Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
boulegducu
Niveau 1

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques - Page 16 Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par boulegducu le Jeu 10 Oct 2019 - 20:12
sur la privatisation du recouvrement, ça fait partie des antiennes de la DGFIP.
Mais certaines se sont réalisées ces derniers temps donc c'est possible, mais pas à court terme
boulegducu
boulegducu
Niveau 1

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques - Page 16 Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par boulegducu le Jeu 10 Oct 2019 - 20:24
@Cassius a écrit:Les infos données sont intéressantes néanmoins les taux de réussite font réfléchir: 6.45% des présents admis chez les contrôleurs en externe, 13.78% des présents admis chez les inspecteurs en externe, pour comparaison 16.17% des présents admis chez les agrégés (toutes matières confondues). Quand on sait le temps qu'il faut pour obtenir l'agrégation...


Même le concours d'IP est académiquement beaucoup moins exigeant que celui d'agrégé. Le niveau "intellectuel" à la DGFIP est assez différent de l'EN, beaucoup de personnes ont gravi les échelons en interne en ayant fait peu d'études, un prof a toutes les qualités nécessaires pour faire carrière à la DGFIP.
boulegducu
boulegducu
Niveau 1

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques - Page 16 Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par boulegducu le Jeu 10 Oct 2019 - 20:27
@Unprofdelog a écrit:Bonsoir
La question du jour qui me turlupines est la suivante :
Au sujet du concours de contrôleur qui peut se faire en Interne ou en Externe (contrairement au concours d'inspecteur uniquement en externe) ---> le programme en externe me semble plus accessible qu'en interne car ce dernier fait appel à des connaissances "faciles pour les gens de la maison" . Pour un prof comme moi, autant je suis apte à répondre à des questions sur l'EN mais sur la DGFiP, c'est pas évident.
A ceux qui ont passé le concours de contrôleur (et aux autres aussi), vous tenteriez externe ou interne... pour celui de contrôleur ?

et surtout, à "part le contenu des épreuves", est ce que cela change qqchose (reclassement, affectation, etc....)
Merci à vous

Je peux me tromper mais à mon avis y a quasi que des internes DGFIP admis aux concours internes d'inspecteur comme de contrôleur, dur en étant prof.

Par contre en externe un prof a toutes les qualités necessaires
littleJulie
littleJulie
Niveau 10

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques - Page 16 Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par littleJulie le Jeu 10 Oct 2019 - 20:49
J'ai passé et réussi le concours contrôleur en interne. Comme pour l'externe,  il faut bien choisir l'option ! J'avais pris la seule possible pour moi, compta : en étant totalement novice 6 mois avant,  avec quelques bouquins, ça passe ! 
Mais il faut être à l'aise avec les chiffres et avoir une bonne logique.
Mathador
Mathador
Expert spécialisé

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques - Page 16 Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par Mathador le Jeu 10 Oct 2019 - 21:14
@boulegducu a écrit:J'ai envie de voir si l'herbe est plus verte ailleurs et, étrangement, je regarde vers l'EN (agrégé tant qu'à faire histoire de pas trop perdre financièrement, bon c'est pas gagné non plus)
Attention, si tu deviens directement agrégé tu seras reclassé à l'indice égal ou supérieur, tout en perdant le régime indemnitaire de la DGFiP.
En revanche, si tu deviens certifié d'abord tu récupères ton indice dans la grille des certifiés (qui est proche de celle des IFIP), et en passant ensuite de certifié à agrégé les statuts particuliers prévoient un régime de reclassement différent (135/175 de l'ancienneté temporelle précédente) qui me semble plus favorable.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
boulegducu
boulegducu
Niveau 1

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques - Page 16 Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par boulegducu le Jeu 10 Oct 2019 - 22:37
@littleJulie a écrit:J'ai passé et réussi le concours contrôleur en interne. Comme pour l'externe,  il faut bien choisir l'option ! J'avais pris la seule possible pour moi, compta : en étant totalement novice 6 mois avant,  avec quelques bouquins, ça passe ! 
Mais il faut être à l'aise avec les chiffres et avoir une bonne logique.

Au temps pour moi mais ça me parait plus dur notamment à l'oral mais je peux me tromper
boulegducu
boulegducu
Niveau 1

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques - Page 16 Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par boulegducu le Jeu 10 Oct 2019 - 22:51
@Mathador a écrit:
@boulegducu a écrit:J'ai envie de voir si l'herbe est plus verte ailleurs et, étrangement, je regarde vers l'EN (agrégé tant qu'à faire histoire de pas trop perdre financièrement, bon c'est pas gagné non plus)
Attention, si tu deviens directement agrégé tu seras reclassé à l'indice égal ou supérieur, tout en perdant le régime indemnitaire de la DGFiP.
En revanche, si tu deviens certifié d'abord tu récupères ton indice dans la grille des certifiés (qui est proche de celle des IFIP), et en passant ensuite de certifié à agrégé les statuts particuliers prévoient un régime de reclassement différent (135/175 de l'ancienneté temporelle précédente) qui me semble plus favorable.

Et oui c'est bien le problème mais si je demande une équivalence pour être certifié et que je ne réussis pas l'agreg... (car il semble que je doive être titularisé pour bénéficier du reclassement interne donc pas de retour en arrière) Bref mon projet prend l'eau mais quand je vois ce topic et le nombre de personnes qui le suivent je me dis que c'est peut être pas plus mal. En effet j'ai pas trouvé de topic "inspecteur des FP cherchant à devenir prof".
Pourtant prag avec 384 h à enseigner une matière qui me plait, à me sentir utile à faire quelque chose de positif, sans hiérarchie, je me dis que ça semble pas mal.
J'idéalise volontairement la fonction (j'ai plein de profs dans mon entourage je connais la réalité) mais je veux dire par là qu'on la voit toujours plus verte ailleurs cette herbe.
Et à la DGFIP, le seul métier intellectuellement motivant, à mon humble avis, c'est vérificateur. Le reste, y compris IP où tu passes ton temps à manipuler des indicateurs et des objectifs, c'est chiant. Mais on pourrait surement dire la même chose du métier de prof j'imagine. De plus c'est que mon avis et j'ai des collègues qui semblent parfaitement à leur place à d'autres postes.
Mathador
Mathador
Expert spécialisé

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques - Page 16 Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par Mathador le Jeu 10 Oct 2019 - 23:15
@boulegducu a écrit:Et oui c'est bien le problème mais si je demande une équivalence pour être certifié et que je ne réussis pas l'agreg... (car il semble que je doive être titularisé pour bénéficier du reclassement interne donc pas de retour en arrière)
Il faudrait demander confirmation à des gens qui connaissent mieux les procédures internes sur la possibilité effective de ce que je vais proposer, mais le mieux me semble être de demander un détachement sans concours dans le corps des certifiés, et ensuite de ne demander l'intégration que si tu obtiens l'agrégation, interne ou externe (ce qui, dans ce cas, demande d'avoir un master). Tu passerais alors directement de IFIP détaché certifié (détachement longue durée) à certifié détaché agrégé (détachement pour stage).

@boulegducu a écrit:Bref mon projet prend l'eau mais quand je vois ce topic et le nombre de personnes qui le suivent je me dis que c'est peut être pas plus mal. En effet j'ai pas trouvé de topic "inspecteur des FP cherchant à devenir prof".
Pourtant prag avec 384 h à enseigner une matière qui me plait, à me sentir utile à faire quelque chose de positif, sans hiérarchie, je me dis que ça semble pas mal.
Le poste de PRAG, il faut l'obtenir. J'ai pu lire en effet qu'en éco-gestion il y a pas mal de postes dans le supérieur, mais en dehors de cette matière (et peut-être de l'anglais) les places sont chères.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
boulegducu
boulegducu
Niveau 1

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques - Page 16 Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par boulegducu le Ven 11 Oct 2019 - 9:48
Bon après j'arrête de polluer votre sujet...

Merci mathador pour les infos mais auprès de qui me renseigner en effet ce serait parfait mais les titularisations se font les 01/09 et l'admission à l'agreg aussi. Du coup je sais pas si ça peux marcher... Ou pourrais je me renseigner ? j'ai envoyé un mail au rectorat resté sans réponse.

Sur prag on verra bien un poste en lycée m’intéresse aussi mais c'est vrai qu'en écogé tu finis en STMG, pas forcément ce qui me botte le plus. Mais c'est vrai y a pas mal de postes dans le supérieur, et je crois d'autant plus quand tu arrives avec une carrière pro hors EN derrière toi

Mais l'essentiel pour moi c'est les pépètes et le reclassement Wink
Mathador
Mathador
Expert spécialisé

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques - Page 16 Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par Mathador le Ven 11 Oct 2019 - 18:38
@boulegducu a écrit:Bon après j'arrête de polluer votre sujet...

Merci mathador pour les infos mais auprès de qui me renseigner en effet ce serait parfait mais les titularisations se font les 01/09 et l'admission à l'agreg aussi. Du coup je sais pas si ça peux marcher... Ou pourrais je me renseigner ? j'ai envoyé un mail au rectorat resté sans réponse.
Auprès d'un syndicat enseignant, par exemple le SNES qui est le syndicat majoritaire du secondaire.

@boulegducu a écrit:Sur prag on verra bien un poste en lycée m’intéresse aussi mais c'est vrai qu'en écogé tu finis en STMG, pas forcément ce qui me botte le plus. Mais c'est vrai y a pas mal de postes dans le supérieur, et je crois d'autant plus quand tu arrives avec une carrière pro hors EN derrière toi
Pour le supérieur une autre piste que tu peux envisager est de commencer à faire des vacations (possible sur autorisation de la DGFiP), et ensuite, si l'université a un poste à te proposer, de demander un détachement directement vers ce poste (mais cela reste dans le corps des certifiés).

@boulegducu a écrit:Mais l'essentiel pour moi c'est les pépètes et le reclassement Wink
Il est peut-être préférable que tu restes au Minefi dans ce cas.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
boulegducu
boulegducu
Niveau 1

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques - Page 16 Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par boulegducu le Ven 11 Oct 2019 - 19:20
Merci je vais aller voir du côté des syndicats
Pour prag j'ai déjà qq "contacts" ça devrait le faire
Pour les tunes je voulais dire qu'être prof dans le secondaire me gêne pas et que je veux bien perdre un peu de sous mais pas au point de retomber dans les premiers échelons d'agrégé
Merci encore, si vous avez des questions sur la DGFIP je reste dans le coin
Peaceful Vibration
Peaceful Vibration
Je viens de m'inscrire !

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques - Page 16 Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par Peaceful Vibration le Sam 19 Oct 2019 - 18:13
@boulegducu a écrit:Merci je vais aller voir du côté des syndicats
Pour prag j'ai déjà qq "contacts" ça devrait le faire
Pour les tunes je voulais dire qu'être prof dans le secondaire me gêne pas et que je veux bien perdre un peu de sous mais pas au point de retomber dans les premiers échelons d'agrégé
Merci encore, si vous avez des questions sur la DGFIP je reste dans le coin

Pour apporter une réponse à boulegducu, j'ai déjà contacté les syndicats pour les détachements sur les postes de PRAG, mais eux même ne sont pas plus éclairés que nous, il faut bien contacter les universités. Le but étant d'obtenir un détachement dans l'agrégation (eco-gestion), les critères de détachement sur le site de l'EN ne sont pas très précises.
J'ai été contractuel dans un lycée de province, mais seulement un an avant de réussir les concours de la DGFiP.
Et quand on a un bon feeling avec ce métier on veut forcément y retourner malgré les avantages de la DGFiP.
boulegducu
boulegducu
Niveau 1

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques - Page 16 Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par boulegducu le Sam 19 Oct 2019 - 22:32
@Peaceful Vibration a écrit:
@boulegducu a écrit:Merci je vais aller voir du côté des syndicats
Pour prag j'ai déjà qq "contacts" ça devrait le faire
Pour les tunes je voulais dire qu'être prof dans le secondaire me gêne pas et que je veux bien perdre un peu de sous mais pas au point de retomber dans les premiers échelons d'agrégé
Merci encore, si vous avez des questions sur la DGFIP je reste dans le coin

Pour apporter une réponse à boulegducu, j'ai déjà contacté les syndicats pour les détachements sur les postes de PRAG, mais eux même ne sont pas plus éclairés que nous, il faut bien contacter les universités. Le but étant d'obtenir un détachement dans l'agrégation (eco-gestion), les critères de détachement sur le site de l'EN ne sont pas très précises.
J'ai été contractuel dans un lycée de province, mais seulement un an avant de réussir les concours de la DGFiP.
Et quand on a un bon feeling avec ce métier on veut forcément y retourner malgré les avantages de la DGFiP.

Bon faudrait créer un topic parce que le sujet de départ c'est pas du tout ça mais un petit dernier...
Si j'ai bien compris tu parles d'être détaché directement en prag sans passer l'agregation ? Peu d'espoir.. Tu ne peux être détaché que comme certifié (et si tu as un bac +5 uniquement). Même en étant IP je pense pas que ça passe car c'est pas un vrai A+ contrairement à agrégé (faudrait être AFIP à mon sens)
Cassius
Cassius
Niveau 5

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques - Page 16 Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par Cassius Hier à 10:46
@boulegducu a écrit:Pour le concours d'IP je l'ai passé une fois et été admissible, rien d'insurmontable (être bon en compta est un plus) mais la aussi le rapport poste candidat va pas dans le bon sens

Après loin de moi l'idée de vous décourager y a plein d'aspects positifs à la DGFIP mais :
- à moins d'être vérif (et encore) vous avez un chef sur le dos et des horaires de bureau contrairement à un prof
- l'ambiance ne va pas en s'arrangeant suite aux réformes successives (mais bon pas pire qu'à l'EN je pense)
- un prof "essaie" de faire un truc positif, éduquer des ados (là je sens que je vais me faire massacrer, dsl pour ma naïveté), un agent de la DGFIP est un "méchant" dans la plupart des postes, ça finit par user (certains)
- les décisions de la hiérarchie sont souvent un concours d'absurdité mais là encore ça doit être pareil à l'EN
- on a plus de primes mais pas d'heures sup ni de cours particuliers
- "que " 9 semaines de congé (mais on les choisit)

Ton insistance à vouloir entrer dans l'EN me questionne étant donné que je suis intéressé par le chemin inverse. Du coup je voudrais t'en poser. Tout d'abord, les rapports hiérarchiques en cette période de réformes ubuesques, aurais-tu des exemples concrets (sans mettre ton anonymat en jeu bien sûr)? Les horaires sont-ils constamment à rallonge? En somme comment a évolué ton travail ces dernières années, combien d'heures en plus, quelles nouvelles obligations?

Merci d'avance.
HORA
HORA
Niveau 9

Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques - Page 16 Empty Re: Envie de changement pour devenir contrôleur ou inspecteur des finances publiques

par HORA Hier à 11:46
@boulegducu a écrit:Pour le concours d'IP je l'ai passé une fois et été admissible, rien d'insurmontable (être bon en compta est un plus) mais la aussi le rapport poste candidat va pas dans le bon sens

Après loin de moi l'idée de vous décourager y a plein d'aspects positifs à la DGFIP mais :
- à moins d'être vérif (et encore) vous avez un chef sur le dos et des horaires de bureau contrairement à un prof
- l'ambiance ne va pas en s'arrangeant suite aux réformes successives (mais bon pas pire qu'à l'EN je pense)
- un prof "essaie" de faire un truc positif, éduquer des ados (là je sens que je vais me faire massacrer, dsl pour ma naïveté), un agent de la DGFIP est un "méchant" dans la plupart des postes, ça finit par user (certains)
- les décisions de la hiérarchie sont souvent un concours d'absurdité mais là encore ça doit être pareil à l'EN
- on a plus de primes mais pas d'heures sup ni de cours particuliers
- "que " 9 semaines de congé (mais on les choisit)

Pas de "massacre" dans ma réponse, simplement de la tristesse. Cette mission est en effet très noble mais c'est un discours d'habillage : la logique réelle qui dicte les décisions du ministère, c'est la gestion des flux au moindre coût. Dans ces conditions notre travail est empêché. Pour quantité de raisons, les difficultés d'ordre scolaire des élèves en France s'aggravent. Mais la logique comptable veut qu'on laisse passer quasiment tout le monde d'un niveau à l'autre, sans que jamais de vraies solutions ne soient mises en oeuvre pour s'occuper du niveau réel des élèves. Cela débouche à l'adolescence sur des écarts d'aptitudes scolaires installés et de plus en plus plombants, à peu près irrattrapables, auxquels s'ajoutent des problématiques propres à cet âge (opposition à l'adulte, attitude de consommateurs depuis que les enfants et les ados sont considérés comme des prescripteurs d'achat et donc une des cibles privilégiées des manips de la publicité). Dans un tel contexte, bon courage pour continuer à exercer ta mission d'enseignement et d'éducation pendant 43 annuités. Et bien entendu, spécificité française, tout ça pour un traitement où à bac + 5 tu touches 1/3 de moins que n'importe quel autre fonctionnaire de même qualification. Mais cela va de pair : quand un enseignant est affecté à une tâche de garderie et non d'enseignement, le mépris exsude à travers le salaire. (Cela étant, notre pays nous doit reconnaissance. Il a des enseignants qui ne lui coûtent pas cher. Si avec ça, on n'arrive pas à nourrir nos milliardaires maison, c'est à désespérer.)
Je ne connais pas vraiment le monde de la santé mais de ce que j'en vois et perçois, je devine la même souffrance : nos métiers sont rendus impossibles par ceux-là même qui, le coeur sur la main le micro, certifient que si, si, le service au public est l'objectif numéro un de toutes les réformes (tu sais, celles qui sont nécessaires pour améliorer l'efficience et moderniser, blablabla.)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum