Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
metropolis75
Niveau 3

Fatigue chronique (j'enseigne en rep+)

par metropolis75 le Lun 23 Oct 2017 - 20:31
Bonsoir à tous,

J'espère poster dans la bonne rubrique. J'ai un peu de scrupules à demander votre aide sachant que je ne participe que très peu au forum... Aussi, mon éternelle reconnaissance à celles et ceux qui prendront le temps de EM conseiller malgré cela.

C'est ma troisième année dans un collège rep+ très difficile. Violence quotidienne (élèves entre eux), régulièrement des gestes violents envers les adultes du collège (allant de l'insulte à la bousculade en passant par le crachat et le coup dans le ventre). Me concernant, je n'ai jamais été directement victime d'agression physique, j'arrive à maintenir le calme dans mes classes (donc peu de bruit). Néanmoins, les clash avec les élèves peuvent vite arriver et je le sais.

Depuis ma première rentrée dans ce collège, s'est installée chez moi une fatigue chronique, de façon insidieuse. J'étais en dépression lors de ma première rentrée (raisons perso). Dépression "soignée", je vais beaucoup mieux sur le plan psychique, ai pu me sevrer de mon antidépresseur.

Aujourd'hui, je lutte chaque jour : fatigue dès le réveil, somnolence, parfois légers malaises. Bref, je suis à plat. Et ce, même les weekends et pendant les vacances. J'ai fait un bilan sanguin : RAS.

Ma question est la suivante : serait-il possible que cette fatigue physique soit uniquement due à une sorte de fatigue morale liée à mon environnement de travail ? Suis-je plus fragile psychologiquement que ce que je pense, alors que je ne subi pas de violences directement ?

Désolée, à me relire j'ai l'impression que je ne m'exprime pas très bien, j'espère que vous arrivez à me suivre. Si certains d'entre vous ont vécu ou vivent la même chose, je serai ravie de pouvoir échanger avec vous.

Bonne soirée et excellentes vacances à tous !
avatar
cavatine
Niveau 9

Re: Fatigue chronique (j'enseigne en rep+)

par cavatine le Lun 23 Oct 2017 - 20:58
Bonsoir à toi,

ce que tu décris au niveau de la violence quotidienne me paraît effectivement lourd à porter. D'après ce que tu racontes, tu dois quand même être sur le qui-vive (on le serait à moins !), et être dans cette posture est énergivore (mais personne ne devrait travailler dans ces conditions...).
J'espère en tout cas que tu arrives un peu mieux à te reposer pendant les vacances.


Sinon, les symptômes que tu décris me font penser à une forme de dépression, mais, je ne suis pas médecin, il faudrait que tu en parles avec le tien.
Peut-être aussi te faire une cure de magnésium et autres boostants ? (toujours après avoir eu un avis médical)

Après, au niveau médical, tu peux peut-être faire des examens plus poussés en ce qui concerne la thyroïde. Certains dysfonctionnements n'apparaissent pas sur un bilan sanguin "lambda" (même ceux qui mesurent la TSH - on a par exemple constaté que ma mère avait un problème thyroïdien quand est apparu un nodule sur sa gorge, alors qu'elle avait fait auparavant deux prises de sang -).

Bon courage en tout cas !
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Fatigue chronique (j'enseigne en rep+)

par Anaxagore le Lun 23 Oct 2017 - 21:32
C'est normal que ce soit difficile.

Lorsque j'y étais je faisais cours le matin et je dormais l'après-midi. C'est fatiguant. Chaque jour est une bataille dans certains endroits.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
avatar
Kan-gourou
Neoprof expérimenté

Re: Fatigue chronique (j'enseigne en rep+)

par Kan-gourou le Lun 23 Oct 2017 - 21:41
Je suis d'accord avec tout ce que dit Cavatine. Déjà que ce métier demande beaucoup d'énergie, l'exercer dans des conditions telles que tu les décris est bien pire.

J'ajouterais que, si tu n'en fais pas déjà, mets-toi au sport. Cela renforce le corps et vide la tête.

En ce qui me concerne, je sais que la fatigue physique entraîne d'emblée une grande fatigue morale. Dès que mes nuits s'écourtent, je sens la dépression refaire surface. Dans ces cas-là, je ralentis, voire je demande à mon médecin une journée de repos, et je dors. Je vérifie aussi régulièrement mon taux de fer et je prends des vitamines depuis un mois pour me préserver de l'hiver, toujours plus difficile.

Je ne sais pas trop si cela t'a aidée...

Bon courage et bon repos !

_________________
Travaux en cours...
avatar
Kalypso
Grand Maître

Re: Fatigue chronique (j'enseigne en rep+)

par Kalypso le Lun 23 Oct 2017 - 21:53
je compatis vivement... je n'enseigne pas en rep+ mais simplement dans un lycée lambda du 93 avec son lot d'agitation (mais rien à voir avec ce que tu décris), et je me sens parfois à plat (d'autres facteurs jouent aussi en ce qui me concerne), alors  ce que tu décris ne m'étonne pas.

Arrives tu à te requinquer pendant les grandes vacances ?

Sur quoi peux tu jouer ? as tu beaucoup de transports ? est-ce que tu as ton quota de sommeil ? As tu fait un bilan vraiment complet (magnésium mais aussi fer, b9, B12... etc) ?

quand tu n'es pas en classe ou en train de préparer / corriger, est ce que tu arrives à couper, ou bien est ce que tu te sens toujours phagocytée par ton environnement de travail ?

question bête, mais as tu le temps de bien te nourrir, d'avoir assez d'apports en vitamine C, fruits et légumes, protéines par ex ?

arrives tu à laisser un peu de place à tes loisirs ?

ce sont des questions qui sont peut être à côté de la plaque, mais vu que tu ne peux pas changer pour l'instant d'établissement, je pense qu'il faut essayer de voir ce qui peut te permettre de recharger des batteries bien vidées par la fatigue nerveuse à laquelle tu fais face (on serait fatiguée à moins que ça).

Est ce que tu te mets au vert de temps en temps, en coupant totalement avec ton milieu quotidien, et sans avoir à travailler ? Je sais que 24h dans une maison de campagne loin de Paris avec un bouquin, de la bonne bouffe et une belle rando me redonne plein d'énergie.

courage !!
avatar
metropolis75
Niveau 3

Re: Fatigue chronique (j'enseigne en rep+)

par metropolis75 le Mar 24 Oct 2017 - 22:52
Merci pour vos messages 😃
Je vais en effet essayer d'être plus rigoureuse concernant mon alimentation ce sera peut-être déjà un premier pas pour être moins fatiguée. Je vais aussi prendre de la spiruline comme complément alimentaire, ça ne saurait faire de mal.

Concernant le sport, je me suis inscrite dans une salle très chouette mais n'arrive plus à y aller car grosse fatigue physique, impossible de faire du sport dans cet état. J'espère que mon nouveau régime alimentaire me permettra d'avoir un peu de tonus pour y retourner.

Ce que je retiens de vos commentaires c'est que je dois créer une sorte de cercle vertueux (alimentation, sport, moments off). Je vais essayer de consacrer le peu d'énergie qu'il me reste pour mettre ça en place pendant les vacances. J'espère seulement que je ne fais pas une rechute dans cette satanée dépression ! Je viendrai vous donner des nouvelles d'ici quelques semaines 😃

Encore merci à vous !
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Fatigue chronique (j'enseigne en rep+)

par Caspar le Mer 25 Oct 2017 - 8:32
Curieusement tu ne cites pas le sommeil... (se coucher plus tôt, à heures régulières...) Smile
avatar
metropolis75
Niveau 3

Re: Fatigue chronique (j'enseigne en rep+)

par metropolis75 le Mer 25 Oct 2017 - 9:12
@Caspar Goodwood effectivement je ne cite pas le sommeil parce que je n'ai aucune prise dessus. Je m'explique : je me couche très tôt (entre 21h et 22h) car je suis incapable de pousser plus loin la semaine. Le week-end j'essaie de me forcer à me coucher plus tard et à voir mes amis (mais ce n'est possible que lorsque je fais une sieste, sinon impossible de veiller tard).

Qui plus est, depuis deux semaines mon sommeil est perturbé : réveil systématique à 3h (j'arrive finalement à me rendormir) et rêves multiples et fatigant...

J'ai essayé toutes les plantes qui rendent le sommeil plus calme (si, si, TOUTES... 😀). Une seule réussi à m'assommer mais il vaut mieux que je n'en abuse pas étant donné son degré de licéité !
avatar
Orlanda
Fidèle du forum

Re: Fatigue chronique (j'enseigne en rep+)

par Orlanda le Mer 25 Oct 2017 - 13:23
Tu n'es pas "plus fragile psychologiquement" que tes collègues. Tu enseignes simplement dans des conditions qui ne sont pas acceptables, et qui useraient bien vite n'importe qui.
Quand je pense que certains se plaignent du fait que les équipes ne restent pas longtemps les mêmes dans ces établissements invivables!

Pour les conseils, j'abonde dans le sens des réponses déjà données. As-tu des collègues de galère avec qui tu peux relâcher régulièrement la pression, plaisanter, rire, dédramatiser? C'est important aussi, cela aide à y retourner le matin.

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
avatar
Madame_Prof
Guide spirituel

Re: Fatigue chronique (j'enseigne en rep+)

par Madame_Prof le Mer 25 Oct 2017 - 13:26
Tu as des HSA ? Ou tu as le plancher de 16,5h de cours (en comptant la pondération) ?

En période scolaire, je subis aussi de la fatigue continuelle... Et, je ne suis pas en REP+, mais en établissement tranquille. Alors, bon...

Courage.


_________________
2017-2019 - Waouh, 10ème établissement, en POSTE FIXE Smile ! Et, militante plus que jamais I love you
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
avatar
Kalypso
Grand Maître

Re: Fatigue chronique (j'enseigne en rep+)

par Kalypso le Mer 25 Oct 2017 - 13:57
quelques trucs en plus :

- fais de la relaxation avant de dormir, genre petits exercices de yoga (y a des trucs simples sur internet, sans avoir suivi de cours de yoga)
- prends 5min le matin pour faire des étirements en douceur, ça oxygène bien, ça lance la journée
- tu as beaucoup de transports ? voiture ou en commun ?
- sans forcément aller à la salle, essayer d'avoir une activité physique minimale le week end (une balade de quelques kilomètres dans un coin de campagne ou un parc, un peu de piscine, ne serait qu'une demie heure de nage..). Même si tu te sens fatiguée, force toi un peu, mais en le faisant à ton rythme.
- autorise toi au moins une soirée de détente pure, si possible en faisant un truc qui te coupe vraiment (un bain avec de la musique, un film...)
- trouve des trucs qui te font rire. (déconner avec les collègues, regarder des humoristes sur youtube, écouter rire et chansons : chacun son truc)

et reviens nous voir !!!

tu ne m'as pas répondu pour le bilan sanguin : où en es tu côté fer, b9, B12, magnésium ?
avatar
Guermantes729
Habitué du forum

Re: Fatigue chronique (j'enseigne en rep+)

par Guermantes729 le Mer 25 Oct 2017 - 14:16
Bonjour

Je rajoute au bilan sanguin: la recherche du fer!

on pense souvent fatigue= carence en fer, néanmoins la 1ère maladie génétique en Occident est l'hémochromatose qui est une SURCHARGE en fer, ce qui se traduit notamment par une immense fatigue.

Courage à toi
avatar
metropolis75
Niveau 3

Re: Fatigue chronique (j'enseigne en rep+)

par metropolis75 le Mer 25 Oct 2017 - 19:20
Merci à tous ! Je n'arrive pas à citer les personnes, j'essaie donc de faire une réponse globale.

Au niveau des analyses sanguines, tout est OK (y compris le fer et la TSH (t3-t4).

J'ai ri Kalypso en lisant ton message ^^. En effet, je mets rire et chansons en voiture haha. Et pour répondre à ta question je suis assez proche de mon collège et en voiture (20minutes max). J'ai de la chance. J'ai aussi la chance d'avoir de bons compagnons de galère, on se voit au moins un soir par semaine pour décompresser.

En revanche, pour répondre à Madame Prof, j'ai effectivement des HSA (1,8) ainsi que d'autres charges. Et puis, alors que dans d'autres types d'établissement tous les "à côté" étaient plutôt rapide, là j'y passe un temps fou (rapports d'incidents, colles, visites chez les CPE, visites chez les chefs, appels aux familles, visites chez l'infirmière, l'assistante sociale...).

Du coup Orlanda, je ferai partie cette année de ceux qui demandent une mutation. Non pas que je n'apprécie pas de travailler avec ces élèves. Simplement, quitte à être dans une tranchée, autant que ce soit au soleil... Histoire de plonger tête là première dans la mer pour refroidir tout ce stress !
Be35
Niveau 3

Re: Fatigue chronique (j'enseigne en rep+)

par Be35 le Mer 25 Oct 2017 - 23:11
Bonjour Metropolis75.

Je réagis à ton post qui me fait vraiment écho, comme toi j'enseigne en REP+ et me disais il y a quelques jours (en voyant mes cernes et les mines épuisées de mes collègues, de la direction, des surveillants, des assistants pédagogiques ...) que j'avais rarement été aussi fatiguée aussi tôt dans l'année.

Alors déjà je pense que l'environnement de la REP+ finit par nous sembler normal et quotidien, mais il ne faut pas oublier que nous enseignons dans des conditions particulières. Il nous faut avoir un investissement moral et physique de chaque instant, pas de moment off sauf peut-être avec une ou deux classes. Pour le reste il faut une énergie monstre pour emporter les gamins et maintenir une ambiance de travail dans la classe.

Alors moi les solutions que j'ai trouvé sont les suivantes :
- une petite sieste en rentrant chaque jour et une activité off avant de toucher aux copies / à l'ENT / aux appels aux familles/ à la rédaction des rapports ...
- du sport une fois ou deux par semaine (même si je suis épuisée, j'y vais et franchement ça rebooste et ça vide la tête)
- pas de travail le week-end ! moi je m'organise pour tout faire dans la semaine, sinon ce n'est pas tenable ! il faut réussir à maintenir sa vie à côté ! (bon moi je fais 4h de route pour rentrer le we donc ça aide à couper)

Voila, sinon pour réagir à ce que disais Mme Prof, il est vrai que peux d'enseignants en REP+ (enfin de ce que j'ai observé) ne font que les 16,5h de cours réglementaires, tous mes collègues et moi même avons au moins 3h supplémentaires. Du coup même si pour la paie c'est top, pour la fatigue cela n'aide pas.

avatar
Kan-gourou
Neoprof expérimenté

Re: Fatigue chronique (j'enseigne en rep+)

par Kan-gourou le Dim 29 Oct 2017 - 20:49
Je viens d'apprendre par hasard que j'avais eu la mononucléose au cours des 18 derniers mois (mais quand ?), ce qui fait que la grande fatigue que j'ai ressentie n'était peut-être pas due qu'à la dépression. Une rechercher du virus EVB peut donc peut-être apporter des réponses...

_________________
Travaux en cours...
avatar
dita
Habitué du forum

Re: Fatigue chronique (j'enseigne en rep+)

par dita le Dim 29 Oct 2017 - 21:04
C'est dingue que des jeunes (je présume que Méropolis est jeune) doivent suivre des régimes et hygiène de vie dignes de sportifs de haut niveau !
Bon courage à vous.
avatar
skindiver
Érudit

Re: Fatigue chronique (j'enseigne en rep+)

par skindiver le Dim 29 Oct 2017 - 21:31
Je pense qu'il faut avoir une bonne hygiène de vie. Se faire une bonne bringue de temps en temps ( bon c'est un peu l'inverse de ce que je dis dans ma première phrase).
Prendre un peu de distance avec le bahut.
User24373
Neoprof expérimenté

Re: Fatigue chronique (j'enseigne en rep+)

par User24373 le Dim 29 Oct 2017 - 22:04
Je me reconnais dans ce que t'écris metropolis.


Dernière édition par simone43 le Lun 6 Aoû 2018 - 20:44, édité 1 fois
avatar
Rabelais
Grand Maître

Re: Fatigue chronique (j'enseigne en rep+)

par Rabelais le Dim 29 Oct 2017 - 22:09
Désolée de lire cela, Simone, prends soin de toi.
fleurs2

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
User24373
Neoprof expérimenté

Re: Fatigue chronique (j'enseigne en rep+)

par User24373 le Dim 29 Oct 2017 - 22:21
Merci Rabelais I love you
Là solution serait que j'apprenne à me détacher, je vais y arriver Smile !
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Fatigue chronique (j'enseigne en rep+)

par dandelion le Lun 30 Oct 2017 - 3:43
@Kan-gourou a écrit:Je viens d'apprendre par hasard que j'avais eu la mononucléose au cours des 18 derniers mois (mais quand ?), ce qui fait que la grande fatigue que j'ai ressentie n'était peut-être pas due qu'à la dépression. Une rechercher du virus EVB peut donc peut-être apporter des réponses...
+1 Il y a des virus qui ne peuvent donner comme symptômes qu'une grande fatigue. Le mieux est de prendre le temps d'en discuter avec ton médecin. La dépression, ça fatigue, mais la fatigue ça déprime aussi, surtout si cela t'oblige à une vigilance de tous les instants concernant ton hygiène de vie. Malheureusement, il n'est pas facile de trouver un interlocuteur quand son symptôme principal est la fatigue. Je suggère de bien décrire les conséquences sur ta vie quotidienne, et peut-être de parler d'épuisement plutôt que de fatigue.
Contenu sponsorisé

Re: Fatigue chronique (j'enseigne en rep+)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum