Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Draxler92
Je viens de m'inscrire !

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques Empty Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par Draxler92 le Lun 11 Sep 2017 - 18:29
Bonjour,

J'enseigne actuellement dans un collège et ce depuis près de 4 ans. Je suis jeune ( 28 ans ) mais ma passion pour l'enseignement commence déjà à s'éteindre petit à petit. J'ai de plus en plus de mal à faire face aux élèves et le réveil est plus difficile chaque jour qui passe car ma motivation vascille...

Je pense depuis quelques semaine à changer de job. Après quelques recherches dans mon coin, j'ai cherché un travail qui me permettrait de pouvoir muter facilement et en même temps un emploi intéressant et au contact des gens. Comme je suis plutôt passionné par l'économie de manière générale, je suis tombé sur les concours du Ministère des finances. Gérer les recettes et les dépenses des collectivités ou établir l'impôt et le recouvrer, cela peut paraître assez barbant à première vue mais je pense que l'expérience en vaut la peine. J'ai toujours voulu en savoir plus sur ce sujet ( les impôts ). Il y a deux grades qui pourraient éventuellement m'intéresser : Contrôleur ou inspecteur des finances publiques. J'ai vu que le grade de contrôleur était plus accessible et qu'on n'était pas forcément voué à diriger une équipe. Inspecteur en revanche est plus en adéquation avec mon parcours ( catégorie A ) mais semble plus compliqué à obtenir et je me vois mal commencer à ce niveau mais pourquoi pas.

Alors sans vraiment m'avancer, il apparaît que le nombre de places chaque année au concours est relativement élevé en comparaison du nombre de candidats. Il y a aussi pas mal d'avantages au sein de ce Ministère ( Voilà un lien que j'ai trouvé et qui résume bien l'attrait du poste : futur-fonctionnaire.fr/quatre-raisons-de-passer-le-concours-de-la-dgfip ).

Sans forcément que ce soit ce concours spécifiquement, est-ce que des personnes ayant osé changer de parcours pour passer de l'éducation nationale à un autre Ministère pourraient m'en dire plus sur les difficultés à naviguer vers d'autres contrées ( reclassement, refus de l'administration...etc ) ou tout simplement des conseils à me donner sur les concours à éviter ( peut être que celui-ci en fait partie ? ).
288
288
Niveau 10

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par 288 le Lun 11 Sep 2017 - 18:36
Il y a un collègue de mathématiques sur ce forum - Modulo - qui a suivi ce parcours.
littleJulie
littleJulie
Niveau 10

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par littleJulie le Lun 11 Sep 2017 - 19:14
Moi aussi j'ai suivi ce parcours !
Concours de contrôleur obtenu en 2016, avec scolarité d'octobre 2016 à avril 2017.
Concours d'inspecteur obtenu dans la foulée en 2017 : je suis en formation depuis la semaine dernière.
Je complète mon message plus tard dans la soirée.
JEMS
JEMS
Modérateur

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par JEMS le Lun 11 Sep 2017 - 19:28
C'est choli Noisiel Smile ?????
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par Presse-purée le Lun 11 Sep 2017 - 21:20
J'ai une amie qui l'a fait. Entre être TZR et traité comme de la merde et être contrôleur des finances, il n'y a pas photo, sans même aborder la question du salaire.
Elle a passé le concours alors qu'elle était en poste et a fini... deuxième. Elle attend un peu pour passer celui d'inspecteur.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
Artysia
Artysia
Modérateur

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par Artysia le Lun 11 Sep 2017 - 21:41
Sujet déplacé
littleJulie
littleJulie
Niveau 10

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par littleJulie le Lun 11 Sep 2017 - 22:16
@JEMS a écrit:C'est choli Noisiel Smile  ?????
Ma colocataire m'a déposée en voiture à Noisiel en me disant "j'aime bien Noisiel, c'est très vert, on dirait la campagne". Ne connaissant que le quartier autour de la gare RER et le chemin jusqu'à l'ENFIP, je n'arrive pas vraiment à lui donner raison...

Sinon, pour en revenir aux interrogations de Draxler, je dirais que le concours de contrôleur (externe ou interne) est accessible à un prof un peu motivé. D'ailleurs, quand chacun s'est présenté au début de la formation, mon parcours au sein de l'EN n'a pas étonné les formateurs, ils ont l'habitude. Je m'étais inscrite aux concours externe ET interne. J'ai été admise à l'interne, en ayant pris l'option compta (et fait 3 mois de compta intensive avec des bouquins, en partant de rien : c'est dire si c'est réalisable en étant réellement motivé). J'étais admissible aussi à l'externe, mais je ne suis pas allée à l'oral, ayant déjà la réponse de l'interne.

La formation est totalement accessible à quelqu'un d'externe, une fois qu'on a mémorisé les différents sigles : il y en a à peu près autant qu'à l'EN.  

Le concours d'inspecteur est évidemment plus difficile, mais accessible aussi : encore une fois, les transfuges de l'EN sont monnaie courante. Dans mon cas, avoir enchaîné les 2 concours a été une chance : j'avais eu en formation de contrôleur les info sur l'organisation du ministère, le rôle de chacun, les différentes structures, j'ai beaucoup discuté avec les internes... et ma prof principale m'a aidée à préparer l'entretien de motivation en me faisant des oraux blancs. C'est presque le parcours que je conseillerais pour quelqu'un qui veut quitter l'EN rapidement pour aller vers la DGFiP.

Une fois le concours réussi, l'EN ne peut pas t'empêcher de partir : le détachement est un droit : on ne peut pas te forcer à rester.
Niveau reclassement et salaire, les profs sont gagnants : en étant en catégorie A, on a un indice élevé (mais peu de primes). En arrivant à la DGFiP, tu gardes ton indice (et tu es reclassé selon cet indice), et tu touches toutes les primes : mon dernier salaire de prof était légèrement supérieur à 2000 €, le premier de contrôleur (avec la prime de scolarité) aux environs de 3300 €. J'ai trouvé ça indécent le premier mois. Maintenant je m'y suis habitué.

Niveau mutations, c'est l'échelon administratif (obtenu avec ton indice de prof) qui est prédominant : tout dépend quel département tu vises, mais j'aurais pu revenir "chez moi", "dans ma ville", dès la première année si je n'avais pas enchaîné les scolarités. Un tour sur le site des syndicats peut te donner une idée de ce qui est possible ou pas.

Le stage pratique s'est bien passé, j'ai été bien accueillie, mon travail et mon implication ont été reconnus et appréciés par le chef de service. Ça change !

Si l'amplitude horaire est bien plus importante, faire + de 7 h de travail par jour tous les jours ne m'épuise pas comme faire 7h de cours. De plus il y a une souplesse au niveau des horaires tout à fait appréciable. Fini l'oeil rivé sur la montre : je peux prendre seulement 45 min pour manger, ou carrément 2h30 pour aller déjeuner avec des copines. Je peux arriver à 7h30 le matin ou seulement à 9h30... Evidemment, les heures doivent être faites à un moment ou un autre.
J'ai gagné en sérénité : je ne ramène plus de travail à la maison, et j'ai l'esprit libre. Je ne sors de ma voiture que mon téléphone pour le recharger... J'ai moins de vacances, certes, mais mes soirées, week-ends et vacances m'appartiennent totalement. Pas de regret d'avoir franchi le pas !
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par Zagara le Lun 11 Sep 2017 - 22:26
Il y a 2 Noisiel, le vieux et le nouveau.
La gare est dans le nouveau (qui est dégueulasse et laissé à l'abandon par le maire) et ta coloc parlait très certainement de l'ancien (qui est magnifique, très vert... et le lieu de résidence du maire Smile ).
Les prix sont quelque chose comme 2 fois moins chers dans le nouveau que dans l'ancien. Ce sont vraiment 2 villes différentes.
Et y'a une zone résidentielle écartée dans le nouveau qui est sympa aussi. Mais c'est plus Lognes que Noisiel.
Modulo
Modulo
Habitué du forum

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par Modulo le Lun 11 Sep 2017 - 22:58
Allez, je me permets de répondre aux questions.

Comme toi, j'ai voulu aller regarder si l'herbe était plus verte ailleurs (spoiler : c'est globalement le cas !). Enseignant de mathématiques pendant 5 ans (2010-2015), j'ai été regarder les concours avec une épreuve de maths qui me seraient accessibles. À la différence de toi par contre, ce ne sont pas les élèves qui m'ont usé, mais l'EdukNat. J'ai donc passé lés concours de contrôleur et d'inspecteur en 2015. J'ai raté le second (en étant le premier non admissible ^^) mais le premier a eu la sympathie de m'accepter sur la liste des admis. Ceci dit, l'épreuve de mathématiques d'un niveau terminale S y a grandement contribué, ainsi que l'oral d'entretien (je pense que les enseignants ont un avantage certain pour cette épreuve). Je suis surpris d'ailleurs par ta remarque par contre sur le nombre de places au concours. Sauf cette année exceptionnelle, il y a peu de places à l'externe d'inspecteur (de l'ordre de 250 max pour 7000 candidats), et à peine plus pour les contrôleurs.

Le mois de septembre 2015 passe, et au 1er octobre, je suis devenu contrôleur des finances publiques. 7 mois de scolarité dans laquelle tu seras amenée à te spécialiser (fiscalité des personnes, fiscalité des entreprises, ou gestion publique), puis 4mois de stage avant de te retrouver en septembre de l'année suivante en poste. Honnêtement, la scolarité est accessible à tous, quand bien même tu découvres de nombreux domaines. Dans ma promotion, tout le monde a été titularisé. Il ne faut pas non plus s'inquiéter pour la légitimité (surtout pour les inspecteurs) : en sortie d'école, il est évident que personne n'a les techniques qu'on utilise sur le terrain. Tu apprendras donc autant une fois dans les services qu'à l'école.

En ce qui concerne les mutations, elles sont très simples à la DGFiP : c'est celui qui à l'échelon le plus fort qui emporte le poste ; avec quelques ajustements pour les situations familiales, mais grosso modo c'est ça. Sauf que ton ancienneté d'enseignant est reprise très fortement, et te donne une situation de privilégié. Pour ma part, j'étais échelon 5 chez les certifiés, et ai été reclassé échelon 12 sur 13 chez les contrôleurs. Autant te dire que je pouvais demander toute la France Smile C'est par contre moins vrai chez les inspecteurs : en dessous d'un échelon 8, c'est difficile de muter. En ce qui concerne le reclassement, il s'est fait simplement, venant de la fonction publique (tu es toujours reclassé à un échelon egal ou immédiatement supérieur).

Bref, il y a eu beaucoup d'avantages pour moi à passer dans ce nouveau ministère. Y compris en terme de salaire, j'ai gagné immédiatement 600 euros sur ma fiche de paie. Et les possibilités d'évolution sont très fortes (j'ai pour ma part intégré le niveau d'inspecteur cette année, ce qui m'a encore fait gagner en salaire). Bref, beaucoup de positif je trouve, quand bien même je reste triste d'avoir quitté un métier que j'appréciais particulièrement.

_________________
Essayons d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple

Mes photos de portraits sur le vif
stephanel
stephanel
Niveau 6

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par stephanel le Mar 12 Sep 2017 - 9:48
J'ai aussi hésité longtemps à passer ces concours mais maintenant, étant échelon 9 , je crains qu'il ne soit pas intéressant de passer contrôleur.
Quand à Inspecteur, je ne me vois pas trop encadrer des adultes, manager et surtout, je n'ai pas envie de quitter ma région.
Patience et raison
Patience et raison
Niveau 9

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par Patience et raison le Mar 12 Sep 2017 - 10:06
Sinon Draxler peut aussi postuler sur des postes de contrôleur budgétaire en rectorat (pour le supérieur): Paris, Créteil et Versailles recrutent en ce moment, MP pour plus de renseignement.

Ce qui sont devenus inspecteurs savent ils s'il est facile de rester en Idf?
Guermantes729
Guermantes729
Habitué du forum

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par Guermantes729 le Mar 12 Sep 2017 - 10:20
@Modulo a écrit:Allez, je me permets de répondre aux questions.

Comme toi, j'ai voulu aller regarder si l'herbe était plus verte ailleurs (spoiler : c'est globalement le cas !). Enseignant de mathématiques pendant 5 ans (2010-2015), j'ai été regarder les concours avec une épreuve de maths qui me seraient accessibles. À la différence de toi par contre, ce ne sont pas les élèves qui m'ont usé, mais l'EdukNat. J'ai donc passé lés concours de contrôleur et d'inspecteur en 2015. J'ai raté le second (en étant le premier non admissible ^^) mais le premier a eu la sympathie de m'accepter sur la liste des admis. Ceci dit, l'épreuve de mathématiques d'un niveau terminale S y a grandement contribué, ainsi que l'oral d'entretien (je pense que les enseignants ont un avantage certain pour cette épreuve). Je suis surpris d'ailleurs par ta remarque par contre sur le nombre de places au concours. Sauf cette année exceptionnelle, il y a peu de places à l'externe d'inspecteur (de l'ordre de 250 max pour 7000 candidats), et à peine plus pour les contrôleurs.

Le mois de septembre 2015 passe, et au 1er octobre, je suis devenu contrôleur des finances publiques. 7 mois de scolarité dans laquelle tu seras amenée à te spécialiser (fiscalité des personnes, fiscalité des entreprises, ou gestion publique), puis 4mois de stage avant de te retrouver en septembre de l'année suivante en poste. Honnêtement, la scolarité est accessible à tous, quand bien même tu  découvres de nombreux domaines. Dans ma promotion, tout le monde a été titularisé. Il ne faut pas non plus s'inquiéter pour la légitimité (surtout pour les inspecteurs) : en sortie d'école, il est évident que personne n'a les techniques qu'on utilise sur le terrain. Tu apprendras donc autant une fois dans les services qu'à l'école.

En ce qui concerne les mutations, elles sont très simples à la DGFiP : c'est celui qui à l'échelon le plus fort qui emporte le poste ; avec quelques ajustements pour les situations familiales, mais grosso modo c'est ça. Sauf que ton ancienneté d'enseignant est reprise très fortement, et te donne une situation de privilégié. Pour ma part, j'étais échelon 5 chez les certifiés, et ai été reclassé échelon 12 sur 13 chez les contrôleurs. Autant te dire que je pouvais demander toute la France Smile C'est par contre moins vrai chez les inspecteurs : en dessous d'un échelon 8, c'est difficile de muter. En ce qui concerne le reclassement, il s'est fait simplement, venant de la fonction publique (tu es toujours reclassé à un échelon egal ou immédiatement supérieur).

Bref, il y a eu beaucoup d'avantages pour moi à passer dans ce nouveau ministère. Y compris en terme de salaire, j'ai gagné immédiatement 600 euros sur ma fiche de paie. Et les possibilités d'évolution sont très fortes (j'ai pour ma part intégré le niveau d'inspecteur cette année, ce qui m'a encore fait gagner en salaire). Bref, beaucoup de positif je trouve, quand bien même je reste triste d'avoir quitté un métier que j'appréciais particulièrement.

Bonjour Modulo et merci pour ces renseignements, si tu veux bien j'aurai qques questions supplémentaires Smile

1°) tu parles d'épreuve de mathématiques. A quoi cela correspond-il? car j'ai regardé le concours interne (c'est bien celui que tu as passé?) et je n'ai pas vu une épreuve intitulée ainsi, donc j'imagine que c'est une de celles au choix (épreuve 2) mais laquelle?

2°) encore plus important: par quel biais as-tu préparé ce concours? je suis agrégée de maths, mais ne connais rien de rien pour le reste, et ne suis pas toute jeune, es-tu passé par une structure "officielle" pour te préparer? ou par des livres et si oui, peux-tu nous dire lesquels?

J'avoue que je suis tentée aussi, tout comme toi, ce ne sont pas les élèves qui me bouffent, mais l'implication physique qui m'épuise (faire cours debout et parler pendant 4h d'affilée...bref) mais je recule parce que je ne sais pas par quel bout attraper le truc.

De plus, comment savoir, avant, s'il y aura un poste dans ma ville? Sad

Merci beaucoup !
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par Zagara le Mar 12 Sep 2017 - 10:22
Ça a l'air bien comme reconversion.
littleJulie
littleJulie
Niveau 10

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par littleJulie le Mar 12 Sep 2017 - 10:28
J'étais échelon 8 ! Échelon 9 ça reste gagnant.
Un inspecteur ne fait pas forcément d'encadrement : il peut travailler en brigades de vérification et aller contrôler des entreprises.
Quant à quitter sa région, tout dépend de la région souhaitée !
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par Zagara le Mar 12 Sep 2017 - 11:21
Modulo, tu as passé les concours externes ou internes ?
Patience et raison
Patience et raison
Niveau 9

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par Patience et raison le Mar 12 Sep 2017 - 11:24
Chargée de famille, avec un conjoint travaillant à Paris sur des postes qui n'existent que dans quelques villes (Paris, Aix, Bordeaux, Montpellier)... j'ai un rayon de mutation assez limité (75 et 94...)
stephanel
stephanel
Niveau 6

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par stephanel le Mar 12 Sep 2017 - 11:25
Dire que j'étais admissible au concours d'Inspecteur des Impôts en 1998 !J'aurais du le retenter mais j'ai eu le CAPES après.
stephanel
stephanel
Niveau 6

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par stephanel le Mar 12 Sep 2017 - 11:26
@Patience et raison a écrit:Chargée de famille, avec un conjoint travaillant à Paris sur des postes qui n'existent que dans quelques villes (Paris, Aix, Bordeaux, Montpellier)... j'ai un rayon de mutation assez limité (75 et 94...)
Moi de même : plutôt l'OUEST
Franck059
Franck059
Niveau 10

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par Franck059 le Mar 12 Sep 2017 - 11:55
Y a-t-il un âge limite pour passer le concours de contrôleur ?

En cas d'obtention du concours, le reclassement se fait à indice au moins égal à celui actuel dans l'EN ? C'est bien cela ?

J'ai bientôt 47 ans quand même (indice 751) mais je ne me vois pas aller jusqu'à la retraite en tant qu'enseignant....
Sibylline
Sibylline
Niveau 5

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par Sibylline le Mar 12 Sep 2017 - 13:09
Bonjour à tous,

décidément nous sommes nombreux dans ce cas ...
Prof de maths depuis 1999, je viens de réussir le concours de contrôleur et j'ai passé dans la foulée celui d'inspecteur (résultats d'admissibilité mi-novermbre).
J'entre à l'ENFIP de Noisy dans 3 semaines. bounce

Il n'y a pas d'âge limite pour se présenter, en revanche si tu as un indice très élevé, il faut savoir que si tu obtiens un concours de catégorie B (contrôleur), ton indice est repris mais dans la limite maximum du corps en question, à savoir 582.
De plus, cet indice ne servira que pour la rémunération à titre personnel. L'indice "officiel" est le maximum du grade intégré, soit 498 je crois.
Moi je suis indice 620, je vais donc perdre un peu en indice, mais les généreuses primes du Minefi font bien plus que compenser.
Et j'ai du temps devant moi pour avoir le A et progresser.

L'idéal est bien sûr d'avoir directement le concours d'inspecteur (catégorie A), ce qui te permet de conserver ton indice. Et là, jackpot ...

Merci à ceux qui ont témoigné, je m'inquiétais un peu de savoir si l'année de formation donnait "beaucoup" de travail quand on n'a jamais fait ni compta ni économie ...
Je commence à travailler pour l'oral, au cas où je sois admissible dès cette année pour le A.
Passé bien sûr en externe, because l'épreuve de maths !
Modulo
Modulo
Habitué du forum

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par Modulo le Mar 12 Sep 2017 - 14:47
@stephanel a écrit:J'ai aussi hésité longtemps à passer ces concours mais maintenant, étant échelon 9 , je crains qu'il ne soit pas intéressant de passer contrôleur.
Quand à Inspecteur, je ne me vois pas trop encadrer des adultes, manager et surtout, je n'ai pas envie de quitter ma région.

@Patience et raison a écrit:Ce qui sont devenus inspecteurs savent ils s'il est facile de rester en Idf?

@Franck059 a écrit:Y a-t-il un âge limite pour passer le concours de contrôleur ?

En cas d'obtention du concours, le reclassement se fait à indice au moins égal à celui actuel dans l'EN ? C'est bien cela ?

J'ai bientôt 47 ans quand même (indice 751) mais je ne me vois pas aller jusqu'à la retraite en tant qu'enseignant....

Aucun age limite (c'est interdit dans la quasi totalité des concours de la FP).

Je pense que ça reste intéressant de passer le concours de contrôleur tout de même, même si vous avez atteint de hauts échelons chez les certifiés ou agrégés. Comme l'a dit Sibylline, si tu obtiens contrôleur, tu seras reclassée au maximum de l'échelle de ce corps (soit l'échelon 13), avec un indice "virtuel" de 582 (correspondant au plus haut indice chez les contrôleur principaux, équivalent de hors classe). Il y aura donc une petite différence en terme d'indice... mais largement compensé par les primes !

Pour avoir une idée des salaires chez la DGFiP, je vous propose d'aller voir ce lien : http://f.ciron.free.fr/calcDgfip.php5?link=IFIP.php5. Sachant que quelques primes n'y apparaissent pas, celles en fonction de votre lieu d'affectation. Par exemple, travailler rue de Bercy apporte environ 600e mensuels par mois.

En ce qui concerne les mutations, je vous propose de regarder les liens suivants, en cliquant sur les cartes de France en pièce-jointe :  Dans chaque département jaune est indiqué l'échelon du dernier entré. Évidemment, comme à l'EN, ça ne présage en rien de ce qu'il se passera l'an prochain, mais ça donne une tendance.
Fichiers joints
Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques Attachment
pdfjoiner.pdf Cartes de mutationsVous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(1.8 Mo) Téléchargé 121 fois


Dernière édition par Modulo le Mar 12 Sep 2017 - 14:56, édité 3 fois

_________________
Essayons d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple

Mes photos de portraits sur le vif
Modulo
Modulo
Habitué du forum

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par Modulo le Mar 12 Sep 2017 - 14:48
@Guermantes729 a écrit:1°) tu parles d'épreuve de mathématiques. A quoi cela correspond-il? car j'ai regardé le concours interne (c'est bien celui que tu as passé?) et je n'ai pas vu une épreuve intitulée ainsi, donc j'imagine que c'est une de celles au choix (épreuve 2) mais laquelle?

@Zagara a écrit:Modulo, tu as passé les concours externes ou internes ?

Voici les liens pour décrire les épreuves :
Inspecteur Externe
Inspecteur interne
Contrôleur externe
Contrôleur interne

Pour ma part, j'ai tout passé en externe. Principalement parce que les mathématiques ne sont proposées qu'en externe Smile

@Guermantes729 a écrit:2°) encore plus important: par quel biais as-tu préparé ce concours? je suis agrégée de maths, mais ne connais rien de rien pour le reste, et ne suis pas toute jeune, es-tu passé par une structure "officielle" pour te préparer? ou par des livres et si oui, peux-tu nous dire lesquels?

Pour ma part, j'ai découvert la note de synthèse (et de propositions pour l'inspecteur) en préparant le concours. Pour être honnête, c'est une méthode à acquérir, mais aucune connaissance à avoir (sauf pour la note de propositions de l'inspecteur). Il est donc préférable, à mon sens, de suivre une préparation. Pour ma part, je suis passé par l'IEP Lyon (à distance) que je déconseille, puis par Supconcours qui était bien meilleure à mon sens.

_________________
Essayons d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple

Mes photos de portraits sur le vif
Modulo
Modulo
Habitué du forum

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par Modulo le Mar 12 Sep 2017 - 14:48
@Zagara a écrit:Ça a l'air bien comme reconversion.

Évidemment, il y a des avantages et des défauts dans cette administration.

Pour les avantages :
- Un salaire vraiment plus élevé
- Une considération plus importante que dans l'EN en terme de la part des usagers et de la hiérarchie
- Une délimitation claire des missions de tout le monde
- Une forme de maison véritablement (l'intranet accessible à tous les agents et recensant les infos importantes en terme d'actus y étant pour beaucoup)
- Une formation véritablement présente et très peu verbeuse
- Des perspectives d'évolution vraiment intéressantes
- Une attention particulière de motiver chaque décision administrative par un texte de loi ou un arrêté (perso, ça m'a fait un bien fou comparé aux "règles d'usage" non écrites de l'EN).
- 35h.
- 9 semaines de vraies vacances (quand on choisit de travailler 38h30 par semaine, sinon c'est 5 semaines comme tout le monde).
- La possibilité de changer de métier selon l'endroit où l'on est muté.
- Le plaisir tout personnel de voir la tête des gens quand tu annonces fièrement "Je suis inspecteur des finances publiques".

Mais aussi :
- Un lien hiérarchique omniprésent qui pourrait ne pas convenir aux têtes brûlées
- Un rigorisme dans les relations au travail qui peut parfois tourner à l'insensé pour des choses somme toute très simple (dont votre serviteur a fait les frais, mais je ne les écrirai pas ici ^^)
- Des tensions probables pour poser des vacances à Noël ou pour juillet/août
- Et surtout une hémorragie en terme de postes, particulièrement visible dans cette administration.

Bien sûr, ceci n'est qu'un point de vue partiel et personnel. Mais pour ma part, j'ai vraiment gagné une quiétude, à la fois dans la tête et sur le compte en banque ^^ Par contre, enseigner devant une classe me manque terriblement.

_________________
Essayons d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple

Mes photos de portraits sur le vif
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par Celadon le Mar 12 Sep 2017 - 15:22
@stephanel a écrit:Dire que j'étais admissible au concours d'Inspecteur des Impôts en  1998 !J'aurais du le retenter mais j'ai eu le CAPES après.
Tu serais grand manitou à Bercy, à l'heure actuelle ! Smile
Y a-t-il une limite d'âge, au fait ? (question sérieuse, ce n'est pas pour moi).
Franck059
Franck059
Niveau 10

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par Franck059 le Mar 12 Sep 2017 - 16:16
J'ai posé la question un peu plus haut Wink
Et la réponse est non, plus de limite d'âge dans les concours de la fonction publique, c'est illégal.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum