Projet de loi de finances 2018 : une baisse du personnel dans le 2nd degré, une hausse dans le 1er.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Projet de loi de finances 2018 : une baisse du personnel dans le 2nd degré, une hausse dans le 1er.

Message par Seifer le Mar 3 Oct 2017 - 22:47

http://www.vousnousils.fr/2017/09/28/enseignants-2-800-postes-en-plus-dans-le-1er-degre-et-2-600-en-moins-dans-le-2nd-en-2018-607897?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=Primaire

Jean-Michel Blanquer l’a annoncé hier sur Cnews : le budget de l’Education nationale augmentera de 1,4 milliards d’euros en 2018, pour dépasser les 50 milliards. L’AEF indiquait toutefois que le budget 2018 pour l’Enseignement scolaire ne prévoyait aucune création de postes. Le projet de loi de finances 2018 pour l’éducation confirme que le nombre d’emplois restera stable, avec 2 800 postes d’enseignants du primaire en plus, 2 600 postes de professeurs du second degré et 200 postes administratifs en moins.

Qu'en pensez-vous ? Notamment de ce passage :
Le nombre de postes d’enseignants du second degré diminuera, quant à lui, de 2 600, mais le ministère précise que cette baisse concernera des « postes non pourvus en 2017, sans impact sur les postes devant élèves ».
J'ai du mal à comprendre la logique. Si les postes ne sont pas pourvus, c'est que les élèves n'ont pas d'enseignant en face d'eux. scratch

_________________
Pour les rêves qu'on a faits, et pour ceux qu'on fera.
Pour le poing qu'on a levé, pour celui qu'on lèvera.
Pour un idéal, pour une utopie.
Allons marchons ensemble enfants de la Patrie.
avatar
Seifer
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi de finances 2018 : une baisse du personnel dans le 2nd degré, une hausse dans le 1er.

Message par archeboc le Mar 3 Oct 2017 - 23:43

Seifer a écrit:Qu'en pensez-vous ? Notamment de ce passage :
Le nombre de postes d’enseignants du second degré diminuera, quant à lui, de 2 600, mais le ministère précise que cette baisse concernera des « postes non pourvus en 2017, sans impact sur les postes devant élèves ».
J'ai du mal à comprendre la logique. Si les postes ne sont pas pourvus, c'est que les élèves n'ont pas d'enseignant en face d'eux. scratch

Cela signifie que, dans l'hypothèse où actuellement tout va bien, et bien tout va bien aussi l'an prochain. Dans l'hypothèse où tout va mal, cela n'ira pas plus mal l'an prochain.

Plus précisément : on coupe des autorisations de dépense, mais cela ne change pas la dépense réelle, puisque l'autorisation de dépense n'a pas été consommée cette année. Par exemple on n'a pas trouvé d'enseignants pour tel poste dans le département de la Loire, exemple vu récemment sur ce forum. Et bien l'an prochain, il n'y aura même pas de poste.

C'est une application directe du théorème de Queuille : "Il n'est pas de problème dont une absence de solution ne finisse par venir à bout".

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi de finances 2018 : une baisse du personnel dans le 2nd degré, une hausse dans le 1er.

Message par henriette le Mer 4 Oct 2017 - 0:53

Voilà. Comme grosso modo localement on a bricolé dans l'urgence des bidules temporaires pour ne pas trop léser les élèves, et que grâce à ça le MEN n'a pas trop la FCPE qui hurle, ben c'est donc bien qu'on arrive à faire sans.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi de finances 2018 : une baisse du personnel dans le 2nd degré, une hausse dans le 1er.

Message par Seifer le Mer 4 Oct 2017 - 0:58

Oui, super. Merci. Ils ont bien raison ! Economies.

_________________
Pour les rêves qu'on a faits, et pour ceux qu'on fera.
Pour le poing qu'on a levé, pour celui qu'on lèvera.
Pour un idéal, pour une utopie.
Allons marchons ensemble enfants de la Patrie.
avatar
Seifer
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi de finances 2018 : une baisse du personnel dans le 2nd degré, une hausse dans le 1er.

Message par Daphné le Mer 4 Oct 2017 - 9:04

Seifer a écrit:http://www.vousnousils.fr/2017/09/28/enseignants-2-800-postes-en-plus-dans-le-1er-degre-et-2-600-en-moins-dans-le-2nd-en-2018-607897?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=Primaire

Jean-Michel Blanquer l’a annoncé hier sur Cnews : le budget de l’Education nationale augmentera de 1,4 milliards d’euros en 2018, pour dépasser les 50 milliards. L’AEF indiquait toutefois que le budget 2018 pour l’Enseignement scolaire ne prévoyait aucune création de postes. Le projet de loi de finances 2018 pour l’éducation confirme que le nombre d’emplois restera stable, avec 2 800 postes d’enseignants du primaire en plus, 2 600 postes de professeurs du second degré et 200 postes administratifs en moins.

Qu'en pensez-vous ? Notamment de ce passage :
Le nombre de postes d’enseignants du second degré diminuera, quant à lui, de 2 600, mais le ministère précise que cette baisse concernera des « postes non pourvus en 2017, sans impact sur les postes devant élèves ».
J'ai du mal à comprendre la logique. Si les postes ne sont pas pourvus, c'est que les élèves n'ont pas d'enseignant en face d'eux. scratch
Facile : on joue sur les postes de TZR, fermer/bloquer des zones c'est courant au mouvement, les collègues partent alors en extension plus loin ou sur les postes les moins convoités : car oui les collègues demandent les ZR qui les arrangent géographiquement lors de la formulation des voeux et préfèrent ça à des postes perdus/difficiles/classés/ à CS à l'autre bout du département voire de l'académie pour certaines disciplines.
Et ensuite on bricole avec les personnels non titulaires sur place. Il y a déjà pas mal de disciplines sans TZR.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi de finances 2018 : une baisse du personnel dans le 2nd degré, une hausse dans le 1er.

Message par almuixe le Mer 4 Oct 2017 - 9:28

Mais les contractuels sont aussi payés sur le budget de l'éducation nationale non?

almuixe
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi de finances 2018 : une baisse du personnel dans le 2nd degré, une hausse dans le 1er.

Message par Daphné le Mer 4 Oct 2017 - 10:01

Oui bien entendu, mais on ne les recrute pas par concours, ils pallient juste aux besoins ponctuels.
Un TZR est titulaire, est payé même s'il n'a pas de remplacement, ça coûte plus cher que le contractuel.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi de finances 2018 : une baisse du personnel dans le 2nd degré, une hausse dans le 1er.

Message par archeboc le Mer 4 Oct 2017 - 10:04

almuixe a écrit:Mais les contractuels sont aussi payés sur le budget de l'éducation nationale non?

Les contractuels, oui, mais les absences de contractuels, elles, elles ne sont payées par aucun budget.

Budget de 2017 : (on est en novembre 2016)
=> on prévoit n enseignants de math (contractuels et titulaires mélangés)

Estimation de la Réalisation de 2017 (on est en septembre 2017)
=> en 2017, on va payer (n-p) prof de math.
p : le nombre d'enseignants qu'on n'a pas réussi à embaucher.
(contractuels et titulaires mélangés)

Ces enseignants qu'on n'a pas embauché, soit ils ont manqué devant les élèves, soit ils ont manqué pour d'autres missions (on va serrer sur les décharges, par exemple), soit on va "optimiser la dépense" (on va fermer des classes, regrouper des écoles, supprimer des options, lancer la chasse au sous-service, etc.)

Comme tout va bien, dans le budget 2017 (préparé depuis le printemps dernier, mais affiné en ce moment, pour un vote en novembre) on va prévoir que (n-p) enseignants de mathématiques sont suffisants. On va donc mettre (n-p) enseignants au budget. On risque naturellement des dépassements de budget, car le lycée qui n'a pas eu d'enseignants de math pendant quatre mois en 2017, rien ne dit qu'il ne va pas en trouver un. Mais statistiquement, cela s'équilibre, et le dépassement restera dans l'épaisseur du trait.


_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi de finances 2018 : une baisse du personnel dans le 2nd degré, une hausse dans le 1er.

Message par Zagara le Mer 4 Oct 2017 - 10:07

C'est une manière de fonctionner classique dans l'administration : toute partie du budget inusitée est jugée superflue (puisqu'on a réussi à faire fonctionner le service sans elle) et est donc supprimée.
C'est à cause de ce principe qu'on voit pas mal d'administration commander plein de fournitures en fin d'année : si elles n'utilisent pas leur budget à 100%, l'année d'après, on le leur coupe.

La nouveauté c'est qu'on applique ici ce principe à des personnels et non à des stocks de papier.
avatar
Zagara
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi de finances 2018 : une baisse du personnel dans le 2nd degré, une hausse dans le 1er.

Message par Herrelis le Mer 4 Oct 2017 - 11:12

C'est pour ça qu'il faut toujours dépenser ses crédits sous peine de les voir diminuer l'année suivante.
Pour l'histoire des postes, c'est simple. Le poste X est à disons, 5h (une classe + AP en maths ou français chez nous). Soit quelqu'un de l'établissement prend la classe en plus et les heures sup qui vont avec. L'année suivante le bout de poste saute et les heures restent (et bon courage au collègue !). Soit un contractuel ou un CS vient. Donc dans un cas comme dans l'autre, pas de vrai poste, juste des heures à combler. Avec un peu de chance le nombre d'élèves baisse, on charge les classes et on en ferme une. Le tour de passe passe a eu lieu ! C'est beau la magie de l'EN. Heu pardon, du ministère des sous !! (Ici en maths nous avons : un bout de poste à l'année et un remplacement qui sont tenus par des contractuels... moralité : il semblerait qu'il n'y ai plus de tzr en maths par ici. )

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Drowned in moonlight, strangled by her own bra." -Carrie Fisher- 1956-2016 - See you space momma.
avatar
Herrelis
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi de finances 2018 : une baisse du personnel dans le 2nd degré, une hausse dans le 1er.

Message par Gryphe le Mer 4 Oct 2017 - 19:28

Seifer a écrit:
Qu'en pensez-vous ? Notamment de ce passage :
Le nombre de postes d’enseignants du second degré diminuera, quant à lui, de 2 600, mais le ministère précise que cette baisse concernera des « postes non pourvus en 2017, sans impact sur les postes devant élèves ».
J'ai du mal à comprendre la logique. Si les postes ne sont pas pourvus, c'est que les élèves n'ont pas d'enseignant en face d'eux. scratch

J'avais trouvé ça limpide (mais peut-être suis-je pessimiste, j'ai trop lu Lefteris) :
- Les postes non pourvus ne sont plus budgétés, puisque de toute façon ça ne sert à rien, ils ne sont pas pourvus.
- On renforce le statut des contractuels ce qui est très bien vu (ils sont moins précaires que des vacataires).
- On se dit que somme toute, c'est pas plus mal de fonctionner avec cette variable d'ajustement, c'est tellement mieux, les gens restent près de chez eux, n'ont pas besoin de muter à 500 km, ils coûtent beaucoup moins cher donc somme toute, tout le monde est content.
- On rogne comme ça un peu tous les ans façon "grenouille plongée dans l'eau chaude".
- Au bout de 15-20 ans, on a planté l'école publique au point que quasi plus personne ne prend sa défense.
- On confie l'école publique à qui n'en veut et ça ira bien comme ça.
Dites-moi où je me trompe, j'aimerais tellement me tromper. pale

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;
avatar
Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi de finances 2018 : une baisse du personnel dans le 2nd degré, une hausse dans le 1er.

Message par Rendash le Mer 4 Oct 2017 - 19:29

Gryphe a écrit:
Seifer a écrit:
Qu'en pensez-vous ? Notamment de ce passage :
Le nombre de postes d’enseignants du second degré diminuera, quant à lui, de 2 600, mais le ministère précise que cette baisse concernera des « postes non pourvus en 2017, sans impact sur les postes devant élèves ».
J'ai du mal à comprendre la logique. Si les postes ne sont pas pourvus, c'est que les élèves n'ont pas d'enseignant en face d'eux. scratch

J'avais trouvé ça limpide (mais peut-être suis-je pessimiste, j'ai trop lu Lefteris) :
- Les postes non pourvus ne sont plus budgétés, puisque de toute façon ça ne sert à rien, ils ne sont pas pourvus.
- On renforce le statut des contractuels ce qui est très bien vu (ils sont moins précaires que des vacataires).
- On se dit que somme toute, c'est pas plus mal de fonctionner avec cette variable d'ajustement, c'est tellement mieux, les gens restent près de chez eux, n'ont pas besoin de muter à 500 km, ils coûtent beaucoup moins cher donc somme toute, tout le monde est content.
- On rogne comme ça un peu tous les ans façon "grenouille plongée dans l'eau chaude".
- Au bout de 15-20 ans, on a planté l'école publique au point que quasi plus personne ne prend sa défense.
- On confie l'école publique à qui n'en veut et ça ira bien comme ça.
Dites-moi où je me trompe, j'aimerais tellement me tromper. pale

J'ai mis en gras ce qui me semble erroné.


pale ²

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi de finances 2018 : une baisse du personnel dans le 2nd degré, une hausse dans le 1er.

Message par Guermantes729 le Mer 4 Oct 2017 - 19:33

Rendash a écrit:
Gryphe a écrit:
Seifer a écrit:
Qu'en pensez-vous ? Notamment de ce passage :
Le nombre de postes d’enseignants du second degré diminuera, quant à lui, de 2 600, mais le ministère précise que cette baisse concernera des « postes non pourvus en 2017, sans impact sur les postes devant élèves ».
J'ai du mal à comprendre la logique. Si les postes ne sont pas pourvus, c'est que les élèves n'ont pas d'enseignant en face d'eux. scratch

J'avais trouvé ça limpide (mais peut-être suis-je pessimiste, j'ai trop lu Lefteris) :
- Les postes non pourvus ne sont plus budgétés, puisque de toute façon ça ne sert à rien, ils ne sont pas pourvus.
- On renforce le statut des contractuels ce qui est très bien vu (ils sont moins précaires que des vacataires).
- On se dit que somme toute, c'est pas plus mal de fonctionner avec cette variable d'ajustement, c'est tellement mieux, les gens restent près de chez eux, n'ont pas besoin de muter à 500 km, ils coûtent beaucoup moins cher donc somme toute, tout le monde est content.
- On rogne comme ça un peu tous les ans façon "grenouille plongée dans l'eau chaude".
- Au bout de 15-20 ans, on a planté l'école publique au point que quasi plus personne ne prend sa défense.
- On confie l'école publique à qui n'en veut et ça ira bien comme ça.
Dites-moi où je me trompe, j'aimerais tellement me tromper. pale

J'ai mis en gras ce qui me semble erroné.


pale ²

Pas mieux pale ^3
avatar
Guermantes729
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi de finances 2018 : une baisse du personnel dans le 2nd degré, une hausse dans le 1er.

Message par Gryphe le Mer 4 Oct 2017 - 19:37

J'avais oublié une ligne dans un moment d'égarement :
- On est moins regardant sur le niveau de recrutement des professeurs contractuels, c'est pour le bien de vos enfants, sinon ils n'auront pas de prof du tout. Officiellement, on affiche un "bac plus 5 nécessaire", mais pour les contractuels, j'ai un petit doute là-dessus. Cf. une émission d'Envoyé spécial de l'année dernière.


_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;
avatar
Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi de finances 2018 : une baisse du personnel dans le 2nd degré, une hausse dans le 1er.

Message par oloc le Mer 4 Oct 2017 - 19:45

archeboc a écrit:
C'est une application directe du théorème de Queuille : "Il n'est pas de problème dont une absence de solution ne finisse par venir à bout".

Pardon pour le H.S. mais cette citation, sous cette forme, n'a pas beaucoup de sens. Le propos de Queuille, réel ou non, doit s'entendre comme un programme d'inaction politique. Il est en général rapporté ainsi :

Henri Queuille a écrit:« Il n'est aucun problème assez urgent en politique qu'une absence de décision ne puisse résoudre. »

C'est moi qui graisse. On voit tout de suite mieux où il a voulu en venir.

Spoiler:
On a tous nos marottes, moi, c'est Henri Queuille.  
avatar
oloc
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi de finances 2018 : une baisse du personnel dans le 2nd degré, une hausse dans le 1er.

Message par ysabel le Mer 4 Oct 2017 - 19:47

Bah, je préfère les Shadocks : s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
ysabel
Devin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi de finances 2018 : une baisse du personnel dans le 2nd degré, une hausse dans le 1er.

Message par oloc le Mer 4 Oct 2017 - 19:58

ysabel a écrit:Bah, je préfère les Shadocks : s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

D'un point de vue opérationnel, cette devise est probablement très supérieure, mais aucun Shadock n'a été président du Conseil de la IVe République. Laissons parler l'expérience. Very Happy
avatar
oloc
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi de finances 2018 : une baisse du personnel dans le 2nd degré, une hausse dans le 1er.

Message par Rendash le Mer 4 Oct 2017 - 20:18

J'ai re-regardé ce reportage, et je me suis encore plus bidonné que la première fois.

Notons que malgré sa voix à la Roselyne Bachelot, la CDE paraît à son avantage, quand même, de même que la collègue compatissante qui vient à la rescousse Razz

Mais quelle honte sur l'inspecteur et le système. Et la Cour des Comptes qui ne percute pas où est le problème, ou choisit de l'ignorer et de l'aggraver en prétendant le résoudre.


y'a plus qu'à coller les glandus de la CC devant les élèves idee

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi de finances 2018 : une baisse du personnel dans le 2nd degré, une hausse dans le 1er.

Message par Rabelais le Mer 4 Oct 2017 - 20:29

Bof, je viens de voir ce qu'en pense l'opium du peuple ( enfin, penser, n'exagérons rien, c'est Tf1, mais j'aime bien l'hyperbole, quoi qu' intelligence et TF1 soit plutot un oxymore Very Happy ) : ah, les parents veulent qu'on soit toujours remplacés, le CDE propose une activité pédagogique avec, pourquoi pas, un AED.
Voilà, même plus besoin de contractuels, même,plus besoin de cours, d'ailleurs.
La garderie, c'est ce que veulent les parents d'aujourd'hui , la garderie , c'est ce qu'ils auront.
La fin est actée. Et depuis fort longtemps.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Rabelais
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi de finances 2018 : une baisse du personnel dans le 2nd degré, une hausse dans le 1er.

Message par wilfried12 le Mer 4 Oct 2017 - 20:57

Gryphe a écrit:J'avais oublié une ligne dans un moment d'égarement :
- On est moins regardant sur le niveau de recrutement des professeurs contractuels, c'est pour le bien de vos enfants, sinon ils n'auront pas de prof du tout. Officiellement, on affiche un "bac plus 5 nécessaire", mais pour les contractuels, j'ai un petit doute là-dessus. Cf. une émission d'Envoyé spécial de l'année dernière.


C'est franchement hallucinant...

wilfried12
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi de finances 2018 : une baisse du personnel dans le 2nd degré, une hausse dans le 1er.

Message par Bouboule le Mer 4 Oct 2017 - 21:30

Gryphe a écrit:J'avais oublié une ligne dans un moment d'égarement :
- On est moins regardant sur le niveau de recrutement des professeurs contractuels, c'est pour le bien de vos enfants, sinon ils n'auront pas de prof du tout. Officiellement, on affiche un "bac plus 5 nécessaire", mais pour les contractuels, j'ai un petit doute là-dessus. Cf. une émission d'Envoyé spécial de l'année dernière.

C'est de toute façon géré un peu n'importe comment sans hiérarchisation des priorités.
Je viens de voir un cas où le remplacement en interne par plusieurs collègues pour des classes de 1ère et T a été vite arrêté pour laisser sa chance à un neo-contractuel sans aucune expérience professionnelle autre que ses stages d'étudiant en entreprise.
J'ai même l'impression que le proviseur n'a pas la main sur la décision (budgétaire ?).

Bouboule
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi de finances 2018 : une baisse du personnel dans le 2nd degré, une hausse dans le 1er.

Message par Sophie38 le Mer 4 Oct 2017 - 21:40

Toujours pas de prof de Musique pour 7 classes dans mon bahut et le CDE n'a aucun espoir que les élèves en aient un avant la fin de l'année scolaire : pratique pour les EPI et l'épreuve orale du Brevet en 3è ...
Les parents râlent mais rien n'avance. Cela sera donc pareil ou pire les années prochaines ...
avatar
Sophie38
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi de finances 2018 : une baisse du personnel dans le 2nd degré, une hausse dans le 1er.

Message par gauvain31 le Mer 4 Oct 2017 - 21:53

@ Sophie38 Je ne suis pas étonné pour la musique (et de même pour la techno) ...... Quand on voit ce que les IPR de musique demandent aux professeurs de faire aux élèves, je comprends que quelqu'un qui aime vraiment la musique n'ait pas envie de faire ce métier.

En technologie c'est pire, puisqu'ils n'ont pas possibilité d'aller en lycée... il leur reste le concours de CDE pour pouvoir progresser. L'épreuve de Sciences au brevet risque de poser problème si la techno "est tirée au sort" , il pourrait y avoir des plaintes au tribunal..... On parie que les SVT et la SPC seront "tirés au sort" ?
avatar
gauvain31
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi de finances 2018 : une baisse du personnel dans le 2nd degré, une hausse dans le 1er.

Message par Ilona le Mer 4 Oct 2017 - 22:18

gauvain31 a écrit: On parie que les SVT et la SPC seront "tirés au sort" ?
Oh non ! Je n'ai pas envie d'avoir à corriger 110 copies de Physique- Chimie avec davantage de développement durable que de véritable science.
avatar
Ilona
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi de finances 2018 : une baisse du personnel dans le 2nd degré, une hausse dans le 1er.

Message par JPhMM le Mer 4 Oct 2017 - 22:19

C'était pas bien de corriger un sujet d'HG ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum