Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
littleJulie
Niveau 10

Démission et reconversion - Page 4 Empty Re: Démission et reconversion

par littleJulie le Mar 13 Fév 2018 - 7:11
@koub a écrit:Merci...Wink
Mais passer un nouveau concours (fonction publique d'Etat) ne vous condamne-t-il pas (encore) à une mutation bien lointaine ?
Pas forcément, tout dépend du concours et du reclassement dans le nouveau corps.
Ex prof à l'échelon 8, j'ai passé le concours de contrôleur des finances (catégorie B) : reclassée échelon 13, je pouvais sans problème rgagner ma région d'origine à l'issue de la formation.
J'ai enchaîné avec le concours d'inspecteur (catégorie A) : bien que reclassée à l'échelon 8, le retour est moins assuré et je mise beaucoup sur le rapprochement de conjoint.

Ça fait partie des paramètres à étudier quand on choisit de s'inscrire à un concours de la fonction publique. Un petit tour sur les sites des syndicats donne un aperçu du mouvement.
avatar
koub
Niveau 4

Démission et reconversion - Page 4 Empty Re: Démission et reconversion

par koub le Mar 20 Fév 2018 - 15:05
Merci !
Emeraldia
Emeraldia
Érudit

Démission et reconversion - Page 4 Empty Re: Démission et reconversion

par Emeraldia le Mar 27 Fév 2018 - 20:37
J'ai aussi une question : et si on trouve un poste dans le privé qui nous plaît, que risque-t-on à démissionner ??
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Démission et reconversion - Page 4 Empty Re: Démission et reconversion

par Pseudo le Mar 27 Fév 2018 - 22:53
@Emeraldia a écrit:J'ai aussi une question : et si on trouve un poste dans le privé qui nous plaît, que risque-t-on à démissionner ??

Je pense que le seul "risque" est de voir sa démission refusée. Cela se transformera en abandon de poste.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Marie-Henriette
Marie-Henriette
Niveau 8

Démission et reconversion - Page 4 Empty Re: Démission et reconversion

par Marie-Henriette le Mar 27 Fév 2018 - 23:04
Le «risque», c'est plutôt de voir le contrat rompu à l'issue de la période d'essai.
C'est une question de choix.
Vis à vis de l'EN, pas de vrai risque en effet. Des complications administratives tout au plus.
Lefteris
Lefteris
Empereur

Démission et reconversion - Page 4 Empty Re: Démission et reconversion

par Lefteris le Mer 28 Fév 2018 - 8:57
@Emeraldia a écrit:J'ai aussi une question : et si on trouve un poste dans le privé qui nous plaît, que risque-t-on à démissionner ??
Il vaut mieux demander une disponibilité pour assurer ses arrières. Il y a droit à dix ans dans la carrière. Chaque demande se fait pour une durée de 5 ans résiliable à tout moment avec préavis de deux mois pour réintégrer.
L'administration tente parfois d'enrayer les départs en raison de l'hémorragie mais le refus doit être motivé et il est susceptible de recours. L'incapacité à recruter suffisamment d'enseignants ne tient pas , d'autant que le discours officiel prône mobilité et aide à la reconversion. Discours hypocrite certes mais sur lequel il faut s'appuyer. Un professeur tenace doit pouvoir l'obtenir malgré le bluff de l'administration.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
scarver
scarver
Niveau 2

Démission et reconversion - Page 4 Empty Re: Démission et reconversion

par scarver le Mer 28 Fév 2018 - 15:23
@Lizbeth félicitations pour ton nouveau poste. Après avoir lu tes posts, il me parait sage d'avoir pris cette décision.

Je ne veux pas jouer les trouble-fêtes mais juste apporter mon analyse aux personnes qui, comme toi, pourraient être attirées par les organismes de formation privés. Ma femme et moi avons connu et pas plus tard qu'hier j'étais en entretien avec une société qui forme des bac+2 en alternance.

D'abord sur le temps de travail : attention au temps de préparation, ils le sous-estiment très largement. j'ai connu un organisme qui comptait 30% de temps de préparation.. le temps de faire les photocopies quoi ... d'autres ne te disent pas clairement combien de temps ils te donneront mais au final tu fais presque 35h de face à face.

Sur le salaire : si comme Lizbeth vous êtes payé au ras des pâquerettes à l'EN vous vous en sortirez bien avec ce genre de boite. En revanche avec de l'ancienneté ou un bon reclassement y'a pas photo, l'EN est plus généreuse. J'ai eu des propositions entre 13€ et 25€ de l'heure (tout compris y compris congés payés). Pour info, une vacation à l'IUT c'est 41 € de l'heure.

Sur le public concerné : difficile de faire des généralités mais on est souvent surpris de voir les mêmes comportements d'immaturité ou d'inertie quel que soit le public en face, à croire que c'est la table et la chaise qui les rendent comme ça (même avec des adultes en formation continue qui payent celle-ci de leur poche)

Je referme la parenthèse en disant que ces organismes restent une véritable alternative qui peuvent donner un second souffle à certains collègues

_________________
Vous n'êtes pas responsable de la tête que vous avez, mais vous êtes responsable de la gueule que vous faites
L'intelligence chez l'homme, quoiqu'il en soit pourvu, il a toujours l'impression d'en avoir assez, vu que c'est avec ça qu'il juge !
Coluche
Emeraldia
Emeraldia
Érudit

Démission et reconversion - Page 4 Empty Re: Démission et reconversion

par Emeraldia le Ven 2 Mar 2018 - 17:03
@Lefteris a écrit:
@Emeraldia a écrit:J'ai aussi une question : et si on trouve un poste dans le privé qui nous plaît, que risque-t-on à démissionner ??
Il vaut mieux  demander une disponibilité  pour assurer  ses arrières. Il y a droit à  dix ans dans la carrière. Chaque  demande  se fait pour une durée  de 5 ans résiliable à  tout  moment  avec préavis  de deux mois pour réintégrer.
L'administration tente  parfois d'enrayer  les départs  en raison de l'hémorragie    mais le refus doit être  motivé et il est susceptible de recours.  L'incapacité  à  recruter  suffisamment  d'enseignants ne tient pas , d'autant  que le discours  officiel  prône mobilité  et aide à la reconversion. Discours hypocrite  certes  mais sur lequel il faut  s'appuyer. Un professeur tenace doit pouvoir  l'obtenir  malgré le bluff  de l'administration.
Oui mais quand on est célibataire sans enfant, il est compliqué d'obtenir une dispo et puis, je suis à l'affût des postes qui me tentent ou je voudrais poster une candidature spontanée. Tout cela ne correspond pas forcément aux dates imposées par l'administration.
Je ne me vois pas enseigner jusqu'à 65 ans parce que j'ai d'autres centres d'intérêt, parce que je gère beaucoup d'activités parallèles et que je commence à fatiguer, parce que j'aime enseigner quand ça se passe bien mais je remarque qu'il est de plus en plus difficile de transmettre le goût de la culture et j'en ai marre de me faire critiquer ou de faire le flic.
alanne
alanne
Fidèle du forum

Démission et reconversion - Page 4 Empty Re: Démission et reconversion

par alanne le Ven 2 Mar 2018 - 18:17
Attention , tu as le temps pour avoir le concours cafep et tu risques de perdre le poste lors de cette année de stagiairisation.

_________________
Wait and see
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum