Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

Message par boris vassiliev le Dim 19 Nov 2017 - 10:30

J'ai tenté une première séance orientation en AP vendredi, mais je ne me suis pas risqué sur les trucs techniques. Il faudrait déjà que je lise le fameux vademecum... Pour l'instant j'ai juste tenté de déclencher la réflexion chez ceux qui n'ont toujours pas d'idée, puisqu'il faudra rendre la fiche dialogue avant le conseil du 1er trimestre, insisté sur le fait que toute filière a vocation à devenir sélective, ce qui n'est pas négatif pour entretenir la motivation à avoir des bulletins regardables pour ceux qui visent la fac, et présenté les sites dédiés à la recherche d'information sur les métiers et formations.

boris vassiliev
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

Message par LaMaisonQuiRendFou le Dim 19 Nov 2017 - 22:55

@e-Wanderer a écrit:On nous demande de remonter les capacités d'accueil en L1 pour… le début du mois de décembre – avant même, donc, de savoir précisément de quoi cette réforme sera faite, avec quels moyens quelle pénurie de moyens il faudra gérer ce bazar etc.

Je suis confronté au même problème que vous. C'est le sujet du moment dans le supérieur.

Cependant, nous savons précisément de quoi cette réforme est faite : contrairement à ce que j'ai pu lire ici et là, le texte est clair et reporte la responsabilité de la sélection sur les Universités. Nous pouvons dès la rentrée prochaine :

1 - Donner un avis "défavorable" au projet d'orientation de l'étudiant grâce à la réponse "oui, si". Globalement, cette histoire de dossier et d'avis sera simple à traiter, puisque la filière du bac apparaît être un critère suffisant pour l'entrée dans la plupart des licences. Cependant, il faudra mettre en place des modules, voire une année de mise à niveau, avec des moyens très limités, au risque de créer une formation bidon destinée à se débarrasser d'une partie des étudiants...

2 - Mettre une capacité d'accueil, en cas de dépassement une sélection sera opérée sur dossier et non plus par tirage au sort. On pourrait donc être tenté de baisser les capacités d'accueil pour sélectionner davantage, mais il faudra voir si cela sera accepté par le rectorat. L'avantage ici c'est qu'il n'y a aucune obligation de mettre en place une année de mise à niveau.

Les promoteurs de la réforme ont insisté sur le point 1, mais le point 2 à lui seul permet une sélection. Faute de moyens, certaines universités ne mettront pas en place de modules ou d'année de mise à niveau, et se contenteront de sélectionner les étudiants en fonction de leurs capacités d'accueil.

_________________
2016- Université : L2, L3, M1, M2
2015-2016 Année de stage : 2nde, 1ère
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

Message par ycombe le Lun 20 Nov 2017 - 20:56

Il y a un truc qui m'échappe. Prenons une licence de sciences parisienne et imaginons un instant que la très grande majorité des candidats qui y postulent visent aussi une prépa.

Au départ, on a donc plus de candidats que de place: on sélectionne, pas d'année de propédeutique à mettre en place, joie, bonheur et fraise à la chantilly.

Liste d'attente ? Cela semble évident, certains candidats sont placés en liste d'attente. Puisqu'il ne saurait être question ici de propédeutique, les candidats recalés reçoivent un "non" définitif, j'ai bien compris? Les autres en sélection directe ou en liste d'attente.

Et puis, les réponses tombant les unes après les autres, la plupart des candidats sélectionnés partent en hypotaupe et libèrent les places. La licence ne remplit plus. Le combat changea d'âme et la licence, de statut. On rappelle les recalés pour les mettre en "oui, mais", puisqu'on n'a plus droit au "non", et on met en place une année de rattrapage pour eux en catastrophe ?



_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

Message par Ruthven le Lun 20 Nov 2017 - 21:04

D'après ce que j'ai compris, les licences universitaires ne peuvent pas répondre non (c'est réservé aux formations sélectives). C'est seulement oui / oui si / en attente.
avatar
Ruthven
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

Message par LaMaisonQuiRendFou le Lun 20 Nov 2017 - 22:12

@ycombe a écrit:
Liste d'attente ? Cela semble évident, certains candidats sont placés en liste d'attente. Puisqu'il ne saurait être question ici de propédeutique, les candidats recalés reçoivent un "non" définitif, j'ai bien compris? Les autres en sélection directe ou en liste d'attente.

Et puis, les réponses tombant les unes après les autres, la plupart des candidats sélectionnés partent en hypotaupe et libèrent les places. La licence ne remplit plus. Le combat changea d'âme et la licence, de statut. On rappelle les recalés pour les mettre en "oui, mais", puisqu'on n'a plus droit au "non", et on met en place une année de rattrapage pour eux en catastrophe ?

Les formations "non sélectives" (qui en réalité pourront l'être, voir mon post précédent), ne peuvent pas répondre "non" : il ne peut y avoir de recalé. Le choix se fera entre "oui" et "oui si" (mise à niveau, mais il n'est nulle part précisé que ce doit être une année complète de propédeutique, des solutions plus légères sont envisageables). Cependant, dès lors que l'on introduit une capacité d'accueil, alors on pourra répondre "en attente", ce qui a le même effet qu'un "non" si aucune place ne se libère avant la fin de la procédure (et là, a priori, il n'y aucune obligation de mettre des modules de mise à niveau en place).

_________________
2016- Université : L2, L3, M1, M2
2015-2016 Année de stage : 2nde, 1ère
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

Message par RogerMartin le Lun 20 Nov 2017 - 22:25

@LaMaisonQuiRendFou a écrit:
@e-Wanderer a écrit:On nous demande de remonter les capacités d'accueil en L1 pour… le début du mois de décembre – avant même, donc, de savoir précisément de quoi cette réforme sera faite, avec quels moyens quelle pénurie de moyens il faudra gérer ce bazar etc.

Je suis confronté au même problème que vous. C'est le sujet du moment dans le supérieur.

Cependant, nous savons précisément de quoi cette réforme est faite : contrairement à ce que j'ai pu lire ici et là, le texte est clair et reporte la responsabilité de la sélection sur les Universités. Nous pouvons dès la rentrée prochaine :

1 - Donner un avis "défavorable" au projet d'orientation de l'étudiant grâce à la réponse "oui, si". Globalement, cette histoire de dossier et d'avis sera simple à traiter, puisque la filière du bac apparaît être un critère suffisant pour l'entrée dans la plupart des licences. Cependant, il faudra mettre en place des modules, voire une année de mise à niveau, avec des moyens très limités, au risque de créer une formation bidon destinée à se débarrasser d'une partie des étudiants...

2 - Mettre une capacité d'accueil, en cas de dépassement une sélection sera opérée sur dossier et non plus par tirage au sort. On pourrait donc être tenté de baisser les capacités d'accueil pour sélectionner davantage, mais il faudra voir si cela sera accepté par le rectorat. L'avantage ici c'est qu'il n'y a aucune obligation de mettre en place une année de mise à niveau.

Les promoteurs de la réforme ont insisté sur le point 1, mais le point 2 à lui seul permet une sélection. Faute de moyens, certaines universités ne mettront pas en place de modules ou d'année de mise à niveau, et se contenteront de sélectionner les étudiants en fonction de leurs capacités d'accueil.

scratch La capacité d'accueil n'est pas une nouveauté, on nous réclame d'en indiquer pour les L1 LLCER (licences simples de LV) qui ne sont pas sélectives, et ce de longue date.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
RogerMartin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

Message par ycombe le Lun 20 Nov 2017 - 22:42

@Ruthven a écrit:D'après ce que j'ai compris, les licences universitaires ne peuvent pas répondre non (c'est réservé aux formations sélectives). C'est seulement oui / oui si / en attente.
Il faudrait oui / oui si / en attente oui/ en attente oui si pour éviter d'avoir à se repencher sur les dossiers au fur et à mesure de la libération des places, non?

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

Message par LaMaisonQuiRendFou le Mar 21 Nov 2017 - 10:20

@RogerMartin a écrit:scratch La capacité d'accueil n'est pas une nouveauté, on nous réclame d'en indiquer pour les L1 LLCER (licences simples de LV) qui ne sont pas sélectives, et ce de longue date.

Effectivement. Ce qui est nouveau, c'est qu'en cas de dépassement de la cette capacité d'accueil, il est clairement indiqué que le directeur de l'UFR ou la présidence de l'Université pourront sélectionner sur dossier (ce n'est pas formulé exactement comme ça : "blabla cohérence entre les résultats antérieurs et le parcours envisagé"...). Avant c'était le tirage au sort.

_________________
2016- Université : L2, L3, M1, M2
2015-2016 Année de stage : 2nde, 1ère
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

Message par LaMaisonQuiRendFou le Mar 21 Nov 2017 - 10:31

@ycombe a écrit:
@Ruthven a écrit:D'après ce que j'ai compris, les licences universitaires ne peuvent pas répondre non (c'est réservé aux formations sélectives). C'est seulement oui / oui si / en attente.
Il faudrait oui / oui si / en attente oui/ en attente oui si pour éviter d'avoir à se repencher sur les dossiers au fur et à mesure de la libération des places, non?

Il suffit de classer les dossiers, y compris une longue liste d'attente. Un critère simple, comme la moyenne au bac, ou bien la moyenne aux 2 premiers trimestre de terminale en priorisant les filières (ex : S>ES>L>techno>pro), pourrait permettre un traitement en grande partie automatisé du classement des dossiers.

Dans mon UFR nous réfléchissons à ne pas mettre en place de modules de mise à niveau (a priori aucun moyen n'est alloué à un tel dispositif), à abaisser un peu les capacités d'accueil en L1, et donc à mettre en place une sélection de fait, qui exclura essentiellement les bac pro donc le taux de réussite est proche de 0%.

Donc nous répondrons "oui" à tout le monde (la loi est très claire : pas de "oui, si" possible puisque nous ne proposerons pas de modules de mise à niveau), mais nous comptons sur un dépassement de nos capacités d'accueil pour sélectionner à la marge, ou plutôt exclure ceux qui n'ont rien à faire dans une licence générale à l'université.

Edit : la réponse sera alors "oui, en attente" ou "en attente" tout court.

Le problème c'est que nous faisions du traitement social du chômage (bourses) qui arrangeait tout le monde... A voir quelles seront les réactions.

_________________
2016- Université : L2, L3, M1, M2
2015-2016 Année de stage : 2nde, 1ère
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

Message par RogerMartin le Mar 21 Nov 2017 - 22:54

@LaMaisonQuiRendFou a écrit:
@RogerMartin a écrit:scratch La capacité d'accueil n'est pas une nouveauté, on nous réclame d'en indiquer pour les L1 LLCER (licences simples de LV) qui ne sont pas sélectives, et ce de longue date.

Effectivement. Ce qui est nouveau, c'est qu'en cas de dépassement de la cette capacité d'accueil, il est clairement indiqué que le directeur de l'UFR ou la présidence de l'Université pourront sélectionner sur dossier (ce n'est pas formulé exactement comme ça : "blabla cohérence entre les résultats antérieurs et le parcours envisagé"...). Avant c'était le tirage au sort.

Aaah. Ce sera donc un bel été pour les directeurs de composante.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
RogerMartin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

Message par PauvreYorick le Mar 28 Nov 2017 - 22:59

Merci pour la veille. Je trouve le second article tout à fait pertinent.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
PauvreYorick
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

Message par celitian le Mar 5 Déc 2017 - 20:18

Conseil de terminale, et bien bon courage pour l'examen des dossiers car ici beaucoup de collègues envisagent de mettre "oui" pour tous les dossiers car on ne sait jamais un élève qui ne fiche rien depuis 3 ans, qui a donc des bases très fragiles, pourrait se révéler.
De plus beaucoup sont persuadés que les facs vont mettre en place des modules de remédiation très complets.
avatar
celitian
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

Message par LaMaisonQuiRendFou le Mar 5 Déc 2017 - 20:34

@celitian a écrit:De plus beaucoup sont persuadés que les facs vont mettre en place des modules de remédiation très complets.

Mon UFR ne représente évidemment pas l'ensemble de l'université, mais dans mon cas on se dirige vers une non-décision (j'ai eu une réunion à ce sujet la semaine dernière). Je me suis rendu compte que la réforme n'intéressait pas du tout mes collègues. Ceux qui interviennent en L1 veulent des capacités d'accueil pour gérer le flux : en gros les mêmes que cette année pour ne froisser personne. Par contre une mise à niveau n'est pas du tout envisagée. De toute façon, il n'y aura a priori aucun moyen financier et humain supplémentaire. Enfin, je pense qu'un taux d'échec exhorbitant en L1 ne dérange plus personne...

Edit : je sens que l'étude des dossiers va être une vaste blague. Ca va se terminer par un classement des moyennes obtenues au 2e trimestre de Tle et une hiérarchisation des filières.

_________________
2016- Université : L2, L3, M1, M2
2015-2016 Année de stage : 2nde, 1ère
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

Message par Ponocrates le Mar 5 Déc 2017 - 23:03

@celitian a écrit:Conseil de terminale, et bien bon courage pour l'examen des dossiers car ici beaucoup de collègues envisagent de mettre "oui" pour tous les dossiers car on ne sait jamais un élève qui ne fiche rien depuis 3 ans, qui a donc des bases très fragiles,  pourrait se révéler.
De plus beaucoup sont persuadés que les facs vont mettre en place des modules de remédiation très complets.
Cela me rappelle quand on a mis en place l'aide individualisée ( 2000 ? 2001) en seconde et que l'on a poussé les collègues de collège à envoyer en lycée plus d'élèves puisque ces deux heures hebdomadaire en petits groupes allaient tout changer
Bon, en fait, cela n'a fait que précipiter la baisse de niveau du lycée, mais on ne change pas un technique qui marche, n'est-ce pas ?

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "
"As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
avatar
Ponocrates
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

Message par Ruthven le Dim 10 Déc 2017 - 19:49

Tout va bien, l'encadrement va s'améliorer :

https://histoiresduniversites.wordpress.com/2017/12/10/universites-la-saison-des-gels/

"Au Comité Technique de l’Université Paris-1, ce jour, a été présenté la nouvelle campagne d’emploi pour 2018 pour les Enseignants-Chercheurs (voir tableau ci-joint; à valider par le CA semaine prochaine)
Les chiffres sont affligeants : sur 79 postes vacants, et donc publiables, seulement 44 postes seront de fait publiés ! Ce qui indique un taux de 36% de postes gelés. Cela pour faire des économies, sans traçabilité et sans compte rendu des sommes allouées."
avatar
Ruthven
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

Message par PauvreYorick le Dim 10 Déc 2017 - 20:26

Ce sont de gros veinards. Je connais des universités où la proportion de postes gelés est de 85%...

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
PauvreYorick
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

Message par Dalathée2 le Dim 10 Déc 2017 - 20:44

Au Comité Technique de l’Université Paris-1, ce jour, a été présenté la nouvelle campagne d’emploi pour 2018 pour les Enseignants-Chercheurs (voir tableau ci-joint; à valider par le CA semaine prochaine)

Les chiffres sont affligeants : sur 79 postes vacants, et donc publiables, seulement 44 postes seront de fait publiés ! Ce qui indique un taux de 36% de postes gelés. Cela pour faire des économies, sans traçabilité et sans compte rendu des sommes allouées.

La présidence se défend en nous disant que le rectorat qui tient les cordons de la bourse, nous "tire les oreilles", et que des universités comme Nanterre gèlent les postes d’EC à un taux de 70 %.
Je ne suis pas sûre de bien comprendre, je n'y connais rien, et la question m'intéresse.

Concrètement, cela veut dire que Paris-1 aurait les moyens de rémunérer 79 nouvelles recrues, et que l'équivalent de 35 salaires sont alloués à d'autres choses ? Quelles sont ces "sommes allouées" dont on ignore l'affectation ?

Non pas que je ne trouve pas affligeante toute décision visant à réduire le nombre de postes dans le supérieur, mais ce n'est pas pareil de dire : "La dotation qui nous est allouée par le rectorat/le ministère spécifiquement pour rémunérer nos enseignants-chercheurs et nos enseignantes-chercheuses ne nous permet pas d'ouvrir tous les postes dont nous aurions besoin" et "Compte tenu de la dotation globale dont nous disposons et que nous pouvons ventiler comme nous voulons, nous faisons le choix de geler 35 postes pour pouvoir financer d'autres choses (mais on ne vous dira pas quoi)". Dans le premier cas, c'est une question de choix de politique budgétaire nationale, dans le second cas, c'est une question de gouvernance (et éventuellement de transparence). Dans tous les cas, on est d'accord pour dire que ça buggue, mais c'est juste pour que je comprenne à quel niveau ça buggue. Wink
avatar
Dalathée2
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

Message par LaMaisonQuiRendFou le Dim 10 Déc 2017 - 23:00

@Dalathée2 a écrit:Dans tous les cas, on est d'accord pour dire que ça buggue, mais c'est juste pour que je comprenne à quel niveau ça buggue. Wink

Je crois que ça "buggue" de partout ! Dans mon UFR on est en sous-effectif chronique (je parle des enseignants titulaires) du coup on se retrouve à faire un max d'heures sup' (c'est parfois très difficile de trouver des vacataires valables, et de toute façon ce n'est pas une solution à tout). Depuis quelque temps, l'administration de l'Université nous reproche de faire trop d'heures sup'. La solution semble inévitable dans les années qui viennent : suppression partielle des TD, augmentation du nombre d'étudiants dans les TD restants (groupes de 60 ? 70 ?), réduction du nombre d'heures de cours dans les maquettes. L'autre jour j'ai même entendu dire en réunion que les examens coûtaient trop cher à organiser et qu'il fallait en réduire la durée (déjà courte)...

_________________
2016- Université : L2, L3, M1, M2
2015-2016 Année de stage : 2nde, 1ère
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accès à l'enseignement supérieur : les annonces du 30 octobre 2017

Message par henriette le Mar 12 Déc 2017 - 19:54


_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum