Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Babarette
Grand sage

Re: C'est officiel : nous avons UN jour de carence (p.14).

par Babarette le Jeu 9 Nov 2017 - 13:43
@Graisse-Boulons a écrit:
@gauvain31 a écrit:Les Pauvres, malheureusement sont sanctionnés de partout; s'il ont un découvert, ils ont des frais bancaires, font des métiers pénibles donc susceptibles d'occasionner des accidents ou des maladies. En plus, leur maigre pouvoir d'achat les empêche de se nourrir de façon équilibrée.... il y a donc plus de risque d'obésité et de diabète qui peuvent les rendre encore plus fragiles. On leur enfonce la tête sous l'eau......
Et nous aussi enseignants, on essaie de nous enfoncer la tête sous l'eau avec ce genre de mesure....

OK, c'est beau.
Mais c'est quoi un pauvre ? Parce qu'en France, même s'il existe des métiers pénibles, il y a le SMIC, la sécu, les allocations familiales, on est soigné gratuitement ou presque par des médecins qui n'ont  pas trouvé leurs diplômes par terre mais qui sont moins payés que dans les systèmes anglo-saxon ou il faut payer ce que ça vaut, on envoie ses gosses à l'école pour pas un rouble avec (pardonnez moi), des enseignants pas trop nuls non plus mais sous-payés aussi pour pouvoir assumer nos choix de société, ets... Nous en sommes rendus à parler aujourd'hui du "droit à la connexion pour tous" car pour certains il faut offrir l'ordinateur et internet aux "pauvres"...Alors oui, c'est quoi un pauvre ? C'est la personne qui n'a qu'un smartphone de base ? Franchement, il faut un peu respecter les africains pour ne parler que d'eux, qui rêvent de devenir un de nos "pauvres".
Après, il y a ceux qui n'ont pas de travail, c'est autre chose : ils peuvent juste envoyer leurs enfants à l'école et se soigner un minimum mais, en même temps, il y a au supermarché de mon patelin deux offres : on demande un boucher depuis 5 mois et un employé pour le rayon jardinage depuis 2 mois...le boucher me dit que le problème c'est qu'on y prend à 5h, qu'on décharge les carcasses, qu'on les découpe avant l'ouverture et que, du coup, on assiste pénurie de bouchers...il faut appeler un chat un chat, même si ça vous donne le mauvais rôle. Autre point intéressant : le type prétend que grâce à ça, les bouchers sont maintenant bien payés...vous savez, l'offre, la demande...même chose pour les plaquistes : embauche proposée à 1500 Euro, pas un chat pour rester plus d'une semaine...ça fait trop mal au dos... D'après le patron-plaquiste la moyenne d'age dans le secteur est à 45/50 ans, c'est un problème et pourtant les salaires loin d'être ridicules...l'offre, la demande....la restauration ? L'offre, la demande...l'agriculture ?...l'offre, la demande...l'hôtellerie ?....

Je suis choquée par tes propos, moi qui suis au chômage. Navrée de ne pas me précipiter dans une boucherie chez Mac do ou au supermarché: vraiment, désolée de chercher en priorité un métier qui m'intéresse et de n'avoir aucune envie de découper des vaches. Vraiment, tu parles d'une feignasse! Et en plus, ils veulent pas se faire mal au dos les gens, vraiment, bande de petites natures à pas apprécier de ne pas être en bonne santé. 
Quelqu'un m'a sorti quelque chose dans ce goût-là: "Oh ben ton père n'a qu'à devenir maçon s'il est au chômage, même à son âge ils le prendraient, ils en cherchent!" : ouais, bien sûr, il peut à peine marcher avant midi tellement il a mal aux jambes, mais il va aller faire un métier où il est tout le temps accroupi ou courbé et porter des charges lourdes, c'est une bonne idée, comme ça, au bout d'une semaine, il sera en fauteuil roulant, génial! Mais il aura travaillé au lieu d'être une grosse feignasse de chômeur qui coûte cher à la société.
avatar
Zagara
Grand Maître

Re: C'est officiel : nous avons UN jour de carence (p.14).

par Zagara le Jeu 9 Nov 2017 - 13:47
Étrange de demander "Qu'est-ce que c'est qu'un pauvre ?" dans un pays qui comptait, d’après l'INSEE, 8,8 millions de gens sous le seuil de pauvreté (1000 euros par mois) en 2014. Soit 14,1% de la population. Soit environ 1 personne sur 7. Ce qui signifie que tu as, a priori, déjà vu dans ta vie des pauvres.

Pour aller plus loin :
https://www.insee.fr/fr/statistiques/2569358?sommaire=2587886
http://tinyurl.com/y98b54ek

Et ce topic, où tu trouveras des réponses à ta question :
http://www.neoprofs.org/t114677-les-pauvres-sont-toujours-plus-pauvres-il-faut-tordre-le-cou-aux-idees-recues


Dernière édition par Zagara le Jeu 9 Nov 2017 - 13:50, édité 2 fois
avatar
stench
Guide spirituel

Re: C'est officiel : nous avons UN jour de carence (p.14).

par stench le Jeu 9 Nov 2017 - 13:49
@Hermione0908 a écrit:

Petit HS les filles, vous allez chez le médecin chaque fois que vous avez une migraine ? Hormis quand j'appelle SOS Médecins au milieu de la nuit parce que j'ai épuisé toutes mes cartouches, et dans ce cas le médecin me propose toujours un arrêt maladie pour le lendemain, quand je déclenche une migraine je ne vais pas chez le médecin, j'ai mes médocs à la maison.

Pendant une migraine, je suis bien incapable de me déplacer pour aller où que ce soit... Et après la crise, il n'y a plus de raison d'aller chez le médecin qui ne fera plus d'arrêt.

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."
avatar
Isidoria
Doyen

Re: C'est officiel : nous avons UN jour de carence (p.14).

par Isidoria le Jeu 9 Nov 2017 - 13:58
A propos des migraines, dans le pays dans lequel je vis, les médecins proposent un certificat maladie par anticipation, afin d'attester auprès de l'employeur que la migraine est possible. Je me demandais si ça existait en France, c'est vrai que c'est pratique, on ne se déplace pas avec une migraine!
avatar
Korémuse
Niveau 7

Re: C'est officiel : nous avons UN jour de carence (p.14).

par Korémuse le Jeu 9 Nov 2017 - 14:21
@henriette a écrit:Pareil, et l'anti-migraineux, ça ne marche pas à tous les coups. Trois ou quatre fois par an, je pense, je suis incapable même d'aller chez le médecin, je dois restée allongée dans le noir pendant minimum 8 heures, shootée à la lamaline.

Cette phrase me fait presque rêver , moi, c'est 2,3, voire 4 fois par semaine et 2 lamalines pris ensemble ne suffisent plus .Le corps a fini par s' y habituer. Mais j'ai appris à vivre avec depuis 35 ans. Heureusement pourrait-on dire, la migraine attaque souvent le Week- End de 3h du mat à 20H00. Apres 20H00, tout s' éclaire. Le nombre de fois où je me suis dit: "si j'avais cours, je n'aurais pas pu y aller". Sinon, la migraine attaque au retour des cours, donc pas d'absences à gérer. Mais la vie sociale est fortement impactée; Difficile de prévoir une quelconque sortie le WEnd sans savoir si je pourrai m'y rendre. Il faut attendre le matin même.
avatar
zouz
Fidèle du forum

Re: C'est officiel : nous avons UN jour de carence (p.14).

par zouz le Jeu 9 Nov 2017 - 14:28
@Babarette a écrit:
@Graisse-Boulons a écrit:
@gauvain31 a écrit:Les Pauvres, malheureusement sont sanctionnés de partout; s'il ont un découvert, ils ont des frais bancaires, font des métiers pénibles donc susceptibles d'occasionner des accidents ou des maladies. En plus, leur maigre pouvoir d'achat les empêche de se nourrir de façon équilibrée.... il y a donc plus de risque d'obésité et de diabète qui peuvent les rendre encore plus fragiles. On leur enfonce la tête sous l'eau......
Et nous aussi enseignants, on essaie de nous enfoncer la tête sous l'eau avec ce genre de mesure....

OK, c'est beau.
Mais c'est quoi un pauvre ? Parce qu'en France, même s'il existe des métiers pénibles, il y a le SMIC, la sécu, les allocations familiales, on est soigné gratuitement ou presque par des médecins qui n'ont  pas trouvé leurs diplômes par terre mais qui sont moins payés que dans les systèmes anglo-saxon ou il faut payer ce que ça vaut, on envoie ses gosses à l'école pour pas un rouble avec (pardonnez moi), des enseignants pas trop nuls non plus mais sous-payés aussi pour pouvoir assumer nos choix de société, ets... Nous en sommes rendus à parler aujourd'hui du "droit à la connexion pour tous" car pour certains il faut offrir l'ordinateur et internet aux "pauvres"...Alors oui, c'est quoi un pauvre ? C'est la personne qui n'a qu'un smartphone de base ? Franchement, il faut un peu respecter les africains pour ne parler que d'eux, qui rêvent de devenir un de nos "pauvres".
Après, il y a ceux qui n'ont pas de travail, c'est autre chose : ils peuvent juste envoyer leurs enfants à l'école et se soigner un minimum mais, en même temps, il y a au supermarché de mon patelin deux offres : on demande un boucher depuis 5 mois et un employé pour le rayon jardinage depuis 2 mois...le boucher me dit que le problème c'est qu'on y prend à 5h, qu'on décharge les carcasses, qu'on les découpe avant l'ouverture et que, du coup, on assiste pénurie de bouchers...il faut appeler un chat un chat, même si ça vous donne le mauvais rôle. Autre point intéressant : le type prétend que grâce à ça, les bouchers sont maintenant bien payés...vous savez, l'offre, la demande...même chose pour les plaquistes : embauche proposée à 1500 Euro, pas un chat pour rester plus d'une semaine...ça fait trop mal au dos... D'après le patron-plaquiste la moyenne d'age dans le secteur est à 45/50 ans, c'est un problème et pourtant les salaires loin d'être ridicules...l'offre, la demande....la restauration ? L'offre, la demande...l'agriculture ?...l'offre, la demande...l'hôtellerie ?....

Je suis choquée par tes propos, moi qui suis au chômage. Navrée de ne pas me précipiter dans une boucherie chez Mac do ou au supermarché: vraiment, désolée de chercher en priorité un métier qui m'intéresse et de n'avoir aucune envie de découper des vaches. Vraiment, tu parles d'une feignasse! Et en plus, ils veulent pas se faire mal au dos les gens, vraiment, bande de petites natures à pas apprécier de ne pas être en bonne santé. 
Quelqu'un m'a sorti quelque chose dans ce goût-là: "Oh ben ton père n'a qu'à devenir maçon s'il est au chômage, même à son âge ils le prendraient, ils en cherchent!" : ouais, bien sûr, il peut à peine marcher avant midi tellement il a mal aux jambes, mais il va aller faire un métier où il est tout le temps accroupi ou courbé et porter des charges lourdes, c'est une bonne idée, comme ça, au bout d'une semaine, il sera en fauteuil roulant, génial! Mais il aura travaillé au lieu d'être une grosse feignasse de chômeur qui coûte cher à la société.

Tu pourrais quand même faire un effort Barbarette ! Blague à part, quel est l'intérêt d'avoir un boulot qui te ruine la santé ou qui ne te permet pas de vivre décemment ? Et ne rêvez pas, les emplois vacants, c'est un mythe, je l'ai déjà dit sur un autre fil, mais allez donc faire un tour sur le site de Pôle emploi, ce n'est pas très difficile de vérifier. Il y a une pénurie d'emplois mais on préfère dire que les chômeurs sont des fainéants (cela permet de ne pas avoir à régler le problème). Je pense qu'on a surtout des responsables politiques qui font chacun leur tour la preuve de leur incompétence en la matière. Presse Boulon n'a jamais rencontré de demandeur d'emploi, j'en suis persuadée.
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 7

Re: C'est officiel : nous avons UN jour de carence (p.14).

par Graisse-Boulons le Jeu 9 Nov 2017 - 14:32
@Babarette a écrit:
Je suis choquée par tes propos, moi qui suis au chômage. Navrée de ne pas me précipiter dans une boucherie chez Mac do ou au supermarché: vraiment, désolée de chercher en priorité un métier qui m'intéresse et de n'avoir aucune envie de découper des vaches. Vraiment, tu parles d'une feignasse!
En effet, le système en place qui est financé par tous les travailleurs sans exception, permet, dans une certaine mesure, de chercher un métier intéressant et de ne pas avoir envie de certains autres. Nous partageons donc le même constat...

avatar
zouz
Fidèle du forum

Re: C'est officiel : nous avons UN jour de carence (p.14).

par zouz le Jeu 9 Nov 2017 - 14:35
Système dont tu bénéficies également, non ?
avatar
Babarette
Grand sage

Re: C'est officiel : nous avons UN jour de carence (p.14).

par Babarette le Jeu 9 Nov 2017 - 14:47
Système que j'ai financé en travaillant pendant deux ans. 
Parce que, juste comme ça, en passant: le chômage, on le touche seulement quand on a travaillé pendant au moins deux ans et on ne le garde pas à vie. 
Et puis on n'est pas spécialement bien loti avec un RSA.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
zouz
Fidèle du forum

Re: C'est officiel : nous avons UN jour de carence (p.14).

par zouz le Jeu 9 Nov 2017 - 15:07
Selon les Echos, qui ont obtenu un premier bilan du contrôle de la recherche effective d’emploi, généralisé il y a un an et demi par Pôle Emploi, 86% des chômeurs inscrits ont montré qu’ils remplissaient bien leurs obligations, contre 14% seulement qui ont été radiés. Et parmi ces 14%, seuls 40% étaient indemnisés, 23% relevant du régime de solidarité et 36% ne touchant rien.

https://fr.news.yahoo.com/tr%C3%A8s-grande-majorit%C3%A9-ch%C3%B4meurs-recherchent-emploi-115457174.html
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 7

Re: C'est officiel : nous avons UN jour de carence (p.14).

par Graisse-Boulons le Jeu 9 Nov 2017 - 15:33
Bon alors voilà :
- Je suis pour les allocations chômage;
- Je suis contre le fait d'imposer une personne victime de hernie discale de faire de la maçonnerie;
- Je ne pense pas qu'il soit possible de trouver un emploi par chômeur;

Je dis simplement que j'ai autours de moi :
- Une personne travaillant dans les pompes funèbres à qui j'ai posé la question la plus c......e du monde lors d'une soirée : "t'es habitué ?" et qui m'a répondu, "bien sûr, j'adore. Ce que je préfère, ce sont les vieux, quand on les retrouve au bout de cinq jours...".
- J'ai aussi une voisine fille et épouse d'agriculteur, trois enfants, qui dit trouver du boulo '"quand elle veut", et elle le fait. Son truc, c'est pas trop l'"épanouissement personnel", voyez vous ? Elle est par exemple passée par une période "abattoirs"...

Le truc c'est de savoir ou placer la barre. A partir de quel moment on peut légitimement refuser et percevoir des aides des autres travailleurs ? Je n'ai pas la réponse. Apparemment certain l'ont.
-Petite précision : il me semble bien que, contrairement à ce que j'ai pu lire, nous cotisons pour le chômage, par solidarité. Mais je peux ma tromper.
- Autre chose : sauf erreur toujours, pour bénéficier du chômage il ne faut pas partir de son plein gré donc non, les profs ne touchent pas le chômage lorsqu'ils ne sont plus profs. Je ne "bénéficie" donc pas, ni vous, du système d'assurance chômage.

pseudo-intello
Habitué du forum

Re: C'est officiel : nous avons UN jour de carence (p.14).

par pseudo-intello le Jeu 9 Nov 2017 - 16:16
@zouz a écrit:Presse Boulon n'a jamais rencontré de demandeur d'emploi, j'en suis persuadée.
... ou il est tombé sur un des quelques-uns qui se laissent vivre, parce que si le temps ne fait rien à l'affaire, le compte en banque non plus, et on trouve des profiteurs d'aides sociales petits joueurs (une alloc par ci, une alloc par là) comme au sommet du CAC 40 (sauf que ces derniers coûtent vachement plus cher à la société).

J'ajoute qu'au moins, le "vilain profiteur pauvre" (qui est très minoritaire, mais existe), au moins, ce qu'il touche, il le réinvestit intégralement (il n'a pas assez pour épargner) en impôts (TVA) et dans l'économie réelle (il achète des trucs, ou des services, même si le resto se limite à un rare McDo ou un grec). Dans le meilleur des cas. Ceux qui ont vu "merci patron" se rappelleront que même le timbre pour envoyer les CV et lettres de motivations, la famille dont s'occupe Ruffin a du mal à les payer (et la voiture, elle est remplie à coup de 5 ou 10 L, quand c'est possible).
L'assisté du Cac40, lui, une fois qu'il a délocalisé (et mis le pauvre au chômage), qu'il a trop de bagnoles pour les conduire, trop de fringue Chanel pour toutes les mettre, etc, il garde le tout pour lui, en Suisse, au Luxembourg ou aux Caïman.
avatar
Zagara
Grand Maître

Re: C'est officiel : nous avons UN jour de carence (p.14).

par Zagara le Jeu 9 Nov 2017 - 16:28
Moui enfin c'est bien mignon de dire aux gens d'aller bosser en abattoir, mais il ne faut pas oublier que c'est leur dire de perdre des années d'espérance de vie et d'avoir des séquelles physiques et mentales (ces boulots sont proprement atroces pour la santé).
Alors on peut tenir ce discours, mais disons que le décalage de point de vue est légitimement énorme entre celui qui, du fond de son fauteuil, dit "ben t'as qu'à trouver n'importe quoi, hein, du travail y'en a, hein, au lieu de te tenir les pouces, baisse la barre" et celui qui est confronté au choix "est-ce que je veux vraiment mourir à 70 ans au lieu de 80 et me pourrir la vie en tuant et en coupant de la bidoche 8h par jour".


Dernière édition par Zagara le Jeu 9 Nov 2017 - 16:30, édité 1 fois
avatar
Yazilikaya
Neoprof expérimenté

Re: C'est officiel : nous avons UN jour de carence (p.14).

par Yazilikaya le Jeu 9 Nov 2017 - 16:29
Ouais enfin, les chômeurs sont tout de même d'infâmes privilégiés. La preuve:
https://www.marianne.net/politique/plein-paradise-papers-depute-lrem-attaque-aux-chomeurs-partent-en-vacances-bahamas
Damien Adam a écrit: "Ce n'est pas une question de sévérité, mais plutôt de définir des règles claires et comprises par tout le monde. Car quand vous êtes salarié et que vous voyez certaines personnes qui partent en vacances aux Bahamas grâce à l'assurance chômage, il est légitime de se dire que ce système marche sur la tête !".
avatar
Zagara
Grand Maître

Re: C'est officiel : nous avons UN jour de carence (p.14).

par Zagara le Jeu 9 Nov 2017 - 16:31
Il y a plein de sans emplois dans les paradise papers d'ailleurs. Bernard Arnault, par exemple, n'a pas d'emploi ; c'est un rentier. La preuve que les sans emplois sont vraiment des privilégiés-profiteurs.
avatar
Condorcet
Oracle

Re: C'est officiel : nous avons UN jour de carence (p.14).

par Condorcet le Jeu 9 Nov 2017 - 16:54
@Yazilikaya a écrit:Ouais enfin, les chômeurs sont tout de même d'infâmes privilégiés. La preuve:
https://www.marianne.net/politique/plein-paradise-papers-depute-lrem-attaque-aux-chomeurs-partent-en-vacances-bahamas
Damien Adam a écrit: "Ce n'est pas une question de sévérité, mais plutôt de définir des règles claires et comprises par tout le monde. Car quand vous êtes salarié et que vous voyez certaines personnes qui partent en vacances aux Bahamas grâce à l'assurance chômage, il est légitime de se dire que ce système marche sur la tête !".

J'aimerais bien avoir des exemples concrets de cette assertion pour le moins hasardeuse (pour ne pas dire diffamatoire).

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
pseudo-intello
Habitué du forum

Re: C'est officiel : nous avons UN jour de carence (p.14).

par pseudo-intello le Jeu 9 Nov 2017 - 17:01
L'assurance chômage, c'est pas, justement, un truc destiné à limiter ta baisse ton niveau de vie quand un rentier du Cac 40 te vire parce qu'un travailleur taïwanais coûte moins cher ? En plus, souvent , quand tu es viré, tu as des indemnités. Ce sont peut-être elles qui ont, en majeure partie, payé le voyage aux Bahamas.

Par ailleurs, le choc de la perte d'emploi doit être rude. Si demain, mon voisin se fait virer de son job et qu'il commence par se détendre en partant aux Bahamas, histoire de se regonfler à bloc, de retrouver son énergie et un état d'esprit plus zen (luminothérapie, les enfants !) entre le choc du licenciement et le parcours du combattant, eu retour, des CV et des lettres de motivation, je n'y trouverai rien à redire, personnellement.

... quant aux députés, il y a eu bien assez d'affaires liées à l'usage de leurs indemnités, notamment à leurs billets d'avions gratos annuels (une douzaine, je crois), pour qu'ils commencent par faire le ménage chez eux (et leur indemnités de retour à la vie active à la fin de leurs mandats ne sont pas minces non plus, et permettent plus d'un voyage aux Bahamas).
avatar
Condorcet
Oracle

Re: C'est officiel : nous avons UN jour de carence (p.14).

par Condorcet le Jeu 9 Nov 2017 - 17:06
Et puis il y a un délai de carence avant de toucher les indemnités chômage (7 jours minimum s'il s'agit d'une nouvelle inscription [la première ou datant de plus d'un an] à Pôle Emploi) http://www.mncp.fr/site/chomage-debut-differe-dindemnisation-delais-carence/
https://www.juritravail.com/Actualite/assedic-allocation-chomage/Id/142451

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 7

Re: C'est officiel : nous avons UN jour de carence (p.14).

par Graisse-Boulons le Jeu 9 Nov 2017 - 17:49
@Zagara a écrit:Moui enfin c'est bien mignon de dire aux gens d'aller bosser en abattoir, mais il ne faut pas oublier que c'est leur dire de perdre des années d'espérance de vie et d'avoir des séquelles physiques et mentales (ces boulots sont proprement atroces pour la santé).
Alors on peut tenir ce discours, mais disons que le décalage de point de vue est légitimement énorme entre celui qui, du fond de son fauteuil, dit "ben t'as qu'à trouver n'importe quoi, hein, du travail y'en a, hein, au lieu de te tenir les pouces, baisse la barre" et celui qui est confronté au choix "est-ce que je veux vraiment mourir à 70 ans au lieu de 80 et me pourrir la vie en tuant et en coupant de la bidoche 8h par jour".

Au contraire, je fais tout pour ne pas être mignon, ça doit se voir d'ailleurs. Je ne dis jamais non plus "pas la peine de rouler trop vite hein ? T'arrives pas plus vite !" Ca : c'est mignon. C'est tout plein de bonnes intentions et on est sûr d'être apprécié de tous. Mais seulement il y a un hic : si on roule plus vite on arrive plus vite...affirmation dangereuse et contre le principe de prévention mais c'est vrai. C'est tout.

Bon, dans l'ordre :
Premier point :
"Étrange de demander "Qu'est-ce que c'est qu'un pauvre ?" dans un pays qui comptait, d’après l'INSEE, 8,8 millions de gens sous le seuil de pauvreté (1000 euros par mois) en 2014. Soit 14,1% de la population. Soit environ 1 personne sur 7. Ce qui signifie que tu as, a priori, déjà vu dans ta vie des pauvres."

C'est plus qu'étrange : c'est obscène...merci d'être plus mesuré que moi. Mais du coup, j'ai ma réponse : un "pauvre" en France, c'est une personne dont le revenu en inférieur ou égal au seuil dit "seuil de pauvreté" fixé à 1000 Euro mensuel. Donc si on monte le seuil il y a plus de pauvres, si on le descend, il y a moins de pauvres...OK. Alors oui, j'ai vu pas mal de personnes répondant à ces critères. Je vais donc ré-actualiser mes seuils de perception et mes définitions afin qu'ils correspondent avec ceux de la majorité.
Est-ce déplacé de demander comment est fixé le seuil de pauvreté ? Quelque chose à voir avec les prix des denrées ? Que sais-je ? Ou juste on ne peut pas en parler si on est assis dans un fauteuil ?

Second point :
Je ne demande à personne de faire quoi que ce soit : je m'interroge et j'interroge autour de moi. Nous avons ici un exemple d'allocataire qui, réagissant selon son propre cadre de référence (qui semble avoir des contours partagés par de nombreux intervenants), s'offusque de mes propos, mettant en avant son droit de ne pas accepter de travail qui ne soit pas intéressant. Je met en regard cette situation avec deux autres : une Dame qui "prend tout" et un Monsieur, croque-mort depuis de nombreuses années. Ces deux personnes participent, bien entendu, à la solidarité nationale...j'attend, depuis mon fauteuil au coin du feu, des réactions...je vais surement m'instruire un peu voir, me bonifier...

avatar
Zagara
Grand Maître

Re: C'est officiel : nous avons UN jour de carence (p.14).

par Zagara le Jeu 9 Nov 2017 - 18:06
Graisse-Boulon a écrit:C'est plus qu'étrange : c'est obscène...merci d'être plus mesuré que moi. Mais du coup, j'ai ma réponse : un "pauvre" en France, c'est une personne dont le revenu en inférieur ou égal au seuil dit "seuil de pauvreté" fixé à 1000 Euro mensuel. Donc si on monte le seuil il y a plus de pauvres, si on le descend, il y a moins de pauvres...OK. Alors oui, j'ai vu pas mal de personnes répondant à ces critères. Je vais donc ré-actualiser mes seuils de perception et mes définitions afin qu'ils correspondent avec ceux de la majorité.
Est-ce déplacé de demander comment est fixé le seuil de pauvreté ? Quelque chose à voir avec les prix des denrées ? Que sais-je ? Ou juste on ne peut pas en parler si on est assis dans un fauteuil ?
~1000 euros, c'est 60% du niveau de vie médian de la population, norme européenne commune fixée depuis bien longtemps. Non on ne décrète pas "pouf pouf c'est 1000 euros" et non on ne pourrait pas changer ce seuil, puisque c'est un outil international de calcul qui permet justement des comparaisons internationales pertinentes.

Bon, si on chipote, il existe aussi un seuil de pauvreté OCDE fixé à 50% du niveau de vie médian. Donc si on compare avec des pays de l'UE, il faut utiliser le 60%, et si on compare au sein de l'OCDE, on utilise le 50%. Sachant qu'en France le niveau de vie médian est à ~1700 balles, ça fait donc entre 850 et 1000 euros par mois pour être officiellement considéré comme "pauvre".

Pour référence, le calcul du niveau de vie c'est, pour chaque adulte : revenus disponibles du foyer (après impôts) / (1 + [0,5 par adulte supplémentaire après le premier] + [0,3 par enfant de 12 ans ou moins]). Donc si j'ai 2 personnes au smic avec 1 enfant à charge, ça fait environ 2200 / 1,8 = 1222 euros. Exemple qui ne comprend pas les aides éventuelles etc.

Après on peut aussi retenir une définition plus souple et sociale du pauvre : celui qui ne peut pas subvenir à ses besoins fondamentaux et ne peut assurer par lui-même sa dignité humaine. Le problème de cette définition est que chacun aura un avis sur ce qui distingue l'indigent, le pauvre et le bas de la classe moyenne.


Dernière édition par Zagara le Jeu 9 Nov 2017 - 18:46, édité 3 fois
Cath
Bon génie

Re: C'est officiel : nous avons UN jour de carence (p.14).

par Cath le Jeu 9 Nov 2017 - 18:15
@Korémuse a écrit:
@henriette a écrit:Pareil, et l'anti-migraineux, ça ne marche pas à tous les coups. Trois ou quatre fois par an, je pense, je suis incapable même d'aller chez le médecin, je dois restée allongée dans le noir pendant minimum 8 heures, shootée à la lamaline.

Cette phrase me fait presque rêver , moi, c'est 2,3, voire 4 fois par semaine et 2 lamalines pris ensemble ne suffisent plus .Le corps a fini par s' y habituer. Mais j'ai appris à vivre avec depuis 35  ans. Heureusement pourrait-on dire, la migraine attaque souvent  le Week- End de 3h du mat à 20H00. Apres 20H00, tout s' éclaire. Le nombre de fois où je me suis dit: "si j'avais cours, je n'aurais pas pu y aller". Sinon, la migraine attaque au retour des cours, donc pas d'absences à gérer. Mais la vie sociale est fortement impactée; Difficile de prévoir une quelconque sortie le WEnd sans savoir si je pourrai m'y rendre. Il faut attendre le matin même.

Tiens, c'est curieux, moi ça ne me fait rien, Lamaline.
Si, mal au coeur à cause de la caféine.
avatar
zouz
Fidèle du forum

Re: C'est officiel : nous avons UN jour de carence (p.14).

par zouz le Jeu 9 Nov 2017 - 21:22
@Graisse-Boulons a écrit:Bon alors voilà :
- Je suis pour les allocations chômage;
- Je suis contre le fait d'imposer une personne victime de hernie discale de faire de la maçonnerie;
- Je ne pense pas qu'il soit possible de trouver un emploi par chômeur;

Je dis simplement que j'ai autours de moi :
- Une personne travaillant dans les pompes funèbres à qui j'ai posé la question la plus c......e du monde lors d'une soirée : "t'es habitué ?" et qui m'a répondu, "bien sûr, j'adore. Ce que je préfère, ce sont les vieux, quand on les retrouve au bout de cinq jours...".
- J'ai aussi une voisine fille et épouse d'agriculteur, trois enfants, qui dit trouver du boulo '"quand elle veut", et elle le fait. Son truc, c'est pas trop l'"épanouissement personnel", voyez vous ? Elle est par exemple passée par une période "abattoirs"...

Le truc c'est de savoir ou placer la barre. A partir de quel moment on peut légitimement refuser et percevoir des aides des autres travailleurs ? Je n'ai pas la réponse. Apparemment certain l'ont.
-Petite précision : il me semble bien que, contrairement à ce que j'ai pu lire, nous cotisons pour le chômage, par solidarité. Mais je peux ma tromper.
- Autre chose : sauf erreur toujours,  pour bénéficier du chômage il ne faut pas partir de son plein gré donc non, les profs ne touchent pas le chômage lorsqu'ils ne sont plus profs. Je ne "bénéficie" donc pas, ni vous, du système d'assurance chômage.


Je parlais du système de redistribution des revenus...sinon pour ma part, j'espère bien pouvoir profiter bientôt des Bahamas, je suis une fainéante sous contrat (dont la présence dans les établissements vous indispose en plus, j'en suis sûre).
avatar
Jenny
Modérateur

Re: C'est officiel : nous avons UN jour de carence (p.14).

par Jenny le Jeu 9 Nov 2017 - 21:28
@Isidoria a écrit:A propos des migraines, dans le pays dans lequel je vis, les médecins proposent un certificat maladie par anticipation, afin d'attester auprès de l'employeur que la migraine est possible. Je me demandais si ça existait en France, c'est vrai que c'est pratique, on ne se déplace pas avec une migraine!

Je ne pense pas, j'en ai jamais eu...

Hermione : Les jours où je travaille, je vais chez le médecin pour l'arrêt, je suis incapable d'aller en cours quand j'ai une crise importante.
avatar
stratus31
Niveau 5

Re: C'est officiel : nous avons UN jour de carence (p.14).

par stratus31 le Jeu 9 Nov 2017 - 21:44
@Babarette a écrit:
@Graisse-Boulons a écrit:
@gauvain31 a écrit:Les Pauvres, malheureusement sont sanctionnés de partout; s'il ont un découvert, ils ont des frais bancaires, font des métiers pénibles donc susceptibles d'occasionner des accidents ou des maladies. En plus, leur maigre pouvoir d'achat les empêche de se nourrir de façon équilibrée.... il y a donc plus de risque d'obésité et de diabète qui peuvent les rendre encore plus fragiles. On leur enfonce la tête sous l'eau......
Et nous aussi enseignants, on essaie de nous enfoncer la tête sous l'eau avec ce genre de mesure....

OK, c'est beau.
Mais c'est quoi un pauvre ? Parce qu'en France, même s'il existe des métiers pénibles, il y a le SMIC, la sécu, les allocations familiales, on est soigné gratuitement ou presque par des médecins qui n'ont  pas trouvé leurs diplômes par terre mais qui sont moins payés que dans les systèmes anglo-saxon ou il faut payer ce que ça vaut, on envoie ses gosses à l'école pour pas un rouble avec (pardonnez moi), des enseignants pas trop nuls non plus mais sous-payés aussi pour pouvoir assumer nos choix de société, ets... Nous en sommes rendus à parler aujourd'hui du "droit à la connexion pour tous" car pour certains il faut offrir l'ordinateur et internet aux "pauvres"...Alors oui, c'est quoi un pauvre ? C'est la personne qui n'a qu'un smartphone de base ? Franchement, il faut un peu respecter les africains pour ne parler que d'eux, qui rêvent de devenir un de nos "pauvres".
Après, il y a ceux qui n'ont pas de travail, c'est autre chose : ils peuvent juste envoyer leurs enfants à l'école et se soigner un minimum mais, en même temps, il y a au supermarché de mon patelin deux offres : on demande un boucher depuis 5 mois et un employé pour le rayon jardinage depuis 2 mois...le boucher me dit que le problème c'est qu'on y prend à 5h, qu'on décharge les carcasses, qu'on les découpe avant l'ouverture et que, du coup, on assiste pénurie de bouchers...il faut appeler un chat un chat, même si ça vous donne le mauvais rôle. Autre point intéressant : le type prétend que grâce à ça, les bouchers sont maintenant bien payés...vous savez, l'offre, la demande...même chose pour les plaquistes : embauche proposée à 1500 Euro, pas un chat pour rester plus d'une semaine...ça fait trop mal au dos... D'après le patron-plaquiste la moyenne d'age dans le secteur est à 45/50 ans, c'est un problème et pourtant les salaires loin d'être ridicules...l'offre, la demande....la restauration ? L'offre, la demande...l'agriculture ?...l'offre, la demande...l'hôtellerie ?....

Je suis choquée par tes propos, moi qui suis au chômage. Navrée de ne pas me précipiter dans une boucherie chez Mac do ou au supermarché: vraiment, désolée de chercher en priorité un métier qui m'intéresse et de n'avoir aucune envie de découper des vaches. Vraiment, tu parles d'une feignasse! Et en plus, ils veulent pas se faire mal au dos les gens, vraiment, bande de petites natures à pas apprécier de ne pas être en bonne santé. 
Quelqu'un m'a sorti quelque chose dans ce goût-là: "Oh ben ton père n'a qu'à devenir maçon s'il est au chômage, même à son âge ils le prendraient, ils en cherchent!" : ouais, bien sûr, il peut à peine marcher avant midi tellement il a mal aux jambes, mais il va aller faire un métier où il est tout le temps accroupi ou courbé et porter des charges lourdes, c'est une bonne idée, comme ça, au bout d'une semaine, il sera en fauteuil roulant, génial! Mais il aura travaillé au lieu d'être une grosse feignasse de chômeur qui coûte cher à la société.

en dehors de l'aspect chômeur = feignasse : en France, il faut rentrer dans les cases, avoir un parcours linéaire, et ne candidater qu'à des postes que l'on a déjà pratiqués....

pendant mes années chômage (et celles de mes amis proches ayant le même parcours biscornu), j'ai fortement tenté de faire "autre chose", oui, mais voilà, ça cadrait pas avec mon profil, pi j'avais pas d'expérience dans le domaine, alors, hein... ben non du coup Very Happy

étant données les galères administratives, sociales et financières que représente le chômage subi (sinon, c'est jamais que des vacances non financées Smile ), je trouve la ritournelle du "y a des postes vacants, y a des chômeurs, bon ben voilà hein, c'est pas dur" un peu légère et facile pour un forum fréquenté par des personnes éduquées et, j'ose l'espérer, un tant soit peu ouvertes d'esprit :blague:
avatar
Condorcet
Oracle

Re: C'est officiel : nous avons UN jour de carence (p.14).

par Condorcet le Jeu 9 Nov 2017 - 21:45
http://www.legorafi.fr/2017/11/09/bahamas-les-evades-fiscaux-se-plaignent-du-tres-grand-nombre-de-chomeurs-qui-y-viennent-grace-a-leurs-allocations/

Bahamas – Plusieurs évadés fiscaux manifestaient ce jour contre la présence jugée abusive de très nombreux chômeurs français qui viennent dans ces îles paradisiaques passer des vacances payées avec l’allocation chômage et le RSA.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Hermione0908
Modérateur

Re: C'est officiel : nous avons UN jour de carence (p.14).

par Hermione0908 le Jeu 9 Nov 2017 - 22:05
@stench a écrit:
@Hermione0908 a écrit:

Petit HS les filles, vous allez chez le médecin chaque fois que vous avez une migraine ? Hormis quand j'appelle SOS Médecins au milieu de la nuit parce que j'ai épuisé toutes mes cartouches, et dans ce cas le médecin me propose toujours un arrêt maladie pour le lendemain, quand je déclenche une migraine je ne vais pas chez le médecin, j'ai mes médocs à la maison.

Pendant une migraine, je suis bien incapable de me déplacer pour aller où que ce soit... Et après la crise, il n'y a plus de raison d'aller chez le médecin qui ne fera plus d'arrêt.
C'est ça Stench, tu le dis mieux que moi. Je vis seule, donc je ne peux même pas me faire traîner chez le médecin par quelqu'un, et quand c'est fini, ben je suis opérationnelle, pas vaillante, mais opérationnelle. Et je ne me vois pas appeler SOS médecins à chaque fois, je ne le fais qu'en dernier recours (le dernier recours consistant à hésiter entre me jeter par la fenêtre tête la première et m'achever moi-même à coups de marteau sur le crâne pour que ça s'arrête enfin). Donc je n'ai jamais d'arrêt pour une migraine.
Après, la plupart du temps, elles surgissent le soir ou la nuit, c'est rare que ça arrive en pleine journée.

Pour en revenir au thème du topic, je trouve que c'est vraiment pernicieux, mais taper sur ces salauds de fonctionnaires nantis, c'est tellement plus simple et ça permet de se mettre facilement l'opinion publique et politique dans la poche.

_________________
Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint.
Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2018
Contenu sponsorisé

Re: C'est officiel : nous avons UN jour de carence (p.14).

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum