Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
romain2203
Niveau 5

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par romain2203 le Mer 10 Jan 2018 - 18:35
@Bouboule a écrit:
Cet article parle donc de 6 disciplines pour 12h de tronc commun en terminale.

Le calcul m'en laisse sans voix
wilfried12
Niveau 8

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par wilfried12 le Mer 10 Jan 2018 - 18:40
Je crois que c'est pas plus mal de pas avoir de maths dans le tronc commun en terminale Razz
Bouboule
Expert spécialisé

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Bouboule le Mer 10 Jan 2018 - 21:35
@wilfried12 a écrit:Je crois que c'est pas plus mal de pas avoir de maths dans le tronc commun en terminale Razz

Cela dépend.
Si tout là haut, ils étaient capables de pondre 2h intelligentes (par exemple un calculus de base), cela libérerait autant de temps pour pondre une vraie majeure de maths de 6h, ce qui permettrait d'en avoir 8 au total.
avatar
ben2510
Neoprof expérimenté

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par ben2510 le Jeu 11 Jan 2018 - 0:09
8h ? Ma fille est en TS et a dix heures de maths actuellement.
Cela resterait une régression.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
avatar
VinZT
Grand sage

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par VinZT le Jeu 11 Jan 2018 - 0:12
@ben2510 a écrit:8h ? Ma fille est en TS et a dix heures de maths actuellement.
Cela resterait une régression.

Euh … l'horaire officiel est de 6 h, plus éventuellement 2 h de spé, ce qui fait bien 8 h.
Le reste (dédoublement éventuel, AP) dépend de la politique de l'établissement.

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Bouboule
Expert spécialisé

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Bouboule le Jeu 11 Jan 2018 - 0:15
@VinZT a écrit:
@ben2510 a écrit:8h ? Ma fille est en TS et a dix heures de maths actuellement.
Cela resterait une régression.

Euh … l'horaire officiel est de 6 h, plus éventuellement 2 h de spé, ce qui fait bien 8 h.
Le reste (dédoublement éventuel, AP) dépend de la politique de l'établissement.

Je ne compte effectivement pas AP, etc.

J'espère qu'il n'y aura pas régression (mais j'ai des doutes).
avatar
Moonchild
Expert spécialisé

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Moonchild le Jeu 11 Jan 2018 - 1:15
@Bouboule a écrit:
@wilfried12 a écrit:Je crois que c'est pas plus mal de pas avoir de maths dans le tronc commun en terminale Razz

Cela dépend.
Si tout là haut, ils étaient capables de pondre 2h intelligentes (par exemple un calculus de base), cela libérerait autant de temps pour pondre une vraie majeure de maths de 6h, ce qui permettrait d'en avoir 8 au total.

Je crois que quoi qu'on puisse pondre comme programme, les heures de tronc commun en maths au lycée sont de toutes façons des heures presque intégralement gaspillées, à moins qu'il n'y ait une sélection drastique à l'entrée mais il me semble que ce n'est pas l'option vers laquelle on se dirige.
Tant qu'on traîne l'intégralité d'une cohorte dans un parcours commun, on se retrouve à chercher un impossible compromis et, pour maintenir un climat qui permette encore de faire cours, il faut en fin de compte inévitablement baisser les exigences pour s'adapter à la majorité d'élèves qui est en difficulté ce qui fait que les autres végètent. Il suffit de voir ce qui se passe en seconde - qui est de fait devenue la cinquième année de collège - pour comprendre qu'en ce qui concerne les maths (mais certainement aussi pour d'autres matières), le tronc commun est structurellement inefficace.
Il serait très inquiétant que la rumeur du tronc commun contenant les maths en première se confirme car cela signifierait sans doute que certaines notions centrales d'analyse qu'on retrouve actuellement dans les programmes de toutes les sections de manière plus ou moins approfondie superficielle (second degré, dérivation, généralités sur les suites) y seraient intégrées et feraient donc l'objet d'un traitement minimal en terme d'exigence, fragilisant ainsi les bases des élèves qui se destinent à poursuivre des études avec un fort contenu mathématiques.

@tintin4444 a écrit:https://aix.snes.edu/reforme-du-baccalaureat-et-du-lycee-bas-les-masques.html

Les séries technologiques seraient elles aussi supprimées (STMG, STI2D, ST2S, STL) tout comme les enseignements d'exploration de seconde.
Le projet sera rendu dans les prochaines semaines.

Je ne verserais pas la moindre larme pour les enseignements d'exploration de seconde qui sont - sauf exceptions locales - une vaste fumisterie. En revanche, la disparition des séries technologiques serait une catastrophe pour les enseignements du tronc commun où il faudrait en définitive s'aligner sur le profil des STMG...
Bouboule
Expert spécialisé

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Bouboule le Jeu 11 Jan 2018 - 1:52
@Moonchild a écrit:
@Bouboule a écrit:
@wilfried12 a écrit:Je crois que c'est pas plus mal de pas avoir de maths dans le tronc commun en terminale Razz

Cela dépend.
Si tout là haut, ils étaient capables de pondre 2h intelligentes (par exemple un calculus de base), cela libérerait autant de temps pour pondre une vraie majeure de maths de 6h, ce qui permettrait d'en avoir 8 au total.

Je crois que quoi qu'on puisse pondre comme programme, les heures de tronc commun en maths au lycée sont de toutes façons des heures presque intégralement gaspillées, à moins qu'il n'y ait une sélection drastique à l'entrée mais il me semble que ce n'est pas l'option vers laquelle on se dirige.
Tant qu'on traîne l'intégralité d'une cohorte dans un parcours commun, on se retrouve à chercher un impossible compromis et, pour maintenir un climat qui permette encore de faire cours, il faut en fin de compte inévitablement baisser les exigences pour s'adapter à la majorité d'élèves qui est en difficulté ce qui fait que les autres végètent. Il suffit de voir ce qui se passe en seconde - qui est de fait devenue la cinquième année de collège - pour comprendre qu'en ce qui concerne les maths (mais certainement aussi pour d'autres matières), le tronc commun est structurellement inefficace.
Il serait très inquiétant que la rumeur du tronc commun contenant les maths en première se confirme car cela signifierait sans doute que certaines notions centrales d'analyse qu'on retrouve actuellement dans les programmes de toutes les sections de manière plus ou moins approfondie superficielle (second degré, dérivation, généralités sur les suites) y seraient intégrées et feraient donc l'objet d'un traitement minimal en terme d'exigence, fragilisant ainsi les bases des élèves qui se destinent à poursuivre des études avec un fort contenu mathématiques.


"Je" suis beaucoup plus cynique que toi.
"Je" ne "mettrai(s)" pas dans le même cours de tronc commun ceux qui ont une majeure lettres-arts (au hasard, hein) et ceux qui ont une majeure maths-info... si tu vois ce que je veux dire.

L'autre remarque est qu'il n'est pas évident que dans un hypothétique tronc commun de première, il faille mettre la dérivation justement.
avatar
Mathador
Niveau 8

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Mathador le Jeu 11 Jan 2018 - 2:21
@Moonchild a écrit:Tant qu'on traîne l'intégralité d'une cohorte dans un parcours commun, on se retrouve à chercher un impossible compromis et, pour maintenir un climat qui permette encore de faire cours, il faut en fin de compte inévitablement baisser les exigences pour s'adapter à la majorité d'élèves qui est en difficulté ce qui fait que les autres végètent. Il suffit de voir ce qui se passe en seconde - qui est de fait devenue la cinquième année de collège - pour comprendre qu'en ce qui concerne les maths (mais certainement aussi pour d'autres matières), le tronc commun est structurellement inefficace.

Faux, il sera efficace pour compenser les postes perdus aux concours. Et sinon, si on veut limiter les inégalités entres les acquis des élèves, on peut aussi faire des choses peu traitées au collège. Comme par exemple Python ou encore des maths modernes.

@Moonchild a écrit:Je crois que quoi qu'on puisse pondre comme programme, les heures de tronc commun en maths au lycée sont de toutes façons des heures presque intégralement gaspillées, à moins qu'il n'y ait une sélection drastique à l'entrée mais il me semble que ce n'est pas l'option vers laquelle on se dirige.

C'est dommage, on économiserait encore plus de postes. Et au passage on renforcerait l'attractivité de l'agrégation, qui ne fait actuellement pas le plein dans plusieurs matières.

@Moonchild a écrit:Il serait très inquiétant que la rumeur du tronc commun contenant les maths en première se confirme car cela signifierait sans doute que certaines notions centrales d'analyse qu'on retrouve actuellement dans les programmes de toutes les sections de manière plus ou moins approfondie superficielle (second degré, dérivation, généralités sur les suites) y seraient intégrées et feraient donc l'objet d'un traitement minimal en terme d'exigence, fragilisant ainsi les bases des élèves qui se destinent à poursuivre des études avec un fort contenu mathématiques.

Rien ne nous empêchera de réinvestir les notions du tronc commun en mineure ou majeure. Et d'ailleurs je ne pense pas qu'on y mettrait de la dérivation ou du second degré, c'est trop compliqué ces trucs-là. Je pense plutôt à pourcentages - 1er degré - suites - probas. Le problème c'est surtout que les 3 heures de tronc commun en 1ère risquent d'être moins efficaces que s'ils avaient 3 heures de plus en majeure.

_________________
« Que dites-vous ?… C’est inutile ?… Je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !
Non ! non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile ! » (Cyrano de Bergerac)
« Un mathématicien est une machine à transformer le café en théorème. » (Alfréd Rényi)
avatar
Moonchild
Expert spécialisé

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Moonchild le Jeu 11 Jan 2018 - 3:50
@Mathador a écrit:
@Moonchild a écrit:Tant qu'on traîne l'intégralité d'une cohorte dans un parcours commun, on se retrouve à chercher un impossible compromis et, pour maintenir un climat qui permette encore de faire cours, il faut en fin de compte inévitablement baisser les exigences pour s'adapter à la majorité d'élèves qui est en difficulté ce qui fait que les autres végètent. Il suffit de voir ce qui se passe en seconde - qui est de fait devenue la cinquième année de collège - pour comprendre qu'en ce qui concerne les maths (mais certainement aussi pour d'autres matières), le tronc commun est structurellement inefficace.

Faux, il sera efficace pour compenser les postes perdus aux concours. Et sinon, si on veut limiter les inégalités entres les acquis des élèves, on peut aussi faire des choses peu traitées au collège. Comme par exemple Python ou encore des maths modernes.

@Moonchild a écrit:Je crois que quoi qu'on puisse pondre comme programme, les heures de tronc commun en maths au lycée sont de toutes façons des heures presque intégralement gaspillées, à moins qu'il n'y ait une sélection drastique à l'entrée mais il me semble que ce n'est pas l'option vers laquelle on se dirige.

C'est dommage, on économiserait encore plus de postes. Et au passage on renforcerait l'attractivité de l'agrégation, qui ne fait actuellement pas le plein dans plusieurs matières.

@Moonchild a écrit:Il serait très inquiétant que la rumeur du tronc commun contenant les maths en première se confirme car cela signifierait sans doute que certaines notions centrales d'analyse qu'on retrouve actuellement dans les programmes de toutes les sections de manière plus ou moins approfondie superficielle (second degré, dérivation, généralités sur les suites) y seraient intégrées et feraient donc l'objet d'un traitement minimal en terme d'exigence, fragilisant ainsi les bases des élèves qui se destinent à poursuivre des études avec un fort contenu mathématiques.

Rien ne nous empêchera de réinvestir les notions du tronc commun en mineure ou majeure. Et d'ailleurs je ne pense pas qu'on y mettrait de la dérivation ou du second degré, c'est trop compliqué ces trucs-là. Je pense plutôt à pourcentages - 1er degré - suites - probas. Le problème c'est surtout que les 3 heures de tronc commun en 1ère risquent d'être moins efficaces que s'ils avaient 3 heures de plus en majeure.

C'est un bel euphémisme !

On passerait 3 heures sur les pourcentages, le premier degré, ajoutons aussi les statistiques, les lectures graphiques pour les fonctions (et puis notre Inspection nous dira que grâce aux TICE, on peut sans problème faire comprendre visuellement la notion de dérivée et éviter la technicité calculatoire), pour les suites on se bornerait aux modes de génération et illustration graphique à grand renfort de tableur, quant aux probabilités on en resterait aux exercices basiques (avec, à tous les coups, la loi binomiale sans la formule des probabilités puisque grâce aux calculatrices et aux logiciels...). Il n'est pas impossible que la programmation en Python y soit intégré, ce qui sera une catastrophe car c'est beaucoup trop abstrait pour la grande majorité des élèves, ceux qui n'ont pas une maîtrise suffisamment fine du Français et des rudiments de maths pour pouvoir accéder à la logique élémentaire de la programmation dans un langage qui n'est pas le plus simple qui soit ; à tout prendre Scratch serait plus adapté...

Bien sûr, on pourra réinvestir "tout ça" en majeure, mais vu que "tout ça" se limitera à des approches intuitives et à des exercices contextualisés neuneus simplistes (c'est-à-dire d'un niveau mathématique très faible, la principale  difficulté étant justement la contextualisation), autant dire qu'en majeure on repartira quasiment de zéro. Non seulement ces trois heures de mineures seraient une énorme perte de temps, mais cela poserait aussi le problème d'une double approche des maths presque "schizophrénique" qui se voudrait (peut-être ?) rigoureuse en majeure tandis qu'elle serait intuitive et ouverte aux tâtonnements, astuces, raccourcis et approximations de toute sorte en tronc commun générant ainsi de mauvais réflexes que les élèves devraient désapprendre pour les modules d'approfondissement.
avatar
Hypermnestre
Habitué du forum

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Hypermnestre le Jeu 11 Jan 2018 - 8:31
On pourrait peut-être modifier le titre du topic : le gouvernement envisage la suppression des séries générales certes, mais aussi disparition pure et simple des séries techno...
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Ruthven le Jeu 11 Jan 2018 - 8:40
Epreuves des majeures finalement en mai ?

http://www.vousnousils.fr/2018/01/10/reforme-du-bac-des-epreuves-ponctuelles-organisees-chaque-semestre-en-terminale-611446

avatar
Hypermnestre
Habitué du forum

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Hypermnestre le Jeu 11 Jan 2018 - 10:06
@Ruthven a écrit:Epreuves des majeures finalement en mai ?

http://www.vousnousils.fr/2018/01/10/reforme-du-bac-des-epreuves-ponctuelles-organisees-chaque-semestre-en-terminale-611446

Peut-être suis naïve, mais toutes ces annonces de modifications laissent à croire que les choses ne sont pas déjà décidées définitivement, qu'ils sont vraiment à l'écoute et ouverts à la discussion...
Cela changerait par rapport aux précédentes consultations.
profitalien
Je viens de m'inscrire !

Et la place de la LV2

par profitalien le Jeu 11 Jan 2018 - 12:50
Moi je suis prof de LV2 LV3 en lycée. C'est déjà la lutte perpétuelle pour recruter et je trouve que dans mon établissement on s'en sort pas mal par rapport aux autres.

Mais avec cette réforme qui fait la part belle à certaines matières et qui en néglige d'autres je me fais un réel souci pour l'enseignement de la LV2, et encore plus de la LV3! On ne peut pas faire de tous nos élèves des petits économistes ou des petits banquiers! Je me sens vraiment attaqué dans ma fonction de professeur!
avatar
wanax
Fidèle du forum

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par wanax le Jeu 11 Jan 2018 - 13:21
@Bouboule a écrit:(...)
"Je" suis beaucoup plus cynique que toi.
"Je" ne "mettrai(s)" pas dans le même cours de tronc commun ceux qui ont une majeure lettres-arts (au hasard, hein) et ceux qui ont une majeure maths-info... si tu vois ce que je veux dire.(...)
Chuis très limité, pourrais-tu être plus précis ? Very Happy
avatar
Kilmeny
Guide spirituel

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Kilmeny le Jeu 11 Jan 2018 - 13:39
Les épreuves au mois de mai : quels élèves vont venir après ? L'année scolaire sera finie en avril...

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
avatar
VinZT
Grand sage

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par VinZT le Jeu 11 Jan 2018 - 13:55
@Kilmeny a écrit:Les épreuves au mois de mai : quels élèves vont venir après ?  L'année scolaire sera finie en avril...

Et le Grand Oral, qu'en fais-tu, hein ?

Autant je comprenais la logique d'épreuves vers le mois de mars (pour Parcoursup), autant décaler vers mai, suivi d'autres épreuves fin juin, je ne vois pas bien l'avantage (à part annualiser notre temps de travail, corsican egg).

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Isidoria
Doyen

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Isidoria le Jeu 11 Jan 2018 - 13:59
N'y-aurait-il pas la suite (et fin) du contrôle continu, après?
avatar
VinZT
Grand sage

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par VinZT le Jeu 11 Jan 2018 - 14:13
@Isidoria a écrit:N'y-aurait-il pas la suite (et fin) du contrôle continu, après?

Aux dernières nouvelles rumeurs, la part du contrôle continu se situerait entre rien et pas grand chose.

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Anaxagore
Empereur

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Anaxagore le Jeu 11 Jan 2018 - 14:33
Je ne suis pas certain de le déplorer.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne
avatar
Kilmeny
Guide spirituel

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Kilmeny le Jeu 11 Jan 2018 - 14:35
Pas assez pour retenir les élèves...
Peu d'épreuves terminales, un contrôle continu réduit = des élèves qui n'apprendront plus. Ils ne travaillent que pour les notes...

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
avatar
speranza
Niveau 4

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par speranza le Jeu 11 Jan 2018 - 18:49
@profitalien a écrit:Moi je suis prof de LV2 LV3 en lycée. C'est déjà la lutte perpétuelle pour recruter et je trouve que dans mon établissement on s'en sort pas mal par rapport aux autres.

Mais avec cette réforme qui fait la part belle à certaines matières et qui en néglige d'autres je me fais un réel souci pour l'enseignement de la LV2, et encore plus de la LV3! On ne peut pas faire de tous nos élèves des petits économistes ou des petits banquiers! Je me sens vraiment attaqué dans ma fonction de professeur!

Effectivement, il y a de quoi se faire du souci...Ils ne doutent de rien, au ministère. Attendons le texte officiel avant de commencer à faire des nuits blanches, mais pensons déjà à la reconversion.

_________________
« Voici la morale parfaite : vivre chaque jour comme si c’était le dernier ; Ne pas s’agiter, ne pas sommeiller, ne pas faire semblant. » Marc Aurele
Bouboule
Expert spécialisé

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Bouboule le Jeu 11 Jan 2018 - 21:39
@wanax a écrit:
@Bouboule a écrit:(...)
"Je" suis beaucoup plus cynique que toi.
"Je" ne "mettrai(s)" pas dans le même cours de tronc commun ceux qui ont une majeure lettres-arts (au hasard, hein) et ceux qui ont une majeure maths-info... si tu vois ce que je veux dire.(...)
Chuis très limité, pourrais-tu être plus précis ? Very Happy

Le programme de maths de TS est national.
Le cours de maths de la TS1 de LLG est-il le même que celui de la TS7 du lycée XY à Tripatille ?
(Je me doute que tu as compris.)
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Kimberlite le Ven 12 Jan 2018 - 2:21
@Cicyle a écrit:Heureusement que je n'enseigne pas cette année. Je crois que je perdrais vite patience en voyant les collègues se contreficher de la fin de nos matières et de nos filières (voire trouver ça bien, "tu comprends, le gouvernement essaie de lutter contre la stigmatisation des filières techno, c'est bien")… Sad
Discussion avec mes collègues de sciences: pour les changements concernant les SVT et la pétition certains étaient au courant, mais par contre grosse surprise quand je leur ai expliqué que les filières techno étaient menacées. Nous sommes en collège, donc moins concernés, mais quand même!

Il faudrait vraiment relayer la nouvelle, et lancer une pétition...
Y a pas d'asso regroupant les enseignants des filières techno?

_________________
Spoiler:
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Ruthven le Ven 12 Jan 2018 - 8:27
Même version sans les maths dans le tronc commun de Terminale :
http://sections.se-unsa.org/34/spip.php?article2802

Avec le côté sympa d'épreuves en fin de premier semestre de Terminale pour le tronc commun ... Le second semestre risque d'être long pour les collègues.
avatar
Cicyle
Sage

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Cicyle le Ven 12 Jan 2018 - 12:51
@Kimberlite a écrit:
@Cicyle a écrit:Heureusement que je n'enseigne pas cette année. Je crois que je perdrais vite patience en voyant les collègues se contreficher de la fin de nos matières et de nos filières (voire trouver ça bien, "tu comprends, le gouvernement essaie de lutter contre la stigmatisation des filières techno, c'est bien")… Sad
Discussion avec mes collègues de sciences: pour les changements concernant les SVT et la pétition certains étaient au courant, mais par contre grosse surprise quand je leur ai expliqué que les filières techno étaient menacées. Nous sommes en collège, donc moins concernés, mais quand même!

Il faudrait vraiment relayer la nouvelle, et lancer une pétition...
Y a pas d'asso regroupant les enseignants des filières techno?
Pour nous, il y a l'UPBM, qui s'entend bien avec l'APSMS. Mais je trouve qu'ils manquent un peu (c'est un euphémisme) de réactivité sur le coup… humhum
Contenu sponsorisé

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum