Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Trinity
Sage

Re: J'hallucine (boulot)

par Trinity le Mer 18 Oct 2017 - 19:43
@Rendash a écrit:Mouais. Pas vraiment d'accord. Si on exclut pour ça, quelle gradation le jour où un élève en insulte un autre, ou  insulte l'enseignant ? ça vaut punition carabinée et retenue pour faire le boulot, ouais, mais exclusion ...
Et les textes sont clairs à ce sujet.

Oui. Et non. Un élève qui arrive trois semaines après la rentrée et se pointe pour la troisième fois à son troisième cours de physique, l'air goguenard, sans son cahier... je l'exclus pour son bien. Pour ne pas me mettre à hurler des insanités. Pareil au quatrième cours, quad il fait exprès d'arriver en retard et, une fois de plus, sans son cahier. Idem au cinquième cours (d'autant que sa classe de champions était collée à la fenêtre cinq minutes plus tôt pour le regarder, depuis ma salle au deuxième, déambuler dans la cour).

Qui plus est, le lutin de cahier lui a été fourni quand il est arrivé, par le collège.
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: J'hallucine (boulot)

par Anaxagore le Mer 18 Oct 2017 - 19:49
Il y avait un gros paquet de motifs cumulables pour une exclusion lorsque j'étais dans les quartiers chauds. Les conséquences post-exclusions étaient différentes suivant le motif et l'ensemble de l'oeuvre de l'élève.


Dernière édition par Anaxagore le Mer 18 Oct 2017 - 19:50, édité 1 fois

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
avatar
Ignatius Reilly
Fidèle du forum

Re: J'hallucine (boulot)

par Ignatius Reilly le Mer 18 Oct 2017 - 19:49
Je ne nourrissais plus beaucoup d'illusions en ce qui concerne le niveau des élèves de 6e qui nous arrivent à chaque nouvelle rentrée, mais là j'hallucine devant l'incapacité de certains cette année à réaliser une tache simple. Entre ceux qui ne comprennent pas ce que signifie me suivre pour aller d'un point A à un point B, les ravis qui s'évanouissent dans le collège au moment de se retrouver au portail pour aller assister à un pestacle (oui je l'écris ainsi) et les très gentils, mais vraiment très très gentils, qui ne savent pas que le lait provient des vaches alors qu'on vit quasiment parmi ces braves ruminants, je dois admettre que je suis lassitude. Certes, à leur décharge, ces élèves posent sur Visage Livre en compagnie de leurs génitrices qui nous gratifient de duck faces d'une élégance très 2.0, mais quand même. Faut pas pousser Mémé dans les orties, nous avons un problème. J'hallucine donc un peu.

C'est sans parler de l'hystérique mère d'une môme dont j'ai l'heur d'avoir à assurer l'enseignement et qui m'a tenu la jambe une heure et quart voici 2 semaines, ne voyant pas le rapport entre le fait que sa fille ne lise jamais et la pauvreté de son lexique. J'ai alors appris que la daronne, qui enrobait sa logorrhée de mots qui devaient lui sembler complexes (plus de deux syllabes), n'avait pas ouvert un livre depuis 25 ans mais qu'elle était très intelligente et savante car elle m'expliqua doctement que l'Homme n'était jamais allé sur la lune, c'est un complot des Américains. Cette révélation qui a totalement tourneboulé mes certitudes de mouton aveuglé par la propagande judéo-scientiste m'est néanmoins totalement imputable : oublieux que j'avais face à moi Super Conspirator, j'avais eu la mauvais idée une minute avant de rassurer cette paranoïaque de compèt' qui regrettait qu'on enseigne aux gosses que l'Homme descend du singe. "Non Madame, rassurez- vous, on ne leur dit rien de tel, cette légende est le fait des contempteurs de Darwin, et vous avez raison, nous sommes les cousins des singes." Bref, la gamine n'est pas sortie des ronces. Et moi va falloir que j'arrête d'halluciner, ça ne sert à rien.
avatar
InstantKarma
Niveau 6

Re: J'hallucine (boulot)

par InstantKarma le Mer 18 Oct 2017 - 19:50
@Trinity a écrit:
@Rendash a écrit:Mouais. Pas vraiment d'accord. Si on exclut pour ça, quelle gradation le jour où un élève en insulte un autre, ou  insulte l'enseignant ? ça vaut punition carabinée et retenue pour faire le boulot, ouais, mais exclusion ...
Et les textes sont clairs à ce sujet.

Oui. Et non. Un élève qui arrive trois semaines après la rentrée et se pointe pour la troisième fois à son troisième cours de physique, l'air goguenard, sans son cahier... je l'exclus pour son bien. Pour ne pas me mettre à hurler des insanités. Pareil au quatrième cours, quad il fait exprès d'arriver en retard et, une fois de plus, sans son cahier. Idem au cinquième cours (d'autant que sa classe de champions était collée à la fenêtre cinq minutes plus tôt pour le regarder, depuis ma salle au deuxième, déambuler dans la cour).

Qui plus est, le lutin de cahier lui a été fourni quand il est arrivé, par le collège.
Je travaille aussi en LP : nous mettons dehors les charmants bambins qui viennent sans leur matos.

Comment peut-on espérer avoir une ambiance de classe potable avec la moitié (ou plus) des élèves qui n’ont pas leurs affaires ?
On mime les documents ? On recopie tous les exercices au tableau ?
On fournit feuilles et « instruments scripteurs » à chaque heure ?
On leur permet de vivre leur vie dans un coin de la salle ?

Bienvenue dans le monde réel !

_________________
Le participe passer c’est tellement compliquer.
Supprimons le subjonctif pour que le français est plus simple à apprendre.
avatar
Rendash
Bon génie

Re: J'hallucine (boulot)

par Rendash le Mer 18 Oct 2017 - 19:55
@Trinity a écrit:
@Rendash a écrit:Mouais. Pas vraiment d'accord. Si on exclut pour ça, quelle gradation le jour où un élève en insulte un autre, ou  insulte l'enseignant ? ça vaut punition carabinée et retenue pour faire le boulot, ouais, mais exclusion ...
Et les textes sont clairs à ce sujet.

Oui. Et non. Un élève qui arrive trois semaines après la rentrée et se pointe pour la troisième fois à son troisième cours de physique, l'air goguenard, sans son cahier... je l'exclus pour son bien. Pour ne pas me mettre à hurler des insanités. Pareil au quatrième cours, quad il fait exprès d'arriver en retard et, une fois de plus, sans son cahier. Idem au cinquième cours (d'autant que sa classe de champions était collée à la fenêtre cinq minutes plus tôt pour le regarder, depuis ma salle au deuxième, déambuler dans la cour).

Qui plus est, le lutin de cahier lui a été fourni quand il est arrivé, par le collège.

Mais dans le cas que tu décris, on est sur tout autre chose qu'un refus de bosser. C'est une attitude générale, une posture qu'il faut traiter, et l'exclusion à répétition n'avance à rien.





@InstantKarma a écrit:
@Trinity a écrit:
@Rendash a écrit:Mouais. Pas vraiment d'accord. Si on exclut pour ça, quelle gradation le jour où un élève en insulte un autre, ou  insulte l'enseignant ? ça vaut punition carabinée et retenue pour faire le boulot, ouais, mais exclusion ...
Et les textes sont clairs à ce sujet.

Oui. Et non. Un élève qui arrive trois semaines après la rentrée et se pointe pour la troisième fois à son troisième cours de physique, l'air goguenard, sans son cahier... je l'exclus pour son bien. Pour ne pas me mettre à hurler des insanités. Pareil au quatrième cours, quad il fait exprès d'arriver en retard et, une fois de plus, sans son cahier. Idem au cinquième cours (d'autant que sa classe de champions était collée à la fenêtre cinq minutes plus tôt pour le regarder, depuis ma salle au deuxième, déambuler dans la cour).

Qui plus est, le lutin de cahier lui a été fourni quand il est arrivé, par le collège.
Je travaille aussi en LP : nous mettons dehors les charmants bambins qui viennent sans leur matos.

Comment peut-on espérer avoir une ambiance de classe potable avec la moitié (ou plus) des élèves qui n’ont pas leurs affaires ?
On mime les documents ? On recopie tous les exercices au tableau ?
On fournit feuilles et « instruments scripteurs » à chaque heure ?
On leur permet de vivre leur vie dans un coin de la salle ?

Bienvenue dans le monde réel !


Même réponse qu'à Trinity, le problème est plus général, et ne sera pas réglé par une exclusion. Et quand tu percutes qu'il s'agit d'un jeu, dont le but est de se faire foutre dehors, t'as moins envie de jouer, d'un coup. En particulier quand ça commence à concerner "la moitié de la classe" : tu mets quinze élèves dehors ? Et au cours suivant, vingt-cinq, quand tous seront rentrés dans ce petit jeu ?

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
gauvain31
Monarque

Re: J'hallucine (boulot)

par gauvain31 le Mer 18 Oct 2017 - 19:56
@Ignatius Reilly a écrit:Je ne nourrissais plus beaucoup d'illusions en ce qui concerne le niveau des élèves de 6e qui nous arrivent à chaque nouvelle rentrée, mais là j'hallucine devant l'incapacité de certains cette année à réaliser une tache simple. Entre ceux qui ne comprennent pas ce que signifie me suivre pour aller d'un point A à un point B, les ravis qui s'évanouissent dans le collège au moment de se retrouver au portail pour aller assister à un pestacle (oui je l'écris ainsi) et les très gentils, mais vraiment très très gentils, qui ne savent pas que le lait provient des vaches alors qu'on vit quasiment parmi ces braves ruminants, je dois admettre que je suis lassitude. Certes, à leur décharge, ces élèves posent sur Visage Livre en compagnie de leurs génitrices qui nous gratifient de duck faces d'une élégance très 2.0, mais quand même. Faut pas pousser Mémé dans les orties, nous avons un problème. J'hallucine donc un peu.

C'est sans parler de l'hystérique mère d'une môme dont j'ai l'heur d'avoir à assurer l'enseignement et qui m'a tenu la jambe une heure et quart voici 2 semaines, ne voyant pas le rapport entre le fait que sa fille ne lise jamais et la pauvreté de son lexique. J'ai alors appris que la daronne, qui enrobait sa logorrhée de mots qui devaient lui sembler complexes (plus de deux syllabes), n'avait pas ouvert un livre depuis 25 ans mais qu'elle était très intelligente et savante car elle m'expliqua doctement que l'Homme n'était jamais allé sur la lune, c'est un complot des Américains. Cette révélation qui a totalement tourneboulé mes certitudes de mouton aveuglé par la propagande judéo-scientiste m'est néanmoins totalement imputable : oublieux que j'avais face à moi Super Conspirator, j'avais eu la mauvais idée une minute avant de rassurer cette paranoïaque de compèt' qui regrettait qu'on enseigne aux gosses que l'Homme descend du singe. "Non Madame, rassurez- vous, on ne leur dit rien de tel, cette légende est le fait des contempteurs de Darwin, et vous avez raison, nous sommes les cousins des singes." Bref, la gamine n'est pas sortie des ronces. Et moi va falloir que j'arrête d'halluciner, ça ne sert à rien.

fleurs fleurs fleurs
avatar
Himpy
Neoprof expérimenté

Re: J'hallucine (boulot)

par Himpy le Mer 18 Oct 2017 - 19:58
Pour moi, absence de matos répétée = pas envie de bosser = dehors.
Et pourtant j'ai toujours beaucoup de matériel à prêter ... l'année dernière j'en ai quand même 2 qui se sont pointés en retard et sans sac... faut pas pousser non plus...
avatar
piesco
Grand sage

Re: J'hallucine (boulot)

par piesco le Mer 18 Oct 2017 - 20:01
@InstantKarma a écrit:Une élève a passé son temps depuis la rentrée à raconter aux collègues comme à l’extérieur que son père venait de mourir.

« Vous comprenez, à 42 ans mourir d’un cancer des os… ».

Sa famille inondée de messages et de coups de téléphone de condoléances a prévenu (entre autres) l’établissement que le père allait très bien !

  oh punaise, c'est énorme.
avatar
ysabel
Devin

Re: J'hallucine (boulot)

par ysabel le Mer 18 Oct 2017 - 20:05
@pogonophile a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@pogonophile a écrit:
@Rabelais a écrit:
Mais c'est le grand défi des CDE dans tous les bahuts en ce moment, ne plus avoir d'exclusions à traiter, sauf motif grave.

Ben... non. Ce n'est pas exact.
Il y a certes des CdE qui veulent porter des oeillères et confondent "empêcher d'exclure de cours" et "diminuer les comportements qui conduisent à l'exclusion de cours."
Il y a aussi des enseignants qui excluent de cours à tours de bras pour des motifs dérisoires.
Merci de ne pas mettre tout le monde dans le même sac.

Quels sont ces motifs dérisoires ?

Défaut de matériel par exemple. Ne prend pas la correction de l'exercice. Des choses problématiques certes, mais qui n'empêchent nullement le cours d'avoir lieu. Je ne vais pas rappeler les règlements, tout le monde les connaît.

Certes, mais il y a des limites, quand plus de la moitié de la classe n'a pas son livre de poche alors qu'on bosse sur l'œuvre depuis une semaine c'est abusé, et impossible de travailler.


_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Rendash
Bon génie

Re: J'hallucine (boulot)

par Rendash le Mer 18 Oct 2017 - 20:08
@ysabel a écrit:
@pogonophile a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@pogonophile a écrit:

Ben... non. Ce n'est pas exact.
Il y a certes des CdE qui veulent porter des oeillères et confondent "empêcher d'exclure de cours" et "diminuer les comportements qui conduisent à l'exclusion de cours."
Il y a aussi des enseignants qui excluent de cours à tours de bras pour des motifs dérisoires.
Merci de ne pas mettre tout le monde dans le même sac.

Quels sont ces motifs dérisoires ?

Défaut de matériel par exemple. Ne prend pas la correction de l'exercice. Des choses problématiques certes, mais qui n'empêchent nullement le cours d'avoir lieu. Je ne vais pas rappeler les règlements, tout le monde les connaît.

Certes, mais il y a des limites, quand plus de la moitié de la classe n'a pas son livre de poche alors qu'on bosse sur l'œuvre depuis une semaine c'est abusé, et impossible de travailler.


Et donc, exclure la moitié de la classe est censé résoudre le problème ? Si tu tombes sur des vicelards dont c'est le but, t'as pas fini =/ Et quand un tel cercle vicieux s'installe, ça peut poser pas mal de problèmes, dans la gestion des exclusions.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
angelxxx
Niveau 9

Re: J'hallucine (boulot)

par angelxxx le Mer 18 Oct 2017 - 20:09
Oh, j'ai oublié de vous parler de mon sixième qui suce son pouce. Au début de l'année ça débutait vers le vendredi après midi. Puis ça arrive de plus en plus tôt chaque semaine : ça commence dès lundi matin maintenant...

Ah et j'ai aussi la mère d'élève, qui, convoqué par la cpe , entre dans le collège et salue nos pires élèves.. En faisant des checks divers et variés :abb:

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
avatar
ysabel
Devin

Re: J'hallucine (boulot)

par ysabel le Mer 18 Oct 2017 - 20:12
@Rendash a écrit:
@ysabel a écrit:
@pogonophile a écrit:
@gauvain31 a écrit:

Quels sont ces motifs dérisoires ?

Défaut de matériel par exemple. Ne prend pas la correction de l'exercice. Des choses problématiques certes, mais qui n'empêchent nullement le cours d'avoir lieu. Je ne vais pas rappeler les règlements, tout le monde les connaît.

Certes, mais il y a des limites, quand plus de la moitié de la classe n'a pas son livre de poche alors qu'on bosse sur l'œuvre depuis une semaine c'est abusé, et impossible de travailler.


Et donc, exclure la moitié de la classe est censé résoudre le problème ? Si tu tombes sur des vicelards dont c'est le but, t'as pas fini =/ Et quand un tel cercle vicieux s'installe, ça peut poser pas mal de problèmes, dans la gestion des exclusions.  

Et bien je peux bosser et ensuite cela ne dure pas puisque les parents sont prévenus immédiatement et pour la plupart cela chauffe à la maison.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
ysabel
Devin

Re: J'hallucine (boulot)

par ysabel le Mer 18 Oct 2017 - 20:13
@angelxxx a écrit:Oh, j'ai oublié de vous parler de mon sixième qui suce son pouce. Au début de l'année ça débutait vers le vendredi après midi. Puis ça arrive de plus en plus tôt chaque semaine : ça commence dès lundi matin maintenant...

Ah et j'ai aussi la mère d'élève, qui, convoqué par la cpe , entre dans le collège et salue nos pires élèves.. En faisant des checks divers et variés :abb:

Petite joueuse !

j'en ai déjà eu en seconde !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Kirth
Niveau 7

Re: J'hallucine (boulot)

par Kirth le Mer 18 Oct 2017 - 20:17
@Rendash a écrit:
@ysabel a écrit:
@pogonophile a écrit:
@gauvain31 a écrit:

Quels sont ces motifs dérisoires ?

Défaut de matériel par exemple. Ne prend pas la correction de l'exercice. Des choses problématiques certes, mais qui n'empêchent nullement le cours d'avoir lieu. Je ne vais pas rappeler les règlements, tout le monde les connaît.

Certes, mais il y a des limites, quand plus de la moitié de la classe n'a pas son livre de poche alors qu'on bosse sur l'œuvre depuis une semaine c'est abusé, et impossible de travailler.


Et donc, exclure la moitié de la classe est censé résoudre le problème ? Si tu tombes sur des vicelards dont c'est le but, t'as pas fini =/ Et quand un tel cercle vicieux s'installe, ça peut poser pas mal de problèmes, dans la gestion des exclusions.  

J'étais dans cette situation l'an dernier, beaucoup de "j'ai pas ma blouse". Je les gardais au fond avec interdiction de parler car ça aurait été ingérable niveau exclusions. Lycée pas facile.

Cette année, établissement totalement différent, les "non blouse" sont sporadiques + si je les mets au fond ils sont soit à côté de la hotte, soit à 1 mètre du stockage des produits, donc c'est exclusion, et ils n'entrent pas du tout dans un cercle vicieux. Ils sont prévenus et l'acceptent sans faire de vague.

Donc je suis totalement d'accord, + ça dépend de l'ambiance générale.
avatar
maldoror1
Fidèle du forum

Re: J'hallucine (boulot)

par maldoror1 le Mer 18 Oct 2017 - 20:18
@Ignatius Reilly a écrit:

C'est sans parler de l'hystérique mère d'une môme dont j'ai l'heur d'avoir à assurer l'enseignement et qui m'a tenu la jambe une heure et quart voici 2 semaines, ne voyant pas le rapport entre le fait que sa fille ne lise jamais et la pauvreté de son lexique. J'ai alors appris que la daronne, qui enrobait sa logorrhée de mots qui devaient lui sembler complexes (plus de deux syllabes), n'avait pas ouvert un livre depuis 25 ans mais qu'elle était très intelligente et savante car elle m'expliqua doctement que l'Homme n'était jamais allé sur la lune, c'est un complot des Américains. Cette révélation qui a totalement tourneboulé mes certitudes de mouton aveuglé par la propagande judéo-scientiste m'est néanmoins totalement imputable : oublieux que j'avais face à moi Super Conspirator, j'avais eu la mauvais idée une minute avant de rassurer cette paranoïaque de compèt' qui regrettait qu'on enseigne aux gosses que l'Homme descend du singe. "Non Madame, rassurez- vous, on ne leur dit rien de tel, cette légende est le fait des contempteurs de Darwin, et vous avez raison, nous sommes les cousins des singes." Bref, la gamine n'est pas sortie des ronces. Et moi va falloir que j'arrête d'halluciner, ça ne sert à rien.

Grandiose...et tragique...

@piesco a écrit:
@InstantKarma a écrit:Une élève a passé son temps depuis la rentrée à raconter aux collègues comme à l’extérieur que son père venait de mourir.

« Vous comprenez, à 42 ans mourir d’un cancer des os… ».

Sa famille inondée de messages et de coups de téléphone de condoléances a prévenu (entre autres) l’établissement que le père allait très bien !

  oh punaise, c'est énorme.

Il a trop vu "Les 400 coups" lui !

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett
angelxxx
Niveau 9

Re: J'hallucine (boulot)

par angelxxx le Mer 18 Oct 2017 - 20:19
@ysabel a écrit:
@angelxxx a écrit:Oh, j'ai oublié de vous parler de mon sixième qui suce son pouce. Au début de l'année ça débutait vers le vendredi après midi. Puis ça arrive de plus en plus tôt chaque semaine : ça commence dès lundi matin maintenant...

Ah et j'ai aussi la mère d'élève, qui, convoqué par la cpe , entre dans le collège et salue nos pires élèves.. En faisant des checks divers et variés :abb:

Petite joueuse !

j'en ai déjà eu en seconde !

No

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
avatar
Rendash
Bon génie

Re: J'hallucine (boulot)

par Rendash le Mer 18 Oct 2017 - 20:21
@Kirth a écrit:
@Rendash a écrit:
@ysabel a écrit:
@pogonophile a écrit:

Défaut de matériel par exemple. Ne prend pas la correction de l'exercice. Des choses problématiques certes, mais qui n'empêchent nullement le cours d'avoir lieu. Je ne vais pas rappeler les règlements, tout le monde les connaît.

Certes, mais il y a des limites, quand plus de la moitié de la classe n'a pas son livre de poche alors qu'on bosse sur l'œuvre depuis une semaine c'est abusé, et impossible de travailler.


Et donc, exclure la moitié de la classe est censé résoudre le problème ? Si tu tombes sur des vicelards dont c'est le but, t'as pas fini =/ Et quand un tel cercle vicieux s'installe, ça peut poser pas mal de problèmes, dans la gestion des exclusions.  

J'étais dans cette situation l'an dernier, beaucoup de "j'ai pas ma blouse". Je les gardais au fond avec interdiction de parler car ça aurait été ingérable niveau exclusions. Lycée pas facile.

Cette année, établissement totalement différent, les "non blouse" sont sporadiques + si je les mets au fond ils sont soit à côté de la hotte, soit à 1 mètre du stockage des produits, donc c'est exclusion, et ils n'entrent pas du tout dans un cercle vicieux. Ils sont prévenus et l'acceptent sans faire de vague.

Donc je suis totalement d'accord, + ça dépend de l'ambiance générale.

Et puis, bon, dans ton cas ce sont des questions de sécurité, ça change quelque chose.


@ysabel a écrit:
@Rendash a écrit:
@ysabel a écrit:
@pogonophile a écrit:

Défaut de matériel par exemple. Ne prend pas la correction de l'exercice. Des choses problématiques certes, mais qui n'empêchent nullement le cours d'avoir lieu. Je ne vais pas rappeler les règlements, tout le monde les connaît.

Certes, mais il y a des limites, quand plus de la moitié de la classe n'a pas son livre de poche alors qu'on bosse sur l'œuvre depuis une semaine c'est abusé, et impossible de travailler.


Et donc, exclure la moitié de la classe est censé résoudre le problème ? Si tu tombes sur des vicelards dont c'est le but, t'as pas fini =/ Et quand un tel cercle vicieux s'installe, ça peut poser pas mal de problèmes, dans la gestion des exclusions.  

Et bien je peux bosser et ensuite cela ne dure pas puisque les parents sont prévenus immédiatement et pour la plupart cela chauffe à la maison.


Là, en revanche, je ne comprends pas. Si le coup de fil aux parents change quelque chose, à quoi sert l'exclusion ? Et s'il sert à quelque chose, c'est que ces oublis sont ponctuels, donc pourquoi exclure, plutôt que de filer une punition carabinée pour les occuper pendant que les autres bossent, charge aux punis de rattraper ensuite ? C'est là que je suis perdu.

En revanche, quand un CDE affirme qu'une exclusion n'est valable qu'en cas de mise en danger des élèves, c'est non seulement absurde, mais stupide. Un élève qui a en permanence la gueule grande ouverte, qu'on n'arrive pas à faire taire, et qui enquiquine tous les autres, doit pouvoir être fichu dehors, pour la sérénité des autres. Or, il a déjà été expliqué ici, plusieurs fois, que des CPE ou CDE ont jugé ce motif critiquable. Là, ça déconne.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Trinity
Sage

Re: J'hallucine (boulot)

par Trinity le Mer 18 Oct 2017 - 20:37
@Rendash a écrit:
@Trinity a écrit:
@Rendash a écrit:Mouais. Pas vraiment d'accord. Si on exclut pour ça, quelle gradation le jour où un élève en insulte un autre, ou  insulte l'enseignant ? ça vaut punition carabinée et retenue pour faire le boulot, ouais, mais exclusion ...
Et les textes sont clairs à ce sujet.

Oui. Et non. Un élève qui arrive trois semaines après la rentrée et se pointe pour la troisième fois à son troisième cours de physique, l'air goguenard, sans son cahier... je l'exclus pour son bien. Pour ne pas me mettre à hurler des insanités. Pareil au quatrième cours, quad il fait exprès d'arriver en retard et, une fois de plus, sans son cahier. Idem au cinquième cours (d'autant que sa classe de champions était collée à la fenêtre cinq minutes plus tôt pour le regarder, depuis ma salle au deuxième, déambuler dans la cour).

Qui plus est, le lutin de cahier lui a été fourni quand il est arrivé, par le collège.

Mais dans le cas que tu décris, on est sur tout autre chose qu'un refus de bosser. C'est une attitude générale, une posture qu'il faut traiter, et l'exclusion à répétition n'avance à rien.


Ah, mais je ne crois pas que ça avance à quelque chose (trois ans que je l'ai, le loustic). Je préserve ma santé mentale. Pas plus. Pas moins non plus. D'ailleurs, après une semaine de stage, je l'ai accepté en classe bien qu'il n'ait toujours pas son cahier (il a mal lu son EdT, en 3e, à sa 4e semaine de cours, bichette !) :  il n'a rien fichu non plus mais il n'est pas arrivé avec un air triomphant, on progresse).


Dernière édition par Trinity le Jeu 19 Oct 2017 - 7:23, édité 2 fois (Raison : Balises)

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein

avatar
ysabel
Devin

Re: J'hallucine (boulot)

par ysabel le Mer 18 Oct 2017 - 20:40
@Rendash a écrit:
@Kirth a écrit:
@Rendash a écrit:
@ysabel a écrit:

Certes, mais il y a des limites, quand plus de la moitié de la classe n'a pas son livre de poche alors qu'on bosse sur l'œuvre depuis une semaine c'est abusé, et impossible de travailler.


Et donc, exclure la moitié de la classe est censé résoudre le problème ? Si tu tombes sur des vicelards dont c'est le but, t'as pas fini =/ Et quand un tel cercle vicieux s'installe, ça peut poser pas mal de problèmes, dans la gestion des exclusions.  

J'étais dans cette situation l'an dernier, beaucoup de "j'ai pas ma blouse". Je les gardais au fond avec interdiction de parler car ça aurait été ingérable niveau exclusions. Lycée pas facile.

Cette année, établissement totalement différent, les "non blouse" sont sporadiques + si je les mets au fond ils sont soit à côté de la hotte, soit à 1 mètre du stockage des produits, donc c'est exclusion, et ils n'entrent pas du tout dans un cercle vicieux. Ils sont prévenus et l'acceptent sans faire de vague.

Donc je suis totalement d'accord, + ça dépend de l'ambiance générale.

Et puis, bon, dans ton cas ce sont des questions de sécurité, ça change quelque chose.


@ysabel a écrit:
@Rendash a écrit:
@ysabel a écrit:

Certes, mais il y a des limites, quand plus de la moitié de la classe n'a pas son livre de poche alors qu'on bosse sur l'œuvre depuis une semaine c'est abusé, et impossible de travailler.


Et donc, exclure la moitié de la classe est censé résoudre le problème ? Si tu tombes sur des vicelards dont c'est le but, t'as pas fini =/ Et quand un tel cercle vicieux s'installe, ça peut poser pas mal de problèmes, dans la gestion des exclusions.  

Et bien je peux bosser et ensuite cela ne dure pas puisque les parents sont prévenus immédiatement et pour la plupart cela chauffe à la maison.


Là, en revanche, je ne comprends pas. Si le coup de fil aux parents change quelque chose, à quoi sert l'exclusion ? Et s'il sert à quelque chose, c'est que ces oublis sont ponctuels, donc pourquoi exclure, plutôt que de filer une punition carabinée pour les occuper pendant que les autres bossent, charge aux punis de rattraper ensuite ? C'est là que je suis perdu.

En revanche, quand un CDE affirme qu'une exclusion n'est valable qu'en cas de mise en danger des élèves, c'est non seulement absurde, mais stupide. Un élève qui a en permanence la gueule grande ouverte, qu'on n'arrive pas à faire taire, et qui enquiquine tous les autres, doit pouvoir être fichu dehors, pour la sérénité des autres. Or, il a déjà été expliqué ici, plusieurs fois, que des CPE ou CDE ont jugé ce motif critiquable. Là, ça déconne.

Le coup de fil vient de la vie scolaire, pas de moi. Je fais un billet d'exclusion avec le motif.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Kan-gourou
Neoprof expérimenté

Re: J'hallucine (boulot)

par Kan-gourou le Mer 18 Oct 2017 - 21:48
J'ai appris hier que certains de mes élèves auraient dû avoir des PAP depuis l'année dernière mais que leur PP n'avait jamais fait le travail parce qu'elle est contre les aménagements, quels qu'ils soient ! Donc elle n'appliquait pas ceux qui lui étaient transmis et refusait de monter le dossier de ses élèves !

_________________
Travaux en cours...
avatar
Kirth
Niveau 7

Re: J'hallucine (boulot)

par Kirth le Mer 18 Oct 2017 - 22:12
C'est honteux.
avatar
Danska
Modérateur

Re: J'hallucine (boulot)

par Danska le Mer 18 Oct 2017 - 22:12
Mais en quoi ça la regarde, qu'elle soit favorable aux aménagements ou pas ? Déjà, elle n'a pas à donner son avis sur la question (on peut le penser, évidemment, mais une fois le PAP validé, ce n'est plus à nous d'exprimer notre opinion), et ensuite son boulot est d'informer l'équipe, quoi qu'elle en pense ! :shock:
archeboc
Esprit éclairé

Re: J'hallucine (boulot)

par archeboc le Mer 18 Oct 2017 - 22:48
@Rendash a écrit:En revanche, quand un CDE affirme qu'une exclusion n'est valable qu'en cas de mise en danger des élèves, c'est non seulement absurde, mais stupide. Un élève qui a en permanence la gueule grande ouverte, qu'on n'arrive pas à faire taire, et qui enquiquine tous les autres, doit pouvoir être fichu dehors, pour la sérénité des autres. Or, il a déjà été expliqué ici, plusieurs fois, que des CPE ou CDE ont jugé ce motif critiquable. Là, ça déconne.

Des CPE et CDE, plusieurs fois, mais pas pogonophile, il me semble.

@Danska a écrit:Mais en quoi ça la regarde, qu'elle soit favorable aux aménagements ou pas ? Déjà, elle n'a pas à donner son avis sur la question (on peut le penser, évidemment, mais une fois le PAP validé, ce n'est plus à nous d'exprimer notre opinion), et ensuite son boulot est d'informer l'équipe, quoi qu'elle en pense ! :shock:

Mais chaque enseignant est libre d'accepter ou pas le PAP, et de l'adapter à sa propre pédagogie, non ?
Par exemple si un PAP prévoit le tiers temps, l'enseignant est libre de l'accorder ou pas, ou de faire des exercices plus courts.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


avatar
Rendash
Bon génie

Re: J'hallucine (boulot)

par Rendash le Mer 18 Oct 2017 - 22:53
@archeboc a écrit:
@Rendash a écrit:En revanche, quand un CDE affirme qu'une exclusion n'est valable qu'en cas de mise en danger des élèves, c'est non seulement absurde, mais stupide. Un élève qui a en permanence la gueule grande ouverte, qu'on n'arrive pas à faire taire, et qui enquiquine tous les autres, doit pouvoir être fichu dehors, pour la sérénité des autres. Or, il a déjà été expliqué ici, plusieurs fois, que des CPE ou CDE ont jugé ce motif critiquable. Là, ça déconne.

Des CPE et CDE, plusieurs fois, mais pas pogonophile, il me semble.

Et, donc ... ?




_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
alanne
Fidèle du forum

Re: J'hallucine (boulot)

par alanne le Jeu 19 Oct 2017 - 0:24
@archeboc a écrit:
Mais chaque enseignant est libre d'accepter ou pas le PAP, et de l'adapter à sa propre pédagogie, non ?
Par exemple si un PAP prévoit le tiers temps, l'enseignant est libre de l'accorder ou pas, ou de faire des exercices plus courts.

Un enseignant doit appliquer un PAP , il l adapte en fonction de sa matière. Par ailleurs , s'il ne le fait pas , les parents peuvent se plaindre aussi bien à la direction qu'à son inspecteur.

Rectification des balises


Dernière édition par Thalia de G le Jeu 19 Oct 2017 - 11:11, édité 1 fois (Raison : Balises de citation)

_________________
Wait and see
avatar
Dadoo33
Expert spécialisé

Re: J'hallucine (boulot)

par Dadoo33 le Jeu 19 Oct 2017 - 1:08
@Rendash a écrit:
@ysabel a écrit:
@pogonophile a écrit:
@gauvain31 a écrit:

Quels sont ces motifs dérisoires ?

Défaut de matériel par exemple. Ne prend pas la correction de l'exercice. Des choses problématiques certes, mais qui n'empêchent nullement le cours d'avoir lieu. Je ne vais pas rappeler les règlements, tout le monde les connaît.

Certes, mais il y a des limites, quand plus de la moitié de la classe n'a pas son livre de poche alors qu'on bosse sur l'œuvre depuis une semaine c'est abusé, et impossible de travailler.


Et donc, exclure la moitié de la classe est censé résoudre le problème ? Si tu tombes sur des vicelards dont c'est le but, t'as pas fini =/ Et quand un tel cercle vicieux s'installe, ça peut poser pas mal de problèmes, dans la gestion des exclusions.  

+1
Contenu sponsorisé

Re: J'hallucine (boulot)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum