Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
RogerMartin
Empereur

Re: Mission Mathématiques Villani - Torossian

par RogerMartin le Mar 13 Fév 2018 - 16:36
@VinZT a écrit:
@cube a écrit:Un problème ouvert en 3ème, c'est ça par exemple (sujet de brevet 2016) :


Pas de questions intermédiaires, l'élève doit construire le raisonnement pour répondre au problème posé sans être guidé. Evidemment, si on le travaille en classe, on ne rappelle pas la formule du volume d'une boule, c'est à l'élève de penser qu'il en a besoin.

Il semble donc qu'un problème « ouvert » 2016 soit peu ou prou l'équivalent d'un problème (tout court) du certificat d'études du siècle dernier …
Oui, franchement c'est loin d'être un problème ouvert. C'est un bête exercice de calcul, de conversion et de soustraction.
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Mission Mathématiques Villani - Torossian

par ycombe le Mar 13 Fév 2018 - 17:01
Ça tape sec sur le rapport, dites donc. ils vont finir par me convaincre qu'il est bon.

Le SNUIPP s'y met:
https://www.snuipp.fr/actualites/posts/rapport-villani-quels-moyens-pour-avancer
SNUIPP a écrit:
Que faire pour sortir de l’ornière ? Le rapport préconise 21 mesures et 32 recommandations dans des champs très variés qui vont de la création de clubs mathématiques dans le périscolaire à une réforme de la formation des enseignants laissant place à un parcours disciplinaire dès BAC +1, notamment en mathématiques.

Peu de surprises à la lecture des mesures relatives au premier degré. Les références aux trois phases d’apprentissage (manipulation, verbalisation, abstraction), à l’enseignement explicite, à l’importance de la numération et du calcul mental, au travail sur le sens des opérations figurent déjà dans les programmes de 2016, rédigés, il est vrai, avec le concours de didacticiens des mathématiques qui faisaient cruellement défaut à la mission Villani.

Plus inquiétantes sont les préconisations du rapport portant sur les méthodes et les manuels. Bien que rappelant la nécessaire liberté pédagogique des enseignants, la mission met en exergue les exemples « qui marchent » à l’étranger, se propose de faire le tri entre bons et mauvais manuels, de mettre à disposition des enseignants un matériel standardisé, des protocoles d’évaluations à utiliser trois fois par an. Sur une question complexe et multifactorielle, l’expérience montre pourtant les écueils des solutions clés en main : Singapour n’est pas Clichy-sous-Bois ni Rodez et le protocole Savoir lire écrire compter calculer (SLECC) cher à l’un des membres de la mission a échoué à faire la preuve de son efficacité.


_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Mission Mathématiques Villani - Torossian

par Anaxagore le Mar 13 Fév 2018 - 17:07
Le coup de pied dans le nid.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
avatar
Guermantes729
Habitué du forum

Re: Mission Mathématiques Villani - Torossian

par Guermantes729 le Mar 13 Fév 2018 - 17:16
@Balthazaard a écrit:
Guermantes789 a écrit:les TS y arrivent mieux sans les "x", mais beaucoup de TS confondent f(x)=x*e^x+3 et f(x)=x*(e^x+3).....

Ils ne confondent pas mais par flemme, il s écrivent pareil les deux quantités, je l'ai déjà vu et la parenthèse fantôme est souvent là dans la suite du calcul....Mais par contre quand ils sont confronté à un départ de calcul déjà écrit ils ne savent plus à quoi ils ont affaire...

Euh...les miens confondaient, si, puisqu'ils m'ont posé explicitement la question: "quelle est la différence?c'est pareil non?"

woohoo
La différence que je note, encore du moins, entre les TES et les TS, sur cette question , c'est que lorsque j'y réponds les TS me disent "ah oui!! bien sûr!!" genre "on se réveille" alors que les TES me répondent "a? ah bon" genre "si vous le dites..."

j'en ai même entendu un expliquer à sa camarade qui s'étonnait des parenthèses "elle a dit qu'il fallait les mettre là, pour moi c'est pareil, mais visiblement non" Rolling Eyes
Bouboule
Esprit éclairé

Re: Mission Mathématiques Villani - Torossian

par Bouboule le Mar 13 Fév 2018 - 17:27
@Guermantes729 a écrit:
@Balthazaard a écrit:
Guermantes789 a écrit:les TS y arrivent mieux sans les "x", mais beaucoup de TS confondent f(x)=x*e^x+3 et f(x)=x*(e^x+3).....

Ils ne confondent pas mais par flemme, il s écrivent pareil les deux quantités, je l'ai déjà vu et la parenthèse fantôme est souvent là dans la suite du calcul....Mais par contre quand ils sont confronté à un départ de calcul déjà écrit ils ne savent plus à quoi ils ont affaire...

Euh...les miens confondaient, si, puisqu'ils m'ont posé explicitement la question: "quelle est la différence?c'est pareil non?"

woohoo
La différence que je note, encore du moins, entre les TES et les TS, sur cette question , c'est que lorsque j'y réponds les TS me disent "ah oui!! bien sûr!!" genre "on se réveille" alors que les TES me répondent "a? ah bon" genre "si vous le dites..."

j'en ai même entendu un expliquer à sa camarade qui s'étonnait des parenthèses "elle a dit qu'il fallait les mettre là, pour moi c'est pareil, mais visiblement non" Rolling Eyes

Examen de L1 cette année. Tous issus de S.
ln (k) = a - b / T avec a et b numériques donnés.
Un tiers de la promo a démarré en faisant (a - b) / T et n'a pas tilté en trouvant un résultat aberrant.

avatar
Guermantes729
Habitué du forum

Re: Mission Mathématiques Villani - Torossian

par Guermantes729 le Mar 13 Fév 2018 - 17:30
voilà voilà Bouboule......pour moi, (mais c'est sans aucun doute mon côté réac) rien ne tiendra la route, aucune réforme, tant qu'on n'aura pas sérieusement résolu ces difficultés de calcul.
avatar
Padre P. Lucas
Niveau 9

Re: Mission Mathématiques Villani - Torossian

par Padre P. Lucas le Mar 13 Fév 2018 - 17:30
SNUIPP a écrit:
le protocole Savoir lire écrire compter calculer (SLECC) cher à l’un des membres de la mission a échoué à faire la preuve de son efficacité.

Il est vrai que le SLECC n'a, jusqu'à présent, jamais obtenu la possibilité d'être évalué à travers un protocole officiel. Le Snuipp n'est sans doute pas étranger à l'impossibilité de mettre en place un tel protocole.

En revanche, il faut reconnaître que d'autres ont parfaitement réussi à faire la preuve de leur inefficacité.
Bouboule
Esprit éclairé

Re: Mission Mathématiques Villani - Torossian

par Bouboule le Mar 13 Fév 2018 - 17:38
@Guermantes729 a écrit:voilà voilà Bouboule......pour moi, (mais c'est sans aucun doute mon côté réac) rien ne tiendra la route, aucune réforme, tant qu'on n'aura pas sérieusement résolu ces difficultés de calcul.

Je suis d'accord. Et pareil en français avec orthographe, grammaire et conjugaison.
Améliorer l'attention et l'application.
Et pratiquer.
chmarmottine
Neoprof expérimenté

Re: Mission Mathématiques Villani - Torossian

par chmarmottine le Mar 13 Fév 2018 - 17:58
@Anaxagore a écrit:
celinesud a écrit:Il y a une autre chose que j'ai du mal à comprendre dans les programmes de lycée : comment peut-faire comprendre ce qu'est une équation de droite sans la notion plus général d'équation de courbe. Pourquoi commencer par l'équation réduite et parler ensuite d'équation cartésienne. Je trouve cela pas du tout naturel, mais peut-être que je suis très bizarre.

Mais on en parle non? Équation de la courbe représentative d'une fonction. Équation d'une parabole. Équation d'une hyperbole. Équation d'une droite. Intersections de courbes, ce qui mobilise les équations des objets...

Ben mobilise souvent des équations de cercles j'ai cru comprendre.

Entre en parler et que ce soit logiquement intégré au bon moment dans les programmes ...
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Mission Mathématiques Villani - Torossian

par Anaxagore le Mar 13 Fév 2018 - 18:05
Je crois qu'il ne faut pas attendre les secours. Wink

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
chmarmottine
Neoprof expérimenté

Re: Mission Mathématiques Villani - Torossian

par chmarmottine le Mar 13 Fév 2018 - 18:14
En seconde, j'ai bien du mal à finir les programmes, alors en faire plus ...
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Mission Mathématiques Villani - Torossian

par Anaxagore le Mar 13 Fév 2018 - 18:17
Cela peut être simplement une manière de poser les exercices pour en venir à des équations. Faute de mieux.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
avatar
Mathador
Habitué du forum

Re: Mission Mathématiques Villani - Torossian

par Mathador le Mar 13 Fév 2018 - 18:37
celinesud a écrit:
@Anaxagore a écrit:
celinesud a écrit:Il y a une autre chose que j'ai du mal à comprendre dans les programmes de lycée : comment peut-faire comprendre ce qu'est une équation de droite sans la notion plus général d'équation de courbe. Pourquoi commencer par l'équation réduite et parler ensuite d'équation cartésienne. Je trouve cela pas du tout naturel, mais peut-être que je suis très bizarre.

Mais on en parle non? Équation de la courbe représentative d'une fonction. Équation d'une parabole. Équation d'une hyperbole. Équation d'une droite. Intersections de courbes, ce qui mobilise les équations des objets...

Ben mobilise souvent des équations de cercles j'ai cru comprendre.

Entre en parler et que ce soit logiquement intégré au bon moment dans les programmes ...

Ce n'est pas dans les programmes parce que leurs auteurs ne pensent pas que ce soit une bonne idée de demander de mainpuler des équations de cercle en contrôle en 2nde; ce ne nous empêche en rien ensuite de déterminer qu'il est plus facile de faire un lien entre propriétés géométriques de M et relation algébrique vérifiée par les coordonnées de M si on prend une médiatrice d'un segment (et donc une équation cartésienne de droite) ou un cercle. Mais le but n'est pas de savoir manipuler les équations cartésiennes de droite ou de cercle, mais de comprendre ce qu'est une équation implicite.

En résumé, les programmes représentent le but à atteindre, pas le chemin à prendre.

_________________
« Que dites-vous ?… C’est inutile ?… Je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !
Non ! non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile ! » (Cyrano de Bergerac)
« Un mathématicien est une machine à transformer le café en théorème. » (Alfréd Rényi)
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
« C'est l'équation, l'ax+b qui fait tilt » (Mylène Farmer, L'instant X)
avatar
Moonchild
Expert spécialisé

Re: Mission Mathématiques Villani - Torossian

par Moonchild le Mar 13 Fév 2018 - 19:21
celinesud a écrit:Il y a une autre chose que j'ai du mal à comprendre dans les programmes de lycée : comment peut-faire comprendre ce qu'est une équation de droite sans la notion plus général d'équation de courbe. Pourquoi commencer par l'équation réduite et parler ensuite d'équation cartésienne. Je trouve cela pas du tout naturel, mais peut-être que je suis très bizarre.

Je trouve aussi que c'est une très mauvaise idée de commencer par les équations réduites mais j'ai l'impression que l'objectif du programme est à la fois de faire le lien avec les fonctions (trop tôt à mon sens) et d'arriver le plus vite possible aux notions qui sont utilisées dans d'autres disciplines - de ce point de vue, les équations cartésiennes passent au second rang.

Sinon, il manque plus que la notion générale d'équation de courbe : il manque la notion d'ensemble (ici, le plan), de sous-ensembles (ici, les courbes) et de propriété caractéristique d'un sous-ensemble (ici, une égalité algébrique portant sur les coordonnées).
Rien que l'appellation "équation de droite" ou "équation de courbe" est problématique car elle induit une difficulté de compréhension, les élèves n'ayant pas à ce niveau les outils conceptuels permettant de comprendre pourquoi on peut utiliser le mot "équation" alors qu'à première vue, une "équation de courbe" ne ressemble pas du tout à ce qu'ils ont rencontré sous la dénomination "équation" et qui est synonyme pour eux d'un problème mathématique dont la réponse est une valeur numérique précise.
avatar
Balthazaard
Esprit éclairé

Re: Mission Mathématiques Villani - Torossian

par Balthazaard le Mar 13 Fév 2018 - 19:54
@Moonchild a écrit:
celinesud a écrit:Il y a une autre chose que j'ai du mal à comprendre dans les programmes de lycée : comment peut-faire comprendre ce qu'est une équation de droite sans la notion plus général d'équation de courbe. Pourquoi commencer par l'équation réduite et parler ensuite d'équation cartésienne. Je trouve cela pas du tout naturel, mais peut-être que je suis très bizarre.

Je trouve aussi que c'est une très mauvaise idée de commencer par les équations réduites mais j'ai l'impression que l'objectif du programme est à la fois de faire le lien avec les fonctions (trop tôt à mon sens) et d'arriver le plus vite possible aux notions qui sont utilisées dans d'autres disciplines - de ce point de vue, les équations cartésiennes passent au second rang.

Sinon, il manque plus que la notion générale d'équation de courbe : il manque la notion d'ensemble (ici, le plan), de sous-ensembles (ici, les courbes) et de propriété caractéristique d'un sous-ensemble (ici, une égalité algébrique portant sur les coordonnées).
Rien que l'appellation "équation de droite" ou "équation de courbe" est problématique car elle induit une difficulté de compréhension, les élèves n'ayant pas à ce niveau les outils conceptuels permettant de comprendre pourquoi on peut utiliser le mot "équation" alors qu'à première vue, une "équation de courbe" ne ressemble pas du tout à ce qu'ils ont rencontré sous la dénomination "équation" et qui est synonyme pour eux d'un problème mathématique dont la réponse est une valeur numérique précise.

Chaque fois qu'on lit quelque chose il est facile d'ironiser mais si ce que tu dis était vrai pour une majorité d'élèves ce serait bien...

Pour ce que je constate:
Une équation c'est une suite de symboles comprenant obligatoirement la lettre x, le "=" étant nettement plus facultatif.

Si on donne une égalité mettant en jeu une lettre autre que "x" , le statut d'équation devient douteux et à commenter

La résolution, dont les étapes sont reliées par des connecteurs du genre <=> ; => ou éventuellement =  (je n'ai jamais rencontré <= mais je ne désespère pas) doit obligatoirement conserver le "x" à gauche sous peine de perdre de nombreuses minutes à expliquer que c'est pareil à droite.

Et cela en 1ère S

Je ne crois pas que beaucoup d'élèves sachent ce qu'est une équation algébrique.

Sans animosité, mais quand je lis les préoccupations de certains, j'ai l'impression que ce forum est une sorte de node spatio-temporel qui permet à des gens de dimension parallèles de se rencontrer (un peu comme dans contact) Ce que je lis souvent ne correspond ni à ma planète, ni à ma dimension. (comme le coup du volume de la sphère en 3ème alors qu'en 1ere l'aire d'un rectangle est inconnue de 3/4 des élèves sur mon monde)
Parfois je croise quelqu'un de mon univers.
avatar
TFS
Niveau 5

Re: Mission Mathématiques Villani - Torossian

par TFS le Mar 13 Fév 2018 - 20:00
@RogerMartin a écrit:
@VinZT a écrit:
@cube a écrit:Un problème ouvert en 3ème, c'est ça par exemple (sujet de brevet 2016) :


Pas de questions intermédiaires, l'élève doit construire le raisonnement pour répondre au problème posé sans être guidé. Evidemment, si on le travaille en classe, on ne rappelle pas la formule du volume d'une boule, c'est à l'élève de penser qu'il en a besoin.

Il semble donc qu'un problème « ouvert » 2016 soit peu ou prou l'équivalent d'un problème (tout court) du certificat d'études du siècle dernier …
Oui, franchement c'est loin d'être un problème ouvert. C'est un bête exercice de calcul, de conversion et de soustraction.

"Msieur, c'est pas possible votre truc... si les billes flottent !"
"Elles flottent pas !"
"C'est pas dit dans l'énoncé, Msieur..."
"... soupir ..." (Il a raison !)
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Mission Mathématiques Villani - Torossian

par RogerMartin le Mar 13 Fév 2018 - 20:39
Des billes en verre, qui flottent ?

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
VinZT
Expert spécialisé

Re: Mission Mathématiques Villani - Torossian

par VinZT le Mar 13 Fév 2018 - 20:44
Ça dépend si le verre est plein, à moitié plein, ou à moitié vide !

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Hypermnestre
Fidèle du forum

Re: Mission Mathématiques Villani - Torossian

par Hypermnestre le Mar 13 Fév 2018 - 20:47
A supprimer si cela a déjà été posté : voici un extrait de la déclaration de Cédric Villani sur Europe 1 :
"Il est clair que les enseignants français ne sont pas bien payés. [...] Il est possible qu'il y ait besoin, comme l'ont fait les Anglais, de revaloriser spécifiquement le salaire des enseignants en mathématiques."
avatar
Moonchild
Expert spécialisé

Re: Mission Mathématiques Villani - Torossian

par Moonchild le Mar 13 Fév 2018 - 20:49
@Balthazaard a écrit:Pour ce que je constate:
Une équation c'est une suite de symboles comprenant obligatoirement la lettre x, le "=" étant nettement plus facultatif.

Si on donne une égalité mettant en jeu une lettre autre que "x" , le statut d'équation devient douteux et à commenter

Il ne faut pas désespérer, les meilleurs arrivent quand même à comprendre qu'on peut remplacer x par une autre lettre dans "l'équation de la fonction f".

@Balthazaard a écrit:La résolution, dont les étapes sont reliées par des connecteurs du genre <=> ; => ou éventuellement =  (je n'ai jamais rencontré <= mais je ne désespère pas) doit obligatoirement conserver le "x" à gauche sous peine de perdre de nombreuses minutes à expliquer que c'est pareil à droite.
Pas du tout d'accord : les étapes de cette résolution peuvent aussi être reliées par un rien du tout qui remplace avantageusement n'importe quel connecteur d'origine terrestre ou pas ; et le x peut parfaitement aller se balader à droite à condition qu'il reste un x² à gauche, ce serait trop simple sinon.
wilfried12
Niveau 9

Re: Mission Mathématiques Villani - Torossian

par wilfried12 le Mar 13 Fév 2018 - 20:49
On en parle dans les premières pages il me semble.
avatar
TFS
Niveau 5

Re: Mission Mathématiques Villani - Torossian

par TFS le Mar 13 Fév 2018 - 20:50
@VinZT a écrit:Ça dépend si le verre est plein, à moitié plein, ou à moitié vide !

Il y a un peu de cela... et aussi dans la manière plus ou moins brutale d'ajouter l'eau...

Plus sérieusement, je trouve ce problème "ouvert" complétement baroque et totalement décalé de l'univers normal d'un ado de 3ème...
avatar
ben2510
Érudit

Re: Mission Mathématiques Villani - Torossian

par ben2510 le Mar 13 Fév 2018 - 20:53
@Balthazaard a écrit:
@Moonchild a écrit:
celinesud a écrit:Il y a une autre chose que j'ai du mal à comprendre dans les programmes de lycée : comment peut-faire comprendre ce qu'est une équation de droite sans la notion plus général d'équation de courbe. Pourquoi commencer par l'équation réduite et parler ensuite d'équation cartésienne. Je trouve cela pas du tout naturel, mais peut-être que je suis très bizarre.

Je trouve aussi que c'est une très mauvaise idée de commencer par les équations réduites mais j'ai l'impression que l'objectif du programme est à la fois de faire le lien avec les fonctions (trop tôt à mon sens) et d'arriver le plus vite possible aux notions qui sont utilisées dans d'autres disciplines - de ce point de vue, les équations cartésiennes passent au second rang.

Sinon, il manque plus que la notion générale d'équation de courbe : il manque la notion d'ensemble (ici, le plan), de sous-ensembles (ici, les courbes) et de propriété caractéristique d'un sous-ensemble (ici, une égalité algébrique portant sur les coordonnées).
Rien que l'appellation "équation de droite" ou "équation de courbe" est problématique car elle induit une difficulté de compréhension, les élèves n'ayant pas à ce niveau les outils conceptuels permettant de comprendre pourquoi on peut utiliser le mot "équation" alors qu'à première vue, une "équation de courbe" ne ressemble pas du tout à ce qu'ils ont rencontré sous la dénomination "équation" et qui est synonyme pour eux d'un problème mathématique dont la réponse est une valeur numérique précise.

Chaque fois qu'on lit quelque chose il est facile d'ironiser mais si ce que tu dis était vrai pour une majorité d'élèves ce serait bien...

Pour ce que je constate:
Une équation c'est une suite de symboles comprenant obligatoirement la lettre x, le "=" étant nettement plus facultatif.

Si on donne une égalité mettant en jeu une lettre autre que "x" , le statut d'équation devient douteux et à commenter

La résolution, dont les étapes sont reliées par des connecteurs du genre <=> ; => ou éventuellement =  (je n'ai jamais rencontré <= mais je ne désespère pas) doit obligatoirement conserver le "x" à gauche sous peine de perdre de nombreuses minutes à expliquer que c'est pareil à droite.

Et cela en 1ère S

Je ne crois pas que beaucoup d'élèves sachent ce qu'est une équation algébrique.

Sans animosité, mais quand je lis les préoccupations de certains, j'ai l'impression que ce forum est une sorte de node spatio-temporel qui permet à des gens de dimension parallèles de se rencontrer (un peu comme dans contact) Ce que je lis souvent ne correspond ni à ma planète, ni à ma dimension. (comme le coup du volume de la sphère en 3ème alors qu'en 1ere l'aire d'un rectangle est inconnue de 3/4 des élèves sur mon monde)
Parfois je croise quelqu'un de mon univers.
Si ça peut te consoler, mon fils (en MPSI) m'a demandé ce que signifiait le 4/3*pi*r^3 dans son DM de Physique.
Et il y a quelques années un TS spé maths m'a demandé l'aire d'un rectangle (il a eu 19 au bac ; et bien sûr en 5e il savait la formule, je le sais car c'était moi son prof).

Pour les courbes algébriques et les équations, c'est à mon avis un point central du programme de lycée, mais un point aveugle qui n'apparaît pas dans les programmes. En ce qui me concerne, donner une équation faisant intervenir x et y puis demander de calculer des points et de les relier est vraiment important en seconde.
Que ce soit du y=2x²-6x+1, du 3x+2y=12, ou bien du y²=x^3-5x (j'aime bien celle là), cela permet de travailler un peu d'algèbre, un peu de calcul numérique, et cela débouche sur plein d'interrogations intéressantes (genre "quand la courbe passe par le point de coordonnées (2rac3;3), c'est en faisant quel angle avec l'horizontale ?").
Sans aller très loin, trouver des équations de cercle ou de médiatrice en appliquant le cours de 6e et un raisonnement par équivalence est intéressant (des identités remarquables, du second degré...). On s'emmerde vite quand on ne cherche que des intersections de droites !

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
avatar
Balthazaard
Esprit éclairé

Re: Mission Mathématiques Villani - Torossian

par Balthazaard le Mar 13 Fév 2018 - 20:53
@Moonchild a écrit:
@Balthazaard a écrit:Pour ce que je constate:
Une équation c'est une suite de symboles comprenant obligatoirement la lettre x, le "=" étant nettement plus facultatif.

Si on donne une égalité mettant en jeu une lettre autre que "x" , le statut d'équation devient douteux et à commenter

Il ne faut pas désespérer, les meilleurs arrivent quand même à comprendre qu'on peut remplacer x par une autre lettre dans "l'équation de la fonction f".

@Balthazaard a écrit:La résolution, dont les étapes sont reliées par des connecteurs du genre <=> ; => ou éventuellement =  (je n'ai jamais rencontré <= mais je ne désespère pas) doit obligatoirement conserver le "x" à gauche sous peine de perdre de nombreuses minutes à expliquer que c'est pareil à droite.
Pas du tout d'accord : les étapes de cette résolution peuvent aussi être reliées par un rien du tout qui remplace avantageusement n'importe quel connecteur d'origine terrestre ou pas ; et le x peut parfaitement aller se balader à droite à condition qu'il reste un x² à gauche, ce serait trop simple sinon.

Je me cantonnais au cas où il n'y a qu'un "x", de toute manière quand il y en a plus, par une opération inconnue de moi qui ressemble vaguement à une factorisation ils arrivent à n'en avoir plus qu'un seul.
avatar
Moonchild
Expert spécialisé

Re: Mission Mathématiques Villani - Torossian

par Moonchild le Mar 13 Fév 2018 - 20:58
@TFS a écrit:
@VinZT a écrit:Ça dépend si le verre est plein, à moitié plein, ou à moitié vide !

Il y a un peu de cela... et aussi dans la manière plus ou moins brutale d'ajouter l'eau...

Plus sérieusement, je trouve ce problème "ouvert" complétement baroque et totalement décalé de l'univers normal d'un ado de 3ème...

Et puis même en admettant qu'Antoine se pose vraiment cette question existentielle, la réponse ne nécessite aucun calcul : il n'a qu'a mettre les billes dans le vase, puis prendre un pichet d'eau d'un litre et la verser lentement pour voir si le vase déborde avant que le pichet soit vide. Pourquoi se compliquer davantage la vie ?
Finalement, dans les programmes actuels, un prof de maths c'est quelqu'un qui résout des problèmes simples en utilisant des méthodes compliquées ; bref, un Shadok mais en moins télégénique.
avatar
Kan-gourou
Neoprof expérimenté

Re: Mission Mathématiques Villani - Torossian

par Kan-gourou le Mar 13 Fév 2018 - 21:08
@Moonchild a écrit:
@TFS a écrit:
@VinZT a écrit:Ça dépend si le verre est plein, à moitié plein, ou à moitié vide !

Il y a un peu de cela... et aussi dans la manière plus ou moins brutale d'ajouter l'eau...

Plus sérieusement, je trouve ce problème "ouvert" complétement baroque et totalement décalé de l'univers normal d'un ado de 3ème...

Et puis même en admettant qu'Antoine se pose vraiment cette question existentielle, la réponse ne nécessite aucun calcul : il n'a qu'a mettre les billes dans le vase, puis prendre un pichet d'eau d'un litre et la verser lentement pour voir si le vase déborde avant que le pichet soit vide. Pourquoi se compliquer davantage la vie ?
Finalement, dans les programmes actuels, un prof de maths c'est quelqu'un qui résout des problèmes simples en utilisant des méthodes compliquées ; bref, un Shadok mais en moins télégénique.

+1

J'ajouterais même: Mais pourquoi mettre de l'eau s'il n'y a même plus la place de mettre une seule fleur ?
D'ailleurs, pourquoi ils appellent ça un vase si c'est pour y mettre des billes ?

_________________
Travaux en cours...
Contenu sponsorisé

Re: Mission Mathématiques Villani - Torossian

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum