Neurosciences, intelligence artificielle et nouveaux "héros de l'école" selon Laurent Alexandre

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Neurosciences, intelligence artificielle et nouveaux "héros de l'école" selon Laurent Alexandre

Message par JPhMM le Mar 14 Nov 2017 - 14:25

L'introduction d'un enseignement de l'informatique dans l'enseignement du second degré est apparue comme indispensable aux participants et ce, quelles que soient les préoccupations qui peuvent justifier cette introduction : enseignement général du second degré, enseignement économique et commercial, formation des futurs techniciens de l'informatique. Toutefois, sans méconnaître l'intérêt des autres cycles de formation, le Séminaire s'est tout spécialement intéressé à ce qui constitue le premier niveau de cet enseignement, à savoir cette introduction à la fin du premier cycle de l'enseignement secondaire.

    L'accord a été général parmi les participants au Séminaire pour affirmer que ce qui était important dans cette introduction était, non pas l'ordinateur, mais bien la démarche informatique que l'on peut caractériser comme algorithmique, opérationnelle, organisationnelle. A ce titre, on peut affirmer que l'informatique et son enseignement à ce niveau est un moyen et non une fin en soi. Elle est un langage permettant de décrire et de comprendre certains des aspects du monde qui nous entoure.

1970 Razz

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neurosciences, intelligence artificielle et nouveaux "héros de l'école" selon Laurent Alexandre

Message par dandelion le Mar 14 Nov 2017 - 14:43

Sinon, le truc qui se vend bien par chez moi, c'est le générateur. Il faut dire que le système électrique américain est très vulnérable aux catastrophes climatiques. A Puerto-Rico, l'innovation scolaire c'est d'utiliser un tableau noir.
Quand on réalise que des coupures électriques récurrentes sont inévitables dans le futur, on se dit qu'apprendre aux enfants à lire une carte, ça pourrait être utile aussi. 42 ou pas, à vélo, c'est difficile d'atteindre la vitesse de la lumière. Leurs innovations, elles sont très vingtième-siècle.
Et Montessori c'est toujours innovant parce que peu utilisé.
avatar
dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neurosciences, intelligence artificielle et nouveaux "héros de l'école" selon Laurent Alexandre

Message par VinZT le Mar 14 Nov 2017 - 14:57

@JPhMM a écrit:
L'introduction d'un enseignement de l'informatique dans l'enseignement du second degré est apparue comme indispensable aux participants et ce, quelles que soient les préoccupations qui peuvent justifier cette introduction : enseignement général du second degré, enseignement économique et commercial, formation des futurs techniciens de l'informatique. Toutefois, sans méconnaître l'intérêt des autres cycles de formation, le Séminaire s'est tout spécialement intéressé à ce qui constitue le premier niveau de cet enseignement, à savoir cette introduction à la fin du premier cycle de l'enseignement secondaire.

    L'accord a été général parmi les participants au Séminaire pour affirmer que ce qui était important dans cette introduction était, non pas l'ordinateur, mais bien la démarche informatique que l'on peut caractériser comme algorithmique, opérationnelle, organisationnelle. A ce titre, on peut affirmer que l'informatique et son enseignement à ce niveau est un moyen et non une fin en soi. Elle est un langage permettant de décrire et de comprendre certains des aspects du monde qui nous entoure.

1970 Razz

À cette époque, il s'agissait de faire comprendre que les fameux « organigrammes de programmation » (avec carrés, losanges, etc.) étaient un point essentiel et universel de l'activité informatique.

Aujourd'hui, il s'agit de faire l'apologie du « fonctionnel ».

Les modes changent, les langages aussi. À chaque fois on nous assure que si, le concept est vital à faire passer aux élèves. À chaque fois, la formation interne se situe entre rien et pas grand chose. Ah, si ! une différence avec la glorieuse époque des TO7 : c'est démerdez-vous pour vous équiper, aujourd'hui. La gabegie financière demeure mais elle est ventilée à l'échelon local donc ça se voit moins. Et puis on dit BYOD, c'est nettement plus cool.

Remarque en passant : les organigrammes ce n'était pas si mal pour comprendre les boucles, les tests, toussa. Je sais bien qu'on ne fait plus de branchements, mais enfin ça avait le mérite de la clarté.

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
avatar
VinZT
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neurosciences, intelligence artificielle et nouveaux "héros de l'école" selon Laurent Alexandre

Message par JPhMM le Mar 14 Nov 2017 - 15:01



cheers

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neurosciences, intelligence artificielle et nouveaux "héros de l'école" selon Laurent Alexandre

Message par JPhMM le Mar 14 Nov 2017 - 15:03

@VinZT a écrit:
@JPhMM a écrit:
L'introduction d'un enseignement de l'informatique dans l'enseignement du second degré est apparue comme indispensable aux participants et ce, quelles que soient les préoccupations qui peuvent justifier cette introduction : enseignement général du second degré, enseignement économique et commercial, formation des futurs techniciens de l'informatique. Toutefois, sans méconnaître l'intérêt des autres cycles de formation, le Séminaire s'est tout spécialement intéressé à ce qui constitue le premier niveau de cet enseignement, à savoir cette introduction à la fin du premier cycle de l'enseignement secondaire.

    L'accord a été général parmi les participants au Séminaire pour affirmer que ce qui était important dans cette introduction était, non pas l'ordinateur, mais bien la démarche informatique que l'on peut caractériser comme algorithmique, opérationnelle, organisationnelle. A ce titre, on peut affirmer que l'informatique et son enseignement à ce niveau est un moyen et non une fin en soi. Elle est un langage permettant de décrire et de comprendre certains des aspects du monde qui nous entoure.

1970 Razz

À cette époque, il s'agissait de faire comprendre que les fameux « organigrammes de programmation » (avec carrés, losanges, etc.) étaient un point essentiel et universel de l'activité informatique.
J'ai adoré faire des organigrammes de programmation. Embarassed

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neurosciences, intelligence artificielle et nouveaux "héros de l'école" selon Laurent Alexandre

Message par Zagara le Mar 14 Nov 2017 - 15:05

C'était beaucoup plus malin d'apprendre aux élèves à coder et à faire des algorithmes plutôt que de fantasmer sur l' "IA".
Un des problèmes des technologies actuelles : chacun a un smartphone entre les mains, mais personne ne sait coder dessus, ou même ce qu'il y a dedans. Bref ce sont des objets de consommations non appropriés. Pas des usagers, mais de simples consommateurs.

C'est marrant d'ailleurs : apprendre à coder parie sur l'amélioration de l'intelligence humaine, alors que s'en remettre à des IA (dont par définition on ne comprend pas les fonctionnements internes) parie sur la diminution de l'intelligence humaine. Plutôt que d'enseigner des outils, on offre une béquille.


Dernière édition par Zagara le Mar 14 Nov 2017 - 15:08, édité 1 fois
avatar
Zagara
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neurosciences, intelligence artificielle et nouveaux "héros de l'école" selon Laurent Alexandre

Message par JPhMM le Mar 14 Nov 2017 - 15:08

En effet.
D'où mon post sur le descendant du Logo.
C'était en 1985 (de mémoire), et nous faisions bouger une tortue sur un écran en écrivant du code. C'était magique.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neurosciences, intelligence artificielle et nouveaux "héros de l'école" selon Laurent Alexandre

Message par Zagara le Mar 14 Nov 2017 - 15:09

Oui j'ai entendu parler de la petite tortue. J'aurais bien aimé faire ça à l'école. Razz
avatar
Zagara
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neurosciences, intelligence artificielle et nouveaux "héros de l'école" selon Laurent Alexandre

Message par JPhMM le Mar 14 Nov 2017 - 15:12

Maintenant on fait du Scratch. C'est pareil, sauf que c'est un chat, et surtout qu'on ne code plus.



Perso, je préférais Locomotive Basic d'Amstrad, on pouvait faire tellement plus de choses.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neurosciences, intelligence artificielle et nouveaux "héros de l'école" selon Laurent Alexandre

Message par William Foster le Mar 14 Nov 2017 - 15:45

@JPhMM a écrit:Maintenant on fait du Scratch. C'est pareil, sauf que c'est un chat, et surtout qu'on ne code plus.
Bah la plupart des exemples d'utilisations de Scratch qu'on m'a proposés en formation, c'était soit du geotortue en moins bien, soit du tableur en moins bien. Ou alors des jeux sans enjeu. Sad

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
William Foster
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neurosciences, intelligence artificielle et nouveaux "héros de l'école" selon Laurent Alexandre

Message par JPhMM le Mar 14 Nov 2017 - 16:01



_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum