Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Rabelais
Vénérable

Re: En France, un million de jeunes sont durablement éloignés de l'emploi.

par Rabelais le Sam 7 Oct 2017 - 17:52
+100
Et pour ceux qui n'ont pas encore compris ce que signifie vraiment flexibilité du travail et ce que cache ce terme...
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: En France, un million de jeunes sont durablement éloignés de l'emploi.

par JPhMM le Sam 7 Oct 2017 - 18:00
J'te mettrais tous ces branleurs fouteurs de bordel à la chaîne, moaaaah, à la trimer sous les coups de la Schlag, ça moufterait pas.

C'était le dernière déclaration de politique intérieure d'Emmanuel Macron.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: En France, un million de jeunes sont durablement éloignés de l'emploi.

par Daphné le Sam 7 Oct 2017 - 18:03
Sauf que la chaîne, il n'y en a plus. Na !
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: En France, un million de jeunes sont durablement éloignés de l'emploi.

par JPhMM le Sam 7 Oct 2017 - 18:04
Chut, il n'est pas au courant.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: En France, un million de jeunes sont durablement éloignés de l'emploi.

par Daphné le Sam 7 Oct 2017 - 18:05
Faudrait peut-être lui dire alors Razz
avatar
Zagara
Vénérable

Re: En France, un million de jeunes sont durablement éloignés de l'emploi.

par Zagara le Sam 7 Oct 2017 - 18:07
Ces feignants qui ne profitent même pas de la mobilité offerte par l'espace schengen pour aller bosser en Allemagne ou en Pologne. Irresponsables.

(vrai avis de pleins d'économistes néolibéraux qui disent "mais enfin je comprends pas, les externalités positives de l'espace schengen devraient amener à une meilleure répartition de la main d’œuvre vers les bassins d'emploi ! C'est mathématique ! Les agents ne se comportent pas correctement en refusant de se déplacer vers l'emploi !")


Dernière édition par Zagara le Sam 7 Oct 2017 - 18:08, édité 1 fois
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: En France, un million de jeunes sont durablement éloignés de l'emploi.

par JPhMM le Sam 7 Oct 2017 - 18:08
Tant de vulgarité donne envie d'être grossier.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
InstantKarma
Niveau 6

Re: En France, un million de jeunes sont durablement éloignés de l'emploi.

par InstantKarma le Sam 7 Oct 2017 - 18:17
@Zagara a écrit:Ces feignants qui ne profitent même pas de la mobilité offerte par l'espace schengen pour aller bosser en Allemagne ou en Pologne. Irresponsables.

(vrai avis de pleins d'économistes néolibéraux qui disent "mais enfin je comprends pas, les externalités positives de l'espace schengen devraient amener à une meilleure répartition de la main d’œuvre vers les bassins d'emploi ! C'est mathématique ! Les agents ne se comportent pas correctement en refusant de se déplacer vers l'emploi !")
Le rêve des néo-libéraux : une main-d’œuvre sans attache, toujours prête à déménager, leur modèle ce sont les travailleurs du pétrole aux États-Unis et au Canada par exemple, toujours on the move.

Des nomades pour qui une famille, un lieu, des relations seraient censés ne pas compter.
Tout ça dans un « espace anisotropique »…
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: En France, un million de jeunes sont durablement éloignés de l'emploi.

par Celadon le Sam 7 Oct 2017 - 19:02
Marrant en effet. Les esclaves étaient attachés à une terre, à un maître, aujourd'hui on leur ouvre les frontières de l'exploitation sans limite et leur enjoint d'être mobiles ad nauseam.
avatar
Rabelais
Vénérable

Re: En France, un million de jeunes sont durablement éloignés de l'emploi.

par Rabelais le Sam 7 Oct 2017 - 19:08
@Celadon a écrit:Marrant en effet. Les esclaves étaient attachés à une terre, à un maître, aujourd'hui on leur ouvre les frontières de l'exploitation sans limite et leur enjoint d'être mobiles ad nauseam.
Oh combien je plussoie !

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Blan6ine
Expert

Re: En France, un million de jeunes sont durablement éloignés de l'emploi.

par Blan6ine le Sam 7 Oct 2017 - 19:08
@Delia a écrit:Pas locale du tout, cette association qui a fêté ses trente ans l'an dernier, elle est implantée dans la France entière : SNC, Solidarité Nouvelle contre le Chômage. Elle est à la disposition des chercheurs d'emploi pour les accompagner : leur soutenir le moral, les conseiller, les aiguiller sans limite de temps.
Nous ne faisons pas la sortie des écoles, nous répondons aux demandes. Par elle, je  découvre  le marché du travail, sa dureté, bref, ce que je n'aurais jamais pu dire à mes élèves car je l'ignorais.[/justify]
Pour en savoir plus :
https://snc.asso.fr/
Merci de ta réponse !
Je vais regarder ce lien.
avatar
zouz
Fidèle du forum

Re: En France, un million de jeunes sont durablement éloignés de l'emploi.

par zouz le Sam 7 Oct 2017 - 19:19
@Rabelais a écrit:
@Zagara a écrit:Ha ben ouais les universités fonctionnent comme des entreprises maintenant. Smile
Je n'y avais pas pensé mais c'est très juste.

Je me souviens surtout des moments où j'essayais de trouver des stages d'été dans l'événementiel. Bac+trouzmille, "compétences élevées en présentabilité" et 3 langues parlées pour faire la potiche devant des beaufs venant au salon du camembert, et pour des miettes, je trouve ça ubuesque, mais je suis peut-être la seule...
Non, tout le monde est d'accord, comment ne pas l'être !
Mais ce salon du camenbert ( ou d'autres) est typiquement ce qu'on ne peut plus confier à des jeunes qui n'ont pas appris les codes du monde du travail ou de la conduite en société. Avec nos bac+1000, nous avons appris à nous accrocher, à sourire à nos maîtres de mémoire ou de thèse, à supporter les critiques, même injustes et à continuer à sourire et à faire le taff.
EDIT: et nous tenons donc la journée à animer un salon, même frustrée, même en colère, avec un langage et une tenue adaptée.

Les missions plus intéressantes seront confiées à des salariés de l'entreprise, nos stages d'autrefois.
Je le déplore, je ne vous raconterai pas mes stages de folie.
( bon, ceci dit, nos stages n'étaient JAMAIS rémunérés , mais c'était une autre époque).

Mais qu'est-ce que c'est que ces c**** ?????
avatar
Zagara
Vénérable

Re: En France, un million de jeunes sont durablement éloignés de l'emploi.

par Zagara le Sam 7 Oct 2017 - 19:23
Ça ne concerne pas que les ineptes socialement, ça concerne tout le monde en fait. Ce n'est pas une question d'individualité défaillante mais de structures sociales qui permettent aux entreprises de se comporter comme ça.

Un acteur placé dans une situation sociale exercera sa puissance et sa liberté sur l'ensemble de la surface que lui permet cette situation. Il fera toujours tout ce que lui permettent de faire les limites de la loi et du rapport de forces avec les autres acteurs.
La vertu est une qualité individuelle qui disparaît à l'échelle sociale du fait de la tension des contraintes de situation sur les individus.
A l'échelle sociale, seules la force et la loi régulent les comportements.
pseudo-intello
Habitué du forum

Re: En France, un million de jeunes sont durablement éloignés de l'emploi.

par pseudo-intello le Sam 7 Oct 2017 - 20:05
Les deux cas existent : le type qui sort de son bac en ne sachant pas grand chose ni écrire sans faute, ni raisonner avec rigueur, apport culturel proche du néant) parce que quand on voit ce qu'on envoie au lycée et quand on entend parler des consignes de corrections du bac (au brevet, on connaît, et c'est pas mieux). Il est inemployable, sauf pour des tâches basiques. On le sait, on le déplore, on a assez protesté, chacun à sa manière, contre les programmes et les lubies pédagogiques qui mènent à ça.

IL y a aussi les étudiants très performants, très qualifiés, de grande valeur, qu'on n'embauche pas parce que c'est moins cher de les prendre en stage, et puis un type au niveau, faudrait le payer cher, ce serait relou, quoi, et notre marge, alors ?

Quand je vois l'artisan qui fait (très bien) nos travaux en ce moment, je me dis que pour mes enfants, ce serait pas mal, comme job. Plutôt que prof, ou corvéable dans un boîte lambda.
avatar
zouz
Fidèle du forum

Re: En France, un million de jeunes sont durablement éloignés de l'emploi.

par zouz le Sam 7 Oct 2017 - 20:27
Le problème est surtout qu'il y a une pénurie d'emplois. Le problème ne se trouve pas dans l'employabilité des personnes ou dans les contenus d'enseignement.
Voici la page du site de Pôle emploi pour une région donnée (annonces qui peuvent aller du CDI temps complet à quelques heures dans le mois): 30649 offres.
https://candidat.pole-emploi.fr/offres/recherche?lieux=32R&offresPartenaires=true&rayon=10&tri=0
Voici le nombre officiel de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi pour la même région: 385 060
http://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/chiffres-du-chomage-hauts-france-11-demandeurs-emploi-fin-mars-2017-1241887.html


Dernière édition par zouz le Sam 7 Oct 2017 - 20:40, édité 1 fois
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: En France, un million de jeunes sont durablement éloignés de l'emploi.

par Celadon le Sam 7 Oct 2017 - 20:39
@pseudo-intello a écrit:Les deux cas existent : le type qui sort de son bac en ne sachant pas grand chose ni écrire sans faute, ni raisonner avec rigueur, apport culturel proche du néant) parce que quand on voit ce qu'on envoie au lycée et quand on entend parler des consignes de corrections du bac (au brevet, on connaît, et c'est pas mieux). Il est inemployable, sauf pour des tâches basiques. On le sait, on le déplore, on a assez protesté, chacun à sa manière, contre les programmes et les lubies pédagogiques qui mènent à ça.

IL y a aussi les étudiants très performants, très qualifiés, de grande valeur, qu'on n'embauche pas parce que c'est moins cher de les prendre en stage, et puis un type au niveau, faudrait le payer cher, ce serait relou, quoi, et notre marge, alors ?

Quand je vois l'artisan qui fait (très bien) nos travaux en ce moment, je me dis que pour mes enfants, ce serait pas mal, comme job. Plutôt que prof, ou corvéable dans un boîte lambda.
Un très bon artisan, à l'heure actuelle, déborde de commandes et gagne très bien sa vie. Beaucoup mieux que nous en tout cas.
pseudo-intello
Habitué du forum

Re: En France, un million de jeunes sont durablement éloignés de l'emploi.

par pseudo-intello le Sam 7 Oct 2017 - 21:02
C'est exactement pour ça que je le disais.

En plus, il a le choix de ses congés, de ne pas prendre un chantier chez des gens pénibles, etc. Il connaît d'autres inconvénients que nous, j'imagine (qui travaillons en intérieur, au chaud et risquons moins une luxation ou une blessure). Il a commencé à avoir un salaire, donc à cotiser, bien plus tôt que nous, ce qui est un avantage (et pas de prêt études !).

Un jour, il faudra ouvrir un fil : "les métiers que 'on peut conseiller à nos enfants". Very Happy
angelxxx
Niveau 9

Re: En France, un million de jeunes sont durablement éloignés de l'emploi.

par angelxxx le Sam 7 Oct 2017 - 21:08
Le problème du manque de travail est facile à régler théoriquement mais les mentalités ne changent pas aussi vite que le monde.
Travailler 32h ou 30h, voir moins, c'est possible face au monde qui nous attends. Nous avons des milliers d'emplois inutiles, et les emplois utiles coûtent trop cher d'après nos dirigeants.

Nous avons de grands défis qui nous attendent : changement climatique, éducation des enfants, soutenir nos anciens. Vivre et vivre bien. Mais cela ne rapporte pas d'argent, il faut vendre, produire, acheter.

Le chômage est un but en soi, c'est nécessaire pour le monde dans lequel nous vivons et celui qui se dessine. Comment pourrions nous imaginer de se priver d'une telle quantité de main œuvre à si bas prix et acceptant n'importe quelles conditions ?

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
pseudo-intello
Habitué du forum

Re: En France, un million de jeunes sont durablement éloignés de l'emploi.

par pseudo-intello le Sam 7 Oct 2017 - 21:30
Surtout qu'on ne forme pas assez de médecins (dans le hôpitaux du secteur, on a massivement recruté dans le Maghreb, ce qui sous-entend qu'on a vidé le Maghreb de professionnels de qualité, et c'est pas top).
UN RDV chez l'ophtalmo, c'est impossible à avoir avant 6 mois (ou chez UN ophtalmo dont tout le monde se plaint, à juste titre).
Les artisans qui valent le coup ont leur carnet de commande rempli des mois à l'avance, ce qui prouve qu'il pourrait y en avoir davantage.
Il y a 20% de postes non pourvus au CAPES.

Et d'un autre côté, des entreprises de com, de pub, de conseil, d'événementiels et autres (souvent pas très utiles, en tout cas moins que les métiers dans lesquels ils manque du monde) qui ne se privent pas pour prendre des stagiaires corvéables à outrance et les sous-payer, puisqu'il y a de toute manière trop de demandes par rapport aux postes à pourvoir. On nous fait pleurer sur les dessinateurs de BD (mais il y a sur-production, donc c'est normal, en même temps...) et les intermittents du spectacle (dont les effectifs ont augmenté dans une proportion déraisonnable, et pas du tout cohérente avec les besoins dans le pays)...

et comme on a quasi supprimé les COP et dévalorisé l'enseignement pro et rendu très difficiles les conditions de travail des hospitaliers et flingué le métier d'enseignant, c'est pas près de s'arranger !
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: En France, un million de jeunes sont durablement éloignés de l'emploi.

par Celadon le Sam 7 Oct 2017 - 21:37
En effet, toute cette gabegie convient très très bien au système.
En parlant d'intermittents du spectacle, j'aimerais savoir qui cette CSP inclut.
Se peut-il que quelques-uns parmi eux paient plus de cinquante mille euros d'impôts ? Question sérieuse.
pseudo-intello
Habitué du forum

Re: En France, un million de jeunes sont durablement éloignés de l'emploi.

par pseudo-intello le Sam 7 Oct 2017 - 21:43
Je ne sais pas. Je me souviens juste que leur effectif a au moins doublé en une quinzaine d'années, donc forcément, ça pose des problèmes.
Et qu'on a besoin de bons maçons, de bons couvreurs, de bons plombiers, etc, et qu'il n'est pas rare d'entendre un (bon) artisan se vanter (à juste titre !) d'avoir un carnet de commande plein pour les 18 mois à venir, donc si davantage de gens préparaient les bac Pro nécessaires, tout le monde y gagnerait.

Mais bon. Il y a encore quelques semaines, je ne sais plus quel politocard illustrait bien, par la maladresse de ses propos, l'image de l’enseignement pro dans notre pays.
avatar
Awott
Niveau 10

Re: En France, un million de jeunes sont durablement éloignés de l'emploi.

par Awott le Sam 7 Oct 2017 - 22:59
@pseudo-intello a écrit:Je ne sais pas. Je me souviens juste que leur effectif a au moins doublé en une quinzaine d'années, donc forcément, ça pose des problèmes.

C'est aussi une situation d'emploi très flexible, assez en phase avec les aspirations actuelles du capital. Voir les différents travaux de Pierre-Michel Menger pour explorer un peu plus ce domaine.
pseudo-intello
Habitué du forum

Re: En France, un million de jeunes sont durablement éloignés de l'emploi.

par pseudo-intello le Sam 7 Oct 2017 - 23:49
@Awott a écrit:
@pseudo-intello a écrit:Je ne sais pas. Je me souviens juste que leur effectif a au moins doublé en une quinzaine d'années, donc forcément, ça pose des problèmes.

C'est aussi une situation d'emploi très flexible, assez en phase avec les aspirations actuelles du capital. Voir les différents travaux de Pierre-Michel Menger pour explorer un peu plus ce domaine.
Pui, oui,évidemment. IL y a trop de monde opur filer du boulot à tout le monde, donc les gens seront moins exigeants sur le salaire et le reste.

Ceci dit, c'était juste un point pour illustrer mon propos, qui était de dire que parmi tous les facteurs de chômage, il y a un problème manifeste d'orientation et d'image de certaines filières (car dans certains boulots, et pas uniquement les pires, on manque de monde, alors que dans d'autres, c'est le contraire).
avatar
Dr Raynal
Habitué du forum

Re: En France, un million de jeunes sont durablement éloignés de l'emploi.

par Dr Raynal le Dim 8 Oct 2017 - 0:22
@Zagara a écrit: "compétences élevées en présentabilité"

J'ai beaucoup aimé, lorsque je le pouvais encore, les jeunes femmes présentant des "compétences élevées en présentabilité".

Sinon, la robotisation (inévitable) finira par forcer une diminution du temps de travail. On a beaucoup glosé sur Hamon et son revenu minimum pour tous, mais il était peut être le plus près de la réalité future... Toutefois, le (grand) patronat français a, en majorité, toujours détesté les robots (enfin, les mécaniques)...
archeboc
Esprit éclairé

Re: En France, un million de jeunes sont durablement éloignés de l'emploi.

par archeboc le Dim 8 Oct 2017 - 6:37
Bien sûr que si, la situation sociale désastreuse est une conséquence de la faillite du système éducatif.

La source du problème, ce n'est pas que nous avons des inemployables. Notre gros problèmes, c'est que notre élite et notre classe moyenne sont sous-qualifiées. Incapable de soutenir la concurrence mondiale, nos techniciens et nos ingénieurs voient les postes industriels disparaître et partir à l'étranger.

A partir de ce moment-là se déclenche le phénomène d'éviction qui privera les catégories moins diplômé d'un accès à un emploi raréfié.

Nous avons accueilli cet été un stagiaire de niveau M2 totalement incapable de s'insérer dans le monde du travail. Ce n'est pas la technique de recherche d'emploi qui lui manquait, il avait parfaitement réussi à nous pipoter pour avoir le stage. Ce qui lui manquait, c'était tout le reste. Il disait "oui, oui" quand on lui demandait quelque chose, mais incapable de comprendre le contenu d'une feuille excel simple, n'ayant que de vagues notions de ce qu'est une moyenne, loin donc de maîtriser les prérequis pour entrer dans le master qu'il était en train de finir, et dont, malgré nos protestations et nos promesses de faire remonter à l'HCERES, l'Université lui a délivré le diplôme.


_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


avatar
Franck059
Niveau 9

Re: En France, un million de jeunes sont durablement éloignés de l'emploi.

par Franck059 le Dim 8 Oct 2017 - 9:25
@Dr Raynal a écrit:
@Zagara a écrit: "compétences élevées en présentabilité"

J'ai beaucoup aimé, lorsque je le pouvais encore, les jeunes femmes présentant des "compétences élevées en présentabilité".

Sinon, la robotisation (inévitable) finira par forcer une diminution du temps de travail. On a beaucoup glosé sur Hamon et son revenu minimum pour tous, mais il était peut être le plus près de la réalité future... Toutefois, le (grand) patronat français a, en  majorité, toujours détesté les robots (enfin, les mécaniques)...

On sous-estime (en France) le développement de l'IA et de la robotisation.
Mais nos "élites" ont une culture scientifique et technologique pauvre ou quasi inexistante pour certains.
Or ce sont toujours la science et le développement de nouvelles technologies qui sont fortement créatrices d'emploi.
Il y a belle lurette que la France, et je crois que l'on peut même dire l'Europe, est larguée sur ces sujets.

Autre chose,
Il m'est très facile de comprendre, rein qu'en regardant les collégiens que j'ai en face de moi (attitude face au travail, comportement sociétal) quels seront ceux qui ne seront pas employables.
Pour certains, je ne leur en veux même pas d'être si paresseux. Comment pourrait-il en être autrement avec des parents irresponsables et un système éducatif qui a placé bien haut la bienveillance.
Soyons clair : tu ne peux ne rien foutre durant des années, ou avoir des lacunes énormes et tout de même passer de classe en classe au moins jusque la seconde, si ce n'est plus !

On parle de plein emploi lorsque le taux de chômage passe sous la barre des 5% (il suffit aussi de modifier les règles de calculs de celui-ci pour faire baisser son taux).
Mais soyons honnêtes, avec les jeunes que nous avons désormais dans nos classes, dont certains indécrottables, nous ne ferons jamais tomber ce taux à 0 %.

En outre, on s'attache un peu trop en France à la "courbe" du chômage dont on se félicitera bientôt qu'elle entre dans une période de baisse. Mais on ferait mieux de s'intéresser au développement des emplois précaires... Ceux-ci sont d'ailleurs déjà entrés dans l’Éducation Nationale. Quand l'état donne l'exemple...
Contenu sponsorisé

Re: En France, un million de jeunes sont durablement éloignés de l'emploi.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum