Nouveau rapport "Gérer les enseignants autrement" de la Cour des comptes

Page 16 sur 18 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Nouveau rapport "Gérer les enseignants autrement" de la Cour des comptes

Message par JPhMM le Dim 8 Oct 2017 - 17:27

@RogerMartin a écrit:
@Rendash a écrit:
@Elyas a écrit:
@Rendash a écrit:Je suis curieux de savoir comment sera réglé le problème de l'attractivité de certaines zones. Pour le moment, on peut y envoyer des professeurs, puisqu'ils sont fonctionnaires et tenus de prendre leur poste ; mais faute d'assez de candidats pour prendre des postes fixes, ce sont des TZR qui sont affectés à l'année. Donc en cas de besoin, on doit faire appel à des contractuels ... et dans les régions où le vivier de contractuels est quasi inexistant, on est déjà confronté à une forte pénurie.

Mais sans statut de fonctionnaire, donc obligation de mobilité, bon courage pour trouver des professeurs. Même la sacro-sainte polyvalence, qui conduit à recruter des ingénieurs pour combler les trous en physique et maths dans mon bahut, ne résoudra pas ce problème.

Ils s'en moqueront. Ce sera le CA qui aura le procès et non l'Etat. Ensuite, ça favorisera le privé. Si des territoires sont en déshérence, on augmentera le nombre d'élèves par classe et on aura des missions de charité avec des jeunes étudiants favorisés faisant leur B-A.

Dans ma zone, au fin fond de l'Ain, le collège privé a les mêmes problèmes de recrutement, plus visibles parce que faute de TZR et piochant dans le même vivier de contractuels que les collèges publics de secteur, il ne parvient pas à remplacer.On est en plein dans le creusement des inégalités territoriales, là.

Mais les parents du secteur ne sont pas ceux qui feront le plus de bruit, c'est vrai Rolling Eyes

Entièrement d'accord avec toi Rendash. Le souci ne date pas d'aujourd'hui. Il y a une dizaine d'années des collègues d'une ville de province m'avaient raconté qu'une étudiante ayant raté la L3 était recrutée par le meilleur lycée public de centre-ville pour faire des heures dans une terminale.
Et on parle d'une ville universitaire, alors qu'il y a quelques coins en France où l'on est à deux heures d'une fac.
En même temps, ils l'ont bien cherché ! Je me souviens du temps où ils défilaient tous à la télévision pour nous dire que payer des enseignants à rien faire d'autre pendant des mois qu'attendre un poste pour remplacer un collègue en arrêt était un scandale, et qu'il fallait enfin mettre tous ces gens au travail.
C'est fait, ils ont ce qu'ils ont voulu, qu'ils ne viennent pas pleurer parce qu'il n'y a plus personne pour faire des remplacements. C'est précisément ce que l'immense majorité des Français a demandé d'avoir. Belle conquête !

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau rapport "Gérer les enseignants autrement" de la Cour des comptes

Message par RogerMartin le Dim 8 Oct 2017 - 17:33

@JPhMM a écrit:
@RogerMartin a écrit:
@Rendash a écrit:
@Elyas a écrit:

Ils s'en moqueront. Ce sera le CA qui aura le procès et non l'Etat. Ensuite, ça favorisera le privé. Si des territoires sont en déshérence, on augmentera le nombre d'élèves par classe et on aura des missions de charité avec des jeunes étudiants favorisés faisant leur B-A.

Dans ma zone, au fin fond de l'Ain, le collège privé a les mêmes problèmes de recrutement, plus visibles parce que faute de TZR et piochant dans le même vivier de contractuels que les collèges publics de secteur, il ne parvient pas à remplacer.On est en plein dans le creusement des inégalités territoriales, là.

Mais les parents du secteur ne sont pas ceux qui feront le plus de bruit, c'est vrai Rolling Eyes

Entièrement d'accord avec toi Rendash. Le souci ne date pas d'aujourd'hui. Il y a une dizaine d'années des collègues d'une ville de province m'avaient raconté qu'une étudiante ayant raté la L3 était recrutée par le meilleur lycée public de centre-ville pour faire des heures dans une terminale.
Et on parle d'une ville universitaire, alors qu'il y a quelques coins en France où l'on est à deux heures d'une fac.
En même temps, ils l'ont bien cherché ! Je me souviens du temps où ils défilaient tous à la télévision pour nous dire que payer des enseignants à rien faire d'autre pendant des mois qu'attendre un poste pour remplacer un collègue en arrêt était un scandale, et qu'il fallait enfin mettre tous ces gens au travail.
C'est fait, ils ont ce qu'ils ont voulu, qu'ils ne viennent pas pleurer parce qu'il n'y a plus personne pour faire des remplacements. C'est précisément ce que l'immense majorité des Français a demandé d'avoir. Belle conquête !

L'absence totale de tout remplaçant, alors que le grand public considère de plus en plus le système scolaire comme un mode de garderie de droit, c'est le problème principal que poserait l'abandon du statut de fonctionnaire à court terme. Car ne nous leurrons pas, "hélas" la sécurité de l'emploi elle existe de fait, vu le mal qu'on a à recruter...

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
RogerMartin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau rapport "Gérer les enseignants autrement" de la Cour des comptes

Message par JPhMM le Dim 8 Oct 2017 - 17:38

En effet. Si vous voulez avoir la sécurité de l'emploi, devenez prof de maths, quand j'étais contractuel (longtemps) je me faisais "harceler" chaque septembre par des CdE en quête de la moindre personne connaissant un peu les mathématiques. Et la situation ne cesse d'empirer chaque année.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau rapport "Gérer les enseignants autrement" de la Cour des comptes

Message par Anaxagore le Dim 8 Oct 2017 - 17:39

@JPhMM a écrit:
@RogerMartin a écrit:
@Rendash a écrit:
@Elyas a écrit:

Ils s'en moqueront. Ce sera le CA qui aura le procès et non l'Etat. Ensuite, ça favorisera le privé. Si des territoires sont en déshérence, on augmentera le nombre d'élèves par classe et on aura des missions de charité avec des jeunes étudiants favorisés faisant leur B-A.

Dans ma zone, au fin fond de l'Ain, le collège privé a les mêmes problèmes de recrutement, plus visibles parce que faute de TZR et piochant dans le même vivier de contractuels que les collèges publics de secteur, il ne parvient pas à remplacer.On est en plein dans le creusement des inégalités territoriales, là.

Mais les parents du secteur ne sont pas ceux qui feront le plus de bruit, c'est vrai Rolling Eyes

Entièrement d'accord avec toi Rendash. Le souci ne date pas d'aujourd'hui. Il y a une dizaine d'années des collègues d'une ville de province m'avaient raconté qu'une étudiante ayant raté la L3 était recrutée par le meilleur lycée public de centre-ville pour faire des heures dans une terminale.
Et on parle d'une ville universitaire, alors qu'il y a quelques coins en France où l'on est à deux heures d'une fac.
En même temps, ils l'ont bien cherché ! Je me souviens du temps où ils défilaient tous à la télévision pour nous dire que payer des enseignants à rien faire d'autre pendant des mois qu'attendre un poste pour remplacer un collègue en arrêt était un scandale, et qu'il fallait enfin mettre tous ces gens au travail.
C'est fait, ils ont ce qu'ils ont voulu, qu'ils ne viennent pas pleurer parce qu'il n'y a plus personne pour faire des remplacements. C'est précisément ce que l'immense majorité des Français a demandé d'avoir. Belle conquête !

Je suis totalement d'accord.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne
avatar
Anaxagore
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau rapport "Gérer les enseignants autrement" de la Cour des comptes

Message par JPhMM le Dim 8 Oct 2017 - 17:58

Very Happy

Aurais-je pensé "c'est bien fait pour leurs gueules" un peu trop fort ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau rapport "Gérer les enseignants autrement" de la Cour des comptes

Message par InstantKarma le Dim 8 Oct 2017 - 18:17

@JPhMM a écrit:Very Happy

Aurais-je pensé "c'est bien fait pour leurs gueules" un peu trop fort ?
Mais on a voté pour le Barrage ? Non ? Very Happy
On n’a pas précisé Barrage pour les mesures alakhon…
avatar
InstantKarma
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau rapport "Gérer les enseignants autrement" de la Cour des comptes

Message par Kimberlite le Dim 8 Oct 2017 - 21:51

@freche a écrit:
Je ne suis pas d'accord avec toi, même si effectivement dans un cas c'est un solide et dans l'autre un gaz qui conserve l'énergie thermique, le principe de base est le même. Je ne vois pas où elle le problème. Ce n'est pas nécessairement une modélisation, mais une illustration de la différence avec/sans phénomène de conservation d'une partie plus ou moins importante de l'énergie thermique.
Ah non, le principe de base n'est point le même! D'ailleurs quand tu parles de "conservation de l'énergie thermique" c'est faux: les infra-rouge, c'est du rayonnement, leur énergie n'est pas "thermique" mais ils sont transformés en énergie thermique.
Même wikipédia dit qu'effet de serre et "ce qui se passe dans une serre n'a rien à voir (pour plus de détails, voir Wikipédia):
L'usage de l'expression effet de serre s'est étendu dans le cadre de la vulgarisation du réchauffement climatique causé par les gaz à effet de serre qui bloquent et réfléchissent une partie du rayonnement thermique. Or le bilan thermique d'une serre s'explique essentiellement par une analyse de la convection et non du rayonnement : la chaleur s'accumule à l'intérieur de la serre car les parois bloquent les échanges convectifs entre l'intérieur et l'extérieur. Aussi, le terme scientifique, utilisé par la communauté des climatologues pour décrire l’influence des gaz à effet de serre, composants de l'atmosphère bloquant le rayonnement infrarouge, sur le bilan thermique de la Terre, est forçage radiatif.
Autant faire le test avec une couverture en laine qui elle aussi "conserve la chaleur" alors plutôt que faire croire aux élèves que ça agit "comme une serre en verre".
Je ne vois pas, sinon, pourquoi certains gaz auraient plus d'effet de serre que d'autre (ils seraient plus "imperméables"?), et comment, alors que j'explique à mes élèves que l'air chaud monte, ils pourraient comprendre que malgré tout, dans cet air certains gaz réchauffent la planète...
Le truc rigolo quand on fait de la mauvaise vulgarisation, c'est que, souvent, les élèves pointent du doigt (plus ou moins par hasard) les incohérences. En ce qui concerne le lien entre failles et séismes, j'ai vite senti que certains de mes élèves ne comprenaient pas pourquoi des séismes se produisaient sur des failles qui existaient déjà, donc étaient déjà "cassées"... en fait la "rupture" n'est pas une cassure, le terme de rupture de faille s'appliquant au fait qu'à un moment la tension accumulée entraîne le glissement d'un bloc rocheux contre l'autre, malgré la résistance due au frottement... Dans pleins de manuels et ressources le terme de "rupture" est donné comme synonyme de "cassure".

Certains diront "on s'en fiche, c'est de la vulgarisation". Perso, j'appelle ça de la mauvaise vulgarisation. Quand un phénomène n'est pas si difficile que ça à expliquer de façon juste, pourquoi raconter des conneries (si ce n'est que l'on n'a pas compris le phénomène soi-même)?

K.
PS: je ne dis pas ça pour me vanter, je suis persuadée que je raconte assez souvent des trucs inexacts... dès que ça me "chatouille" et que j'ai le temps, je vérifie. C'est plus au coup par coup qu'en lisant des ouvrages, mais il me semble que c'est pas si mal (mais difficilement valorisable vis-à-vis de ceux qui nous notent).


Dernière édition par KinetteKinette le Dim 8 Oct 2017 - 22:14, édité 2 fois

_________________
Spoiler:
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau rapport "Gérer les enseignants autrement" de la Cour des comptes

Message par Sulfolobus le Dim 8 Oct 2017 - 21:56

veneration veneration

Merci Kinette

Ça me rappelle le jour où j'ai découvert qu'on m'avait toujours raconté de la daube sur la subduction au lycée. J'en ai voulu à mes professeurs (pourtant agrégée avec une spécialité en géologie) de nous avoir foutu dans le crâne des idées débiles et je remercie encore le si bon professeur en prépa agreg qui m'a permis 1) de le comprendre et de comprendre comment ça marche. veneration
avatar
Sulfolobus
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau rapport "Gérer les enseignants autrement" de la Cour des comptes

Message par Kimberlite le Dim 8 Oct 2017 - 22:12

Digression sur les sciences et ce qui est juste ou ne l'est pas...:

@Sulfolobus a écrit:veneration veneration

Merci Kinette

Ça me rappelle le jour où j'ai découvert qu'on m'avait toujours raconté de la daube sur la subduction au lycée. J'en ai voulu à mes professeurs (pourtant agrégée avec une spécialité en géologie) de nous avoir foutu dans le crâne des idées débiles et je remercie encore le si bon professeur en prépa agreg qui m'a permis 1) de le comprendre et de comprendre comment ça marche. veneration
De rien... d'ailleurs certains trucs sont encore discutés en ce qui concerne la subduction (désolée pour la digression): j'ai vu une excellente conférence d'un chercheur de l'ENS qui explique que le "moteur" de la subduction ne serait point la convection ou le fait que la plaque plongeante, océanique, soit plus dense (à la base), mais le fait qu'avec la pression et la température, les roches changent d'état et deviennent alors, effectivement, plus lourdes. Lors d'une formation, un des intervenants nous a cependant dit que c'était encore discuté entre spécialistes, mais j'ai retenu l'idée que dire "la plaque océanique est plus lourde donc plonge sous la plaque continentale" n'était pas logique: un bateau plus lourd qu'un autre ne plonge pas sous l'autre, il faut que quelque chose l'entraîne sous l'eau... l'eau étant ici l'asthénosphère.

En tout cas, personnellement, plus je lis Lefteris et ceux qui ont un avis similaire, plus je me dis que j'ai la poisse... j'ai à peine 40 et ai déjà fuit trois fois des boulots où ça commençait à sentir le roussi (et j'avais raison...).

K

_________________
Spoiler:
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau rapport "Gérer les enseignants autrement" de la Cour des comptes

Message par Lefteris le Dim 8 Oct 2017 - 22:25

@lemigou a écrit:
C'est exactement ce que l'on commence à faire en douce dans certaines académies avec la modification du statut des profs de LCA et la négation de leur trivalence :

http://www.neoprofs.org/t113970-vs-2017-2018-de-lettres-classiques-avec-une-partie-etiquetee-lettres-modernes-pour-le-francais
Ca me paraît quand même un passage en force ce truc là... Mais au moins ça révèle les intentions profondes de tous ces  

KinetteKinette a écrit:

En tout cas, personnellement, plus je lis Lefteris et ceux qui ont un avis similaire, plus je me dis que j'ai la poisse... j'ai à peine 40 et ai déjà fuit trois fois des boulots où ça commençait à sentir le roussi (et j'avais raison...).

K
Pourquoi dis-tu  que ça aggrave ton impression de poisse  ? On ne fait pourtant pas des révélations sensationnelles, je pense ....

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau rapport "Gérer les enseignants autrement" de la Cour des comptes

Message par gauvain31 le Dim 8 Oct 2017 - 22:34

@Sulfolobus a écrit:veneration veneration

Merci Kinette

Ça me rappelle le jour où j'ai découvert qu'on m'avait toujours raconté de la daube sur la subduction au lycée. J'en ai voulu à mes professeurs (pourtant agrégée avec une spécialité en géologie) de nous avoir foutu dans le crâne des idées débiles et je remercie encore le si bon professeur en prépa agreg qui m'a permis 1) de le comprendre et de comprendre comment ça marche. veneration

Oh tu sais dans le même état d'esprit, des collègues ont raconté pendant des années que les LT8 mémoire n'existaient pas ..... je ne sais pas d'où est-ce que c'est venu

On simplifie tellement la géologie, qu'on finit par élaborer dans la tête des élèves des idées fausses. Je dirai que c'est davantage la faute aux programmes que celle de ta professeure de SVT de l'époque... je suis peut-être trop bienveillant ne sachant pas les bêtises qu'elle a pu te raconter
avatar
gauvain31
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau rapport "Gérer les enseignants autrement" de la Cour des comptes

Message par Kimberlite le Dim 8 Oct 2017 - 22:35

@Lefteris a écrit:
@lemigou a écrit:
C'est exactement ce que l'on commence à faire en douce dans certaines académies avec la modification du statut des profs de LCA et la négation de leur trivalence :

http://www.neoprofs.org/t113970-vs-2017-2018-de-lettres-classiques-avec-une-partie-etiquetee-lettres-modernes-pour-le-francais
Ca me paraît quand même un passage en force ce truc là... Mais au moins ça révèle les intentions profondes de tous ces  

KinetteKinette a écrit:

En tout cas, personnellement, plus je lis Lefteris et ceux qui ont un avis similaire, plus je me dis que j'ai la poisse... j'ai à peine 40 et ai déjà fuit trois fois des boulots où ça commençait à sentir le roussi (et j'avais raison...).

K
Pourquoi dis-tu  que ça aggrave ton impression de poisse  ? On ne fait pas des révélations sensationnelles, je pense ....
Sans vous et ce forum je n'aurais certainement pas réalisé combien tout "s'emboîtait" si bien. J'avais certes quelques impressions vagues que d'un côté ou d'un autre ça ne tournait pas génial (ESPE, comportement de certains CE, façon dont on présente les enseignants dans la presse, nouveau système d'évaluation...), mais je pense que j'aurais mis plus de temps à me réveiller, prise entre les exigences du quotidien, le confort certes relatif de ma situation (enfin stable, enfin j'ai pu acheter une maison... re-poisse d'ailleurs vu combien ce gouvernement a l'air d'aimer les propriétaires fonciers...), et le reste des choses qui m'intéresse, me passionne, me prend la tête, etc...
Là, les perspectives à long terme me font froid dans le dos, mais je ne vois pas trop où trouver un nouveau refuge (même à l'étranger, où je pourrais certes retourner, ça n'est pas la panacée... et mon âge me rendra bientôt moins "vendable" sur le grand marché du travail).

K

_________________
Spoiler:
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau rapport "Gérer les enseignants autrement" de la Cour des comptes

Message par Sulfolobus le Dim 8 Oct 2017 - 22:47

Disgressons toujours sur cette passionnante discipline qu'est la géologie:

KinetteKinette a écrit:
Digression sur les sciences et ce qui est juste ou ne l'est pas...:

@Sulfolobus a écrit:veneration veneration

Merci Kinette

Ça me rappelle le jour où j'ai découvert qu'on m'avait toujours raconté de la daube sur la subduction au lycée. J'en ai voulu à mes professeurs (pourtant agrégée avec une spécialité en géologie) de nous avoir foutu dans le crâne des idées débiles et je remercie encore le si bon professeur en prépa agreg qui m'a permis 1) de le comprendre et de comprendre comment ça marche. veneration
De rien... d'ailleurs certains trucs sont encore discutés en ce qui concerne la subduction (désolée pour la digression): j'ai vu une excellente conférence d'un chercheur de l'ENS qui explique que le "moteur" de la subduction ne serait point la convection ou le fait que la plaque plongeante, océanique, soit plus dense (à la base), mais le fait qu'avec la pression et la température, les roches changent d'état et deviennent alors, effectivement, plus lourdes. Lors d'une formation, un des intervenants nous a cependant dit que c'était encore discuté entre spécialistes, mais j'ai retenu l'idée que dire "la plaque océanique est plus lourde donc plonge sous la plaque continentale" n'était pas logique: un bateau plus lourd qu'un autre ne plonge pas sous l'autre, il faut que quelque chose l'entraîne sous l'eau... l'eau étant ici l'asthénosphère.
Je crois qu'on a écouté la même personne  
(mais bon il n'y a pas grand chose qui ne soit pas discuté entre spécialistes, ce qu'il faut savoir c'est quelles sont les limites de ce modèle et les avantages et limites des modèles alternatifs).
Mais oui avoir eu conscience de l'importance de la transition schiste bleus-éclogite, ça a changé beaucoup de choses. (à noter cependant que si c'est la transition schistes bleus-éclogites le principal moteur, il faut quand même expliquer comment on atteint la profondeur des éclogites)

On simplifie tellement la géologie, qu'on finit par élaborer dans la tête des élèves des idées fausses. Je dirai que c'est davantage la faute aux programmes que celle de ta professeure de SVT de l'époque... je suis peut-être trop bienveillant ne sachant pas les bêtises qu'elle a pu te raconter
Oh bah le classique, la lithosphère océanique subducte parce qu'elle est plus lourde que la plaque continentale. (bon d'un autre côté c'est peut-être ce qui est demandé au bac)
Mais oui on est bien d'accord que la logique des programmes est pour le moins cryptique et que ça n'aide vraiment pas.


Dernière édition par Sulfolobus le Mar 10 Oct 2017 - 11:25, édité 1 fois
avatar
Sulfolobus
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau rapport "Gérer les enseignants autrement" de la Cour des comptes

Message par Lefteris le Dim 8 Oct 2017 - 22:49

KinetteKinette a écrit:

Sans vous et ce forum je n'aurais certainement pas réalisé combien tout "s'emboîtait" si bien. J'avais certes quelques impressions vagues que d'un côté ou d'un autre ça ne tournait pas génial (ESPE, comportement de certains CE, façon dont on présente les enseignants dans la presse, nouveau système d'évaluation...), mais je pense que j'aurais mis plus de temps à me réveiller, prise entre les exigences du quotidien, le confort certes relatif de ma situation (enfin stable, enfin j'ai pu acheter une maison... re-poisse d'ailleurs vu combien ce gouvernement a l'air d'aimer les propriétaires fonciers...), et le reste des choses qui m'intéresse, me passionne, me prend la tête, etc...
Là, les perspectives à long terme me font froid dans le dos, mais je ne vois pas trop où trouver un nouveau refuge (même à l'étranger, où je pourrais certes retourner, ça n'est pas la panacée... et mon âge me rendra bientôt moins "vendable" sur le grand marché du travail).

K
Justement,  concernant les propriétaires fonciers, tu soulèves un point de l'idéologie néo-libérale, arrivée au pouvoir masquée (à peine). La propriété foncière, c'est le mal, car c'est le contraire de la mobilité, qui est le bien. Mobilité des  individus, sommés de suivre le marché, l'emploi, au détriment de leurs attaches. Mobilité de l'argent, car le vrai propriétaire foncier achète pour y vivre, et préfère aménager son lieu de vie qu'acheter des actions. Valeurs mobilières qui elles, bénéficient de plus en plus d'avantages.
Quand Macron pendant la campagne, vantait la bourse, vilipendait "la société des statuts" (CDI, fonctionnaires, droits sociaux...), disait qu'il était inadmissible d'entendre parler de "métiers pénibles",  étalait son admiration pour la mobilité, le système anglo-saxon où il faut faire deux "jobs" pour vivre, il fallait avoir les oreilles ouvertes.... No Le vrai programme, il était là.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau rapport "Gérer les enseignants autrement" de la Cour des comptes

Message par Kimberlite le Lun 9 Oct 2017 - 0:32

Certaines choses étaient bien perceptibles, mais le détail de l'application du programme affiché ne m'a pas toujours frappée (mais là aussi, l'odeur ne me plaisait pas, dès le départ).

K.

_________________
Spoiler:
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau rapport "Gérer les enseignants autrement" de la Cour des comptes

Message par Luigi_B le Lun 9 Oct 2017 - 7:40

Ce fil est parti loin. ^^

Bon, j'ai fait une petite mise au point sur la "revalorisation salariale significative" des enseignants que la Cour des comptes déplore puisqu'elle n'a été accompagnée d'aucun effort de flexibilité : "Ces chiffres que la Cour décompte...".



Extrait :

Pire : le salaire statutaire à 15 ans d’ancienneté dans le primaire par exemple n’est pas seulement largement « en deçà » de la moyenne de l’OCDE – en 2015, celle-ci était supérieure de 23% – mais il a encore baissé depuis 2010… quand la moyenne de l’OCDE a augmenté !

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

avatar
Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau rapport "Gérer les enseignants autrement" de la Cour des comptes

Message par Olympias le Lun 9 Oct 2017 - 8:03

@Lefteris a écrit:
KinetteKinette a écrit:

Sans vous et ce forum je n'aurais certainement pas réalisé combien tout "s'emboîtait" si bien. J'avais certes quelques impressions vagues que d'un côté ou d'un autre ça ne tournait pas génial (ESPE, comportement de certains CE, façon dont on présente les enseignants dans la presse, nouveau système d'évaluation...), mais je pense que j'aurais mis plus de temps à me réveiller, prise entre les exigences du quotidien, le confort certes relatif de ma situation (enfin stable, enfin j'ai pu acheter une maison... re-poisse d'ailleurs vu combien ce gouvernement a l'air d'aimer les propriétaires fonciers...), et le reste des choses qui m'intéresse, me passionne, me prend la tête, etc...
Là, les perspectives à long terme me font froid dans le dos, mais je ne vois pas trop où trouver un nouveau refuge (même à l'étranger, où je pourrais certes retourner, ça n'est pas la panacée... et mon âge me rendra bientôt moins "vendable" sur le grand marché du travail).

K
Justement,  concernant les propriétaires fonciers, tu soulèves un point de l'idéologie néo-libérale, arrivée au pouvoir  masquée (à peine). La propriété foncière, c'est le mal, car c'est le contraire de la mobilité, qui est le bien. Mobilité des  individus, sommés de suivre le marché, l'emploi, au détriment de leurs attaches. Mobilité de l'argent, car le vrai propriétaire foncier achète pour y vivre, et préfère aménager son lieu de vie qu'acheter des actions. Valeurs mobilières qui elles, bénéficient de plus en plus d'avantages.
Quand Macron pendant la campagne, vantait la bourse, vilipendait "la société des statuts" (CDI, fonctionnaires, droits sociaux...), disait qu'il était inadmissible d'entendre parler de "métiers pénibles",  étalait son admiration pour la mobilité, le système anglo-saxon où il faut faire deux "jobs" pour vivre, il fallait avoir les oreilles ouvertes.... No Le vrai programme, il était là.
Sauf que plein de profs ont voté pour lui - peut-être pas en toute connaissance de cause - et les mêmes viennent maintenant gémir...
avatar
Olympias
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau rapport "Gérer les enseignants autrement" de la Cour des comptes

Message par Iphigénie le Lun 9 Oct 2017 - 8:17

@Luigi_B a écrit:Ce fil est parti loin. ^^

Bon, j'ai fait une petite mise au point sur la "revalorisation salariale significative" des enseignants que la Cour des comptes déplore puisqu'elle n'a été accompagnée d'aucun effort de flexibilité : "Ces chiffres que la Cour décompte...".



Extrait :

Pire : le salaire statutaire à 15 ans d’ancienneté dans le primaire par exemple n’est pas seulement largement « en deçà » de la moyenne de l’OCDE – en 2015, celle-ci était supérieure de 23% – mais il a encore baissé depuis 2010… quand la moyenne de l’OCDE a augmenté !
Merci Luigi pour ces precisions!
Ils sont combien, à  la Cour des comptes, pour ne pas arriver à  voir les chiffres que tu donnes? Il y a bien une source d'économies potentielles là. ...
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau rapport "Gérer les enseignants autrement" de la Cour des comptes

Message par corailc le Lun 9 Oct 2017 - 8:36

Eh oui, le principe du remplaçant c'est d'être disponible quand on l'appelle. Si tous les TZR sont occupés à l'année... mais bon, en ces temps où l'opinion Café du commerce rencontre les méthodes de RH  qui font les grandes heures du MEN... Rolling Eyes

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/

corailc
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau rapport "Gérer les enseignants autrement" de la Cour des comptes

Message par pseudo-intello le Lun 9 Oct 2017 - 9:41

@JPhMM a écrit:Je me souviens du temps où ils défilaient tous à la télévision pour nous dire que payer des enseignants à rien faire d'autre pendant des mois qu'attendre un poste pour remplacer un collègue en arrêt était un scandale, et qu'il fallait enfin mettre tous ces gens au travail.

C'est vrai que c'est n'importe quoi de payer tous ces fainéants ! Ça fait 10 ans que j'ai une roue de secours pour ma bagnole, et elle ne m'a servi qu'une fois !

pseudo-intello
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau rapport "Gérer les enseignants autrement" de la Cour des comptes

Message par archeboc le Lun 9 Oct 2017 - 9:54

@Lefteris a écrit:
Justement,  concernant les propriétaires fonciers, tu soulèves un point de l'idéologie néo-libérale, arrivée au pouvoir  masquée (à peine). La propriété foncière, c'est le mal, car c'est le contraire de la mobilité, qui est le bien. Mobilité des  individus, sommés de suivre le marché, l'emploi, au détriment de leurs attaches. Mobilité de l'argent, car le vrai propriétaire foncier achète pour y vivre, et préfère aménager son lieu de vie qu'acheter des actions. Valeurs mobilières qui elles, bénéficient de plus en plus d'avantages.

La propriété immobilière, par définition, est immobile. Elle est donc à la merci de l'Etat. L'avantage de la propriété mobilière, abritée dans des comptes offshore, sociétés écrans et autres fiduciaires, c'est que l'Etat manque d'agilité pour les débusquer et de force pour leur faire rendre gorge.
Ensuite, comme dans ce jeu du chat et de la souris, c'est la souris mobile qui gagne, c'est elle qui infuse ses idées dans le reste de la société. Mais fondamentalement, c'est un problème de structure et non de superstructure.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau rapport "Gérer les enseignants autrement" de la Cour des comptes

Message par gregwb le Lun 9 Oct 2017 - 12:05

KinetteKinette a écrit:
Enfin c'est agréable d'apprendre que plus de la moitié de la France, c'est le trou du cul du monde.


Où ai je dis ça?
J'en ai marre de lire une caricature de ce que j'ai écris et de devoir remettre les mêmes choses à chaque fois.

Pour répondre à mathmax et à d'autres

Je me dis que sur une carrière aller faire 4 ou 5 fois un tour dans un autre niveau, ça peut être intéressant pour savoir exactement ce qui est demandé. (c'est absolument pas TZR pour tous où je ne sais quoi d'autre)
Ce n'est pas les connaissances académiques de l'enseignant qui peuvent poser problème mais ce qui est demandé en méthode, en rythme de travail aux élèves et puis surtout connaitre des filières ça aide pour l'orientation.
A titre personnel (et je sais que je ne suis pas le seul), quand je serai fixé dans un établissement, j'aimerais bien pouvoir aller voir de temps en temps (j'ai dit une fois tous les 7-8 ans dans mon premier message) comment ça se passe dans le lycée ou le collège voisin. Je pense que c'est utile et formateur. C'est con mais je me dis que si ça m'est utile, ça peut être utile à d'autres.

C'est marrant, au départ je commente juste toutes les propositions de la cour des comptes et ça part en sucette pour un bout de phrase et on oublie tous le reste (ça me fait penser à l'actualité récente)

Bon maintenant




gregwb
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau rapport "Gérer les enseignants autrement" de la Cour des comptes

Message par pseudo-intello le Lun 9 Oct 2017 - 12:33

Bof.
Je me souviens de mes premières années de profs : tu pouvais, si tu le voulais, assister à une réunion avec des instits un mercredi matin (= sur ton temps de cours. SI tu ne bossais pas le mercredi, ben tu voulais pas), histoire, justement, d'échanger et de faire le lien.

Maintenant, les liaisons école / collège, c'est le soir, sur ton temps libre...

pseudo-intello
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau rapport "Gérer les enseignants autrement" de la Cour des comptes

Message par freche le Lun 9 Oct 2017 - 13:53

KinetteKinette a écrit:
@freche a écrit:
Je ne suis pas d'accord avec toi, même si effectivement dans un cas c'est un solide et dans l'autre un gaz qui conserve l'énergie thermique, le principe de base est le même. Je ne vois pas où elle le problème. Ce n'est pas nécessairement une modélisation, mais une illustration de la différence avec/sans phénomène de conservation d'une partie plus ou moins importante de l'énergie thermique.
Ah non, le principe de base n'est point le même! D'ailleurs quand tu parles de "conservation de l'énergie thermique" c'est faux: les infra-rouge, c'est du rayonnement, leur énergie n'est pas "thermique" mais ils sont transformés en énergie thermique.
Même wikipédia dit qu'effet de serre et "ce qui se passe dans une serre n'a rien à voir (pour plus de détails, voir Wikipédia):
L'usage de l'expression effet de serre s'est étendu dans le cadre de la vulgarisation du réchauffement climatique causé par les gaz à effet de serre qui bloquent et réfléchissent une partie du rayonnement thermique. Or le bilan thermique d'une serre s'explique essentiellement par une analyse de la convection et non du rayonnement : la chaleur s'accumule à l'intérieur de la serre car les parois bloquent les échanges convectifs entre l'intérieur et l'extérieur. Aussi, le terme scientifique, utilisé par la communauté des climatologues pour décrire l’influence des gaz à effet de serre, composants de l'atmosphère bloquant le rayonnement infrarouge, sur le bilan thermique de la Terre, est forçage radiatif.

D'accord, le principe de transfert thermique n'est pas le même, convection ou radiation, mais c'est bien l'atmosphère qui permet d'isoler la Terre de l'espace de même que le verre isole l'intérieur de la serre de l'extérieur et empêche ce transfert thermique, ou du moins le limite.
avatar
freche
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau rapport "Gérer les enseignants autrement" de la Cour des comptes

Message par archeboc le Lun 9 Oct 2017 - 14:15

Au fait, c'est quoi, la proportion entre convection et radiatif dans le bilan thermique d'une serre ?
Et puis aussi : la barrière radiative de l'atmosphère se fait sous forme de diffusion. Qu'en est-il pour la serre ? Je veux dire : y a-t-il de la réflexion des infra-rouge sur le verre, ou bien les infra-rouge sont-ils seulement absorbés, puis réémis par radiation du corps noir ?

Désolé de nourrir le hors sujet : peut-il être déversé dans la section SVT du forum ?

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau rapport "Gérer les enseignants autrement" de la Cour des comptes

Message par Kimberlite le Lun 9 Oct 2017 - 18:22

Digression de SVT:
@freche a écrit:
KinetteKinette a écrit:
@freche a écrit:
Je ne suis pas d'accord avec toi, même si effectivement dans un cas c'est un solide et dans l'autre un gaz qui conserve l'énergie thermique, le principe de base est le même. Je ne vois pas où elle le problème. Ce n'est pas nécessairement une modélisation, mais une illustration de la différence avec/sans phénomène de conservation d'une partie plus ou moins importante de l'énergie thermique.
Ah non, le principe de base n'est point le même! D'ailleurs quand tu parles de "conservation de l'énergie thermique" c'est faux: les infra-rouge, c'est du rayonnement, leur énergie n'est pas "thermique" mais ils sont transformés en énergie thermique.
Même wikipédia dit qu'effet de serre et "ce qui se passe dans une serre n'a rien à voir (pour plus de détails, voir Wikipédia):
L'usage de l'expression effet de serre s'est étendu dans le cadre de la vulgarisation du réchauffement climatique causé par les gaz à effet de serre qui bloquent et réfléchissent une partie du rayonnement thermique. Or le bilan thermique d'une serre s'explique essentiellement par une analyse de la convection et non du rayonnement : la chaleur s'accumule à l'intérieur de la serre car les parois bloquent les échanges convectifs entre l'intérieur et l'extérieur. Aussi, le terme scientifique, utilisé par la communauté des climatologues pour décrire l’influence des gaz à effet de serre, composants de l'atmosphère bloquant le rayonnement infrarouge, sur le bilan thermique de la Terre, est forçage radiatif.

D'accord, le principe de transfert thermique n'est pas le même, convection ou radiation, mais c'est bien l'atmosphère qui permet d'isoler la Terre de l'espace de même que le verre isole l'intérieur de la serre de l'extérieur et empêche ce transfert thermique, ou du moins le limite.
Ce n'est pas un "transfert thermique"! C'est un transfert d'énergie de rayonnement converti en chaleur. Les IR ne sont pas de la chaleur par exemple (confusion courante chaleur/énergie). L'atmosphère n'a pas vraiment un rôle d'isolant, elle a un rôle de "transformateur de rayonnement en chaleur" c'est différent. Illustrer l'effet de serre par un effet "couvercle" (qui n'est pas du tout un effet d'isolant, d'ailleurs, mais une contrainte contre la convection, la qualité d'isolant du verre est marginale dans le fonctionnement d'une serre à légumes) est une grosse caricature, surtout que les gaz de l'atmosphère sont libres de circuler, et la modélisation de l'effet de serre avec une "serre en verre" sera aussi juste que celle faite avec un chapeau, un couvercle de casserole ou n'importe quoi empêchant les mouvements d'air. Illustrer l'effet de serre par la différence entre une feuille de papier noire et une blanche serait presque plus juste que cette histoire de "serre", car là au moins il y a un transfert d'énergie lumineuse en chaleur. Non, ce n'est pas du chipotage: à caricaturer des phénomènes physiques n'importe comment on entraîne des confusions dans les esprits, qui sont parfois ensuite difficiles à rattraper.

K


Dernière édition par KinetteKinette le Lun 9 Oct 2017 - 18:25, édité 1 fois

_________________
Spoiler:
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 16 sur 18 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum