Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
madigoù
Niveau 5

Re: Stagiaires licenciés : appel à témoins ?

par madigoù le Mer 22 Nov 2017 - 19:22
@timoti a écrit:Moi je vous trouve bien dur avec les IPR, et je pense que beaucoup de reproches tombent à côté.

Le problème de base des IPR, c'est que les conseilleurs ne sont pas les payeurs. Ce qu'ils racontent, c'est peut être génial, peut être nul, on n'en sait rien tant qu'on ne le voit pas en pratique !

Personnellement, je suis pour le Tutorat ET l'inspection, voire même sur plusieurs années en début de carrière, mais ce que je veux (voulais) voir, c'est la preuve par l'exemple, allez hop, un cours / TD / TP par le tuteur et l'inspecteur devant la classe de l'inspecté.
Sinon c'est juste du baratin.

On va me dire pas le temps ? Si on décharge les tuteurs et inspecteurs d'une bonne partie de leur paperasse, c'est très faisable, et l'institution y gagnerait beaucoup en diffusion des "bonnes pratiques".

Ce que raconte certains IPR ce n'est pas juste du baratin, c'est du grand n'importe quoi ! Je trouve ces propos ultra naïfs. Les IPR dont nous parlons, ils sont hors sol. Leurs "conseils" ne sont ni géniaux ni nuls, ils sont inexistants.
Il ne s'agit pas pour eux de juger d'une pratique, mais de recracher dans le meilleur des cas, un jargon innommable, vous reprochant des problématiques pas assez problématisées, de ne pas avoir fait 12 séquences dans l'année même si vous avez bouclé le programme, votre "posture", une "stratégie dilatoire", de ne pas avoir fait étudier "un grand roman du XIXe siècle" parce que vous avez choisi pour vos élèves de quatrième Les Misérables et non Madame Bovary ou je ne sais quel  autre "grand" roman du XIXe siècle, de ne pas avoir fait travailler vos élèves en "îlots bonifiés" (alors que personne ne le faisait dans mon collège, et surtout pas mes collègues de lettres), et dans le pire des cas, de débiter des mensonges en dénigrant votre personnalité et votre pratique.
Je trouve aussi très naïf de penser qu'un IPR ou un formateur va accepter de se mettre ainsi en danger et de prendre le risque de perdre toute crédibilité en faisant cours à vos élèves. Une autre IPR de lettres qui avait au moins une aussi sale réputation que la mienne est venue inspecter un collègue. Il s'est fait bordéliser par une classe de 5e, qu'il avait déjà signalée à sa tutrice et à sa CDE qui n'ont rien fait pour l'aider. Bref, l'IPR se pointe, demande à un élève son classeur. Il refuse de lui donner. Elle n'a pas eu le dernier mot avec l'élève de 5e, mais vexée comme un pou a pondu un rapport bien pourri sur mon collègue soulignant son "manque d'autorité". La preuve par l'exemple, elle est là : l'IPR n'avait pas la moindre autorité, mais s'est empressée de dire que le stagiaire n'avait pas d'autorité car il n'avait pas écouté les conseils (sans préciser que sa tutrice et sa CDE l'avait bien laissé tomber et qu'en sa qualité d'IPR elle n'avait aucun conseil à donner puisqu'elle était incapable de les appliquer).
En revanche, je veux bien qu'on les décharge les pauvres chéris de leur paperasse et qu'on leur confisque leur crayon et leur ordinateur. Au moins ça évitera de lire des insanités. Le problème, c'est que certains ne savent faire que cela, pondre des rapports en tirant à la ligne et en justifiant leur verdict par le plus de mensonges et d'horreurs possibles. Et en plus ils aiment ça. Vous n'allez quand même pas leur retirer le seul petit plaisir qui leur reste, celui de nuire en toute impunité. Quelle cruauté ! Evil or Very Mad
avatar
Babarette
Grand sage

Re: Stagiaires licenciés : appel à témoins ?

par Babarette le Mer 22 Nov 2017 - 23:21
C'est ça le pire: en toute impunité. Les ignominies que mon inspectrice a écrite sur plusieurs de mes collègues ainsi que sur moi, elles sont officielles, elles sont dans nos dossiers au rectorat. Et personne n'a dit à cette dame qu'il serait bon qu'elle cessât d'écrire ce genre de tissus d’infamie, où chaque mot est pesé pour être un coup de poignard: parce qu'elle sait très bien, cette gargouille malfaisante (j'espère rester dans les clous de la charte), qu'en tant que professeurs de lettres, nous saurons percevoir l'attaque et qu'elle va nous blesser. C'est d'ailleurs au mieux, à peine voilé, mais le plus souvent, éclatant au grand jour. 

Alors on est peut-être très durs, mais si on s'accorde tous à dire que cette femme ferait mieux de ne pas se mordre la langue, parce qu'elle pourrait en mourir, on est peut-être très rancuniers hein... Mais si on en arrive là, ce n'est pas juste à cause de "conseils dont on ne sait pas s'ils sont géniaux ou non".

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
Ripoux1er
Niveau 2

Re: Stagiaires licenciés : appel à témoins ?

par Ripoux1er le Jeu 23 Nov 2017 - 1:18
Tout à fait d'accord avec vous concernant les IPR et les IG de manière générale. Leurs conseils ne sont pas du tout orientés sur la pratique, et c'est toujours la faute du professeur. Jamais celle d'autres acteurs : les élèves, CDE, formateurs, tuteurs... Neutral
Et le souci c'est que personne ne va se mettre en danger pour un stagiaire. Les tuteurs et collègues ont aussi peur de se faire démolir lors d'une inspection. Un CDE ou un autre IPR ne va pas remettre en cause les écrits ou paroles de ses collègues ; hélas.

Sinon une question hors-sujet : Je viens de finaliser mon inscription à Pôle Emploi, et on me demande mon "Attestation Employeur". Je dois donner quoi exactement ? :blague:
Feyn
Niveau 5

Re: Stagiaires licenciés : appel à témoins ?

par Feyn le Jeu 23 Nov 2017 - 9:04
@Lefteris a écrit:
@CharlotteMason a écrit:Bonjour, je me permets de joindre la discussion sur les stages qui se sont mal passés, car je cherche des témoignanges de stagiaires qui ont souffert un burn-out, plus précisément, pour un article.

Si ça vous concerne, je vous remercie de me contacter (anonymement si vous voulez) par MP.

Charlotte
Si je peux me permettre, il  me paraît bon de solliciter aussi l'avis de jeunes enseignants qui ont été titularisés, mais arrivés quand même au bout du rouleau en fin de stage, usés, en  pleurs, ayant vécu dans l'angoisse une année. Ils ont simplement été moins malchanceux que d'autres qui ont subi la décimation. Car vu le pourcentage de licenciés, c'est bien de cela qu'il s'agit.


J'ai été titularisé à la fin de mon année de stage d'agreg. J'avais la chance d'être déjà titulaire du CAPES, et il a fallu que je valide mon agrégation dans un nouvel établissement.
Ce que je lis sur ce fil ne m'étonne pas. J'ai pour ma part été victime d'un nombre incalculable d'actions malveillantes de la part des chefs (jusqu'à me "convoquer" en plein cours, pour m'annoncer qu'on annulait une retenue que j'avais mise pour travaux non rendus...). Lorsqu'un chef passe dans les classes que vous avez pour demander qui a reçu une punition de M. Machin, et pourquoi... Ou que les cpe demandent aux élèves si ce que vous avez écrit dans un rapport est vrai... Et bien il faut être sacrément sûr de soi et carré pour ne pas sombrer.
Les deux IPR venus m'inspecter m'ont passé un savon à l'oral pour des broutilles pédagogiques (telle chose aurait dû être présentée comme cela...) mais leurs rapports ont été bon parce qu'il n'y avait pas grand chose à redire ! Pour preuve, ma titularisation sans aucune vague...

A tous les stagiaires qui font des erreurs (et c'est normal) et sur qui les chefs/IPR/membres de l'espe se défoulent... Sachez garder de la distance et vous arrêter (via un médecin) s'il le faut. Ça a été pour ma part le seul moyen de faire cesser le harcèlement dont j'ai été victime durant un an.
madigoù
Niveau 5

Re: Stagiaires licenciés : appel à témoins ?

par madigoù le Jeu 23 Nov 2017 - 11:01
@Ripoux1er a écrit:Sinon une question hors-sujet : Je viens de finaliser mon inscription à Pôle Emploi, et on me demande mon "Attestation Employeur". Je dois donner quoi exactement ? :blague:

C'est ton employeur, donc le Rectorat, qui doit te la fournir. Normalement ils auraient dû te l'envoyer dans la foulée après ton arrêté de licenciement. Je l'avais demandé à la Dipe 1 de mon rectorat qui a traîné pour me l'envoyer. Appelle-les et s'ils mettent de la mauvaise volonté à te l'envoyer, fais ta demande en LAR en leur rappelant leurs obligations. En effet, ton dossier à Pôle emploi ne pourra pas être bouclé sans cette attestation.
avatar
Babarette
Grand sage

Re: Stagiaires licenciés : appel à témoins ?

par Babarette le Jeu 23 Nov 2017 - 12:44
Il faut la leur demander parfois, sinon, ils ne se bougent pas. 
C'est un document sur lequel il est écrit "attestation employeur", tu ne pourras pas te tromper quand tu l'auras. 
C'est assez dingue qu'ils ne te l'aient toujours pas envoyé à ce stade.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Stagiaires licenciés : appel à témoins ?

par Lefteris le Jeu 23 Nov 2017 - 13:12
@Feyn a écrit:


J'ai été titularisé à la fin de mon année de stage d'agreg. J'avais la chance d'être déjà titulaire du CAPES, et il a fallu que je valide mon agrégation dans un nouvel établissement.
Ce que je lis sur ce fil ne m'étonne pas. J'ai pour ma part été victime d'un nombre incalculable d'actions malveillantes de la part des chefs (jusqu'à me "convoquer" en plein cours, pour m'annoncer qu'on annulait une retenue que j'avais mise pour travaux non rendus...). Lorsqu'un chef passe dans les classes que vous avez pour demander qui a reçu une punition de M. Machin, et pourquoi... Ou que les cpe demandent aux élèves si ce que vous avez écrit dans un rapport est vrai... Et bien il faut être sacrément sûr de soi et carré pour ne pas sombrer.
Les deux IPR venus m'inspecter m'ont passé un savon à l'oral pour des broutilles pédagogiques (telle chose aurait dû être présentée comme cela...) mais leurs rapports ont été bon parce qu'il n'y avait pas grand chose à redire ! Pour preuve, ma titularisation sans aucune vague...

A tous les stagiaires qui font des erreurs (et c'est normal) et sur qui les chefs/IPR/membres de l'espe se défoulent... Sachez garder de la distance et vous arrêter (via un médecin) s'il le faut. Ça a été pour ma part le seul moyen de faire cesser le harcèlement dont j'ai été victime durant un an.
Ce genre de retour est malheureusement trop  fréquent de la part de stagiaires, et parfois de jeunes titulaires qui se font ainsi malmener, engueuler en public devant les élèves, par le CDE, parfois même par des CPE qui se croient autorisés à les réprimander, et auxquels ils n'osent pas fermer leur porte. Et ces jeunes enseignants tournent parfois aux anxiolytiques, n'osant pas se défendre. De temps et en temps, un se syndique, raconte tout, et nous intervenons. Nous avons sur notre ressort  un établissement où ce genre de méthodes est fréquent, où la plupart des enseignants demandent leur mutation au bout d'un an, préfèrent même  être TZR.  Le CDE signalé au rectorat, qui  reconnaît le problème, mais que faire à part bloquer le CDE au même endroit ? et ça continue.
Ce qui me manque vraiment, c'est de comprendre le "pourquoi" de ce genre de comportement...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
malicroix
Niveau 1

Re: Stagiaires licenciés : appel à témoins ?

par malicroix le Mar 12 Déc 2017 - 9:33
Bonjour,

Vous serait-il possible de me contacter par MP car nouvellement inscrit sur le forum je ne suis pas autorisé à contacter les autres membres j'ignore pourquoi or je souhaiterais témoigner de la façon dont se passe mon stage.Merci
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Stagiaires licenciés : appel à témoins ?

par Lefteris le Mar 12 Déc 2017 - 22:11
@malicroix a écrit:Bonjour,

Vous serait-il possible de me contacter par MP car nouvellement inscrit sur le forum je ne suis pas autorisé à contacter les autres membres j'ignore pourquoi or je souhaiterais témoigner de la façon dont se passe mon stage.Merci
A qui s'adresse le "vous" ? Aux divers intervenants ?

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
wilfried12
Niveau 8

Re: Stagiaires licenciés : appel à témoins ?

par wilfried12 le Mar 12 Déc 2017 - 22:41
En toute logique au créateur du fil.
malicroix
Niveau 1

Re: Stagiaires licenciés : appel à témoins ?

par malicroix le Mer 20 Déc 2017 - 15:27
Bonjour,

Impossible de contacter " Charlotte Mason" ou qui ce soit d'autre par MP .

Pouvez vous , vous les autres membres désireux de témoigner , la contacter pour moi s'il vous plait?
Pour répondre à "wilfried 12 " , oui , hélas , je suis dans le plus mauvais cas de figure: ancien contractuel, de plus de 35 ans et ayant  travaillé dans l'enseignement privé mais c'est le CAPES que j'ai obtenu pas le CAFEP.
Merci de votre aide!
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Stagiaires licenciés : appel à témoins ?

par Thalia de G le Mer 20 Déc 2017 - 15:30
@malicroix a écrit:Bonjour,

Impossible de contacter " Charlotte Mason" ou qui ce soit d'autre par MP .
C'est normal, il faut avoir posté 7 messages avant de pouvoir envoyer un mp.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
malicroix
Niveau 1

Re: Stagiaires licenciés : appel à témoins ?

par malicroix le Mer 20 Déc 2017 - 15:32
Merci de votre réponse rapide!

Le printemps, l'été puis l'automne ... Et l'hiver, comment le trouvez-vous?
avatar
amethyste
Grand sage

Re: Stagiaires licenciés : appel à témoins ?

par amethyste le Mer 20 Déc 2017 - 15:35
Froid et humide Razz . Allez, encore un message !

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Stagiaires licenciés : appel à témoins ?

par Thalia de G le Mer 20 Déc 2017 - 15:38
@amethyste a écrit:Froid et humide Razz . Allez, encore un message !
En forme de présentation, peut-être ? http://www.neoprofs.org/f26-votre-presentation

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
madigoù
Niveau 5

Re: Stagiaires licenciés : appel à témoins ?

par madigoù le Sam 23 Déc 2017 - 11:05
@malicroix a écrit:Bonjour,

Impossible de contacter " Charlotte Mason" ou qui ce soit d'autre par MP .

Pouvez vous , vous les autres membres désireux de témoigner , la contacter pour moi s'il vous plait?
Pour répondre à "wilfried 12 " , oui , hélas , je suis dans le plus mauvais cas de figure: ancien contractuel, de plus de 35 ans et ayant  travaillé dans l'enseignement privé mais c'est le CAPES que j'ai obtenu pas le CAFEP.
Merci de votre aide!

Tiens le profil me fait bien penser à quelqu'un. Sauf qu'en plus d'avoir été contractuelle j'avais travaillé non dans l'enseignement privé mais dans le secteur privé. Et je ne n'avais pas de master MEEF. Autant dire que mon profil a fortement déplu, comme le tien certainement. Tu as réussi à contacter quelqu'un ? Des personnes t'ont contacté ? Sinon je peux le faire dans la foulée en MP si tu veux.
malicroix
Niveau 1

Re: Stagiaires licenciés : appel à témoins ?

par malicroix le Mer 27 Déc 2017 - 9:57
Bonjour,

Oui ,je veux bien , merci!
Une autre personne m' a contacté  mais seulement pour s'assurer que je correspondais bien à son profil,ce qui est le cas, hélas...
Contenu sponsorisé

Re: Stagiaires licenciés : appel à témoins ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum