Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
frimoussette77
Grand Maître

Re: Qui a passé les entretiens du PPCR ?

par frimoussette77 le Mar 12 Juin 2018 - 19:31
Sur la messagerie i-prof, un lien qui renvoyait vers le rapport.
C'est aussi accessible sur i-prof, à l'endroit où on a validé les RDV.
avatar
Amaliah
Empereur

Re: Qui a passé les entretiens du PPCR ?

par Amaliah le Mar 12 Juin 2018 - 19:32
Ok, merci! Je vais attendre un peu quand même! Razz
avatar
frimoussette77
Grand Maître

Re: Qui a passé les entretiens du PPCR ?

par frimoussette77 le Mar 12 Juin 2018 - 19:37
@Tivinou a écrit:J'ai moi aussi eu la surprise d'avoir mon compte-rendu samedi ou dimanche matin. D'autant plus inattendu que l'on m'avait annoncé ça pour début septembre.
En vous lisant je me dis que j'ai de la chance d'avoir une inspectrice et un CDE réglos: les commentaires sont étoffés et correspondent à mes deux entretiens.
Maintenant, il faut attendre l'avis du recteur, et se plier à l'arbitraire des trente pour cent. mais quand du coup? en juillet ou en septembre?
Mes collègues me disaient que le rapport était court parce que les évaluateurs n'avaient pas beaucoup de place pour le commentaire. Mais c'est faux puisque certains d'entre vous ont des commentaires plus longs !
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: Qui a passé les entretiens du PPCR ?

par Jane le Mar 12 Juin 2018 - 19:40
Pour un entretien passé en janvier, toujours rien. D'toute façon, pour l'incidence que ça a désormais...

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)
meevadeborah
Niveau 5

Re: Qui a passé les entretiens du PPCR ?

par meevadeborah le Mar 12 Juin 2018 - 20:14
Moi je suis allée voir, j'ai 8 et 9 lignes pour les appréciations.
C'est l'avis du recteur qui doit être donné en septembre, je crois, je ne sais pas sur quelle base au juste. Pour moi, ça impliquait que le compte-rendu serait disponible avant la fin de l'année scolaire, mais après tout peut-être pas...
avatar
Pandorafa
Fidèle du forum

Re: Qui a passé les entretiens du PPCR ?

par Pandorafa le Mar 12 Juin 2018 - 20:55
J'ai posté sur l'autre fil du PPCR, mais comme je vois qu'ici aussi on se pose la question du retour PPCR, je me permets et reposter mon expérience ici, toutes mes excuses à la modération si cela fait doublon :



Je viens de recevoir aujourd'hui le rapport, avec la casouillite cochée, pour l'échelon 6 … Je ne suis pas très surprise car j'avais eu de très bons retours à la fois de l'inspecteur et de la principale avec qui j'ai de bons rapports. J'ai donc excellent partout, mais je reste sceptique sur les items évalués et les appréciations, très courtes et surtout pleine de novlangue ministérielle (on dirait qu'ils ont joué à caser le plus possible de mots issus de la réforme ) . La direction mesure vraiment l'implication dans les différentes fonctions… Il est vrai que je suis impliquée, comme PP notamment, dans l'interdegré et auprès des dys, mais seulement trois jours par semaine au collège, car je suis à temps partiel pour raisons familiales.

Ce que je trouve inacceptable en revanche, c'est que l'on puisse ne pas avoir de case "excellent" au prétexte d'être TZR. C'est discriminatoire, d'autant que l'on subit souvent ce statut, et qu'il est loin d'offrir le confort que nous avons la chance d'avoir en poste fixe.

Je ne crois vraiment pas être une enseignante extraordinaire. J'avais même eu un rapport d'inspection mitigé il y a 6 ans, avec blocage de ma note péda. Et pourtant, j'étais tout aussi impliquée et sérieuse qu'actuellement. La seule grosse différence, c'est qu'à l'époque ma principale ne m'appréciait pas pour des raisons syndicales, et avait briefé l'inspectrice, manifestement hostile à mon égard. Je l'avais extrêmement mal vécu.
Cette année, j'ai juste eu la chance d'être inspectée par un chargé d'inspection humble et indulgent, brieffé par une principale et une IPR qui m'apprécient.

Forcément c'est valorisant, et ils nous encouragent à continuer à nous investir encore, à faire toujours mieux, toujours plus. C'est du pur management, il faut motiver les troupes qui tiennent encore debout, malgré la charge de travail qui s'accroit... Mais je ne suis pas dupe, je connais mes limites et je le fais savoir. Et je ne crois pas cet éval PPCR changera beaucoup de choses à ma progression de carrière, en tout cas je ne compte pas dessus. En revanche, la possibilité de recevoir désormais des visites-conseils à notre demande, qui ne fassent pas l'objet d'une notation-sanction est, je pense, appréciable, de façon à pouvoir échanger plus librement avec l'inspecteur, quand bien sûr c'est possible, selon la personne. Encore faut-il que les inspecteurs aient le temps de les mener en plus des PPCR, et d'autres fonctions…
avatar
Pandorafa
Fidèle du forum

Re: Qui a passé les entretiens du PPCR ?

par Pandorafa le Mar 12 Juin 2018 - 21:00
une petite dizaine de lignes pour chaque appréciation pour moi… Je trouve ça assez court malgré tout. Beaucoup de choses évoquées en entretien et non retranscrites, alors que pour d'autres trucs, c'est vraiment du bullshit ministériel sans intérêt… 2-3 lignes, c'est carrément inadmissible !



Je précise que, ayant été inspectée parmi les premiers, en novembre, l'attente a été longue avant de pouvoir accéder au bilan.

Je suppose que l'inspecteur a voulu aussi se laisser l'occasion de comparer avec d'autres inspections… J'avoue qu'à plusieurs reprises, lorsqu'il s'est agi cette année de râler auprès de la CDE devant l'augmentation de la réunionite, de critiquer certaines réunions inter-degré, voire parfois de m'opposer à ses demandes en réunion d'équipe, je me suis demandé si elle ne risquait pas de me changer mon appréciation ou de me faire baisser dans les cases… Cela ne m'a pas travaillé bien longtemps, mon naturel étant de faire partie des quelques uns qui l'ouvrent souvent, en particulier pour demander que certaines missions ou heures qui s'ajoutent à nos EDT nous soient payées, je suis restée égale à moi-même. Après, j'ai sans doute la chance d'être sous les ordres de quelqu'un d'humain et surtout d'intelligent, qui a compris qu'il ne faut pas se mettre à dos les collègues qui font déjà de leur mieux.

Si certains CDE s'amusent à "saquer" certains collègues parce qu'ils les trouvent pas assez "soumis", j'espère que les concernés réagirons en refusant à l'avenir toute responsabilité qui ne soit pas déjà dans nos ORS. C'est ce que j'avais fait dans mon ancien établissement, après que la direction se soit mal conduite à mon égard, et j'avais beaucoup plus de temps libre.
Tivinou
Niveau 4

Re: Qui a passé les entretiens du PPCR ?

par Tivinou le Mar 12 Juin 2018 - 21:23
Pour être exacte (je suis allée compter pour répondre à Frimoussette!):
- 11 lignes de l'IPR;
- 9 lignes du CDE.
Mais je crois qu'ils sont limités (nombre de lignes ou de caractères je ne saurais le dire); en revanche l'IPR m'a dit que c'était une évaluation et pas une visite conseil et que c'était pour ça que les appréciations devaient être courtes.

J'ai été très peu inspectée dans toute ma carrière, et ce que j'appréciais, c'était justement la partie conseils... je trouve dommage qu'il faille désormais demander cette inspection conseil (d'autant que, les IPR étant occupés par le PPCR, et l'année prochaine par la réforme du lycée, les inspections conseils seront probablement assurées par des chargés de mission).

Quelqu'un sait comment le recteur va trancher? je ne l'imagine pas consulter tous les rapports faits par les IPR cette année pour les classer et arriver aux trente pour cent.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Qui a passé les entretiens du PPCR ?

par Lefteris le Mar 12 Juin 2018 - 21:33
@Pandorafa a écrit: La seule grosse différence, c'est qu'à l'époque ma principale ne m'appréciait pas pour des raisons syndicales, et avait briefé l'inspectrice, manifestement hostile à mon égard. Je l'avais extrêmement mal vécu.
Cette année, j'ai juste eu la chance d'être inspectée par un chargé d'inspection humble et indulgent, brieffé par une principale et une IPR qui m'apprécient.
Tu résumes bien : c'est de la chance, dans le nouveau système comme dans l'ancien. En pire aujourd'hui, car les avis sont figés.


Forcément c'est valorisant, et ils nous encouragent à continuer à nous investir encore, à faire toujours mieux, toujours plus. C'est du pur management, il faut motiver les troupes qui tiennent encore debout, malgré la charge de travail qui s'accroit...
CQFD sur le "management". Presser les gens en les "impliquant". Faire plus avec moins de gens, et moins payés sur la masse globale (on en récompense 30%, mais presque tout le monde ayant couru après la carotte, c'est rentable).

Merci pour cette démonstration in vivo que je confirme, pour avoir les mêmes expériences via les AG syndicales et les gens en pleurs au bout du fil.


_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
Tivinou
Niveau 4

Re: Qui a passé les entretiens du PPCR ?

par Tivinou le Mar 12 Juin 2018 - 21:33
Les TZR ont le mérite de s'adapter aux progressions et aux méthodes de profs très différents tout au long de l'année, et ils héritent quelquefois de situations difficiles. Ils devraient avoir une grille d' évaluation spécifique.
pop
Niveau 5

Re: Qui a passé les entretiens du PPCR ?

par pop le Mar 12 Juin 2018 - 21:37
@Lefteris a écrit:
@Pandorafa a écrit: La seule grosse différence, c'est qu'à l'époque ma principale ne m'appréciait pas pour des raisons syndicales, et avait briefé l'inspectrice, manifestement hostile à mon égard. Je l'avais extrêmement mal vécu.
Cette année, j'ai juste eu la chance d'être inspectée par un chargé d'inspection humble et indulgent, brieffé par une principale et une IPR qui m'apprécient.
Tu résumes bien : c'est de la chance, dans le nouveau système comme dans l'ancien. En pire aujourd'hui, car les avis sont figés.


Forcément c'est valorisant, et ils nous encouragent à continuer à nous investir encore, à faire toujours mieux, toujours plus. C'est du pur management, il faut motiver les troupes qui tiennent encore debout, malgré la charge de travail qui s'accroit...
CQFD  sur le "management". Presser les gens en les "impliquant". Faire plus avec moins de gens, et moins payés sur la masse globale (on en récompense 30%, mais presque tout le monde ayant couru après la carotte, c'est rentable).

Merci pour cette démonstration in vivo que je confirme, pour avoir les mêmes expériences  via les AG   syndicales et les gens en pleurs au bout du fil.


Ce n'est pas rentable, car tu motives des profs, un an voir deux, mais tu n'en récompenses que 30%, il n'y a plus de pallier intermédiaire, donc au final, beaucoup plus de déçus, qui pourront ruminer pendant un petit paquet d'année, avant d'avoir de nouveau "leur chance" pour les quelqu'uns qui resteront optimiste sur ce système.
avatar
MaribouSacayou
Je viens de m'inscrire !

Re: Qui a passé les entretiens du PPCR ?

par MaribouSacayou le Mer 13 Juin 2018 - 9:46
Bonjour à tous,
Professeure impliquée dans de nombreux projets (théâtre, CLEA, projet médiathèque) et sérieuse dans mon travail, j'ai bien conscience de ne pas être brillantissime mais j'estime faire honnêtement mon travail. Or, je viens de recevoir mon compte-rendu PPCR et l'inspecteur ne m'a mis que des satisfaisant, j'ai trois "très satisfaisant" et un "excellent" de la part de mon CDE.
Je me demande à quoi cela correspond exactement en terme d'évaluation. Enseignante médiocre? Enseignante qui fait le minimum? J'avoue être un peu dépitée et perdue par rapport à cette grille, avec un commentaire de l'inspecteur très court et négatif, centré sur des détails...
Je ne sais pas s'il est légitime de faire appel dans ce type de situation, car je n'ai pas vraiment d'autres exemples autour de moi. En plus je suis enceinte de mon troisième enfant, je n'ai pas vraiment envie de me lancer dans des procédures alambiquées, mais je n'ai pas envie non plus que cette évaluation me suive toute ma carrière...
Mr
Habitué du forum

Re: Qui a passé les entretiens du PPCR ?

par Mr le Mer 13 Juin 2018 - 10:18
@Tivinou a écrit:Les TZR ont le mérite de s'adapter aux progressions et aux méthodes de profs très différents tout au long de l'année, et ils héritent quelquefois de situations difficiles. Ils devraient avoir une grille d' évaluation spécifique.

Ils devraient aussi accéder à la classe exceptionnelle au même titre que les collègues de REP.
avatar
maldoror1
Neoprof expérimenté

Re: Qui a passé les entretiens du PPCR ?

par maldoror1 le Mer 13 Juin 2018 - 11:16
Rendez-vous de carrière début mars, compte-rendu reçu hier : trois "satisfaisant", tous mis par la CDE qui m'avait bien fait comprendre qu'un TZR à temps partiel ne pouvait pas espérer mieux, quatre "très satisfaisant" et quatre "excellent".

Dix lignes de l'IPR, qui reprennent exactement ce qui avait été dit lors de l'entretien, trois lignes laconiques de la CDE, qui dit que je fais tout très bien ( en substance), ce que les croix semblent pourtant infirmer...


Dernière édition par maldoror1 le Mer 13 Juin 2018 - 11:17, édité 1 fois (Raison : Mise en page)

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Qui a passé les entretiens du PPCR ?

par Lefteris le Mer 13 Juin 2018 - 11:59
@pop a écrit:
Ce n'est pas rentable, car tu motives des profs, un an voir deux, mais tu n'en récompenses que 30%, il n'y a plus de pallier intermédiaire, donc au final, beaucoup plus de déçus, qui pourront ruminer pendant un petit paquet d'année, avant d'avoir de nouveau "leur chance" pour les quelqu'uns qui resteront optimiste sur ce système.
Ce que tu dis est tout à fait vrai, et je viens moi-même d'une administration où la notation par pavés et la promotion sur avis sont expérimentés depuis longtemps, au détriment du système de carrière (ainsi que les primes "au mérite" distribuées discrétionnairement). Ca aboutit en effet à une majorité de démotivés, et à des gens qui se regardent en chiens de faïence, car le système rend schizophrène : il faut travailler ensemble, mais un seul sera récompensé, et souvent parce qu'il a su "plaire". D'un côté on prêche le collectif, de l'autre l'individualisme.
Donc au bout d'un moment, ceux qui restent sur la touche n'ont plus très envie ni de coopérer avec les "méritants", ni de se défoncer, alors qu'avec l'ancien système de carrière, ils travaillaient sans arrières-pensées. Prendre les gens à rebrousse-poil en encourage beaucoup à mettre les freins.

Mais il ne faut pas oublier que le management dans la fonction publique n'est pas une vision à long terme, il a pour objectif de réduire les coûts. La FP n'est vue que sous cet angle là. La disparition du ministère de la FP laissant place à un ministère "des comptes et de l'action publique" est éloquente. Que des comptes, plus de "fonction" publique, mais une "action", qui fait entrer dans l'ère du service, qui peut être indifféremment public ou marchand, et se chiffrer sur ce modèle. Ce qui importe, c'est de réduire la masse salariale, objectif numéro 1 de la RGPP. Donc donner plus à quelques uns pour justifier une politique supposée calquée sur l'entreprise privée, et réduire, sur l'ensemble d'une carrière, ce qu'on donne aux autres. L'efficacité soi-disant recherchée n'est qu'un élément de langage à destination du public, la priorité n'est pas là. Tous les politiques connaissent parfaitement l'état de l'école française, l'évitement des concours, la démotivation des enseignants en place. Pour autant, il n'a jamais été question de revaloriser la profession (au contraire : on ne parle que d'aggraver les conditions de travail, on s'en prend aux agrégés, etc.) et Peillon avait eu le mérite d'être clair quand il disait qu'il n'y avait pas d'argent pour ça;

Même dans les administrations apparemment beaucoup mieux traitées que l'EN, l'Etat-employeur fait ainsi des économies substantielles d'échelle . Les indemnités importantes , l'ouverture de carrières plus intéressantes se font en compensation de fortes réductions d'effectifs (ex. la DGFIP) , et l'Etat distribue globalement moins de salaires (et surtout moins de pensions liées au embauches).

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: Qui a passé les entretiens du PPCR ?

par Jane le Sam 16 Juin 2018 - 9:40
Reçu le rapport; je suis ravie de l'avis de l'IPR qui est conforme à mes attentes et reflète bien cette inspection qui s'était bien passée.
L'avis de mon CDE est à la hauteur du personnage, qui semble considérer comme seulement satisfaisant le fait d'être élue au CA, représentante au conseil pédagogique, coordo de discipline, et de piloter plusieurs projets. Je me demande quel regard il porte sur les collègues qui ne font rien de tout cela. Sans doute au moment où je fais part de mon amertume sur ce système PPCR à la gomme, ai-je oublié une donnée importante: je ne fais pas partie de ceux qui ne s'impliquent pas dans la vie de l'établissement mais passent leur temps dans le bureau du CDE à lui faire des salamalecs et autres cajoleries le petit doigt sur la couture du pantalon...
Au moins ne suis-je pas déçue: je ne m'attendais à rien de sa part; je suis même surprise qu'il ait trouvé du positif Laughing
Next, donc, impensable de voir la HC se profiler avant une bonne décennie.

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)
XIII
Fidèle du forum

Re: Qui a passé les entretiens du PPCR ?

par XIII le Sam 16 Juin 2018 - 9:59
@Jane a écrit:Reçu le rapport; je suis ravie de l'avis de l'IPR qui est conforme à mes attentes et reflète bien cette inspection qui s'était bien passée.
L'avis de mon CDE est à la hauteur du personnage, qui semble considérer comme seulement satisfaisant le fait d'être élue au CA, représentante au conseil pédagogique, coordo de discipline, et de piloter plusieurs projets. Je me demande quel regard il porte sur les collègues qui ne font rien de tout cela. Sans doute au moment où je fais part de mon amertume sur ce système PPCR à la gomme, ai-je oublié une donnée importante: je ne fais pas partie de ceux qui ne s'impliquent pas dans la vie de l'établissement mais passent leur temps dans le bureau du CDE à lui faire des salamalecs et autres cajoleries le petit doigt sur la couture du pantalon...
Au moins ne suis-je pas déçue: je ne m'attendais à rien de sa part; je suis même surprise qu'il ait trouvé du positif Laughing
Next, donc, impensable de voir la HC se profiler avant une bonne décennie.

Sauf que...D'autres auront un rapport meilleur que le tien et comme tout le monde est en concurrence avec tout le monde. Je suis dans le 1er degré, je pensais aussi avoir obtenu un bon rapport, jusqu'au jour où un collègue qui n'a pas de classe en charge m'a montré le sien...J'espère rentrer dans les 30% de promouvables, mais au delà, pour la HC ces rapports seront déterminants...

De toute façon la FP républicaine une et indivisible au service des citoyens vit ses dernières heures. Notre statut sera bientôt supprimé, les CAP pierre angulaire de ce rouage détruites, les échelons sans doute aussi disparaitront. Le PPCR nous semblera alors bien loin.
pop
Niveau 5

Re: Qui a passé les entretiens du PPCR ?

par pop le Sam 16 Juin 2018 - 10:43
Qu'est-ce qui va être regardé/utilisé lors de la CAPA en novembre pour passer au 7e échelon ou au 9e? L'inspecteur et le chef d'établissement se prononcent-t’ils sur un avis global? (excellent ou très satisfaisant?) Ou les choix se font uniquement avec la grille?
Ou avec les 2 ?
C'est par discipline? ou c'est global à chaque échelon?
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: Qui a passé les entretiens du PPCR ?

par Jane le Sam 16 Juin 2018 - 11:10
@XIII a écrit:
@Jane a écrit:Reçu le rapport; je suis ravie de l'avis de l'IPR qui est conforme à mes attentes et reflète bien cette inspection qui s'était bien passée.
L'avis de mon CDE est à la hauteur du personnage, qui semble considérer comme seulement satisfaisant le fait d'être élue au CA, représentante au conseil pédagogique, coordo de discipline, et de piloter plusieurs projets. Je me demande quel regard il porte sur les collègues qui ne font rien de tout cela. Sans doute au moment où je fais part de mon amertume sur ce système PPCR à la gomme, ai-je oublié une donnée importante: je ne fais pas partie de ceux qui ne s'impliquent pas dans la vie de l'établissement mais passent leur temps dans le bureau du CDE à lui faire des salamalecs et autres cajoleries le petit doigt sur la couture du pantalon...
Au moins ne suis-je pas déçue: je ne m'attendais à rien de sa part; je suis même surprise qu'il ait trouvé du positif Laughing
Next, donc, impensable de voir la HC se profiler avant une bonne décennie.

Sauf que...D'autres auront un rapport meilleur que le tien et comme tout le monde est en concurrence avec tout le monde. Je suis dans le 1er degré, je pensais aussi avoir obtenu un bon rapport, jusqu'au jour où un collègue qui n'a pas de classe en charge m'a montré le sien...J'espère rentrer dans les 30% de promouvables, mais au delà, pour la HC ces rapports seront déterminants...

De toute façon la FP républicaine une et indivisible au service des citoyens vit ses dernières heures. Notre statut sera bientôt supprimé, les CAP pierre angulaire de ce rouage détruites, les échelons sans doute aussi disparaitront. Le PPCR nous semblera alors bien loin.

C'était mon inspection pour la HC... et contrairement à toi, je ne me fais aucune illusion; je ne serai pas promouvable, et les "très satisfaisant" du rapport de l'IPR, tempérés par les "satisfaisant" de mon CDE me ferment la porte de la HC pour au moins les 10 années à venir (si tant est que ce ne soit que pour 10 ans); je passerai à l'ancienneté, si je passe... d'autant que j'ai été ralentie par un nombre dérisoire d'inspections avant "l'innovation PPCR" (2 inspections en 20 ans); bref, aucune chance.
De toute façon, je ne suis pas certaine de tenir encore 10 ans et je cherche à m'échapper, alors... bounce

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)
avatar
maldoror1
Neoprof expérimenté

Re: Qui a passé les entretiens du PPCR ?

par maldoror1 le Sam 16 Juin 2018 - 12:20
@Jane a écrit:Reçu le rapport; je suis ravie de l'avis de l'IPR qui est conforme à mes attentes et reflète bien cette inspection qui s'était bien passée.
L'avis de mon CDE est à la hauteur du personnage, qui semble considérer comme seulement satisfaisant le fait d'être élue au CA, représentante au conseil pédagogique, coordo de discipline, et de piloter plusieurs projets. Je me demande quel regard il porte sur les collègues qui ne font rien de tout cela. Sans doute au moment où je fais part de mon amertume sur ce système PPCR à la gomme, ai-je oublié une donnée importante: je ne fais pas partie de ceux qui ne s'impliquent pas dans la vie de l'établissement mais passent leur temps dans le bureau du CDE à lui faire des salamalecs et autres cajoleries le petit doigt sur la couture du pantalon...
Au moins ne suis-je pas déçue: je ne m'attendais à rien de sa part; je suis même surprise qu'il ait trouvé du positif Laughing
Next, donc, impensable de voir la HC se profiler avant une bonne décennie.

Je ne fais rien de tout cela, et comme toi, je n'ai pas passé l'année à lécher les bottes de ma CDE. Elle a donc coché trois " satisfaisant "... tempérés par un très bon rapport de l'IPR, qui est tout ce qui m'importe. Ceci dit, et reredit, je n'attache strictement aucune importance à ces rendez-vous de carrière. Mon métier m'importe plus que ma carrière !

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett
avatar
frimoussette77
Grand Maître

Re: Qui a passé les entretiens du PPCR ?

par frimoussette77 le Sam 16 Juin 2018 - 14:33
@pop a écrit:Qu'est-ce qui va être regardé/utilisé lors de la CAPA en novembre pour passer au 7e échelon ou au 9e? L'inspecteur et le chef d'établissement se prononcent-t’ils sur un avis global? (excellent ou très satisfaisant?) Ou les choix se font uniquement avec la grille?
Ou avec les 2 ?
C'est par discipline? ou c'est global à chaque échelon?
Je m'interroge également …
Comment départager ?
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: Qui a passé les entretiens du PPCR ?

par Jane le Sam 16 Juin 2018 - 14:45
@maldoror1 a écrit:
@Jane a écrit:Reçu le rapport; je suis ravie de l'avis de l'IPR qui est conforme à mes attentes et reflète bien cette inspection qui s'était bien passée.
L'avis de mon CDE est à la hauteur du personnage, qui semble considérer comme seulement satisfaisant le fait d'être élue au CA, représentante au conseil pédagogique, coordo de discipline, et de piloter plusieurs projets. Je me demande quel regard il porte sur les collègues qui ne font rien de tout cela. Sans doute au moment où je fais part de mon amertume sur ce système PPCR à la gomme, ai-je oublié une donnée importante: je ne fais pas partie de ceux qui ne s'impliquent pas dans la vie de l'établissement mais passent leur temps dans le bureau du CDE à lui faire des salamalecs et autres cajoleries le petit doigt sur la couture du pantalon...
Au moins ne suis-je pas déçue: je ne m'attendais à rien de sa part; je suis même surprise qu'il ait trouvé du positif Laughing
Next, donc, impensable de voir la HC se profiler avant une bonne décennie.

Je ne fais rien de tout cela, et comme toi, je n'ai pas passé l'année à lécher les bottes de ma CDE. Elle a donc coché trois " satisfaisant "... tempérés par un très bon rapport de l'IPR, qui est tout ce qui m'importe. Ceci dit, et reredit, je n'attache strictement aucune importance à ces rendez-vous de carrière. Mon métier m'importe plus que ma carrière !

Je parle de mon CDE, du mien et rien que du mien. Il n'y a de toute façon pas de place dans chacune de ces instances pour tous les enseignants d'un même établissement, et je ne m'interroge que sur le regard que porte mon CDE sur mes collègues qui ne font pas tout ça. Les considère-t-il comme inutiles, malfaisants, incapables ? J'ai un certain nombre de collègues dont j'admire infiniment le travail, qui ne s'impliquent dans rien d'autre que dans leurs cours et leur évaluation, et qu'il méprise.
Ça me dégoûte. Je me fous éperdument de ce que le garçon pense de moi, en réalité, étant personnellement dénuée de toute ambition au sein de la grande maison EN que j'exècre, mais je n'admets pas la mauvaise foi et le mensonge de la part de quelqu'un qui se prétend le garant impartial du système.

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)
avatar
maldoror1
Neoprof expérimenté

Re: Qui a passé les entretiens du PPCR ?

par maldoror1 le Sam 16 Juin 2018 - 17:30
@Jane a écrit:
@maldoror1 a écrit:
@Jane a écrit:Reçu le rapport; je suis ravie de l'avis de l'IPR qui est conforme à mes attentes et reflète bien cette inspection qui s'était bien passée.
L'avis de mon CDE est à la hauteur du personnage, qui semble considérer comme seulement satisfaisant le fait d'être élue au CA, représentante au conseil pédagogique, coordo de discipline, et de piloter plusieurs projets. Je me demande quel regard il porte sur les collègues qui ne font rien de tout cela. Sans doute au moment où je fais part de mon amertume sur ce système PPCR à la gomme, ai-je oublié une donnée importante: je ne fais pas partie de ceux qui ne s'impliquent pas dans la vie de l'établissement mais passent leur temps dans le bureau du CDE à lui faire des salamalecs et autres cajoleries le petit doigt sur la couture du pantalon...
Au moins ne suis-je pas déçue: je ne m'attendais à rien de sa part; je suis même surprise qu'il ait trouvé du positif Laughing
Next, donc, impensable de voir la HC se profiler avant une bonne décennie.

Je ne fais rien de tout cela, et comme toi, je n'ai pas passé l'année à lécher les bottes de ma CDE. Elle a donc coché trois " satisfaisant "... tempérés par un très bon rapport de l'IPR, qui est tout ce qui m'importe. Ceci dit, et reredit, je n'attache strictement aucune importance à ces rendez-vous de carrière. Mon métier m'importe plus que ma carrière !

Je parle de mon CDE, du mien et rien que du mien. Il n'y a de toute façon pas de place dans chacune de ces instances pour tous les enseignants d'un même établissement, et je ne m'interroge que sur le regard que porte mon CDE sur mes collègues qui ne font pas tout ça. Les considère-t-il comme inutiles, malfaisants, incapables ? J'ai un certain nombre de collègues dont j'admire infiniment le travail, qui ne s'impliquent dans rien d'autre que dans leurs cours et leur évaluation, et qu'il méprise.
Ça me dégoûte. Je me fous éperdument de ce que le garçon pense de moi, en réalité, étant personnellement dénuée de toute ambition au sein de la grande maison EN que j'exècre, mais je n'admets pas la mauvaise foi et le mensonge de la part de quelqu'un qui se prétend le garant impartial du système.

Je comprends très bien, et partage tellement ton avis...  fleurs Pour beaucoup seule compte la devanture...
Je n'ai aucune stratégie à proposer ; j'espère simplement, pour ma part, observer tout cela avec indifférence le plus longtemps possible, et ne surtout pas oublier que "la vraie vie est ailleurs"...

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: Qui a passé les entretiens du PPCR ?

par Jane le Sam 16 Juin 2018 - 19:35
@maldoror1 a écrit:
@Jane a écrit:
@maldoror1 a écrit:
@Jane a écrit:Reçu le rapport; je suis ravie de l'avis de l'IPR qui est conforme à mes attentes et reflète bien cette inspection qui s'était bien passée.
L'avis de mon CDE est à la hauteur du personnage, qui semble considérer comme seulement satisfaisant le fait d'être élue au CA, représentante au conseil pédagogique, coordo de discipline, et de piloter plusieurs projets. Je me demande quel regard il porte sur les collègues qui ne font rien de tout cela. Sans doute au moment où je fais part de mon amertume sur ce système PPCR à la gomme, ai-je oublié une donnée importante: je ne fais pas partie de ceux qui ne s'impliquent pas dans la vie de l'établissement mais passent leur temps dans le bureau du CDE à lui faire des salamalecs et autres cajoleries le petit doigt sur la couture du pantalon...
Au moins ne suis-je pas déçue: je ne m'attendais à rien de sa part; je suis même surprise qu'il ait trouvé du positif Laughing
Next, donc, impensable de voir la HC se profiler avant une bonne décennie.

Je ne fais rien de tout cela, et comme toi, je n'ai pas passé l'année à lécher les bottes de ma CDE. Elle a donc coché trois " satisfaisant "... tempérés par un très bon rapport de l'IPR, qui est tout ce qui m'importe. Ceci dit, et reredit, je n'attache strictement aucune importance à ces rendez-vous de carrière. Mon métier m'importe plus que ma carrière !

Je parle de mon CDE, du mien et rien que du mien. Il n'y a de toute façon pas de place dans chacune de ces instances pour tous les enseignants d'un même établissement, et je ne m'interroge que sur le regard que porte mon CDE sur mes collègues qui ne font pas tout ça. Les considère-t-il comme inutiles, malfaisants, incapables ? J'ai un certain nombre de collègues dont j'admire infiniment le travail, qui ne s'impliquent dans rien d'autre que dans leurs cours et leur évaluation, et qu'il méprise.
Ça me dégoûte. Je me fous éperdument de ce que le garçon pense de moi, en réalité, étant personnellement dénuée de toute ambition au sein de la grande maison EN que j'exècre, mais je n'admets pas la mauvaise foi et le mensonge de la part de quelqu'un qui se prétend le garant impartial du système.

Je comprends très bien, et partage tellement ton avis...  fleurs Pour beaucoup seule compte la devanture...
Je n'ai aucune stratégie à proposer ; j'espère simplement, pour ma part, observer tout cela avec indifférence le plus longtemps possible, et ne surtout pas oublier que "la vraie vie est ailleurs"...

Oh que oui ! Je me console en me disant que je ne suis pas devenue enseignante par vocation ! Je serais tombée d'encore plus haut...

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Qui a passé les entretiens du PPCR ?

par Lefteris le Sam 16 Juin 2018 - 20:00
@Jane a écrit:

Je parle de mon CDE, du mien et rien que du mien. Il n'y a de toute façon pas de place dans chacune de ces instances pour tous les enseignants d'un même établissement, et je ne m'interroge que sur le regard que porte mon CDE sur mes collègues qui ne font pas tout ça. Les considère-t-il comme inutiles, malfaisants, incapables ? J'ai un certain nombre de collègues dont j'admire infiniment le travail, qui ne s'impliquent dans rien d'autre que dans leurs cours et leur évaluation, et qu'il méprise.
Ça me dégoûte. Je me fous éperdument de ce que le garçon pense de moi, en réalité, étant personnellement dénuée de toute ambition au sein de la grande maison EN que j'exècre, mais je n'admets pas la mauvaise foi et le mensonge de la part de quelqu'un qui se prétend le garant impartial du système.
On va malheureusement, et c'était prévisible, vers le système que tu dénonces. C'est le système de l'individualisation contre le statut,du localisme contre le national. Il suffit de lire les grilles d'évaluation et leur flou artistique bien calculé. On ne vas pas tarder à regretter l'ancien système , tout imparfait qu'il était, où le barème prédominait largement.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Amaliah
Empereur

Re: Qui a passé les entretiens du PPCR ?

par Amaliah le Mar 19 Juin 2018 - 9:27
@Lefteris a écrit:Le PPCR, c'est fait pour être opaque, mettre au pas les enseignants, montrer  que c'est le chef qui a la main sur la carrière et qui'l faut ramper devant lui , faire pression sur les enseignants pour qu'ils fasse de plus en plus d'extra-pro (en langage managérial, ça se traduit par "implication").  Donc même si tout le monde avait "excellent" partout, il faudrait trouver 30% de méritants et 70% de non méritants.

Le chef et l'IPR, à parts égales.
Avant, de toute façon, c'était aussi nul pour moi, j'ai une collègue qui n'a pas été inspectée pendant 14 ans, moi-même, ça faisait neuf ans avant le PPCR et ce n'est pas faute d'avoir demandé une inspection, demande d'équipe appuyée par le chef, restée lettre morte.

@frimoussette77 a écrit:Vos commentaires sont-ils longs ? 3 lignes pour l'IPR et moins de 2 lignes pour le CDE ! C'est minimaliste ! Suis-je la seule dans ce cas ?

J'ai pensé à toi : inspectée le 25/5 et rdv chef le 14/6, je reçois ce matin mon compte rendu. 17 lignes de l'IPR et 16 de mon chef. Tes commentaires sont donc honteusement et anormalement courts.

@Alcyone a écrit:Mes commentaires sont courts et ne correspondent pas à mon évaluation : tout est dithyrambique dans les mots mais je ne parviens pas à l'excellence dans les cases...
Que puis-je noter de plus ?

J'ai notamment 2 items "très satisfaisant" par l'IPR dont le commentaire n'est qu'éloge, sans une seule ombre au tableau. Il faudra qu'on vienne m'expliquer ce qu'il faut faire pour avoir "excellent"... Bref, je trouve le tout opaque et subjectif puisque les croix ne correspondent pas forcément à ce qui est écrit.
Finalement on peut être très élogieux dans les mots et en fin de compte, mettre des "très satisfaisant". Personne n'ira jamais lire les avis de toute façon, à part nous. On comptera les croix et les croix sont mises de manière subjective en fin de compte.
Contenu sponsorisé

Re: Qui a passé les entretiens du PPCR ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum