Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
nitescence
Érudit

Re: La publicité d'un site de rencontres pour "sugar daddies" circule dans Paris, la mairie veut la faire "disparaître"

par nitescence le Jeu 26 Oct 2017 - 11:38
Oui, j'ai quatre amis escorts (gay), dont un collègue enseignant.
Rosanette
Expert

Re: La publicité d'un site de rencontres pour "sugar daddies" circule dans Paris, la mairie veut la faire "disparaître"

par Rosanette le Jeu 26 Oct 2017 - 11:41
@nitescence a écrit:Oui, j'ai quatre amis escorts (gay), dont un collègue enseignant.

Et elle dit qu'elle voit pas le rapport.

C'est bien pour eux. Quand on sera un peu plus sérieux sur la pénalisation du client, j'imagine que leur haute débrouillardise saura leur faire trouver des astuces pour continuer à trouver des clients, tout en ayant la satisfaction de savoir que des politiques sont mises en place pour rendre difficile ce marché, qui touche des populations fragiles et contraintes.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: La publicité d'un site de rencontres pour "sugar daddies" circule dans Paris, la mairie veut la faire "disparaître"

par JPhMM le Jeu 26 Oct 2017 - 12:01
@Zagara a écrit:Hayek disait "je veux substituer au monde de droit public un monde de droit privé".
Salma, comment as-tu osé ?

Mon cœur est brisé.

Sad

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
laMiss
Expert spécialisé

Re: La publicité d'un site de rencontres pour "sugar daddies" circule dans Paris, la mairie veut la faire "disparaître"

par laMiss le Jeu 26 Oct 2017 - 12:05
@nitescence a écrit:Ce que tu proposes c'est tout simplement de supprimer la liberté de contracter (sous couvert de l'encadrer) : puisque nous sommes toujours contraints d'une façon ou d'une autre. Finalement, l'achat d'un bien n'est jamais libre puisqu'il est déterminé par la publicité par exemple. .

Il l'est parfois, mais pas toujours. Il y a des gens qui n'ont pas accès aux publicités ou qui choisissent de ne pas y avoir accès.
Dans tous les cas, dans ton exemple, c'est un bien et non un corps.

_________________
Bonne route !
avatar
Delia
Fidèle du forum

Re: La publicité d'un site de rencontres pour "sugar daddies" circule dans Paris, la mairie veut la faire "disparaître"

par Delia le Jeu 26 Oct 2017 - 12:20
@Rosanette a écrit:
@nitescence a écrit:Mais c'est pourtant l'argument des abolitionnistes : non encadrer la prostitution mais l'interdire.

Pas exactement, les abolitionnistes entendent tendre vers une société où la prostitution ne sera plus une évidence ou un mal nécessaire, en s'attaquant aux clients/payeurs plus qu'aux prostitué.e.s.

Au diable le poncif sur le plus vieux métier du monde, la situation et le phénomène ont quand même bien évolué. Vous connaissez beaucoup de gens aujourd'hui qui se vantent d'avoir recours à la prostitution, quand on compare aux décennies précédentes ?
Encadrer, réguler...et refermer le piège sur les prostitués des deux sexes !

C'est toute l'histoire du Code noir : l'esclavage était une pratique absolument pas encadrée. Elle n'avait aucune existence légale. Ainsi un esclave qui prenait la fuite était châtié par son maître s'il le rattrapait, mais le gouverneur ne s'en mêlait pas. Louis XIV a décidé de légiférer pour fixer les droits et devoirs réciproques. Oui, les maires avaient des devoirs, mais Bernardin de Saint-Pierre fait judicieusement remarquer, un siècle plus tard, que les lois ne sont pas appliquées pas car la justice est dans les mains des maitres. Le résultat le plus clair c'est que l'esclavage avait force de loi, marronner était devenu un crime.
Encadrer, c'est emprisonner.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Babarette
Grand sage

Re: La publicité d'un site de rencontres pour "sugar daddies" circule dans Paris, la mairie veut la faire "disparaître"

par Babarette le Jeu 26 Oct 2017 - 12:29
@Zagara a écrit:La liberté s'exerce à l'intérieur des contraintes de situation (société, pressions extérieures, rapports de domination, conditionnements et déterminismes, etc). Tout choix est limité et en partie déterminé par ces contraintes.
Brandir le "c'est son choix" pour tout justifier revient non seulement à faire une erreur de méthode (croire que la "liberté" est absolue, non déterminée, jamais contrainte et donc totalement hors sol), mais aussi à utiliser un argument passe-partout qui peut absolument tout justifier.

Parce que le fait qu'un individu se dise consentant n'est pas toujours une marque de liberté. Les lois sont là pour protéger les individus des rapports de situation léonins amenant à créer des "consentements" non-libres, parfois même de manière inconsciente.
Exemple dans le monde du travail : faut-il accepter qu'un patron fasse travailler des volontaires 80h par semaine pour 1000 euros, au prétexte qu'ils sont "consentants" ? Faut-il oublier qu'ils ont peut-être peur de perdre leur travail, qu'il existe des pressions pour générer des "volontaires", que certains individus n'ont pas les outils suffisants pour refuser des offres qui vont les blesser ou tuer (connaissances des implications, aveuglement, biais d'optimisme, etc)... Le risque du choix contraint est si fort, du fait de l'entassement des contraintes de situation et de l'asymétrie du rapport de pouvoir, qu'on ne peut décemment accepter (si on est humaniste) que le patron puisse proposer ce "choix" aux employés.

A vrai dire on pourrait trouver des volontaires pour absolument toutes les pratiques. Si demain on donnait "le choix" aux gens surendettés d'annuler leur dette contre un esclavage temporaire, vous croyez vraiment que personne ne serait mené à faire ce "choix" ? Si demain on baisse l'âge d'embauche à 12 ans, vous croyez vraiment qu'on ne verra aucun jeune petit "volontaire" ? Des gens mis sous une contrainte de situation forte peuvent être amenés à accepter n'importe quoi, et on aura beau jeu de prétendre que cette décision est "libre" sous prétexte que l'individu a dit "oui".

C'est une vue de l'esprit néolibérale de croire que toutes les relations humaines peuvent être des contrats d'égaux à égaux où le consentement (la signature du contrat) peut absolument tout justifier en dehors de tout cadre et incarne une adhésion libre sans aucune contrainte. La plupart des "choix" sont en partie contraints et c'est à la loi d'encadrer les rapports léonins pour éviter que des individus ne soient contraints à "choisir" entre la peste et le choléra.

Je suis parfaitement d'accord avec toi. Y a t-il vraiment consentement quand on a le choix entre la prostitution et l'usine, entre la prostitution et ne pas bouffer (ou ne pas payer sa dose d'ailleurs).

@Rosanette a écrit:Il va falloir être clair : on n'empêchera jamais la prostitution, le fait de toquer chez quelqu'un, d'avoir un rapport sexuel et de payer en échange. On empêchera jamais des gens de rester dans une relation insatisfaisante mais qui apporte son lot de confort matériel.

Mais on peut commencer par éviter la glamourisation de l'activité, par ces pubs crades, par le fait de parler systématiquement d'escort de luxe quand on aborde le sujet pour quand même voir le tableau dans son ensemble, avec ce qui comporte de traites, de problèmes sanitaires, de violences morales et physiques.

Exactement. Au moins cela.


Il y avait un article très éclairant de Charlie sur la prostitution des lycéennes des beaux quartiers. Cela leur permettait de s'acheter de très beaux vêtements. C'était effarant.
avatar
Delia
Fidèle du forum

Re: La publicité d'un site de rencontres pour "sugar daddies" circule dans Paris, la mairie veut la faire "disparaître"

par Delia le Jeu 26 Oct 2017 - 12:37
Pourquoi la mairie de Paris hésite-t-elle à interdire la publicité des proxénètes ? Cela tombe sous le coup de la loi, point, trait.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
pseudo-intello
Habitué du forum

Re: La publicité d'un site de rencontres pour "sugar daddies" circule dans Paris, la mairie veut la faire "disparaître"

par pseudo-intello le Jeu 26 Oct 2017 - 12:37
Zagara touche dans le mille, et je suis, comme bien souvent, d'accord avec elle, mais, plus rare, je me trouve également exactement sur la même longueur d'ondes que Rosanette :

@Rosanette a écrit:Il va falloir être clair : on n'empêchera jamais la prostitution, le fait de toquer chez quelqu'un, d'avoir un rapport sexuel et de payer en échange. On empêchera jamais des gens de rester dans une relation insatisfaisante mais qui apporte son lot de confort matériel.

Mais on peut commencer par éviter la glamourisation de l'activité, par ces pubs crades, par le fait de parler systématiquement d'escort de luxe quand on aborde le sujet pour quand même voir le tableau dans son ensemble, avec ce qui comporte de traites, de problèmes sanitaires, de violences morales et physiques.

Je rappelle que sur les affiches, le message (après le jeunisme raté "hey, les étudiants" Suspect ), ce n’est pas "tape-toi un vieux, tu vas voir, ce sont de bons coups et tu te feras plaiz'", mais "tape-toi un vieux pour éviter un prêt étudiant"... un prêt étudiant, c'est vrai que c'est lourd à rembourser, ça prend du temps, et encore faut-il avoir un job derrière, d’ailleurs, encore faut-il que la banque prête... si elle ne prête pas, tant pis, on fera escort !

Et faire de la pub pour ça ne peut qu'aider à faire entrer dans les mœurs des étudiants et amener à considérer comme normale et anodine une pratique qui ne l'est pas (entre vendre sa force de travail et vendre son corps et son intimité, il y a un monde).
avatar
olive-in-oil
Grand sage

Re: La publicité d'un site de rencontres pour "sugar daddies" circule dans Paris, la mairie veut la faire "disparaître"

par olive-in-oil le Jeu 26 Oct 2017 - 12:47
@pseudo-intello a écrit:Zagara touche dans le mille, et je suis, comme bien souvent, d'accord avec elle, mais, plus rare, je me trouve également exactement sur la même longueur d'ondes que Rosanette :

@Rosanette a écrit:Il va falloir être clair : on n'empêchera jamais la prostitution, le fait de toquer chez quelqu'un, d'avoir un rapport sexuel et de payer en échange. On empêchera jamais des gens de rester dans une relation insatisfaisante mais qui apporte son lot de confort matériel.

Mais on peut commencer par éviter la glamourisation de l'activité, par ces pubs crades, par le fait de parler systématiquement d'escort de luxe quand on aborde le sujet pour quand même voir le tableau dans son ensemble, avec ce qui comporte de traites, de problèmes sanitaires, de violences morales et physiques.

Je rappelle que sur les affiches, le message (après le jeunisme raté "hey, les étudiants" Suspect ), ce n’est pas "tape-toi un vieux, tu vas voir, ce sont de bons coups et tu te feras plaiz'", mais "tape-toi un vieux pour éviter un prêt étudiant"... un prêt étudiant, c'est vrai que c'est lourd à rembourser, ça prend du temps, et encore faut-il avoir un job derrière, d’ailleurs, encore faut-il que la banque prête... si elle ne prête pas, tant pis, on fera escort !

Et faire de la pub pour ça ne peut qu'aider à faire entrer dans les mœurs des étudiants et amener à considérer comme normale et anodine une pratique qui ne l'est pas (entre vendre sa force de travail et vendre son corps et son intimité, il y a un monde).

Le message est on ne peut plus clair !


Sans rire, cette publicité est volontairement outrancière. Ils font le buzz avec une pauvre petite image qui est relayée dans toute la presse et dans tous les réseaux sociaux, puis ils retirent leur sale pub sous le coup de la loi mais le mal est fait, les étudiantes connaissent le site et vont se laisser berner.
Franchement, il y a tout : la belle fille, le beau mec, de l'or et des diamants ! Mais c'est juste sordide et mensonger.
avatar
Calypso64
Niveau 9

Re: La publicité d'un site de rencontres pour "sugar daddies" circule dans Paris, la mairie veut la faire "disparaître"

par Calypso64 le Jeu 26 Oct 2017 - 12:58
Si ce n'est pas sordide comment ça se fait que ce n'est pas un vieux mais un jeune mec qui titille l'oreille de la belle ? Ah c'est clair qu'un vieux machin faire la même chose c'est beaucoup moins glamour !
avatar
Danska
Modérateur

Re: La publicité d'un site de rencontres pour "sugar daddies" circule dans Paris, la mairie veut la faire "disparaître"

par Danska le Jeu 26 Oct 2017 - 12:59
J'adore la tête du "suggar daddy" sur cet pub - c'est sûr qu'il a l'air carrément plus âgé que l'étudiante ! Rolling Eyes

Et bien sûr, c'est une fille qui se prostitue - bizarrement, je suis certaine que personne n'a eu l'idée, en voyant cette affiche, que ce couple était peut-être un étudiant et une "suggar mama", et non l'inverse.. Rolling Eyes bis


Edit : en partie grillée par Calypso Wink


Dernière édition par Danska le Jeu 26 Oct 2017 - 13:01, édité 1 fois
avatar
Zagara
Vénérable

Re: La publicité d'un site de rencontres pour "sugar daddies" circule dans Paris, la mairie veut la faire "disparaître"

par Zagara le Jeu 26 Oct 2017 - 13:00
@Calypso64 a écrit:Si ce n'est pas sordide comment ça se fait que ce n'est pas un vieux mais un jeune mec qui titille l'oreille de la belle ? Ah c'est clair qu'un vieux machin faire la même chose c'est beaucoup moins glamour !

Pourtant on a toujours besoin d'un plus DSK que soi.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: La publicité d'un site de rencontres pour "sugar daddies" circule dans Paris, la mairie veut la faire "disparaître"

par JPhMM le Jeu 26 Oct 2017 - 13:37
Pourquoi "daddy" et pourquoi "mama" ? Rolling Eyes

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Cath
Bon génie

Re: La publicité d'un site de rencontres pour "sugar daddies" circule dans Paris, la mairie veut la faire "disparaître"

par Cath le Jeu 26 Oct 2017 - 13:38
@pseudo-intello a écrit:Zagara touche dans le mille, et je suis, comme bien souvent, d'accord avec elle, mais, plus rare, je me trouve également exactement sur la même longueur d'ondes que Rosanette :

@Rosanette a écrit:Il va falloir être clair : on n'empêchera jamais la prostitution, le fait de toquer chez quelqu'un, d'avoir un rapport sexuel et de payer en échange. On empêchera jamais des gens de rester dans une relation insatisfaisante mais qui apporte son lot de confort matériel.

Mais on peut commencer par éviter la glamourisation de l'activité, par ces pubs crades, par le fait de parler systématiquement d'escort de luxe quand on aborde le sujet pour quand même voir le tableau dans son ensemble, avec ce qui comporte de traites, de problèmes sanitaires, de violences morales et physiques.



Voilà.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: La publicité d'un site de rencontres pour "sugar daddies" circule dans Paris, la mairie veut la faire "disparaître"

par JPhMM le Jeu 26 Oct 2017 - 13:39
@Calypso64 a écrit:Si ce n'est pas sordide comment ça se fait que ce n'est pas un vieux mais un jeune mec qui titille l'oreille de la belle ? Ah c'est clair qu'un vieux machin faire la même chose c'est beaucoup moins glamour !
C'est peut-être que c'est elle la sugar mama...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Cath
Bon génie

Re: La publicité d'un site de rencontres pour "sugar daddies" circule dans Paris, la mairie veut la faire "disparaître"

par Cath le Jeu 26 Oct 2017 - 13:42
Hum, qui peut croire qu'elle aurait besoin de payer pour rencontrer un type de cet acabit ?
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: La publicité d'un site de rencontres pour "sugar daddies" circule dans Paris, la mairie veut la faire "disparaître"

par JPhMM le Jeu 26 Oct 2017 - 13:49
Pas moi, puisqu'elle pourrait m'avoir moi gratuitement.


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Cath
Bon génie

Re: La publicité d'un site de rencontres pour "sugar daddies" circule dans Paris, la mairie veut la faire "disparaître"

par Cath le Jeu 26 Oct 2017 - 13:51
Donc on est bien dans le cas du sugar daddy...
D'ailleurs la position "dominatrice" du monsieur le place bien en position de client.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: La publicité d'un site de rencontres pour "sugar daddies" circule dans Paris, la mairie veut la faire "disparaître"

par JPhMM le Jeu 26 Oct 2017 - 13:54
Dans l'intimité des câlinous les choses ne sont que rarement aussi claires.
Et puis le physique des personnes dans les pubs ne sont jamais représentatives de la société.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Cath
Bon génie

Re: La publicité d'un site de rencontres pour "sugar daddies" circule dans Paris, la mairie veut la faire "disparaître"

par Cath le Jeu 26 Oct 2017 - 13:55
Bah sur une affiche, l'intimité... Là, c'est juste pour faire clair.
avatar
Orlanda
Habitué du forum

Re: La publicité d'un site de rencontres pour "sugar daddies" circule dans Paris, la mairie veut la faire "disparaître"

par Orlanda le Jeu 26 Oct 2017 - 14:03
"Hey les étudiant(e)s, romantique, passion, et pas de prêt étudiant".

Elle est très drôle, cette publicité. La phrase ne veut pas dire grand chose. Le chiasme qui écrase entre deux couches de nécessité les mots "romantique" et "passion", dont on sent qu'ils sont employés de manière déjà ironique. Et à côté, la photo du monsieur qui écrase la nana. La passion et le romantisme: étouffés par M. Argent.

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
Cath
Bon génie

Re: La publicité d'un site de rencontres pour "sugar daddies" circule dans Paris, la mairie veut la faire "disparaître"

par Cath le Jeu 26 Oct 2017 - 14:07
Ah oui, la syntaxe, c'est quelque chose aussi !
avatar
Calypso64
Niveau 9

Re: La publicité d'un site de rencontres pour "sugar daddies" circule dans Paris, la mairie veut la faire "disparaître"

par Calypso64 le Jeu 26 Oct 2017 - 14:20
@JPhMM a écrit:
@Calypso64 a écrit:Si ce n'est pas sordide comment ça se fait que ce n'est pas un vieux mais un jeune mec qui titille l'oreille de la belle ? Ah c'est clair qu'un vieux machin faire la même chose c'est beaucoup moins glamour !
C'est peut-être que c'est elle la sugar mama...

Ah mais ça marche dans les deux sens Laughing J'attends de voir la même photo avec une "vieille machine" et le beau gosse étudiant Razz
avatar
Babarette
Grand sage

Re: La publicité d'un site de rencontres pour "sugar daddies" circule dans Paris, la mairie veut la faire "disparaître"

par Babarette le Jeu 26 Oct 2017 - 14:26
Mais c'est épouvantable !!
"Pas de prêt étudiant". Ouais, "fais le tapin" quoi.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: La publicité d'un site de rencontres pour "sugar daddies" circule dans Paris, la mairie veut la faire "disparaître"

par Reine Margot le Jeu 26 Oct 2017 - 14:42
On remarque que cette pub ne s'adresse en effet pas qu'aux femmes ("hey les étudiant(e)s") et offre le choix entre un sugar daddy ou une sugar mama. Un notable progrès pour l'égalité des sexes.


Dernière édition par Reine Margot le Jeu 26 Oct 2017 - 14:54, édité 1 fois

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
nitescence
Érudit

Re: La publicité d'un site de rencontres pour "sugar daddies" circule dans Paris, la mairie veut la faire "disparaître"

par nitescence le Jeu 26 Oct 2017 - 14:52
Un sugar dady ça marche aussi pour les étudiants ! Tsss....

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
Contenu sponsorisé

Re: La publicité d'un site de rencontres pour "sugar daddies" circule dans Paris, la mairie veut la faire "disparaître"

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum