Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Awott
Niveau 10

Re: Le « péril mortel » de l’écriture inclusive

par Awott le Jeu 23 Nov 2017 - 21:07
@JPhMM a écrit:Ce manque d'inclusivité de la part de EELV me consterne.
La moindre des choses serait de renommer en "journées de la matrimoine, du patrimoine et du.de la childfreemoine."

Ce n'est pas parce qu'on n'a pas d'enfant qu'on ne sait pas élever un caillou ou un mur, bordel !


Childfreemoine c'est barbare comme anglicisme : "Journées des matrimoines, patrimoines, non-matrimoines par choix et non-patrimoines par choix".
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Le « péril mortel » de l’écriture inclusive

par JPhMM le Jeu 23 Nov 2017 - 21:09
Ce serait exclure le non-matrimoine par non-choix et le non-patrimoine par non-choix.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
DesolationRow
Vénérable

Re: Le « péril mortel » de l’écriture inclusive

par DesolationRow le Jeu 23 Nov 2017 - 21:33
@Babarette a écrit:
@Nita a écrit:Eh bien, faire preuve d'humour - et parfois même simplement comprendre qu'il s'agit d'une plaisanterie n'est pas un défaut.


Ouais, je me poile, j'adore qu'on me balance des vacheries à la figure, c'est super drôle, surtout dans ce genre de contexte. 
Il y a des moments où on peut se taquiner gentiment, là, c'est juste de la méchanceté gratuite, et ça n'a strictement rien de drôle.

Non mais restons sérieux deux minutes : une vacherie balancée à ta figure ? Je veux bien croire que c'était pas la blague du siècle, et oui, je trouve l'idée inepte. Mais enfin, c'est quand même pas le sommet de la brutalité.
User17706
Enchanteur

Re: Le « péril mortel » de l’écriture inclusive

par User17706 le Jeu 23 Nov 2017 - 23:15
Alain Rey pense que le point médian va retomber tout seul :

http://www.lefigaro.fr/langue-francaise/actu-des-mots/2017/11/23/37002-20171123ARTFIG00015-alain-rey-l-ecriture-inclusive-est-vouee-a-l-echec.php

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Awott
Niveau 10

Re: Le « péril mortel » de l’écriture inclusive

par Awott le Jeu 23 Nov 2017 - 23:15
@JPhMM a écrit:Déjà, dire "un matrimoine", c'est con.
Il faudrait dire "une matrimoine".


Un patrimoine
Une matrinonne ?
avatar
VinZT
Expert

Re: Le « péril mortel » de l’écriture inclusive

par VinZT le Jeu 23 Nov 2017 - 23:18
Quid du matricule ?

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Delia
Neoprof expérimenté

Re: Le « péril mortel » de l’écriture inclusive

par Delia le Jeu 23 Nov 2017 - 23:46
@Nita a écrit:Eh bien, si, ça l'est.

Et si tu ne pétais pas un plomb à chaque fois que quelqu'un se moque d'une idée (et pas de toi) en interprétant tout comme une attaque personnelle, tout irait bien mieux - pour tous.
Mais il semble que tu ne sois pas capable de faire autre chose que de te poser en victime de la méchanceté gratuite, partout et en tous temps, en général, après avoir asséné des jugements aussi hâtifs que violents .


Et une leçon de morale, une ! Assortie d'un magnifique portrait du peintre. Jugement aussi hâtif que violent, c'est l'exacte définition du présent message de Nita. Méchanceté gratuite aussi, d'ailleurs...

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Le « péril mortel » de l’écriture inclusive

par William Foster le Jeu 23 Nov 2017 - 23:56
Donner des leçons de morale, c'est mal. Je le note.
Traiter quelqu'un de méchant, c'est méchant. Je le note.

bounce

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Le « péril mortel » de l’écriture inclusive

par Rendash le Jeu 23 Nov 2017 - 23:59
@William Foster a écrit:Donner des leçons de morale, c'est mal. Je le note.
Traiter quelqu'un de méchant, c'est méchant. Je le note.

bounce

La note, c'est mal. Je le compétence.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Le « péril mortel » de l’écriture inclusive

par William Foster le Ven 24 Nov 2017 - 0:05
@Rendash a écrit:
@William Foster a écrit:Donner des leçons de morale, c'est mal. Je le note.
Traiter quelqu'un de méchant, c'est méchant. Je le note.

bounce

La note, c'est mal. Je le compétence.
Relis-moi bien, Renne : je n'ai pas écrit "la note" mais "le note" !

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Le « péril mortel » de l’écriture inclusive

par Rendash le Ven 24 Nov 2017 - 0:06
@William Foster a écrit:
@Rendash a écrit:
@William Foster a écrit:Donner des leçons de morale, c'est mal. Je le note.
Traiter quelqu'un de méchant, c'est méchant. Je le note.

bounce

La note, c'est mal. Je le compétence.
Relis-moi bien, Renne : je n'ai pas écrit "la note" mais "le note" !

Tu quoque, mi fili ? Tu écris inclusivement, maintenant ? Sad

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Le « péril mortel » de l’écriture inclusive

par JPhMM le Ven 24 Nov 2017 - 0:10
Razz

Le matrimoine culturel de Jules a des usages inattendus.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
VinZT
Expert

Re: Le « péril mortel » de l’écriture inclusive

par VinZT le Ven 24 Nov 2017 - 0:34
Jul ? le célèbre chanteur à la syntaxe si moderne ? Mais que vient-il faire ici ?
P'tin, j'y comprends plus rien moi …

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Wahlou
Niveau 10

Re: Le « péril mortel » de l’écriture inclusive

par Wahlou le Ven 24 Nov 2017 - 6:19
@DesolationRow a écrit:Non mais restons sérieux deux minutes : une vacherie balancée à ta figure ? Je veux bien croire que c'était pas la blague du siècle, et oui, je trouve l'idée inepte. Mais enfin, c'est quand même pas le sommet de la brutalité.

Ce garçon est désarmant de naïveté Razz

Ta demande en mariage est toujours d'actualité ?

_________________
"Savoir étant sublime, apprendre sera doux"
Victor Hugo, Les contemplations
avatar
DesolationRow
Vénérable

Re: Le « péril mortel » de l’écriture inclusive

par DesolationRow le Ven 24 Nov 2017 - 8:01
Oui, mais faut répondre assez vite j'en ai plusieurs en cours.
avatar
Dalva
Doyen

Re: Le « péril mortel » de l’écriture inclusive

par Dalva le Ven 24 Nov 2017 - 8:37
PauvreYorick a écrit:Alain Rey pense que le point médian va retomber tout seul :

http://www.lefigaro.fr/langue-francaise/actu-des-mots/2017/11/23/37002-20171123ARTFIG00015-alain-rey-l-ecriture-inclusive-est-vouee-a-l-echec.php
Merci pour le lien, qui contient lui-même des liens, PY.
avatar
Wahlou
Niveau 10

Re: Le « péril mortel » de l’écriture inclusive

par Wahlou le Ven 24 Nov 2017 - 9:23
@DesolationRow a écrit:Oui, mais faut répondre assez vite j'en ai plusieurs en cours.

Ah ouais, pas le temps de niaiser Rolling Eyes

Je ne pourrais jouer les "indécises", donc u_u

-------

http://www.neoprofs.org/viewtopic.forum?t=115289

_________________
"Savoir étant sublime, apprendre sera doux"
Victor Hugo, Les contemplations
Contenu sponsorisé

Re: Le « péril mortel » de l’écriture inclusive

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum