Article de l'Obs sur les collèges REP et l'impression que les gamins n'ont pas le même accès au savoir que les autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Article de l'Obs sur les collèges REP et l'impression que les gamins n'ont pas le même accès au savoir que les autres

Message par slynop le Jeu 21 Sep - 13:07

http://tempsreel.nouvelobs.com/education/20170919.OBS4881/colleges-rep-l-impression-de-ne-pas-avoir-acces-a-la-vraie-ecole.html

Voici les deux premiers paragraphes.

A l'occasion de la Journée du refus de l'échec scolaire qu'elle organise ce mercredi, l'Afev, principale association française de soutien scolaire, publie une étude sur le rapport à l'école de 447 collégiens de l'éducation prioritaire.

Le sociologue Benjamin Moignard, qui enquête depuis dix ans dans les collèges REP de banlieue parisienne, décrypte ses résultats pour "l'Obs" en exclusivité et revient sur les propositions du ministre Jean-Michel Blanquer en matière de lutte contre les inégalités scolaires.
avatar
slynop
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article de l'Obs sur les collèges REP et l'impression que les gamins n'ont pas le même accès au savoir que les autres

Message par Pointàlaligne le Jeu 21 Sep - 16:28

Merci pour le lien ! Pour une fois on évite la lourde caricature. C'est si rare que l'on peut le relever.
avatar
Pointàlaligne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article de l'Obs sur les collèges REP et l'impression que les gamins n'ont pas le même accès au savoir que les autres

Message par archeboc le Jeu 21 Sep - 20:39

Pointàlaligne a écrit:Merci pour le lien ! Pour une fois on évite la lourde caricature. C'est si rare que l'on peut le relever.

Pas de caricature, peut-être, mais un sacré déni :

Ce sont ces 57% d'élèves qui estiment que leurs professeurs ont "souvent ou très souvent du mal à enseigner du fait de problèmes de discipline". Cette réponse traduit le regard très critique que les jeunes portent sur l'enseignement qui leur est proposé. Nous le constatons dans toutes nos enquêtes : les collégiens et lycéens ont une conscience de plus en plus vive des inégalités auxquelles ils sont confrontés. Ils ont l'impression de ne pas avoir accès à la "vraie école", à "l'école des Français". Et de fait, dans certains établissements de l'académie de Créteil, on compte plus de 60% de vacataires, dont certains ne parlent qu'imparfaitement notre langue. Comment nier dès lors que la République est défaillante ?

Le sociologue interviewé fait-il semblant de comprendre que "problèmes de discipline" signifie "lacune disciplinaire des enseignants" ? Ou que là où les enseignants ont majoritairement 5 ans d'expérience et un bon statut, il n'y a pas de problème de discipline ?

Désolé, je trouve qu'il se moque du monde.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article de l'Obs sur les collèges REP et l'impression que les gamins n'ont pas le même accès au savoir que les autres

Message par LemmyK le Jeu 21 Sep - 21:18

"En France, on est dans un régime punitif dur, avec beaucoup d'exclusions temporaires, et beaucoup d'élèves sanctionnés sans qu'ils en comprennent les motifs ou les raisons".

J'ai trouvé cette phrase très surprenante.
avatar
LemmyK
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article de l'Obs sur les collèges REP et l'impression que les gamins n'ont pas le même accès au savoir que les autres

Message par Lizdarcy le Jeu 21 Sep - 22:54

LemmyK a écrit:"En France, on est dans un régime punitif dur, avec beaucoup d'exclusions temporaires, et beaucoup d'élèves sanctionnés sans qu'ils en comprennent les motifs ou les raisons".

J'ai trouvé cette phrase très surprenante.

Moi, elle m'a laissée comme deux ronds de flans.
avatar
Lizdarcy
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article de l'Obs sur les collèges REP et l'impression que les gamins n'ont pas le même accès au savoir que les autres

Message par egomet le Ven 22 Sep - 4:19

Lizdarcy a écrit:
LemmyK a écrit:"En France, on est dans un régime punitif dur, avec beaucoup d'exclusions temporaires, et beaucoup d'élèves sanctionnés sans qu'ils en comprennent les motifs ou les raisons".

J'ai trouvé cette phrase très surprenante.

Moi, elle m'a laissée comme deux ronds de flans.

Moi pas. C'est un problème classique. Celui qui ne prend pas le maintien de l'ordre au sérieux finit par ne faire plus que cela. De l'extérieur, celui qui est en réalité laxiste peut très bien passer pour un tyran, mais c'est surtout parce qu'il a été naïf et a laissé la situation lui échapper. Il se démène comme il peut par la suite (j'ai été un de ces naïfs) en se montrant infiniment plus dur et injuste que ce qu'il avait prévu au départ. Relisez Machiavel. Action-réaction. Une école est un système dynamique. Des actions opposées peuvent aboutir à des résultats similaires.

On voit ici les limites de l'approche statistiques. Sur la base de ce constat, on peut être tenté de lancer des appels à la bienveillance, alors que c'est justement ce qui pose problème.
D'ailleurs d'autres chiffres sont très mal interprétés. 90% d'élèves heureux, 91% se sentent en sécurité dans leur REP. Bon sang, 91% c'est peu! C'est super grave si 9% avouent ne pas se sentir en sécurité! Moi j'appelle ça une ambiance délétère. Ce qui est confirmé par d'autres chiffres:
Ce sont ces 57% d'élèves qui estiment que leurs professeurs ont "souvent ou très souvent du mal à enseigner du fait de problèmes de discipline".

C'est pas Kaboul, mais on ne peut pas dire que ce soit une bonne ambiance ou même une ambiance décente.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
avatar
egomet
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article de l'Obs sur les collèges REP et l'impression que les gamins n'ont pas le même accès au savoir que les autres

Message par archeboc le Ven 22 Sep - 7:47

Et c'est dans le Parisien que finalement on trouve une expression plus fidèle de la réalité (ou en tout cas de la réalité à laquelle j'ai accès par néoprof et par le témoignage de mes globules et de leurs camarades).

Le Parisien, qui est obligé de mettre en conformité sa ligne éditoriale nationale avec les faits divers qu'il publie régulièrement dans ses pages locales.


_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article de l'Obs sur les collèges REP et l'impression que les gamins n'ont pas le même accès au savoir que les autres

Message par pseudo-intello le Ven 22 Sep - 10:04

Ce que j'aime avec l'article de l'Obs, c'est que le type a réinventé l'eau chaude.
Il y a des établissements en France où c'est le b**del, et les élèves n'ont pas le même accès au savoir que dans les collèges où il n'y a pas (beaucoup de) b**del.

Heureusement qu'on paie des gens pour diffuser des analyses aussi éclairantes.

pseudo-intello
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article de l'Obs sur les collèges REP et l'impression que les gamins n'ont pas le même accès au savoir que les autres

Message par Dame Jouanne le Ven 22 Sep - 15:30

LemmyK a écrit:"En France, on est dans un régime punitif dur, avec beaucoup d'exclusions temporaires, et beaucoup d'élèves sanctionnés sans qu'ils en comprennent les motifs ou les raisons".

J'ai trouvé cette phrase très surprenante.
Moi aussi. Mais la suite de l'article interroge encore plus car très clairement l'intervenant veut remplacer les exclusions par les heures (voire les journées?) de colle. Personnellement je trouve cela plus efficace mais je ne vois pas en quoi la colle est un système punitif plus doux que l'exclusion!
avatar
Dame Jouanne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum