Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Harnache
Niveau 6

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

par Harnache le Mer 1 Nov 2017 - 12:18
@ycombe a écrit:il y a des staps et des paces dans lesquels il reste des places en RP cette année?

Je suis toujours surprise par le nombre d'élèves qui choisissent cette filière, pour faire quoi en définitive ? Prof d'EPS, ne serait t il pas plus efficace de diriger ses jeunes vers des BPJEPS. En effet, cette filière est bouchée et fabrique des chômeurs en puissance !
archeboc
Sage

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

par archeboc le Mer 1 Nov 2017 - 14:37
@Harnache a écrit:
@ycombe a écrit:il y a des staps et des paces dans lesquels il reste des places en RP cette année?

Je suis toujours surprise par le nombre d'élèves qui choisissent cette filière, pour faire quoi en définitive ? Prof d'EPS, ne serait t il pas plus efficace de diriger ses jeunes vers des BPJEPS. En effet, cette filière est bouchée et fabrique des chômeurs en puissance !

STAPS ouvre à d'autres horizons que l'EN, non ?

Mais de toute façon toutes les filières vers lesquelles les étudiants se dirigent en masse par goût pour une discipline plutôt que guidés par un plan de carrière produisent finalement un fort taux de chômeur : ils ne sont pas si originaux que cela dans leur goût.

Encore l'Université n'est elle pas si chère, et gratuite pour les boursier. Lorsque l'engouement bénéficie à des formations privées, comme chiropracteur, le problème en est rendu encore plus aigu.
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

par ycombe le Mer 1 Nov 2017 - 15:38
@archeboc a écrit:
@Harnache a écrit:
@ycombe a écrit:il y a des staps et des paces dans lesquels il reste des places en RP cette année?

Je suis toujours surprise par le nombre d'élèves qui choisissent cette filière, pour faire quoi en définitive ? Prof d'EPS, ne serait t il pas plus efficace de diriger ses jeunes vers des BPJEPS. En effet, cette filière est bouchée et fabrique des chômeurs en puissance !

STAPS ouvre à d'autres horizons que l'EN, non ?

Mais de toute façon toutes les filières vers lesquelles les étudiants se dirigent en masse par goût pour une discipline plutôt que guidés par un plan de carrière produisent finalement un fort taux de chômeur : ils ne sont pas si originaux que cela dans leur goût.

Encore l'Université n'est elle pas si chère, et gratuite pour les boursier. Lorsque l'engouement bénéficie à des formations privées, comme chiropracteur, le problème en est rendu encore plus aigu.
Le nombre d'élèves de 3e qui se rêvent "coach sportif" parfois sans même pratiquer de sport à un bon niveau est impressionnant.


_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

par Ruthven le Mer 1 Nov 2017 - 15:56
@archeboc a écrit:
@Harnache a écrit:
@ycombe a écrit:il y a des staps et des paces dans lesquels il reste des places en RP cette année?

Je suis toujours surprise par le nombre d'élèves qui choisissent cette filière, pour faire quoi en définitive ? Prof d'EPS, ne serait t il pas plus efficace de diriger ses jeunes vers des BPJEPS. En effet, cette filière est bouchée et fabrique des chômeurs en puissance !

STAPS ouvre à d'autres horizons que l'EN, non ?

D. Delignières y revient parfois sur son blog :
https://didierdelignieresblog.wordpress.com/2017/07/20/les-staps-pour-les-nuls-et-surtout-pour-les-journalistes/
https://didierdelignieresblog.wordpress.com/2008/03/24/10000-etudiants-en-staps-pour-400-postes-a-la-sortie/
mais il est peut-être de parti-pris dans la défense de la filière.

@archeboc a écrit:Mais de toute façon toutes les filières vers lesquelles les étudiants se dirigent en masse par goût pour une discipline plutôt que guidés par un plan de carrière produisent finalement un fort taux de chômeur : ils ne sont pas si originaux que cela dans leur goût.

Hormis STAPS où les élèves vont par attrait pour le sport, les filières qui attirent en masse sont plutôt celles des disciplines nouvelles dont les étudiants pensent n'avoir pas fait l'expérience dans le secondaire (psycho, droit, info-com). Hors le cas de la SVT et des langues, j'ai vu très peu d'élèves s'orienter délibérément dans des licences de disciplines "traditionnellement" scolaires (histoire, lettres, mathématiques (en lettres en particulier, je me demande comment le vivier pour le recrutement des enseignants peut encore se maintenir)).

avatar
e-Wanderer
Expert spécialisé

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

par e-Wanderer le Mer 1 Nov 2017 - 16:42
En ce moment, les inscriptions en lettres remontent tranquillement. Cette année, nous avons dû refuser du monde. Là aussi les clichés ont la vie dure !

Alors certes, les étudiants se détournent de plus en plus du professorat (pour des raisons qui ne sont guère mystérieuses : salaires trop faibles, notamment en début de carrière, établissements difficiles, système de mutations déficient, hiérarchie pesante…) – et notamment de l'enseignement secondaire (ça se maintient à peu près pour les PE, grâce à l'assurance de pouvoir rester dans la région d'origine). Mais plus de 90% des titulaires d'un master de lettres trouvent du travail dans les 6 mois, et, hors professorat, seulement 20% travaillent dans la fonction publique. Les débouchés sont extrêmement divers (édition, administration culturelle, journalisme, tourisme, métiers des bibliothèques, librairie, création WEB…). Le vrai problème, c'est surtout celui des étudiants qui quittent l'université avec une simple licence, ou rien du tout.

Autre remarque : de nombreux étudiants semblent assez peu réalistes dans leurs choix, il ne sert à rien de le nier. Il n'y a qu'à voir le nombre de ceux qui s'inscrivent en histoire de l'art parce que c'est fun, et qui déchantent en découvrant qu'il y a une masse de travail considérable, des compétences techniques à acquérir etc. Une amie musicologue m'explique que la plupart de ses étudiants de L1 ne savent pas lire une partition et n'écoutent absolument pas de musique "classique" (au sens large). En arts de spectacle et en cinéma, c'est chaque année la ruée : là encore, c'est sexy, mais si c'est pour finir chômeur ou intermittent précaire et passer derrière les gens qui ont fait des études sérieuses dans un conservatoire d'art dramatique ou une école spécialisée, je ne vois pas bien l'intérêt. Chaque année, nous avons des étudiants qui demandent à bifurquer après une licence d'arts du spectacle et veulent passer le CAPES, lorsqu'ils réalisent qu'il faut quand même songer à s'assurer un avenir : fort bien, mais pendant 3 ans, ils n'ont pas fait de grammaire et n'ont pas lu beaucoup de littérature…

La semaine dernière, j'ai reçu une étudiante complètement paumée, qui me dit avoir de grosses difficultés rédactionnelles mais ambitionne tout de même de passer le concours pour devenir professeur des écoles. Elle avait l'intention d'abandonner les lettres, de rebondir sur un cursus de psycho, et de passer ensuite le concours PE. Comme si ses difficultés allaient se résoudre d'elles-mêmes dans l'intervalle… Rolling Eyes
avatar
Will.T
Prophète

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

par Will.T le Jeu 2 Nov 2017 - 13:03
Guillaume Ouattara a écrit:
Comment le nouveau système APB risque d’augmenter considérablement les listes d’attente
Depuis mardi, on connaît les détails du Plan Etudiants mis en place par le Ministère pour « accompagner chacun vers la réussite ». Amélioration de l’orientation en terminale, avis du conseil de classe sur les vœux des lycéens ou encore instauration d’une année préparatoire pour « prendre le temps de se décider » : l’objectif du gouvernement est d’éviter à tout prix les cafouillages de la procédure APB l’an dernier.

Pourtant, parmi toutes les mesures annoncées hier, l’une d’entre elles me semble quelque peu inquiétante : la fin de la hiérarchisation des vœux des candidats. Jusqu’à présent, les lycéens devaient formuler 24 vœux ordonnés. Et dès qu’une formation les acceptait, ils démissionnaient automatiquement de tous les vœux suivants dans leur liste, libérant ainsi des places pour les autres candidats.

Désormais, les lycéens devront formuler 10 vœux non-hiérarchisés et pourront être admis dans plusieurs filières à la fois. Le risque de cette mesure ? Une augmentation considérable du nombre de candidats sur liste d’attente…
>>> la suite...
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Habitué du forum

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

par LaMaisonQuiRendFou le Ven 3 Nov 2017 - 19:02
@Dr Raynal a écrit:Que les universités se saisissent de leur autonomie tant vantée, et organisent clairement un examen d'entrée, rapide à passer, suffisamment sélectif (comme cela se fait un peu partout - particulièrement en "grandes écoles", via concours).
Et profitons-en pour tordre le cou à cette farce qu'est le bac (sas parler du brevet). Les millions économisés pourront abonder nos mirifiques traitements.

Il n'y a pas besoin d'une sélection drastique pour réduire la taille des amphis, supprimer des groupes de TD et faire augmenter les taux de réussite. Il suffit d'ouvrir les L1 en fonction du bac qui aura été passé.
-> Médecine = bac S.
-> Droit = L, ES, S.
-> Sciences éco = ES, S.
etc...
Le bac remplirait alors parfaitement son rôle et il n'y aurait plus de problèmes de place dans les universités. De plus, une telle réforme pourrait être acceptable sur le plan politique.

Cela nous évitera de nous retrouver avec des bac pros qui désertent en rase campagne vers le mois de novembre et d'avoir des taux de réussite catastrophiques chez les bac techno (sauf certaines filières).

De toute façon à l'université, personne ne veut s'embêter avec un concours/examen pour l'entrée en licence.

Bon courage pour vos surveillances et vos corrections de copies en juin/juillet...
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

par RogerMartin le Ven 3 Nov 2017 - 19:21
@henriette a écrit:Quid des boursiers en cas d'année préparatoire imposée, et donc de licence en 4 ans et non trois ? La bourse est-elle maintenue les 4 années ?

Il y a fort longtemps (début des années 90...) il y avait ce système d'année zéro à la fac de province où je travaillais. J'ai un vague souvenir d'un redoublement possible en licence, qui faisait que cette année rentrait dans les quatre ans. Est-ce que je me trompe ?

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Will.T
Prophète

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

par Will.T le Ven 3 Nov 2017 - 19:23
@RogerMartin a écrit:
@henriette a écrit:Quid des boursiers en cas d'année préparatoire imposée, et donc de licence en 4 ans et non trois ? La bourse est-elle maintenue les 4 années ?

Il y a fort longtemps (début des années 90...) il y avait ce système d'année zéro à la fac de province où je travaillais. J'ai un vague souvenir d'un redoublement possible en licence, qui faisait que cette année rentrait dans les quatre ans. Est-ce que je me trompe ?

Il y avait la propedeutique, mais ça remonte...
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

par Anaxagore le Ven 3 Nov 2017 - 19:24
@Will.T a écrit:
@RogerMartin a écrit:
@henriette a écrit:Quid des boursiers en cas d'année préparatoire imposée, et donc de licence en 4 ans et non trois ? La bourse est-elle maintenue les 4 années ?

Il y a fort longtemps (début des années 90...) il y avait ce système d'année zéro à la fac de province où je travaillais. J'ai un vague souvenir d'un redoublement possible en licence, qui faisait que cette année rentrait dans les quatre ans. Est-ce que je me trompe ?

Il y avait la propedeutique, mais ça remonte...

Ne sois pas déplaisant.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

par RogerMartin le Ven 3 Nov 2017 - 19:26
Very Happy


Non, là c'était bien une année zéro, qu'on conseillait aux étudiants qui avaient raté un test de grammaire organisé au mois de septembre.

@e-Wanderer a écrit:S'il faut mettre en place une année de transition pour les étudiants faiblards, il va falloir qu'on nous dise très vite de combien d'argent on va disposer et sur quelles forces on pourra compter. C'est bien gentil de pondre une réforme, mais ça va encore être aux universitaires d'inventer des dispositifs pratiques et des solutions de financement. Je crains le pire…

Oui, j'ai de belles insomnies suite à ces annonces. Quand je vois le mal que j'ai eu à ouvrir une malheureuse poignée de groupes de TD parce qu'on avait mal évalué les effectifs de L3... Je ne vois pas où je pourrais trouver les sous pour une année zéro, et des enseignants capables. Quand j'ai travaillé dans une fac qui avait ce genre de système, c'était intégré au service des uns et des autres, mais on n'était pas en sous-encadrement chronique.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
henriette
Médiateur

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

par henriette le Ven 3 Nov 2017 - 19:26
@Will.T a écrit:
@RogerMartin a écrit:
@henriette a écrit:Quid des boursiers en cas d'année préparatoire imposée, et donc de licence en 4 ans et non trois ? La bourse est-elle maintenue les 4 années ?

Il y a fort longtemps (début des années 90...) il y avait ce système d'année zéro à la fac de province où je travaillais. J'ai un vague souvenir d'un redoublement possible en licence, qui faisait que cette année rentrait dans les quatre ans. Est-ce que je me trompe ?

Il y avait la propedeutique, mais ça remonte...
Qu'en est-il à l'heure actuelle : un boursier peut-il faire sa licence en 4 ans sans perdre sa bourse sous certaines conditions ?

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

par RogerMartin le Ven 3 Nov 2017 - 19:28
@archeboc a écrit:
@Ma'am a écrit:Moi j'ai une question pour les professeurs d'université qui fréquentent le forum. La licence en deux ans, c'est un effet d'annonce ou bien c'est susceptible de concerner beaucoup d'étudiants ?
Autant pour la licence en 4 ans, je vois bien le public concerné, mais pour la licence en deux ans, je suis perplexe.

J'imagine surtout le problème avec les élèves de prépa. En sortant de prépa, ils auront le niveau L3, il sera difficile de leur refuser le diplôme.

Dans les cursus d'excellence, le M2 va devenir un diplôme bac+4. Typiquement, les élèves qui intégreront Normal Sup du premier coup gagneront un an de cursus. Ils pourront le reconfigurer soit en première année de thèse, soit en préparation à un autre concours, soit en césure internationale.


On donne déjà une équivalence L3 aujourd'hui à un cube sortant de CPGE. Alors que de mon temps, même les normaliens n'avaient que l'équivalence de la L2.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
DesolationRow
Grand Maître

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

par DesolationRow le Ven 3 Nov 2017 - 19:31
Cela dit, on ne pousse pas forcément les normaliens à embrayer directement sur un M1 après la prépa.
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

par RogerMartin le Ven 3 Nov 2017 - 19:32
Ce n'est pas faux, mais la très grande majorité des cubes qui eux n'ont pas eu Ulm se ruent en M sans réfléchir, tout à leur joie d'être dispensés du L. Le résultat est évidemment magnifique.



@auléric a écrit:question très perso, qui n'a sûrement pas de réponses pour le moment, mais qu'il est peut-être utile à d'autres que moi de voir placée sur la table :

qu'advient-il de ceux qui veulent se réorienter ?

(ma fille ayant choisi un choix par défaut cette année, souhaite repostuler dans la filière de son premier choix l'année prochaine , choix qu'elle n'a pu obtenir car elle était sur liste d'attente mais aucun désistement. Elle semble me trouver pessimiste de m'inquiéter mais j'ai comme dans l'idée que ce parcours, déjà peu évident sous apb va être encore pire non ? )

Dans la dernière mouture d'APB (et probablement un des facteurs du grand boum de l'été dernier) les réorientations de fin d'année avec changement d'établissement devaient repasser par la grande moulinette informatique. Je n'ai pas vu si c'était encore le cas. Si c'est hors système centralisé, à mon avis les chances n'en seront que meilleures.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

par Anaxagore le Ven 3 Nov 2017 - 19:34
Moi j'avais passé le Deug à la volée pour avoir le diplôme (suite à la prépa). Ce fut drôle. J'ai appris le Pascal en 30 minutes sur les marches de la fac.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
avatar
DesolationRow
Grand Maître

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

par DesolationRow le Ven 3 Nov 2017 - 19:38
@RogerMartin a écrit:Ce n'est pas faux, mais la très grande majorité des cubes qui eux n'ont pas eu Ulm se ruent en M sans réfléchir, tout à leur joie d'être dispensés du L. Le résultat est évidemment magnifique.



Eh oui... Ce n'est pas ce qui leur est conseillé, en général Wink
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

par RogerMartin le Ven 3 Nov 2017 - 19:39
@henriette a écrit:
@Will.T a écrit:
@RogerMartin a écrit:
@henriette a écrit:Quid des boursiers en cas d'année préparatoire imposée, et donc de licence en 4 ans et non trois ? La bourse est-elle maintenue les 4 années ?

Il y a fort longtemps (début des années 90...) il y avait ce système d'année zéro à la fac de province où je travaillais. J'ai un vague souvenir d'un redoublement possible en licence, qui faisait que cette année rentrait dans les quatre ans. Est-ce que je me trompe ?

Il y avait la propedeutique, mais ça remonte...
Qu'en est-il à l'heure actuelle : un boursier peut-il faire sa licence en 4 ans sans perdre sa bourse sous certaines conditions ?

IL me semble qu'aujourd'hui c'est 5 inscriptions possibles en L, je n'ai pas les textes sous les yeux.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

par RogerMartin le Ven 3 Nov 2017 - 19:47
Henriette : après vérification, ce qui se passe c'est que la 3e année n'est actuellement accordée que s'il y a eu validation de 60 crédits (deux semestres), la 4e s'il y a eu validation de 120 crédits.
Le 3e droit ne peut être accordé que si l'étudiant a validé au moins 60 crédits, 2 semestres ou 1 année.

Le 4e ou le 5e droit ne peuvent être accordés que si l'étudiant a validé au moins 120 crédits, 4 semestres ou 2 années.

Le 6e ou le 7e droit ne peuvent être accordés que si l'étudiant a validé au moins 180 crédits, 6 semestres ou 3 années.
Cela voudrait dire que pour ces étudiants en année zéro, il n'y a ensuite plus de droit à l'erreur, ils doivent avoir leur L1 et leur L2 du premier coup.
Il y a un plafond global de 7 années pour L+M

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

par Anaxagore le Ven 3 Nov 2017 - 19:49
L'année zéro ne serait pas hors licence?

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

par RogerMartin le Ven 3 Nov 2017 - 19:51
Je ne sais pas ce qui est prévu par les génies du ministère Very Happy

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

par Anaxagore le Ven 3 Nov 2017 - 19:52
Je sens que ça va être galère de conseiller les TS cette année.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Habitué du forum

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

par LaMaisonQuiRendFou le Ven 3 Nov 2017 - 19:54
@e-Wanderer a écrit:S'il faut mettre en place une année de transition pour les étudiants faiblards, il va falloir qu'on nous dise très vite de combien d'argent on va disposer et sur quelles forces on pourra compter. C'est bien gentil de pondre une réforme, mais ça va encore être aux universitaires d'inventer des dispositifs pratiques et des solutions de financement. Je crains le pire…

Doit-on obligatoirement proposer cette "année 0" aux étudiants ?
avatar
Will.T
Prophète

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

par Will.T le Ven 3 Nov 2017 - 19:54
@Anaxagore a écrit:Je sens que ça va être galère de conseiller les TS cette année.
Mais non... il y aura 2 pp pour ca !
avatar
henriette
Médiateur

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

par henriette le Ven 3 Nov 2017 - 19:56
@RogerMartin a écrit:Henriette : après vérification, ce qui se passe c'est que la 3e année n'est actuellement accordée que s'il y a eu validation de 60 crédits (deux semestres), la 4e s'il y a eu validation de 120 crédits.
Le 3e droit ne peut être accordé que si l'étudiant a validé au moins 60 crédits, 2 semestres ou 1 année.

Le 4e ou le 5e droit ne peuvent être accordés que si l'étudiant a validé au moins 120 crédits, 4 semestres ou 2 années.

Le 6e ou le 7e droit ne peuvent être accordés que si l'étudiant a validé au moins 180 crédits, 6 semestres ou 3 années.
Cela voudrait dire que pour ces étudiants en année zéro, il n'y a ensuite plus de droit à l'erreur, ils doivent avoir leur L1 et leur L2 du premier coup.
Il y a un plafond global de 7 années pour L+M
Merci beaucoup, RM. Si cette année zéro imposée devait compter dans l'attribution des bourses, ce serait très rude alors.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

par RogerMartin le Ven 3 Nov 2017 - 20:01
@henriette a écrit:
@RogerMartin a écrit:Henriette : après vérification, ce qui se passe c'est que la 3e année n'est actuellement accordée que s'il y a eu validation de 60 crédits (deux semestres), la 4e s'il y a eu validation de 120 crédits.
Le 3e droit ne peut être accordé que si l'étudiant a validé au moins 60 crédits, 2 semestres ou 1 année.

Le 4e ou le 5e droit ne peuvent être accordés que si l'étudiant a validé au moins 120 crédits, 4 semestres ou 2 années.

Le 6e ou le 7e droit ne peuvent être accordés que si l'étudiant a validé au moins 180 crédits, 6 semestres ou 3 années.
Cela voudrait dire que pour ces étudiants en année zéro, il n'y a ensuite plus de droit à l'erreur, ils doivent avoir leur L1 et leur L2 du premier coup.
Il y a un plafond global de 7 années pour L+M
Merci beaucoup, RM. Si cette année zéro imposée devait compter dans l'attribution des bourses, ce serait très rude alors.
On pourrait tout à fait imaginer que la bourse pour cette année-là soit décomptée à part, ce serait la moindre des choses si c'est une année obligatoire pour certains.
Dans mon souvenir, les étudiants qui prenaient cette année que nous leur suggérions après "diagnostic" suivaient ensuite sans aucun problème les années suivantes, ceux qui décrochaient / redoublaient étaient ceux qui n'avaient pas suivi cette année. Mais à l'époque, les boursiers utilisaient en effet une année de bourse.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Contenu sponsorisé

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum