Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Elaïna
Guide spirituel

Re: (R)éveiller les élèves.

par Elaïna le Lun 30 Oct 2017 - 15:22
Personnellement je donne une partie à la maison (les docs audio ou vidéo) quand il y en a, à étudier à la maison

Je donne le temps imparti pour faire le chapitre par Eduscol moins une heure

Je corrige en classe individuellement et ne ramasse pas

Bon clairement c'est la première fois que je le fais et en classe à 35 c'est la grosse galère pour moi, en demi-groupe en revanche c'est nickel
ça met au boulot les élèves un peu passifs, et ça a le mérite de renvoyer les feignasses de compétition à leur propre fainéantise
avatar
BrindIf
Habitué du forum

Re: (R)éveiller les élèves.

par BrindIf le Lun 30 Oct 2017 - 16:15
@ernya a écrit:J'ai une question : comment gérez-vous la correction individuelle ? Vous la faites en direct en cours ? Vous ramassez les fiches, les cahiers ?
Comment gérez-vous les élèves qui ne comprennent vraiment pas ?
Pour mes TD en autonomie, je passe dans les rangs, j'ai le temps de voir chaque élève deux ou trois fois par TD. Je corrige directement sur le cahier ou je ramasse, je demande aussi à certains de voir entre eux (soit les 3-4 les plus en avance de comparer leurs résultats et de déterminer entre eux pourquoi ils ne trouvent pas tous pareil, soit un qui a tout juste avec un plus faible pour l'aider). J'ai pas mal de temps à passer avec ceux pour qui ça coince un peu. Pour ceux pour qui ça coince beaucoup, je peux les mettre aussi en groupe, et re-expliquer d'une autre façon à 3-4 élèves d'un coup, puis leur donner une fiche moins avancée et des exercices auto-corrigés à faire chez eux pour compléter. Enfin il m'arrive de distribuer une correction rédigée à travailler seuls.
Ça n'est pas miraculeux, mais j'ai l'impression d'avoir des élèves bien plus actifs et de transmettre bien mieux qu'une correction d'exercice classique au tableau en classe entière.
avatar
jamme
Habitué du forum

Re: (R)éveiller les élèves.

par jamme le Lun 30 Oct 2017 - 18:37
C'est une bonne idée que je vais expérimenter avec mes 2de et 1ère mollusques. Je cherche justement des stratégies pour les mettre au travail.
avatar
Herrelis
Doyen

Re: (R)éveiller les élèves.

par Herrelis le Lun 30 Oct 2017 - 19:00
@Elyas a écrit:
@Herrelis a écrit:
@Elyas a écrit:Tout est corrigé en plan de travail mais pas en session entière. On corrige directement quand l'élève vient nous voir en classe ou entre deux heures de cours parce qu'ils ont rendu ce qu'ils ont déjà fait. Il y a donc une dimension de correction personnalisée.
Je me sens bête mais... ça ressemble à quoi un plan de travail ? J'utilise des fiches d'exercices progressifs moi, genre trois exercices faciles (que toute la classe peut faire même les faibles), deux un cran au-dessus et en général 1 plus costaud pour mes rapides (rédiger un petit texte, re-appliquer la leçon, etc...), c'est un truc comme ça ? Ça me permet de concentrer sur les plus en difficultés et les "j'ai pas compris" tout en laissant de la matière aux autres.

Il y a mille et une façons de présenter/mettre en oeuvre un plan de travail. C'est souvent sous la forme d'un tableau avec des travaux/exercices/pratiques langagières/tâches complexes/activités/tâches à faire.

Cela peut ressembler à ça (ne pas s'affoler, c'est un de mes plans de travail et je suis en mode pédagogie institutionnelle/approche par pratiques langagières) :
Spoiler:


Merci pour l'explication et l'exemple (et merci Elaïna aussi ^^). Tu as bien fait de préciser "pas s'affoler" parce qu'en ouvrant le spoiler mon cerveau s'est mis en mode "panique, je ne comprends pas !" avant de me laisser lire le document à tête reposée ! Ça me semble pas mal pour un retour de documents ça, type préparation de séquence ou notions complémentaires, voir sur un texte, avec un gros travail en amont sans doute (j'ai les 5èmes qui ne comprennent rien, je cherche justement quelque chose pour ces classes faibles qui sont impossible à mettre au travail le vendredi à 16h).
Je vais méditer ça tiens ^^.

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Drowned in moonlight, strangled by her own bra." -Carrie Fisher- 1956-2016 - See you space momma.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: (R)éveiller les élèves.

par Elyas le Lun 30 Oct 2017 - 19:39
@Mélisande a écrit:Elyas, à propos de la fiche de travail que tu donnes en exemple, combien d'heure de cours accordes-tu aux élèves pour faire tout cela ? Si certains n'ont pas terminé à la fin du temps imparti, terminent-ils chez eux ? Ont-ils le droit d'en faire une partie chez eux ou bien le travail doit-il se faire uniquement en classe ?

Pour l'exemple que j'ai donné, je donne 4h pour que ça ne dépasse pas 5h. C'est leur premier plan de travail, donc ça se cherche et ça part dans tous les sens. Sur ces heures, je tente de donner un rythme et de prévenir que le temps passe pour que certains ne se retrouvent pas le bec dans l'eau. Après, tu as toujours des rigolos qui jouent avec le temps, c'est leur problème. Souvent, ils rattrapent en copiant/pillant sur un camarade mais ce n'est pas pire que si c'était en cours normal avec l'élève qui attend la correction. Pour les élèves sérieux, scolaires ou non, ça remobilise pas mal.

Je donne du temps pour que tout soit fait en classe mais certains avancent tout seul à la maison. On peut aussi dire qu'un ou deux éléments sont à faire à la maison. C'est très souple.
avatar
Dadoo33
Expert spécialisé

Re: (R)éveiller les élèves.

par Dadoo33 le Lun 30 Oct 2017 - 22:41
@Elaïna a écrit:Personnellement je donne une partie à la maison (les docs audio ou vidéo) quand il y en a, à étudier à la maison

Je donne le temps imparti pour faire le chapitre par Eduscol moins une heure

Je corrige en classe individuellement et ne ramasse pas

Bon clairement c'est la première fois que je le fais et en classe à 35 c'est la grosse galère pour moi, en demi-groupe en revanche c'est nickel
ça met au boulot les élèves un peu passifs, et ça a le mérite de renvoyer les feignasses de compétition à leur propre fainéantise



Bonsoir Elaïna,
A 35, tu les fais bosser en groupe ou individuellement ? Merci d’avance pour ta réponse.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: (R)éveiller les élèves.

par Elyas le Mar 31 Oct 2017 - 8:02
@Elaïna a écrit:Justement je me demandais, Elyas, comment tu gérais l'afflux des corrections ? Personnellement je me suis fraîchement lancée (bah quoi j'ai écouté, en formation ^^) et je galère à gérer les "madaaaaaaaaaaaame" en même temps que le bruit "mais je lui expliiiiiiiiiiique un truc qu'elle a pas compris" ou "mais on parlait du couuuuuuuuuurs", plus les feignasses "j'ai pas compris" qui restent comme des ficus devant leurs feuilles

Je me rends compte que j'avais loupé ton message, Elaïna.

La première année, je corrigeais tout en direct (travaux + quiz). Je ne pouvais pas circuler dans la classe tant ça me prenait du temps.
Depuis, je prépare des chemises (une par travail possible) et j'ai une liste d'élèves. Quand un élève rend, je mets le travail dans la fiche et je corrige pour l'heure suivante de plan de travail (donc j'ai souvent 1 ou 2 jours pour corriger). Je veille à ne pas mettre de contrôle quand je fais des plans de travail sinon choc métabolique du professeur.

J'ai créé une monnaie virtuelle qui permet d'acheter des mérites, des bonus au contrôle/le droit de passer une ceinture et le droit de demander de l'aide au professeur quand il a dit qu'il en avait marre. Curieusement, cela a bien fonctionné. Si j'ai distribué trop de monnaie virtuelle, ils découvrent les lois de l'inflation  abi

L'autre biais méthodologique qui fait que je peux difficilement conseiller est que je travaille en pédagogie institutionnelle. Mes élèves ont l'habitude de s'entraider et j'ai des tuteurs avec leur badge de tuteur que j'envoie sans vergogne (si mes tuteurs sont d'accord) vers certains élèves qui relèvent de la catégorie des Hurleurs type "Meeeeuuuuuussssssiiiiiieeeeeeuuuuuuurrrrr !" De même, la moitié de mes classes sont des classes coopératives qui mangent 2h de plan de travail anglais/français/HG/maths par semaine. Autant dire que quand je les mets en plan de travail dans ma discipline pour deux semaines, ils savent comment il faut faire.

Pour le bruit, c'est un apprentissage (une lutte ?). La différence entre parler et chuchoter, ils mettent du temps à la comprendre.

Pour les adorateurs de la page blanche, j'ai une check-list d'élèves et je leur mets la pression quitte à coller pour rattraper les heures gâchées ou à leur mettre mes élèves les meilleurs sur le dos pour être leur tuteur (toujours au volontariat). J'ai un spécialiste en 5e qui se fait encadrer par trois filles qui lui mettent une pression dont je suis bien incapable.
avatar
Malaga
Modérateur

Re: (R)éveiller les élèves.

par Malaga le Mar 31 Oct 2017 - 8:19
Pour les collègues qui bossent par plan de travail, dans ces séances, tous les travaux se font-ils en groupe ? Certains travaux seulement ? Au choix de l'élève ?

_________________
     

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
avatar
Elaïna
Guide spirituel

Re: (R)éveiller les élèves.

par Elaïna le Mar 31 Oct 2017 - 8:35
Elyas, merci pour ton message, c'est plus clair comme ça

Dadoo, pour le moment je les fais travailler seuls face aux docs (je suis très nulle pour gérer les travaux de groupe et j'ai une philosophie assez monacale : il faut être seul de temps en temps pour réfléchir) mais je n'exclus pas de passer au travail en groupe pour une prochaine fois (par exemple pour le chapitre sur les villes)

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: (R)éveiller les élèves.

par Elyas le Mar 31 Oct 2017 - 8:41
@Malaga a écrit:Pour les collègues qui bossent par plan de travail, dans ces séances, tous les travaux se font-ils en groupe ? Certains travaux seulement ? Au choix de l'élève ?

Cela dépend du professeur. Tout est possible. Personnellement, mes élèves doivent avoir chaque travail réalisé par soi. Il peut le faire tout seul ou s'associer à d'autres pour de l'entraide (mais chacun doit avoir son propre travail). Souvent, j'ai des groupes qui se forment mais ils ne font pas la même chose et s'entraident quand l'un d'entre eux bloque.

Le plan de travail, ce n'est pas la même démarche que le travail par îlots bonifiés. C'est vraiment donner la responsabilité de son travail à l'élève et entrer dans une démarche personnalisée voire individualisée. Le travail de groupe tel que pensé dans l'imaginaire professionnel n'y a pas sa place réellement. En gros, la classe est transformé en atelier de travail où chaque élève avance librement dans son plan de travail et peut donner/recevoir de l'aide.

On peut mettre un travail de groupe dans un plan de travail mais la logistique et l'organisation que les élèves vont devoir trouver va poser problème à un moment si on ne l'anticipe pas.

Personnellement, j'en viens à faire des ateliers de 15 mn pendant les plans de travail pour faire de la remédiation ou de l'approfondissement avec 5-6 élèves à chaque fois (j'essaie de faire passer chaque élève dans un atelier sur le temps complet de chaque plan de travail).

Quand le professeur et les élèves sont en vitesse de routine sur ce type d'organisation pédagogique, on entre dans une autre dimension de l'enseignement (dans le sens "différente" de ce à quoi on est habitué dans le cours dialogué (et je n'ai pas dit magistral mais bien dialogué) qui est la modalité d'enseignement ultra-dominante de notre école actuellement et qui amène des gens à se plaindre d'élèves qui apprennent et travaillent mais ne participent pas). Cependant, le plan de travail est souvent une entrée pour aller vers une autre pédagogie. Seul, il a des forces très intéressantes pour enseigner mais on découvre des limites qu'on ne peut dépasser que si on utilise de nouveaux outils qui conduisent peu à peu à adopter les pédagogies coopératives (qui dans le cadre du second degré sont un vaste champ exploratoire pour les calibrer aux disciplines mais c'est assez facile si on est super pointu sur sa discipline, tant scientifiquement que méthodologiquement et didactiquement).
avatar
boris vassiliev
Grand sage

Re: (R)éveiller les élèves.

par boris vassiliev le Mar 31 Oct 2017 - 8:48
Mais comme Elyas explique, ça revient finalement à faire une série de mises en activité (sauf que l'élève les a toutes d'un coup pour en saisir à priori la logique d'ensemble) avec 4 ou 5 paquets de correction en quelques heures pour une seule classe. Autrement dit avec le volume de correction ne serait-ce que de mes deux Terminales (environ 4 journées de travail pour un DS de 4h), ce n'est pas supportable pour moi.

_________________
Hé ben moi j'aurais donné à mademoiselle 20/20, et en cotant vache. (Robert Dalban, Les Tontons flingueurs (1963), Michel Audiard)
avatar
Elaïna
Guide spirituel

Re: (R)éveiller les élèves.

par Elaïna le Mar 31 Oct 2017 - 9:02
Boris, pour les terminales, ce n'est pas du tout envisageable en l'état actuel du programme et de ce qui est demandé aux élèves pour le bac, donc personnellement je ne me vois pas du tout le faire avec des terminales

Pour les corrections, il y a des choses qui prennent 5 secondes par élève (le graphique de la population athénienne ou romaine par ex, avec citoyens et non citoyens), parfois un peu plus (petits textes à rédiger)
Pour le moment je fais tout en classe en circulant, je galère un peu car mes secondes sont relous mais je ne veux rien rapporter à la maison surtout que mes élèves ont des cahiers

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
boris vassiliev
Grand sage

Re: (R)éveiller les élèves.

par boris vassiliev le Mar 31 Oct 2017 - 9:09
Non, bien sûr, pas en terminale car c'est inadapté pour le bac mais en 2nde ou 1ère. Ce sont les copies en plus qui m'inquiètent. Pour une toute petite tâche comme tu dis OK, mais pour un truc plus important, ne serait-ce qu'une petite carte mentale, c'est vite plusieurs minutes x 30.

_________________
Hé ben moi j'aurais donné à mademoiselle 20/20, et en cotant vache. (Robert Dalban, Les Tontons flingueurs (1963), Michel Audiard)
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: (R)éveiller les élèves.

par Elyas le Mar 31 Oct 2017 - 9:10
@boris vassiliev a écrit:Mais comme Elyas explique, ça revient finalement à faire une série de mises en activité (sauf que l'élève les a toutes d'un coup pour en saisir à priori la logique d'ensemble) avec 4 ou 5 paquets de correction en quelques heures pour une seule classe. Autrement dit avec le volume de correction ne serait-ce que de mes deux Terminales (environ 4 journées de travail pour un DS de 4h), ce n'est pas supportable pour moi.

A voir. Tu pourrais être surpris. Cela n'a rien à voir avec une correction de DS de 4h et c'est bien plus varié et on ne le note pas.

Cependant, la charge de correction est effectivement importante mais elle est très bénéfique. Ma femme qui a fait une prépa m'a dit que je préparais mes élèves à entrer en prépa avec ce type de démarche (ok, j'ai eu jusqu'à 20 paquets en 2 semaines en mai dernier, toutes mes classes étaient prêtes à travailler ainsi).

Personnellement, je ne conseille pas de le faire en Tle si on ne l'a jamais pratiqué avant.
avatar
Cicyle
Esprit éclairé

Re: (R)éveiller les élèves.

par Cicyle le Mar 31 Oct 2017 - 9:15
J'aime beaucoup te lire en général, Elyas. Et je trouve ce fil et vos interventions, à Elaïna et toi, très intéressantes. Chacun avec votre façon de faire et dans un contexte différent (si j'ai bien compris, Elyas tu es dans un collège tourné vers ces pédagogies alors qu'Elaïna est dans un contexte plus classique avec des élèves moins habitués).
Même si je ne suis pas dans votre discipline, je lis avec attention. J'aimerais pouvoir davantage différencier, passer du temps avec certains élèves et favoriser la coopération entr'eux. Et cette mise au travail me semble être une piste.
Tout ça me donne donc matière à méditer… Smile
avatar
Elaïna
Guide spirituel

Re: (R)éveiller les élèves.

par Elaïna le Mar 31 Oct 2017 - 9:18
Pour le moment Boris je m'en suis sortie en étant épuisée de mes heures de cours car circulant et corrigeant en continu, mais sans paquet supplémentaire hormis le DS de fin de chapitre
Et comme Elyas je trouve ça moins insupportable que les paquets de copies car c'est plus dilué, tu vas corriger le schéma de tartempion puis le paragraphe de bidule puis le graphique de Zébulon, bref c'est plus varié

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: (R)éveiller les élèves.

par Elyas le Mar 31 Oct 2017 - 9:23
@Elaïna a écrit:Pour le moment Boris je m'en suis sortie en étant épuisée de mes heures de cours car circulant et corrigeant en continu, mais sans paquet supplémentaire hormis le DS de fin de chapitre
Et comme Elyas je trouve ça moins insupportable que les paquets de copies car c'est plus dilué, tu vas corriger le schéma de tartempion puis le paragraphe de bidule puis le graphique de Zébulon, bref c'est plus varié

En vous lisant, je me dis que si vous faites des plans de travail en Tle, c'est un bon exercice pour le professeur pour savoir s'il tiendra le coup en CPGE et construire sa mutation le cas échéant abi
avatar
Elaïna
Guide spirituel

Re: (R)éveiller les élèves.

par Elaïna le Mar 31 Oct 2017 - 9:26
Pour ça je ne sais pas Elyas, en prépa, je n'ai mangé que du cours magistral pendant deux ans ^^

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: (R)éveiller les élèves.

par Elyas le Mar 31 Oct 2017 - 9:30
@Elaïna a écrit:Pour ça je ne sais pas Elyas, en prépa, je n'ai mangé que du cours magistral pendant deux ans ^^

Je parlais du fait de devoir bosser bosser pour l'élève et corriger corriger pour le professeur Smile

EDIT : au fait, mes élèves se prennent une heure de magistral après le plan de travail. Ce n'est absolument pas contradictoire.
avatar
Dadoo33
Expert spécialisé

Re: (R)éveiller les élèves.

par Dadoo33 le Mar 31 Oct 2017 - 9:56
@Elaïna a écrit:Elyas, merci pour ton message, c'est plus clair comme ça

Dadoo, pour le moment je les fais travailler seuls face aux docs (je suis très nulle pour gérer les travaux de groupe et j'ai une philosophie assez monacale : il faut être seul de temps en temps pour réfléchir) mais je n'exclus pas de passer au travail en groupe pour une prochaine fois (par exemple pour le chapitre sur les villes)

Merci Smile. Bon bah je vais me lancer. Je n’ose pas trop. Ce n’est pas une question de charge de travail vu que mes élèves ont une fiche élève avec plan du cours, notion, exo etc...à chaque début de chapitre et pour tout le chapitre. En fait, j’ai peur de ne pas pouvoir corriger tous les élèves.

Je vais essayer de me lancer avec les 1ères es qui sont 27 et le faire avec les 2de en géo.

Elyas: merci pour tes explications également.


avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: (R)éveiller les élèves.

par Elyas le Mar 31 Oct 2017 - 10:02
@Cicyle a écrit:J'aime beaucoup te lire en général, Elyas. Et je trouve ce fil et vos interventions, à Elaïna et toi, très intéressantes. Chacun avec votre façon de faire et dans un contexte différent (si j'ai bien compris, Elyas tu es dans un collège tourné vers ces pédagogies alors qu'Elaïna est dans un contexte plus classique avec des élèves moins habitués).
Même si je ne suis pas dans votre discipline, je lis avec attention. J'aimerais pouvoir davantage différencier, passer du temps avec certains élèves et favoriser la coopération entr'eux. Et cette mise au travail me semble être une piste.
Tout ça me donne donc matière à méditer… Smile

A l'origine, le plan de travail est un outil du primaire. L'adapter au secondaire demande une petite réflexion personnelle par rapport à sa discipline, ses horaires et ses pratiques.

Après, il y a les plans de travail imposé (le professeur a donné ce qu'il fallait faire) et négocié (le professeur fait un diagnostic des besoins de l'élève et lui propose des points à travailler) et on peut mixer les deux. Selon les disciplines, les besoins et les personnes, on ira vers l'imposé, le négocié ou le mixé.

Merci pour les gentils mots, ça fait plaisir Wink

Au fait, on peut aussi se planter avec le plan de travail. Cela peut aussi ne pas être fait pour nous. C'est un outil parmi d'autres.
avatar
historien14
Niveau 9

Re: (R)éveiller les élèves.

par historien14 le Mar 31 Oct 2017 - 10:30
C'est vrai qu'il est agréable de lire les expériences de certains collègues sur ce forum, expériences qui me fait beaucoup réfléchir sur mon fonctionnement (je suis déjà quelques mois intrigué par l'évaluation par ceintures présentée ailleurs par Elyas mais je n'ai pas osé me lancer).

J'ai déjà utilisé le plan de travail dans mes cours mais seulement en géographie. D'où une question, surement stupide : au vue des problèmes de chronologie, est-il possible de faire un plan de travail en histoire ? Comment se passe la remise en place chronologique ?

_________________
2017-2018 : T3- Poste fixe (6e, 4e, 3e)
2016-2017 : T2 - TZR en AFA (3 classes de 4e, 2 classes de 3e)
2015-2016 : T1 - TZR en AFA (2 classes de 6e, 3 classes de 4e)
2014-2015 : Professeur stagiaire (1 classe de 6e, 3 classes de 5e et deux classes de 4e)
2013-2014 : Contractuel admissible (1 classe de 6e et une classe de 5e)
avatar
Cicyle
Esprit éclairé

Re: (R)éveiller les élèves.

par Cicyle le Mar 31 Oct 2017 - 10:48
@Elyas a écrit:Au fait, on peut aussi se planter avec le plan de travail. Cela peut aussi ne pas être fait pour nous. C'est un outil parmi d'autres.
Ca, c'est certain. C'est pour ça que j'essaie de bien me renseigner avant de me lancer (et puis je pense que c'est plus facile quand on est en poste fixe, que les élèves nous connaissent et nous testent moins).
Mais je pense que quand je reprendrai, j'essaierai d'y venir progressivement. Après, si ça ne fonctionne pas du tout, tant pis, je reviendrai au classique "activités, cours, exos, DS". Razz
L'avantage de la liberté pédagogique, tant qu'on l'a.
avatar
Mélisande
Neoprof expérimenté

Re: (R)éveiller les élèves.

par Mélisande le Mar 31 Oct 2017 - 16:28
Elyas et Elaïna, je vous remercie pour vos explications. Je trouve passionnant de comprendre d'autres méthodes, d'autres fonctionnements. Je me rends compte que pour certaines choses, je ne suis pas loin de la fiche de travail, mais c'est la correction individuelle qui me pose encore problème. Je réfléchis donc à tout cela et vos témoignages sont très précieux pour ça. Smile

avatar
Elaïna
Guide spirituel

Re: (R)éveiller les élèves.

par Elaïna le Mar 31 Oct 2017 - 16:52
Tout le mérite revient à Elyas, c'est lui qui m'a expliqué le truc en formation !

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
Calandria
Esprit éclairé

Re: (R)éveiller les élèves.

par Calandria le Mar 31 Oct 2017 - 17:29
J'ai l'impression que ça ressemble à ce que je fais avec mes élèves de SEGPA. Impossible d'avoir 30 secondes de silence ou d'attention. Impossible donc d'expliquer quoi que ce soit ou de faire une correction commune. Depuis fin septembre, je prépare des fiches à faire en autonomie (relier les mots entre eux, remettre les lettres du mot dans l'ordre, recopier...). Chaque élève peut donc se mettre au travail s'il le souhaite. Ca me permet donc de faire bosser un minimum ceux qui veulent bosser et de me laisser le temps de gérer la discipline. Quand j'ai le temps (rarement donc...), je passe corriger les exercices déjà faits. Ceux qui sont plus à l'aise passent corriger / aider les autres quand ils ont fini (et s'ils le souhaitent). Ceux qui bossent d'habitude peuvent avancer plus rapidement. Ceux qui bossent parfois se trouvent face à différents exercices et sont tentés de s'y mettre, ceux qui ne bossent jamais ne bossent toujours pas mais je peux gérer leurs débordements. Je ne prépare donc plus que ce genre d'exercice. Ce qui est dommage c'est que, dans mon cas, ça ne permet pas d'échange, ça ne permet aucune explication orale (mais ça c'est parce que c'est une classe de SEGPA) et tout le travail se fait à l'écrit.

_________________
"If I were a headmaster I would get rid of the history teacher and get a chocolate teacher instead." Roald Dahl
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum