Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Babarette
Grand sage

Le cannibalisme en littérature

par Babarette le Sam 14 Oct 2017 - 20:09
Bonjour à tous,


Il m'est venu récemment un intérêt un peu morbide, je l'avoue, celui du cannibalisme dans la littérature. J'aimerais lire quelques œuvres qui traitent de ce thème. Il y a déjà la légende des Atrides, bien entendu. Titus Andronicus de ce cher Guillaume Secouelapoire est également un bon exemple, mais en connaissez-vous d'autres? Par exemple, y a-t-il des passages de la Bible qui parlent de cannibalisme?

En vous remerciant de vos réponses,


Babarette (qui n'a pas prévu de manger des gens, je vous rassure Razz )
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Le cannibalisme en littérature

par Thalia de G le Sam 14 Oct 2017 - 20:11
Tu as Mangez-le si vous voulez de Jean Teulé.
Personnellement je trouve que c'est mal écrit, mais c'est en plein dans ton thème.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
Babarette
Grand sage

Re: Le cannibalisme en littérature

par Babarette le Sam 14 Oct 2017 - 20:16
Merci. Smile

Des exemples d'oeuvres bien écrites ?

Je ne me souviens plus s'il y a du cannibalisme dans Les 120 journées de Sodome.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
Rosanette
Expert

Re: Le cannibalisme en littérature

par Rosanette le Sam 14 Oct 2017 - 20:22
American Psycho ? C'est bien écrit mais pas très adapté pour des collégiens !
avatar
Babarette
Grand sage

Re: Le cannibalisme en littérature

par Babarette le Sam 14 Oct 2017 - 20:29
Mais je ne suis pas une collégienne. Razz

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
Nadejda
Monarque

Re: Le cannibalisme en littérature

par Nadejda le Sam 14 Oct 2017 - 20:33
Je pense à la pièce de Michel Vinaver, L'Ordinaire.
Rosanette
Expert

Re: Le cannibalisme en littérature

par Rosanette le Sam 14 Oct 2017 - 20:34
Ha pardon c'est pour toi ! Ben fonce, ça m'avait soulevé le cœur à l'époque, mais c'est un bouquin majeur de ces dernières années (le cannibalisme n'étant qu'une des réjouissances du roman).
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Le cannibalisme en littérature

par RogerMartin le Sam 14 Oct 2017 - 20:34
The Edible Woman de Margaret Atwood. Cannibalisme symbolique et désordres alimentaires, le roman est excellent.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Le cannibalisme en littérature

par Ruthven le Sam 14 Oct 2017 - 20:36
Pas vraiment en littérature mais en histoire de la mythologie et de la littérature, tu trouveras des tas de références dans :
M. Halm-Tisserant, Cannibalisme et immortalité. L'enfant dans le chaudron en Grèce ancienne, Les Belles Lettres
V. Vandenberg, De chair et de sang. Images et pratiques du cannibalisme de l'Antiquité au Moyen Âge, PUR/PUFR
F. Lestringant, Le Cannibale. Grandeur et décadence, Perrin

Dans L'Iliade, tu as l'épisode de Tydée qui dévore la cervelle de Mélanippe ; Robinson Crusoë est totalement obsédé par les cannibales. Tu peux penser au "coeur mangé" (plusieurs lais sur cette légende).
Il y a quelques nouvelles ou pièces si mes souvenirs sont bons dans Théâtre de la cruauté et récits sanglants en France (XVIe-XVIIe siècle) (une anthologie sous la dir. de C. Biet chez Bouquins). Pour le côté fait divers, analysé par un excellent historien, A. Corbin, Le village cannibale (sur un événement tragique dans la deuxième moitié du XIXe, mais pas exclusivement centré sur le cannibalisme).

avatar
Babarette
Grand sage

Re: Le cannibalisme en littérature

par Babarette le Sam 14 Oct 2017 - 20:39
@Rosanette a écrit:Ha pardon c'est pour toi ! Ben fonce, ça m'avait soulevé le cœur à l'époque, mais c'est un bouquin majeur de ces dernières années (le cannibalisme n'étant qu'une des réjouissances du roman).

Eh voui, je n'ai plus de monstres collégiens. C'est donc juste pour moi.

Merci pour toutes vos suggestions !
avatar
Sei
Monarque

Re: Le cannibalisme en littérature

par Sei le Sam 14 Oct 2017 - 21:03
Tu peux lire aussi tout ou partie de l'Histoire d'un voyage fait en la terre du Brésil de Jean de Léry. Il y est question, avec grande précision, du cannibalisme chez les Indiens Toüoupinambaoults.
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Le cannibalisme en littérature

par Pseudo le Sam 14 Oct 2017 - 21:09
Rituel de chair de Masterton. Terrifiant !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Rosanette
Expert

Re: Le cannibalisme en littérature

par Rosanette le Sam 14 Oct 2017 - 21:27
@RogerMartin a écrit:The Edible Woman de Margaret Atwood. Cannibalisme symbolique et désordres alimentaires, le roman est excellent.

Et The Year of the Flood pour continuer avec cette chère Margaret.
avatar
Sei
Monarque

Re: Le cannibalisme en littérature

par Sei le Sam 14 Oct 2017 - 21:34
Je me souviens aussi d'une nouvelle de Bernard Quiriny, "Sanguine", publiée dans son recueil Contes carnivores. Une femme à la peau d'orange demande à son amant de la peler, puis de la boire...
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Le cannibalisme en littérature

par Pseudo le Sam 14 Oct 2017 - 21:40
@Sei a écrit:Je me souviens aussi d'une nouvelle de Bernard Quiriny, "Sanguine", publiée dans son recueil Contes carnivores. Une femme à la peau d'orange demande à son amant de la peler, puis de la boire...
Ca a l'air génial ça ! La peau d'orange, pelée et bue !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Night Owl
Niveau 9

Re: Le cannibalisme en littérature

par Night Owl le Sam 14 Oct 2017 - 21:42
God's Grace de Bernard Malamud
avatar
Sei
Monarque

Re: Le cannibalisme en littérature

par Sei le Sam 14 Oct 2017 - 21:44
@Pseudo a écrit:
@Sei a écrit:Je me souviens aussi d'une nouvelle de Bernard Quiriny, "Sanguine", publiée dans son recueil Contes carnivores. Une femme à la peau d'orange demande à son amant de la peler, puis de la boire...
Ca a l'air génial ça ! La peau d'orange, pelée et bue !

Ah oui, c'est une nouvelle troublante, pleine d'humour noire. D'ailleurs, je recommande tout le recueil, préface comprise. Quiriny flirte avec Borgès.
avatar
Nita
Empereur

Re: Le cannibalisme en littérature

par Nita le Sam 14 Oct 2017 - 22:38
Les romans de Thomas Harris (Le Silence des agneaux et les autres...)

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
avatar
cavatine
Niveau 9

Re: Le cannibalisme en littérature

par cavatine le Sam 14 Oct 2017 - 23:14
En terre étrangère (Stranger in a Strange Land), de Robert A. Heinlein.
Et il y a un passage sur ce thème dans La Route de Cormac McCarthy.
avatar
REM
Niveau 2

Re: Le cannibalisme en littérature

par REM le Dim 15 Oct 2017 - 0:53
La fin du roman Le parfum de Süskind peut être rattachée au thème du cannibalisme.
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Érudit

Re: Le cannibalisme en littérature

par Sylvain de Saint-Sylvain le Dim 15 Oct 2017 - 15:21
Montaigne, "Des Cannibales"
Swift, Modeste proposition

_________________
Les moyens sont le contraire des procédés; se borner à obtenir une perfection formelle déjà créée, c’est se donner pour but le jeu de moyens déjà établis et connus. Ce n’est ni un noble effort à tenter ni un but élevé à atteindre. (Reverdy, "Certains avantages d'être seul")
avatar
Ponocrates
Habitué du forum

Re: Le cannibalisme en littérature

par Ponocrates le Dim 15 Oct 2017 - 15:28
@Babarette a écrit:Bonjour à tous,

Par exemple, y a-t-il des passages de la Bible qui parlent de cannibalisme?
Mathieu 26 a écrit:
" Pendant qu’ils mangeaient, Jésus prit du pain ; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le donna aux disciples, en disant : Prenez, mangez, ceci est mon corps. Il prit ensuite une coupe ; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, en disant : Buvez-en tous ; car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour beaucoup, pour le pardon des péchés ".  
Jean chapitre 6 a écrit:" ...Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle..
Sinon chez les Grecs Tantale https://mythologica.fr/grec/tantale.htm , Polyphème https://mythologica.fr/grec/polypheme.htm

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "/ "As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Le cannibalisme en littérature

par JPhMM le Dim 15 Oct 2017 - 16:16
J'avais lu ça



quand j'étais collégien. Emprunté au CDI du collège. On trouvait de ces choses dans un CDI, à l'époque... Laughing

J'en garde un souvenir impérissable.
L'événement était célébrissime à l'époque.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Le cannibalisme en littérature

par JPhMM le Dim 15 Oct 2017 - 16:20
Sinon, pas mal de choses avec les vampires, pas mal de contes pour enfants... Razz
Et mille autres variations sur le cannibalisme amoureux.




_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
làoùfinitlaterre
Niveau 7

Re: Le cannibalisme en littérature

par làoùfinitlaterre le Dim 15 Oct 2017 - 21:05
- en Anglais, la nouvelle de Jack London : The ''Francis Spaight"  (a true tale retold)

- un article passionnant (en anglais), de A.W.B. SIMPSON : Cannibals at law.  (le cannibalisme en mer au 19°siècle)
http://chicagounbound.uchicago.edu/cgi/viewcontent.cgi?article=1002&context=crosskey_lectures
Contenu sponsorisé

Re: Le cannibalisme en littérature

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum