Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Zénon
Niveau 1

Songe d'une nuit d'été

par Zénon le Mer 04 Oct 2017, 20:47
Bonjour,

Quelle oeuvre théâtrale française peut-on, à votre avis, associer au Songe d'une nuit d'été ?

Merci pour vos réponses perspicaces et subtiles.
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Songe d'une nuit d'été

par Thalia de G le Mer 04 Oct 2017, 21:02
Peux-tu éditer et préciser ton titre  http://www.neoprofs.org/t113204-1001-conseils-pour-bien-poster-sur-neo#4185136 ?
Merci d'avance.


Tu peux, par exemple, reprendre des éléments de ta question.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
Eliza-Jane
Niveau 2

Re: Songe d'une nuit d'été

par Eliza-Jane le Mer 04 Oct 2017, 22:53
@Zénon a écrit:Bonjour,

Quelle oeuvre théâtrale française peut-on, à votre avis, associer au Songe d'une nuit d'été ?

Merci pour vos réponses perspicaces et subtiles.

Aucune à mon avis ! Aussi féérique, aussi poétique, avec une telle dose d'auto-dérision ? Le grand Will est LE maître. Si cette réponse n'est pas assez perspicace, j'irais chercher du côté de Musset... On ne badine pas avec l'amour, par exemple... ou carrément Cyrano : fantaisie, splendeur du verbe, mise en abîme et auto-dérision, le rapprochement me paraît tout indiqué. Mais tu n'indiques ni pour quel niveau, ni dans quel but, pour travailler quoi, il est donc difficile de t'aider.

_________________
Fais ce que dois, advienne que pourra.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Songe d'une nuit d'été

par JPhMM le Mer 04 Oct 2017, 23:05
Une grande féerie ?

https://www.cairn.info/revue-societes-et-representations-2011-1-page-17.htm

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Delia
Fidèle du forum

Re: Songe d'une nuit d'été

par Delia le Jeu 05 Oct 2017, 00:13
L'illusion comique de Corneille.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Zénon
Niveau 1

Re: Songe d'une nuit d'été

par Zénon le Jeu 05 Oct 2017, 07:55
Merci pour vos réponses. Ce serait pour une 1ère de STSS en accompagnement de l'étude d'une oeuvre intégrale. C'est l'oeuvre intégrale que je cherche. L'Illusion comique me paraît bien. Mais peut-être y aurait-il quelque chose chez nos contemporains ?
avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté

Re: Songe d'une nuit d'été

par Écusette de Noireuil le Sam 07 Oct 2017, 22:59
L'illusion comique c'est compliqué! Je l'ai déjà tenté mais ce n'est pas facile pour les élèves.
Pourquoi pars tu sur "Songe " avant de choisir ton oeuvre intégrale?

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
avatar
Eliza-Jane
Niveau 2

Re: Songe d'une nuit d'été

par Eliza-Jane le Jeu 12 Oct 2017, 16:07
@Écusette de Noireuil a écrit: Pourquoi pars tu sur "Songe " avant de choisir ton oeuvre intégrale?
Je me pose la même question. Quel est l'objectif de ta séquence ?

_________________
Fais ce que dois, advienne que pourra.
avatar
Zénon
Niveau 1

Re: Songe d'une nuit d'été

par Zénon le Jeu 12 Oct 2017, 18:37
C'est une contrainte liée à la programmation des spectacles prévus localement.
avatar
Eliza-Jane
Niveau 2

Re: Songe d'une nuit d'été

par Eliza-Jane le Jeu 12 Oct 2017, 21:39
Dans ce cas, pourquoi te contraindre à créer un lien étroit entre la cursive et l'oeuvre intégrale ? Le fait d'avoir l'occasion de travailler sur une représentation locale suffit à légitimer la cursive. L'oeuvre intégrale n'a pas besoin, à mon sens, de lui répondre parfaitement, mais peut être à ton goût une tragédie, ou une comédie, ou une pièce moderne, ou...
Le Jeu de l'amour et du hasard pour les quiproquos et les déguisements ? C'est tout de même plus facile à lire que L'Illusion comique.
Tout dépend aussi de tes autres séquences, en fait.

_________________
Fais ce que dois, advienne que pourra.
avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté

Re: Songe d'une nuit d'été

par Écusette de Noireuil le Jeu 12 Oct 2017, 23:33
Oui, j'avais aussi pensé à cette meme pièce de Marivaux.

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
Contenu sponsorisé

Re: Songe d'une nuit d'été

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum