BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

Message par Celadon le Jeu 9 Nov 2017 - 12:22

@Whypee a écrit:
@Verdurette a écrit:Orthographe possible (probable? )
Jules est Julie son tomber d'en le ravin.
(il a vraiment de la chance, le ravin).

Maîtresse, je sais pas c'est quoi, un ravin ?

Vous voyez, finalement, pourquoi s'inquiéter ?
Non, non. Réel !
J'en suis même arrivé, avec mes dystous, à ne plus pouvoir demander quelque mot écrit que ce soit.
On va en arriver à adorer la phonétique !

Celadon
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

Message par Fesseur Pro le Jeu 9 Nov 2017 - 13:01

@KinetteKinette a écrit:PS: mon établissement accueille un public assez défavorisé, mais nous ne somment pas en REP.
C'est bien de se mettre au niveau des élèves. Razz

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Fesseur Pro
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

Message par lectiole le Jeu 9 Nov 2017 - 13:40

@KinetteKinette a écrit:
@lectiole a écrit:
@Zagara a écrit:Ben ça ne changera rien puisque les élèves ne savent déjà pas accorder

Généralisation abusive.

J'ai heureusement des élèves qui savent accorder... et d'autres qui ne savent pas.
J'aimerais bien que tu me prêtes ceux qui savent. Un paquet complet de 4ème (et c'est ma classe la plus bosseuse et sympathique):
1 première copie (un des meilleurs élèves):
"la quantité de dioxygène et de glucose est inférieur"
"le placentat sert à protéger le bébé de tout infection exterieur"
"les substances non utilisé"
""substances qui nourrit"
2 Copie suivante (bonne élève):
"le glucose et le dioxygène sont suppérieur"
3 Copie suivante: du gloubi-boulga:
"dioxygène et glucose en sang entrant supérieur au sang sortant"
4 Copie d'une bonne élève encore:
"le dioxygène entrant dans le placenta est supérieure"
5 Copie d'une des meilleures élèves:
"le dioxygène et le glucose est supérieure"
"des vaisseaux sanguins qui sont normalement évaquer"
"l'embryon vas s'accrocher"
"le dioxyde de carbone que rejette ses muscles"
6 Encore une bonne élève:
"la quantité ... est supérieur"
"la quantité de glucoses"
7 (j'en ai marre, je n'en trouverai pas sans faute d'accord, je suis sûre!)
"le sang maternel ... est supérieure"
8
"protège le bébé des bactéries potentiels"
9
"qui lui fournit des aliment"
10 (fort, même des erreurs en copiant la consigne)
"faitent une conclusion"
11
"sert a conserver le bébé et à empèché le bébé d'avoir des bactérie"

Vous remarquerez que mes élèves ne sont pas sexistes: parfois ils accordent au féminin quand ils devraient mettre au masculin, parfois l'inverse... de même pour les marques du pluriels, elles sont aléatoires.

Pas besoin de réforme, les élèves sont déjà à la pointe.
K
PS: mon établissement accueille un public assez défavorisé, mais nous ne somment pas en REP

Neutral
L'an dernier, j'avais une 5e, dans un collège REP, qui tournait à 14,5 de moyenne en français. En fin d'année, j'avais réussi à aborder, à leur demande, l'accord du participe passé (y compris après l'auxiliaire "avoir" selon la position du COD). Ils ont compris. Le jour de la rentrée, une élève de cette classe, maintenant en 4e, m'a écrit que j'allais leur manquer. Je ne peux donc plus te les prêter, mais ils étaient plus d'une dizaine, dans cette classe, à me rendre des rédactions très longues, bien rédigées, avec peu, voire très peu, de fautes d'orthographe.
J'avais trois 5e, et si on ajoute les bons élèves des deux autres classes, j'avais plus d'une vingtaine d'élèves qui savaient accorder.
Dans mon établissement actuel, ils font plus de fautes et maîtrisent moins la grammaire. Mais ils progressent. On remarque quand même, en corrigeant les travaux des élèves, que certains font plus de fautes que d'autres.
avatar
lectiole
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

Message par lectiole le Jeu 9 Nov 2017 - 13:48

Premières phrases de la dernière rédaction rendue par mes 5e (et que je dois corriger) :

"Après s'être disputés au UNO, Max et Bastien se firent la tête, alors leur ami Ben intervint."

"Deux amis se disputent, un camarade intervient pour les réconsilier."

"Ils sont dans la cour de récréation puis ils étaient en train de se bagaret."

"Deux camarade s'était bagarrait, il s'était bagarrait."

"Ils se disputairent car Cyril ne voulait pas faire la vaiselle" (sans point)

"Brandon et Xavier se disputent pour des petites choses pas très importantes."

"Brayan et Brendon ce bagare dans la cour de récré."

Je m'arrête là... mais cet échantillon montre bien que si certains ne maîtrisent pas du tout les accords, d'autres se débrouillent bien.





avatar
lectiole
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

Message par William Foster le Jeu 9 Nov 2017 - 15:55

http://www.huffingtonpost.fr/2017/11/09/ecriture-inclusive-schiappa-juge-problematique-que-des-profs-changent-deux-memes-les-regles_a_23271647/

Marlène Schiappa a écrit:"Honnêtement, je pense que c'est assez problématique" car "on ne peut pas décider de son propre chef ce qu'on va enseigner ou pas, quelle qu'en soit la raison"

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
William Foster
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

Message par Awott le Jeu 9 Nov 2017 - 16:13

Il me semblait bien l'avoir entendu ce matin à la radio. ( D'ailleurs j'ai trouvé son intervention assez propre (bien que gavant par trop de circonspection)).
avatar
Awott
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

Message par Iphigénie le Jeu 9 Nov 2017 - 16:34

Bah si ça ( je ne veux pas enseigner tel ou tel truc) se généralise aux cours d'histoire, de SVT, de SES, on va s'amuser: d'ici quelques années,  on devra créer un truc comme des sortes d' institutions de référence pour les sciences ou les lettres,  pour réglementer un peu tout ça. 
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

Message par pseudo-intello le Jeu 9 Nov 2017 - 17:00

J'ai soudain envie de passer le CAPES d'SVT et de devenir créationniste, comme ça, pour le fun.

pseudo-intello
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

Message par Fenrir le Jeu 9 Nov 2017 - 18:18

@Seifer a écrit:Vous avez raison, soyez exaspéré à ce sujet-là et continuez à défendre des hommes blancs, réactionnaires, qui prennent des décisions sans aucune once de moralité ou d'égalité. Si on devait attendre que les changements de la société viennent d'eux, on n'aurait pas beaucoup avancé. Je ne reviendrai pas sur ce fil, ça me désespère.

Donc puisque je suis un homme blanc ( en pleine forme et  hétéro de surcroit), je suis un oppresseur et mon avis n'a pas à être pris en compte, fut il pertinent ? Je suis donc nécessairement réactionnaire et rétrograde. Merci de me l'apprendre et de me dénier de fait le droit à la parole.

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans
avatar
Fenrir
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

Message par JPhMM le Jeu 9 Nov 2017 - 18:29

En gros, bienvenue dans un monde où tout est ouvert à négociation, sauf les salaires.
Je me disais bien que cette tendance des élèves à penser que tout est négociable devait venir de quelque part.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

Message par Isis39 le Jeu 9 Nov 2017 - 18:51

Je ne suis pas pour ces changements des règles de grammaire.
Mais les signataires ont toute ma sympathie quand je lis certaines réactions.
avatar
Isis39
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

Message par hypermnestre le Jeu 9 Nov 2017 - 19:02

(erreur)
avatar
hypermnestre
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

Message par ore le Jeu 9 Nov 2017 - 19:10

@Isis39 a écrit:Je ne suis pas pour ces changements des règles de grammaire.
Mais les signataires ont toute ma sympathie quand je lis certaines réactions.

Quelle horreur ! Je suis écoeurée par ces réactions.
avatar
ore
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

Message par PauvreYorick le Jeu 9 Nov 2017 - 19:21

Ah ça, les dénommés « Piatti » et « Guepard » pourraient avantageusement recevoir une greffe de cerveau, ça nous priverait à l'instant de leur prose.

_________________
τὸ λέγειν τοὺς λόγους τοὺς ἀπὸ τῆς ἐπιστήμης οὐδὲν σημεῖον·
avatar
PauvreYorick
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

Message par laMiss le Jeu 9 Nov 2017 - 20:22

@Seifer a écrit: Du coup c'est cette conception de notre société qui vous choque, le fait qu'on souhaite sortir des a priori induits dans la langue, tout comme on peut se battre pour les images qui nous sont proposées au quotidien, les agissements de certains ?  

@Seifer
Non, cette conception de notre société ne me choque pas. Je ne sais pas cependant si sortir des a priori induits dans la langue se fait par la langue (cf. dernière remarque). Je ne sais pas non plus si c'est la langue qui induit des a apriori ou si nous avons des a priori qui s'expriment par la langue.

@Seifer a écrit: Cela n'a l'air de déranger strictement personne ici qu'un des guignols à la base de cette règle nous ponde ça : «Lorsque les deux genres se rencontrent, il faut que le plus noble l'emporte.»

Si. Cela me dérange. Et je ne suis pas la seule :

@pseudo-intello a écrit:Je n'ai jamais dit que le masculin l'emporte, ceci dit, parce que je trouve l'expression débile et grossièrement sexiste.

On peut donc en effet commencer par ne pas sortir cette expression pourrie. Je pense qu'il peut y avoir un large consensus là-dessus.

@Seifer a écrit:vos arguments du type "il y a plus important"

Je suis d'accord avec toi là-dessus : ce n'est pas parce qu'il y a d'autres problèmes plus graves qu'on ne peut pas s'occuper de certains problèmes.

Mais à mes yeux le problème est dans la formulation de la règle, et non dans la règle en elle même. Les règles ont leur part d'arbitraire. Va-t-on devoir tout changer ?

@trompettemarine a écrit:Je pense surtout que c'est un leurre de penser que c'est en changeant les règles grammaticales d'une langue (règles qui changent de toute façon, mais sur le temps long) que les mentalités changent.

Il y a sans doute un lien entre langue et mentalité. Est-ce que ce lien fonctionne ou non dans les deux sens, je ne saurais le dire.
Des études à ce sujet ?

_________________
Faut lui laisser sa chance ! Jusque là tout va bien ...

laMiss
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

Message par KinetteKinette le Jeu 9 Nov 2017 - 22:44

@Fesseur Pro a écrit:
@KinetteKinette a écrit:PS: mon établissement accueille un public assez défavorisé, mais nous ne somment pas en REP.
C'est bien de se mettre au niveau des élèves. Razz
Au secours, j'ai été contaminée!
Je pars me pendre (c'était mon envie après avoir fait la revue de ces quelques copies... pas eu le courage d'aller au bout).
Le pire, c'est que j'ai dû relire plusieurs fois ma phrase pour trouver où j'avais pêché.
boulet
K

_________________
Spoiler:
avatar
KinetteKinette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

Message par Chocolat le Sam 11 Nov 2017 - 11:51

@ore a écrit:
@Isis39 a écrit:Je ne suis pas pour ces changements des règles de grammaire.
Mais les signataires ont toute ma sympathie quand je lis certaines réactions.

Quelle horreur ! Je suis écoeurée par ces réactions.

À vomir !
En tout cas, ce genre de réaction me rend les signataires de cette pétition presque sympathiques !


_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

Message par stephanel le Sam 11 Nov 2017 - 12:02

Il y a des gens qui n'ont rien à faire dans la vie, cherchent la provocation pour vouloir changer des règles établies depuis la nuit des temps (que ce soit dans ce domaine ou dans d'autres)
Vraiment, qu'est ce que cela peut faire que le masculin l’emporte sur le féminin? Ca n’empêchera pas la Terre de tourner.

stephanel
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

Message par William Foster le Sam 11 Nov 2017 - 12:21

@Chocolat a écrit:À vomir !
En tout cas, ce genre de réaction me rend les signataires de cette pétition presque sympathiques !
A se demander à qui profite le crime...

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
William Foster
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

Message par Amaliah le Mer 15 Nov 2017 - 21:51

On dirait qu'il y a une contre-pétition, je ne sais pas si vous en avez parlé ou pas. Sur change.org "Contre ces combats « féministes » qui abîment la langue française". Je ne sais pas comment insérer le lien sans que mon profil FB apparaisse.
avatar
Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

Message par Nouka le Mer 15 Nov 2017 - 22:08

@Amaliah a écrit:On dirait qu'il y a une contre-pétition, je ne sais pas si vous en avez parlé ou pas. Sur change.org "Contre ces combats « féministes » qui abîment la langue française". Je ne sais pas comment insérer le lien sans que mon profil FB apparaisse.

Je ne sais pas l'insérer autrement, mais là voilà :

https://www.change.org/p/emmanuelle-fontenit-contre-ces-combats-f%C3%A9ministes-qui-ab%C3%AEment-la-langue-fran%C3%A7aise

_________________
En disponibilité
avatar
Nouka
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

Message par Amaliah le Mer 15 Nov 2017 - 22:12

Merci, tu es plus douée que moi! Wink
avatar
Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

Message par Whypee le Mer 15 Nov 2017 - 22:17

Signée !

_________________
"Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue."
____Albert Einstein____
avatar
Whypee
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

Message par Sharku84 le Jeu 16 Nov 2017 - 8:59

Signé et partagé !
avatar
Sharku84
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

Message par Thalia de G le Jeu 16 Nov 2017 - 9:05

Merci Amaliah d'avoir transmis.
Pétition signée.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
Amer automne.
avatar
Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

Message par Caspar Goodwood le Jeu 16 Nov 2017 - 9:15

@laMiss a écrit:
@Seifer a écrit: Du coup c'est cette conception de notre société qui vous choque, le fait qu'on souhaite sortir des a priori induits dans la langue, tout comme on peut se battre pour les images qui nous sont proposées au quotidien, les agissements de certains ?  

@Seifer
Non, cette conception de notre société ne me choque pas. Je ne sais pas cependant si sortir des a priori induits dans la langue se fait par la langue (cf. dernière remarque). Je ne sais pas non plus si c'est la langue qui induit des a apriori ou si nous avons des a priori qui s'expriment par la langue.

@Seifer a écrit: Cela n'a l'air de déranger strictement personne ici qu'un des guignols à la base de cette règle nous ponde ça : «Lorsque les deux genres se rencontrent, il faut que le plus noble l'emporte.»

Si. Cela me dérange. Et je ne suis pas la seule :

@pseudo-intello a écrit:Je n'ai jamais dit que le masculin l'emporte, ceci dit, parce que je trouve l'expression débile et grossièrement sexiste.

On peut donc en effet commencer par ne pas sortir cette expression pourrie. Je pense qu'il peut y avoir un large consensus là-dessus.

@Seifer a écrit:vos arguments du type "il y a plus important"

Je suis d'accord avec toi là-dessus : ce n'est pas parce qu'il y a d'autres problèmes plus graves qu'on ne peut pas s'occuper de certains problèmes.

Mais à mes yeux le problème est dans la formulation de la règle, et non dans la règle en elle même. Les règles ont leur part d'arbitraire. Va-t-on devoir tout changer ?

@trompettemarine a écrit:Je pense surtout que c'est un leurre de penser que c'est en changeant les règles grammaticales d'une langue (règles qui changent de toute façon, mais sur le temps long) que les mentalités changent.

Il y a sans doute un lien entre langue et mentalité. Est-ce que ce lien fonctionne ou non dans les deux sens, je ne saurais le dire.
Des études à ce sujet ?

Lien entre langue et mentalité ? Il faudrait alors étudier les langues où le genre grammatical n'existe pas.
avatar
Caspar Goodwood
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum