AEFE suppressions de postes et déconventionnements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

AEFE suppressions de postes et déconventionnements

Message par samycool le Sam 11 Nov 2017 - 11:31

Bonjour à tous,

J'ouvre ce fil de discuter d'un sujet brûlant actuellement.
Comme vous le savez peut être, le ministère des affaires étrangères doit faire des économies de l'ordre de 230 millions d'euros.
A ce titre, l'AEFE doit faire un effort de 33 millions cette année. Les ponctions AEFE au sein des EGD et des établissements conventionnés passent de 6à 9% des frais d'écolages récupérés par ces établissements mettant les budgets de ces derniers en difficultés.
Par ailleurs, certains effets ont déjà été annoncés : 80 postes d'expatriés (EEMCP2, direction,...) supprimés cette année, 100 postes de résidents également supprimés cette année, l'an prochain la saignée se poursuivra et il semblerait qu'un plan est prévu jusqu'en 2020 au moins.
Il est d'ors et déjà acquis que les expatriés ne bénéficieront probablement pas tous du prolongement de leur contrat au delà des 3 ans prévus ( la règle du 3+1+1 va disparaître)d'où le plan jusqu'en 2020.
Actuellement beaucoup de motions sont déposées dans les CE afin de protester contre les suppressions de postes. Les syndicats SNES en tête ont
L'AEFE va profiter des départs en retraite, des réintégrations en France, des ruptures de contrats pour fermer des postes.
Qu'adviendra t-il ensuite? Il est fort possible que les pays ayant le moins d'intérêts (économiques, politiques, géopolitiques,...) pour la France subiront une baisse drastique de leurs personnels titulaires. Dans mon établissement, un poste de résident avait été gelé et on devait le récupérer l'an prochain, on sait qu'il n'en sera rien. Quel est l'avenir du statut de résident AEFE?
On parle beaucoup de déconventionnements. Certains établissements comme à Zürich ont menacé par leur comité de gestion de se lancer dans cette démarche.
J'aimerais connaître vos sentiments à ce sujet et savoir ce qu'il en est dans vos établissements respectifs?
Autrement dit des actions sont-ils envisagés? Je sais que parfois les contrats locaux se sentent non concernés mais là le risque de les impacter est grand.
avatar
samycool
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: AEFE suppressions de postes et déconventionnements

Message par VicomteDeValmont le Sam 11 Nov 2017 - 15:07

J'avais déjà alerté sur ce sujet dès début août: http://www.neoprofs.org/t112807-l-aefe-premiere-victime-des-coupes-budgetaires-de-macron?highlight=aefe


"AEFE : lutter pour la survie de l’Établissement public !

L’apparent maintien du budget de l’Agence au projet de loi de finances 2018 n’est pas du tout une bonne nouvelle, contrairement à ce qu’on veut nous faire croire. Depuis plusieurs années, le SNES et les syndicats de la FSU dénoncent une dotation de l’État nettement insuffisante, au regard des charges qui pèsent sur l’Agence et bloquent toute marge réelle de revalorisation, notamment pour les personnels de droit local. La privatisation larvée, en route depuis quelques années et que nous avons toujours dénoncée, risque aujourd’hui d’exploser. Non content de ne pas augmenter un budget 2018 pour le réseau pourtant en croissance permanente, le gouvernement a appliqué en juillet une annulation de crédit, à hauteur de 33 millions d’euros, portant sur le budget 2017 en cours. L’Agence, si elle a précisé qu’elle n’aurait pas recours à une ponction sur les fonds de réserve des établissements en gestion directe, a néanmoins élaboré un plan d’économies, dont on peut retenir 3 points forts pour le réseau :
- fermetures de postes : au budget 2018  : suppression de 80 postes d’expatriés et de 100 postes de résidents (rentrée 2018). En 2019 et 2020 : suppression de 66 postes d’expatriés et de 100 postes de résidents (chaque année). Au total, cela fait donc 512 postes sur 3 années qui seront supprimés, un dixième des postes de détachés enseignants, et ce alors que la FSU demande depuis des années des ouvertures, ne serait-ce que pour régler les situations des titulaires non résidents.
- la participation financière complémentaire (assise sur les frais de scolarité) pour les EGD et conventionnés passe de 6 à 9 % en 2018 puis 7,5 % en 2019 ( retour à 6% visé en 2020). A charge des familles, principalement.
- aucune subvention ne sera donnée aux établissements en 2019, sauf sur la sécurité et les protocoles pluriannuels d’investissement.

Le risque est évidemment grand de voir des établissements opter pour le déconventionnement. "

AEFE : lutter pour la survie de l’Établissement public !

L’apparent maintien du budget de l’Agence au projet de loi de finances 2018 n’est pas du tout une bonne nouvelle, contrairement à ce qu’on veut nous faire croire. Depuis plusieurs années, le SNES et les syndicats de la FSU dénoncent une dotation de l’État nettement insuffisante, au regard des charges qui pèsent sur l’Agence et bloquent toute marge réelle de revalorisation, notamment pour les personnels de droit local. La privatisation larvée, en route depuis quelques années et que nous avons toujours dénoncée, risque aujourd’hui d’exploser. Non content de ne pas augmenter un budget 2018 pour le réseau pourtant en croissance permanente, le gouvernement a appliqué en juillet une annulation de crédit, à hauteur de 33 millions d’euros, portant sur le budget 2017 en cours. L’Agence, si elle a précisé qu’elle n’aurait pas recours à une ponction sur les fonds de réserve des établissements en gestion directe, a néanmoins élaboré un plan d’économies, dont on peut retenir 3 points forts pour le réseau :
- fermetures de postes : au budget 2018  : suppression de 80 postes d’expatriés et de 100 postes de résidents (rentrée 2018). En 2019 et 2020 : suppression de 66 postes d’expatriés et de 100 postes de résidents (chaque année). Au total, cela fait donc 512 postes sur 3 années qui seront supprimés, un dixième des postes de détachés enseignants, et ce alors que la FSU demande depuis des années des ouvertures, ne serait-ce que pour régler les situations des titulaires non résidents.
- la participation financière complémentaire (assise sur les frais de scolarité) pour les EGD et conventionnés passe de 6 à 9 % en 2018 puis 7,5 % en 2019 ( retour à 6% visé en 2020). A charge des familles, principalement.
- aucune subvention ne sera donnée aux établissements en 2019, sauf sur la sécurité et les protocoles pluriannuels d’investissement.

Le risque est évidemment grand de voir des établissements opter pour le déconventionnement."

http://hdf.snes.edu/




_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
avatar
VicomteDeValmont
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: AEFE suppressions de postes et déconventionnements

Message par VicomteDeValmont le Sam 11 Nov 2017 - 15:15

La presse en a un peu parlé.

Un article des Echos:

"EXCLUSIF - L'Agence pour l'enseignement français à l'étranger (AEFE) annonce 180 suppressions de postes pour la seule année 2018.

Les suppressions de postes d'enseignants qui se profilent dans les écoles françaises à l'étranger inquiètent les syndicats et les parents d'élèves. Elles sont liées aux restrictions budgétaires attendues sur l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger (AEFE). Cet opérateur public regroupe 492 établissements dans le monde entier. "

https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/030840132412-budget-180-suppressions-de-postes-dans-les-ecoles-francaises-a-letranger-en-2018-2128209.php#xtor=CS1-33

Figaro:

"Qu’en penseront les Français de l’étranger qui ont massivement voté pour Emmanuel Macron? Quelque 80 postes de professeurs expatriés et 100 postes d’enseignants résidents seront supprimés en 2018 dans les écoles, collèges et lycées français de l’étranger. Cette diète concerne les établissements publics en gestion directe (74) et les établissements privés qui bénéficient d’une convention avec l’AEFE (153), a précisé l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) au journal Les Échos. Ces établissements présents hors de France respectent le programme français et scolarisent des enfants français mais aussi étrangers de la maternelle au bac et parfois jusqu’en classe préparatoire."

http://etudiant.lefigaro.fr/article/les-lycees-francais-de-l-etranger-au-regime-sec_0df614e0-c46d-11e7-a746-54c3b98d380a/

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
avatar
VicomteDeValmont
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: AEFE suppressions de postes et déconventionnements

Message par Isidoria le Sam 11 Nov 2017 - 15:58

L´AEFE n’attend pas les départs des EEMCP2 pour fermer des postes. Dans ma zone, des collègues viennent d’apprendre que leur poste fermait alors qu’ils ne sont que dans la 4e année... en effet aussi, des postes de la liste de postes vacants vont être fermés. Il faut attendre le CT de Novembre pour en savoir plus.
avatar
Isidoria
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: AEFE suppressions de postes et déconventionnements

Message par Duguesclin le Sam 11 Nov 2017 - 18:53

Les Français de l'étranger ont plébiscité Macron dès le 1er tour, bien fait pour eux...

Duguesclin
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: AEFE suppressions de postes et déconventionnements

Message par Galette le Sam 11 Nov 2017 - 19:27

@Duguesclin a écrit:Les Français de l'étranger ont plébiscité Macron dès le 1er tour, bien fait pour eux...
Oui d'accord, mais pas forcément les professeurs français à l'étranger. Et, si on va par là, les Français tout court ont plébiscité Macron notamment aux législatives...
avatar
Galette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: AEFE suppressions de postes et déconventionnements

Message par Duguesclin le Sam 11 Nov 2017 - 19:37

@Galette a écrit:
@Duguesclin a écrit:Les Français de l'étranger ont plébiscité Macron dès le 1er tour, bien fait pour eux...
Oui d'accord, mais pas forcément les professeurs français à l'étranger. Et, si on va par là, les Français tout court ont plébiscité Macron notamment aux législatives...
Pas du tout, les Français de France ont élu Macron avec un taux d'abstention et de votes blancs record à la différence des Français de l'étranger qui l'ont plébiscité dès le 1er tour de la présidentielle. Ils seront les premières victimes de la casse de l'enseignement français de l'étranger... Vous l'avez voulu, vous l'avez eu.

Duguesclin
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: AEFE suppressions de postes et déconventionnements

Message par Isidoria le Sam 11 Nov 2017 - 19:43

Je ne sais pas trop quelle est la raison de ton agressivité Duguesclin... en effet taux d’abstention record, mais sur les listes, sont inscrits des gens qui vivent à des milliers de km du bureau de vote. Pour des raisons administratives des votes par procuration ont été refusés, ou encore des gens ayant choisi de rester inscrits en France ont été radiés des listes si tard qu’ils n’ont pu s’inscrire à l’ambassade.
On l’a voulu on l’a est quand même réducteur... et je te remercierais d’etre moins agressif. Personnellement je vis à l’etranger depuis des années et je t’assure qu’il y a une résistance de gauche.
avatar
Isidoria
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: AEFE suppressions de postes et déconventionnements

Message par Duguesclin le Sam 11 Nov 2017 - 19:48

@Isidoria a écrit:Je ne sais pas trop quelle est la raison de ton agressivité Duguesclin... en effet taux d’abstention record, mais sur les listes, sont inscrits des gens qui vivent à des milliers de km du bureau de vote. Pour des raisons administratives des votes par procuration ont été refusés, ou encore des gens ayant choisi de rester inscrits en France ont été radiés des listes si tard qu’ils n’ont pu s’inscrire à l’ambassade.
On l’a voulu on l’a est quand même réducteur... et je te remercierais d’etre moins agressif. Personnellement je vis à l'étranger depuis des années et je t’assure qu’il y a une résistance de gauche.
Je ne dis pas que tous les Français de l'étranger ont voté Macron mais une très forte proportion d'entre eux. Ceux qui ont voté pour lui se mordront les doigts d'avoir voté pour un type dont l'une des premières action est de mettre à bas le réseau d'excellence qu'est l'AEFE.

Duguesclin
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: AEFE suppressions de postes et déconventionnements

Message par samycool le Sam 11 Nov 2017 - 19:50

@Duguesclin a écrit:Les Français de l'étranger ont plébiscité Macron dès le 1er tour, bien fait pour eux...

Il ne faut pas se réjouir de cela.
En France, la situation n'est guère mieux: entre la CSG qui augmente, le gel du point d'indice, la journée de carence et ce n'est que le commencement.
D'autant que Macron n'a fait qu'accélérer les choses: l'AEFE avait déjà l'objectif à terme de diminuer le nombre de résidents au détriment des contrats locaux.
avatar
samycool
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: AEFE suppressions de postes et déconventionnements

Message par Duguesclin le Sam 11 Nov 2017 - 19:58

@samycool a écrit:
@Duguesclin a écrit:Les Français de l'étranger ont plébiscité Macron dès le 1er tour, bien fait pour eux...

Il ne faut pas se réjouir de cela.
En France, la situation n'est guère mieux: entre la CSG qui augmente, le gel du point d'indice, la journée de carence et ce n'est que le commencement.
D'autant que Macron n'a fait qu'accélérer les choses: l'AEFE avait déjà l'objectif à terme de diminuer le nombre de résidents au détriment des contrats locaux.
Mais je ne me réjouis absolument pas de ça, au contraire je suis très attristé de ce travail de casse tout azimut de la fonction publique française entrepris par ce gouvernement tant en France qu'à l'étranger. Je souligne juste qu'il est très comique de voir que ceux qui ont plébiscité Macron se sont tiré une balle dans le pied (les électeurs français de l'étranger). Français de l'étranger vous votez pour un type qui dézingue l'école de vos enfants. Vous avez voté pour Macron et bien macronez !

Duguesclin
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: AEFE suppressions de postes et déconventionnements

Message par Furby le Sam 11 Nov 2017 - 20:14

Il n'y a pas que des enseignants dans les Français à l'étranger, ils sont même minoritaires, mais passons.
Pour en revenir au sujet, présentation du projet de l'AEFE hier soir au CA : il est envisagé de fermer 3 postes de résidents chez nous dans le 2d degré : un en math (non pourvu à cette rentrée), un en EPS (poste d'un partant) et un en HG. Le fait qu'on dépasse à peine le quota de 50 % de personnel titulaire pour avoir l'homologation n'a pas l'air de les émouvoir.


Dernière édition par Furby le Sam 11 Nov 2017 - 20:37, édité 1 fois
avatar
Furby
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: AEFE suppressions de postes et déconventionnements

Message par samycool le Sam 11 Nov 2017 - 20:27

@Furby a écrit:Il n'y a pas que des enseignants dans les Français à l'étranger, il sont même minoritaires, mais passons.
Pour en revenir au sujet, présentation du projet de l'AEFE hier soir au CA : il est envisagé de fermer 3 postes de résidents chez nous dans le 2d degré : un en math (non pourvu à cette rentrée), un en EPS (poste d'un partant) et un en HG. Le fait qu'on dépasse à peine le quota de 50 % de personnel titulaire pour avoir l'homologation n'a pas l'air de les émouvoir.

Merci Furby.
C'est hélas ce que craignent beaucoup de collègues: les postes non pourvus une année qui sont fermés l'année suivante.
J'ai le sentiment que le principe du gel des postes a vécu.
Pour ce qui est du problème de l'homologation, j'ai le sentiment qu'on marche déjà sur la tête dans certains pays.
Les collègues me contrediront peut être mais je crois savoir que c'est déjà le cas au Liban par exemple.
Le lycée Abdelkader possède moins de 50% de titulaires il me semble.
Envisagez-vous une action quelconque?
Bon courage.
avatar
samycool
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: AEFE suppressions de postes et déconventionnements

Message par Furby le Sam 11 Nov 2017 - 20:33

@samycool a écrit:
Envisagez-vous une action quelconque?
Bon courage.
Le compte-rendu général se fera lundi, mais on commence en fanfare avec la semaine des lycées français, je ne suis pas optimiste. Le 10 octobre, on était une poignée de grévistes. Le sujet n'était pas celui-ci, mais le snes avait rajouté ce problème dans les revendications.
avatar
Furby
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: AEFE suppressions de postes et déconventionnements

Message par ycombe le Lun 13 Nov 2017 - 20:23





_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: AEFE suppressions de postes et déconventionnements

Message par samycool le Jeu 16 Nov 2017 - 10:04

@Isidoria a écrit:L´AEFE n’attend pas les départs des EEMCP2 pour fermer des postes. Dans ma zone, des collègues viennent d’apprendre que leur poste fermait alors qu’ils ne sont que dans la 4e année... en effet aussi, des postes de la liste de postes vacants vont être fermés. Il faut attendre le CT de Novembre pour en savoir plus.

C'est bien ce que pense. En effet, l'agence ne cherche même plus à prolonger les EEMCP2 au delà de 3 ans.
Je crois que 3 ans va être dorénavant la règle pour les EEMCP2 restants et donc il ne faut plus espérer rester 4 ans ou 5 ans expatrié!
Le problème qui va se poser concerne la formation des résidents et locaux: qui pour la faire maintenant?
A moins que l'agence ne souhaite clore le volet formation définitivement.
Avec moins d'EEMCP2 et plus de locaux (le bataillon devrait augmenter avec les suppressions de postes de résidents), la formation sera au mieux d'une piètre qualité et difficilement organisable et au pire disparaîtra.
Je trouvais déjà que dans ma zone, le nombre de formations proposées fondait comme neige au soleil mais là c'est la fin des haricots!!!
avatar
samycool
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: AEFE suppressions de postes et déconventionnements

Message par cox6nelle le Jeu 16 Nov 2017 - 13:48

@samycool a écrit:
C'est bien ce que pense. En effet, l'agence ne cherche même plus à prolonger les EEMCP2 au delà de 3 ans.
Je crois que 3 ans va être dorénavant la règle pour les EEMCP2 restants et donc il ne faut plus espérer rester 4 ans ou 5 ans expatrié!
Le problème qui va se poser concerne la formation des résidents et locaux: qui pour la faire maintenant?

Ils veulent supprimer environ 200 postes d EEMCP2 en 3 ans, et pour faire cela, ils sont "obligés" de tailler dans les expats présents en ne procédant pas au renouvellement permettant de faire les 4 ou 5 ans... c'est bien dommage pour tout le monde : les EEMCP2, et les gens avec qui ils avaient commencé à travailler (collègues et établissements)
Cependant, je pense que pour les gens qui seront nommés à partir de cette année, ils feront à nouveau 5 ans... On verra .. en tous cas, les places seront de plus en plus cheres aussi bien en résident qu expat !

cox6nelle
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: AEFE suppressions de postes et déconventionnements

Message par Feuchtwanger le Jeu 16 Nov 2017 - 16:07

@Furby a écrit:Il n'y a pas que des enseignants dans les Français à l'étranger, ils sont même minoritaires, mais passons.
Pour en revenir au sujet, présentation du projet de l'AEFE hier soir au CA : il est envisagé de fermer 3 postes de résidents chez nous dans le 2d degré : un en math (non pourvu à cette rentrée), un en EPS (poste d'un partant) et un en HG. Le fait qu'on dépasse à peine le quota de 50 % de personnel titulaire pour avoir l'homologation n'a pas l'air de les émouvoir.

Et comment cela doit-il se passer pour le poste en HG? Le collègue est partant ou à la retraite ou bien on ne lui renouvellera pas le contrat?
Une autre question : à quelle date a lieu le CT de l'AEFE?

Feuchtwanger
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum