Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Zagara
Grand Maître

Re: Revalorisation des salaires de la fonction publique : les cabinets ministériels s'augmentent de 20,5% en 2017, celui du ministère de l'Education nationale s'augmente de 23%

par Zagara le Mer 8 Nov 2017 - 8:08
Mais enfin, si ils sont passés par l'ENA, c'est donc qu'ils sont pour la vie les meilleurs dans toutes les disciplines, puisque l'ENA crée des Élites Supérieurement Intelligentes. pingouin
Et une Élite Que Le Monde Entier Nous Envie, ça se paie à sa juste valeur. Sinon quoi ? Sinon nos énarques vont fuir en Allemagne ou aux USA !

Ha... on me dit dans l'oreillette que si ils n'étaient pas là, la France aurait de grandes chances de s'en être mieux sortie depuis la crise de 2008, puisque les autres pays, dépourvus d'énarques, ont bien mieux négocié leur sortie de crise que nous... mais on m'avait pourtant dit que c'étaient les Meilleurs des Meilleurs des Meilleurs... on m'aurait... menti ?

Sans blague, l'ENA est la poubelle intellectuelle du pays. On n'y trouve que des gens soit tamisés socialement pour ce concours, soit reconvertis. C'est une école qui crée de la conformité, parce que le concours consiste à connaître par cœur toutes les institutions et à ânonner des banalités déconnectées de l'état de l'art dans chaque discipline (notamment en économie) et déconnectées de l'expérience concrète. Ça produit des gens qui n'ont aucune compétence réelle (à part savoir faire de belles notes de synthèse Razz), parce qu'ils ne maîtrisent scientifiquement aucun sujet et n'ont aucune expérience (contrairement aux élites politiques d'Allemagne, par exemple, qui ont généralement un doctorat et se sont donc au moins 1 fois dans leur vie frottées à la méthode scientifique, à la logique, à la gestion d'un dossier complexe).

A 23 ans ils sont destinés à gouverner le pays, mais ce sont des tomates hydroponiques : élevés en serre depuis leur bac, de sciences po à l'ena, puis parachutés à l'inspection des finances, à la préfectorale ou ailleurs. C'est le pire système possible pour produire des cadres de la nation, parce que ce système fabrique en série des cadres au lieu d'aller puiser dans la société civile des gens réellement compétents et expérimentés.
C'est bien simple : le concours interne de l'ENA est dans ma liste de trucs que je pourrais faire si je n'arrivais pas à devenir MCF. C'est dire à quel point c'est considéré comme une voie de garage.
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum

Re: Revalorisation des salaires de la fonction publique : les cabinets ministériels s'augmentent de 20,5% en 2017, celui du ministère de l'Education nationale s'augmente de 23%

par Kimberlite le Mer 8 Nov 2017 - 14:25
Que les personnes employées dans les ministères travaillent beaucoup, c'est bien possible.
Mais leur travail est-il dans tous les cas utile? Un de mes anciens collègues avait une personne de sa famille qui bossait dans un ministère à faire de la veille sur les médias (consulter un max de médias pour en faire ressortir des tendances sur l'opinion public, notamment la perception du gouvernement et du président par les français...). Job obtenu (d'après ses dires) par piston, sans qualifications pour, et super bien payé, mais avec aussi, effectivement, pas mal de travail.

Plutôt que payer des gens à surveiller leur popularité, nos gouvernants ne devraient-ils pas plutôt payer des personnes apportant vraiment quelque chose au pays?

K

_________________
Spoiler:
AndréC
Niveau 9

Re: Revalorisation des salaires de la fonction publique : les cabinets ministériels s'augmentent de 20,5% en 2017, celui du ministère de l'Education nationale s'augmente de 23%

par AndréC le Mer 8 Nov 2017 - 14:42
@wanax a écrit:
Ah. Pourrais-tu me citer un seul domaine dans lequel la France n'a pas régressé depuis ces quarante dernières années ? ( Industrie, diplomatie, finances, éducation, sécurité, santé, armée, espace, je te  laisse choisir. )

  • Sa superficie n'a pas diminué,
  • sa démographie non plus,
  • l'immobilier a progressé : on est à 8000 € le m2 à Paris au minimum alors qu'il y a quarante ans, il était à peine à 5000 F (moins de 1000 €)

Tout ne régresse pas, ne soyez pas pessimiste.

Mes voisins sont heureux de payer 850 € /mois pour avoir le privilège de loger dans 25 m2 à Paris (ce n'est pas cher).
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Revalorisation des salaires de la fonction publique : les cabinets ministériels s'augmentent de 20,5% en 2017, celui du ministère de l'Education nationale s'augmente de 23%

par Celadon le Mer 8 Nov 2017 - 14:54
@wanax a écrit:
@Feuchtwanger a écrit:
@Leclochard a écrit:

Avoue que c'est un peu stupide de choisir un job où tu gagnes moins qu'avant, où la pression est démentielle et qui ne laisse pas de place à la vie privée. Quels avantages y trouvent-ils ?

On atteint une limite symbolique avec 11000 euros. C'est quasiment l'équivalent d'un an de smic. S'il y a des professions hyper qualifiées où on est responsable de la vie d'autrui et qui justifient ce niveau de rémunération (pilote, chirurgien,avocat etc), ce n'est pas le cas de beaucoup d'autres (notaires, vedettes de la tv). En l'occurrence, je me demande ce qu'apportent de si précieux ces personnes.

D'expérience, les gens en cabinet ministériel le font beaucoup par sens du devoir civique et volonté de défendre l'intérêt public. Ils me racontent souvent que lorsqu'ils rencontrent leurs homologues à l'étranger, ils se rendent compte qu'ils en ont dans chaque pays 3-4, c'est-à-dire qu'ils font le travail de 3-4 personnes. Sans les gens dans les cabinets ministériels, la France ne tournerait simplement pas et ce sont souvent des gens extrêmement pointus dans leur domaine de discipline.

Personnellement, je m'étais posé il y a une dizaine d'années la question de savoir si je m'engageais dans la voie qui m'aurait mené dans un cabinet ministériel . A la différence des autres amis de ma génération, j'avais opté pour trouver un métier moins rémunérateur mais qui me laisserait avoir une vie de famille et du temps libre. Quand je vois leur vie et la mienne, leur parcours m'inspire du respect plutôt que de l'envie.

1100 euros brut c'est à peu près 7 fois le SMIC pour 35 heures (qui est de 1480 euros mensuels bruts après déduction de la CSG). Quand tu vois qu'ils peuvent faire 90 heures par semaine dans un cabinet, le rapport est déjà moins favorable (sans parler des nombreux voyages à l'étranger qui ne sont pas du tourisme et qui sont épuisants). A ceci s'ajoute le fait d'être sur un siège éjectable et le poids des responsabilités (j'ai des amis qui se sont retrouvés à gérer des crises humanitaires, etc... psychologiquement c'est plus dur que n'importe quelle classe turbulente du 93). Ceci implique de loger à proximité du ministère, ce qui dévore une partie du salaire.

Si je disparais du jour au lendemain, l'impact est absolument mineur sur le fonctionnement de la société (mes élèves seront juste content de ne pas avoir cours Very Happy ).
Si c'est un de mes amis qui est en cabinet qui disparait, les conséquences seront nettement plus graves.

A titre de comparaison, Hanouna gagne plus de 4 millions par mois et son rôle dans la société est moins central.
Ah. Pourrais-tu me citer un seul domaine dans lequel la France n'a pas régressé depuis ces quarante dernières années ? ( Industrie, diplomatie, finances, éducation, sécurité, santé, armée, espace, je te  laisse choisir. )
Il ne suffit pas de proclamer qu'on est les meilleurs, il faut être capable de produire, de temps à autre, des résultats. Et il va peut-être falloir à un moment poser la question de la pertinence des enseignements donnés à Sciences-Po et à l'ENA, ainsi que celle des critères de recrutement.( Je suis frappé de voir le nombre de types dont la bio explique qu'après avoir commencé à se former en classe prépa, ils ont 'décidé' de bifurquer vers Sciences-Po et l'ENA. ( Traduction: ils se sont fait ramasser aux concours et ont choisi une voie où leur milieu social et les manières qu'ils y ont apprises sont un critère de sélection. cf. le premier d'entre eux, Macron)).
Comment peux-tu dire cela ? Hanouna est plus qu'utile à la (sale) période que nous vivons. Son rôle dans le décervelage de la jeunesse et dans l'élaboration d'un langage relâché, de propos graveleux et de gestes irrespectueux de l'autre est primordial. Et pour ce faire, crois-moi, il est assez mal payé.
Feuchtwanger
Niveau 8

Re: Revalorisation des salaires de la fonction publique : les cabinets ministériels s'augmentent de 20,5% en 2017, celui du ministère de l'Education nationale s'augmente de 23%

par Feuchtwanger le Mer 8 Nov 2017 - 17:05
@Zagara a écrit:Mais enfin, si ils sont passés par l'ENA, c'est donc qu'ils sont pour la vie les meilleurs dans toutes les disciplines, puisque l'ENA crée des Élites Supérieurement Intelligentes. pingouin
Et une Élite Que Le Monde Entier Nous Envie, ça se paie à sa juste valeur. Sinon quoi ? Sinon nos énarques vont fuir en Allemagne ou aux USA !

.

Dans mes amis qui ont des postes importants dans des cabinets ministériels, aucun n'est énarque.

Par contre, j'ai beaucoup d'amis énarques aussi, ils ont des opinions variées et étant profondément anti-UE je me dispute avec certains d'entre eux assez souvent. Néanmoins, dire qu'ils pensent tous pareil, c'est du même niveau de commentaire qu'un forumeur du figaro qui dit que tous les profs sont des gauchistes fainéants.

Sinon, le reste c'est la foire aux clichés. Vous ne vous rendez pas compte à quel point la haute administration tient avec des bouts de ficelle en France par rapport à d'autres pays (notamment la diplomatie et tout ce qui est régalien). Le gros problème c'est l'administration intermédiaire qui n'a rien à voir avec les cabinets avec des effectifs pléthoriques pour le coup.

Sincèrement, si vous trouvez que les postes de dir cab sont enviables et qu'il suffit de passer l'ENA pour les obtenir, passez l'ENA interne ( en gros, faites ce que vous conseillez aux gens disant que les profs sont bien payés à rien faire quand vous leur préconisez de passer le CAPES).

Sinon, en terme d'état, la France se porte effectivement mieux que l'Allemagne (cf l'ouvrage de Fratzscher sur la situation économique réelle du pays) que l'Angleterre (cf sécession électorale du Brexit), que les Etats-Unis et que la plupart des pays de l'Occident développé (pour avoir vécu dans de nombreux pays, c'est évident quand on rentre en France, bien que la situation y soit bien glauque quand même). J'ai la faiblesse de penser que c'est en partie lié à l'action de l'Etat, aussi bien des hauts fonctionnaires que des fonctionnaires de la base qui ont la notion de service public ancrée au corps. Après, je ne suis pas sûr que cela dure éternellement au vu des coups de boutoir insistants de l'UE mais c'est un autre débat, qui inquiète d'ailleurs beaucoup dans les cabinets, contrairement à ce que l'on croit.

Pour ceux que cela intéresse réellement, il y avait eu un très bon bouquin d'Aude Harlé sur la vie dans les cabinets il y a quelques années et sincèrement je doute qu'aucun de vous après cette lecture n'ait envie de rejoindre ces "privilégiés" (un peu comme un livre de prof en ZEP suscite assez peu de vocations).
Shanks
Niveau 3

Re: Revalorisation des salaires de la fonction publique : les cabinets ministériels s'augmentent de 20,5% en 2017, celui du ministère de l'Education nationale s'augmente de 23%

par Shanks le Mer 8 Nov 2017 - 17:07
@Feuchtwanger a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Condorcet a écrit:Vous n'avez pas la main sur le portefeuille.

C'est là qu'on voit que quand les gens peuvent déterminer leur rémunération, ils ont tendance à se surpayer et à s'augmenter facilement (voir l'exemple des grands patrons). L'Etat en aura-t-il pour son argent ?

Désolé, mais le salaire brut tel qu'il est indiqué dans ce tableau, au regard du travail en cabinet et des qualifications requises, c'est très loin d'être surpayé. Ils gagneraient beaucoup plus dans le privé. J'ai plusieurs copains qui travaillent dans les cabinets ministériels, je ne leur avais jamais demandé leurs salaires mais au vu de leur engagement (H24, éventuellement libres le dimanche après-midi, sans cesse en déplacement ce qui rend toute vie de famille impossible, etc...) je maintiens que les salaires sont dérisoires.

A titre de comparaison, un prof expat de l'AEFE qui a un engagement incomparablement moindre touche dans les 7000 nets de mémoire.


7000 euros net? Dis plutot 10000 euros net minimum.
Feuchtwanger
Niveau 8

Re: Revalorisation des salaires de la fonction publique : les cabinets ministériels s'augmentent de 20,5% en 2017, celui du ministère de l'Education nationale s'augmente de 23%

par Feuchtwanger le Mer 8 Nov 2017 - 17:08
@Shanks a écrit:
@Feuchtwanger a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Condorcet a écrit:Vous n'avez pas la main sur le portefeuille.

C'est là qu'on voit que quand les gens peuvent déterminer leur rémunération, ils ont tendance à se surpayer et à s'augmenter facilement (voir l'exemple des grands patrons). L'Etat en aura-t-il pour son argent ?

Désolé, mais le salaire brut tel qu'il est indiqué dans ce tableau, au regard du travail en cabinet et des qualifications requises, c'est très loin d'être surpayé. Ils gagneraient beaucoup plus dans le privé. J'ai plusieurs copains qui travaillent dans les cabinets ministériels, je ne leur avais jamais demandé leurs salaires mais au vu de leur engagement (H24, éventuellement libres le dimanche après-midi, sans cesse en déplacement ce qui rend toute vie de famille impossible, etc...) je maintiens que les salaires sont dérisoires.

A titre de comparaison, un prof expat de l'AEFE qui a un engagement incomparablement moindre touche dans les 7000 nets de mémoire.


7000 euros net? Dis plutot 10000 euros net minimum.

C'est autant que cela? J'ai voulu donner un chiffre conservateur mais tu as peut-être raison.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Revalorisation des salaires de la fonction publique : les cabinets ministériels s'augmentent de 20,5% en 2017, celui du ministère de l'Education nationale s'augmente de 23%

par Celadon le Mer 8 Nov 2017 - 17:25
Le salaire est le même que s'il était en France mais c'est la prime d'expatriation qui le triple, non ?
avatar
wanax
Fidèle du forum

Re: Revalorisation des salaires de la fonction publique : les cabinets ministériels s'augmentent de 20,5% en 2017, celui du ministère de l'Education nationale s'augmente de 23%

par wanax le Mer 8 Nov 2017 - 17:39
@Feuchtwanger a écrit:
@Zagara a écrit:Mais enfin, si ils sont passés par l'ENA, c'est donc qu'ils sont pour la vie les meilleurs dans toutes les disciplines, puisque l'ENA crée des Élites Supérieurement Intelligentes. pingouin
Et une Élite Que Le Monde Entier Nous Envie, ça se paie à sa juste valeur. Sinon quoi ? Sinon nos énarques vont fuir en Allemagne ou aux USA !

.

Dans mes amis qui ont des postes importants dans des cabinets ministériels, aucun n'est énarque.

Par contre, j'ai beaucoup d'amis énarques aussi, ils ont des opinions variées et étant profondément anti-UE je me dispute avec certains d'entre eux assez souvent. Néanmoins, dire qu'ils pensent tous pareil, c'est du même niveau de commentaire qu'un forumeur du figaro qui dit que tous les profs sont des gauchistes fainéants.

Sinon, le reste c'est la foire aux clichés. Vous ne vous rendez pas compte à quel point la haute administration tient avec des bouts de ficelle en France par rapport à d'autres pays (notamment la diplomatie et tout ce qui est régalien). Le gros problème c'est l'administration intermédiaire qui n'a rien à voir avec les cabinets avec des effectifs pléthoriques pour le coup.

Sincèrement, si vous trouvez que les postes de dir cab sont enviables et qu'il suffit de passer l'ENA pour les obtenir, passez l'ENA interne ( en gros, faites ce que vous conseillez aux gens disant que les profs sont bien payés à rien faire quand vous leur préconisez de passer le CAPES).

Sinon, en terme d'état, la France se porte effectivement mieux que l'Allemagne (cf l'ouvrage de Fratzscher sur la situation économique réelle du pays) que l'Angleterre (cf sécession électorale du Brexit), que les Etats-Unis et que la plupart des pays de l'Occident développé (pour avoir vécu dans de nombreux pays, c'est évident quand on rentre en France, bien que la situation y soit bien glauque quand même). J'ai la faiblesse de penser que c'est en partie lié à l'action de l'Etat, aussi bien des hauts fonctionnaires que des fonctionnaires de la base qui ont la notion de service public ancrée au corps. Après, je ne suis pas sûr que cela dure éternellement au vu des coups de boutoir insistants de l'UE mais c'est un autre débat, qui inquiète d'ailleurs beaucoup dans les cabinets, contrairement à ce que l'on croit.

Pour ceux que cela intéresse réellement, il y avait eu un très bon bouquin d'Aude Harlé sur la vie dans les cabinets il y a quelques années et sincèrement je doute qu'aucun de vous après cette lecture n'ait envie de rejoindre ces "privilégiés" (un peu comme un livre de prof en ZEP suscite assez peu de vocations).
J'entends bien l'argument qui consiste à dire qu'ailleurs, c'est pire ( quoi que je ne voie pas en quoi le Brexit soit un problème, c'est plutôt la solution. ) Mais je n'en vois pas la pertinence, il me rappelle le fameux: allez voir en Corée du Nord si c'est mieux.
Et ill y a des gens malintentionnés et aigris qui pourrait interpréter ta réponse comme une dérobade, voire par endroits comme un homme de paille. Je me permets donc d'insister :
citer un seul domaine dans lequel la France n'a pas régressé depuis ces quarante dernières années ?
( PS: pourquoi ne pas m'engager dans cette direction ? Je n'ai pas l'esprit de réseau nécessaire qu'il est clairement indispensable d'avoir. ( Et je suis toujours frappé de voir, qu'un tel est l'époux d'une telle, que tel autre est le fils de, etc... )).
Shanks
Niveau 3

Re: Revalorisation des salaires de la fonction publique : les cabinets ministériels s'augmentent de 20,5% en 2017, celui du ministère de l'Education nationale s'augmente de 23%

par Shanks le Mer 8 Nov 2017 - 17:51
@Celadon a écrit:Le salaire est le même que s'il était en France mais c'est la prime d'expatriation qui le triple, non ?

Oui c'est ca. J'ai un collegue au lycee de Tokyo, la prime d'expatriation pour le Japon est de 6500 euros+plus le salaire brut + prime de 1000 euros par enfant... ca l'air reveur
Feuchtwanger
Niveau 8

Re: Revalorisation des salaires de la fonction publique : les cabinets ministériels s'augmentent de 20,5% en 2017, celui du ministère de l'Education nationale s'augmente de 23%

par Feuchtwanger le Mer 8 Nov 2017 - 21:50
@wanax a écrit:
J'entends bien l'argument qui consiste à dire qu'ailleurs, c'est pire ( quoi que je ne voie pas en quoi le Brexit soit un problème, c'est plutôt la solution. ) Mais je n'en vois pas la pertinence, il me rappelle le fameux: allez voir en Corée du Nord si c'est mieux.
Et ill y a des gens malintentionnés et aigris qui pourrait interpréter ta réponse comme une dérobade, voire par endroits comme un homme de paille. Je me permets donc d'insister :
citer un seul domaine dans lequel la France n'a pas régressé depuis ces quarante dernières années ?
( PS: pourquoi ne pas m'engager dans cette direction ? Je n'ai pas l'esprit de réseau nécessaire qu'il est clairement indispensable d'avoir. ( Et je suis toujours frappé de voir, qu'un tel est l'époux d'une telle, que tel autre est le fils de, etc... )).

La France évolue dans un contexte occidental. Il faut donc comparer son état avec celui de pays de taille et de richesse identique corsettés par les mêmes contraintes (qu'on peut résumer globalement et grossièrement aux politiques néo-libérales d'inspiration technocratiques (ou plus exactement démocranniques) pour reprendre la terminologie de Sapir).
Par rapport à ces pays, la trajectoire de la France au cours des quarante dernières années est plus favorable sur de nombreux points.

En politique étrangère, jusqu'en 2007 nous avions une politique étrangère qui faisait plus que se maintenir. Les basses eaux actuelles s'expliquent par les choix démocratiques des Français mais heureusement que les hauts fonctionnaires du MAE ont été là pour éviter le pire et les possibilités de rebond sont excellentes.
D'un point de vue militaire, nous n'avons pas connu la trajectoire militaire de l'Angleterre qui a fait son chant du cygne en Irak.
D'un point de vue social, la trajectoire allemande et globalement continentale européenne est plus défavorable que celle de la France (c'est d'ailleurs ce que déplore la Commission Européenne systématiquement dans les GOPE).
L'intégration se passe en France bien mieux que dans la plupart des pays européens, même si paradoxalement (Todd l'explique très bien) cette mixité est source de frictions plus visibles.
Dans les institutions internationales notre position est remarquablement stable.
Nos perspectives démographiques sont bien meilleures que tous nos voisins européens.
Nos multinationales ont gagné énormément d'influence en trente ans (où nous en avions une dans le top 100 contre 5 à 11 à l'heure actuelle).

Les réseaux routiers français et les infrastructures sont en bien meilleur état qu'en Allemagne ou aux Etats-Unis.

C'est le géopoliticien Pascal Gauchon qui dit que la France est un verre à moitié vide ou à moitié plein, mais que nous sommes juste en recherche de sommelier.

Ce contrôle des dégâts dans un contexte de régression civilisationnelle occidentale global est à mettre au crédit du sens de l'Etat, que l'on retrouve à tous les niveaux du fonctionnariat. Il y a beaucoup d'énarques (et notamment la majorité silencieuse qui travaille bien plus que ce qu'ils pourraient faire dans le privé pour des salaires moindres que ceux auxquels ils pourraient prétendre. Le "revolving door" si courant dans le monde occidental est loin d'être aussi institutionnalisé que cela en France, malgré quelques exemples montés en épingle et peu représentatifs.

De tous les énarques que je connais, il n'y a pas de "fils de". Là encore, on est dans le cliché même si le phénomène existe de manière minoritaire.
avatar
Hypermnestre
Fidèle du forum

Re: Revalorisation des salaires de la fonction publique : les cabinets ministériels s'augmentent de 20,5% en 2017, celui du ministère de l'Education nationale s'augmente de 23%

par Hypermnestre le Mer 8 Nov 2017 - 22:13
Est-ce que là aussi ça va ruisseler ?
C'est pour un ami...
avatar
wanax
Fidèle du forum

Re: Revalorisation des salaires de la fonction publique : les cabinets ministériels s'augmentent de 20,5% en 2017, celui du ministère de l'Education nationale s'augmente de 23%

par wanax le Mer 8 Nov 2017 - 22:16
Dont acte. Tu reconnais que notre diplomatie est à la ramasse ( puisqu'à la traîne d'intérêts étrangers. )
Du point de vue social, tu utilises une comparaison avec l'étranger. Et si l'on comparait avec la France d'il y a 30 ans ? L'âge de départ à la retraite, le salaire des jeunes comparés à celui de leurs aînés, le coût du logement, la CSG, etc...
Du point de vue militaire, on est à la corde, au mieux 20 000 combattants, des matériels hors d'âge, des soldats qui vont acheter leur matériel chez Decathlon avant de partir en opération. ( cf. épisode avec le général de Villiers. )
Quant à notre industrie militaire, on s'est en pratique fait piquer Airbus par les Allemands, on est en train de perdre, pardon de fusionner Nexter Avec Krauss-Maffei, nos fusils sont allemands. Rappel, le M51, c'est EADS.
Et on parle maintenant de faire le prochain avion avec les Allemands, pour être bien sûr qu'il ne reste rien.
On a vendu les turbines d'Alstom aux Américains, la partie TGV à Siemens. Oui, mais ça aurait pu être pire. Habon!?
Nos multinationales ? celles qui paient leurs impôts au Luxembourg ? Ces banques qui ont de tels effets de leviers qu'on a été obligé de venir à leur secours, que toute la politique monétaire est désormais conditionnée par la nécessité de les maintenir en survie artificielle ? Pas un problème, ça nous met en déflation et alors ?
L'intégration se passe bien, super bien. Presque trop bien, c'en devient gênant. Les gens se battent pour aller enseigner dans le 93 et le candidat de l'extrême-droite est sous les 5%
Notre éducation... ce serait bien, un forum d'enseignants où l'on pourrait parler de la réalité quotidienne et pas des bulletins de victoire du ministère.
A ce niveau de déconnexion avec la réalité, oui bravo à nos élites.
En fait, ta seule réponse, c'est que certes, dans la réalité, ça se passe mal, mais que dans le virtuel, cela aurait pu être pire.
Feuchtwanger
Niveau 8

Re: Revalorisation des salaires de la fonction publique : les cabinets ministériels s'augmentent de 20,5% en 2017, celui du ministère de l'Education nationale s'augmente de 23%

par Feuchtwanger le Jeu 9 Nov 2017 - 0:04
@wanax a écrit:
En fait, ta seule réponse, c'est que certes, dans la réalité, ça se passe mal, mais que dans le virtuel, cela aurait pu être pire.

Talleyrand disait que tout ce qui est "excessif devient insignifiant". Si tout ce que tu dis est vrai, c'est un aspect, pessimiste, noire, cynique d'une situation pleine de nuances de gris. Sincèrement, tout ce que tu évoques me scandalise également mais ne retenir que cela et en accuser l'action de l'Etat, c'est tout simplement chercher un bouc émissaire et sombrer dans la sinistrose.

La crise est globale, liée à des choix politiques où la France a joué un rôle parmi d'autres pays. Dans les tensions croissantes infligées par les politiques néo-libérales le pays souffre (et comment ne le pourrait-il pas?) mais malgré tous les indicateurs rouge foncé que tu égrènes (et que je pourrais encore compléter), la situation est pire chez nos voisins soumis aux mêmes contraintes.

Ne pas dire que ce "mieux" est entièrement le résultat de l'action étatique, c'est du bon sens. Etre conscient que les Français par leurs choix collectifs ont permis cette situation demeure très précieux. Cependant, nier que dans certains cas l'action de l'Etat et notamment des hauts fonctionnaires ait pu jouer un rôle d'édredon dans la crise me semble profondément injuste.

Quand bien même l'Etat serait-il incompétent, des gens le servent, ruinent leur vie de famille pour cela, touchent des salaires inférieurs à ceux du privé, se bousillent la santé, tout comme des profs se lèvent chaque matin pour enseigner dans des conditions difficiles. Je n'ai pas envie de tous les balayer d'un revers de main en expliquant que noir c'est noir il n'y a plus d'espoir.
avatar
verdurin
Habitué du forum

Re: Revalorisation des salaires de la fonction publique : les cabinets ministériels s'augmentent de 20,5% en 2017, celui du ministère de l'Education nationale s'augmente de 23%

par verdurin le Jeu 9 Nov 2017 - 0:47
@Feuchtwanger a écrit:
@wanax a écrit:
En fait, ta seule réponse, c'est que certes, dans la réalité, ça se passe mal, mais que dans le virtuel, cela aurait pu être pire.

Talleyrand disait que tout ce qui est "excessif devient insignifiant". Si tout ce que tu dis est vrai, c'est un aspect, pessimiste, noire, cynique d'une situation pleine de nuances de gris. Sincèrement, tout ce que tu évoques me scandalise également mais ne retenir que cela et en accuser l'action de l'Etat, c'est tout simplement chercher un bouc émissaire et sombrer dans la sinistrose.

La crise est globale, liée à des choix politiques où la France a joué un rôle parmi d'autres pays. Dans les tensions croissantes infligées par les politiques néo-libérales le pays souffre (et comment ne le pourrait-il pas?) mais malgré tous les indicateurs rouge foncé que tu égrènes (et que je pourrais encore compléter), la situation est pire chez nos voisins soumis aux mêmes contraintes.

Ne pas dire que ce "mieux" est entièrement le résultat de l'action étatique, c'est du bon sens. Etre conscient que les Français par leurs choix collectifs ont permis cette situation demeure très précieux. Cependant, nier que dans certains cas l'action de l'Etat et notamment des hauts fonctionnaires ait pu jouer un rôle d'édredon dans la crise me semble profondément injuste.

Quand bien même l'Etat serait-il incompétent, des gens le servent, ruinent leur vie de famille pour cela, touchent des salaires inférieurs à ceux du privé, se bousillent la santé, tout comme des profs se lèvent chaque matin pour enseigner dans des conditions difficiles. Je n'ai pas envie de tous les balayer d'un revers de main en expliquant que noir c'est noir il n'y a plus d'espoir.
En un sens j'ai ruiné ma vie en enseignant.
Mais j'aurais préféré la ruiner à 20 000€ par mois.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Revalorisation des salaires de la fonction publique : les cabinets ministériels s'augmentent de 20,5% en 2017, celui du ministère de l'Education nationale s'augmente de 23%

par MelanieSLB le Jeu 9 Nov 2017 - 7:00
@Feuchtwanger a écrit:La France évolue dans un contexte occidental. Il faut donc comparer son état avec celui de pays de taille et de richesse identique corsettés par les mêmes contraintes (qu'on peut résumer globalement et grossièrement aux politiques néo-libérales d'inspiration technocratiques (ou plus exactement démocranniques) pour reprendre la terminologie de Sapir).


Mais enfin, ces contraintes n'en sont pas: c'est un choix politique qui a été fait (plus tard en France qu'ailleurs, c'est pour ça que tu peux dire que la France s'en sort moins mal, notre Macron est en retard de 35 ans, puisqu'il fait une politique à la Thatcher/Reagan). Attends de voir l'état du pays dans 5 ans.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
archeboc
Sage

Re: Revalorisation des salaires de la fonction publique : les cabinets ministériels s'augmentent de 20,5% en 2017, celui du ministère de l'Education nationale s'augmente de 23%

par archeboc le Jeu 9 Nov 2017 - 7:31
@Feuchtwanger a écrit:Par rapport à ces pays, la trajectoire de la France au cours des quarante dernières années est plus favorable sur de nombreux points.

Si on adopte cette échelle de temps, on doit prendre en compte, pour l'Allemagne, la réunification. Dans ce cadre, il n'est pas inutile de rappeler que cela nous place avant la réunification, avec le tiers d'un pays sous équipé et qui vivait encore en bien des endroits dans le jus de 1945.
Par ailleurs, la façon dont le tissu associatif allemand a amorti l'arrivée d'un million d'étrangers est simplement étonnant.

@Feuchtwanger a écrit:Nos perspectives démographiques sont bien meilleures que tous nos voisins européens.

Dans le contexte de pénurie qui vient, je ne suis pas sûr que ce soit une bonne chose.


@wanax a écrit:Du point de vue social, tu utilises une comparaison avec l'étranger. Et si l'on comparait avec la France d'il y a 30 ans ?
[...]
En fait, ta seule réponse, c'est que certes, dans la réalité, ça se passe mal, mais que dans le virtuel, cela aurait pu être pire.

Je ne vois pas comment on peut faire plus virtuel qu'une comparaison avec la situation d'il y a trente ans.
Contenu sponsorisé

Re: Revalorisation des salaires de la fonction publique : les cabinets ministériels s'augmentent de 20,5% en 2017, celui du ministère de l'Education nationale s'augmente de 23%

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum