Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Jacq
Vénérable

Re: Accès à l’université : tout ce qui doit changer dès cette année

par Jacq le Lun 30 Oct 2017 - 9:37
@Ramanujan974 a écrit:
@Jacq a écrit:
Inversement, je ne suis pas vraiment d'accord pour une interdiction des filières générales ou scientifiques pour aller en BTS.

OK, mais alors on établit des priorités.
Tu as un bac S et tu veux faire BTS Compta, ok s'il reste des places mais les STMG te passent devant.

On peut faire pareil à la fac avec les bacs techno et pro.
Il y a 100 places en L1 STAPS, priorité aux bacs généraux.
S'il reste des places, on complète.

J'ai souvent beaucoup d'élèves de bac pro (garçons surtout) qui, peu contents de leur orientation en pro, veulent entrer en STAPS, persuadés qu'il suffit de savoir courir pour réussir dans la filière (un peu comme les adultes qui imaginent qu'un prof d'EPS ne fait rien et ne sait rien si ce n'est utiliser ses muscles). Nous avons beau tout leur dire pour leur expliquer la réalité ils finissent tous par demander STAPS.

Je me souviens qu'avec un collègue nous avions fait pleurer un élève de T Pro à force de lui dire qu'il n'avait aucune chance d'entrer en BTS (problème résolu, il n'a malheureusement pas obtenu son bac). C'était un élève méritant mais totalement incapable de poursuivre, et nous nous doutions qu'il n'aurait pas son bac.
Cette année encore j'ai senti une élève de T Pro proche des larmes lorsque je lui ai expliqué ce qu'il fallait vraiment faire pour devenir PE. J'ai senti que je brisais tous ses espoirs alors qu'au CIO une COP PSY avait trouvé malin de lui dire : "pas de problème, tu t'inscris en Psycho et ensuite tu pourras passer le concours". Ben voyons ! Je lui ai même parlé des 0 éliminatoires mis au concours pour lui montrer que pour elle ce n'était pas possible. Je crois qu'elle a compris. Maintenant il va falloir travailler pour trouver un projet plus à sa portée.
avatar
Jacq
Vénérable

Re: Accès à l’université : tout ce qui doit changer dès cette année

par Jacq le Lun 30 Oct 2017 - 9:40
@celitian a écrit:
@Jacq a écrit:
@Ramanujan974 a écrit: [...]

Mais un bac techno ne doit pas aller à la fac.

Personnellement, je suis d'accord pour empêcher les bac généraux d'aller en BTS. Un S qui fait BTS compta, il pique une place à un STMG dont c'est un débouché légitime.

Cela dépend, c'est ça le problème. J'ai un bac techno et je suis prof d'histoire maintenant. Mon meilleur ami, qui sortait de la même classe de techno, a obtenu son doctorat en histoire et travaille à un haut poste dans un musée français. Et j'avais une collègue à l'IUFM qui est partie d'un CAP pour terminer prof d'histoire, elle aussi. Alors la question est : comment distinguer les exceptions venant d'un bac techno ou même d'une filière pro qui peut réussir de la majorité ou quasi totalité pour les pro qui ne peut pas réussir ?
Le dossier scolaire ? Mon dossier scolaire ne m'aurait pas permis d'être pris en fac alors que j'avais toutes les capacités pour réussir.  
Les avis de mes enseignants de terminale ? Ils auraient été négatifs vu mon peu de travail en terminal.
Les seuls indices qui auraient pu permettre de voir que je pouvais réussir en fac d'histoire étaient mes moyennes en français, en philo, ma moyenne en histoire et mes notes obtenues au bac dans ces matières... sauf qu'en histoire pas de note car c'était une option seulement.


Inversement, je ne suis pas vraiment d'accord pour un interdiction des filières générales ou scientifiques pour aller en BTS.
Le truc c'est qu'entre le bac techno que tu as passé et celui d'aujourd'hui, il y a un monde ; car même si tu avais eu moins de cours dans les matières générales, ton niveau en français et en maths te permettait de récupérer ce que tu n'avais pas fait.
Actuellement ce n'est plus le cas en techno quant au bac pro 3 ans...

Et pour l'interdiction des bacs généraux en BTS, ne pas le faire reviendrait encore à dire que les seuls nuls sont les bacs technos et pros et que les autres peuvent aller partout, comme je le disais hier autant fermer tout de suite les sections technos que nous avons déjà beaucoup de mal à remplir.

Toutafé. Mais malgré tout, d'autres de mes camarade de terminale étaient partis aussi en fac, dont d'histoire, et s'y sont cassé les dents, déjà à l'époque. Alors maintenant...
avatar
Jacq
Vénérable

Re: Accès à l’université : tout ce qui doit changer dès cette année

par Jacq le Lun 30 Oct 2017 - 9:51
@muon a écrit: [...]

en 20 ans, j'en ai vu passer des très bons élèves en bac techno, mais depuis 3-4 ans plus aucun, et de plus en plus de profils bac pro remplissent ces classes. Grâce à l'orientation choisie, j'ai aussi en S des élèves qui n'ont rien à y faire...

Oui, en raison de la baisse générale du niveau mais aussi des mesures merveilleuses de Luc Chatel, la fameuse politique de "resserrement de l'offre éducative pour revaloriser le LP" qui était en fait une réduction du nombre de places en LP poussant logiquement (?) les collègues de collège à orienter de futurs bons élèves de bac pro en filière générale pour laisser les places de LP aux élèves plus faibles encore.  Nous avons perdu nos anciens "bons élèves" qui sont devenus des élèves en grande difficulté au général, qui terminent mal en bac techno (et souvent pourrissent ces classes) alors qu'ils auraient fait une très bonne scolarité en bac pro. Dans mon LGT l'ambiance de classe est meilleure dans les sections pro que dans les sections technologiques, ce qui n'était pas le cas avant cette réforme de bac pro trois ans couplée avec ce resserrement de l'offre éducative, aggravée par AFFELNET qui est arrivé en même temps ou presque !

Mais, rassurons nous, Luc Chatel est très fier de son œuvre !

Et attendons encore, nous aurons le pire puisque Macron et notre estimé ministre vont taper encore sur les filières pro et sans doute réduire leur nombre de façon à favoriser l'apprentissage.
Sauf que cela va produire exactement le même effet : les collègues de collège orienteront encore plus au lycée général de façon à donner une chance d'entrer en LP aux plus faibles.
avatar
lene75
Empereur

Re: Accès à l’université : tout ce qui doit changer dès cette année

par lene75 le Lun 30 Oct 2017 - 10:58
@Jacq a écrit:
@muon a écrit: [...]

Selon l'Express du 14/09/2017 sur les quelques 3000 bacheliers sans affectation à cette date, il y avait 100 bacheliers généraux, et.... environ 3000 bacheliers technologiques et professionnels.

Avec des collègues, on trouve injuste le lynchage médiatique qui s'est abattu sur APB et qui permettait d'orienter de façon plutôt efficace et selon leurs voeux  l'immense majorité des bacheliers et des étudiants en réorientation ,soit plusieurs centaines de milliers de personnes.

Quel que soit le système on trouvera toujours des élèves qui diront que c'est injuste, qu'ils n'ont pas eu le voeu qu'ils voulaient
, ou qu'ils ont eu un voeu qu'ils avaient demandé mais qu'ils ne voulaient pas vraiment...etc...etc

Avec des propos parfois totalement délirants. Des amis à moi hurlaient au scandale car leur fils n'avait pas été pris dans la filière non sélective mais sous tension qu'il souhaitait obtenir et scandaient qu'il fallait une sélection à l'entrée de la fac. Sauf que leur fils avait 10.5 de moyenne en terminale générale et des appréciations plus que mitigées (finalement, comme mon profil de terminale, décrit plus haut) et donc, en cas de sélection à l'entrée de la fac, n'aurait pas été pris ! Finalement, fin août, il a été pris dans la filière souhaitée.

Sauf qu'il est arrivé la même chose à mon neveu bac S mention B avec un bon dossier scolaire (ses profs pensaient qu'il aurait mention TB, il a fait une contre-performance en physique). Pas pris dans la filière en tension (psycho), mais pas pris non plus sur ses voeux pastille verte, qui ne l'intéressaient pas outre mesure, mais bon, ça fiche une sacrée claque de se retrouver absolument sans rien quand le dernier de la classe, lui, a eu une place à la fac dès le 1er tour : maintenant il passe son temps à répéter à ses frères que de toute manière ça ne sert à rien de travailler à l'école vu qu'on peut se retrouver sans rien même quand on bosse comme un damné. Finalement, heureusement, il a eu une place en psycho en fin de course et il s'y plaît beaucoup tandis que beaucoup de ses camarades acceptés dès le 1er tour d'APB ont déjà abandonné...
Pour ma part, je trouve que tout autre système de sélection qu'une sélection sur le niveau (dossier ou examen d'entrée) est profondément injuste. Entre une sélection sur dossier et une sélection par tirage au sort, parce que c'est bien une sélection, il n'y a aucune commune mesure dans l'injustice.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

Re: Accès à l’université : tout ce qui doit changer dès cette année

par KrilinXV3 le Lun 30 Oct 2017 - 11:03
Le problème c'est qu'à la base, la sélection à l'entrée à l'université existe déjà: le bac !

C'est un problème de démographie et de moyens donnés à l'université.

Mais puisque la populace a décidé qu'il fallait avoir la peau d'APB, soit.

_________________
Asinus asinum fricat
Supatard33
Niveau 5

Re: Accès à l’université : tout ce qui doit changer dès cette année

par Supatard33 le Lun 30 Oct 2017 - 11:08
@Jacq a écrit:
@muon a écrit: [...]

en 20 ans, j'en ai vu passer des très bons élèves en bac techno, mais depuis 3-4 ans plus aucun, et de plus en plus de profils bac pro remplissent ces classes. Grâce à l'orientation choisie, j'ai aussi en S des élèves qui n'ont rien à y faire...

Oui, en raison de la baisse générale du niveau mais aussi des mesures merveilleuses de Luc Chatel, la fameuse politique de "resserrement de l'offre éducative pour revaloriser le LP" qui était en fait une réduction du nombre de places en LP poussant logiquement (?) les collègues de collège à orienter de futurs bons élèves de bac pro en filière générale pour laisser les places de LP aux élèves plus faibles encore.  Nous avons perdu nos anciens "bons élèves" qui sont devenus des élèves en grande difficulté au général, qui terminent mal en bac techno (et souvent pourrissent ces classes) alors qu'ils auraient fait une très bonne scolarité en bac pro. Dans mon LGT l'ambiance de classe est meilleure dans les sections pro que dans les sections technologiques, ce qui n'était pas le cas avant cette réforme de bac pro trois ans couplée avec ce resserrement de l'offre éducative, aggravée par AFFELNET qui est arrivé en même temps ou presque !

Mais, rassurons nous, Luc Chatel est très fier de son œuvre !

Et attendons encore, nous aurons le pire puisque Macron et notre estimé ministre vont taper encore sur les filières pro et sans doute réduire leur nombre de façon à favoriser l'apprentissage.
Sauf que cela va produire exactement le même effet : les collègues de collège orienteront encore plus au lycée général de façon à donner une chance d'entrer en LP aux plus faibles.

Cette réforme de l'apprentissage sent déjà l'échec car ce n'est pas en mettant les LP et les CFA en concurrence que les jeunes choisiront davantage cette voie. Je crains que tout ceci soit un nouveau coup d'épée dans l'eau car tant que les entreprises n'embauchent pas, l'apprentissage ne se développe pas. Elles vont empocher les aides sans forcément embaucher, surtout que le tutorat est également un investissement. On va donc ouvrir des places en CFA au détriment des LP... qui resteront vides. Il n'y a qu'à voir les CFA qui ne font déjà pas le plein actuellement.
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Accès à l’université : tout ce qui doit changer dès cette année

par ycombe le Lun 30 Oct 2017 - 14:26
Sujet scindé pour mettre en valeur les annonces officielles.

La suite là-bas:
http://www.neoprofs.org/t114499p25-acces-a-l-enseignement-superieur-les-annonces-du-30-octobre-2017

Sujet verrouillé. Merci de poursuivre sur le nouveau fil.

Edit: je redéverrouille pour laisser se poursuivre la discussion sur les LP et l'apprentissage. Merci de veiller à ce que les commentaires sur la procédure d'affectation post bac passe sur l'autre fil.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
Jacq
Vénérable

Re: Accès à l’université : tout ce qui doit changer dès cette année

par Jacq le Lun 30 Oct 2017 - 15:27
@ycombe a écrit:Sujet scindé pour mettre en valeur les annonces officielles.

La suite là-bas:
http://www.neoprofs.org/t114499p25-acces-a-l-enseignement-superieur-les-annonces-du-30-octobre-2017

Sujet verrouillé. Merci de poursuivre sur le nouveau fil.

Edit: je redéverrouille pour laisser se poursuivre la discussion sur les LP et l'apprentissage. Merci de veiller à ce que les commentaires sur la procédure d'affectation post bac passe sur l'autre fil.

Merci.
avatar
Will.T
Prophète

Re: Accès à l’université : tout ce qui doit changer dès cette année

par Will.T le Jeu 9 Nov 2017 - 21:33

Entrée à l'université : le Conseil supérieur de l'éducation se prononce contre le projet de loi

42 votes contre et 30 pour. Le projet de loi relatif à l'orientation et à la réussite des étudiants a recueilli un vote négatif du Conseil supérieur de l’éducation, jeudi 9 novembre 2017. Un message mitigé envoyé au gouvernement pour ce premier passage devant une instance consultative avant l'examen par le Cneser, lundi 13 novembre.

Le Conseil supérieur de l'éducation a rendu son verdict sur le projet de loi relatif à l'orientation et à la réussite des étudiants. Avec 42 votes contre (dont la FSU, la CGT, SUD, la FCPE, le SGL et l'Unef) et 30 en sa faveur (comme la CFDT, l'Unsa, le Medef, le Snalc ou la Peep), le texte recueille un avis négatif de l'instance consultative du ministère de l'Éducation nationale. Un rejet qui témoigne de l'opposition d'une partie des organisations syndicales et associatives, qui y voient l'introduction d'une sélection ou regrettent un manque de garanties sur la mise en place de la réforme du premier cycle.
>>> la suite.
Contenu sponsorisé

Re: Accès à l’université : tout ce qui doit changer dès cette année

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum