veut pas du tout dire que je souhaite qu'on écrase les enseignants. Les professeurs concernés ont fait n'importe quoi, c'est tout.
Et je n'ai pas le souvenir ici d'avoir râlé sur les mauvaises représentations des professeurs.
avatar
Babarette
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des profs arrêtés pour avoir voulu garder leur tableau noir. Pétition.

Message par PauvreYorick le Jeu 7 Sep 2017 - 19:43

Ah ben moi, je n'allais pas pousser aussi loin l'analyse, mais je me réjouis que Dimka l'ait fait avec la finesse et la pertinence qu'on lui connaît Smile

_________________
τὸ λέγειν τοὺς λόγους τοὺς ἀπὸ τῆς ἐπιστήμης οὐδὲν σημεῖον·
avatar
PauvreYorick
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des profs arrêtés pour avoir voulu garder leur tableau noir. Pétition.

Message par Rendash le Jeu 7 Sep 2017 - 19:45

Il ne s'agit "que de tableaux" ? C'est juste l'un des outils principaux de notre travail, hein. A te lire (toi, et d'autres, Marc Smith notamment), on pourrait presque croire qu'il y a des gens assez bêtes pour penser qu'il s'agit d'un caprice. Non, il ne s'agit pas d'un caprice.

Bon, Dimka a été parfaitement clair dans son exposé des implications de l'affaire elle-même, il n'y a rien à ajouter.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des profs arrêtés pour avoir voulu garder leur tableau noir. Pétition.

Message par Provence le Jeu 7 Sep 2017 - 19:49

Babarette a écrit:
Il ne s'agit que de tableaux.
Oui, il ne s'agit que de tableaux. Il ne s'agit que des conditions matérielles de l'exercice de notre profession... Ceux qui enseignent en connaissent l'importance...

avatar
Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des profs arrêtés pour avoir voulu garder leur tableau noir. Pétition.

Message par Gryphe le Jeu 7 Sep 2017 - 19:52

Babarette a écrit:
Il ne s'agit que de tableaux.

Rendash et Provence ont tout dit.

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;
avatar
Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des profs arrêtés pour avoir voulu garder leur tableau noir. Pétition.

Message par Rendash le Jeu 7 Sep 2017 - 19:52

Le plus drôle, c'est qu'en prenant dix secondes pour lire le truc, on trouve

ces professeurs, rejoints par des parents d’élèves solidaires d’une action qu’ils considèrent légitime d’un point de vue pédagogique, écologique et financier

On a donc au moins trois axes d'argumentation exposés ici, pour peu que l'on prenne le temps de savoir de quoi on parle avant d'émettre un énième avis sur un énième sujet. Oui, on peut préférer les tableaux blancs, pour plein de raisons pratiques. On peut aussi préférer les tableaux noirs. Et qui est le mieux placé pour trancher ? Le professeur, dont c'est le principal outil de travail. Tiens donc.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des profs arrêtés pour avoir voulu garder leur tableau noir. Pétition.

Message par JEMS le Jeu 7 Sep 2017 - 19:59

Provence a écrit:
Babarette a écrit:
Il ne s'agit que de tableaux.
Oui, il ne s'agit que de tableaux. Il ne s'agit que des conditions matérielles de l'exercice de notre profession... Ceux qui enseignent en connaissent l'importance...


+1

_________________
avatar
JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des profs arrêtés pour avoir voulu garder leur tableau noir. Pétition.

Message par gauvain31 le Jeu 7 Sep 2017 - 20:03

Babarette a écrit:Il ne s'agit que de tableaux

Non, il s'agit d'un outil pédagogique et d'un outil majeur dans ma discipline dont la compréhension passe par l’exécution de dessins faits au tableaux. Certains schéma-bilans (photosynthèse à l'échelle cellulaire, zone de subduction en géologie, réactions immunitaires, coupe interne du globe terrestre ) nécessitent plus de 4 couleurs pour permettre une bonne compréhension des mécanismes étudiés et éviter les confusions. Il y a donc une vraie "plue-value" pédagogique.
Les feutres des tableaux blancs n'ont la diversité "chromatique" des craies des tableaux noirs. C'est comme ça. Il est donc très difficile avec le programme actuel de travailler en SVT avec un tableau blanc en se limitant à 4 couleurs.

Le tableau étant un outil pédagogique il relève du choix de la communauté enseignante, et non d'une décision administrative. Quand mon lycée de rattachement a été rénové, notre équipe avait demandé expressément des tableaux noirs (avec quand c'est possible une face blanche), ce qui n'a posé aucun problème.
avatar
gauvain31
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des profs arrêtés pour avoir voulu garder leur tableau noir. Pétition.

Message par Babarette le Jeu 7 Sep 2017 - 20:04

Un tableau blanc fait très bien l'affaire. J'en ai utilisé pendant deux ans, je ne crois pas que ce soit spécialement nuisible. Donc oui, il ne s'agit que de tableaux.
avatar
Babarette
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des profs arrêtés pour avoir voulu garder leur tableau noir. Pétition.

Message par Fires of Pompeii le Jeu 7 Sep 2017 - 20:05

Non, il s'agit de dire à un prof que le maigre confort qu'il a pour bosser, et qui ne coûte rien, on peut le lui enlever en un claquement de doigt, et qu'il doit se la fermer.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
Fires of Pompeii
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des profs arrêtés pour avoir voulu garder leur tableau noir. Pétition.

Message par Petit pois le Jeu 7 Sep 2017 - 20:05

+ 1 Dimka ! alatienne topela
avatar
Petit pois
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum