Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Êtes-vous intervenus dans l'apprentissage de la lecture de vos enfants?

34 - 27%
10 - 8%
39 - 31%
24 - 19%
19 - 15%
 
Total des votes: 126
lene75
Empereur

Re: Vos enfants et l'apprentissage de la lecture

par lene75 le Mar 10 Juil 2018 - 23:26
Disons que dans le cas d'un enfant dont on craint qu'il ait des difficultés, soit en raison de ses propres particularités, soit en raison de ce qu'on sait du CP où il sera, soit des deux, comme c'est le cas du fils de Colombine, c'est plutôt une bonne nouvelle que l'acquisition et le goût de la lecture soient là. Mieux vaut savoir lire "trop tôt" que de mal apprendre.
Je serais pour ma part très soulagée que ma petiote qui entre en grande section l'année prochaine sache lire avant le CP. Son orthophoniste ne se cache pas d'avoir l'intention de consacrer l'année prochaine à commencer à lui apprendre à lire
Par ailleurs, même avec un enfant lambda, c'est toujours rassurant de savoir qu'il sait lire : j'ai eu la chance d'être en congé maternité au début du CP de ma grande et de pouvoir tout reprendre le soir, ce n'est pas le cas de tout le monde. En travaillant ç'aurait été beaucoup plus compliqué. Donc on peut comprendre les parents qui préfèrent faire ça pendant les vacances.
avatar
roxanne
Devin

Re: Vos enfants et l'apprentissage de la lecture

par roxanne le Mer 11 Juil 2018 - 7:31
Enfin, tous les enfants que je connais sont rentrés non lecteurs en CP et en sont ressortis parfaitement lecteurs en fin d’année. Et puis bon, vous partez tous du principe qu’il est facile d’apprendre à lire à un enfant et qu’on est capables de le faire. Moi, je ne me sens pas trop. Et comme il ne fait pas partie de ceux qui apprennent tout seuls, on va laisser les professionnels s’en charger.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Vos enfants et l'apprentissage de la lecture

par Elyas le Mer 11 Juil 2018 - 8:00
FIn de CP pour mon fils. Il lit tout et comprend, même l'implicite, des textes qu'il lit. Il n'y a que la fluence qui est encore hachée. Il commence à lire de lui-même sur sa DS et ses livres (exemple : dernier jour de classe, la maîtresse passe le film d'animation Coco, mon fils me dit qu'il a préféré lire son livre de dinosaures que regarder le film).

Il connaissait toutes les syllabes simples et beaucoup de syllabes complexes avant d'entrer en CP. La maîtresse utilisant une méthode globale, ç'a été compliqué pour mon fils. Je voyais (et il voyait) qu'il apprenait par coeur les albums de la méthode et on retravaillait ça pour qu'il lise et non récite. Cependant, la plupart des élèves de sa classe sont lecteurs en fin d'année de ce que je sais.

Je suis assez content de cette fin d'année. On va travailler la fluence pendant les vacances et l'écriture.

Mon principal souci est la question des mathématiques. Mon fils n'a vu que les additions et les soustractions en classe. Or, il maîtrise aussi la multiplication apprise à la maison (à cause d'un jeu auquel on joue tous) mais rien en classe. La division est dans les limbes, aussi (mais mon fils qui semble être un matheux, une première dans la famille et on espère que ça va durer, s'y intéresse).
avatar
lene75
Empereur

Re: Vos enfants et l'apprentissage de la lecture

par lene75 le Mer 11 Juil 2018 - 8:11
@roxanne a écrit:Enfin, tous les enfants que je connais sont rentrés non lecteurs en CP et en sont ressortis parfaitement lecteurs en fin d’année.

Pas moi.

Ni dans ma famille, ni dans mon entourage, ni parmi mes élèves.

Pour rappel, les chiffres officiels donnent 20% d'élèves qui arrivent en 6e avec des difficultés en lecture. 20% c'est absolument énorme.


Et quoi qu'il en soit, quand ton gamin pleure tous les soirs parce qu'il n'arrive pas à lire sa lecture du soir et ne comprend pas ce que sa maîtresse attend de lui, eh bien soit tu lui apprends toi-même si tu t'en sens capable, soit tu l'emmènes chez l'orthophoniste.

Non lecteur en CM1, suivi par le Rased, mon neveu était "diagnostiqué" comme incapable de suivre une scolarité normale et à orienter en Segpa par l'école. Bilan orthophoniste, il est d'intelligence normale +, aucune difficulté dans tout ce qui concerne le langage, et même un vocabulaire très au-dessus de la moyenne, mais un problème d'apprentissage de la lecture lié à une mauvaise méthode, qui le handicape inévitablement dans toutes les matières, puisqu'il fait des erreurs de lecture des énoncés / dépense une telle énergie pour les lire qu'il n'est plus en mesure de faire les exercices. Il y a des gamins qui apprennent avec n'importe quelle méthode et dans n'importe quelles circonstances, il y en même qui apprennent seuls... d'autres non. Il y en a qui apprennent à lire mais ont une orthographe désastreuse, etc.


Dernière édition par lene75 le Mer 11 Juil 2018 - 8:16, édité 1 fois

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Vos enfants et l'apprentissage de la lecture

par Elyas le Mer 11 Juil 2018 - 8:15
@lene75 a écrit:Disons que dans le cas d'un enfant dont on craint qu'il ait des difficultés, soit en raison de ses propres particularités, soit en raison de ce qu'on sait du CP où il sera, soit des deux, comme c'est le cas du fils de Colombine, c'est plutôt une bonne nouvelle que l'acquisition et le goût de la lecture soient là. Mieux vaut savoir lire "trop tôt" que de mal apprendre.
Je serais pour ma part très soulagée que ma petiote qui entre en grande section l'année prochaine sache lire avant le CP. Son orthophoniste ne se cache pas d'avoir l'intention de consacrer l'année prochaine à commencer à lui apprendre à lire
Par ailleurs, même avec un enfant lambda, c'est toujours rassurant de savoir qu'il sait lire : j'ai eu la chance d'être en congé maternité au début du CP de ma grande et de pouvoir tout reprendre le soir, ce n'est pas le cas de tout le monde. En travaillant ç'aurait été beaucoup plus compliqué. Donc on peut comprendre les parents qui préfèrent faire ça pendant les vacances.

Je te confirme. J'ai passé l'année à bosser jusque tard et à devoir faire ma rééducation suite à un accident de la route. Mes enfants restaient tard à la garderie et se levait tôt. Je ne pouvais suivre qu'avec peu de qualité leurs devoirs. Mon fils n'a pas eu trop de souci, sachant déjà lire et calculer. L'an prochain, j'ai réduit toutes mes activités professionnelles pour pouvoir être plus présent.
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Vos enfants et l'apprentissage de la lecture

par Iphigénie le Mer 11 Juil 2018 - 8:25
@roxanne a écrit:Enfin, tous les enfants que je connais sont rentrés non lecteurs en CP et en sont ressortis parfaitement lecteurs en fin d’année. Et puis bon, vous partez tous du principe qu’il est facile d’apprendre à lire à un enfant et qu’on est capables de le faire. Moi, je ne me sens pas trop. Et comme il ne fait pas partie de ceux qui apprennent tout seuls, on va laisser les professionnels s’en charger.
C'était aussi mon sentiment, mais il est vrai que c'était "avant"...Et pour l'un de mes enfants, la simple absence un peu longue de sa maîtresse remplacée un temps a été une cata, qu'elle a heureusement intégralement corrigée dès qu'elle est revenue en reprenant les apprentissages là où elle les avait laissés: c'est donc très dépendant de la qualité de l'enseignant et de sa formation.
Par contre le simple plaisir inouï des lectures du soir avant comme après avoir appris la lecture, ça c'est très important, mais il faut du temps pour le faire, c'est certain...Au CP, ma fille avait entrepris de recopier toute seule tout le livre de lecture qu'elle aimait le plus...
avatar
lene75
Empereur

Re: Vos enfants et l'apprentissage de la lecture

par lene75 le Mer 11 Juil 2018 - 8:41
À propos, parce que ça a un rapport, cette année encore, ce sont 361 postes qui n'ont pas trouvé preneur au CRPE dans mon académie, encore 361 PE de plus qui vont manquer à la rentrée (et être en partie et en partie seulement remplacés par des contractuels, des chômeurs recrutés à Pôle emploi, etc.). On nous annonce la fermeture des classes de moins de 29 élèves en maternelle. Ma mère a entendu dire que suite à une fermeture de classe, les classes seraient à 36-37 dans une maternelle près de chez elle affraid

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Vos enfants et l'apprentissage de la lecture

par Iphigénie le Mer 11 Juil 2018 - 8:43
@lene75 a écrit:À propos, parce que ça a un rapport, cette année encore, ce sont 361 postes qui n'ont pas trouvé preneur au CRPE dans mon académie, encore 361 PE de plus qui vont manquer à la rentrée (et être en partie et en partie seulement remplacés par des contractuels, des chômeurs recrutés à Pôle emploi, etc.). On nous annonce la fermeture des classes de moins de 29 élèves en maternelle. Ma mère a entendu dire que suite à une fermeture de classe, les classes seraient à 36-37 dans une maternelle près de chez elle affraid
oui, c'est vraiment catastrophique.
dire qu'il fut un temps où nos maternelles étaient un des fleurons du système éducatif français...
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: Vos enfants et l'apprentissage de la lecture

par Volubilys le Mer 11 Juil 2018 - 9:07
@lene75 a écrit:
@roxanne a écrit:Enfin, tous les enfants que je connais sont rentrés non lecteurs en CP et en sont ressortis parfaitement lecteurs en fin d’année.

Pas moi.

Ni dans ma famille, ni dans mon entourage, ni parmi mes élèves.

Pour rappel, les chiffres officiels donnent 20% d'élèves qui arrivent en 6e avec des difficultés en lecture. 20% c'est absolument énorme.

Il faudrait déjà se mettre d'accord sur ce que l'on appelle être lecteur en fin CP. Tout le monde n'a pas la même exigence et pour beaucoup de parents savoir juste déchiffrer c'est savoir lire...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Colombine
Esprit éclairé

Re: Vos enfants et l'apprentissage de la lecture

par Colombine le Mer 11 Juil 2018 - 9:14
Ma nièce ne savait pas parfaitement lire en sortant du CP, non. Pendant les grandes vacances entre le CE1 et le CE2, elle a lu à mon fils (son cousin, donc) un Monsieur Madame. Elle butait sur chaque mot et ânonnait tellement qu'on n'a rien compris à l'histoire. Mon frère, en son temps, ne savait pas non plus lire en sortant du CP, en raison notamment d'une maîtresse très absente mais surtout d'une méthode globale.

Et quand je lis des témoignages sur les effectifs des classes (il paraît que ça peut monter à 40 par classe, par ici, et 32 est la norme), cela n'a pas de quoi rassurer les parents. Et je pense qu'on récupère tous au collège (et probablement au lycée) des élèves mauvais lecteurs. Sur le forum, on n'arrête pas de voir des témoignages de parents qui s'inquiètent de la mauvaise lecture de leurs enfants en CP, voire plus tard.

On a le temps de s'occuper de nos enfants (plus que certaines professions, c'est indéniable), autant en profiter. Alors oui, on peut aussi passer du temps avec eux à faire autre chose que du travail scolaire, mais on peut aussi essayer de transformer ce travail scolaire en jeu, pour que l'enfant y prenne plaisir (Elyas, quel est ce jeu de multiplication dont tu parles ?). Certains enfants ne sont pas du tout attirés par la lecture, laissons-les tranquilles. Mais pour ceux qui ont envie d'apprendre, ce serait dommage de s'en priver. Il existe de nombreux jeux autour de la lecture. Ou des jeux qui demandent de savoir lire pour mieux en profiter.

Après, on peut aussi faire confiance à l'école. Il n'y a pas de raison que ça ne fonctionne pas. Enfin disons qu'il n'y a pas tellement de raisons (si on oublie les effectifs surchargés, les problèmes de discipline qui se posent de plus en plus tôt avec des enfants ingérables qui se contrefichent de l'école, les méthodes globale et semi-globale, le manque de temps dévolu au français...).
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Vos enfants et l'apprentissage de la lecture

par Elyas le Mer 11 Juil 2018 - 9:24
On joue aux kaplas et on fait des projections de besoin pour faire nos constructions. Cela demande de préparer des packs de bûchettes et j'ai découvert que c'était la base de l'ancienne méthode d'apprentissage des maths en France. Mon fils s'amuse bien et on tente les tours les plus hauts avant écroulement.
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: Vos enfants et l'apprentissage de la lecture

par Dhaiphi le Mer 11 Juil 2018 - 9:37
@roxanne a écrit: on va laisser les professionnels s’en charger.

"professionels" signifie simplement que la personne est rémunérée pour exercer son activité, bien des "amateurs" éclairés et motivés obtiennent des résultats équivalents voire supérieurs. Wink

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Vos enfants et l'apprentissage de la lecture

par Iphigénie le Mer 11 Juil 2018 - 10:02
D;un autre côté, je me demande si devant la faillite du système, il n'y a pas, aussi, beaucoup de parents qui veulent à tout prix "forcer" les apprentissages: on ne laisse plus toujours aux enfants le temps de grandir, on les veut parfois trop performants, dans la crainte qu'ils ne le soient pas assez ...
Ceci pour temporiser, bien sûr.
avatar
lene75
Empereur

Re: Vos enfants et l'apprentissage de la lecture

par lene75 le Mer 11 Juil 2018 - 10:09
Si, et c'est un vrai problème. De même que la double journée pour les enfants, qui doivent travailler le soir quand ils n'ont pas fait grand chose à l'école dans la journée, de sorte que le temps de repos et de loisir se réduit, alors que c'est aussi nécessaire aux enfants.

D'une autre manière on le ressent aussi dans le secondaire : dans les classes plus difficiles, dans lesquelles j'avance moins vite, je suis obligée de distribuer certains cours en poly pour finir le programme, les élèves doivent donc travailler plus chez eux, et apprendre un cours sur des polys, c'est beaucoup plus difficile et moins efficace. Dans les classes qui tournent bien, on peut faire le cours, mieux l'expliquer, et faire des approfondissements : autant de moins à faire à la maison.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: Vos enfants et l'apprentissage de la lecture

par Dhaiphi le Mer 11 Juil 2018 - 10:31
@Iphigénie a écrit: on les veut parfois trop performants, dans la crainte qu'ils ne le soient pas assez ...

Certes, mais ce sentiment peut se comprendre, ne serait-ce qu'en lisant ce qui a été écrit ci-dessus quant à l'apprentissage précoce de la lecture dispensé par les collègues à leurs enfants.
Et puis, des enfants "trop performants", j'en rencontre assez peu... Wink

@lene75 a écrit:dans les classes plus difficiles, dans lesquelles j'avance moins vite, je suis obligée de distribuer certains cours en poly pour finir le programme, les élèves doivent donc travailler plus chez eux, et apprendre un cours sur des polys, c'est beaucoup plus difficile et moins efficace. Dans les classes qui tournent bien, on peut faire le cours, mieux l'expliquer, et faire des approfondissements : autant de moins à faire à la maison.

Cercles vicieux et cercle vertueux dont on pourrait disserter à loisir et qui s'imposent comme une évidence.

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Vos enfants et l'apprentissage de la lecture

par Iphigénie le Mer 11 Juil 2018 - 11:11
@Dhaiphi a écrit:
@Iphigénie a écrit: on les veut parfois trop performants, dans la crainte qu'ils ne le soient pas assez ...

Certes, mais ce sentiment peut se comprendre, ne serait-ce qu'en lisant ce qui a été écrit ci-dessus quant à l'apprentissage précoce de la lecture dispensé par les collègues à leurs enfants.
Et puis, des enfants "trop performants", j'en rencontre assez peu... Wink

Certes, mais des enfants perturbés, mal dans leur peau, instables, peu sûrs d'eux, je trouve qu'on en a de plus en plus.

@Dhaiphi a écrit:
@lene75 a écrit:dans les classes plus difficiles, dans lesquelles j'avance moins vite, je suis obligée de distribuer certains cours en poly pour finir le programme, les élèves doivent donc travailler plus chez eux, et apprendre un cours sur des polys, c'est beaucoup plus difficile et moins efficace. Dans les classes qui tournent bien, on peut faire le cours, mieux l'expliquer, et faire des approfondissements : autant de moins à faire à la maison.

Cercles vicieux et cercle vertueux dont on pourrait disserter à loisir et qui s'imposent comme une évidence.
oui, ais on ne répète jamais assez les évidences...
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: Vos enfants et l'apprentissage de la lecture

par Dhaiphi le Mer 11 Juil 2018 - 11:39
@Iphigénie a écrit:Certes, mais des enfants perturbés, mal dans leur peau, instables, peu sûrs d'eux, je trouve qu'on en a de plus en plus.

Je ne suis pas bien certain que ce soit causé par quelque apprentissage à moins qu'il ne soit fort fort mal mené. Suspect

oui, ais on ne répète jamais assez les évidences...

D'aucuns voudraient les ignorer ou prétendre que quelque méthode "bienveillante" puisse les rompre. Rolling Eyes

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: Vos enfants et l'apprentissage de la lecture

par Volubilys le Mer 11 Juil 2018 - 13:38
@Iphigénie a écrit:
@Dhaiphi a écrit:
@Iphigénie a écrit: on les veut parfois trop performants, dans la crainte qu'ils ne le soient pas assez ...

Certes, mais ce sentiment peut se comprendre, ne serait-ce qu'en lisant ce qui a été écrit ci-dessus quant à l'apprentissage précoce de la lecture dispensé par les collègues à leurs enfants.
Et puis, des enfants "trop performants", j'en rencontre assez peu... Wink

Certes, mais des enfants perturbés, mal dans leur peau, instables, peu sûrs d'eux, je trouve qu'on en a de plus en plus.
Franchement, je pense que ça n'a absolument rien à voir avec un apprentissage précoce quelconque, car ces fameux apprentissages précoces sont assez inexistant dans la très grande majorité des familles, je dirais même qu'il y a de moins en moins d'apprentissage et d'exigence dans les familles. Les parents délèguent de plus en plus à l'école toutes sortes d'apprentissage ne dépendant pas de l'école tel que la propreté, s'habiller ou se déshabiller, se moucher, se laver les mains... on a de plus en plus d'enfants qui arrivent à l'école à 3 ans sans avoir jamais vu un livre, un crayon ou de la pâte à modeler de leur vie...
Il ne faut absolument pas considérer ce que font les profs avec leurs enfants comme la norme!

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Flaure
Niveau 8

Re: Vos enfants et l'apprentissage de la lecture

par Flaure le Mer 11 Juil 2018 - 14:06
J'avais une certaine angoisse de la mauvaise interaction avec l'instruction de l'école (trop de cuisiniers gâchent la sauce), quand mon fils s'est mis à vouloir déchiffrer l'été dernier, en fin de MS. 

J'ai essayé d'accompagner, parce qu'il était hors de question que je freine son entreprise, et je crois que voyant mon plaisir à ses progrès il s'en est fait un objectif.
Actuellement il lit presque, c'est-à-dire qu'il lit de manière relativement fluide, avec quelques erreurs de prononciation encore. 

Son enseignante lui a visiblement expliqué des points de conjugaison durant ses exercices de GS car j'ai vu des "s" aux sujets entourés et des "ent" en terminaison du verbe soulignés. 
Je n'ai pas poussé l'apprentissage de la langue pour ma part, sinon en leur lisant des livres et en parlant avec eux. 

Je laisse le véritable apprentissage à l'école, et je m'occupe plutôt de lui donner de grands repères : système solaire, alternance jour/nuit due à la rotation de la Terre sur son axe, nature/culture (élevage, agriculture, modelage de l'environnement par l'Homme), composition de la Terre/atmosphère, corps humain, pollinisation par les insectes, code de la route, travail/impôts, reproduction et caetera ; il y a de quoi faire comme explications sur ce qui nous entoure, au fil de ce qui vient dans la conversation.
avatar
Colombine
Esprit éclairé

Re: Vos enfants et l'apprentissage de la lecture

par Colombine le Mer 11 Juil 2018 - 14:23
Flaure, presque tout ce que tu évoques dans ton dernier paragraphe ne fait-il pas partie, justement, des apprentissages de l'école ?

Volubilys, à ton avis, à quoi cet accroissement du nombre d'enfants qui n'ont jamais vu de crayon, de pâte à modeler, de livre... est-il dû ? Cela n'existait pas, avant ?
avatar
maikreeeesse
Neoprof expérimenté

Re: Vos enfants et l'apprentissage de la lecture

par maikreeeesse le Mer 11 Juil 2018 - 14:50
Autant je suis d'accord avec Volubilys sur la décharge d'un nombre croissant de parents quant aux apprentissages que je qualifierais d éducatifs : se moucher, politesse, pro propreté  ..autant je ne constate pas une  augmentation d'enfants ne connaissant pas le crayon ou la peinture. J'ai 40 ans et d'aussi loin que je me souvienne mes amis et moi n'avions pas de crayons avant 3/4 ans ni ne faisions de peinture ou pâte à modeler avec nos parents qui avaient d'autre chat à  fouetter. En revanche je constate de plus en plus de parents qui s'extasient sur les gribouillis de leur rejeton tracés à moitié sur le parquet et à moitié sur une feuille  à  quatre pattes avec une tenue de crayon défiant toute PE rigoureux dès 18 mois. On galère ensuite à corriger surtout que l'important pour ces mêmes parents est que l'enfant s'exprime ce qui n'est pas forcément notre objectif premier en graphisme. Le rapport aux livres a changé mais est on sûr qu'il y a 20 ou 30 ans beaucoup de parents lisaient des histoires à leur enfant chaque soir ? Pas dans mon milieu. Mais les parents étaient certainement plus à l'écoute de leur enfant, partageaient plus de temps du quotidien: cuisine, promenade,  jeux.


Dernière édition par maikreeeesse le Mer 11 Juil 2018 - 14:57, édité 1 fois
avatar
lene75
Empereur

Re: Vos enfants et l'apprentissage de la lecture

par lene75 le Mer 11 Juil 2018 - 14:53
@Flaure a écrit:Son enseignante lui a visiblement expliqué des points de conjugaison durant ses exercices de GS car j'ai vu des "s" aux sujets entourés et des "ent" en terminaison du verbe soulignés.



Ma grande sort de CE1, donc 3 ans de plus que ton fils, avec un bulletin dithyrambique. Ils ont tout juste commencé à aborder ça à la fin de l'année, et elle est très très loin de le maîtriser. Donc, forcément, je me pose la question de lui apprendre ça cet été, enfin si elle veut bien, ce qui en ce moment n'est pas le cas. Parce que je trouve ça un peu léger, quand même, en fin de CE1. C'est ça aussi, le problème de la confiance dans l'école, c'est que suivant les classes, ce qu'on y apprend est le jour et la nuit. Et là ce n'est pas un problème de population ou quoi que ce soit, puisque nous sommes en centre-ville et qu'elle était dans la classe de niveau double dans laquelle on ne met que les enfants bons scolairement et relativement sages, sauf exceptions (jumeaux à séparer, etc.). J'imagine que c'est une question de programmes très light que certains suivent et dont d'autres s'affranchissent.

@Colombine a écrit:Volubilys, à ton avis, à quoi cet accroissement du nombre d'enfants qui n'ont jamais vu de crayon, de pâte à modeler, de livre... est-il dû ? Cela n'existait pas, avant ?

Les écrans ? Les boulots / temps de trajet prenants ? La combinaison des deux ?

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: Vos enfants et l'apprentissage de la lecture

par Volubilys le Mer 11 Juil 2018 - 14:54
Il y en a toujours eu, mais ça prend des proportions dramatiques. Les tablettes et smarphone phagocytent énormément de temps de veille des enfants dans de plus en plus de famille. (On a enregistré une baisse du QI des français depuis l'entrée des tablettes et smartphone dans les foyers français...)
Il y a aussi de plus en plus de parents qui refusent leur rôle éducatif et les contraintes d'avoir des enfants, ils ne veulent que le fun (les câlins, les jeux...). On a aussi cette mentalité de plus en plus répandu de l'enfant roi/tyran que l'on vénère et que l'on éduque pas, le refus d'être un adulte responsable de l'enfant, couplé à la bienveillance... Bref, le refus de l'autorité inhérente à l'éducation et au rôle de parent...
Il existe des livres très bien qui expliquent ces divers phénomènes :




@lene75 a écrit:

@Colombine a écrit:Volubilys, à ton avis, à quoi cet accroissement du nombre d'enfants qui n'ont jamais vu de crayon, de pâte à modeler, de livre... est-il dû ? Cela n'existait pas, avant ?

Les écrans ? Les boulots / temps de trajet prenants ? La combinaison des deux ?
ben les boulots prenants existent depuis... pffff... bien longtemps, bien avant l'école obligatoire.  Nous sommes à une époque où on n'a jamais eu autant de temps de loisir!
Quand aux écrans, on a une explosion de l'usage des écrans...

@maikreeeesse a écrit:Autant je suis d'accord avec Volubilys sur la décharge d'un nombre croissant de parents quant aux apprentissages que je qualifierais d éducatifs : se moucher, politesse, pro propreté  ..autant je ne constate pas une  augmentation d'enfants ne connaissant pas le crayon ou la peinture. J'ai 40 ans et d'aussi loin que je me souvienne mes amis et moi n'avions pas de crayons avant 3/4 ans ni ne faisions de peinture ou pâte à modeler avec nos parents qui avaient d'autre chat à  fouetter. En revanche je constate de plus en plus de parents qui s'extasient sur les gribouillis de leur rejeton tracés à moitié sur le parquet et à moitié sur une feuille  à  quatre pattes avec une tenue de crayon défiant toute PE rigoureux dès 18 mois. On galère ensuite à corriger surtout que l'important pour ces mêmes parents est que l'enfant s'exprime ce qui n'est pas forcément notre objectif premier en graphisme. Le rapport aux livres a changé mais est on sûr qu'il y a 20 ou 30 ans beaucoup de parents lisaient des histoires à leur enfant chaque soir ? Pas dans mon milieu. Mais les parents étaient certainement plus à l'écoute de leur enfant, partageaient plus de temps du quotidien: cuisine, promenade,  jeux.
Oui, en effet, je vois aussi ça en classe.
D'ailleurs, cette vénération du moindre gribouillis est délétère pour la confiance en soi chez beaucoup d'enfant.


Dernière édition par Volubilys le Mer 11 Juil 2018 - 15:04, édité 2 fois

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Amaliah
Empereur

Re: Vos enfants et l'apprentissage de la lecture

par Amaliah le Mer 11 Juil 2018 - 15:02
@lene75 a écrit:
@Flaure a écrit:Son enseignante lui a visiblement expliqué des points de conjugaison durant ses exercices de GS car j'ai vu des "s" aux sujets entourés et des "ent" en terminaison du verbe soulignés.



Ma grande sort de CE1, donc 3 ans de plus que ton fils, avec un bulletin dithyrambique. Ils ont tout juste commencé à aborder ça à la fin de l'année, et elle est très très loin de le maîtriser. Donc, forcément, je me pose la question de lui apprendre ça cet été, enfin si elle veut bien, ce qui en ce moment n'est pas le cas. Parce que je trouve ça un peu léger, quand même, en fin de CE1. C'est ça aussi, le problème de la confiance dans l'école, c'est que suivant les classes, ce qu'on y apprend est le jour et la nuit. Et là ce n'est pas un problème de population ou quoi que ce soit, puisque nous sommes en centre-ville et qu'elle était dans la classe de niveau double dans laquelle on ne met que les enfants bons scolairement et relativement sages, sauf exceptions (jumeaux à séparer, etc.). J'imagine que c'est une question de programmes très light que certains suivent et dont d'autres s'affranchissent.

Ce que tu dis de ton école me fait souvent penser à celle de ma nièce qui finit son CE2 et dont les évaluations de fin d'année ont porté sur de la conjugaison uniquement au présent, des opérations sans retenue etc etc etc. Ma soeur a d'ailleurs craqué et inscrit sa fille dans le privé pour la rentrée prochaine. Elle a acheté les cahiers "les petits devoirs" de la librairie des écoles que quelqu'un a conseillé sur un autre topic et dont je lui avais parlé et elle a découvert l'ampleur des dégâts : sa fille n'a pas fait de grammaire du tout, que la moitié du programme de géométrie...
Je me souviens que mes grands faisaient des dictées avec des sujets au pluriel (en -s et en -x!) et des verbes au pluriel forcément en fin de CP. Je ne dis pas que c'était acquis pour tous mais ils avaient vu et travaillé la notion. Ces différences de niveau sont hallucinantes.
avatar
Flaure
Niveau 8

Re: Vos enfants et l'apprentissage de la lecture

par Flaure le Mer 11 Juil 2018 - 15:07
@Colombine a écrit:Flaure, presque tout ce que tu évoques dans ton dernier paragraphe ne fait-il pas partie, justement, des apprentissages de l'école ?
Je sais que c'est abordé par l'école dans le cadre de la citoyenneté et de la culture. 
Je pense néanmoins que les parents ont un rôle important pour ce qui est de poser le cadre culturel sur lequel l'enfant s'appuie pour comprendre le monde. 

Autant je n'entraîne pas mon enfant aux apprentissages, autant j'ai envie qu'il puisse être conscient et donc curieux de ce qui l'environne.
Je ne rentre pas du tout dans les détails, mais qu'il ne prenne pas l'agriculture et les vaches en enclos comme une chose toute naturelle (parce que toujours vue), qu'il interroge ce qui est pour mieux s'y mouvoir, voilà ce qui m'importe.

Et le fait est que c'est avec le parent que l'enfant est au contact du monde hors des salles de classe, et qu'il voit le travail de l'éleveur pour clôturer le terrain, pour nourrir et abreuver les bêtes, qu'il peut sentir les tenants et aboutissants sur pièces.

L'école repassera dessus pour ancrer la réflexion dans l'écrit et creuser les sujets. Comme ce sont uniquement des notions de base que j'apporte, je ne pense pas troubler d'apprentissage scolaire.
avatar
maikreeeesse
Neoprof expérimenté

Re: Vos enfants et l'apprentissage de la lecture

par maikreeeesse le Mer 11 Juil 2018 - 15:10
Lene j'ai beaucoup de mal à cerner ton école ! Elle ne correspond en rien aux préjugés que l'on peut avoir en terme de population, situation... Dans mon école milieu très populaire en CP on voit aussi les marques du pluriel S et X et la terminaison ent. Bien sûr ce sera revu en CE1 mais c'est devenu automatique pour la majorité des élèves.
Contenu sponsorisé

Re: Vos enfants et l'apprentissage de la lecture

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum