Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Débat sur l'enseignement des mathématiques : Lettre ouverte à M. Villani

par Anaxagore le Sam 21 Oct 2017 - 13:55
Un membre du GRIP écrit à M. Villani à propos de l'enseignement des mathématiques et du débat récent qui a mis sur le devant de la scène la méthode Singapour et la question des quatre opérations au CP.
Fichiers joints
2017-LETTRE_ouverte_M_VILLANI.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(23 Ko) Téléchargé 182 fois

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Débat sur l'enseignement des mathématiques : Lettre ouverte à M. Villani

par ycombe le Sam 21 Oct 2017 - 14:24
@Anaxagore a écrit:Un membre du GRIP écrit à M. Villani à propos de l'enseignement des mathématiques et du débat récent qui a mis sur le devant de la scène la méthode Singapour et la question des quatre opérations au CP.


Nos propositions consistent à renouer avec la pédagogie fortement innovante, notamment en mathématique, qui fut celle des fondateurs de notre Instruction Publique



_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Débat sur l'enseignement des mathématiques : Lettre ouverte à M. Villani

par Anaxagore le Sam 21 Oct 2017 - 16:05
Wink

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Débat sur l'enseignement des mathématiques : Lettre ouverte à M. Villani

par RogerMartin le Sam 21 Oct 2017 - 16:11
Elle n'est point trop pourrie, cette lettre.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Débat sur l'enseignement des mathématiques : Lettre ouverte à M. Villani

par ycombe le Sam 21 Oct 2017 - 16:32
Je vais quand même la critiquer un peu, espérant faire avancer le schmilblick.

D'abord, il me semble apercevoir l'ombre d'une contradiction entre:

D'autre part, si nous devions insister sur ce qui peut faire le relatif succès de la méthode Singapour, nous retiendrions les contenus des programmes et non la méthode. La liberté pédagogique doit être préservée.
et ce qui suit immédiatement:

À propos de méthode, la méthode intuitive de Ferdinand Buisson qui sous-tend nos propositions de programmes mériterait toute l'attention des personnes qui réfléchissent actuellement à l'enseignement dans les petites classes
Il faut savoir: soit on laisse la méthode de côté au nom de la liberté pédagogique, soit on s'y intéresse. Ou alors — ce qui ne saurait être totalement exclu — j'ai mal compris le propos.

Plus fondamentalement, je trouve que l'argument consistant à renouer avec la pédagogie [...] qui fut celle des fondateurs de notre Instruction Publique faible voire contre-productif. Je me dis qu'il vaudrait mieux insister sur ce qui fait — à la lumière des savoirs d'aujourd'hui sur l'apprentissage — la qualité de cette pédagogie, plutôt que sur sa paternité fût-elle prestigieuse.

À part ça elle est très bien cette lettre.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Débat sur l'enseignement des mathématiques : Lettre ouverte à M. Villani

par Anaxagore le Sam 21 Oct 2017 - 16:41
La contradiction n'est qu'apparente.

Pédagogie est un mot qui recouvre diverses choses. Il y a bien des idées pédagogiques qui guident et justifient les choix qui sont faits en termes de contenus et leur répartition dans le temps. La méthode intuitive donne l'idée générale qui guide l'organisation des contenus. Cependant, en ce qui concerne la conduite de la classe le maître doit être libre de juger en fonction de la situation, de lui-même et de ses élèves.

Avec de tels programmes, l'éventail pouvait être très large jusqu'à convenir à un Freinet.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Débat sur l'enseignement des mathématiques : Lettre ouverte à M. Villani

par Anaxagore le Sam 21 Oct 2017 - 16:44
Le succès de la méthode Singapour montre qu'avec des contenus progressifs et cohérents cela fonctionne. C'est actuel.

Il me semble néanmoins qu'il est bon de se souvenir que des gens sont passés par là, que leurs écrits sont certainement à considérer. La formation des maîtres est en particulier à réfléchir.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
avatar
Padre P. Lucas
Niveau 9

Re: Débat sur l'enseignement des mathématiques : Lettre ouverte à M. Villani

par Padre P. Lucas le Sam 21 Oct 2017 - 16:46
@ycombe a écrit:
Il faut savoir: soit on laisse la méthode de côté au nom de la liberté pédagogique, soit on s'y intéresse. Ou alors — ce qui ne saurait être totalement exclu — j'ai mal compris le propos.

Le contenu prime sur la méthode mais il n'est guère possible de dissocier la méthode du contenu. Quant à la liberté, qu'elle soit pédagogique ou civique, elle nécessite la formation pour la première, l'instruction pour la seconde (c'est du moins ce que disait Condorcet).

@ycombe a écrit:
Plus fondamentalement, je trouve que l'argument consistant à renouer avec la pédagogie [...] qui fut celle des fondateurs de notre Instruction Publique faible voire contre-productif. Je me dis qu'il vaudrait mieux insister sur ce qui fait — à la lumière des savoirs d'aujourd'hui sur l'apprentissage — la qualité de cette pédagogie, plutôt que sur sa paternité fût-elle prestigieuse.

Oui, on aurait du écrire renouer avec la pédagogie [...] fusse-t-elle celle des fondateurs de notre Instruction Publique

:blague:
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Débat sur l'enseignement des mathématiques : Lettre ouverte à M. Villani

par Anaxagore le Sam 21 Oct 2017 - 17:09
Pour compléter ma réponse à YCombe, que je remercie d'avoir posé la question, le GRIP a par exemple publié deux méthodes de lecture. Une synthétique et une analytique-synthétique. Ce sont deux manières de conduire les élèves et la classe dans l'apprentissage de la lecture. Ce qui est essentiel, c'est que les contenus (à savoir le principe alphabétique, la manière d'analyser et de construire les phrases...) et le travail en synergie des différents contenus (écriture,  grammaire, vocabulaire, compter, calculer...) soient bien là.


Dernière édition par Anaxagore le Sam 21 Oct 2017 - 18:29, édité 2 fois

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
archeboc
Sage

Re: Débat sur l'enseignement des mathématiques : Lettre ouverte à M. Villani

par archeboc le Sam 21 Oct 2017 - 17:41

J'ai tendance à penser que l'absence du GRIP dans la communication actuelle n'est pas un hasard. Il s'agit de faire du Singapour en laissant les cahiers pédagogiques penser que ce sont eux qui ont eu l'idée.
Al-Khwârizmî
Je viens de m'inscrire !

Re: Débat sur l'enseignement des mathématiques : Lettre ouverte à M. Villani

par Al-Khwârizmî le Sam 21 Oct 2017 - 19:04
@Padre P. Lucas a écrit:
@ycombe a écrit:
plutôt que sur sa paternité fût-elle prestigieuse.

fusse-t-elle celle des fondateurs de notre Instruction Publique

:blague:

Euh non... juste non. "fusse-t-elle" n'existe pas.
A moins que ce ne soit qu'une private joke entre vous deux.
chmarmottine
Neoprof expérimenté

Re: Débat sur l'enseignement des mathématiques : Lettre ouverte à M. Villani

par chmarmottine le Sam 21 Oct 2017 - 19:21
@Anaxagore a écrit:Pour compléter ma réponse à YCombe, que je remercie d'avoir posé la question, le GRIP a par exemple publié deux méthodes de lecture. Une synthétique et une analytique-synthétique. Ce sont deux manières de conduire les élèves et la classe dans l'apprentissage de la lecture. Ce qui est essentiel, c'est que les contenus (à savoir le principe alphabétique, la manière d'analyser et de construire les phrases...) et le travail en synergie des différents contenus (écriture,  grammaire, vocabulaire, compter, calculer...) soient bien là.

Peux-tu préciser ? Je possède ces deux méthodes, je ne vois pas quel qualificatif associer à chacune d'elle : c'est quoi la différence ?
avatar
Padre P. Lucas
Niveau 9

Re: Débat sur l'enseignement des mathématiques : Lettre ouverte à M. Villani

par Padre P. Lucas le Sam 21 Oct 2017 - 19:29
@Al-Khwârizmî a écrit:
Euh non... juste non. "fusse-t-elle" n'existe pas.

fusse-t-elle de cool ange ? :chat:
avatar
ipomee
Grand sage

Re: Débat sur l'enseignement des mathématiques : Lettre ouverte à M. Villani

par ipomee le Sam 21 Oct 2017 - 19:49
@Padre P. Lucas a écrit:
@Al-Khwârizmî a écrit:
Euh non... juste non. "fusse-t-elle" n'existe pas.

fusse-t-elle de cool ange ? :chat:

Very Happy
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Débat sur l'enseignement des mathématiques : Lettre ouverte à M. Villani

par Anaxagore le Sam 21 Oct 2017 - 21:02
celinesud a écrit:
@Anaxagore a écrit:Pour compléter ma réponse à YCombe, que je remercie d'avoir posé la question, le GRIP a par exemple publié deux méthodes de lecture. Une synthétique et une analytique-synthétique. Ce sont deux manières de conduire les élèves et la classe dans l'apprentissage de la lecture. Ce qui est essentiel, c'est que les contenus (à savoir le principe alphabétique, la manière d'analyser et de construire les phrases...) et le travail en synergie des différents contenus (écriture,  grammaire, vocabulaire, compter, calculer...) soient bien là.

Peux-tu préciser ? Je possède ces deux méthodes, je ne vois pas quel qualificatif associer à chacune d'elle : c'est quoi la différence ?

Justement, DC en parle, je profite:

http://doublecasquette3.eklablog.com/cp-mon-enfant-ne-dechiffre-pas-a132329296

DC a écrit la méthode analytique-synthétique.

L'autre méthode est Papyrus.

Pour mes enfants j'ai utilisé quelque chose d'assez synthétique, mais d'un autre côté je leur avais lu beaucoup d'histoires, ils étaient très familiers de la lecture à la base.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
chmarmottine
Neoprof expérimenté

Re: Débat sur l'enseignement des mathématiques : Lettre ouverte à M. Villani

par chmarmottine le Sam 21 Oct 2017 - 21:34
OK, je vais lire ça. Merci.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Débat sur l'enseignement des mathématiques : Lettre ouverte à M. Villani

par JPhMM le Dim 22 Oct 2017 - 0:43
@Anaxagore a écrit:Wink
Quel coquin Razz

Merci pour cette lettre. cheers

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Moonchild
Expert spécialisé

Re: Débat sur l'enseignement des mathématiques : Lettre ouverte à M. Villani

par Moonchild le Dim 22 Oct 2017 - 19:21
@archeboc a écrit:
J'ai tendance à penser que l'absence du GRIP dans la communication actuelle n'est pas un hasard. Il s'agit de faire du Singapour en laissant les cahiers pédagogiques penser que ce sont eux qui ont eu l'idée.  
Effectivement, compte tenu de l'état de la technostructure de l'Education Nationale - et dans une moindre mesure de l'opinion publique - toute méthode se référant à une ancienne tradition française en matière d'enseignement sera écartée du débat tandis que les mêmes travaux auraient certainement une bonne chance d'être pris en compte s'ils étaient dégriffés - déGRIPés ? - et présentés comme une innovation s'inspirant de la méthode de Singapour. Un tel tour de prestidigitation ne doit pas être bien difficile à réaliser vu les imbécillités que les journalistes écrivent sur le nouveau Graal pédagogique venu d'Orient.

Je comprends que cela soit frustrant pour ceux qui ont depuis longtemps nagé à contre-courant et ont oeuvré pour préserver un savoir-faire "artisanal" en perdition, mais j'ai l'impression que se lancer dans la critique de la méthode de Singapour n'est pas la meilleure stratégie pour redresser l'enseignement des maths ; il vaudrait mieux saisir l'engouement médiatique qu'elle provoque pour faire passer des points essentiels qui sont aujourd'hui niés par notre hiérarchie (la nécessité d'un enseignement explicite et d'une progressivité des notions, l'importance de la place accordée à la technicité calculatoire, etc...) plutôt que de laisser certains pédagogistes en faire une récupération biaisée à l'instar de ceux qui clament que le succès de cette méthode tient en ce qu'elle est basée sur la résolution de problèmes.
avatar
Balthazaard
Esprit éclairé

Re: Débat sur l'enseignement des mathématiques : Lettre ouverte à M. Villani

par Balthazaard le Dim 22 Oct 2017 - 19:32
Toua fait d'accord avec toi, je crois qu'il faut mettre l'amour propre au vestiaire et ne pas laisser passer l'occasion d'un coup de balai salutaire.


Dernière édition par Balthazaard le Dim 22 Oct 2017 - 23:32, édité 1 fois
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Débat sur l'enseignement des mathématiques : Lettre ouverte à M. Villani

par Anaxagore le Dim 22 Oct 2017 - 19:39
Et qui le donnera ce coup de balai? Des hordes déferleront de Singapour?

J'ai pensé à tout cela. Je comprends bien que "Singapour" est un joli label mais va falloir être plus solides pour que tout ceci ne soit pas un feu de paille.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
avatar
Moonchild
Expert spécialisé

Re: Débat sur l'enseignement des mathématiques : Lettre ouverte à M. Villani

par Moonchild le Dim 22 Oct 2017 - 21:06
@Anaxagore a écrit:Et qui le donnera ce coup de balai? Des hordes déferleront de Singapour?

J'ai pensé à tout cela. Je comprends bien que "Singapour" est un joli label mais va falloir être plus solides pour que tout ceci ne soit pas un feu de paille.
Oui, "Singapour" est un label et, telles que les choses sont parties, la prochaine réforme de l'enseignement des mathématiques, quel que soit son contenu, revendiquera ce label même s'il est dévoyé. De toutes façons, le grand public et les médias n'y verront que du feu, de même qu'une partie de la technostructure qui n'y connaît rien, le reste d'icelle ayant simplement intérêt à faire semblant d'y croire.

Ce qui reste maintenant à écrire, c'est justement le contenu de cette réforme, autrement dit ce qu'on retiendra de cette fameuse méthode érigée en exemple et ce qu'on fera passer en son nom ; bref qui sera le plus habile à procéder à la récupération de ce label pour mettre en avant ses propres idées.

Pour une fois, on ne nous propose pas comme modèle une utopie égalitaire à la scandinave façon pub Ikea/Krisprolls mais une méthode qui a au moins le mérite d'être pédagogiquement cohérente et de prendre sur bien des aspects le contrepied de toutes les inepties constructivistes qu'on nous impose depuis des décennies. Même si cet engouement médiatique n'est guère rationnel, on a là une base sur laquelle on peut proposer et faire accepter des pratiques pédagogiques plus efficaces que celles qui sont aujourd'hui officiellement défendues. Quand bien même serait-elle pertinente sur certains points, la critique de cette méthode au nom d'un savoir-faire issu de la tradition française passée n'aura de toutes façons dans le contexte actuel pour seul effet que de laisser le champ libre aux partisans des réformes récentes qui, eux, sauront parfaitement travestir la continuation de leur "oeuvre" en innovation post-singapourienne.
avatar
Balthazaard
Esprit éclairé

Re: Débat sur l'enseignement des mathématiques : Lettre ouverte à M. Villani

par Balthazaard le Dim 22 Oct 2017 - 23:31
@Moonchild a écrit:
@Anaxagore a écrit:Et qui le donnera ce coup de balai? Des hordes déferleront de Singapour?

J'ai pensé à tout cela. Je comprends bien que "Singapour" est un joli label mais va falloir être plus solides pour que tout ceci ne soit pas un feu de paille.
Oui, "Singapour" est un label et, telles que les choses sont parties, la prochaine réforme de l'enseignement des mathématiques, quel que soit son contenu, revendiquera ce label même s'il est dévoyé. De toutes façons, le grand public et les médias n'y verront que du feu, de même qu'une partie de la technostructure qui n'y connaît rien, le reste d'icelle ayant simplement intérêt à faire semblant d'y croire.

Ce qui reste maintenant à écrire, c'est justement le contenu de cette réforme, autrement dit ce qu'on retiendra de cette fameuse méthode érigée en exemple et ce qu'on fera passer en son nom ; bref qui sera le plus habile à procéder à la récupération de ce label pour mettre en avant ses propres idées.

Pour une fois, on ne nous propose pas comme modèle une utopie égalitaire à la scandinave façon pub Ikea/Krisprolls mais une méthode qui a au moins le mérite d'être pédagogiquement cohérente et de prendre sur bien des aspects le contrepied de toutes les inepties constructivistes qu'on nous impose depuis des décennies. Même si cet engouement médiatique n'est guère rationnel, on a là une base sur laquelle on peut proposer et faire accepter des pratiques pédagogiques plus efficaces que celles qui sont aujourd'hui officiellement défendues. Quand bien même serait-elle pertinente sur certains points, la critique de cette méthode au nom d'un savoir-faire issu de la tradition française passée n'aura de toutes façons dans le contexte actuel pour seul effet que de laisser le champ libre aux partisans des réformes récentes qui, eux, sauront parfaitement travestir la continuation de leur "oeuvre" en innovation post-singapourienne.

j'en ai bien peur.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Débat sur l'enseignement des mathématiques : Lettre ouverte à M. Villani

par JPhMM le Dim 22 Oct 2017 - 23:35
On appellera cela les mathématiques de Quito.

professeur

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
VinZT
Expert

Re: Débat sur l'enseignement des mathématiques : Lettre ouverte à M. Villani

par VinZT le Lun 23 Oct 2017 - 2:31


je n'avais rien de particulièrement intelligent à dire

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Débat sur l'enseignement des mathématiques : Lettre ouverte à M. Villani

par Anaxagore le Lun 23 Oct 2017 - 7:41
@Moonchild a écrit:
Pour une fois, on ne nous propose pas comme modèle une utopie égalitaire à la scandinave façon pub Ikea/Krisprolls mais une méthode qui a au moins le mérite d'être pédagogiquement cohérente et de prendre sur bien des aspects le contrepied de toutes les inepties constructivistes qu'on nous impose depuis des décennies. Même si cet engouement médiatique n'est guère rationnel, on a là une base sur laquelle on peut proposer et faire accepter des pratiques pédagogiques plus efficaces que celles qui sont aujourd'hui officiellement défendues. Quand bien même serait-elle pertinente sur certains points, la critique de cette méthode au nom d'un savoir-faire issu de la tradition française passée n'aura de toutes façons dans le contexte actuel pour seul effet que de laisser le champ libre aux partisans des réformes récentes qui, eux, sauront parfaitement travestir la continuation de leur "oeuvre" en innovation post-singapourienne.

Il s'agit seulement de dire ce que nous estimons qu'il y a lieu de dire et il s'agit de cohérence. Nous parlons des mathématiques car il y a eu ces annonces récentes, mais il y a aussi la lecture, la grammaire, la conjugaison, le vocabulaire, la rédaction, la géographie, ne parlons même pas de l'histoire..."la leçon de choses"...

Singapour va nous expliquer l'enseignement de la grammaire française certainement?

Les gouvernements de droite et de gauche se sont succédés et nous avons toujours dit ce que nous estimions juste.

Si nous sommes entendus, nous défendrons ce qu'il y a lieu de défendre.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
Contenu sponsorisé

Re: Débat sur l'enseignement des mathématiques : Lettre ouverte à M. Villani

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum