Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
surfaquitaine
Niveau 2

Salaire des profs vs celui d'une autre catégorie A : un exemple concret

par surfaquitaine le Mar 7 Nov 2017 - 20:00
Je voulais poster ce message dans la discussion sur la comparaison de nos salaires avec les serveurs  Wink mais je me suis dit qu'il pouvait être intéressant de créer un nouveau sujet.
Nous savons que les professeurs sont des fonctionnaires de catégorie A et qu'ils sont beaucoup moins payés que les autres fonctionnaires de cette catégorie. Cette différence est principalement due aux primes et non à la grille indiciaire, ce qui, on peut le rappeler, tord le cou à l'idée que nous sommes payés 10 mois sur 12.
Pour constater et visualiser de façon précise cette différence, j'ai cherché à trouver la grille d'une catégorie de fonctionnaires A et surtout le détail des primes associées. J'ai finalement trouvé mon bonheur sur un site d'un syndicat des IEEAC (Ingénieur des études et de l'exploitation de l'aviation civile).
J'ai décidé de faire la comparaison entre un professeur agrégé (professeur principal en terminale ayant une HSA) et un IEEAC en milieu de carrière, soit au bout de 20 ans de carrière.
Cette comparaison me semble pertinente car les professeurs agrégés en sciences ont un profil similaire aux ingénieurs, les deux sont souvent passés par le case CPGE, puis bac+5 même avant la reforme de la masterisation.

Pour commencer, les grilles des agrégés et des IEEAC sont similaires pour finir en HEA3, le rythme d'avancement diffère.
Au bout de 20 ans de carrière, un agrégé est échelon 9 de la classe normale avec un indice majoré de 745, un IEEAC est quant à lui à l'échelon 10 de la classe normale (indice majoré 605). Je suppose que l'IEEAC n'est pas passé entre temps dans le grade d'ingénieur principal (IPEEAC)... ce qui est peu probable. Mais ne complexifions pas trop les choses.
Je suppose que les deux fonctionnaires sont en zone 3 et sans enfant.

Le salaire net de notre professeur agrégé (prof principal en terminale et ayant 1HSA) est : 2 812 (base nette) + ISOE + PP + 1HSA = 3 107 euros en moyenne.
Le salaire net de l'IEEAC est : 2 292 (base nette) + 1 065 (prime d'activité nette) + 451 (prime de technicité nette ) + 284 (prime NBI nette) + 421 (prime nette de complément fonctionnel taux médian) + 966 (indemnité spéciale nette versée à tous les IEEAC) = 5 479 euros. Sans compter le supplément de prime de technicité, ni l'indemnité d'astreinte car je ne suis pas certain que ces primes s'appliquent à tous les IEEAC.

La différence est tout de même de 2 372 euros net par mois. Je n'ose imaginer la différence en fin de carrière.
Je ne parle même pas de la différence avec un certifié, on doit frôler les 3 000 euros d'écart.


Alors oui, nous avons des vacances. Mais notre temps de travail est calculé préparations comprises, etc ...
De plus, en comptant les RTT, la récupération, les jours fériés, j'imagine que les IEEAC sont à plus de 5 semaines de congés payés.

Cette différence de salaire entre deux fonctionnaires de même catégorie est-elle justifiée ? Je vous laisse en juger.

Ma source à télécharger.


Dernière édition par surfaquitaine le Ven 10 Nov 2017 - 10:29, édité 2 fois
avatar
Voltaire
Niveau 6

Re: Salaire des profs vs celui d'une autre catégorie A : un exemple concret

par Voltaire le Mar 7 Nov 2017 - 21:34
Sans compter que l'IEEAC a un bureau, des fournitures ... qu'il ne finance pas lui-même ! Et que, quand il est en mission, on ne considère pas qu'il est absent. Sans parler de l'indemnisation des déplacements, d'ailleurs.
Et ça m'étonnerait aussi que les IEEAC travaillent pendant leurs vacances, ni pendant leurs week-ends/soirées.
nigousse
Niveau 9

Re: Salaire des profs vs celui d'une autre catégorie A : un exemple concret

par nigousse le Mer 8 Nov 2017 - 8:27
Merci pour l'initiative de ce post, on peut retrouver les mêmes données pour tous les fonctionnaires de catégorie A qui ont un régime indemnitaire bien plus favorable que nous( donc je pense qu'ils se fichent du gel du point d'indice!). Il y a donc une vraie injustice pour ce qui est des primes versées et on ne peut pas dire qu'avoir des groupes d'enfants/adolescents sous sa responsabilité n'en est pas une et de lourde de responsabilité! Ce n'est pas la peine de se comparer aux profs des autres pays, les situations sont trop variables pour que ce soit pertinent. Pourquoi les syndicats ne soulèvent jamais cette question de l'inégalité des primes? L'ISOE devrait être de 1000 euros par mois pour être comparable au régime des primes des autres catégories A!!
surfaquitaine
Niveau 2

Re: Salaire des profs vs celui d'une autre catégorie A : un exemple concret

par surfaquitaine le Mer 8 Nov 2017 - 9:46
A mon sens, il faudrait une prime similaire à la prime d'activité des IEEAC qui se calcule en prenant 40,8 % du traitement brut limité à l'indice majoré 696. Cette prime évoluerait en fonction de l'avancement. On pourrait l'appeler "prime à la formation et l'éducation", et elle serait effectivement d'environ 1 000 euros par mois.

Cela montre que le combat salarial qui consiste à vouloir une revalorisation conséquente de nos grilles indiciaires est vain puisqu'il faudrait alors que l'Etat revalorise toutes les grilles des catégories A. La seule voie possible pour une revalorisation conséquente des enseignants est donc la création d'une prime propre à eux.
Shanks
Niveau 2

Re: Salaire des profs vs celui d'une autre catégorie A : un exemple concret

par Shanks le Mer 8 Nov 2017 - 17:08
Peut-on comparer le salaire de 800 000 enseignants à 800 IEEAC??
avatar
muon
Niveau 3

Re: Salaire des profs vs celui d'une autre catégorie A : un exemple concret

par muon le Mer 8 Nov 2017 - 19:01
En 2017 seuls 9 IEEAC ont été recrutés après CPGE. C'est d'ailleurs l'école la plus sélective du concours CCP pour le recrutement d'élèves ingénieurs stagiaires , à 2300 euros par mois de moyenne pendant leurs 3 ans d'études à l'ENAC (+ stages de pilote gratuits). L'école annonce un salaire de 59 000 euros bruts en sortie pour les fonctionnaires , grâce à des primes très généreuses, ce qui est largement au-dessus des salaires d'embauche des ingénieurs "privés"  des autres écoles (même les plus grandes) et des ingénieurs fonctionnaires (Météo, Travaux Publics, Agriculture....). Dans la fonction publique plus un corps est petit, plus il peut négocier avec son employeur.
avatar
CortezTheKiller
Niveau 5

Re: Salaire des profs vs celui d'une autre catégorie A : un exemple concret

par CortezTheKiller le Mer 8 Nov 2017 - 19:12
Et encore, les ICNA (contrôleurs aériens) sont les vrais rois du pétrole à la DGAC Wink Recrutement CPGE aussi. Bien plus vernis que les IEAAC je crois bien niveau salaire, primes et temps de travail Wink
surfaquitaine
Niveau 2

Re: Salaire des profs vs celui d'une autre catégorie A : un exemple concret

par surfaquitaine le Mer 8 Nov 2017 - 22:48
Primes comprises :
- pour les ingénieurs TPE (20 ans de carrière) le salaire mensuel net est de 4 174 euros, soit 1 067 euros de plus que notre professeur agrégé.
- pour les inspecteurs des finances publiques (20 ans de carrière) on obtient 3 185 euros, soit 78 euros de plus que le professeur agrégé.

source ingénieur TPE

source inspecteur des finances

Je ne vais pas faire tous les corps de catégorie A mais le résultat est flagrant...
A un moment donné, il ne faut pas chercher de midi à 14h, si l'Etat souhaite attirer de bons étudiants, notamment en sciences où les candidats désertent les concours, il va valoir faire quelque chose. Le risque de se retrouver avec une réelle et grande pénurie de professeurs d'ici 10 à 15 ans est fortement probable.
Pour une école de qualité, il faut des enseignants de qualité. Si nous voulons des enseignants de qualité, il faut proposer une rémunération adéquate.


Dernière édition par surfaquitaine le Ven 10 Nov 2017 - 10:31, édité 2 fois
avatar
fifi51
Habitué du forum

Re: Salaire des profs vs celui d'une autre catégorie A : un exemple concret

par fifi51 le Mer 8 Nov 2017 - 23:54
@surfaquitaine a écrit:Primes comprises :
- pour les ingénieurs TPE (20 ans de carrière) le salaire mensuel net est de 4 174 euros, soit 1 067 euros de plus que notre professeur agrégé.
- pour les inspecteurs des finances publiques (20 ans de carrière) on obtient 3 756 euros, soit 649 euros de plus que le professeur agrégé.

.
Pour les ingénieurs TPE, je n'ai pas vérifié, mais pour les inspecteurs des finances publiques, il faut comparer avec un professeur certifié et non avec un professeur agrégé.
avatar
VicomteDeValmont
Esprit éclairé

Re: Salaire des profs vs celui d'une autre catégorie A : un exemple concret

par VicomteDeValmont le Jeu 9 Nov 2017 - 3:19
Il serait au contraire très intéressant de faire un graphique, un tableau comparatif voire un site internet sur la comparaison entre le traitement des certifiés/agrégés et des autres corps de catégorie A pour mettre en lumière la paupérisation du métier.

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
surfaquitaine
Niveau 2

Re: Salaire des profs vs celui d'une autre catégorie A : un exemple concret

par surfaquitaine le Jeu 9 Nov 2017 - 7:55
@fifi51 : je ne comprends pas votre remarque. J’ai fait le choix de faire cette comparaison avec un professeur agrégé car si la différence est déjà significative avec un agrégé, elle le sera d’autant plus avec un certifié.
Si j’avais fait la comparaison avec un certifié on aurait pu argué le fait qu’avec un agrégé la différence était minime !
avatar
fifi51
Habitué du forum

Re: Salaire des profs vs celui d'une autre catégorie A : un exemple concret

par fifi51 le Jeu 9 Nov 2017 - 8:02
@surfaquitaine a écrit:@fifi51 : je ne comprends pas votre remarque. J’ai fait le choix de faire cette comparaison avec un professeur agrégé car si la différence est déjà significative avec un agrégé, elle le sera d’autant plus avec un certifié.
Si j’avais fait la comparaison avec un certifié on aurait pu argué le fait qu’avec un agrégé la différence était minime !

Un inspecteur des finances a une grille indiciaire comparable à celle d'un certifié: indice majoré terminal pour la classe normale 658 vs 664.
La comparaison doit se faire à corps et grade équivalent.
ddalcatel
Niveau 8

Re: Salaire des profs vs celui d'une autre catégorie A : un exemple concret

par ddalcatel le Jeu 9 Nov 2017 - 11:57
@surfaquitaine a écrit:Primes comprises :
- pour les ingénieurs TPE (20 ans de carrière) le salaire mensuel net est de 4 174 euros, soit 1 067 euros de plus que notre professeur agrégé.
- pour les inspecteurs des finances publiques (20 ans de carrière) on obtient 3 756 euros, soit 649 euros de plus que le professeur agrégé.

source ingénieur TPE

source inspecteur des finances

Je ne vais pas faire tous les corps de catégorie A mais le résultat est flagrant...
A un moment donné, il ne faut pas chercher de midi à 14h, si l'Etat souhaite attirer de bons étudiants, notamment en sciences où les candidats désertent les concours, il va valoir faire quelque chose. Le risque de se retrouver avec une réelle et grande pénurie de professeurs d'ici 10 à 15 ans est fortement probable.
Pour une école de qualité, il faut des enseignants de qualité. Si nous voulons des enseignants de qualité, il faut proposer une rémunération adéquate.

Je ne comprends pas, ça veut dire qu'un agrégé touche 3756 - 646 = 3110 euros net par mois ? après 20 ans ? Où trouvez vous ces montants ?
avatar
Loka
Niveau 5

Re: Salaire des profs vs celui d'une autre catégorie A : un exemple concret

par Loka le Jeu 9 Nov 2017 - 12:08
@Shanks a écrit:Peut-on comparer le salaire de 800 000 enseignants à 800 IEEAC??

THIS.

Faites la comparaison avec un A/A+ "normal" à 20 de carrière.
User21929
Expert

Re: Salaire des profs vs celui d'une autre catégorie A : un exemple concret

par User21929 le Jeu 9 Nov 2017 - 12:16
@ddalcatel a écrit:
Je ne comprends pas, ça veut dire qu'un agrégé touche 3756 - 646 = 3110 euros net par mois ? après 20 ans ? Où trouvez vous ces montants ?
Sur ce site.
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 7

Re: Salaire des profs vs celui d'une autre catégorie A : un exemple concret

par Graisse-Boulons le Jeu 9 Nov 2017 - 13:41
@surfaquitaine a écrit:Cela montre que le combat salarial qui consiste à vouloir une revalorisation conséquente de nos grilles indiciaires est vain puisqu'il faudrait alors que l'Etat revalorise toutes les grilles des catégories A. La seule voie possible pour une revalorisation conséquente des enseignants est donc la création d'une prime propre à eux.

Merci. Ca fait du bien. Ca fait des années que je suis un sa....op et que je m'exclu moi même du mouvement des "camarades syndiqués", mouvement dont nous sommes les éternels dindons...chacun est libre, bien sûr, mais propulser n°1 un syndicat "de prof" qui n'est qu'une tentacule d'un "méga-syndicat" de fonctionnaires divers et variés, il semblerait que sur 25/30 ans, que ça ne nous réussisse pas...La négo par branche pour les primes et indemnités des autres, là, y'a du résultat. Mais pour ce qui est des enseignants, ça fait 30 ans qu'on nous amuse à grands coups de "tous ensembles !"...

surfaquitaine
Niveau 2

Re: Salaire des profs vs celui d'une autre catégorie A : un exemple concret

par surfaquitaine le Jeu 9 Nov 2017 - 13:46
@ddalcatel : Oui, un professeur agrégé PP en terminale et ayant 1 HSA gagne en moyenne 3 107 euros net par mois au bout de 20 ans de carrière (J'ai lissé l'HSA sur 12 mois).
Quant au professeur certifié PP en terminale et ayant 1 HSA, au bout de 20 ans de carrière ce dernier gagne en moyenne 2 430 euros net par mois.

Donc en résumé, pour la catégorie A :
professeur certifié, 2 430 euros ;
inspecteur des finances, 3 185 euros.

Pour la catégorie A+ :
professeur agrégé, 3 107 euros ;
ITPE, 4 174 euros ;
IEEAC, 5 479 euros.


Dernière édition par surfaquitaine le Ven 10 Nov 2017 - 10:33, édité 3 fois
avatar
Vincent35
Niveau 5

Re: Salaire des profs vs celui d'une autre catégorie A : un exemple concret

par Vincent35 le Jeu 9 Nov 2017 - 20:20
@ddalcatel a écrit:
@surfaquitaine a écrit:Primes comprises :
- pour les ingénieurs TPE (20 ans de carrière) le salaire mensuel net est de 4 174 euros, soit 1 067 euros de plus que notre professeur agrégé.
- pour les inspecteurs des finances publiques (20 ans de carrière) on obtient 3 756 euros, soit 649 euros de plus que le professeur agrégé.

source ingénieur TPE

source inspecteur des finances

Je ne vais pas faire tous les corps de catégorie A mais le résultat est flagrant...
A un moment donné, il ne faut pas chercher de midi à 14h, si l'Etat souhaite attirer de bons étudiants, notamment en sciences où les candidats désertent les concours, il va valoir faire quelque chose. Le risque de se retrouver avec une réelle et grande pénurie de professeurs d'ici 10 à 15 ans est fortement probable.
Pour une école de qualité, il faut des enseignants de qualité. Si nous voulons des enseignants de qualité, il faut proposer une rémunération adéquate.

Je ne comprends pas, ça veut dire qu'un agrégé touche 3756 - 646 = 3110 euros net par mois ? après 20 ans ? Où trouvez vous ces montants ?

Pour inspecteur des finances publiques, le montant indiqué me surprend :

Au bout de 20 ans de carrière, échelon 9, hors IDF, sans déduire de mutuelle, sans supplément familial, ça devrait donner 3154€ net "de base". Rajouter entre 0 et 240€ net pour l'ACF sujétions particulières mais c'est réservé à certains types de postes uniquement.

Ça reste très nettement plus que ce que peut gagner un certifié après 20 ans de carrière.
surfaquitaine
Niveau 2

Re: Salaire des profs vs celui d'une autre catégorie A : un exemple concret

par surfaquitaine le Ven 10 Nov 2017 - 10:35
Effectivement, j'ai supposé un passage au grade d'inspecteur principal lors des 20 premières années. J'ai donc édité mes messages précédents en supposant que notre inspecteur restait dans son grade de début de carrière durant ses 20 premières années. Au bout de 20 ans, il sera inspecteur des finances publiques échelon 10, voir ce lien.
avatar
AlexJob
Niveau 2

Re: Salaire des profs vs celui d'une autre catégorie A : un exemple concret

par AlexJob le Ven 10 Nov 2017 - 16:05
Oui, mais en réalité, le calcul n'est pas totalement "juste" car on sait très bien que les profs agrégés voient leur situation compensée très nettement par le jeu des HSA.

Les autres cadres de la FP de catégorie A ne font pas d'heures supplémentaires. Nous sommes quasi les seuls à pouvoir en faire à des taux très très avantageux (pour un agrégé, la 1ère HSA c'est du 70€ Brut minimum). Et je ne parle même pas du cumul qui, chez les agrégés, est très fortement pratiqué puisque ce public est très apprécié dans le supérieur pour y faire des heures complémentaires (je le vois à sc po, où nous sommes énormément d'agrégés). Je ne parle même pas des indemnités pour les jurys de concours/examens, là aussi, non prises en compte dans votre calcul.

Le bilan social du ministère est très instructif : http://www.vousnousils.fr/wp-content/uploads/2014/05/DEPP_BSN_2012_2013_scolaire_remunerations_317708.pdf

Le salaire médian net des agrégés est d'environ 40 k€, soit environ 3400€ net par mois. Et encore, on ne compte pas là dedans les cumuls très nombreux chez les agrégés (dont je fais partie).

Si on s'intéresse aux profs de chaire sup (CPGE), on est à 70k€ net annuels au niveau médian. Quitte à comparer l'élite de la catégorie A avec les profs, autant prendre également les mieux payés des agrégés en CPGE. Là on compare, il n'y a pas photo.

In fine, les profs agrégés sont aussi bien voir mieux traités que la plupart des fonctionnaires de catégorie A, toutes choses égales par ailleurs.

Attention donc aux comparaisons : il faut prendre en compte l'ensemble des petits avantages et pas seulement les grilles indiciaires.
avatar
mathmax
Neoprof expérimenté

Re: Salaire des profs vs celui d'une autre catégorie A : un exemple concret

par mathmax le Ven 10 Nov 2017 - 18:29
En effet !

   Salaire brut annuel en équivalent temps plein annualisé des personnels
titulaires du secteur public en France métropolitaine
• Les personnels enseignants :
Dans le premier degré : 31 280 € (dont 5,0 % de primes)
Dans le second degré : 39 200 € (dont 14,6 % de primes)
Ensemble des enseignants : 35 400 € (dont 10,6 % de primes)
• Les personnels non enseignants :
Personnels de catégorie A : 46 670 € (dont 17,0 % de primes)

Pour la première HSA, c'est 51 euros pour un agrégé par heure devant élèves, soit environ 20 euros par heure de travail. Si tu te renseignes un peu tu verras que l'heure supplémentaire est pour la plupart des enseignants moins payée qu'une heure « normale» ce qui est un cas unique dans le monde du travail (dans le privé les heures sup. sont majorées d'au moins 10%, plus généralement de 25%)


Dernière édition par mathmax le Ven 10 Nov 2017 - 18:51, édité 1 fois

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
ddalcatel
Niveau 8

Re: Salaire des profs vs celui d'une autre catégorie A : un exemple concret

par ddalcatel le Ven 10 Nov 2017 - 18:45
@surfaquitaine a écrit:@ddalcatel : Oui, un professeur agrégé PP en terminale et ayant 1 HSA gagne en moyenne 3 107 euros net par mois au bout de 20 ans de carrière (J'ai lissé l'HSA sur 12 mois).
Quant au professeur certifié PP en terminale et ayant 1 HSA, au bout de 20 ans de carrière ce dernier gagne en moyenne 2 430 euros net par mois.

Donc en résumé, pour la catégorie A :
professeur certifié, 2 430 euros ;
inspecteur des finances, 3 185 euros.

Pour la catégorie A+ :
professeur agrégé, 3 107 euros ;
ITPE, 4 174 euros ;
IEEAC, 5 479 euros.

Et pourquoi compter une heure sup ? Elle ne fait pas partie du traitement certain. C'est un travail supplémentaire à ne pas intégrer à mon avis. J'ajoute qu'avec notre excellente mutuelle le salaire mensuel d'un agrégé est plutôt de 2900 euros par mois. Je suis agrégé 9eme échelon (18ans dans le corps) et sans heure sup je ne touche que 2720 euros. Je pense bien arriver à 2900 dans deux ans mais certainement pas à 3100 euros.
ddalcatel
Niveau 8

Re: Salaire des profs vs celui d'une autre catégorie A : un exemple concret

par ddalcatel le Ven 10 Nov 2017 - 18:54
@AlexJob a écrit:Oui, mais en réalité, le calcul n'est pas totalement "juste" car on sait très bien que les profs agrégés voient leur situation compensée très nettement par le jeu des HSA.

Les autres cadres de la FP de catégorie A ne font pas d'heures supplémentaires. Nous sommes quasi les seuls à pouvoir en faire à des taux très très avantageux (pour un agrégé, la 1ère HSA c'est du 70€ Brut minimum). Et je ne parle même pas du cumul qui, chez les agrégés, est très fortement pratiqué puisque ce public est très apprécié dans le supérieur pour y faire des heures complémentaires (je le vois à sc po, où nous sommes énormément d'agrégés). Je ne parle même pas des indemnités pour les jurys de concours/examens, là aussi, non prises en compte dans votre calcul.

Le bilan social du ministère est très instructif : http://www.vousnousils.fr/wp-content/uploads/2014/05/DEPP_BSN_2012_2013_scolaire_remunerations_317708.pdf

Le salaire médian net des agrégés est d'environ 40 k€, soit environ 3400€ net par mois. Et encore, on ne compte pas là dedans les cumuls très nombreux chez les agrégés (dont je fais partie).

Si on s'intéresse aux profs de chaire sup (CPGE), on est à 70k€ net annuels au niveau médian. Quitte à comparer l'élite de la catégorie A avec les profs, autant prendre également les mieux payés des agrégés en CPGE. Là on compare, il n'y a pas photo.

In fine, les profs agrégés sont aussi bien voir mieux traités que la plupart des fonctionnaires de catégorie A, toutes choses égales par ailleurs.

Attention donc aux comparaisons : il faut prendre en compte l'ensemble des petits avantages et pas seulement les grilles indiciaires.
Pas du tout, l'heure sup est moins bien payée que l'heure de base ! C'est d'ailleurs totalement délirant...
avatar
mathmax
Neoprof expérimenté

Re: Salaire des profs vs celui d'une autre catégorie A : un exemple concret

par mathmax le Ven 10 Nov 2017 - 18:57
C'est ce que j'ai fait remarquer juste au-dessus !

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
lisette83
Expert

Re: Salaire des profs vs celui d'une autre catégorie A : un exemple concret

par lisette83 le Ven 10 Nov 2017 - 19:05
@AlexJob a écrit:Oui, mais en réalité, le calcul n'est pas totalement "juste" car on sait très bien que les profs agrégés voient leur situation compensée très nettement par le jeu des HSA.

Les autres cadres de la FP de catégorie A ne font pas d'heures supplémentaires. Nous sommes quasi les seuls à pouvoir en faire à des taux très très avantageux (pour un agrégé, la 1ère HSA c'est du 70€ Brut minimum). Et je ne parle même pas du cumul qui, chez les agrégés, est très fortement pratiqué puisque ce public est très apprécié dans le supérieur pour y faire des heures complémentaires (je le vois à sc po, où nous sommes énormément d'agrégés). Je ne parle même pas des indemnités pour les jurys de concours/examens, là aussi, non prises en compte dans votre calcul.

Le bilan social du ministère est très instructif : http://www.vousnousils.fr/wp-content/uploads/2014/05/DEPP_BSN_2012_2013_scolaire_remunerations_317708.pdf

Le salaire médian net des agrégés est d'environ 40 k€, soit environ 3400€ net par mois. Et encore, on ne compte pas là dedans les cumuls très nombreux chez les agrégés (dont je fais partie).

Si on s'intéresse aux profs de chaire sup (CPGE), on est à 70k€ net annuels au niveau médian. Quitte à comparer l'élite de la catégorie A avec les profs, autant prendre également les mieux payés des agrégés en CPGE. Là on compare, il n'y a pas photo.

In fine, les profs agrégés sont aussi bien voir mieux traités que la plupart des fonctionnaires de catégorie A, toutes choses égales par ailleurs.

Attention donc aux comparaisons : il faut prendre en compte l'ensemble des petits avantages et pas seulement les grilles indiciaires.
Bizarre cette façon d'intégrer un grand nombre d'HSA et d'activités annexes pour calculer un salaire...
Dans la plupart des établissements où j'ai exercé j'ai eu au plus 2h d'HSA, et c'est déjà bien assez. Il n'y a pas pléthore d'HS et il vaut mieux créer un poste.
Attendez un peu, je pense que si les HSA se généralisent , les maxima de 15h vont devenir 17h.
Contenu sponsorisé

Re: Salaire des profs vs celui d'une autre catégorie A : un exemple concret

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum