Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
JPhMM
Demi-dieu

Re: Quelle est la politique dans votre collège concernant le poids des cartables ?

par JPhMM le Jeu 28 Sep 2017 - 17:39
5e à 3e ont des PC, donc ils ont des casiers.
Pour les 6e (qui ont pourtant des tablettes), une salle leur est ouverte par la Vie Scolaire pour y déposer les sacs durant la pause méridienne, ce qui n'est pas encore satisfaisant, il serait mieux que nous réussissions à avoir les casiers qui nous manquent.
avatar
abricotedapi
Expert spécialisé

Re: Quelle est la politique dans votre collège concernant le poids des cartables ?

par abricotedapi le Jeu 28 Sep 2017 - 18:23
Ici, avant la réforme, on avait deux jeux de manuels pour pouvoir en prêter un à l'enfant, qui le laisse à la maison, et en avoir assez en classe pour travailler. Ainsi pas de manuel dans le cartable.

Depuis l'achat des nouveaux manuels, on a juste ceux à prêter individuellement aux élèves. Personnellement j'ai choisi de laisser leur manuel dans ma salle (je n'en change jamais donc c'est facile). Je leur donne peu de devoirs à la maison, et quand je le fais je prévois sans le manuel. Bien sûr le plus simple est d'en avoir un en classe et un à la maison, mais puisque j'ai dû choisir l'un ou l'autre (je ne veux pas leur faire porter le manuel, c'est lourd, il y a des oublis, moi j'oublie de leur dire avant de l'amener etc) j'ai choisi de les garder dans la salle, où j'en ai souvent besoin.

Les élèves ont un casier pour déposer les affaires du matin/de l'aprem, je ne sais pas si tous et toutes l'utilisent.

Quant à la version numérique des manuels, j'ai juste totalement la flemme de m'en occuper et de gérer ça avec les élèves qui n'ont pas internet.


Dernière édition par abricotedapi le Jeu 28 Sep 2017 - 19:53, édité 1 fois

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
Spoiler:
2017-2018 : 2 classes et demi de 4e, 2 classes de 6e + co-animation + PP 6e
2016-2017 : 1 classe de 4e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2015-2016 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2014-2015 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2013-2014 (stagiaire) : 2 classes de 5e, 1 classe de 6e + AP
avatar
Rouletabille
Niveau 7

Re: Quelle est la politique dans votre collège concernant le poids des cartables ?

par Rouletabille le Jeu 28 Sep 2017 - 19:43
Avant la réforme, on avait deux jeux de manuels pour les 6e.

On a également un casier pour chaque élève.

A part ça...
avatar
Fenrir
Niveau 7

Re: Quelle est la politique dans votre collège concernant le poids des cartables ?

par Fenrir le Jeu 28 Sep 2017 - 19:46
Je dois avouer que cette discussion me laisse perplexe.

Premièrement, je ne comprends pas la logique de certains établissements : "les livres restent au collège et les enfants consultent le livre numérique à la maison". Comme il a été dit c'est un non sens total. De même que le tout numérique par ailleurs.

Deuxièmement, je ne comprends pas l'argument de "internet c'est pas donné", enfin si je le comprends, mais pourquoi le limiter au manuel numérique (notez bien que si la manuel papier restait à la maison comme le bon sens le voudrait, l'argument serait caduque). Pourquoi n'est il pas avancé quand on parle de pronote ENT et autres cahiers de texte en ligne.


Et troisièmement, toutes les matières ne font pas la même utilisation d'un manuel, en tenir compte éviterai les dialogues de sourds à coup de phrases péremptoires.

Troisièmement l'argument du prix, dans la plupart des cas (en tout cas ceux que j'ai rencontré) l'achat du manuel papier octroie la gratuité du manuel numérique pour les enseignants. Encore une fois il faut que ce soit géré intelligemment au niveau de l'établissement.

En ce qui me concerne, le manuel numérique n'est pas la panacée mais c'est un complément fort bienvenu, depuis que je l'ai je n'ai plus à passer des heures pourries parce que moins de la moitié de mes chérubins avaient décidé de prendre leur livre.
Je peux effectivement expliquer plus facilement les énoncés quand une aide visuelle est requise sans avoir du scanner une kyrielle d'énoncés au préalable, juste au cas où. Et bien sur qu'on peut entourer et souligner dessus. Quitte à passer par un programme tiers si nécessaire.

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Quelle est la politique dans votre collège concernant le poids des cartables ?

par Rendash le Jeu 28 Sep 2017 - 19:50
@Korémuse a écrit:Ici, j'ai découvert depuis l'année dernière que le collège de ma fille était affilié à l'ARBSA, une association qui prête un second jeu de livres pour la maison (50 euros annuel quand même). Comme cela, plus de risque d'oubli, les livres du collège sont dans les casiers et le cartable est allégé (sinon, 12 KG : de la pure folie entre la prof de maths qui veut 2 cahiers 24X  32; la prof d' HG idem !! )
J'ai retrouvé mes classeurs de collège d'il y a 38 ans  : de petits classeurs et petits cahiers !! cela a bien changé ! et les leçons étaient autrement plus longues à apprendre.

Les deux sont à apporter à chaque cours ? heu Parce qu'un cahier d'histoire et un cahier de géographie, je vois bien l'idée, mais on fait rarement les deux à chaque heure ...


Nous avons quelques casiers dans mon collège, mais pour les externes uniquement (le rab étant mis à disposition des 6e, dont le cartable est fréquemment plus gros qu'eux). J'ai donc bataillé pour avoir ma salle cette année : comme j'utilise très rarement les manuels, on les laisse dans l'armoire au fond de la salle, à dispo en cas de besoin. Les élèves qui souhaitent embarquer leur manuel pour réviser avant un DS le peuvent, naturellement.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
amethyste
Grand sage

Re: Quelle est la politique dans votre collège concernant le poids des cartables ?

par amethyste le Jeu 28 Sep 2017 - 19:54
Ici, après des années où je demandais un livre pour deux, où les élèves de 6e avaient un casier pour y déposer une partie de leurs affaires, c'est le grand luxe : une série de livres dans chaque salle (le projet était pour toutes les disciplines, je ne sais pas si ça a été vraiment le cas) en plus d'un livre par élève, ils n'ont donc plus besoin de l'apporter. Il faut dire qu'avec la réforme, nous arrivons à des livres pesant 1 kg.

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Quelle est la politique dans votre collège concernant le poids des cartables ?

par JPhMM le Jeu 28 Sep 2017 - 20:07
Après, je ne compte plus le nombre de fois où je découvre qu'une ou un élève de 6e amène TOUS ses manuels TOUS les jours dans son sac.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
ernya
Niveau 8

Re: Quelle est la politique dans votre collège concernant le poids des cartables ?

par ernya le Jeu 28 Sep 2017 - 20:11
@JPhMM a écrit:Après, je ne compte plus le nombre de fois où je découvre qu'une ou un élève de 6e amène TOUS ses manuels TOUS les jours dans son sac.
+1
c'est pourtant pas faute de leur répéter "laissez le manuel chez vous, quand on en aura besoin en classe, on le notera dans l'agenda".
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Quelle est la politique dans votre collège concernant le poids des cartables ?

par Rendash le Jeu 28 Sep 2017 - 20:14
@JPhMM a écrit:Après, je ne compte plus le nombre de fois où je découvre qu'une ou un élève de 6e amène TOUS ses manuels TOUS les jours dans son sac.

C'est moins fréquent au lycée : le sèche-cheveux, le lisseur et la trousse à maquillage prennent toute la place, dans un sac de STMG ou de L Laughing

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
laMiss
Expert spécialisé

Re: Quelle est la politique dans votre collège concernant le poids des cartables ?

par laMiss le Jeu 28 Sep 2017 - 20:15
@Fenrir a écrit:Premièrement, je ne comprends pas la logique de certains établissements : "les livres restent au collège et les enfants consultent le livre numérique à la maison".

Où ça au collège ?
J'ai lu la discussion en diagonale et je ne crois pas y avoir lu un problème logistique de taille : tout le monde n'a pas sa salle pour stocker les manuels !

_________________
Bonne route !
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Quelle est la politique dans votre collège concernant le poids des cartables ?

par JPhMM le Jeu 28 Sep 2017 - 20:15
Voilà, ernya.

Je suis à deux doigts de leur demander de ne jamais amener leur manuel, entendu que je peux projeter les exercices sur le tableau, même si le ventilateur du videoprojecteur fait un bruit d'enfer et que lire un écran éclairé fait mal aux yeux, à la longue.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Quelle est la politique dans votre collège concernant le poids des cartables ?

par JPhMM le Jeu 28 Sep 2017 - 20:17
@Rendash a écrit:
@JPhMM a écrit:Après, je ne compte plus le nombre de fois où je découvre qu'une ou un élève de 6e amène TOUS ses manuels TOUS les jours dans son sac.

C'est moins fréquent au lycée : le sèche-cheveux, le lisseur et la trousse à maquillage prennent toute la place, dans un sac de STMG ou de L Laughing
OSEF du poids du cartable des lycéen-ne-s.
Les sixièmes sont si lourds qu'ils triplent leur masse en mettant leur sac sur leur dos.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Quelle est la politique dans votre collège concernant le poids des cartables ?

par Rendash le Jeu 28 Sep 2017 - 20:21
@JPhMM a écrit:
@Rendash a écrit:
@JPhMM a écrit:Après, je ne compte plus le nombre de fois où je découvre qu'une ou un élève de 6e amène TOUS ses manuels TOUS les jours dans son sac.

C'est moins fréquent au lycée : le sèche-cheveux, le lisseur et la trousse à maquillage prennent toute la place, dans un sac de STMG ou de L Laughing
OSEF du poids du cartable des lycéen-ne-s.
Les sixièmes sont si lourds qu'ils triplent leur masse en mettant leur sac sur leur dos.

Tu quoque, mi Jean-phili ? Sad

Une de mes élèves de 5e doit peser quelque 32, 33 kilos. Je vois mal comment elle peut se trimbaler un sac de dix ou douze kilos.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Quelle est la politique dans votre collège concernant le poids des cartables ?

par JPhMM le Jeu 28 Sep 2017 - 20:31
J'étais sûr que tu réagirais hearts

Ce qui est bien avec cette façon d'écrire, c'est qu'on ne peut pas m'accuser de sexisme Very Happy  alors que si j'avais écrit "OSEF du poids du cartable des lycéennes..." ... Razz


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Naoo
Fidèle du forum

Re: Quelle est la politique dans votre collège concernant le poids des cartables ?

par Naoo le Jeu 28 Sep 2017 - 20:38
Ici les 6e ont un casier pour deux. Ayant 4h dans 3 salles différentes, sans armoire bien sûr, je ne peux avoir des manuels à disposition. Pour l'instant, le livre est à la maison pour les devoirs, et ils doivent amener le workbook (format A5) et un cahier. Je projette le plus possible.
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Quelle est la politique dans votre collège concernant le poids des cartables ?

par Isis39 le Jeu 28 Sep 2017 - 20:40
@Fenrir a écrit:Je dois avouer que cette discussion me laisse perplexe.

Premièrement, je ne comprends pas la logique de certains établissements : "les livres restent au collège et les enfants consultent le livre numérique à la maison". Comme il a été dit c'est un non sens total. De même que le tout numérique par ailleurs.

Deuxièmement, je ne comprends pas l'argument de "internet c'est pas donné", enfin si je le comprends, mais pourquoi le limiter au manuel numérique (notez bien que si la manuel papier restait à la maison comme le bon sens le voudrait, l'argument serait caduque). Pourquoi n'est il pas avancé quand on parle de pronote ENT et autres cahiers de texte en ligne.


Et troisièmement, toutes les matières ne font pas la même utilisation d'un manuel, en tenir compte éviterai les dialogues de sourds à coup de phrases péremptoires.

Troisièmement l'argument du prix, dans la plupart des cas (en tout cas ceux que j'ai rencontré) l'achat du manuel papier octroie la gratuité du manuel numérique pour les enseignants. Encore une fois il faut que ce soit géré intelligemment au niveau de l'établissement.

En ce qui me concerne, le manuel numérique n'est pas la panacée mais c'est un complément fort bienvenu, depuis que je l'ai je n'ai plus à passer des heures pourries parce que moins de la moitié de mes chérubins avaient décidé de prendre leur livre.
Je peux effectivement expliquer plus facilement les énoncés quand une aide visuelle est requise sans avoir du scanner une kyrielle d'énoncés au préalable, juste au cas où. Et bien sur qu'on peut entourer et souligner dessus. Quitte à passer par un programme tiers si nécessaire.

Pourquoi considères-tu que garder le manuel en classe est un non-sens ?
En HG, le manuel on l'utilise essentiellement en classe pour faire bosser les élèves sur des documents. Je ne peux pas les faire travailler sur un corpus de documents en le projetant. Donc le manuel est utilisé en cours. Pour apprendre la leçon, le cahier est suffisant et ils peuvent compléter, s'ils le désirent, avec le manuel numérique. Bien sûr, j'ai vérifié que tous ont accès à internet.
avatar
Honchamp
Expert

Re: Quelle est la politique dans votre collège concernant le poids des cartables ?

par Honchamp le Jeu 28 Sep 2017 - 20:51
@Isis39 a écrit:
@Fenrir a écrit:Je dois avouer que cette discussion me laisse perplexe.

Premièrement, je ne comprends pas la logique de certains établissements : "les livres restent au collège et les enfants consultent le livre numérique à la maison". Comme il a été dit c'est un non sens total. De même que le tout numérique par ailleurs.

Deuxièmement, je ne comprends pas l'argument de "internet c'est pas donné", enfin si je le comprends, mais pourquoi le limiter au manuel numérique (notez bien que si la manuel papier restait à la maison comme le bon sens le voudrait, l'argument serait caduque). Pourquoi n'est il pas avancé quand on parle de pronote ENT et autres cahiers de texte en ligne.


Et troisièmement, toutes les matières ne font pas la même utilisation d'un manuel, en tenir compte éviterai les dialogues de sourds à coup de phrases péremptoires.

Troisièmement l'argument du prix, dans la plupart des cas (en tout cas ceux que j'ai rencontré) l'achat du manuel papier octroie la gratuité du manuel numérique pour les enseignants. Encore une fois il faut que ce soit géré intelligemment au niveau de l'établissement.

En ce qui me concerne, le manuel numérique n'est pas la panacée mais c'est un complément fort bienvenu, depuis que je l'ai je n'ai plus à passer des heures pourries parce que moins de la moitié de mes chérubins avaient décidé de prendre leur livre.
Je peux effectivement expliquer plus facilement les énoncés quand une aide visuelle est requise sans avoir du scanner une kyrielle d'énoncés au préalable, juste au cas où. Et bien sur qu'on peut entourer et souligner dessus. Quitte à passer par un programme tiers si nécessaire.

Pourquoi considères-tu que garder le manuel en classe est un non-sens ?
En HG, le manuel on l'utilise essentiellement en classe pour faire bosser les élèves sur des documents. Je ne peux pas les faire travailler sur un corpus de documents en le projetant. Donc le manuel est utilisé en cours. Pour apprendre la leçon, le cahier est suffisant et ils peuvent compléter, s'ils le désirent, avec le manuel numérique. Bien sûr, j'ai vérifié que tous ont accès à internet.

Je donne systématiquement quelque chose à faire par écrit à la maison. Donc, ils ont besoin du livre à la maison.
Et j'essaie de faire en sorte qu'on l'ouvre une fois dans l'heure en classe, pour justifier le fait qu'il faut l'apporter (un pour 2).

En 3ème, c'est royal, puisque j'utilise les anciens livres : les élèves laissent les leurs chez eux, et il y en a 30 au fond de la salle.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Quelle est la politique dans votre collège concernant le poids des cartables ?

par Isis39 le Jeu 28 Sep 2017 - 20:54
@Honchamp a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Fenrir a écrit:Je dois avouer que cette discussion me laisse perplexe.

Premièrement, je ne comprends pas la logique de certains établissements : "les livres restent au collège et les enfants consultent le livre numérique à la maison". Comme il a été dit c'est un non sens total. De même que le tout numérique par ailleurs.

Deuxièmement, je ne comprends pas l'argument de "internet c'est pas donné", enfin si je le comprends, mais pourquoi le limiter au manuel numérique (notez bien que si la manuel papier restait à la maison comme le bon sens le voudrait, l'argument serait caduque). Pourquoi n'est il pas avancé quand on parle de pronote ENT et autres cahiers de texte en ligne.


Et troisièmement, toutes les matières ne font pas la même utilisation d'un manuel, en tenir compte éviterai les dialogues de sourds à coup de phrases péremptoires.

Troisièmement l'argument du prix, dans la plupart des cas (en tout cas ceux que j'ai rencontré) l'achat du manuel papier octroie la gratuité du manuel numérique pour les enseignants. Encore une fois il faut que ce soit géré intelligemment au niveau de l'établissement.

En ce qui me concerne, le manuel numérique n'est pas la panacée mais c'est un complément fort bienvenu, depuis que je l'ai je n'ai plus à passer des heures pourries parce que moins de la moitié de mes chérubins avaient décidé de prendre leur livre.
Je peux effectivement expliquer plus facilement les énoncés quand une aide visuelle est requise sans avoir du scanner une kyrielle d'énoncés au préalable, juste au cas où. Et bien sur qu'on peut entourer et souligner dessus. Quitte à passer par un programme tiers si nécessaire.

Pourquoi considères-tu que garder le manuel en classe est un non-sens ?
En HG, le manuel on l'utilise essentiellement en classe pour faire bosser les élèves sur des documents. Je ne peux pas les faire travailler sur un corpus de documents en le projetant. Donc le manuel est utilisé en cours. Pour apprendre la leçon, le cahier est suffisant et ils peuvent compléter, s'ils le désirent, avec le manuel numérique. Bien sûr, j'ai vérifié que tous ont accès à internet.

Je donne systématiquement quelque chose à faire par écrit à la maison. Donc, ils ont besoin du livre à la maison.
Et j'essaie de faire en sorte qu'on l'ouvre une fois dans l'heure en classe, pour justifier le fait qu'il faut l'apporter (un pour 2).

En 3ème, c'est royal, puisque j'utilise les anciens livres : les élèves laissent les leurs chez eux, et il y en a 30 au fond de la salle.

Pour ma part le travail écrit se fait en classe. Sauf s'il faut terminer un travail.
Tu ne les fais pas travailler sur le manuel en classe ?
avatar
Honchamp
Expert

Re: Quelle est la politique dans votre collège concernant le poids des cartables ?

par Honchamp le Jeu 28 Sep 2017 - 21:42
Si, si , on travaille avec le manuel en classe.
Et si ce n'est pas le cas, je me débrouille pour qu'ils n'aient pas apporté le livre pour rien.
Pour certains thèmes, j'utilise les anciens manuels.
Ex : pour les Lumières. Je n'aime pas ce qu'en fait celui qui a été choisi (plus petit dénominateur commun..).
J'utilise aussi des extraits de vidéos, des sujets de JT...Pas comme au cinéma, mais pour travailler certaines compétences, bien sûr.
Et beaucoup les planisphères muraux (à demeure dans la salle).
Donc, pour certaines heures, on se passe du livre.

A la maison, il arrive que je fasse rédiger une QD, largement préparée en classe, et dans ce cas, avec un délai.

Mais il y a toujours un travail écrit à la maison :
un doc à présenter/décrire.
Ou bien un doc au choix à trouver en complément de la leçon.
Un doc sur lequel le livre pose des questions simples...
Une carte mentale à "améliorer" (couleurs, repasser au stylo)
Un croquis à finir, ou bien à préparer en mettant des noms.
Bref, à l'ancienne !

Je vérifie systématiquement le travail donné.
Je vérifie que le travail donne la page et le numéro du doc utilisé.
Je vérifie que les réponses sont rédigées.
On a le droit de faire faux, mais il faut faire.
Je pointe ce qui ne va pas, essentiellement du point de vue méthodologique.
Je mets une appréciation . Je transforme en note de temps en temps, sur 4 ou 5.
Je fais cela quand j'ai lancé le travail de l'heure.

Pour moi, ne pas donner une bricole à la maison, c'est un non-sens, quelque chose qui fait que les élèves en feront encore moins à l'avenir.
Je sais, c'est contesté, c'est anti-démocratique, élitiste, cela ne sert à rien, etc.
Cela les oblige au moins à ouvrir le cahier et à écrire.
Le corollaire : je regarde ce qu'ils ont fait.

Je pense qu'ils apprécient que je regarde leur travail quasi systématiquement, avec appréciation rapide à chacun.
(Une fois passé le choc : "elles regarde à chaque fois ! Elle met un mot dans le carnet si c'est pas fait".)

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
tiptop77
Oracle

Re: Quelle est la politique dans votre collège concernant le poids des cartables ?

par tiptop77 le Jeu 28 Sep 2017 - 21:45
Cours de muscu entre 12h et 14h pour muscler ces petits bras gringalets. Mais z'ai 10 ans et demi! calimero Ok 10 kg et demi à soulever alors! cheers

_________________
May the force be with us!
avatar
Fenrir
Niveau 7

Re: Quelle est la politique dans votre collège concernant le poids des cartables ?

par Fenrir le Jeu 28 Sep 2017 - 22:00
@Isis39 a écrit:Pourquoi considères-tu que garder le manuel en classe est un non-sens ?
En HG, le manuel on l'utilise essentiellement en classe pour faire bosser les élèves sur des documents. Je ne peux pas les faire travailler sur un corpus de documents en le projetant. Donc le manuel est utilisé en cours. Pour apprendre la leçon, le cahier est suffisant et ils peuvent compléter, s'ils le désirent, avec le manuel numérique. Bien sûr, j'ai vérifié que tous ont accès à internet.

Ok, j'ai laissé un poil trop de sous entendus. Je précise :

À choisir entre : garder les manuels papier en classe et travailler à la maison sur manuel numérique, et :travailler en classe sur le manuel numérique et travailler à la maison sur manuels papier, je trouve qu'obliger les gamin à travailler à la maison sur manuel numérique est un non sens. S'il n'y a pas de travail sur manuel à la maison, ma remarque ne s'applique bien évidemment pas. Se pose également, outre l'accès à internet, que les fratries doivent faire la queue devant l'ordi si tout le monde fait bosser sur manuel numérique à la maison.

Encore une fois, comme je l'avais précisé, chaque matière a des contingences différentes qui influencent nécessairement le regard qu'on porte sur la chose.

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans
avatar
Honchamp
Expert

Re: Quelle est la politique dans votre collège concernant le poids des cartables ?

par Honchamp le Jeu 28 Sep 2017 - 22:04
Mais tous les profs d'une même matière ne travaillent pas de la même manière...
Pour moi, à la maison, il n'y a pas que la leçon. Voir plus haut.

On n'est pas sortis des ronces.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
lene75
Empereur

Re: Quelle est la politique dans votre collège concernant le poids des cartables ?

par lene75 le Jeu 28 Sep 2017 - 22:22
D'accord avec Fenrir sur le problème des fratries.

Pour l'ENT je n'en pense pas moins mais sauf avec quelques profs pas sympas, les élèves peuvent très bien s'en passer : en général les infos mises sur l'ENT ont été données en classe.


_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
archeboc
Esprit éclairé

Re: Quelle est la politique dans votre collège concernant le poids des cartables ?

par archeboc le Ven 29 Sep 2017 - 9:18
Dans le collège de mes globules : casiers pour les 6e. Certains enseignants autorisent un livre pour deux. Avant, les 6e avaient toujours la même salle, pour ne pas bouger trop souvent.

L'introduction des casiers est récente. Je dois dire que le poids des cartables m'effrayait en 6e, et c'était l'unique revendication de la FCPE qui me semblait raisonnable. A partir de la 5e, les élèves sont assez grand pour porter cahiers et bouquins.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


avatar
clap
Habitué du forum

Re: Quelle est la politique dans votre collège concernant le poids des cartables ?

par clap le Sam 30 Sep 2017 - 16:33
Merci à tous pour vos réponses. Comme cela a été dit plus haut, comme tous les collègues ne travaillent pas de la même façon il est difficile de trouvée une solution unique. Pour ma part en HG j'aime mieux les faire travailler sur manuel papier car je trouve ça plus pratique (honnêtement les docs projetés quand vous êtes au dernier rang, vous n'y voyez rien!). Pour moi la solution ce serait vraiment les casiers!
avatar
sookie
Érudit

Re: Quelle est la politique dans votre collège concernant le poids des cartables ?

par sookie le Sam 30 Sep 2017 - 16:43
Les casiers ne règlent pas le problème du poids du cartable pour les trajets maison-collège.
Et puis cela pose d'autres problèmes. Dans mon collège, les DP ont des casiers.
Il y a ceux qui laissent oublient leurs affaires le soir dans le casier et donc ne revisent pas leurs leçons, voire ne font pas leur devoir.(et ne comprennent pas pourquoi l'excuse du casier n'est pas recevable)
Il y a ceux qui arrivent en cours et qui disent "madaaame, mon cahier est dans mon caaaasieeeer"
Il y a ceux qui mettent des affaires dans le casier du copain et n'y pensent plus, ou le lendemain le copain est absent.
Il y a ceux qui passent à leur casier à chaque heure (même s'ils n'ont pas le droit aux interclasses) et donc qui arrivent en retard.
Bref, la gestion des casiers n'est pas toujours évidente pour tout le monde.
Plus les casiers cassées, les clés volées, perdues
Contenu sponsorisé

Re: Quelle est la politique dans votre collège concernant le poids des cartables ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum