Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ascagne
Fidèle du forum

Re: Descriptif 1re E.A.F

par Ascagne le Sam 26 Mai 2018 - 13:06
@Kilmeny : Eh oui, ce serait ça, la réaction logique. Mais dans l'établissement, le nombre de textes habituel est inférieur à vingt (question de niveau global), et les parents d'élèves sont plutôt dans cette vision des choses (en latin, on m'a reproché de vouloir en faire trop alors que je suivais tout simplement le programme, bref). Je précise quand même que je parle de lectures analytiques très approfondies, j'ai donné aussi des GT et des lectures complémentaires qu'on a parfois fait comme des LA, mais j'ai vite vu que dans un contexte où le courant ne passait pas du tout avec certains parents d'élèves*, il valait mieux limiter le nombre de LA officielles.

* Qui ne manquent pas de contradictions, disons...
Izambard
Neoprof expérimenté

Re: Descriptif 1re E.A.F

par Izambard le Sam 26 Mai 2018 - 13:16
J'en aurai 16 en S, la faute aux nombreuses heures de cours phagocytées ou manquées.
J'en ai assez d'avoir chaque année une quinzaine d'heures de première pillées de la sorte. Cela saborde complètement le dernier trimestre.
avatar
Ascagne
Fidèle du forum

Re: Descriptif 1re E.A.F

par Ascagne le Sam 26 Mai 2018 - 13:31
@Une passante a écrit:
Quant aux œuvres contemporaines, c'est une manière de désacraliser la littérature, puisque ce sont souvent des œuvres sur lesquelles il manque le recul nécessaire pour qu'elles entrent dans notre patrimoine culturel.
Les ennemis des "ambitions" de l'EN, ce sont les professeurs qui continuent à enseigner la "grande littérature", ceux qui ne renoncent pas à une certaine forme d'exigence intellectuelle et qui défendent leur liberté pédagogique (certains jeunes collègues ignorent même qu'elle existe, c'est dire ce qu'on veut leur apprendre...).
J'ai tendance à considérer que pour beaucoup d'élèves, notamment issus de milieux où on ne les pousse pas vraiment à se cultiver tout au long de la vie, si on ne voit pas les monuments de la littérature à l'école, l'occasion est manquée, parfois définitivement. Étudier des romans actuels est formateur, intéressant, et ce pas seulement comme propédeutique bien entendu, mais ça ne change pas mon point de vue. Par exemple, je comprends très bien qu'on puisse être très vite lassé de la description balzacienne, en notre époque du tout-image, mais on a tout à perdre, précisément, à laisser de côté un exemple tel, surtout dans un contexte qui nous détourne de ce type de procédé. Fréquenter la complexité et la difficulté me semble absolument essentiel : même si j'ai fait seulement quinze LA, j'ai expliqué aussi des textes plus difficiles, et fait un texte de Proust en LA, notamment.


@Izambard : Les jours fériés sont désagréables par rapport à ce point. Je n'avais pas trop pris en compte cet aspect lorsque j'avais réfléchi à la progression annuelle, mais entre l'état d'esprit d'élèves qui pensent parfois plus aux vacances qu'au bac qui se rapproche, et les creux d'emploi du temps... ça n'aide pas. Il y a eu dans mon coin une semaine phagocytée par la neige et des voyages scolaires, et surtout en début d'année je n'ai pas pu aller vite parce que les élèves étaient rebelles et peu à l'écoute en première ; cela compte aussi...
avatar
Meddhea
Je viens de m'inscrire !

Re: Descriptif 1re E.A.F

par Meddhea le Sam 26 Mai 2018 - 14:25
Bonjour à tous,
Les consignes données cette année par nos IPR dans notre académie sont:
- 17 textes en S/ES - 25 en L - 12 en techno
- photocopies des textes en LA (OI comprises), et des images analysées. Le paratexte et les notes sont autorisés dans la mesure où ils sont portés sur les textes par l'enseignant et non par l'élève.
- Pas de photocopies des textes complémentaires, les élèves ne doivent pas les avoir lors de l'épreuve orale; le manuel n'est pas à amener non plus.
- il n'y a pas de consigne concernant la mention d'activités personnelles de l'élève, mais personnellement je laisse quelques lignes à cet effet à la fin du descriptif.
- Pour une lecture claire du descriptif, je mets une partie "pour l'exposé" avec les LA et une partie "pour l'entretien" en classant dans la seconde les lectures cursives, les textes complémentaires, les notions et les analyses d'images.
Bon week end
avatar
Neronismater
Niveau 7

Re: Descriptif 1re E.A.F

par Neronismater le Sam 26 Mai 2018 - 16:27
Mais comment interroger sur les textes complémentaires sans les avoir sous les yeux? Ils doivent les apprendre par coeur? Ici on donne tout aux élèves...

_________________
Oderint, dum metuant!
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Descriptif 1re E.A.F

par Iphigénie le Sam 26 Mai 2018 - 17:07
Les élèves doivent avoir  leurs textes avec eux, mais les examinateurs reçoivent directement les séquences complètes envoyées par l'établissement (avec les textes complémentaires normalement aussi). Les élèves ont assez peu le temps à l'oral de fouiller dans leurs dossiers pour parler des documents complémentaires autrement que par souvenir et généralités de toute façon...
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Descriptif 1re E.A.F

par trompettemarine le Sam 26 Mai 2018 - 17:22
@Isidoria a écrit:Les deux inspecteurs avec qui nous avons parlé descriptif nous ont demandé d'appeler tout document "lecture cursive", car la notion de document complémentaire n'existe plus dans les derniers textes officiels.
Chez moi, nous avons adopté une présentation tabulaire du descriptif. Sur une apremière ligne, on précise "Lectures analytiques (exposé)", et sur une deuxième "Lectures cursives (entretien)".
Mais je suis d'accord avec les collègues un document complémentaire reste complémentaire, quel que soit comment on l'appelle.

Je n'en suis pas certaine. Il faudrait relire, mais j'ai la flemme. Le programme ne parle plus de textes complémentaires mais le BO du baccalauréat en fait encore mention.
C'est comme pour les registres, ils ont disparu sauf une ligne dans le programme des L, ce qui fait dire à nos IPR de continuer à les enseigner mais de ne surtout pas poser de questions dessus au baccalauréat.

De mon côté, j'ai fini, depuis deux ou trois ans, par opter pour le tableau. Je sais que beaucoup de jeunes collègues font passer le baccalauréat pour la première fois et viennent de collège, tant il y a pénurie.

Dans la première colonne je mets :
Exposé
puis je place dessous les textes numérotés des lectures analytiques .

Dans la seconde, j'écris
entretien
et je note dessous tout le bazar : textes, œuvres intégrales en cursive, images, film, trucs (appelés activités)

Dans le titre au dessus du tableau figurent l'objet d'étude, le titre de la séquence, le fait qu'il s'agisse d'un groupement de textes ou d'une œuvre intégrale (dans ce second cas, les élèves savent qu'ils peuvent être interrogés sur n'importe quel passage de l’œuvre), la problématique (que je simplifie d'année en année).
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Expert

Re: Descriptif 1re E.A.F

par Sylvain de Saint-Sylvain le Sam 26 Mai 2018 - 17:51
Je note cette idée de colonnes exposé / entretien. Simple, intelligent, et c'est bien de penser aux collègues fraîchement débarqués.

_________________
Les moyens sont le contraire des procédés; se borner à obtenir une perfection formelle déjà créée, c’est se donner pour but le jeu de moyens déjà établis et connus. Ce n’est ni un noble effort à tenter ni un but élevé à atteindre. (Reverdy, "Certains avantages d'être seul")
Contenu sponsorisé

Re: Descriptif 1re E.A.F

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum