Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Badiste75
Niveau 10

Re: Courriel aux parents de 1ES à cause d'un niveau de la classe catastrophique : qu'en pensez-vous?

par Badiste75 le Mar 24 Oct 2017 - 22:26
Merci dratui pour ce retour. En effet, repousser le problème toujours à l'année suivante, c'est le pire cadeau empoisonné qu'on puisse faire. Evidemment du coup on n'a pas de souci (certains me conseillaient d'ailleurs de ne rien écrire car ça me retomberait dessus!) mais est ce notre rôle que de renvoyer les pb à plus tard? Je pense moi aussi aux études post bac. J'enseigne aussi en bts, des dossiers pipeau on en a et apres on se les coltine, ils échouent (alors que d'autres notes de manière plus justes auraient pu réussir!) Donc oui ce genre d'attitude de la part de certains enseignants me dépasse.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Courriel aux parents de 1ES à cause d'un niveau de la classe catastrophique : qu'en pensez-vous?

par Elyas le Mar 24 Oct 2017 - 22:30
Nous n'avons aucun droit de juger la compétence d'un autre collègue. S'il y a un souci, le cde peut demander une inspection.

Si juger la qualité des collègues intéresse quelqu'un, le concours d'IA-IPR est ouvert. Il suffit de le passer.

Je suis abasourdi par ce fil. Notre boulot est de mener les élèves vers la maîtrise des exigences du programme. On prend les classes telles qu'elles sont en septembre et à nous de construire le parcours de l'année pour amener les élèves à maîtriser ce programme et pour cela ils doivent travailler. Notre boulot n'est pas de juger les collègues ou de se plaindre que les collègues n'ont pas fait leur job. On n'en sait rien du tout.

De plus, les "conseils" de titulaires envers les contractuels "défaillants", j'ai déjà vu ça dans mon bahut. Cela n'est jamais "bienveillant" mais toujours un moyen pour les "conseilleurs" de se mettre en avant tout en enfonçant le/la collègue.

On rêve. Faisons notre boulot dans nos classes avant de nous occuper des autres.
Badiste75
Niveau 10

Re: Courriel aux parents de 1ES à cause d'un niveau de la classe catastrophique : qu'en pensez-vous?

par Badiste75 le Mar 24 Oct 2017 - 22:31
Philomene tu lui trouves des excuses (et elle en a!) mais elle a aussi des reproches à se faire. Participait elle aux mails internes à l'équipe de maths? Non. Allait elle vers nous pour nous delsnder des conseils? Non. Je l'ai invité à venir dans ma classe. Est elle venue? Non. Même les profs des autres matières qui avaient ses classes ne trouvait pas ses notes crédibles. Moi aussi j'ai eu des difficultés en débutant mais j'étais demandeur et je cherchais à progresser. Et je n'achetais pas la paix sociale. Avoir des difficultés c'est une chose, mettre la poussière sous le tapis en edt une autre!
Badiste75
Niveau 10

Re: Courriel aux parents de 1ES à cause d'un niveau de la classe catastrophique : qu'en pensez-vous?

par Badiste75 le Mar 24 Oct 2017 - 22:34
Une inspection? Les notes étaient bonnes, c'est ce que veulent les cde, les élèves, les parents et les ipr! Alors pq une inspection?!
avatar
Philomène87
Érudit

Re: Courriel aux parents de 1ES à cause d'un niveau de la classe catastrophique : qu'en pensez-vous?

par Philomène87 le Mar 24 Oct 2017 - 22:39
@Badiste75 a écrit:Philomene tu lui trouves des excuses (et elle en a!) mais elle a aussi des reproches à se faire. Participait elle aux mails internes à l'équipe de maths? Non. Allait elle vers nous pour nous delsnder des conseils? Non. Je l'ai invité à venir dans ma classe. Est elle venue? Non. Même les profs des autres matières qui avaient ses classes ne trouvait pas ses notes crédibles. Moi aussi j'ai eu des difficultés en débutant mais j'étais demandeur et je cherchais à progresser. Et je n'achetais pas la paix sociale. Avoir des difficultés c'est une chose, mettre la poussière sous le tapis en edt une autre!

Oui mais je le répète.
Tu peux trouver ça anti-professionnel, pas sérieux, tout ce que tu veux, mais... Ses "défaillances", c'est d'abord au cde de les prendre en main. C'est pas ton boulot.
Ce que j'ai mis en gras me fait halluciner.
Tu dis que tu as eu des difficultés comme débutant ?
Moi aussi. Certainement pas de même nature que les tiennes, vu ce que tu racontes.
Aujourd'hui je peste contre la surnotation et l'achat de paix sociale.
Et pourtant, pendant cette année très dure, je me suis abaissée à l'acheter, cette paix. C'était une question de survie pour ma santé mentale.
Et puis, j'avais tout un tas de "gentils" collègues qui venaient me dire comment faire. Alors je faisais comme ils disaient. Sauf que ça marchait pas (c'était toujours autant la foire). Résultat : dans mon rapport de fin d'année, j'ai trouvé "ne suit pas les conseils".
Depuis, j'ai eu le concours, j'ai eu un tuteur, une formation, j'ai acquis de l'expérience. Et je ne surnote plus.


Dernière édition par Philomène87 le Mar 24 Oct 2017 - 22:40, édité 1 fois
avatar
Jenny
Modérateur

Re: Courriel aux parents de 1ES à cause d'un niveau de la classe catastrophique : qu'en pensez-vous?

par Jenny le Mar 24 Oct 2017 - 22:40
Badiste, évite les posts successifs et utilise la fonction éditer.
avatar
Moonchild
Expert spécialisé

Re: Courriel aux parents de 1ES à cause d'un niveau de la classe catastrophique : qu'en pensez-vous?

par Moonchild le Mar 24 Oct 2017 - 22:43
@Badiste75 a écrit:Concernant les collègues, une simple question : si l'un d'eux dysfonctionne volontairement (en gros ne bosse pas assez), ça ne vous pose pas de problème de récupérer des élèves? Personnellement, je n'ai pas peur de le dire, ça m'emmerde! En TS, j'ai en revanche, beaucoup plus de chance, j'ai récupéré les élèves d'une Collegue exigeante et ça se sent : il y a des bases sur le contenu, des habitudes de travail et ceux qui avaient 5 ont mûri après cette claque. En revanche quand on récupère les élèves d'un marchand de tapis, là ils ne comprennent pas (et ce n'est pas leur faute!) Donc je ne passe pas mon temps à dezinguer mes collègues mais evidemment pour ceux qui ne font rien je n'ai pas beaucoup d'estime en effet. Car c'est aussi à cause de ceux là que l'opinion publique a une mauvaise image du métier et qu'il est aujourd'hui déconsidéré.
Petite parenthèse : je crois que la mauvaise image des profs dans l'opinion publique tient avant tout à beaucoup d'autres facteurs souvent extérieurs à la qualité de l'enseignement (les vacances, le statut de fonctionnaire, le souvenir d'une scolarité douloureuse...) et j'ai pu constater que les "marchands de tapis" avaient parfois une bonne image auprès des élèves et des parents (en particulier avec les classes difficiles, moins avec les bonnes classes d'où émergent des attentes plus scolaires) : celui qui entretient l'illusion d'une réussite facile est considéré comme le bon prof tandis que celui qui passe après et brise le rêve en rappelant le principe de réalité devient le mauvais prof. Et puis il faut toujours envisager que, même avec une bonne réputation et de l'expérience, aucun d'entre nous n'est à l'abri d'un retournement de situation devant des classes faibles et difficiles, ni devenir - comme le dit Philomène - le nul de celui qui prendra la suite l'année suivante, voire le nul de l'équipe ou de l'établissement.

Quoi que tu puisses penser de son travail, et quand bien même il y aurait objectivement un problème, c'est à mon avis une erreur de critiquer ouvertement un collègue devant des parents ou des élèves et ce n'est pas seulement pour question d'éthique mais tout simplement d'efficacité : dans un tel conflit indirect entre deux enseignants, beaucoup d'élèves prendront parti pour celui qui leur donne une bonne image d'eux-mêmes plutôt que pour celui qui leur annonce du sang et des larmes ; c'est une réaction bêtement humaine.

Lorsqu'on passe après un collègue plus ou moins démago, la seule chose qu'on puisse faire est de prendre son mal en patience en espérant qu'avec le temps une notation plus stricte finira par être acceptée. En classe de première, on peut insister sur le fait que, même si cela paraît loin à des élèves de cet âge, on commence la préparation au bac et aux études supérieures et la notation doit donc être plus cadrée ; bien sûr, en maths, ce discours est plus facile à tenir devant des S que devant des ES, encore que vu le public qui arrive en S maintenant c'est pas toujours gagné....

@JPhMM a écrit:Il est manifeste que les problèmes d'inéquation entre les prérequis aux cours de maths et les acquis constatés des élèves explosent et vont continuer à exploser en nombre et en profondeur au lycée.
Dans mon lycée, le cas contraire est en passe de devenir l'exception. cafe


Dernière édition par Moonchild le Mar 24 Oct 2017 - 22:45, édité 2 fois
Dratui
Niveau 1

Re: Courriel aux parents de 1ES à cause d'un niveau de la classe catastrophique : qu'en pensez-vous?

par Dratui le Mar 24 Oct 2017 - 22:44
Et je terminerai sur cela. Il n'est pas tout à fait question de critiquer les autres professeurs (on va pas tirer sur l'ambulance, il faudrait être fou...), mais plutôt de constater la situation.

Car en effet, pendant ce temps-là, les "grands" lycées, typiquement de Paris, se frottent les mains : ils forment une élite, grâce à des élèves avantagés. Et pendant ce temps-là, le reste patauge. Alors tentons de relever le défi de l'école de la République (Dieu que c'est kitsch, dit comme ça...), de nous retrousser les manches, et à la sueur de nos fronts, pour arriver à quelque chose d'un peu mieux Smile
Badiste75
Niveau 10

Re: Courriel aux parents de 1ES à cause d'un niveau de la classe catastrophique : qu'en pensez-vous?

par Badiste75 le Mar 24 Oct 2017 - 22:49
Non j'ai eu de gros soucis en tant que stagiaire. D'ailleurs on m'a tellement infantilisé a l'époque que je suis peut être devenu comme ça à cause de tout ça. En revanche, je n'ai jamais cherché à me trouver des excuses : j'étais bien conscient que le pb venait de moi, les autres collègues y arrivaient. On apprend de ses erreurs. Effectivement j'ai peut être le tort de m'occuper de ce qui ne le regarde pas mais les collègues lucides savent me remercier du temps que je passe avec eux. On a un contractuel débutant cette année : c'est bcp mieux selon moi dans le sens où il est demandeur, le montre lui même ses évaluations, bref cherche à voir si il est dans le vrai. J'en demande pas davantage. Ça me semble normal de chercher à progresser quand on débute. Dans le cas contraire pour moi c'est du je m'en foutusme, voire du mépris. Moonchild je suis d'accord, j'ai suivi les conseils de certains ici et ai retiré le passage sur le passé des élèves pour la communication avec la famille. Je te remercie pour tes propos, toujours constructifs et pleins de sagesse.
avatar
Philomène87
Érudit

Re: Courriel aux parents de 1ES à cause d'un niveau de la classe catastrophique : qu'en pensez-vous?

par Philomène87 le Mar 24 Oct 2017 - 22:57
@Elyas a écrit:

De plus, les "conseils" de titulaires envers les contractuels "défaillants", j'ai déjà vu ça dans mon bahut. Cela n'est jamais "bienveillant" mais toujours un moyen pour les "conseilleurs" de se mettre en avant tout en enfonçant le/la collègue.

Alors ça, c'est le moins que l'on puisse dire !

Dans l'EN, c'est "tout-pour-ma-g."
J'ai déjà vu la situation suivante, là où j'étais stagiaire (1 an après mon année foireuse). Un collègue stagiaire en très grande difficulté, affublé d'un tuteur censé lui apprendre son boulot. Ce tuteur avait une autorité débordante (dans le sens où ses élèves avaient peur de lui, donc zéro bruit pendant les cours Rolling Eyes ). Il venait voir son stagiaire pendant ses cours, et à chaque fois c'était le bordel. Alors, ledit tuteur, sans doute vexé de constater que sa présence ne faisait pas peur aux élèves, s'était mis à les engueuler (pendant le cours du stagiaire), et avait même pris 2 ou 3 carnets. Et à un moment, n'en pouvant plus, le tuteur a même engueulé le stagiaire... devant la classe : "mais c'est pas comme ça qu'il faut faire...". On a récupéré le stagiaire en pleurs dans la sdp.
Ce type se fendait d'être "bienveillant".
N'était-ce pas plutôt une façon d'affirmer dès maintenant son autorité auprès d'une classe qu'il risquait d'avoir l'année suivante, et qu'il sentait difficile ? Au détriment du stagiaire qui a dû terminer l'année avec ça dans les pattes (car, comme il le disait "de toute façon il n'a rien à faire dans l'EN, il se fera virer après la 2e année de stage" - sous-entendu, "il vaut mieux que je me protège moi-même").
Badiste75
Niveau 10

Re: Courriel aux parents de 1ES à cause d'un niveau de la classe catastrophique : qu'en pensez-vous?

par Badiste75 le Mar 24 Oct 2017 - 23:02
Je ne suis pas d'accord. Vous généralisez. Ce genre d'individus existe sans doute en effet. Mais de là à mettre tout le monde dans le même sac. À vous entendre, quand on est tuteur on est forcément malveillant et quand on débute on a forcément toutes les excuses du monde. Je pense qu'il faut aussi savoir prendre en compte chaque situation au cas par cas.
avatar
Philomène87
Érudit

Re: Courriel aux parents de 1ES à cause d'un niveau de la classe catastrophique : qu'en pensez-vous?

par Philomène87 le Mar 24 Oct 2017 - 23:02
@Badiste75 a écrit:Non j'ai eu de gros soucis en tant que stagiaire. D'ailleurs on m'a tellement infantilisé a l'époque que je suis peut être devenu comme ça à cause de tout ça. En revanche, je n'ai jamais cherché à me trouver des excuses : j'étais bien conscient que le pb venait de moi, les autres collègues y arrivaient. On apprend de ses erreurs. Effectivement j'ai peut être le tort de m'occuper de ce qui ne le regarde pas mais les collègues lucides savent me remercier du temps que je passe avec eux. On a un contractuel débutant cette année : c'est bcp mieux selon moi dans le sens où il est demandeur, le montre lui même ses évaluations, bref cherche à voir si il est dans le vrai. J'en demande pas davantage. Ça me semble normal de chercher à progresser quand on débute. Dans le cas contraire pour moi c'est du je m'en foutusme, voire du mépris. Moonchild je suis d'accord, j'ai suivi les conseils de certains ici et ai retiré le passage sur le passé des élèves pour la communication avec la famille. Je te remercie pour tes propos, toujours constructifs et pleins de sagesse.

Bref, un gentil toutou, quoi.

La vache, ce qui ne faut pas lire, tout de même...
avatar
Moonchild
Expert spécialisé

Re: Courriel aux parents de 1ES à cause d'un niveau de la classe catastrophique : qu'en pensez-vous?

par Moonchild le Mar 24 Oct 2017 - 23:06
@Badiste75 a écrit:Même les élèves disent qu'ils ont rien foutu avec elle.
Dans ce cas, tu es notoirement hors de cause, tu n'as même pas besoin de sauver ta peau et ce n'est vraiment pas la peine d'en rajouter au risque de les conforter dans l'idée qu'ils sont victimes de l'incompétence de leurs enseignants passés.
Si des élèves essaient de me tenir un discours de ce genre, y compris lorsque j'ai quelques doutes sur les pratiques du collègue concerné (ne nous voilons pas pas la face, ça nous est tous arrivé - ce qui ne veut pas dire que nous ayons toujours eu raison de douter), je botte en touche en leur disant que moi aussi il m'est arrivé d'avoir des classes paresseuses ou agitées que je ne parvenais pas à faire travailler (ce qui d'ailleurs est un témoignage parfaitement véridique) et même que c'est de plus en plus courant avec les secondes, bref qu'ils devraient plutôt se remettre en question au lieu de rejeter la faute sur leur professeur de l'an dernier - de toutes façons, une telle remarque n'est jamais totalement infondée.
Sinon, il y a la méthode ironique : "je sais bien que jusqu'ici vous n'avez eu que des profs nuls, mais heureusement maintenant vous m'avez moi !" - à ne pas tenter devant n'importe quelle classe. Wink


Dernière édition par Moonchild le Mar 24 Oct 2017 - 23:10, édité 1 fois
avatar
Philomène87
Érudit

Re: Courriel aux parents de 1ES à cause d'un niveau de la classe catastrophique : qu'en pensez-vous?

par Philomène87 le Mar 24 Oct 2017 - 23:08
@Badiste75 a écrit:Je ne suis pas d'accord. Vous généralisez. Ce genre d'individus existe sans doute en effet. Mais de là à mettre tout le monde dans le même sac. À vous entendre, quand on est tuteur on est forcément malveillant et quand on débute on a forcément toutes les excuses du monde. Je pense qu'il faut aussi savoir prendre en compte chaque situation au cas par cas.

Ben oui. Et qui est apte à "prendre en compte chaque situation au cas par cas ?"
Franchement, passe le concours d'IPR comme suggéré plus haut, tu y auras plus ta place.
Tu sais exactement ce que faisait ta collègue ? Ce qu'elle vivait ? Comment elle préparait ses cours ? Qui elle fréquentait professionnellement parlant ? Tu étais dans sa tête ? Tu connaissais ses objectifs ? Toi tu as vécu telle et telle chose, toi tu as surmonté, toi tu as refusé d'acheter la paix, mais avais-tu le même état d'esprit, les mêmes conditions de travail, les mêmes élèves que ta collègue ? Chaque situation est en effet à prendre au cas par cas. Ce n'est pas parce que toi, tu as vécu correctement ton stage (avec les erreurs que l'on peut faire et que l'on peut surmonter), que c'est le cas pour ta collègue. Peut-être que c'est une grosse branque qui ne fichait rien. Peut-être qu'elle s'y donnait à fond et ne réussissant pas, elle donnait l'impression d'être incompétente. Elle a montré qu'elle s'en fichait, de vous ? Franchement, quand on voit à quel point certains collègues peuvent être toxiques, elle avait bien raison, excuse-moi.

Bref, c'est un dialogue de sourd. C'est le dernier message que je poste sur ce fil.
Plus la conversation avance, plus je plains ta collègue, et plus je suis confortée dans l'idée qu'il faut se méfier a priori de tout le monde dans une sdp.


Dernière édition par Philomène87 le Mar 24 Oct 2017 - 23:12, édité 1 fois
Badiste75
Niveau 10

Re: Courriel aux parents de 1ES à cause d'un niveau de la classe catastrophique : qu'en pensez-vous?

par Badiste75 le Mar 24 Oct 2017 - 23:10
Si pour toi quand on arrive dans le métier on essaye de se former et de progresser c'est être un gentil toutou philomene alors nous ne sonnes définitivement pas sur la même longueur d'onde. T'as faux sur toute la ligne : un stagiaire à beaucoup plus de pression qu'un contractuel : sa titularisation est en jeu, il est plus fliqué. Donc oui je l'ai très mal vécu sauf que je cherchais à me remettre en cause!
Badiste75
Niveau 10

Re: Courriel aux parents de 1ES à cause d'un niveau de la classe catastrophique : qu'en pensez-vous?

par Badiste75 le Mar 24 Oct 2017 - 23:14
Quant au concours d'IPR si tu veux vraiment le savoir il pourrait m'intéresser. Mais deux bloquants : d'un, je n'ai pas l'agrégation, de deux, prêcher la bonne parole du ministre même si on est pas d'accord et participer à l'hypocrisie générale m'intéressent pas vraiment, je suis bien trop franc et honnête pour ça!
ZDj
Niveau 2

Re: Courriel aux parents de 1ES à cause d'un niveau de la classe catastrophique : qu'en pensez-vous?

par ZDj le Mar 24 Oct 2017 - 23:56
Salut Badiste,

J'ai lu ton mail, parcouru les premières pages.
Connais-tu le site Labomep ? : http://labomep.sesamath.net/
C'est un site très bien fait, les élèves peuvent travailler des notions du CM2 à la 2nde. Soit de façon autonome, soit en travaillant des fiches préparées par l'enseignant. C'est très facile, en quelques clics, tu peux créer une séance sur le calcul littéral, dans un ordre de difficulté croissant par exemple. Dans le cas des fiches préparées par l'enseignant, tu peux voir très rapidement quel élève a travaillé quelle fiche, combien de temps, si les réponses ont été bonnes ou mauvaises. Bref, ça permet un éventuel suivi. Par contre il faut rentrer tous tes élèves dans une base, je pense que c'est assez simple (ce n'est pas moi qui l'ai fait pour mon collège mais un collègue).
Pour ma part, je leur ai présenté en classe d'abord, rapidement (en salle info avec mes 3è, ils ont testé quelques minutes pour voir que ça leur permet de faire rapidement des exercices, corrigés) avant les vacances. Je leur au précisé qu'il n'y avait aucune obligation de faire ces fiches, mais que je peux avoir un œil sur leur travail (et qu'il est donc inutile de me dire à la prochaine réunion parents-profs que "si monsieur j'ai bossé sur labomep j'vous jure") et que surtout ils pourraient ainsi s’entraîner seuls (c'est plus "chatoyant" que de refaire des exercices faits en classe et déjà corrigé). On est mardi, j'ai pour l'instant seulement une dizaine d'élèves qui se sont connectés, mais ce n'est que le début des vacances, et certains ont passé plus d'une heure sur des révisions de calcul littéral. Je pense que ce site est justement bien fait pour bosser les automatismes en calculs.

Si tu as des questions sur ce site n'hésite pas.
Badiste75
Niveau 10

Re: Courriel aux parents de 1ES à cause d'un niveau de la classe catastrophique : qu'en pensez-vous?

par Badiste75 le Mer 25 Oct 2017 - 0:03
Salut zdj ! Merci pour ton retour. Une réponse qui fait avancer le shmil Blick et pas forcément dans le negationnisme et la critique de ce que je cherche à entreprendre. Je vais essayer d'y regarder de plus près! A bientot :-)
Ramanujan974
Niveau 10

Re: Courriel aux parents de 1ES à cause d'un niveau de la classe catastrophique : qu'en pensez-vous?

par Ramanujan974 le Mer 25 Oct 2017 - 5:30
Ca me fait doucement rigoler de voir beaucoup d'intervenants sur ce fil faire référence aux IPR, soit pour solliciter leur intervention, soit pour fustiger Badiste qui a l'imprudence de juger ses précédents collègues.

C'est quand même leur faute, aux IPR, IG et autres, si la plupart des élèves de 1re et Terminale ne savent plus ajouter 2 fractions.
Et s'il n'y avait que des profs qui suivent les instructions officielles (surtout au collège), aucun élève ne saurait le faire.

C'est bien joli de respecter la doxa officielle, c'est notre job de fonctionnaire, tout ça, etc..
Mais c'est comme dans l'armée, quand un ordre est jugé nuisible et dangereux, il est de notre devoir de désobéir.

Ca m'est arrivé, quand un élève de 2de avait une mauvaise moyenne alors que l'année précédente il avait 10 points de plus, de faire remarquer au parent que son enfant ne savait pas répondre à des questions de niveau CM2, et que le problème ne venait certainement pas de moi. C'est bien joli la solidarité entre collègues, mais il y a des limites...
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Courriel aux parents de 1ES à cause d'un niveau de la classe catastrophique : qu'en pensez-vous?

par Iphigénie le Mer 25 Oct 2017 - 6:47
C'est bien joli la solidarité entre collègues, mais il y a des limites...



Oui, attendre de voir qui accusera le professeur qui héritera des élèves l'année suivante....


En fait Badiste est encore très  idealiste. Il croit que tout dépend de lui et qu'il va changer le monde.

C'est très présomptueux de croire qu'il suffit d'un enseignant pour résoudre tous les problemes de l'EN, et qu'après  tout est réglé : hélas ou heureusement notre métier est plus complexe et les causes d'échec  plus multiples. 
Bref, la prudence et la modestie sont généralement de mise ( je prends evidemment modestie dans son sens exact.)


Dernière édition par Iphigénie le Mer 25 Oct 2017 - 9:32, édité 1 fois
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Courriel aux parents de 1ES à cause d'un niveau de la classe catastrophique : qu'en pensez-vous?

par Iphigénie le Mer 25 Oct 2017 - 9:25
@Lucrezia a écrit:Je ne veux pas faire dévier le fil initié par Badiste75, mais je ne crois pas dire d'énormités en écrivant:
- qu'il n'y a pas, lors de l'épreuve écrite des EAF, de partie intitulée "Contrôle des connaissances" demandant uniquement à l'élève de recracher certaines définitions
[et pour l'épreuve orale, libre à l'examinateur de demander à l'élève de définir certains mots lors de l'entretien...]
- qu'il est très fortement conseillé de faire connaître (plutôt qu'apprendre par cœur si tu préfères) et comprendre aux élèves les principales figures de style --> càd aborder, au contact des textes (et non de manière désincarnée) le fonctionnement (et si possible le nom) des principaux procédés littéraires, afin que les élèves comprennent en partie comment un texte peut être construit, pensé, reçu, en quoi tel passage d'un texte est beau/choquant/...
- qu'il est demandé aux élèves de produire un commentaire littéraire: qu'ils ne doivent pas se contenter de raconter le texte, mais qu'ils ont aussi à analyser comment il est écrit (et quel est l'effet produit).
[Je ne soutiens pas que le but du commentaire littéraire est de faire une collecte de figures de style, entendons-nous bien.]
On apprend aux eleves à  lire et comprendre les textes. Ici ou là  on  leur montrera qu'une tournure porte un nom, mais on leur dira surtout que le nom n'est rien, la chose importante c'est d'en comprendre l'effet.
Entre l'eleve qui me dit " l'obscure clarté,  c'est un oxymore" et celui qui me dit" les deux termes s'opposent ( j'ai oublie le nom de la figure) et rendent compte d'un moment chargé  à  la fois de menaces et d'espoir" je préfère le deuxième.
Les figures de style, j'ai tendance à  les i terdire dans les commentaires: le mot ne remplace pas la chose. Les élèves se rabattent sur les figures comme sur les champs lexicaux  pour s'economiser de penser. Bref, les figures de style ( je veux dire les cours sur les figures de style à  apprendre) sont un truc introduit comme un savoir relativement recemment et elles ont eu  un effet catastrophique sur les commentaires.
Badiste75
Niveau 10

Re: Courriel aux parents de 1ES à cause d'un niveau de la classe catastrophique : qu'en pensez-vous?

par Badiste75 le Mer 25 Oct 2017 - 9:45
Idéaliste? Sûrement. Mais croire que tout dépend de moi et que je vais changer le monde, sûrement pas. J'essaye simplement, à mon modeste niveau, d'améliorer la situation (peut être de manière infime) de quelques élèves en perdition. Certains ont renoncé, c'est bien dommage. Merci ramanujan d'avoir pris ma défense.
avatar
capucine42
Érudit

Re: Courriel aux parents de 1ES à cause d'un niveau de la classe catastrophique : qu'en pensez-vous?

par capucine42 le Mer 25 Oct 2017 - 9:53
Ce n'est pas parce qu'on te conseille de pas envoyer ce courrier qui manque de professionnalisme qu'on a renoncé à faire travailler les élèves... Un bilan de conseil de mi-parcours envoyé par le PP, un courrier officiel accompagnant une retenue à la prochaine interro, courrier dans lequel tu donnes des conseils sans te mettre en valeur personnellement, auraient été de bonnes initiatives.

_________________
Age des enfants
avatar
Lucrezia
Niveau 9

Re: Courriel aux parents de 1ES à cause d'un niveau de la classe catastrophique : qu'en pensez-vous?

par Lucrezia le Mer 25 Oct 2017 - 9:54
@Iphigénie a écrit:
@Lucrezia a écrit:Je ne veux pas faire dévier le fil initié par Badiste75, mais je ne crois pas dire d'énormités en écrivant:
- qu'il n'y a pas, lors de l'épreuve écrite des EAF, de partie intitulée "Contrôle des connaissances" demandant uniquement à l'élève de recracher certaines définitions
[et pour l'épreuve orale, libre à l'examinateur de demander à l'élève de définir certains mots lors de l'entretien...]
- qu'il est très fortement conseillé de faire connaître (plutôt qu'apprendre par cœur si tu préfères) et comprendre aux élèves les principales figures de style --> càd aborder, au contact des textes (et non de manière désincarnée) le fonctionnement (et si possible le nom) des principaux procédés littéraires, afin que les élèves comprennent en partie comment un texte peut être construit, pensé, reçu, en quoi tel passage d'un texte est beau/choquant/...
- qu'il est demandé aux élèves de produire un commentaire littéraire: qu'ils ne doivent pas se contenter de raconter le texte, mais qu'ils ont aussi à analyser comment il est écrit (et quel est l'effet produit).
[Je ne soutiens pas que le but du commentaire littéraire est de faire une collecte de figures de style, entendons-nous bien.]
On apprend aux eleves à  lire et comprendre les textes. Ici ou là  on  leur montrera qu'une tournure porte un nom, mais on leur dira surtout que le nom n'est rien, la chose importante c'est d'en comprendre l'effet.
Entre l'eleve qui me dit " l'obscure clarté,  c'est un oxymore" et celui qui me dit" les deux termes s'opposent ( j'ai oublie le nom de la figure) et rendent compte d'un moment chargé  à  la fois de menaces et d'espoir" je préfère le deuxième.
Les figures de style, j'ai tendance à  les i terdire dans les commentaires: le mot ne remplace pas la chose. Les élèves se rabattent sur les figures comme sur les champs lexicaux  pour s'economiser de penser. Bref, les figures de style ( je veux dire les cours sur les figures de style à  apprendre) sont un truc introduit comme un savoir relativement recemment et elles ont eu  un effet catastrophique sur les commentaires.
Comme je suis d'accord avec chacune de tes phrases (et je n'ai pas l'impression que mes propos, bien que trop peu développés, soutiennent une opinion contraire), il me semble pour ma part inutile de poursuivre ce HS.

_________________
« Ὁ βίος βραχύς, ἡ δὲ τέχνη μακρή, ὁ δὲ καιρὸς ὀξύς, ἡ δὲ πεῖρα σφαλερή, ἡ δὲ κρίσις χαλεπή. »  Hippocrate
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Courriel aux parents de 1ES à cause d'un niveau de la classe catastrophique : qu'en pensez-vous?

par Iphigénie le Mer 25 Oct 2017 - 9:56
@Badiste75 a écrit:Idéaliste? Sûrement. Mais croire que tout dépend de moi et que je vais changer le monde, sûrement pas. J'essaye simplement, à mon modeste niveau, d'améliorer la situation (peut être de manière infime) de quelques élèves en perdition. Certains ont renoncé, c'est bien dommage. Merci ramanujan d'avoir pris ma défense.
Cela est tres bien, ce qu'on te reproche c'est d'attaquer tes collègues, et ce faisant de contribuer à  agrandir la faille qui sépare les parents de la confiance dans les enseignants, quels qu'ils soient.
 Pour le dire plus simplement tu te tires une balle dans le pied. Quand tu auras vu comme moi un parent excuser les résultats de son enfant au motif que tu notes plus severement et que " le professeur de l'annee precedente notait beaucoup mieux et expliquait beaucoup plus," alors que toi tu sais que c'est toi qui avais l'élève l annee précédente et qu'elle avait déjà  bien du mal,  tu comprendras qu' accuser "l'autre" est un réflexe  extrêmement  courant, comprehensible, humain, mais sans effet sur la réussite d'un élève: c'est un divertissement....
avatar
Equipe de modération
Modérateur

Re: Courriel aux parents de 1ES à cause d'un niveau de la classe catastrophique : qu'en pensez-vous?

par Equipe de modération le Mer 25 Oct 2017 - 10:01
Les désaccords ont été exprimés, inutile de les répéter à l'envi, Badiste75 a compris. Merci pour faire avancer la réflexion de ne plus poster que des messages constructifs qui permettraient à Badiste d'aider ses élèves (sites d'exos, par exemple)
Contenu sponsorisé

Re: Courriel aux parents de 1ES à cause d'un niveau de la classe catastrophique : qu'en pensez-vous?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum