Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Celadon
Demi-dieu

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par Celadon le Sam 27 Jan 2018 - 19:44
Dans une situation de communication, je ne vais pas reprendre les cours, il est toujours plus aisé de parvenir à identifier clairement l'émetteur et le récepteur. Ce que je dis et maintiens c'est que là le moins que l'on puisse dire c'est que les pistes sont brouillées, ce qui m'a fait utiliser le "péjoratif" khalbizbalbiz".
Quant aux pures interrogations intellectuelles, je ne suis pas persuadée de toujours les déceler dans tes interventions, Dimka. Ce qui devrait t'inciter peut-être à davantage de modestie.
avatar
Rendash
Esprit sacré

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par Rendash le Sam 27 Jan 2018 - 19:55
@Dimka a écrit:« ça m'horripile », « ce que je reproche à cette formulation » : non, absolument aucun jugement de valeir, et je passe les termes pas du tout péjoratifs du genre « gloubiboulba » ou l'autre mot que j'ai déjà oublié. Nous sommes bien évidemment dans la plus pure interrogation intellectuelle, et il ne fait aucun doute que ces termes seraient appliqués à notre propre pratique, nous n'y verrions strictement aucun mal. Very Happy

Sinon, j'ai pas dit que quelqu'un voulait interdire.

Faudrait lire ce qui est écrit, des fois. Razz

Ben, commence donc, tiens Laughing Parce que sinon, à coups de "J'ai pas dit que - J'ai pas dit que tu avais dit que", ça peut durer longtemps.

Tu prétends qu'il y a une atteinte à la liberté pédagogique. "Je t'interdis de faire ceci" définit une telle atteinte, c'est pourquoi j'emploie ces termes, pour être certain qu'on parle bien de la même chose.
Donc, rebelote : es-tu en train d'affirmer que "je trouve ça illogique/je trouve que c'est du gloubiboulga" revient à dire "je t'interdis de faire ceci" ?
Vouivouivoui, on peut éventuellement ne pas être d'accord avec toutes les pratiques présentées, ou plus simplement y trouver à redire, ou s'interroger sur leur bien-fondé, sans pour autant porter atteinte à la liberté pédagogique. C'est peut-être un scoop, ce n'est pas comme si ce foutu débat avait eu lieu cent trente fois ces cinq dernières années.

Résumons-nous :
- "je ne suis pas d'accord/je trouve que c'est du grand n'importe quoi" => pas d'atteinte à la liberté pédagogique
- "je t'interdis de faire ceci/je t'oblige à faire cela" => atteinte à la liberté pédagogique.

Voili, voilou.

Maintenant, que ce soient la formulation et les termes employés par Celadon qui te chagrinent, c'est autre chose. Elle n'est pas très diplomate, c'est vrai ; je lui apprendrai si elle veut bien.


edit : en plus, c'est très joli, khalbizbalbiz, et je suis ravi d'avoir découvert ce mot.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par Celadon le Sam 27 Jan 2018 - 20:04
Rendash a écrit :
Maintenant, que ce soient la formulation et les termes employés par Celadon qui te chagrinent, c'est autre chose. Elle n'est pas très diplomate, c'est vrai ; je lui apprendrai si elle veut bien.
Sacré galopin, va ! Laughing yesyes
avatar
Dhaiphi
Esprit éclairé

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par Dhaiphi le Sam 27 Jan 2018 - 22:19
@Rendash a écrit:edit : en plus, c'est très joli, khalbizbalbiz, et je suis ravi d'avoir découvert ce mot.

Sans oublier le verbe "s'épanouiller" tel, qu'en sa grande érudition, nous le transmit ycombe ! abi

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
Ma'am
Neoprof expérimenté

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par Ma'am le Dim 28 Jan 2018 - 18:17
@Rendash a écrit:
@Dimka a écrit:Non, mais surtout on s'en fout, chacun fait bien comme il le sent, sans avoir à se justifier. Je trouve ça dingue d'aller chercher des détails pareils pour venir porter un jugement de valeur sur un enseignant, ou pour essayer de fixer une norme de la bonne pratique. Rolling Eyes

Où vois-tu un "jugement de valeur" lorsque Celadon se dit heurtée ("choquée", peut-être ? Je ne sais plus quel terme a été employé) de voir quelque chose sur un bulletin qui lui semble illogique, puis qu'on discute pour savoir à qui s'adresse réellement un bulletin ? Ceux qui font comme la personne concernée s'en sont expliqués, et basta ; il n'y a pas encore eu de cartel et de gant jeté en travers du visages des participants à ce fil, que je sache.

C'est sûr qu'avec un "chacun fait comme il le sent" à chaque début de discussion, on va aller vachement loin, tiens. Ou alors, considérons que "chacun est libre d'être choqué de ce qui lui chante", si tu y tiens Rolling Eyes

C'est pas vrai, il y en a qui ont été fouettés en place publique...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum