Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
ben2510
Érudit

Moins de corrections (Doug Lemov visite Michaela)

par ben2510 le Mer 8 Nov 2017 - 1:04
http://teachlikeachampion.com/blog/reducing-teacher-workload-re-thinking-marking-michaela-files-part-1/

Profitant de sa visite à Michaela, une école anglaise à haute performance avec une culture "pas d'excuse", Doug Lemov (dont je recommande chaudement le livre "Teach like a champion") propose une méthode efficace et qui fait chaud au coeur : moins de commentaires individualisés dans les copies lors de leur correction, mais seulement une note sèche. Par contre, une partie du temps ainsi économisé est utilisé pour prendre en note les points à améliorer, qui sont "réenseignés" (retravaillés) à la remise des copies.

Assez commenté ! L'article est en lien.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
AndréC
Niveau 9

Re: Moins de corrections (Doug Lemov visite Michaela)

par AndréC le Mer 8 Nov 2017 - 6:04
@ben2510 a écrit:http://teachlikeachampion.com/blog/reducing-teacher-workload-re-thinking-marking-michaela-files-part-1/

Profitant de sa visite à Michaela, une école anglaise à haute performance avec une culture "pas d'excuse", Doug Lemov (dont je recommande chaudement le livre "Teach like a champion") propose une méthode efficace et qui fait chaud au coeur : moins de commentaires individualisés dans les copies lors de leur correction, mais seulement une note sèche. Par contre, une partie du temps ainsi économisé est utilisé pour prendre en note les points à améliorer, qui sont "réenseignés" (retravaillés) à la remise des copies.

Assez commenté ! L'article est en lien.
Pouvez-vous le traduire ?
avatar
Lord Steven
Habitué du forum

Re: Moins de corrections (Doug Lemov visite Michaela)

par Lord Steven le Mer 8 Nov 2017 - 10:22
A mon sens, il y a un monde entre ne mettre aucune appréciation et perdre un temps précieux en phrases alambiquées dans la marge genre: voilà une interessante analyse David mais vous avez omis un élément essentiel p.62....

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Moins de corrections (Doug Lemov visite Michaela)

par RogerMartin le Mer 8 Nov 2017 - 11:39
Merci pour le lien, on voit le temps gagné, que l'on peut passer à des choses plus utiles que la rumination de papier... J'ai enseigné la version pendant des années, et nos corrections détaillées s'appuyaient sur un système de points-faute relativement lourd. Entre ça et la rédaction d'une appréciation par copie, difficile de descendre en dessous de 20 minutes en moyenne par copie. D'autant plus frustrant que j'étais capable de noter correctement au demi-point près la copie en une lecture prenant moins de 2-3 minutes. Mais les étudiants se seraient précipités dans les tours s'ils avaient eu l'impression que je sortais les notes de mon chapeau.
Je ne parle même pas des corrections de l'agrég, où une copie de version une année me demandait environ 1h de travail, il fallait renseigner une grille avec points-faute et exemples d'erreurs pour chacun des 60+ segments...
Je crois que je vais suivre ce blog...

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
InstantKarma
Niveau 6

Re: Moins de corrections (Doug Lemov visite Michaela)

par InstantKarma le Mer 8 Nov 2017 - 11:49
Je pratique ce genre de corrections : peu d'appréciations sur les copies (cependant cela dépend aussi du genre d'exercices ).
Je corrige le moins possible moi-même également en classe : les réponses exactes ou pertinentes sont données par des élèves qui ont réussi.

Pour tel exercice où beaucoup n'ont pas réussi, là je donne une correction.

J'essayais aussi de corriger pendant le travail des élèves en classe mais ça devient problématique avec l'agitation de mes élèves actuels… Evil or Very Mad

_________________
Le participe passer c’est tellement compliquer.
Supprimons le subjonctif pour que le français est plus simple à apprendre.
Lombalgia
Niveau 9

Re: Moins de corrections (Doug Lemov visite Michaela)

par Lombalgia le Mer 8 Nov 2017 - 13:23
Oui enfin, je connais une autre méthode, d'avant-garde faut croire  :blague: , qui consiste à personnaliser attentivement la correction écrite et à reprendre et approfondir collectivement les points qui le nécessitent et même à distribuer une ou des fiches d'aide récapitulatives.
avatar
Prezbo
Habitué du forum

Re: Moins de corrections (Doug Lemov visite Michaela)

par Prezbo le Mer 8 Nov 2017 - 13:49
@Lombalgia a écrit:Oui enfin, je connais une autre méthode, d'avant-garde faut croire  , qui consiste à personnaliser attentivement la correction écrite et à reprendre et approfondir collectivement les points qui le nécessitent et même à distribuer une ou des fiches d'aide récapitulatives.

Cette réponse très assertive m'incite à vous poser quelques nouvelles questions.

1) A quel niveau enseignez-vous et combien de temps vous prend la correction d'une copie ?

2) Combien faites-vous d'évaluations environ par trimestre et par classe ?
avatar
Franck059
Niveau 10

Re: Moins de corrections (Doug Lemov visite Michaela)

par Franck059 le Mer 8 Nov 2017 - 14:20
En devoirs maison, je ne note pas donc ne perds pas de temps en barème, sous total et total des points. Les élèves savent qu'un trait oblique de ma part signifie que je suis satisfait, s'y ajoute éventuellement une remarque courte gratifiante dans le cas de raisonnement ou méthode pertinente*. J'entoure ou souligne les poins à améliorer en les accompagnant d'une brève remarque. Pas d'appréciation globale hormis un "Vu le - date -"
Avant la remise des copies, un court compte rendu oral reprenant essentiellement les points litigieux le plus souvent rencontrés dans les copies.
C'est relativement rapide.

En DS, par contre, je fais l'inverse. Il y a un sous-total de points par exercice (pas de détail, je notre globalement chaque exercice) et je fais la somme. Pas d'appréciation globale. La note seulement.
C'est aussi relativement rapide.

Voilà. Je n'ai pas l'impression d'avoir inventé le fil à couper le beurre pour autant...

*J'ai appliqué une règle d'accord ancienne Very Happy
Lombalgia
Niveau 9

Re: Moins de corrections (Doug Lemov visite Michaela)

par Lombalgia le Mer 8 Nov 2017 - 14:44
@Prezbo a écrit:
@Lombalgia a écrit:Oui enfin, je connais une autre méthode, d'avant-garde faut croire  , qui consiste à personnaliser attentivement la correction écrite et à reprendre et approfondir collectivement les points qui le nécessitent et même à distribuer une ou des fiches d'aide récapitulatives.

Cette réponse très assertive m'incite à vous poser quelques nouvelles questions.

1) A quel niveau enseignez-vous et combien de temps vous prend la correction d'une copie ?

2) Combien faites-vous d'évaluations environ par trimestre et par classe ?

Lisez mieux, connaître n'est pas affirmer pratiquer de façon systématique. Je l'ai fait, complètement et sérieusement, plusieurs années, peut-être cinq fois par an (c'est vieux, on fonctionnait par semestres, et l'année finissait en avril à cause des stages, le très bon temps...). Le niveau où j'ai le plus complètement mis en oeuvre ceci était en BTS.
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté

Re: Moins de corrections (Doug Lemov visite Michaela)

par Une passante le Mer 8 Nov 2017 - 14:59
Je ne vois pas comment gagner du temps en correction de copies, mais c'est peut-être parce que je suis en lettres en lycée.
Mes commentaires sont nécessairement individualisés, je ne peux pas dire collectivement "vous ne parlez pas français", "ce que vous avez écrit ne mène à rien, le raisonnement doit être clarifié etc...".
En évaluant à la fois le fond et la forme, il faut nécessairement commenter, d'autant qu'il n'y a pas une seule bonne réponse attendue mais la pertinence d'une analyse, qui sera donc variable en fonction des copies.
Je passe ainsi du temps à corriger (entre 10 et 20 minutes par copies selon le niveau et le type d'exercice), et je passe ensuite une heure en classe à signaler toutes les erreurs méthodologiques présentes dans plusieurs copies. Si j'ai le temps (ce que j'ai rarement tant il y a d'erreurs...) je fais retravailler aux élèves un aspect particulier (par exemple, améliorer leur introduction ou une sous-partie) mais outre le temps qui manque, avec des classes à 35, c'est difficile d'encadrer tout le monde, à moins de reprendre les copies pour relire les versions améliorées (mais on est loin du gain de temps passé en correction !)
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Moins de corrections (Doug Lemov visite Michaela)

par Elyas le Mer 8 Nov 2017 - 15:56
C'est quelque chose de connu et d'ancien : mettre appréciation et note côte à côte engendre l'inefficacité de l'appréciation chez 80% des élèves, la note prenant tout. Evidemment, selon les publics, le score va être moindre ou plus ample.

De plus, l'école visitée pratique le feedback personnalisé. Pas besoin de mettre d'appréciation, le professeur liste les problèmes et crée un cours où chaque problème sera retravaillé /ou -option 2- chaque élève aura un retour oral personnalisé sur sa copie. On gagne en correction chez soi mais cela demande du temps de classe (mais je crois que l'école dont on parle donne du temps pour cela en plus des cours).

Enfin, cela ne fonctionne que pour les évaluations notées. Les autres systèmes d'évaluation , comme les ceintures, n'ont pas besoin des notes et donc c'est l'appréciation qui prime.

Personnellement, je fonctionne avec une appréciation minimale, du feedback immédiat et individualisé ainsi que des cours travaillant les points les plus saillants dans la classe.

Après, revoyons aussi que cet article est un article de softpower en faveur de certains idées et d'une vision du métier de professeur. Faut pas trop le prendre pour argent comptant, l'école visitée a un contexte très particulier qui fait que ça peut plus facilement fonctionner comme cela.
avatar
Prezbo
Habitué du forum

Re: Moins de corrections (Doug Lemov visite Michaela)

par Prezbo le Mer 8 Nov 2017 - 17:16
@Lombalgia a écrit:

Lisez mieux, connaître n'est pas affirmer pratiquer de façon systématique. Je l'ai fait, complètement et sérieusement, plusieurs années, peut-être cinq fois par an (c'est vieux, on fonctionnait par semestres, et l'année finissait en avril à cause des stages, le très bon temps...). Le niveau où j'ai le plus complètement mis en oeuvre ceci était en BTS.

On en revient au point soulevé par l'article : le tout n'est pas de donner le mode de correction idéal (et encore pourrait-on se demander si c'est un idéal formel pour le prof ou quelque chose de vraiment utile pour les élèves) mais de déterminer le mode de correction le plus efficace et permettant des évaluation régulières en étant soutenable à long terme...Mais j'admets qu'on n'est pas forcé de faire la même chose pour chaque classe, ni à chaque fois.

@Franck059 a écrit:En devoirs maison, je ne note pas donc ne perds pas de temps en barème, sous total et total des points. Les élèves savent qu'un trait oblique de ma part signifie que je suis satisfait, s'y ajoute éventuellement une remarque courte gratifiante dans le cas de raisonnement ou méthode pertinente*. J'entoure ou souligne les poins à améliorer en les accompagnant d'une brève remarque. Pas d'appréciation globale hormis un "Vu le - date -"
Avant la remise des copies, un court compte rendu oral reprenant essentiellement les points litigieux le plus souvent rencontrés dans les copies.
C'est relativement rapide.

En DS, par contre, je fais l'inverse. Il y a un sous-total de points par exercice (pas de détail, je notre globalement chaque exercice) et je fais la somme. Pas d'appréciation globale. La note seulement.
C'est aussi relativement rapide.

Je tends peu à peu vers ce genre de système. Avec des DM courts, sur lesquels je teste un point de rédaction que je réinvestis après en DS. Pour les DS de fin de cycle, tout ce qui est donné à été vu, revu, corrigé et recorrigé...Si un élève n'a pas acquis quelque chose à ce moment -là, pas sûr que ré-expliquer une cinquième fois soit la solution.

Par contre, j'ai souvent du mal à me retenir d'annoter les DS...J'ai tendance à corriger au vol les erreurs que je vois. Sauf que pour les élèves les plus largués -ceux qui font plusieurs fautes par ligne en moyenne- ça transforme vite la copie en torchon barbouillé de rouge et illisible.

Un collègue m'a fait remarquer  qu'il faudrait d'abord lire la copie, puis décider de ce qu'on corrige dessus, en insistant sur un seul point par copie.

Mais on ne corrige pas forcément la même chose sur la copie d'un élève dadaiste qui donne l'impression de mettre les termes mathématiques dans un ordre aléatoire (quand ce n'est pas les syllabes des mots dans un ordre aléatoire) et celui à qui on va enlever 0,5 point parce qu'il n'a pas cité précisément l'hypothèse d'un théorème.

Ça oblige à une gymnastique mentale assez éprouvante.

(Reste la possibilité de différencier les évaluations. Il y a encore quelques éléments qui me retiennent de la faire autrement que de façon marginale, sur quelques questions.)
Contenu sponsorisé

Re: Moins de corrections (Doug Lemov visite Michaela)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum