Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Isis39
Esprit sacré

Publicité du MEDEF sur l'école

par Isis39 le Mer 20 Sep 2017 - 16:47
Cela tourne sur Twitter.
Cela commence à bien réagir...


Dernière édition par Jenny le Mer 20 Sep 2017 - 22:20, édité 1 fois (Raison : précision titre)
floisa
Niveau 8

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

par floisa le Mer 20 Sep 2017 - 17:19
Noter les petits bonshommes de couleurs en bas à gauche, qui ressemblent beaucoup au logo du SNES.
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

par pogonophile le Mer 20 Sep 2017 - 17:25
Mais où est mon lance-flammes ?
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

par Thalia de G le Mer 20 Sep 2017 - 17:32
Je n'ai pas de mots. Enfin si, mais je me contiens.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

par Isis39 le Mer 20 Sep 2017 - 17:36
avatar
*Plume*
Niveau 9

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

par *Plume* le Mer 20 Sep 2017 - 17:37
:shock: :shock:  Rolling Eyes
Je ne trouve pas les mots pour exprimer ce que je ressens face à ce message.

_________________
"Humeur du moment" :


Ma motivation est sans limite. Hum...
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

par Isis39 le Mer 20 Sep 2017 - 17:42
on peut leur répondre : @medef
archeboc
Esprit éclairé

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

par archeboc le Mer 20 Sep 2017 - 17:45
Je crois que j'en ai déjà parler : une réunion a eu lieu au printemps dernier, au niveau nationale, sur la compétitivité de la France, rassemblant des représentants des forces vives de la nation (pas seulement le MEDEF : représentant associatif et syndicaux étaient aussi présent). Cela a tourné au dézingage en profondeur de l'éducation nationale. Le message dominant était que les jeunes français sont inemployables, faute d'acquis scolaires solides.
Le représentant du MEN (de sexe féminin et de haut rang, mais pas la ministre) a passé paraît-il une très sale journée.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


avatar
gauvain31
Monarque

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

par gauvain31 le Mer 20 Sep 2017 - 17:50
Le dernier "prout" de Gattaz avant son départ....
avatar
Sulfolobus
Érudit

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

par Sulfolobus le Mer 20 Sep 2017 - 17:52
@archeboc a écrit:Je crois que j'en ai déjà parler : une réunion a eu lieu au printemps dernier, au niveau nationale, sur la compétitivité de la France, rassemblant des représentants des forces vives de la nation (pas seulement le MEDEF : représentant associatif et syndicaux étaient aussi présent). Cela a tourné au dézingage en profondeur de l'éducation nationale. Le message dominant était que les jeunes français sont inemployables, faute d'acquis scolaires solides.
Le représentant du MEN (de sexe féminin et de haut rang, mais pas la ministre) a passé paraît-il une très sale journée.
La question c'est est-ce faux ?

Quand je vois le nombre d'entre vous qui témoignent de jeunes adultes sachant à peine lire et écrire et n'ayant aucun goût de l'effort, je me pose raisonnablement la question.
pseudo-intello
Habitué du forum

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

par pseudo-intello le Mer 20 Sep 2017 - 18:06
C'est Robine qui s'y est collée ?
avatar
Orlanda
Habitué du forum

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

par Orlanda le Mer 20 Sep 2017 - 18:12
Bon. La formulation est urticante. Et l'école n'est pas là pour former des gens directement "employables".
Mais il est vrai que les bacheliers d'aujourd'hui font pour beaucoup peine à voir, et ceux qui les emploient le constatent bien. Je ne suis pas fière de la jeunesse que l'on forme. Il n'y a pas de quoi.
En revanche, je ne me sens pas responsable du désastre.

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
Pierre-Henri
Habitué du forum

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

par Pierre-Henri le Mer 20 Sep 2017 - 18:21
Effectivement, nous diplômons à tour de bras des illettrés inemployables, qui n'ont pas la moindre idée de ce que "travailler" veut dire. C'est un fait. Que cela soit le MEDEF qui le dise ou quelqu'un d'autre, cela reste un fait.

Reste à trouver les responsables. Les ministres successifs et les chefs de la rue de Grenelle, de toute évidence. Les pédago-délirants qui utilisent les élèves comme des cobayes pour leurs expériences abracadabrantes en sont des autres. Et puis, il y a ceux qui ont soutenu, l'une après l'autre, toutes les réformes qui ont saccagé un système éducatif qui fut, jadis, le meilleur au monde.

Et parmi ceux-là, le MEDEF figure en bonne place.

pseudo-intello
Habitué du forum

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

par pseudo-intello le Mer 20 Sep 2017 - 18:31
"L'école" ça ne veut rien dire. C'est une idée globale (ou parfois un bâtiment, mais pas là, manifestement), ce qui est incompatible avec le reste de la phrase : "faisait son travail", expression qui ne peut concerner qu'un être vivant, généralement humain.

A partir de là, plusieurs possibilités :
- la phrase est absurde ("si les gars du MEDEF savaient écrire, leur message serait plus clair")
- l'école = les profs. Seulement, qu'y peuvent les profs ? Et si parmi nous s'infiltrent quelques glandus pas au niveau, pour y remédier, la première chose à faire ne serait-elle pas de nous revaloriser (et de nous lâcher la grappe) pour que le concours attire des gens brillants ?
- l'école = les programmes et le fonctionnement global. Mouimouimoui, sauf qu'il y a des représentants du MEDEF dans pas mal d'instances étonnamment vides de vrais profs (de profs qui ont en face d'eux des élèves du primaire si on se penche sur les programmes du primaire, du secondaire si on se penche sur les programmes du secondaires, bref, pas des profs de fac. Et, si possible, pas des cooptés par les IEN pour leurs opinions pro-doxa).
- l'école = un peu tout, on s'en fout, on veut juste casser du sucre sur ces gens qui ont encore l'outrecuidance d'être fonctionnaire et qui n'ont pas encore eu le bon goût de se faire privatiser.

Les paris sont ouvert...

Le pire, c'est que c'est, au fond, ce que la plupart des profs disent depuis longtemps : les élèves ne savent plus suivre une consigne précise, ont de moins en moins de rigueur, une culture générale en perdition, enfin, il y a des dysfonctionnements. Mais il est vraiment ironique de les voir ainsi brandis par le MEDEF, organisme qui se satisfait très bien, en réalité, de voir sortir du système scolaire de plus en plus d'élèves trop peu cultivés et trop peu fins pour décrypter les âneries qu'on leur sert et connaître leurs droits, savoir d'où ils viennent et réfléchir à la manière de les préserver.
avatar
VinZT
Expert

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

par VinZT le Mer 20 Sep 2017 - 18:40
Un lien direct vers ce … machin ?

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

par Isis39 le Mer 20 Sep 2017 - 18:44
Là le medef dit que c'est une blague...
https://twitter.com/medef/status/910528059773726720
avatar
Zagara
Vénérable

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

par Zagara le Mer 20 Sep 2017 - 19:00
Les types ont tellement gagné sous Macron qu'ils se sentent chaud patate et n'ont plus aucune limite dans l'indécence.

D'ailleurs breaking news du Canard d'aujourd'hui : le budget 2018 défiscalise les hauts salaires des banquiers. Oh mais oui, c'est qui le gentil chouchou à son Macron ? Oh mais oui c'est toi mon gros banquier. Tu veux un cigare ? :3 C'est pour qui le cigare ? :3 gouzigouzigouzi.
avatar
Prof_Toujours
Niveau 2

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

par Prof_Toujours le Mer 20 Sep 2017 - 19:22
@Pierre-Henri a écrit:Effectivement, nous diplômons à tour de bras des illettrés inemployables, qui n'ont pas la moindre idée de ce que "travailler" veut dire. C'est un fait. Que cela soit le MEDEF qui le dise ou quelqu'un d'autre, cela reste un fait.

Reste à trouver les responsables. Les ministres successifs et les chefs de la rue de Grenelle, de toute évidence. Les pédago-délirants qui utilisent les élèves comme des cobayes pour leurs expériences abracadabrantes en sont des autres. Et puis, il y a ceux qui ont soutenu, l'une après l'autre, toutes les réformes qui ont saccagé un système éducatif qui fut, jadis, le meilleur au monde.

Et parmi ceux-là, le MEDEF figure en bonne place.  

N'oublions pas, quand même, les PARENTS...

Les profs n'ont pas beaucoup changé, même s'ils s'adaptent (comme ils peuvent) aux nouvelles mentalités des élèves.
Le goût de l'effort, de la connaissance, ce sont essentiellement les parents qui le transmettent.
Que les classes du bas de l'échelle aient du mal à transmettre des connaissances, et que leurs enfants soient pénalisés, Bourdieu l'avait déjà montré, il y a fort longtemps.
Mais, aujourd'hui même les gosses les plus favorisés n'ont plus envie de bosser.

Les PARENTS !
pseudo-intello
Habitué du forum

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

par pseudo-intello le Mer 20 Sep 2017 - 19:42
@Zagara a écrit:Les types ont tellement gagné sous Macron qu'ils se sentent chaud patate et n'ont plus aucune limite dans l'indécence.

D'ailleurs breaking news du Canard d'aujourd'hui : le budget 2018 défiscalise les hauts salaires des banquiers. Oh mais oui, c'est qui le gentil chouchou à son Macron ? Oh mais oui c'est toi mon gros banquier. Tu veux un cigare ? :3 C'est pour qui le cigare ? :3 gouzigouzigouzi.

C'est donc pour ça que dans son discours à New-York, il vient de s'adresser aux expats en disant, en substance : "revenez, les gars, maintenant vous pouvez, vous allez voir, ça va être super".
avatar
Cosmos
Niveau 6

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

par Cosmos le Mer 20 Sep 2017 - 19:43
Ce MEDEF qui a voté POUR la réforme du collège. Il n'y a rien à attendre de ces gens-là. D'aucuns disent d'ailleurs que c'est un syndicat de patrons minoritaire en réalité.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

par Celadon le Mer 20 Sep 2017 - 19:46
@pseudo-intello a écrit:
@Zagara a écrit:Les types ont tellement gagné sous Macron qu'ils se sentent chaud patate et n'ont plus aucune limite dans l'indécence.

D'ailleurs breaking news du Canard d'aujourd'hui : le budget 2018 défiscalise les hauts salaires des banquiers. Oh mais oui, c'est qui le gentil chouchou à son Macron ? Oh mais oui c'est toi mon gros banquier. Tu veux un cigare ? :3 C'est pour qui le cigare ? :3 gouzigouzigouzi.

C'est donc pour ça que dans son discours à New-York, il vient de s'adresser aux expats en disant, en substance : "revenez, les gars, maintenant vous pouvez, vous allez voir, ça va être super".
https://www.marianne.net/politique/le-genereux-cadeau-d-emmanuel-macron-aux-banquiers-et-assureurs-les-plus-riches
Coût fiscal pour l'Etat (et les contribuables) estimé par nos confrères : 300 millions d'euros*.
Faut-il qu'il cultive la haine des pauvres et des classes moyennes pour en arriver là sans rougir et prétendre que c'est républicain.
avatar
Zagara
Vénérable

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

par Zagara le Mer 20 Sep 2017 - 19:48
Une belle dépense fiscale, qui va appeler des mesures d'austérité pour redresser le trou qu'elle laisse, lesquelles vont permettre de dégager des sous pour la prochaine dépense fiscale, qui va appeler des mesures d'austérité...

C'est un néolibéralisme vraiment très grossier et primitif que nous voyons ici à l’œuvre. C'est presque de l'archéologie vivante.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

par Lefteris le Mer 20 Sep 2017 - 21:38
Le MEDEF  fait partie de ces lobbies qui applaudissent à tout rompre aux mesures qui flinguent l'école. Ils étaient aux premières loges pour la réforme du collège, par exemple, pour ne citer qu'un cas récent.  Si on cogne encore un peu plus sur les enseignants, pour faire encore reculer le recrutement, ils applaudiront aussi à tout rompre... Le MEDEF, ancien CNPF qui a juste changé de sigle,  c'est le XIXe siècle.  Normal qu'ils soient comme des poissons dans l'eau (des piranhas) dans un régime louis-philippard ou le summum de la réussite est de s'enrichir démesurément.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Fenrir
Niveau 7

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

par Fenrir le Mer 20 Sep 2017 - 21:49
Personnellement j'ai bien trouvé les mots pour exprimer ce que je ressens, mais la modération ne me laisserait pas longtemps le loisir de les exposer ici.

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans
avatar
Dalva
Doyen

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

par Dalva le Mer 20 Sep 2017 - 21:51
"Si j'avais des parents qui m'éduquent, une école qui m'instruit et un patron qui me forme, j'aurais un métier, et je trouverais du travail."

On peut pinailler sur la répartition des tâches, mais si on veut de la formule choc, celle-ci me paraît plus juste.
Contenu sponsorisé

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum