Vers une remise en cause des vacances de la Toussaint ? (Figaro)

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vers une remise en cause des vacances de la Toussaint ? (Figaro)

Message par Dalva le Mer 25 Oct 2017 - 14:39

J'ai signalé ce commentaire comme contenu abusif :
"Les vacances des élèves... ...
Sont aussi celles des enseignants."

Motif du signalement :
"Mensonge éhonté.
La vacance scolaire n'a rien à voir avec les congés payés des enseignants, qui travaillent quand ils ne sont pas devant élèves.
Il serait bon de le rappeler à vos lecteurs.
Cela ne devrait pas être une difficulté pour un journaliste qui, comme le professeur, travaille au-delà des 10 minutes du flash info ou de la demi-heure passée à rédiger un article (rédiger, pas réunir les informations et organiser sa pensée)."

Dalva
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers une remise en cause des vacances de la Toussaint ? (Figaro)

Message par mafalda16 le Mer 25 Oct 2017 - 15:00

Merci Dalva !
avatar
mafalda16
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers une remise en cause des vacances de la Toussaint ? (Figaro)

Message par JPhMM le Mer 25 Oct 2017 - 15:04

Je ne vois pas que les élèves corrigent les paquets de copies que je ramène à la maison pour mes prétendues vacances.
Elles se corrigent toutes seules, probablement.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers une remise en cause des vacances de la Toussaint ? (Figaro)

Message par Dalva le Mer 25 Oct 2017 - 15:07

Mince, mes copies !
Je suis arrivée au bout d'un paquet, quand même, et on n'est que mercredi. Il ne me reste que... sept paquets ! Tout va bien. Allez, disons 6 parce que deux paquets sont vraiment mini-riquiqui, de tous petits exercices d'écriture de rien du tout. Une plaisanterie. Une guise de détente entre deux autres...
avatar
Dalva
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers une remise en cause des vacances de la Toussaint ? (Figaro)

Message par Awott le Mer 25 Oct 2017 - 23:22


En plus on vous offre de la lecture ... et dire que certains payent pour s'acheter des livres !
avatar
Awott
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum