Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
mistinguette
Habitué du forum

Apprendre à chuchoter

par mistinguette le Sam 30 Sep 2017 - 14:50
Au grand mot, les grands remèdes ! On peut appeler ça AP pour faire In mais comment apprendre à chuchoter ?
- J'en peu plus de reprendre mes classes, de suivre la conversation d'un groupe situé à 10m de moi, je vais développer le TIC du "chut" au point de le dire à ma télé, y en a marre !
Ce n'est pas un problème de discipline en soi car j'ai du silence qd je parle ou lorsqu'ils travaillent seuls. Par contre les activités d'échange sont atroces pour mes nerfs. J'ai l'impression qu'ils ne ressentent pas ce besoin de calme, et que je suis la seule à qui ça pèse.

- J'avoue être intéressée par l'appli bord*lmètre
- J'ai pensé à un fond de musique

difficile de dégainer les punitions pour des élèves qui travaillent. Pour moi c'est un réel apprentissage que je voudrais mettre en place mais je ne sais pas comment m'y prendre.

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
avatar
Ponocrates
Habitué du forum

Re: Apprendre à chuchoter

par Ponocrates le Sam 30 Sep 2017 - 18:28
Quand je faisais du travail de groupe - on dit en îlots, maintenant, c'est cela ?- chacun avait un rôle. L'un était le "maître de la parole" et avait pour tâche de faire participer tout le monde, mais aussi de veiller au niveau sonore de son groupe: évidemment le rôle tournait à chaque nouvelle activité...

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "/ "As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
avatar
Zagara
Vénérable

Re: Apprendre à chuchoter

par Zagara le Sam 30 Sep 2017 - 18:32
Quelle appli exactement ? Je n'arrive pas à la trouver à partir du terme "bordelmètre" ou "bordelomètre" (?).
avatar
Poupoutch
Neoprof expérimenté

Re: Apprendre à chuchoter

par Poupoutch le Sam 30 Sep 2017 - 18:33
Je le fais aussi et ça fonctionne généralement plutôt bien.
Sinon, avec les très bruyants, je leur apprends à chuchoter.

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
avatar
Al9
Niveau 9

Re: Apprendre à chuchoter

par Al9 le Sam 30 Sep 2017 - 18:35
Même problématique chez moi.
Le fond sonore ne me semble pas une bonne idée, cela mobilise quand même une partie de l'attention et il me semblait avoir lu que c'était pas bon pour l'apprentissage.

Je vais essayer de mixer deux choses :
- attribuer un rôle de gestionnaire du bruit. Mais, vous faites quoi si il n'arrive pas à faire que tout le monde chuchote ?
- utilise un sonomètre couplé à un système d'alerte pour qu'ils comprennent où est la limite. çà fait un peu pavlov mais je n'ai pas d'idée.

Pour le sonomètre, j'ai installé Soundmeter et pour avoir l'alerte, j'ai crée un petit programme avec l'appli Automate. Cela semble fonctionner.
avatar
Ponocrates
Habitué du forum

Re: Apprendre à chuchoter

par Ponocrates le Sam 30 Sep 2017 - 18:38
@Al9 a écrit:
- attribuer un rôle de gestionnaire du bruit. Mais, vous faites quoi si il n'arrive pas à faire que tout le monde chuchote ?
"Tout le monde", c'est trois personne plus lui. Et sa note individuelle porte là-dessus. Twisted Evil

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "/ "As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
avatar
Lizdarcy
Fidèle du forum

Re: Apprendre à chuchoter

par Lizdarcy le Sam 30 Sep 2017 - 18:46
@Ponocrates a écrit:
@Al9 a écrit:
- attribuer un rôle de gestionnaire du bruit. Mais, vous faites quoi si il n'arrive pas à faire que tout le monde chuchote ?
"Tout le monde", c'est trois personne plus lui. Et sa note individuelle porte là-dessus. Twisted Evil


Ça me ferait bien mal que mon enfant soit noté sur sa capacité à canaliser ses pairs. Pardon mais ce n'est pas le travail de l'élève!
avatar
Al9
Niveau 9

Re: Apprendre à chuchoter

par Al9 le Sam 30 Sep 2017 - 18:50
@Ponocrates a écrit:
@Al9 a écrit:
- attribuer un rôle de gestionnaire du bruit. Mais, vous faites quoi si il n'arrive pas à faire que tout le monde chuchote ?
"Tout le monde", c'est trois personne plus lui. Et sa note individuelle porte là-dessus. Twisted Evil

Euh, non. Même trois personnes, cela peut-être difficile. Je vais essayer les rôles mais j'ai toujours du mal avec ce concept.
avatar
Guermantes729
Habitué du forum

Re: Apprendre à chuchoter

par Guermantes729 le Sam 30 Sep 2017 - 18:52
@Lizdarcy a écrit:
@Ponocrates a écrit:
@Al9 a écrit:
- attribuer un rôle de gestionnaire du bruit. Mais, vous faites quoi si il n'arrive pas à faire que tout le monde chuchote ?
"Tout le monde", c'est trois personne plus lui. Et sa note individuelle porte là-dessus. Twisted Evil


Ça me ferait bien mal que mon enfant soit noté sur sa capacité à canaliser ses pairs. Pardon mais ce n'est pas le travail de l'élève!

C'est bien pourtant le cas dans bon nombre de classes de collège :/ je le raconte souvent: mon fils finissait par faire les devoirs de ses "compagnons" d'îlot (choisis par le prof bien sûr, bien pénibles pour être canalisés par l'intello de service) pour ne pas être pénalisé, lui, dans sa note :/ et quand il tombait sur un pénible que ça amusait particulièrement de faire baisser la note de l'intello, ben c'était comme ça :/

et oui ça m'a bien fait mal (et je te raconte pas à mon gamin)

après j'entends bien aussi que ce sont les consignes des IPR...c'est "la mode" :/
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Apprendre à chuchoter

par Elyas le Sam 30 Sep 2017 - 19:03
@Guermantes729 a écrit:
@Lizdarcy a écrit:
@Ponocrates a écrit:
@Al9 a écrit:
- attribuer un rôle de gestionnaire du bruit. Mais, vous faites quoi si il n'arrive pas à faire que tout le monde chuchote ?
"Tout le monde", c'est trois personne plus lui. Et sa note individuelle porte là-dessus. Twisted Evil


Ça me ferait bien mal que mon enfant soit noté sur sa capacité à canaliser ses pairs. Pardon mais ce n'est pas le travail de l'élève!

C'est bien pourtant le cas dans bon nombre de classes de collège :/ je le raconte souvent: mon fils finissait par faire les devoirs de ses "compagnons" d'îlot (choisis par le prof bien sûr, bien pénibles pour être canalisés par l'intello de service) pour ne pas être pénalisé, lui, dans sa note :/ et quand il tombait sur un pénible que ça amusait particulièrement de faire baisser la note de l'intello, ben c'était comme ça :/

et oui ça m'a bien fait mal (et je te raconte pas à mon gamin)

après j'entends bien aussi que ce sont les consignes des IPR...c'est "la mode" :/

Il est usant de voir que le travail de groupe soit si méconnu. La procédure décrite ici est une pratique qui est au travail de groupe ce que la méthode globale est à l'apprentissage de la lecture.
Il y a des sujets sur le forum pour décrire d'autres façons de faire du travail de groupe (expression très mauvaise au passage). Normalement, dans un travail de groupe, chaque personne doit avoir sa propre version du travail (et non une seule production pour le groupe) ou la quantité de travail doit être si colossale que c'est impossible de la réaliser seul dans les temps impartis. Le modèle, quatre élèves (un secrétaire, un chef, un maître du temps et un maître du silence) avec une production commune est un modèle de niveau 1 pour un professeur. C'est le genre de chose qu'on fait quand on n'a jamais enseigné ou jamais réfléchi au sujet.
Bref, c'est assez usant de voir les mêmes poncifs toujours vécus par les élèves et considérés comme la forme ultime du travail à plusieurs par certains collègues.
Le pire est quand le travail de groupe dans la modalité que je décris ci-dessus donne une note collective. Comme s'il fallait toujours tout noter (avec une partie de la note consistant à noter le comportement).
avatar
mistinguette
Habitué du forum

Re: Apprendre à chuchoter

par mistinguette le Sam 30 Sep 2017 - 19:04
Je n'ai jamais été convaincus par le maître du bruit qui cris pour demander aux autres de se taire d'autant plus que je pense serieusement que nous n'avons pas la même conception du bruit acceptable.
Est ce que tu peux me dire ce que tu as programmée? J'ai pas hyper envie de passer du temps.
j'ai touver comme appli
Too Noisy et classroom noise.

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
almuixe
Niveau 10

Re: Apprendre à chuchoter

par almuixe le Sam 30 Sep 2017 - 19:06
Elyas, pourrais tu donner un exemple de travail de groupe tel que tu le décris?
Normalement, si tout le monde chuchote, le niveau sonore ne peut pas monter. On ne peut pas chuchoter  fort. Par contre, en acceptant que les élèves parlent a voix basse même avec de la bonne volonté, le niveau sonore s'élève inexorablement car inconsciemment, les élèves tentent de couvrir le bruit ambiant. Il me semble que la meilleure solution c'est de surveiller attentivement pour qu'aucun ne se mette à parler à voix basse


Dernière édition par almuixe le Sam 30 Sep 2017 - 19:14, édité 2 fois
avatar
mistinguette
Habitué du forum

Re: Apprendre à chuchoter

par mistinguette le Sam 30 Sep 2017 - 19:12
Pour moi cette notion de bruit est indépendante de l'îlot. 13 binômes qui travaillent c'est bruyant aussi. Des qu¨n demande un échange si la notion de gêne des autres n'est pas integree l'activité est bruyante indépendamment de tout type de pédagogie qu elyas à longuement déjà expliqué.
ps c'est pur ça que je n'ai jamais accroché à la forme niveau 1

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Apprendre à chuchoter

par Elyas le Sam 30 Sep 2017 - 19:27
@almuixe a écrit:Pourrais tu donner un exemple de travail de groupe tel que tu le décris?  


Prenons une classe de 24 élèves comme exemple pour les différents types de travaux en autonomie pour les élèves qu'on pourrait qualifier de travail de groupe, de travail en équipe, de travail en îlot, de travail collaboratif ou de travail coopératif selon les dispositifs et les chapelles.

Je vais juste décrire quatre modalités différentes :

- le travail de groupe sur projet : les élèves ont un travail colossal à réaliser dans un temps limité, ils doivent s'organiser et distribuer les tâches pour se regrouper et finaliser le travail. Difficile au collège, plus facile à l'école primaire (pour le temps plus souple qu'au collège) et au lycée (pour la maturité).

- la rotative : c'est un travail où les groupes seront recomposés à la moitié du temps. Imaginons que nous avons dans la classe de 24 trois groupes A de 4 élèves et trois groupes B de 4 élèves. Les élèves des groupes A travaillent sur un thème et ceux des groupes B sur un second. A un moment, on refait les groupes pour avoir 6 nouveaux groupes composés à parts égales de membres des groupes A et B (donc 2 A et 2 B), en faisant en sorte que les A ne venaient pas du même groupe et la même chose pour les B. On leur donne une nouvelle consigne dont le but est qu'ils confrontent ce qu'ils ont fait pour produire un troisième travail qui permet une synthèse ou une conceptualisation ou l'émergence d'un troisième champ de connaissance (par exemple, je demande à mes élèves de situer, décrire et expliquer pour les A le site néolithique de Jerf el Ahmar et pour les B le site néolithique de Chalains, quand je les mélange, je leur demande de comparer les deux sites et de me définir ce qu'est le Néolithique, c'est toujours le carton assuré). On peut aussi donner des textes différents et un représentant de chaque groupe va tourner pour expliquer son texte aux autres groupes (et on fait tourner l'ambassadeur, par exemple, on a des groupes de 4 élèves A, B, C et D, dans le groupe A, l'élève A1 va faire la première ambassade quand B1 viendra dans son groupe, au 2e tour, c'est A2 qui va dans le groupe C quand D2 vient chez les A etc). Là, la "lecture" au sens de la pratique pédagogique de discussion et de débat anglo-saxonne fonctionne à plein rendement.

- Le travail de brouillon commun : on donne les mêmes consignes aux membres du groupe, ils font un brouillon commun en discutant et en confrontant leurs opinions mais chacun doit faire un rendu du travail sous une forme différente. Par exemple, je demande à mes élèves de raconter la Bretagne romaine, ils lisent les consignes et les documents, confrontent leurs avis et construisent leurs brouillons puis chacun fait sa production avec un qui doit faire un récit historique écrit, un autre une carte mentale, un autre une carte avec une légende bien costaud et un dernier avec des sketchnotes/un tableau (bon, mes groupes sont toujours par trois).

- le plan de travail : on donne aux élèves un plan de travail (identique pour tous ou personnalisé) et une durée pour ce plan de travail. Ils peuvent travailler comme ils veulent, dans l'ordre qu'ils veulent avec qui ils veulent tant que le travail est fait lorsque le temps imparti s'achève.

Il y a aussi les groupes de "lecture-conceptualisation" mais ça, je ne sais pas encore bien les décrire donc je m'abstiendrai.
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Apprendre à chuchoter

par Rendash le Sam 30 Sep 2017 - 19:50
@Lizdarcy a écrit:
@Ponocrates a écrit:
@Al9 a écrit:
- attribuer un rôle de gestionnaire du bruit. Mais, vous faites quoi si il n'arrive pas à faire que tout le monde chuchote ?
"Tout le monde", c'est trois personne plus lui. Et sa note individuelle porte là-dessus. Twisted Evil


Ça me ferait bien mal que mon enfant soit noté sur sa capacité à canaliser ses pairs. Pardon mais ce n'est pas le travail de l'élève!

Pas fan de la chose non plus, que je trouve passablement injuste.
J'ai commencé par un système tout simple : les groupes sont inscrits au tableau, et lorsque le niveau sonore d'un groupe excède mon niveau de patience ( ... :mdr3: ), j'inscris une barre pour le groupe correspondant, usw., avec l'idée que s'il y a trop de barre, la partie "travail en groupe" de la note sera touchée. C'est étonnant comme les groupes se disciplinent rapidement, ensuite. Et ils le font en commun, ce qui est quand même le but de la manœuvre. Mais c'est un début, une mise en route, sur les deux ou trois premières séances de ce type.
Une fois que les consignes de ce genre de travail sont suffisamment acquises pour que le boulot de groupe puisse être pleinement efficace, j'opte pour une autre solution : donner une masse de travail telle que les groupes n'ont plus guère le temps de faire du bruit, à part râler en douce parce que l'heure file trop vite Laughing

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Bizardouille
Habitué du forum

Re: Apprendre à chuchoter

par Bizardouille le Sam 30 Sep 2017 - 20:03
Alors je mets de la musique en fond sonore déjà.

Ensuite ils confondent vraiment chuchoter et parler bas, dès la 6eme je leur apprends à chuchoter : main sur la gorge et ça ne doit pas vibrer ! Si ça vibre c'est qu'ils parlent bas et ne chuchotent pas !

Du coup avec les 5e et les 3e, quand ça ne chuchote plus je dis "main sur la gorge" et ils chuchotent.
Ca m'a sauvé la vie !

_________________
Faites l'amour pas la guerre. En fait non, faire l'amour ça donne des enfants, c'est chiant... Faites des crêpes, c'est bon les crêpes !

Si vous souhaitez vous abonner à la Glossybox, pensez à moi, je vous parraine et vous y gagnez aussi Smile
avatar
lapetitemu
Expert spécialisé

Re: Apprendre à chuchoter

par lapetitemu le Sam 30 Sep 2017 - 20:58
@Bizardouille a écrit:

Ensuite ils confondent vraiment chuchoter et parler bas, dès la 6eme je leur apprends à chuchoter : main sur la gorge et ça ne doit pas vibrer ! Si ça vibre c'est qu'ils parlent bas et ne chuchotent pas !

Du coup avec les 5e et les 3e, quand ça ne chuchote plus je dis "main sur la gorge" et ils chuchotent.
Ca m'a sauvé la vie !

Je leur fais exactement la même démonstration en début d'année !
En revanche, contrairement à toi, je n'arrive pas à le maintenir sur le long terme. Mais je crois que ça vient aussi du fait que je ne l'applique pas toujours moi-même. Je donnerais donc un conseil complémentaire : si on veut que les élèves chuchotent, il faut que le professeur le fasse aussi (par exemple quand on passe dans les rangs et qu'on s'adresse à un élève sur son bureau).

@mistinguette a écrit:Je n'ai jamais été convaincus par le maître du bruit qui cris pour demander aux autres de se taire d'autant plus que je pense serieusement que nous n'avons pas la même conception du bruit acceptable.

Tout à fait d'accord... Je déteste les élèves qui se mettent à crier "chut!" en plein milieu du cours.

avatar
Helisenne
Niveau 5

Re: Apprendre à chuchoter

par Helisenne le Sam 30 Sep 2017 - 22:20
@Bizardouille a écrit:Alors je mets de la musique en fond sonore déjà.

Ensuite ils confondent vraiment chuchoter et parler bas, dès la 6eme je leur apprends à chuchoter : main sur la gorge et ça ne doit pas vibrer ! Si ça vibre c'est qu'ils parlent bas et ne chuchotent pas !

Du coup avec les 5e et les 3e, quand ça ne chuchote plus je dis "main sur la gorge" et ils chuchotent.
Ca m'a sauvé la vie !

Une collègue m'a donné aussi cette astuce l'an dernier, il faut avouer que ça marche bien. J'ai le souvenir d'un élève qui m'avait dit d'un air très fier "non mais madame, nous les garçons on peut plus chuchoter quand on a mué!"
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Apprendre à chuchoter

par Elyas le Dim 1 Oct 2017 - 12:05
Dans mes plans de travail, je mets souvent de la musique en disant que je veux l'entendre. Quand je dis que je n'entends plus la musique, c'est plus efficace que quand je faisais chut.

Pour le reste, le silence, la concentration et le chuchotement, cela s'apprend. Cela prend du temps et tout est fait dans notre société pour que ça paraisse suranné.
avatar
wasabi en folie
Habitué du forum

Re: Apprendre à chuchoter

par wasabi en folie le Dim 1 Oct 2017 - 12:07
En rep, quelque chose qui fonctionne le bruitometre avec plusieurs niveaux, quand on atteint le rouge on cesse l'activité et on passe à autre chose.

_________________
Wasabi, à ne pas confondre avec walabi ! darkvador
avatar
mistinguette
Habitué du forum

Re: Apprendre à chuchoter

par mistinguette le Dim 1 Oct 2017 - 13:23
@Elyas a écrit:
Pour le reste, le silence, la concentration et le chuchotement, cela s'apprend. Cela prend du temps et tout est fait dans notre société pour que ça paraisse suranné.

C'est exactement ce que je pense et c'est pour ça que j'ai envie de m'y attaquer. Je pense pour le coup que c'est un vrai cadeau à leur faire qui leur rendra service tout le temps. Je commence à m’intéresser aussi à la méditation surtout dans l'optique d'améliorer la qualité de sa concentration là où tous nous incite à zapper.

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
avatar
lapetitemu
Expert spécialisé

Re: Apprendre à chuchoter

par lapetitemu le Lun 2 Oct 2017 - 14:16
@Helisenne a écrit:
@Bizardouille a écrit:Alors je mets de la musique en fond sonore déjà.

Ensuite ils confondent vraiment chuchoter et parler bas, dès la 6eme je leur apprends à chuchoter : main sur la gorge et ça ne doit pas vibrer ! Si ça vibre c'est qu'ils parlent bas et ne chuchotent pas !

Du coup avec les 5e et les 3e, quand ça ne chuchote plus je dis "main sur la gorge" et ils chuchotent.
Ca m'a sauvé la vie !

Une collègue m'a donné aussi cette astuce l'an dernier, il faut avouer que ça marche bien. J'ai le souvenir d'un élève qui m'avait dit d'un air très fier "non mais madame, nous les garçons on peut  plus chuchoter quand on a mué!"

Ca, c'est vrai par contre, c'est la seule limite à la technique !
avatar
Yazilikaya
Neoprof expérimenté

Re: Apprendre à chuchoter

par Yazilikaya le Lun 2 Oct 2017 - 14:32
Je suis le fil. J'ai une AVS dans ma classe qui parle bas mais qui ne chuchote pas.
avatar
Eleven
Fidèle du forum

Re: Apprendre à chuchoter

par Eleven le Lun 2 Oct 2017 - 19:00
J'ai testé la technique de la main sur la gorge ....bon, ça a un certain effet, mais je vais continuer sur plusieurs séances ...

_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et cinquièmes.
2017-2018 : Troisième année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2018-2019 :
Contenu sponsorisé

Re: Apprendre à chuchoter

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum