Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Honchamp
Expert

Re: Le retour des vaches maigres

par Honchamp le Sam 4 Nov 2017 - 19:10
@sifi a écrit:

Après c'est personnel: je crois que sans projets, je m'ennuierais à mourir... mais je ne fais plus rien gratuitement: plus de réunions facultatives, plus d'heures non payées. Je ne fais que ce qui m'amuse et m'intéresse, et toujours dans un cadre rémunéré.

Moi aussi.

Je "sors" mes 3èmes (et les 4èmes s'il y a de l'argent) car cela me plaît, cela m'anime.
De plus, mon chef actuel n'aime pas les sorties , même s'il ne les empêche pas . Donc, je ne vais pas lui faire cette joie et me priver en même temps.
Mais je ne veux d'aucun projet auquel je n'adhère pas ou avec des collègues imposés.
Je ne partage même plus mes copies pour les examens blancs, trop de lourdeurs et peu d'efficacité.

Mais je reste au CA. Je suis "remontée sur le cheval" à cause de la réforme de NVB.
avatar
Condorcet
Oracle

Re: Le retour des vaches maigres

par Condorcet le Sam 4 Nov 2017 - 19:33
@Thalia de G a écrit:
@Daphné a écrit:C'est bien ce que je dis : le blocage des salaires par rapport à l'augmentation des prix dure depuis bien plus longtemps. Même quand le point d'indice n'était pas bloqué, on avait une piteuse augmentation de 0,5 % et encore pas tous les ans, nos salaires ont décroché depuis bien bien longtemps.
Je dirais au moins trente ans si ce n'est plus.
Je suis moins experte que toi dans ce domaine, mais effectivement en début de carrière je considérais que je gagnais relativement bien ma vie. En milieu et fin de carrière, ma vision des choses a changé.
Et comme la pension est calculée sur les derniers traitements...

Si jamais la pension des fonctionnaires n'était plus calculée sur les six derniers mois mais sur les 25 meilleures années comme dans le secteur privé, la perte de pouvoir d'achat des retraités des fonctions publiques serait colossale.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Le retour des vaches maigres

par Celadon le Sam 4 Nov 2017 - 19:36
Les pensions du privé sont-elles calculées primes incluses ?
avatar
celitian
Neoprof expérimenté

Re: Le retour des vaches maigres

par celitian le Sam 4 Nov 2017 - 19:43
Essentiellement pour les enseignants car les autres fonctionnaires ont plus  de primes.

Dans l'article il y a un un graphique intéressant de la cour des comptes
http://www.huffingtonpost.fr/2017/03/02/les-retraites-macron-ne-seraient-pas-mauvaises-pour-tous-les-fon_a_21871545/
.    Quoi qu'il en soit, que les quelques 6 millions de salariés de la fonction publique se rassurent, ils ne seront pas forcément tous perdants. Dans le pire des scénarios d'un alignement du public sur le privé, écarté par En Marche, la Cour des comptes a calculé qu'il y aurait encore des gagnants.
Sa principale simulation montre qu'en intégrant les primes (nombreuses chez les fonctionnaires) au salaire pour le calcul de la pension, le nouveau régime se montrerait même favorable à certaines catégories.
avatar
babette
Érudit

Re: Le retour des vaches maigres

par babette le Sam 4 Nov 2017 - 19:47
@Isis39 a écrit:
Six mois après le début du quinquennat, le doute n’est quasiment plus permis. Les années qui viennent devraient bel et bien être marquées par une nouvelle baisse du pouvoir d’achat, pour les enseignants. Après la courte embellie des dernières années, qui n’a pas compensé la grisaille de la période précédente, plusieurs dossiers attestent que les enseignants ne sont pas une priorité pour le gouvernement.

http://blog.francetvinfo.fr/l-instit-humeurs/2017/11/04/le-retour-des-vaches-maigres.html

Alors pour ma part "courte embellie et le retour", je ne les ai pas vus passer sur mes fiches de paye. J’enseigne depuis 2004 soir depuis 13 ans et cette année je n'arrive pas aux 2000euros sur ma fiche de paye.

_________________
« Si ton rève se réalise, c'est qu'il n'était pas assez beau."
Proverbe chinois.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Le retour des vaches maigres

par Celadon le Sam 4 Nov 2017 - 19:50
Ce sont les PE et leurs innombrables primes qui vont être encore gagnants. Comme toujours. Trop c'est trop, il faut arrêter de les gâter comme ça !
avatar
gnafron2004
Sage

Re: Le retour des vaches maigres

par gnafron2004 le Sam 4 Nov 2017 - 20:05
Quelqu'un a dit ça? Là céladon, j'avoue ne pas comprendre le sous-entendu...
avatar
slynop
Niveau 10

Re: Le retour des vaches maigres

par slynop le Sam 4 Nov 2017 - 20:21
C'est de l'ironie.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Le retour des vaches maigres

par Celadon le Sam 4 Nov 2017 - 20:27
Pffff Gnafron ! Ca devient lassant. Merci Slynop.
J'ai juste lu l'article posté par Celitian. Le graphique en barres ne nécessite aucune explication.
avatar
mathmax
Fidèle du forum

Re: Le retour des vaches maigres

par mathmax le Sam 4 Nov 2017 - 20:31
@Condorcet a écrit:
@Thalia de G a écrit:
@Daphné a écrit:C'est bien ce que je dis : le blocage des salaires par rapport à l'augmentation des prix dure depuis bien plus longtemps. Même quand le point d'indice n'était pas bloqué, on avait une piteuse augmentation de 0,5 % et encore pas tous les ans, nos salaires ont décroché depuis bien bien longtemps.
Je dirais au moins trente ans si ce n'est plus.
Je suis moins experte que toi dans ce domaine, mais effectivement en début de carrière je considérais que je gagnais relativement bien ma vie. En milieu et fin de carrière, ma vision des choses a changé.
Et comme la pension est calculée sur les derniers traitements...

Si jamais la pension des fonctionnaires n'était plus calculée sur les six derniers mois mais sur les 25 meilleures années comme dans le secteur privé, la perte de pouvoir d'achat des retraités des fonctions publiques serait colossale.

pour être plus précis, si on s'aligne vraiment sur le privé la pension serait égale à la moitié du salaire moyen des 25 meilleures années : à la louche un certifié pourrait espérer 1400 euros mensuel de pension s'il a cotisé 42 ans !

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
avatar
celitian
Neoprof expérimenté

Re: Le retour des vaches maigres

par celitian le Sam 4 Nov 2017 - 20:35
@Celadon a écrit:Pffff Gnafron ! Ca devient lassant. Merci Slynop.
J'ai juste lu l'article posté par Celitian. Le graphique en barres ne nécessite aucune explication.
Si tu es sur pc, tu peux le mettre ? moi sur téléphone c'est trop compliqué Wink et comme visiblement tout le monde ne va pas lire les liens.
Merci.


Dernière édition par celitian le Sam 4 Nov 2017 - 20:35, édité 1 fois
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Le retour des vaches maigres

par Celadon le Sam 4 Nov 2017 - 20:35
Il serait justice d'exclure les enseignants de ce méchant projet. Pas assez de primes, voire pas du tout.
avatar
Whypee
Expert

Re: Le retour des vaches maigres

par Whypee le Sam 4 Nov 2017 - 20:53
@Celadon a écrit:Il serait justice d'exclure les enseignants de ce méchant projet. Pas assez de primes, voire pas du tout.
Je n'en connais aucune...

_________________
"Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue."
____Albert Einstein____
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Le retour des vaches maigres

par Celadon le Sam 4 Nov 2017 - 20:54
Il n'y a pas une sorte d'isoe ?
avatar
Whypee
Expert

Re: Le retour des vaches maigres

par Whypee le Sam 4 Nov 2017 - 20:59
@Celadon a écrit:Il n'y a pas une sorte d'isoe ?
Indemnité, pas prime.

_________________
"Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue."
____Albert Einstein____
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Le retour des vaches maigres

par Presse-purée le Sam 4 Nov 2017 - 21:54
Quand ils n'auront vraiment plus personne à mettre devant les élèves, on verra comment il feront.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
archeboc
Expert spécialisé

Re: Le retour des vaches maigres

par archeboc le Dim 5 Nov 2017 - 0:02
@Presse-purée a écrit:Quand ils n'auront vraiment plus personne à mettre devant les élèves, on verra comment il feront.

On a quand même quelques témoignages de collèges qui cherchent des enseignants de Sc. Physiques pour des TS, et qui ne les trouvent pas. Cela donne une idée de la méthode de résolution : laisser pourrir.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Le retour des vaches maigres

par Presse-purée le Dim 5 Nov 2017 - 8:23
Eh bien lorsque des avocats verront le filon et gagneront de l'argent en assignant l'état, surtout vu le plan étudiants qui se profile, nous verrons ce qui se passera...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Le retour des vaches maigres

par Celadon le Dim 5 Nov 2017 - 8:25
Non, ce sera comme pour les médecins, ils en feront venir d'ailleurs.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Le retour des vaches maigres

par Daphné le Dim 5 Nov 2017 - 8:33
Avec le marché du travail en encéphalogramme plat, ils en trouveront toujours, même si les personnels ne se destinent pas à la profession à vie. Ils feront ça quelques années en attendant de trouver autre chose.
Elberta
Niveau 5

Re: Le retour des vaches maigres

par Elberta le Dim 5 Nov 2017 - 8:49
@babette a écrit:

Alors pour ma part "courte embellie et le retour", je ne les ai pas vus passer sur mes fiches de paye. J’enseigne depuis 2004 soir depuis 13 ans et cette année je n'arrive pas aux 2000euros sur ma fiche de paye.  

PE depuis 1999, soit depuis 18 ans, je gagne 2100 euros ....
Elberta
Niveau 5

Re: Le retour des vaches maigres

par Elberta le Dim 5 Nov 2017 - 8:51
@Whypee a écrit:
@Celadon a écrit:Il n'y a pas une sorte d'isoe ?
Indemnité, pas prime.

Dans certains ministères les primes doublent le salaire.
avatar
Dalva
Doyen

Re: Le retour des vaches maigres

par Dalva le Dim 5 Nov 2017 - 9:04
@Celadon a écrit:Les pensions du privé sont-elles calculées primes incluses ?
Je ne crois pas, non.
C'est pour cela que je n'envie pas mon voisin chauffeur routier, ni l'autre aux 3/8, qui gagnent autant ou plus que moi grâce au travail le dimanche, aux nuits passées loin de chez eux et aux horaires décalés. Leur retraite sera calculée sur la base d'un smic, leurs arrêts et congés maladie le sont aussi. Ils ont intérêt à mettre un maximum d'argent de côté pendant qu'ils travaillent, s'ils ne veulent pas voir leur niveau de vie être divisé par deux au moment de la retraite ou pendant un CLM. En plus le premier ne voit ses enfants que le week-end depuis leur naissance, quand il n'est pas bloqué sur la route, et l'autre se bousille la santé et le sommeil.
La rémunération par primes est une arnaque monumentale, ce n'est surtout pas cela qu'il faut demander.
Autre arnaque : les avantages en nature. Mon mari a par exemple une voiture de fonction et la carte Total qui va avec. Il est super content parce que ça nous fait un paquet de dépenses en moins, ce qui est vrai, c'est un bel avantage. Son patron est content parce que cet avantage remplace une super augmentation à laquelle mon mari pouvait prétendre mais sur laquelle il aurait fallu payer des charges.
Mais au moment de la retraite, nous devrons à nouveau payer une voiture, l'essence et l'assurance, et sa retraite sera calculée sur son salaire sans les avantages en nature...
Moi au moins, je sais que je cotise en rapport avec ce que je gagne.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Le retour des vaches maigres

par Celadon le Dim 5 Nov 2017 - 9:14
En effet. Merci pour cette précision.
avatar
stench
Guide spirituel

Re: Le retour des vaches maigres

par stench le Dim 5 Nov 2017 - 9:17
@Dalva a écrit:
@Celadon a écrit:Les pensions du privé sont-elles calculées primes incluses ?
Je ne crois pas, non.
C'est pour cela que je n'envie pas mon voisin chauffeur routier, ni l'autre aux 3/8, qui gagnent autant ou plus que moi grâce au travail le dimanche, aux nuits passées loin de chez eux et aux horaires décalés. Leur retraite sera calculée sur la base d'un smic, leurs arrêts et congés maladie le sont aussi. Ils ont intérêt à mettre un maximum d'argent de côté pendant qu'ils travaillent, s'ils ne veulent pas voir leur niveau de vie être divisé par deux au moment de la retraite ou pendant un CLM. En plus le premier ne voit ses enfants que le week-end depuis leur naissance, quand il n'est pas bloqué sur la route, et l'autre se bousille la santé et le sommeil.
La rémunération par primes est une arnaque monumentale, ce n'est surtout pas cela qu'il faut demander.
Autre arnaque : les avantages en nature. Mon mari a par exemple une voiture de fonction et la carte Total qui va avec. Il est super content parce que ça nous fait un paquet de dépenses en moins, ce qui est vrai, c'est un bel avantage. Son patron est content parce que cet avantage remplace une super augmentation à laquelle mon mari pouvait prétendre mais sur laquelle il aurait fallu payer des charges.
Mais au moment de la retraite, nous devrons à nouveau payer une voiture, l'essence et l'assurance, et sa retraite sera calculée sur son salaire sans les avantages en nature...
Moi au moins, je sais que je cotise en rapport avec ce que je gagne.

C'est une réflexion pleine de bon sens et très prévoyante. En ce qui me concernce, comme je suis très pessimiste, je préfèrerais avoir des primes maintenant et en profiter tout de suite plutôt que de penser à une hypothétique retraite pour laquelle je suis sûr qu'on se fera baiser. Quand je vois la vitesse des dégradations sociales en général, je ne mise pas un euro sur une retraite dans 27 ans en ce qui me concerne...

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."
avatar
Dalva
Doyen

Re: Le retour des vaches maigres

par Dalva le Dim 5 Nov 2017 - 9:21
Mais j'ai bien dit "je ne crois pas." Et après vérification, il semble que je me trompe, car il apparaît que la plupart des primes ou majorations sont prises en compte dans le calcul des cotisations, donc de la retraite aussi.
Je continue à chercher.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum