Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Elyas
Guide spirituel

[CNESCO] Conférence de consensus, production de l'écrit.

par Elyas le Ven 22 Sep 2017 - 13:24
Cette année, le CNESCO lance une conférence de consensus autour de la question de la production de l'écrit.

http://www.cnesco.fr/fr/production-de-lecrit/

Ils ouvrent les candidatures pour être membre du jury si ça vous intéresse :

http://www.cnesco.fr/fr/production-de-lecrit/integrer-le-jury/

Les premières séances ont lieu un samedi de décembre 2017 et un samedi de janvier 2018 puis la conférence en elle-même est en mars 2018.

Le thème est, me semble-t-il, le plus important qu'ils aient déjà traité.
avatar
ycombe
Modérateur

Re: [CNESCO] Conférence de consensus, production de l'écrit.

par ycombe le Ven 22 Sep 2017 - 13:35
@Elyas a écrit:Cette année, le CNESCO lance une conférence de consensus autour de la question de la production de l'écrit.

http://www.cnesco.fr/fr/production-de-lecrit/

Ils ouvrent les candidatures pour être membre du jury si ça vous intéresse :

http://www.cnesco.fr/fr/production-de-lecrit/integrer-le-jury/

Les premières séances ont lieu un samedi de décembre 2017 et un samedi de janvier 2018 puis la conférence en elle-même est en mars 2018.

Le thème est, me semble-t-il, le plus important qu'ils aient déjà traité.
Si ça passe comme pour la différenciation, on va avoir une conférence où des chercheurs disent que c'est important, qu'il faut enseigner explicitement et progressivement à produire des écrits, et des recommandations qui disent de se focaliser sur l'oral et que l'écrit ne sert pas à grand chose.



_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: [CNESCO] Conférence de consensus, production de l'écrit.

par Elyas le Ven 22 Sep 2017 - 13:39
@ycombe a écrit:
@Elyas a écrit:Cette année, le CNESCO lance une conférence de consensus autour de la question de la production de l'écrit.

http://www.cnesco.fr/fr/production-de-lecrit/

Ils ouvrent les candidatures pour être membre du jury si ça vous intéresse :

http://www.cnesco.fr/fr/production-de-lecrit/integrer-le-jury/

Les premières séances ont lieu un samedi de décembre 2017 et un samedi de janvier 2018 puis la conférence en elle-même est en mars 2018.

Le thème est, me semble-t-il, le plus important qu'ils aient déjà traité.
Si ça passe comme pour la différenciation, on va avoir une conférence où des chercheurs disent que c'est important, qu'il faut enseigner explicitement et progressivement à produire des écrits, et des recommandations qui disent de se focaliser sur l'oral et que l'écrit ne sert pas à grand chose.



Je ne suis pas devin, tout peut arriver. Je doute personnellement que cela arrive, sauf si le choix des experts ne met pas en avant les recherches avérées sur l'écrit.
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: [CNESCO] Conférence de consensus, production de l'écrit.

par Chocolat le Ven 22 Sep 2017 - 14:16
Pour commencer, s'ils pouvaient avoir l'obligeance de renoncer une bonne fois pour toutes aux termes "production" et "trace" pour désigner l'expression écrite, ce serait un excellent début.

Je ne comprendrai jamais comment des spécialistes font pour accepter une terminologie à ce point malheureuse ! C'est carrément rédhibitoire !

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Érudit

Re: [CNESCO] Conférence de consensus, production de l'écrit.

par Sylvain de Saint-Sylvain le Ven 22 Sep 2017 - 14:22
@Chocolat a écrit:Pour commencer, s'ils pouvaient avoir l'obligeance de renoncer une bonne fois pour toutes aux termes "production" et "trace" pour désigner l'expression écrite, ce serait un excellent début.

Parler de raclure scripturale ou de vestige rédigé serait plus objectif.

Enfin. Je suis tiraillé. Ce sera peut-être intéressant (puisque c'est Elyas qui présente, on peut quand même l'envisager), et il est sans doute mesquin de commencer par râler sur le choix des mots. Pourtant, force m'est de constater que je trouve aussi ce langage absolument rédhibitoire. La représentation du métier à laquelle il renvoie m'apparaît complètement exsangue, désincarnée, sans épaisseur. Si encore il ne s'agissait que du jargon d'un milieu spécialisé... Après tout, les nouveaux mots, les nouvelles expressions, par leur nouveauté même, ont souvent quelque chose de froid et de pâlichon, parce qu'ils n'ont pas une longue histoire derrière les fesses. Mais ce langage-là est partout. Chez les formateurs, les inspecteurs, la direction, dans la bouche de certains collègues. Un peu trop de ces mots-là et j'en viens à me demander ce que c'est donc que mon métier, et ce que je fiche ici.
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: [CNESCO] Conférence de consensus, production de l'écrit.

par Chocolat le Ven 22 Sep 2017 - 15:07
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
@Chocolat a écrit:Pour commencer, s'ils pouvaient avoir l'obligeance de renoncer une bonne fois pour toutes aux termes "production" et "trace" pour désigner l'expression écrite, ce serait un excellent début.

Parler de raclure scripturale ou de vestige rédigé serait plus objectif.

Enfin. Je suis tiraillé. Ce sera peut-être intéressant (puisque c'est Elyas qui présente, on peut quand même l'envisager), et il est sans doute mesquin de commencer par râler sur le choix des mots. Pourtant, force m'est de constater que je trouve aussi ce langage absolument rédhibitoire. La représentation du métier à laquelle il renvoie m'apparaît complètement exsangue, désincarnée, sans épaisseur. Si encore il ne s'agissait que du jargon d'un milieu spécialisé... Après tout, les nouveaux mots, les nouvelles expressions, par leur nouveauté même, ont souvent quelque chose de froid et de pâlichon, parce qu'ils n'ont pas une longue histoire derrière les fesses. Mais ce langage-là est partout. Chez les formateurs, les inspecteurs, la direction, dans la bouche de certains collègues. Un peu trop de ces mots-là et j'en viens à me demander ce que c'est donc que mon métier, et ce que je fiche ici.
.

Moi je me demande surtout ce que les personnes qui emploient et imposent cette terminologie absurde font au sein de l'EN.

Quant à Elyas, je dois reconnaître que j'apprécie vraiment ses interventions, que je trouve vivifiantes.


_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: [CNESCO] Conférence de consensus, production de l'écrit.

par Elyas le Ven 22 Sep 2017 - 15:13
Sur l'écrit, tout le monde s'y intéresse en ce moment. Le CRAP avait lancé un appel à article (s'achevant en juin) sur les écrits de travail des élèves pour un Cahiers Pédagogiques de cette année scolaire. De même, ils ont accepté des articles sur l'écrit qui ne vont pas du tout dans le sens de l'oral.

Pour le vocabulaire, j'ai longtemps peu aimé "produire" mais je m'y suis fait, ne trouvant pas un mot mieux adapté. Pour trace, je suis partagé. Il a un sens mais la façon dont on l'emploie (trace écrite = baisse de la production (sic) de texte) actuellement peut effectivement le faire rejeter.

Dans tous les cas, c'est la question de la maîtrise de l'écriture, de l'usage de l'écriture et des rôles de l'écriture dans les processus d'apprentissage qui sont au coeur de cette conférence à venir si je lis et interprète bien ce qui en est dit. Je ne cache pas que j'ai été déçu de la dernière conférence sur la différenciation. J'ai trouvé son consensus très mi-figue mi-raisin (ah ces Corinthiens !).
avatar
ycombe
Modérateur

Re: [CNESCO] Conférence de consensus, production de l'écrit.

par ycombe le Ven 22 Sep 2017 - 16:25
@Elyas a écrit:
@ycombe a écrit:
@Elyas a écrit:Cette année, le CNESCO lance une conférence de consensus autour de la question de la production de l'écrit.

http://www.cnesco.fr/fr/production-de-lecrit/

Ils ouvrent les candidatures pour être membre du jury si ça vous intéresse :

http://www.cnesco.fr/fr/production-de-lecrit/integrer-le-jury/

Les premières séances ont lieu un samedi de décembre 2017 et un samedi de janvier 2018 puis la conférence en elle-même est en mars 2018.

Le thème est, me semble-t-il, le plus important qu'ils aient déjà traité.
Si ça passe comme pour la différenciation, on va avoir une conférence où des chercheurs disent que c'est important, qu'il faut enseigner explicitement et progressivement à produire des écrits, et des recommandations qui disent de se focaliser sur l'oral et que l'écrit ne sert pas à grand chose.



Je ne suis pas devin, tout peut arriver. Je doute personnellement que cela arrive, sauf si le choix des experts ne met pas en avant les recherches avérées sur l'écrit.
Les 15 à 20 années-lumière entre ce qu'a raconté le Café Pédagogique des interventions sur la différenciation et au final les recommandations censées en découler montrent que le problème n'est pas dans le choix des intervenants mais plutôt dans celui du jury. Le rapport ne reflète pas du tout les interventions du deuxième jour, celles qui ont été semble-t-il les plus féroces contre l'idée même de différenciation.

Edit: Pour ceux qui n'ont pas suivi:
http://www.neoprofs.org/t109488p50-cnesco-conference-de-consensus-sur-la-differenciation-pedagogique#4007743


Dernière édition par ycombe le Ven 22 Sep 2017 - 16:57, édité 1 fois

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: [CNESCO] Conférence de consensus, production de l'écrit.

par Elyas le Ven 22 Sep 2017 - 16:31
@ycombe a écrit:
@Elyas a écrit:
@ycombe a écrit:
@Elyas a écrit:Cette année, le CNESCO lance une conférence de consensus autour de la question de la production de l'écrit.

http://www.cnesco.fr/fr/production-de-lecrit/

Ils ouvrent les candidatures pour être membre du jury si ça vous intéresse :

http://www.cnesco.fr/fr/production-de-lecrit/integrer-le-jury/

Les premières séances ont lieu un samedi de décembre 2017 et un samedi de janvier 2018 puis la conférence en elle-même est en mars 2018.

Le thème est, me semble-t-il, le plus important qu'ils aient déjà traité.
Si ça passe comme pour la différenciation, on va avoir une conférence où des chercheurs disent que c'est important, qu'il faut enseigner explicitement et progressivement à produire des écrits, et des recommandations qui disent de se focaliser sur l'oral et que l'écrit ne sert pas à grand chose.



Je ne suis pas devin, tout peut arriver. Je doute personnellement que cela arrive, sauf si le choix des experts ne met pas en avant les recherches avérées sur l'écrit.
Les 15 à 20 années-lumière entre ce qu'a raconté le Café Pédagogique des interventions sur la différenciation et au final les recommandations censées en découler montrent que le problème n'est pas dans le choix des intervenants mais plutôt dans celui du jury. Le rapport ne reflète pas du tout les interventions du deuxième jour, celles qui ont été semble-t-il les plus féroces contre l'idée même de différenciation.

Tu trouves. Personnellement, je l'ai trouvée très neutre, ne voulant pas prendre position ce qui m'a un peu agacé.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: [CNESCO] Conférence de consensus, production de l'écrit.

par Elyas le Lun 2 Oct 2017 - 18:41
Une réaction de l'AFEF :

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2017/10/02102017Article636425269061647355.aspx
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: [CNESCO] Conférence de consensus, production de l'écrit.

par Iphigénie le Mar 3 Oct 2017 - 11:03
ouais, ben quand je lis ça:

" Soit on se représente l’écriture comme une production appliquant des techniques et des règles, soit on insiste sur le processus mis en place qui permet aux élèves, en écrivant beaucoup, souvent, sous des formes variées, dans toutes les disciplines et dans des tâches d’écriture complexes, d’élaborer, comme sujets-écrivant, leur pensée et leur être au monde.
je me dis que mon être au monde de sujet-écrivant n'est pas optimiste, enfin, c'est ma pensée...
avatar
DesolationRow
Vénérable

Re: [CNESCO] Conférence de consensus, production de l'écrit.

par DesolationRow le Mar 3 Oct 2017 - 11:03
J'aimerais tellement avoir un être au monde.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: [CNESCO] Conférence de consensus, production de l'écrit.

par Iphigénie le Mar 3 Oct 2017 - 11:06
@DesolationRow a écrit:J'aimerais tellement avoir un être au monde.
C'est sûr: un seul être vous manque et tout est dépeuplé.
avatar
DesolationRow
Vénérable

Re: [CNESCO] Conférence de consensus, production de l'écrit.

par DesolationRow le Mar 3 Oct 2017 - 11:12
Quand on pense qu'il y a de sinistres personnages qui considèrent l'écriture comme "simple mise en œuvre de compétences orthographiques, grammaticales ou textuelles". Heureusement que l'AEFE est là.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: [CNESCO] Conférence de consensus, production de l'écrit.

par Iphigénie le Mar 3 Oct 2017 - 11:14
Oui.
Plus sérieusement, c'est quand même effarant de voir qu'une association dite de professeurs de français, considère que ce qui est à rejeter, c'est l'enseignement de la langue française. 
Les seuls professeurs utiles pour stimuler leur fichu "être au monde", ce sont donc finalement les autres disciplines (à moins que l'on ne considère que dans leur esprit, l'enseignement du français exclut celui de la langue française, ce qui est encore possible...)


Dernière édition par Iphigénie le Mer 11 Avr 2018 - 15:21, édité 1 fois
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: [CNESCO] Conférence de consensus, production de l'écrit.

par Elyas le Mar 3 Oct 2017 - 11:15
@DesolationRow a écrit:Quand on pense qu'il y a de sinistres personnages qui considèrent l'écriture comme "simple mise en œuvre de compétences orthographiques, grammaticales ou textuelles". Heureusement que l'AEFE est là.

L'AFEF. L'AEFE, c'est l'agence de l'enseignement français à l'étranger.
avatar
DesolationRow
Vénérable

Re: [CNESCO] Conférence de consensus, production de l'écrit.

par DesolationRow le Mar 3 Oct 2017 - 11:17
@Elyas a écrit:
@DesolationRow a écrit:Quand on pense qu'il y a de sinistres personnages qui considèrent l'écriture comme "simple mise en œuvre de compétences orthographiques, grammaticales ou textuelles". Heureusement que l'AEFE est là.

L'AFEF. L'AEFE, c'est l'agence de l'enseignement français à l'étranger.

J'en perds mes acronymes Smile
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: [CNESCO] Conférence de consensus, production de l'écrit.

par Iphigénie le Mar 3 Oct 2017 - 11:26
Ce n'est pas comme si la maîtrise de la langue, du vocabulaire, de la syntaxe, bref, la clarté de la pensée était un pilier essentiel du savoir-être...
avatar
VinZT
Expert

Re: [CNESCO] Conférence de consensus, production de l'écrit.

par VinZT le Mar 3 Oct 2017 - 11:52
@Iphigénie a écrit:ouais, ben quand je lis ça:

" Soit on se représente l’écriture comme une production appliquant des techniques et des règles, soit on insiste sur le processus mis en place qui permet aux élèves, en écrivant beaucoup, souvent, sous des formes variées, dans toutes les disciplines et dans des tâches d’écriture complexes, d’élaborer, comme sujets-écrivant, leur pensée et leur être au monde.
je me dis que mon être au monde de sujet-écrivant n'est pas optimiste, enfin, c'est ma pensée...

Arf, j'ai lu trop vite : étron immonde, j'avais compris. Quel ballot.

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: [CNESCO] Conférence de consensus, production de l'écrit.

par Elyas le Mer 11 Avr 2018 - 15:10
La conférence de consensus a donné son rapport final. Certains diront que ce n'est pas révolutionnaire ou autre, mais ça détonne par rapport à ce qu'on voit dans les classes et dans les stages de formation initiale.

C'est ici : www.cnesco.fr/fr/ecrire-et-rediger-un-bilan-et-10-recommandations-phares/

Pour ceux qui n'y vont pas, d'abord un constat :



Les 10 recommandations :



Pour ceux qui ne connaissent pas ces conférences de consensus, il faut savoir que c'est un consensus, càd un arbitrage entre des rapports de force. Etonnamment, des éléments peu attendus sont apparus et, même si on peut être critique, sont des progrès dans une doxa institutionnelle fondée sur l'oral et le numérique. L'acte d'écrire à la main, fréquemment, sous des formes variées et dans des temps longs est remis au goût du jour, ce qui tranche pas mal avec les injonctions qu'on a pu entendre pendant longtemps.

J'adhère pleinement aux points 3, 4, 6 et 10 (bon, ça n'étonnera personne). Le point 2 détonne parce qu'il est une résistance au tout-numérique.

Sur le reste, je ne me prononcerai pas parce que ça sort de ma zone disciplinaire ou de mon champ d'expérimentation.

Bonne lecture.
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: [CNESCO] Conférence de consensus, production de l'écrit.

par Isis39 le Mer 11 Avr 2018 - 15:17
J'en ai parlé ici. Je ne me suis pas non plus prononcé mais on me l'a reproché.
http://www.neoprofs.org/t117332p125-le-cafe-les-recommandations-de-jm-blanquer-pour-l-enseignement-du-francais#4410632
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: [CNESCO] Conférence de consensus, production de l'écrit.

par Isis39 le Mer 11 Avr 2018 - 15:19
@Isis39 a écrit:J'en ai parlé ici. Je ne me suis pas non plus prononcé mais on me l'a reproché.
http://www.neoprofs.org/t117332p125-le-cafe-les-recommandations-de-jm-blanquer-pour-l-enseignement-du-francais#4410632

J'aurais dû poster directement vers la page du CNESCO.
avatar
ycombe
Modérateur

Re: [CNESCO] Conférence de consensus, production de l'écrit.

par ycombe le Mer 11 Avr 2018 - 23:18
@Elyas a écrit:La conférence de consensus a donné son rapport final. Certains diront que ce n'est pas révolutionnaire ou autre, mais ça détonne par rapport à ce qu'on voit dans les classes et dans les stages de formation initiale.

C'est ici : www.cnesco.fr/fr/ecrire-et-rediger-un-bilan-et-10-recommandations-phares/

Pour ceux qui n'y vont pas, d'abord un constat :



Les 10 recommandations :



Pour ceux qui ne connaissent pas ces conférences de consensus, il faut savoir que c'est un consensus, càd un arbitrage entre des rapports de force. Etonnamment, des éléments peu attendus sont apparus et, même si on peut être critique, sont des progrès dans une doxa institutionnelle fondée sur l'oral et le numérique. L'acte d'écrire à la main, fréquemment, sous des formes variées et dans des temps longs est remis au goût du jour, ce qui tranche pas mal avec les injonctions qu'on a pu entendre pendant longtemps.

J'adhère pleinement aux points 3, 4, 6 et 10 (bon, ça n'étonnera personne). Le point 2 détonne parce qu'il est une résistance au tout-numérique.

Sur le reste, je ne me prononcerai pas parce que ça sort de ma zone disciplinaire ou de mon champ d'expérimentation.

Bonne lecture.
Je n'ai pas lu le document, seulement les 10 points. Et je vais donner mon avis en prof de maths.

Faire écrire les élèves c'est très bien. Mais encore faudrait-il commencer par leur apprendre TECHNIQUEMENT comment faire. J'ai nombre d'élèves illisibles au point qu'ils arrivent difficilement à se relire eux-même, même quand il s'agit de chiffres ! Je n'exagère même pas.

Or, j'ai l'impression, à la lecture de ces 10 recommandations, que cet aspect là est laissé de côté. Savoir tenir un stylo, positionner son cahier ou sa feuille, placer son corps correctement et former les lettres en ayant le bon geste est un prérequis à toute pratique d'écriture à la main. À quoi sert-il de demander une rédaction de 20 lignes si personnes ne peut les relire, même pas l'élève ?

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: [CNESCO] Conférence de consensus, production de l'écrit.

par JPhMM le Jeu 12 Avr 2018 - 0:16
Conférence de consensus d'après l'Assemblée Nationale :



Conférence de consensus pour le Cnesco :





Chacun est libre de voir le subtil glissement du mot "consensus".

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: [CNESCO] Conférence de consensus, production de l'écrit.

par Elyas le Jeu 12 Avr 2018 - 4:52
@ycombe a écrit:
@Elyas a écrit:La conférence de consensus a donné son rapport final. Certains diront que ce n'est pas révolutionnaire ou autre, mais ça détonne par rapport à ce qu'on voit dans les classes et dans les stages de formation initiale.

C'est ici : www.cnesco.fr/fr/ecrire-et-rediger-un-bilan-et-10-recommandations-phares/

Pour ceux qui n'y vont pas, d'abord un constat :



Les 10 recommandations :



Pour ceux qui ne connaissent pas ces conférences de consensus, il faut savoir que c'est un consensus, càd un arbitrage entre des rapports de force. Etonnamment, des éléments peu attendus sont apparus et, même si on peut être critique, sont des progrès dans une doxa institutionnelle fondée sur l'oral et le numérique. L'acte d'écrire à la main, fréquemment, sous des formes variées et dans des temps longs est remis au goût du jour, ce qui tranche pas mal avec les injonctions qu'on a pu entendre pendant longtemps.

J'adhère pleinement aux points 3, 4, 6 et 10 (bon, ça n'étonnera personne). Le point 2 détonne parce qu'il est une résistance au tout-numérique.

Sur le reste, je ne me prononcerai pas parce que ça sort de ma zone disciplinaire ou de mon champ d'expérimentation.

Bonne lecture.
Je n'ai pas lu le document, seulement les 10 points. Et je vais donner mon avis en prof de maths.

Faire écrire les élèves c'est très bien. Mais encore faudrait-il commencer par leur apprendre TECHNIQUEMENT comment faire. J'ai nombre d'élèves illisibles au point qu'ils arrivent difficilement à se relire eux-même, même quand il s'agit de chiffres ! Je n'exagère même pas.

Or, j'ai l'impression, à la lecture de ces 10 recommandations, que cet aspect là est laissé de côté. Savoir tenir un stylo, positionner son cahier ou sa feuille, placer son corps correctement et former les lettres en ayant le bon geste est un prérequis à toute pratique d'écriture à la main. À quoi sert-il de demander une rédaction de 20 lignes si personnes ne peut les relire, même pas l'élève ?

Les captures d'écran que j'ai postées ne sont qu'un résumé rapide du rapport de la conférence. Ce dont tu traites est abordé, déjà dans le bilan (les élèves au CP n'ont que 2h environ de pratique de l'écriture par semaine, c'est bien trop peu). Donc, soit tu as lu trop rapidement le rapport soit tu n'as pas fait le lien parce que ça va dans ton sens.

De plus, faire beaucoup écrire dans toutes les disciplines (point 3) aide à traiter le problème dont tu parles, ainsi que la formation d'adultes (point 10). Je te parle de mon expérience personnelle : je me suis auto-formé à toutes les questions autour de l'écriture dans ma discipline et même au-delà (ce qui fait que ces questions sont ma spécialité de formateur) et je fais énormément écrire mes élèves. Depuis, je repère les élèves qui tiennent mal leur stylo ce qui entraîne douleurs et graphie illisible. Je tente de corriger la tenue du stylo tout en conseillant d'en parler avec leurs parents. C'est arrivé pas plus tard qu'hier d'ailleurs. Le gamin a tout de suite vu que sa graphie était meilleure alors que je lui montrais juste la prise du stylo en faisant ce que j'ai lu sur les formations sur ce point la prise en soleil si j'ai bien retenu.

Tu remarqueras les statistiques édifiantes données sur la formation des PE sur le faire écrire/rédiger données par le rapport de la conférence de consensus. Je ne peux donc pas aller dans ton sens en disant que le problème n'est pas traité.

Pour enfoncer le clou, voici ce que dit le rapport à la page 21 sur ce problème de calligraphie :
"Calligraphie En CP, le travail du geste d’écriture occupe 16 minutes du temps hebdomadaire en moyenne, avec, une nouvelle fois, une très forte variabilité (de quelques minutes à près d’une heure). Le temps consacré diminue fortement au cours de l’année : 26 minutes en moyenne en novembre, seulement 8 minutes en mai : la moitié des enseignants ne la travaillent plus spécifiquement à cette période.  "
Ainsi que la page 33 :
"1. Le geste d’écriture
Pour être capable de produire des textes par écrit, les enfants doivent apprendre à contrôler leur geste d’écriture, c’est-à-dire des mouvements fins de la main et du poignet qui permettent de guider le stylo sur la feuille. Ainsi, dans sa première phase d’apprentissage, l’écriture relève davantage de l’étude du mouvement que de celle du langage.
Cet apprentissage est d’autant plus important que les recherches montrent que les élèves qui ne maîtrisent pas la graphomotricité produisent des textes de moins bonne qualité ou rencontrent des difficultés en orthographe. Au primaire, plusieurs études ont montré que la vitesse d’écriture impacte, plus que la seule qualité du tracé, la capacité des élèves à produire des textes. De plus, les enfants qui rencontrent des difficultés à écrire les lettres sont aussi ceux qui les reconnaissent le moins bien à la lecture.
L’apprentissage du geste ne s’arrête pas aux premières années. Des études ont, en effet, montré qu’un niveau suffisant d’automatisation du geste graphique n’est atteint que vers l’âge de dix ans, et que les performances graphomotrices continuent de se développer encore à l’adolescence. "
Contenu sponsorisé

Re: [CNESCO] Conférence de consensus, production de l'écrit.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum