Démission de Michel Lussault, président du Conseil Supérieur des Programmes

Page 6 sur 15 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Démission de Michel Lussault, président du Conseil Supérieur des Programmes

Message par Elyas le Mar 26 Sep 2017 - 21:07

@Rendash a écrit:
@Elyas a écrit:
@Rendash a écrit:
@Elyas a écrit:

Comme je l'ai dit, ils ne pouvaient pas mettre le terme piscine (par exemple, certains lacs sont ouverts aux scolaires pour la natation). Après, ils ont certainement abusé sur la prudence sémantique en s'éclatant dans le verbiage. Il y a d'autres exemples plus pertinents pour se moquer. Après, n'oublions pas qu'en EPS, il y a une course au vocabulaire "scientisé" (je ne crois pas que le mot existe d'où les guillemets).


Il me semble, encore une fois, que voir des collègues se réjouir du départ des personnes qui ont poussé pour mettre en place une réforme mal ficelée, et qui a laissé sur le carreau des milliers de collègues, le tout avec un mépris total, n'est pas totalement inattendu.

Techniquement, il n'est pas comptable de la réforme structurelle du collège, c'est la DGESCO et le Ministère. Lui, il n'a que les programmes, en réalité. Je suis étonné que tu fasses l'amalgame.

"Techniquement" ? c'est une plaisanterie que je tarderais à comprendre, peut-être ? Il en est comptable dans la mesure où il n'a cessé de marteler à quel point cette réforme était géniale, quoiqu'incomprise à cause du corporatisme de ces gens étroits d'esprits attachés à leur petit confort, et qui n'avaient rien compris. Il est évident qu'un Lussault ne peut pas se cacher derrière un "c'est pas moi célézotre", ce qu'il n'a d'ailleurs jamais fait.

Il peut avoir été pour la réforme du collège (ce en quoi je le comprends sur le point de l'AP) mais il n'est comptable que des programmes. On ne peut pas lui reprocher tout. En revanche, sur twitter, certaines personnes pensant comme toi ont été très/trop loin dans l'attaque ad hominem. Ce n'est jamais bon, ce genre de dérapage.

Elyas
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Michel Lussault, président du Conseil Supérieur des Programmes

Message par Guermantes729 le Mar 26 Sep 2017 - 21:09

@LemmyK a écrit:
@Franck059 a écrit:Sa démission est insuffisante.
J'attends toujours le retour des disciplines en lieu et place des domaines
J'attends aussi une réécriture des programmes annuelle et non par cycles.
1.Tout à fait d'accord avec ces 3 remarques.
2.On peut se réjouir du départ de Lussault sans être un fan de l'autonomie prônée par Blanquer.

C'est clairement mon cas. Et l'autonomie n'est pas la seule chose dont je ne suis pas fane. .. (euphémisme )
avatar
Guermantes729
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Michel Lussault, président du Conseil Supérieur des Programmes

Message par titus06 le Mar 26 Sep 2017 - 21:10

@Rendash a écrit:
@Elyas a écrit:
@Rendash a écrit:
@Elyas a écrit:

Comme je l'ai dit, ils ne pouvaient pas mettre le terme piscine (par exemple, certains lacs sont ouverts aux scolaires pour la natation). Après, ils ont certainement abusé sur la prudence sémantique en s'éclatant dans le verbiage. Il y a d'autres exemples plus pertinents pour se moquer. Après, n'oublions pas qu'en EPS, il y a une course au vocabulaire "scientisé" (je ne crois pas que le mot existe d'où les guillemets).


Il me semble, encore une fois, que voir des collègues se réjouir du départ des personnes qui ont poussé pour mettre en place une réforme mal ficelée, et qui a laissé sur le carreau des milliers de collègues, le tout avec un mépris total, n'est pas totalement inattendu.

Techniquement, il n'est pas comptable de la réforme structurelle du collège, c'est la DGESCO et le Ministère. Lui, il n'a que les programmes, en réalité. Je suis étonné que tu fasses l'amalgame.

"Techniquement" ? c'est une plaisanterie que je tarderais à comprendre, peut-être ? Il en est comptable dans la mesure où il n'a cessé de marteler à quel point cette réforme était géniale, quoiqu'incomprise à cause du corporatisme de ces gens étroits d'esprits attachés à leur petit confort, et qui n'avaient rien compris. Il est évident qu'un Lussault ne peut pas se cacher derrière un "c'est pas moi célézotre", ce qu'il n'a d'ailleurs jamais fait.

Réforme du collège et nouveaux programmes sont indissociables et intimement liés : c'est un tout. Et s'il n'est pas comptable, on peut considérer qu'il en fut un exécutant zélé.
avatar
titus06
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Michel Lussault, président du Conseil Supérieur des Programmes

Message par Elyas le Mar 26 Sep 2017 - 21:11

Bah, Blanquer et son Président nous ont déjà bien eus sur nos traitements. Bientôt, on va se bouffer des tas d'évaluations et les neurosciences. Cela va être merveilleux (et pas mal de formateurs sont déjà à fond sur les neurosciences).
avatar
Elyas
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Michel Lussault, président du Conseil Supérieur des Programmes

Message par JPhMM le Mar 26 Sep 2017 - 21:12

Au moins, dans neurosciences, il y a science.
Ça nous changera.

Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Michel Lussault, président du Conseil Supérieur des Programmes

Message par Elyas le Mar 26 Sep 2017 - 21:17

@JPhMM a écrit:Au moins, dans neurosciences, il y a science.
Ça nous changera.

Razz

Dans "sciences de l'éducation" aussi abi
avatar
Elyas
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Michel Lussault, président du Conseil Supérieur des Programmes

Message par William Foster le Mar 26 Sep 2017 - 21:18

L'étape d'après, on inventera les "Neurosciences de l'éducation".
Puis "le Didactique des neurosciences de l'éducation".
Et puis... et puis... c'est sans fin...

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
William Foster
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Michel Lussault, président du Conseil Supérieur des Programmes

Message par JPhMM le Mar 26 Sep 2017 - 21:19

@Elyas a écrit:
@JPhMM a écrit:Au moins, dans neurosciences, il y a science.
Ça nous changera.

Razz

Dans "sciences de l'éducation" aussi abi
Euh... non.

Où tu en as vues toi ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Michel Lussault, président du Conseil Supérieur des Programmes

Message par Elyas le Mar 26 Sep 2017 - 21:20

@JPhMM a écrit:
@Elyas a écrit:
@JPhMM a écrit:Au moins, dans neurosciences, il y a science.
Ça nous changera.

Razz

Dans "sciences de l'éducation" aussi abi
Euh... non.

Où tu en as vues toi ?

Comme dans les neurosciences qu'on nous vend depuis 2-3 ans
avatar
Elyas
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Michel Lussault, président du Conseil Supérieur des Programmes

Message par Rendash le Mar 26 Sep 2017 - 21:21

@Elyas a écrit:
@Rendash a écrit:
@Elyas a écrit:
@Rendash a écrit:


Il me semble, encore une fois, que voir des collègues se réjouir du départ des personnes qui ont poussé pour mettre en place une réforme mal ficelée, et qui a laissé sur le carreau des milliers de collègues, le tout avec un mépris total, n'est pas totalement inattendu.

Techniquement, il n'est pas comptable de la réforme structurelle du collège, c'est la DGESCO et le Ministère. Lui, il n'a que les programmes, en réalité. Je suis étonné que tu fasses l'amalgame.

"Techniquement" ? c'est une plaisanterie que je tarderais à comprendre, peut-être ? Il en est comptable dans la mesure où il n'a cessé de marteler à quel point cette réforme était géniale, quoiqu'incomprise à cause du corporatisme de ces gens étroits d'esprits attachés à leur petit confort, et qui n'avaient rien compris. Il est évident qu'un Lussault ne peut pas se cacher derrière un "c'est pas moi célézotre", ce qu'il n'a d'ailleurs jamais fait.

Il peut avoir été pour la réforme du collège (ce en quoi je le comprends sur le point de l'AP) mais il n'est comptable que des programmes. On ne peut pas lui reprocher tout. En revanche, sur twitter, certaines personnes pensant comme toi ont été très/trop loin dans l'attaque ad hominem. Ce n'est jamais bon, ce genre de dérapage.


On peut évidemment lui reprocher son soutien inconditionnel et le fait qu'il ait poussé pour mettre en oeuvre cette réforme, que ça te plaise ou non. Tu répètes à l'envi qu'il y a une différence entre soutenir et être responsable de (c'est ce que je comprends dans "être comptable", en tout cas) ; la mode du "responsable mais pas coupable" me sort par les yeux, donc je ne partage pas ton point de vue sur le sujet. Je suis donc ravi qu'il se barre. Par ailleurs, je me fous pas mal des attaques ad hominem que tu évoques, qui volent sans doute dans tous les sens : c'est une habitude des gens qui sévissent sur Truiteur, et il n'y a pas un camp pour rattraper les autres. Je trouve particulièrement malhonnête l'allusion aux "certains collègues pensant comme (m)oi (qui) ont été trop loin" : je suis responsable de ma soupe, pas des saloperies que se balancent les gens sur Truiteur, et qui ne concernent ni moi ni mes opinions.

Quant à l'AP, ouais, ouais, je sais, on en a déjà causé maintes fois. L'AP c'est cool, peu t'importe que sa mise en place ait été aussi débile et contre-productive dans autant de bahuts, peu t'importent les collègues sacrifiés : tu estimes que ça en valait la peine, moi pas, la question n'est pas là.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Michel Lussault, président du Conseil Supérieur des Programmes

Message par Rendash le Mar 26 Sep 2017 - 21:21

@Elyas a écrit:Bah, Blanquer et son Président nous ont déjà bien eus sur nos traitements. Bientôt, on va se bouffer des tas d'évaluations et les neurosciences. Cela va être merveilleux (et pas mal de formateurs sont déjà à fond sur les neurosciences).

Là, au moins, on peut tomber à nouveau d'accord.


@JPhMM a écrit:Au moins, dans neurosciences, il y a science.
Ça nous changera.

Razz

Bientôt les neurosciences de l'éducation

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Michel Lussault, président du Conseil Supérieur des Programmes

Message par William Foster le Mar 26 Sep 2017 - 21:25

@Rendash a écrit:... Truiteur...
Hem... Je te saurais gré de ne pas laisser ton emportement t'emporter envers les truites. Ce sont des animaux fantasques et passionnants, aux mœurs discrètes. Rien à voir avec le média incriminé Neutral

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
William Foster
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Michel Lussault, président du Conseil Supérieur des Programmes

Message par William Foster le Mar 26 Sep 2017 - 21:28


_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
William Foster
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Michel Lussault, président du Conseil Supérieur des Programmes

Message par Elyas le Mar 26 Sep 2017 - 21:30

@Rendash a écrit:
@Elyas a écrit:
@Rendash a écrit:
@Elyas a écrit:

Techniquement, il n'est pas comptable de la réforme structurelle du collège, c'est la DGESCO et le Ministère. Lui, il n'a que les programmes, en réalité. Je suis étonné que tu fasses l'amalgame.

"Techniquement" ? c'est une plaisanterie que je tarderais à comprendre, peut-être ? Il en est comptable dans la mesure où il n'a cessé de marteler à quel point cette réforme était géniale, quoiqu'incomprise à cause du corporatisme de ces gens étroits d'esprits attachés à leur petit confort, et qui n'avaient rien compris. Il est évident qu'un Lussault ne peut pas se cacher derrière un "c'est pas moi célézotre", ce qu'il n'a d'ailleurs jamais fait.

Il peut avoir été pour la réforme du collège (ce en quoi je le comprends sur le point de l'AP) mais il n'est comptable que des programmes. On ne peut pas lui reprocher tout. En revanche, sur twitter, certaines personnes pensant comme toi ont été très/trop loin dans l'attaque ad hominem. Ce n'est jamais bon, ce genre de dérapage.


On peut évidemment lui reprocher son soutien inconditionnel et le fait qu'il ait poussé pour mettre en oeuvre cette réforme, que ça te plaise ou non. Tu répètes à l'envi qu'il y a une différence entre soutenir et être responsable de (c'est ce que je comprends dans "être comptable", en tout cas) ; la mode du "responsable mais pas coupable" me sort par les yeux, donc je ne partage pas ton point de vue sur le sujet. Je suis donc ravi qu'il se barre. Par ailleurs, je me fous pas mal des attaques ad hominem que tu évoques, qui volent sans doute dans tous les sens : c'est une habitude des gens qui sévissent sur Truiteur, et il n'y a pas un camp pour rattraper les autres. Je trouve particulièrement malhonnête l'allusion aux "certains collègues pensant comme (m)oi (qui) ont été trop loin" : je suis responsable de ma soupe, pas des saloperies que se balancent les gens sur Truiteur, et qui ne concernent ni moi ni mes opinions.

Aheum... Pourtant... Enfin bref, c'est vieux maintenant.

@Rendash a écrit:Quant à l'AP, ouais, ouais, je sais, on en a déjà causé maintes fois. L'AP c'est cool, peu t'importe que sa mise en place ait été aussi débile et contre-productive dans autant de bahuts, peu t'importent les collègues sacrifiés : tu estimes que ça en valait la peine, moi pas, la question n'est pas là.

Pour connaître de près le dossier de l'AP, en fait, je ne peux qu'être en désaccord avec toi. Mais bon, on en reparle dans quatorze ans si tu veux bien.
avatar
Elyas
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Michel Lussault, président du Conseil Supérieur des Programmes

Message par gauvain31 le Mar 26 Sep 2017 - 21:35

@Elyas a écrit:
Aheum... Pourtant... Enfin bref, c'est vieux maintenant.

La détresse des collègues, elle n'est pas vieille, elle est actuelle et permanente.

@Elyas a écrit:Pour connaître de près le dossier de l'AP, en fait, je ne peux qu'être en désaccord avec toi. Mais bon, on en reparle dans quatorze ans si tu veux bien

On reparle du latin et de l'allemand dans 14 ans ?
avatar
gauvain31
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Michel Lussault, président du Conseil Supérieur des Programmes

Message par Rendash le Mar 26 Sep 2017 - 21:40

Oui, j'imagine que tu connais bien le dossier de l'AP, et que tu sais du coup mieux que les concernés comment ça a été organisé dans les collèges où des trucs foireux et innommables ont été mis en place à la va-vite et contre l'avis des enseignants Rolling Eyes Et comme tu refuses systématiquement d'admettre que ta conception de l'AP n'est pas celle qui a prévalu dans tous les collèges, ce sont forcément les collègues qui n'ont rien compris à l'histoire de la choucroute qui grimpe aux arbres.
C'est ça qui est bien, dans ce genre de discussion : les faits ne comptent pas plus que les collègues de lettres classiques et d'allemand qui ont sombré dans la dépression à force de se faire dégommer, humilier, nier professionnellement et humainement. On en reparle, de ces personnes, dans 14 ans ?

Mais je ne vois pas bien en quoi les insultes proférées sur Truiteur ont un point commun avec mes propos sur la question du départ de Lussault, dénués de la moindre espèce d'insulte ; donc, en attendant que tu m'éclaires sur ce point, permets que je trouve cet amalgame malhonnête. Naturellement, je serais ravi de me tromper sur ce point, si tu m'expliques ce qui m'a éventuellement échappé.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Michel Lussault, président du Conseil Supérieur des Programmes

Message par Fenrir le Mar 26 Sep 2017 - 21:45

Dans la liste au père noël, j'aimerais regagner les heures perdues à cause des IDD (oui c'est vieux) et de la réforme 2016

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans
avatar
Fenrir
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Michel Lussault, président du Conseil Supérieur des Programmes

Message par Balthazaard le Mar 26 Sep 2017 - 21:47

@Rendash a écrit:Oui, j'imagine que tu connais bien le dossier de l'AP, et que tu sais du coup mieux que les concernés comment ça a été organisé dans les collèges où des trucs foireux et innommables ont été mis en place à la va-vite et contre l'avis des enseignants Rolling Eyes Et comme tu refuses systématiquement d'admettre que ta conception de l'AP n'est pas celle qui a prévalu dans tous les collèges, ce sont forcément les collègues qui n'ont rien compris à l'histoire de la choucroute qui grimpe aux arbres.
C'est ça qui est bien, dans ce genre de discussion : les faits ne comptent pas plus que les collègues de lettres classiques et d'allemand qui ont sombré dans la dépression à force de se faire dégommer, humilier, nier professionnellement et humainement. On en reparle, de ces personnes, dans 14 ans ?

Mais je ne vois pas bien en quoi les insultes proférées sur Truiteur ont un point commun avec mes propos sur la question du départ de Lussault, dénués de la moindre espèce d'insulte ; donc, en attendant que tu m'éclaires sur ce point, permets que je trouve cet amalgame malhonnête. Naturellement, je serais ravi de me tromper sur ce point, si tu m'expliques ce qui m'a éventuellement échappé.

Tu touches le point qui pour moi justifie le tir sur l'ambulance, on est pas dans un débat d'idées, genre fin de repas où l'alcool pousse parfois la discussion trop loin, sans qu'on se fâche pour autant. Il s'agit du quotidien de beaucoup de gens, les personnes comme Lussault contribuent à saper ce qui fait pour trop d'entre nous le plaisir d'enseigner sans parler de l'incidence directe sur la vie personnelle. je ne me fais aucun soucis pour le futur de Lussault, je m'inquiète plus pour les collègues de langue...et les autres, moi compris, d’ailleurs. Trop facile de faire le grand seigneur et de se serrer la main sans rancune.
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Michel Lussault, président du Conseil Supérieur des Programmes

Message par Elyas le Mar 26 Sep 2017 - 21:51

@Rendash a écrit:Oui, j'imagine que tu connais bien le dossier de l'AP, et que tu sais du coup mieux que les concernés comment ça a été organisé dans les collèges où des trucs foireux et innommables ont été mis en place à la va-vite et contre l'avis des enseignants Rolling Eyes Et comme tu refuses systématiquement d'admettre que ta conception de l'AP n'est pas celle qui a prévalu dans tous les collèges, ce sont forcément les collègues qui n'ont rien compris à l'histoire de la choucroute qui grimpe aux arbres.
C'est ça qui est bien, dans ce genre de discussion : les faits ne comptent pas plus que les collègues de lettres classiques et d'allemand qui ont sombré dans la dépression à force de se faire dégommer, humilier, nier professionnellement et humainement. On en reparle, de ces personnes, dans 14 ans ?

Oui, je sais. Je suis un nuisible et la purge m'éliminera. Ne t'inquiète pas. On a bien compris ce que tes copains souhaitent.

Bon, j'étais agacé. Désolé, je vais me coucher.


Dernière édition par Elyas le Mar 26 Sep 2017 - 22:17, édité 1 fois
avatar
Elyas
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Michel Lussault, président du Conseil Supérieur des Programmes

Message par Fires of Pompeii le Mar 26 Sep 2017 - 21:54

Je ne pardonnerai jamais, que ce soit bien clair, l'indifférence dans laquelle mes disciplines, le latin et le grec, ont été pratiquement réduites à néant, ainsi que l'allemand. Et jamais, jamais je n'écouterai sérieusement parler de coopération et de collaboration ceux qui, en plus de participer à la destruction des humanités, n'ont eu aucune humanité et ont soutenu que cette réforme était bonne.

Comme l'a dit le renne, nous sommes des personnes, pas des pions, et la façon dont nous avons été traités, insultés, réellement mis plus bas que terre (dans les faits et dans la façon dont NVB ou son copain Lussault parlaient de nous).

Alors, Elyas, autant je trouve tes propos constructifs en général sur la façon dont tu fais bosser tes élèves, autant l'obstination que tu mets à nier tout cela me sidère, vraiment. De même que ton entêtement à nier que l'AP n'a pas partout été bien organisé, et que dans plein de collèges c'est une usine à gaz.

À un moment, il faut ouvrir les yeux.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
Fires of Pompeii
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Michel Lussault, président du Conseil Supérieur des Programmes

Message par Rendash le Mar 26 Sep 2017 - 21:56

@Balthazaard a écrit:
@Rendash a écrit:Oui, j'imagine que tu connais bien le dossier de l'AP, et que tu sais du coup mieux que les concernés comment ça a été organisé dans les collèges où des trucs foireux et innommables ont été mis en place à la va-vite et contre l'avis des enseignants Rolling Eyes Et comme tu refuses systématiquement d'admettre que ta conception de l'AP n'est pas celle qui a prévalu dans tous les collèges, ce sont forcément les collègues qui n'ont rien compris à l'histoire de la choucroute qui grimpe aux arbres.
C'est ça qui est bien, dans ce genre de discussion : les faits ne comptent pas plus que les collègues de lettres classiques et d'allemand qui ont sombré dans la dépression à force de se faire dégommer, humilier, nier professionnellement et humainement. On en reparle, de ces personnes, dans 14 ans ?

Mais je ne vois pas bien en quoi les insultes proférées sur Truiteur ont un point commun avec mes propos sur la question du départ de Lussault, dénués de la moindre espèce d'insulte ; donc, en attendant que tu m'éclaires sur ce point, permets que je trouve cet amalgame malhonnête. Naturellement, je serais ravi de me tromper sur ce point, si tu m'expliques ce qui m'a éventuellement échappé.

Tu touches le point qui pour moi justifie le tir sur l'ambulance, on est pas dans un débat d'idées, genre fin de repas où l'alcool pousse parfois la discussion trop loin, sans qu'on se fâche pour autant. Il s'agit du quotidien de beaucoup de gens, les personnes comme Lussault contribuent à saper ce qui fait pour trop d'entre nous le plaisir d'enseigner sans parler de l'incidence directe sur la vie personnelle. je ne me fais aucun soucis pour le futur de Lussault, je m'inquiète plus pour les collègues de langue...et les autres, moi compris, d’ailleurs. Trop facile de faire le grand seigneur et de se serrer la main sans rancune.

Bien d'accord. On peut prôner l'élégance quand on ne risque rien et qu'on n'est pas touché personnellement, comme un Lussault. C'est bien ce qui me hérisse le plus dans cette réforme : qu'elle ait été mise en oeuvre par une poignée de personnes à ce point convaincues de détenir la Vérité, qu'elles ont sacrifié sans sourciller le boulot et la santé de milliers de collègues au nom du Bien supérieur.

@Elyas a écrit:
@Rendash a écrit:Oui, j'imagine que tu connais bien le dossier de l'AP, et que tu sais du coup mieux que les concernés comment ça a été organisé dans les collèges où des trucs foireux et innommables ont été mis en place à la va-vite et contre l'avis des enseignants Rolling Eyes Et comme tu refuses systématiquement d'admettre que ta conception de l'AP n'est pas celle qui a prévalu dans tous les collèges, ce sont forcément les collègues qui n'ont rien compris à l'histoire de la choucroute qui grimpe aux arbres.
C'est ça qui est bien, dans ce genre de discussion : les faits ne comptent pas plus que les collègues de lettres classiques et d'allemand qui ont sombré dans la dépression à force de se faire dégommer, humilier, nier professionnellement et humainement. On en reparle, de ces personnes, dans 14 ans ?

Oui, je sais. Je suis un nuisible et la purge m'éliminera. Ne t'inquiète pas. On a bien compris ce que tes copains souhaitent.


Là, tu délires, mon grand. Il n'est pas possible de mentir de façon aussi éhontée en me prêtant de la sorte des propos que je n'ai tenus à aucun moment, parce que d'autres les ont éventuellement tenus, ailleurs. Tu es donc prié de corriger ça assez rapidement, ou de citer précisément à quel endroit je parle de "purge" et de "nuisible". Idem d'ailleurs pour mes supposés "copains". La calomnie, t'es mignon, tu te la gardes.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Michel Lussault, président du Conseil Supérieur des Programmes

Message par Fires of Pompeii le Mar 26 Sep 2017 - 21:57

@Elyas a écrit:
@Rendash a écrit:Oui, j'imagine que tu connais bien le dossier de l'AP, et que tu sais du coup mieux que les concernés comment ça a été organisé dans les collèges où des trucs foireux et innommables ont été mis en place à la va-vite et contre l'avis des enseignants Rolling Eyes Et comme tu refuses systématiquement d'admettre que ta conception de l'AP n'est pas celle qui a prévalu dans tous les collèges, ce sont forcément les collègues qui n'ont rien compris à l'histoire de la choucroute qui grimpe aux arbres.
C'est ça qui est bien, dans ce genre de discussion : les faits ne comptent pas plus que les collègues de lettres classiques et d'allemand qui ont sombré dans la dépression à force de se faire dégommer, humilier, nier professionnellement et humainement. On en reparle, de ces personnes, dans 14 ans ?

Oui, je sais. Je suis un nuisible et la purge m'éliminera. Ne t'inquiète pas. On a bien compris ce que tes copains souhaitent.

Ouah, mais comment tu lis ça dans le message du renne ???
Il dit juste que ta façon de voir l'AP (bonne ou mauvaise, mais plutôt bonne je pense car je sais que le renne a de l'estime pour ta pratique pédagogique) n'est pas généralisée et que dans beaucoup d'endroits c'est juste un truc horrible qui est mis en place.
Il dit juste qu'il faut ouvrir les yeux sur le reste des collèges, sur le mépris qu'ont subi certains collègues.
Mais enfin, personne ne te traite de nuisible ! Tout n'est pas rédigé comme une insulte pour ton ego, Elyas, au contraire.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
Fires of Pompeii
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Michel Lussault, président du Conseil Supérieur des Programmes

Message par Rendash le Mar 26 Sep 2017 - 21:57

Je ne sais même pas qui sont les "copains" en question Neutral

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Michel Lussault, président du Conseil Supérieur des Programmes

Message par Graisse-Boulons le Mar 26 Sep 2017 - 21:58

Ouh là, et dire que ça partait si bien. J'entendais presque sauter les bouchons...

Graisse-Boulons
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Michel Lussault, président du Conseil Supérieur des Programmes

Message par Fires of Pompeii le Mar 26 Sep 2017 - 21:59

Moi non plus... je n'ai rien compris à tout ça. Mais franchement ça devient dur de discuter quand tout est sur-interprété et qu'on invente des propos éhontément.

edit : je répondais au renne.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
Fires of Pompeii
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Michel Lussault, président du Conseil Supérieur des Programmes

Message par ylm le Mar 26 Sep 2017 - 22:03

Depuis qu'il était à la tête du CSP je trouvais les interventions de Michel Lussault, dans les médias ou sur Twitter où je le lis, plutôt intelligentes et mesurées, même si je suis rarement d'accord avec lui et que les nouveaux programmes me semblent plutôt médiocres, je lui reprochais juste de réaffirmer sans arrêt que le CSP était neutre, ce qui était à l'évidence faux.

Je suis donc très surpris de la façon dont il démissionne que je trouve d'une vulgarité fort peu digne et d'un manque d'élégance énorme. Son interview sur France Inter a montré un personnage imbu de lui-même, prétentieux, méprisant, que je ne soupçonnais pas.

Maintenant, est-il possible d'avoir une conception neutre des programmes? Pas sûr. Mais si on en change à chaque fois que la majorité change, ça va être ingérable et ridicule.

Clairement la façon dont ça s'est passé cette fois n'était pas bonne (Lussault a reconnu lui-même que très peu de personnes avaient participé, il a fièrement dit une centaine en tout, pensant que c'était beaucoup, sauf que par discipline c'est du coup très peu, et quand on allait voir les listes il n'y avait finalement même pas 5 spécialistes par discipline, donc ça ne pouvait pas être neutre et équilibré), mais je doute que ça soit mieux la prochaine fois.
avatar
ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 15 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum