Le retour des vaches maigres

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le retour des vaches maigres

Message par Isis39 le Sam 4 Nov 2017 - 11:33

Six mois après le début du quinquennat, le doute n’est quasiment plus permis. Les années qui viennent devraient bel et bien être marquées par une nouvelle baisse du pouvoir d’achat, pour les enseignants. Après la courte embellie des dernières années, qui n’a pas compensé la grisaille de la période précédente, plusieurs dossiers attestent que les enseignants ne sont pas une priorité pour le gouvernement.

http://blog.francetvinfo.fr/l-instit-humeurs/2017/11/04/le-retour-des-vaches-maigres.html
avatar
Isis39
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour des vaches maigres

Message par Daphné le Sam 4 Nov 2017 - 11:39

Pourquoi "le retour", ça fait un moment que ça dure.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour des vaches maigres

Message par Zagara le Sam 4 Nov 2017 - 11:47

Une donnée en passant : les Français n'ont retrouvé, en moyenne, leur niveau de pouvoir d'achat de 2006-2007 qu'en 2016-2017. La crise économique a créé une décennie perdue pour beaucoup de gens.
https://www.lesechos.fr/06/06/2017/LesEchos/22459-039-ECH_notre-decennie-perdue.htm
https://www.challenges.fr/economie/pouvoir-d-achat-des-francais-une-decennie-perdue-avec-la-crise_14844

Donc bon, ça fait 10 ans que c'est la vache maigre à cause des fabricants de produits financiers complexes qui ont tout pété et des banques qu'on a renfloué gratuitement sur notre dos.
On peut d'ailleurs facilement deviner quelles régions ont perdu le plus de pouvoir d'achat et n'ont pas encore retrouvé leur niveau d'avant crise. Indice : elles votent FN.


Dernière édition par Zagara le Sam 4 Nov 2017 - 11:51, édité 2 fois
avatar
Zagara
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour des vaches maigres

Message par gnafron2004 le Sam 4 Nov 2017 - 11:48

Une embellie ces dernières années? Je devais avoir des peaux de saucisson devant les yeux, moi...
avatar
gnafron2004
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour des vaches maigres

Message par Daphné le Sam 4 Nov 2017 - 11:53

C'est bien ce que je dis : le blocage des salaires par rapport à l'augmentation des prix dure depuis bien plus longtemps. Même quand le point d'indice n'était pas bloqué, on avait une piteuse augmentation de 0,5 % et encore pas tous les ans, nos salaires ont décroché depuis bien bien longtemps.
Je dirais au moins trente ans si ce n'est plus.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour des vaches maigres

Message par Isis39 le Sam 4 Nov 2017 - 11:55

@gnafron2004 a écrit:Une embellie ces dernières années? Je devais avoir des peaux de saucisson devant les yeux, moi...

Pour les profs des écoles il y a eu la création de l'équivalent de l'ISOE.
avatar
Isis39
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour des vaches maigres

Message par Thalia de G le Sam 4 Nov 2017 - 12:04

@Daphné a écrit:C'est bien ce que je dis : le blocage des salaires par rapport à l'augmentation des prix dure depuis bien plus longtemps. Même quand le point d'indice n'était pas bloqué, on avait une piteuse augmentation de 0,5 % et encore pas tous les ans, nos salaires ont décroché depuis bien bien longtemps.
Je dirais au moins trente ans si ce n'est plus.
Je suis moins experte que toi dans ce domaine, mais effectivement en début de carrière je considérais que je gagnais relativement bien ma vie. En milieu et fin de carrière, ma vision des choses a changé.
Et comme la pension est calculée sur les derniers traitements...

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
Amer automne.
avatar
Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour des vaches maigres

Message par Hérodoute le Sam 4 Nov 2017 - 12:13

Que l'on ne se fasse pas d'illusion, l'objectif est de nous faire faire plus d'heures de cours afin "d'augmenter" notre salaire et d'éviter les remplacements des départs à la retraite.
C'est une méthode qui nous prend vraiment pour des truffes... quoique vu le prix des truffes...

_________________
"Le réchauffement climatique ? Deux degrés de plus, c'est que dalle, non ?", philosophe anonyme de la télé-réalité.  abi abi abi abi
avatar
Hérodoute
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour des vaches maigres

Message par Daphné le Sam 4 Nov 2017 - 12:34

@Thalia de G a écrit:
@Daphné a écrit:C'est bien ce que je dis : le blocage des salaires par rapport à l'augmentation des prix dure depuis bien plus longtemps. Même quand le point d'indice n'était pas bloqué, on avait une piteuse augmentation de 0,5 % et encore pas tous les ans, nos salaires ont décroché depuis bien bien longtemps.
Je dirais au moins trente ans si ce n'est plus.
Je suis moins experte que toi dans ce domaine, mais effectivement en début de carrière je considérais que je gagnais relativement bien ma vie. En milieu et fin de carrière, ma vision des choses a changé.
Et comme la pension est calculée sur les derniers traitements...

Quand j'ai débuté nos salaires de fonctionnaires suivaient l'inflation.
Puis ils ont commencé à décrocher progressivement depuis le début des années 80... lentement mais surement... ben oui, au point qu'au bout d'un moment un député avait dit à Jospin alors ministre de l'EN qu'il fallait faire quelque chose pour les professeurs, ça devenait criant. On était fin des années 80. Ce à quoi il aurait répondu : à quoi bon faire quelque chose pour des gens qui de toute façon voteront pour nous ?
Bon il a vu...un peu plus tard...après des années Allègre en plus !
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour des vaches maigres

Message par Thalia de G le Sam 4 Nov 2017 - 13:40

@Daphné a écrit:
@Thalia de G a écrit:
@Daphné a écrit:C'est bien ce que je dis : le blocage des salaires par rapport à l'augmentation des prix dure depuis bien plus longtemps. Même quand le point d'indice n'était pas bloqué, on avait une piteuse augmentation de 0,5 % et encore pas tous les ans, nos salaires ont décroché depuis bien bien longtemps.
Je dirais au moins trente ans si ce n'est plus.
Je suis moins experte que toi dans ce domaine, mais effectivement en début de carrière je considérais que je gagnais relativement bien ma vie. En milieu et fin de carrière, ma vision des choses a changé.
Et comme la pension est calculée sur les derniers traitements...

Quand j'ai débuté nos salaires de fonctionnaires suivaient l'inflation.
Puis ils ont commencé à décrocher progressivement depuis le début des années 80... lentement mais surement... ben oui, au point qu'au bout d'un moment un député avait dit à Jospin alors ministre de l'EN qu'il fallait faire quelque chose pour les professeurs, ça devenait criant. On était fin des années 80. Ce à quoi il aurait répondu : à quoi bon faire quelque chose pour des gens qui de toute façon voteront pour nous ?
Bon il a vu...un peu plus tard...après des années Allègre en plus !
Voilà, bien des années plus tard, les profs ne votent plus socialo, ni même à gauche si j'en crois les dernières élections présidentielles.
Mais avant, c'était avant, nous étions une profession respectée et correctement rémunérée, parce que le savoir, les diplômes et certains concours avaient de la valeur.
Sic transit gloria mundi.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
Amer automne.
avatar
Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour des vaches maigres

Message par Pseudo le Sam 4 Nov 2017 - 13:45

Quelqu'un pourrait me dater avec précision le moment et la durée de la "courte embellie" ? Je devais dormir, je ne me souviens de rien.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour des vaches maigres

Message par Sapotille le Sam 4 Nov 2017 - 13:50


Suis-je donc si vieille, donc gâtée par ce qui se pratiquait avant ?

Je touche seulement 5O Euros de moins que mon dernier salaire !

Et vous allez me répondre :
"Oui, mais ça, c'était avant !"

avatar
Sapotille
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour des vaches maigres

Message par Rabelais le Sam 4 Nov 2017 - 14:53

Franchement, parfois, j'ouvre les yeux, contemple mon bureau, mes bibliothèques remplies de cours, mon agenda scolaire et , installée devant ma fiche de paie, je me dis qu'un jour, je vais leur en donner pour leur argent et décréter que, payée comme un mi-temps, c'est ce que je vais consacrer à cette profession.

Puis je me reprends.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Rabelais
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour des vaches maigres

Message par Guermantes729 le Sam 4 Nov 2017 - 15:14

@Rabelais a écrit:Franchement, parfois, j'ouvre les yeux, contemple mon bureau, mes bibliothèques remplies de cours, mon agenda scolaire et , installée devant ma fiche de paie, je me dis qu'un jour, je vais leur en donner pour leur argent et décréter que, payée comme un mi-temps, c'est ce que je vais consacrer à cette profession.

Puis je me reprends.

Idem

Il est bien là "notre" problème. Plus que "voter" pour eux, les gouvernements de tout poil savent parfaitement qu'on continuera à faire le job. Il n'y a qu'à voir:il y a toujours plus de voyages, plus de sortie ciné, plus de réunions.... entre nous, pardon d'être un peu cynique mais: pourquoi nous augmenter alors qu'on est si prompt à faire le boulot gratos ?

Par honnêteté morale? Ça fait bien longtemps qu'ils ne savent plus ce que ça veut dire
avatar
Guermantes729
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour des vaches maigres

Message par sifi le Sam 4 Nov 2017 - 15:39

Je crois, et nos dirigeant le savent très bien, que nous avons tous une priorité: l'intérêt des élèves. Tant que nous aurons cette conscience professionnelle, et que nous ferons passer nos élèves avant le reste, ils nous prendront pour des vaches à lait.

... dit la fille qui planche en ce moment sur un projet pour ses 6èmes... Rolling Eyes
avatar
sifi
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour des vaches maigres

Message par stench le Sam 4 Nov 2017 - 16:46

Quand j'ai commencé, j'avais au lycée entre 4 et 5 notes par classe et par trimestre. Aujourd'hui je me limite à 2 ou trois et vous savez quoi ? Tout le monde s'en fout et mes élèves ne sont ni meilleurs, ni plus mauvais (j'ai même tendance à dire que les résultats au bac prouvent qu'ils sont meilleurs...) J'ai donc au moins économisé un peu sur les corrections.

EDIT : j'ajoute que j'animais aussi toutes les semaines un club d'histoire de l'art, gratuitement, et que je faisais des sorties pour l'amicale du lycée, gratuitement. Je vous laisse deviner que j'ai tout arrêté. Finalement, si tout le monde faisait de même, on gagnerait tous du temps et l'institution serait la grande perdante.

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."
avatar
stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour des vaches maigres

Message par InstantKarma le Sam 4 Nov 2017 - 16:56

@stench a écrit:Quand j'ai commencé, j'avais au lycée entre 4 et 5 notes par classe et par trimestre. Aujourd'hui je me limite à 2 ou trois et vous savez quoi ? Tout le monde s'en fout et mes élèves ne sont ni meilleurs, ni plus mauvais (j'ai même tendance à dire que les résultats au bac prouvent qu'ils sont meilleurs...) J'ai donc au moins économisé un peu sur les corrections.
Je fais aussi moins de devoirs en effet j’ai davantage de classes pour le même nombre d’heures.
Mais je suis payé pareil. Tout bénéf pour nos seigneurs : la productivité augmente mais pas les salaires !
De toute façon, « ils » passent tous et ont tous le bac.

Et question vaches maigres, le PS depuis Allègre a donné généreusement ! Aidé par ses syndicats supplétifs…

_________________
Le participe passer c’est tellement compliquer.
Supprimons le subjonctif pour que le français est plus simple à apprendre.
avatar
InstantKarma
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour des vaches maigres

Message par zeprof le Sam 4 Nov 2017 - 17:00

à quel moment l'embellie ?
ou devrais-je dire, quelle embellie ?

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
avatar
zeprof
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour des vaches maigres

Message par Isis39 le Sam 4 Nov 2017 - 17:11

@zeprof a écrit:à quel moment l'embellie ?
ou devrais-je dire, quelle embellie ?

L'auteur est prof des écoles, il veut sûrement parler de la création de la prime équivalente à l'ISOE.
avatar
Isis39
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour des vaches maigres

Message par Hermiony le Sam 4 Nov 2017 - 17:15

@sifi a écrit:Je crois, et nos dirigeant le savent très bien, que nous avons tous une priorité: l'intérêt des élèves. Tant que nous aurons cette conscience professionnelle, et que nous ferons passer nos élèves avant le reste, ils nous prendront pour des vaches à lait.

... dit la fille qui planche en ce moment sur un projet pour ses 6èmes... Rolling Eyes

Sauf que nous n'avons pas tous la même définition de cet intérêt...Je lui donne désormais le sens de "ce qui est essentiel". Exit les projets, les trucs chronophages et ce que je pouvais faire encore gratuitement il y a quelques années. Si je fais des choses en plus, j'estime devoir être payée. Manifestement, mes élèves ne s'en portent pas plus mal. On râle, on râle, mais on continue à accumuler les tâches, alors pourquoi nos dirigeants se priveraient-ils ?

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
avatar
Hermiony
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour des vaches maigres

Message par Rabelais le Sam 4 Nov 2017 - 17:20

@Hermiony, tout à fait.
Je ne fais plus de projet, plus de travail sur les projets des autres, plus de réunions non obligatoires, las d'aide aux devoirs, rien.
Enfin si, je fais mon métier.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Rabelais
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour des vaches maigres

Message par stephanel le Sam 4 Nov 2017 - 17:43

@Rabelais a écrit:@Hermiony, tout à fait.
Je ne fais plus de projet, plus de travail sur les projets des autres, plus de réunions non obligatoires, las d'aide aux devoirs, rien.
Enfin si, je fais mon métier.
+1 sauf que je n'hésite pas à le dire tout haut en salle des profs : je suis prof, c'est tout!
Je refuse de participer aux voyages, je refuse d'être prof principale, je ne participe à aucune réunion facultative (des commissions pour savoir si on donne du beurre aux élèves à la cantine, pour savoir la couleur du papier toilette....)
Heureusement, qu'avec notre nouveau Directeur, il n'y a que deux réunions par an.

Bon, du coup je ne risque pas de gravir les échelons très vite mais au moins je n'y laisserai pas ma santé.

stephanel
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour des vaches maigres

Message par sifi le Sam 4 Nov 2017 - 18:54

@Rabelais a écrit:@Hermiony, tout à fait.
Je ne fais plus de projet, plus de travail sur les projets des autres, plus de réunions non obligatoires, las d'aide aux devoirs, rien.
Enfin si, je fais mon métier.

Après c'est personnel: je crois que sans projets, je m'ennuierais à mourir... mais je ne fais plus rien gratuitement: plus de réunions facultatives, plus d'heures non payées. Je ne fais que ce qui m'amuse et m'intéresse, et toujours dans un cadre rémunéré.
avatar
sifi
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour des vaches maigres

Message par Guermantes729 le Sam 4 Nov 2017 - 18:57

Je crois qu'on est nombreux à adopter cette attitude ici, sur néo  mais moi dans mon établissement les voyages sorties et projets quelconques n'ont jamais été aussi nombreux... Ils sont bien assurés par des collègues. .. Je ne les blâme d'ailleurs pas. Une collègue de LM m'avait dit un jour "mon boulot est assez pénible comme ça ... il n'y a plus que mon projet cinéma qui m'ntéresse "

Ce qui est audible bien sûr.

Edit: grillée par Sifi^^
avatar
Guermantes729
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour des vaches maigres

Message par Honchamp le Sam 4 Nov 2017 - 19:10

@sifi a écrit:

Après c'est personnel: je crois que sans projets, je m'ennuierais à mourir... mais je ne fais plus rien gratuitement: plus de réunions facultatives, plus d'heures non payées. Je ne fais que ce qui m'amuse et m'intéresse, et toujours dans un cadre rémunéré.

Moi aussi.

Je "sors" mes 3èmes (et les 4èmes s'il y a de l'argent) car cela me plaît, cela m'anime.
De plus, mon chef actuel n'aime pas les sorties , même s'il ne les empêche pas . Donc, je ne vais pas lui faire cette joie et me priver en même temps.
Mais je ne veux d'aucun projet auquel je n'adhère pas ou avec des collègues imposés.
Je ne partage même plus mes copies pour les examens blancs, trop de lourdeurs et peu d'efficacité.

Mais je reste au CA. Je suis "remontée sur le cheval" à cause de la réforme de NVB.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
Honchamp
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum